Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
 

Il y a 181 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Touareg V6 TDI + Enfin ?

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Invité
Coupe bronze Pratique Pratique - succès argent messages Pratique - succès bronze nombre de vues
  1. Posté le 16/03/2005 à 21:28:43  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Avec le V6 TDi 3.0 l de la dernière Audi A6 sous le capot, le VW Touareg mérite plus que jamais le titre de 4x4 de luxe.
 

Doté d’une rampe commune et d’injecteurs piezo, le nouveau V6 3.0 litres 225 ch diesel du VW Touareg ménage un agrément de conduite étonnant. Particulièrement discret au ralenti comme en accélération, contrairement aux autres TDi de la gamme, le V10 et sa moitié le R5, ce V6 enchante à l’oreille. Il brille aussi par sa souplesse et son allonge, s’amusant des plus de 2 tonnes du 4x4 allemand. Avec l’arrivée de cette nouvelle motorisation, le Touareg adopte trois nouvelles options : des barres antiroulis déconnectables, une sellerie cuir étendue sur la planche de bord et une roue de secours extérieure qu’il faut faire pivoter avant d’ouvrir le hayon. Pour le reste, rien ne change. Très bonne qualité de fabrication, habitabilité généreuse et confort de roulement certain (avec la suspension pilotée optionnelle) demeurent au programme. Ainsi qu’un comportement routier serein à défaut d’être enjoué (2 tonnes faut-il le rappeler) et de bonnes aptitudes tout-terrain à condition d’avoir les pneus adaptés. Vendu 51 470 € avec une dotation similaire à celle de la version V6 essence, soit 5 000 € de plus qu’un R5 TDi, ce Touareg V6 offre l’agrément d’un 4x4 haut de gamme à un prix « mesuré ». Et pour se donner bonne conscience, il faut savoir que le filtre à particules sans additif est livré en série.

est ce le futur des nouveaux moteur TDI ? sans allez jusqu 'au motorisation V6.
 

Sujets relatif
Invité
Coupe or Pratique Pratique - succès or messages Pratique - succès or nombre de vues
  1. Posté le 18/03/2005 à 08:25:34  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Il y a un essai dans l'Auto-Journal d'hier... assez bon, sauf la consommation qualifiée de gargantuesque et les reprises quelconques... étonnant.
Ils sont archi déçus de la conso, supérieur au V10 tdi en ville et sur autoroute pour des performances très inférieures, de plus il est beaucoup trop cher pour eux. Ils recommandent donc chaudement soit le R5 tdi soit le V10, pour eux ce V6 n'apporte rien sinon une meilleure insonorisation... déroutant.
Message édité par pir32zr le 18/03/2005 à 08:26:41
Profil : Pilote pro
  1. config
rat-bit
Coupe argent Pratique Pratique - succès or nombre de vues Pratique - succès argent sujets
  1. Posté le 18/03/2005 à 08:33:19  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
BArre anti-roulis déconnectable???

Ca marche comment?


---------------
E46 330ci cab Individual velvet blue metallic
Publicité

Invité
  1. Posté le 20/03/2005 à 12:32:33  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
L autojournal raconte nimp mon père a recu son touareg v6 tdi il y a 3 semaine
, ca n a rien à voir avec un v10 mais il met une grosse claque au r5 et coté conso a peine 11 l/100 km et l insonorisation est parfaite.

Invité
Coupe bronze Pratique Pratique - succès argent messages Pratique - succès bronze nombre de vues
  1. Posté le 20/03/2005 à 21:35:49  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
AUTO JOURNAL ???
Anti Volkswagen reconnu.

Publicité

Invité
Coupe bronze Pratique Pratique - succès argent messages Pratique - succès bronze nombre de vues
  1. Posté le 20/03/2005 à 21:40:46  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Autant pour moi mes excuses, c 'est l'Automobile Magazine le plus anti Volkswagen.

Invité
Coupe or Pratique Pratique - succès or messages Pratique - succès or nombre de vues
  1. Posté le 21/03/2005 à 08:46:09  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 



Le 20/03/2005 à 12:32, 180689.exe a écrit :
L autojournal raconte nimp mon père a recu son touareg v6 tdi il y a 3 semaine
, ca n a rien à voir avec un v10 mais il met une grosse claque au r5 et coté conso a peine 11 l/100 km et l insonorisation est parfaite.
->
heureusement qu'il y a quand même une différence, vu le surcout... c'est justement là le problème...
la conso sur route est raisonnable (et encore, 11l...) mais totalement irréaliste sur autoroute et surtout en ville, c'est bien ce qu'indique ce journal.
Il n'y a qu'à voir l'essai du nouveau ML de 224cv pour comprendre le malaise (reprises + conso...), les motoristes Merco ont fait très fort.


Message édité par pir32zr le 21/03/2005 à 08:49:12
Invité
  1. Posté le 24/03/2005 à 18:41:58  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
ken on a ls moyens de se payer un touareg on a les moyens aussi pour l entretenir (essence, pneus(350€ un))
VOUS ETES PAS DAC ?

Invité
Coupe or Pratique Pratique - succès or messages Pratique - succès or nombre de vues
  1. Posté le 01/04/2005 à 06:41:21  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
ros gourmand
Sur le papier, le moteur V6 charette à boeufs semble le juste compromis entre le R5, un zeste maigrichon, et le plantureux V10 pour animer le Touareg. Son appétit pantagruélique vient tout gâcher. Dommage.

Dans le but stratégique de marquer les esprits, le Touareg a été lancé brelle de nainrisé par le V10 charette à boeufs de 313 ch qui en faisait un 4X4 d'exception... beaucoup trop cher pour intéresser le coeur du marché. D'une façon tout à fait logique et avec beaucoup d'opportunité, Volkswagen s'est empressé de compléter cette offre par un R5 charette à boeufs de 174 ch qui n'était rien d'autre que le V10... coupé en deux. À ce moment de l'histoire, le Touareg s'inscrivait aux deux extrémités du segment tout en restant absent des besoins et des désirs de la majorité de la clientèle. Cette mission délicate échoit au V6 charette à boeufs de 225 ch qui, contrairement aux deux autres, ne fait pas appel aux injecteurs-pompes mais utilise la technologie de la rampe commune. Ce qui pourrait apparaître comme une simple précision d'ordre technique n'est pas sans incidence sur la personnalité, les atouts et les défauts du véhicule comme vous allez le découvrir. Avant d'y venir, précisons que le Touareg n'évolue guère sur le plan du concept, à quelques équipements près. Ainsi, nous avons maugréé contre le dispositif du lave-glace couplé au balayage des essuie-glaces doté d'un rappel particulièrement agaçant (sur les routes hivernales, il salit davantage le pare-brise qu'il ne le nettoie). Nous avons aussi pesté contre le système de navigation qui, une fois activé, empêche la lecture de la température extérieure. Et que dire des deux appuis-tête externes de la banquette arrière qui, par la faute d'être non encastrables, gênent la rétrovision ? Mal vu encore, le manque de place réservée aux jambes du passager avant imputable au bossage du plancher. Celui-ci étant en fait imposé par la mise en place d'organes mécaniques (en l'occurrence la boîte de transfert). Revenons à la version qui nous concerne et à ses spécificités, ce qui nous oblige à une petite précision technique. Si le principe des injecteurs-pompes favorise l'obtention de grandes puissances signées à des niveaux de consommation particulièrement bas, il donne naissance à des moteurs au fonctionnement aussi rugueux que bruyant. Et de fait, les R5 et V10 charette à boeufs corroborent à la perfection ces observations. A contrario, le V6 charette à boeufs common rail gomme les défauts de ses frères. À l'usage, il se montre quasiment inaudible au ralenti et retrouve même un joli timbre de V6 au-dessus de 1 750 tr/mn. Objectif atteint. En performances, le V6 charette à boeufs n'a aucun mal à dominer le R5 charette à boeufs qu'il écrase en vitesse pure (193 km/h contre 177 km/h), humilie en accélération (presque 3 s de mieux aux 1 000 m départ arrêté) et massacre en reprises. Ces exploits ont malheureusement un prix. Le Touareg équipé du V6 s'avère un baroudeur qui pratique volontiers le hors-piste. Mais ce n'est pas uniquement pour assouvir son désir d'aventure qu'il s'évade des routes goudronnées : c'est surtout pour étancher sa soif incoercible de gazole. Il semble prendre un malin plaisir à arpenter les aires des stations-service. En tout cas, il se montre nettement plus gourmand que le R5 charette à boeufs, réussissant même l'exploit de battre le V10 charette à boeufs en ville et sur autoroute où il brûle respectivement 17 l et 12,8 l tous les 100 km ! Déprimant ! Le Touareg V6 charette à boeufs ne doit donc son autonomie acceptable qu'à la contenance de son réservoir (100 l) et non à la bonne éducation de son moteur, soiffard incorrigible. Le bilan dynamique est clair et sans appel. Le Touareg équipé du V6 charette à boeufs est une réussite sur le plan de l'agrément et une déception sur celui de l'économie.

Grand amateur de gazole qu'il dévore goulûment, le Touareg V6 charette à boeufs voit l'agrément de sa mécanique terni par ce défaut fâcheux au point qu'il nous fait préférer, au moment du choix, soit le R5 charette à boeufs (pour son sens de l'économie) soit le V10 charette à boeufs (pour sa démesure). Vraiment dommage : en théorie, le mariage du V6 de la dernière génération avec ce gros 4X4 n'était pas loin d'être idéal.

Invité
  1. Posté le 28/11/2006 à 23:08:38  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:) Je suis propriétaire d'un touareg v6 tdi depuis le mois de Janvier,j'ai longtemps hésité entre le R5,et le V6,je ne regrette pas mon choix.Coté consomation,je sais pas ou certains vont chercher 17 litres.Je fais 70 % de ville,et 30% d'autoroute,ma consomation moyenne est de 11 litres. Par contre je connais un possesseur de R5 TDI qui me dit ne pas pouvoir descendre en dessous de 12 litres.En outre,c'est une voiture formidable,confortable(susp.pn​eumatique),silencieuse,trés bien finie,et tres agréable a conduire.

Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
1200 kms en DOBLO, quelles précautions? ... 19
Question a propos d'une bmw 325i 21
Question a propos d'une bmw 325i 1
Votre avis sur la skodas octavia 2 23
Ford escort... Qu'en pensez vous? 76