Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
   / / / /

Répartition de ventes de voitures selon le type d'énergie en 2004

 

Modélisme et modèles réduits : E-mile
Ajouter une réponse
 

     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Répartition de ventes de voitures selon le type d'énergie en 2004

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
dom83cj
Invité
dom83cj
Coupe argent Pratique Pratique - succès or nombre de vues Pratique - succès or sujets
  1. Posté le 29/04/2005 à 23:55:56  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Ventes de voitures particulières en 2004:
domino_111​4810297_ve​ntes_2004_​type_energ​ie


Diesel: 1 392 925 soit 69.15%

Essence: 617 449 soit 30.65%

GPL première monte: 2 875 soit 0.14% (plus environ 2 200 véhicules équipés en deuxième monte)

Hybride: 669 soit 0.03% (Toyota prius: 604 , Honda civic: 65)

Electrique: 460 soit 0.02%


Evolution de la proportion de vente de voitures diesel depuis 1990:
domino_111​4847423_ve​ntes_diese​l

Vente de voitures GPL et électriques:
domino_111​4847817_ve​ntes_gpl_e​t_electriq​ue
(source)
Message édité par dom83cj le 30/04/2005 à 09:59:32
Sujets relatif

Sujets relatifs
Topic des belles voitures croisées dans la rue (Effacez les plaques !) Quel est votre record de longévité en km de vos voitures
Plus de sujets relatifs à : Répartition de ventes de voitures selon le type d'énergie en 2004

Invité
dom83cj
Coupe argent Pratique Pratique - succès or nombre de vues Pratique - succès or sujets
  1. Posté le 02/05/2005 à 14:55:19  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Alors, que constate-t-on?

Les ventes de véhicules diesel augmentent et celles des véhicules essence diminuent .
La raison: les taxes sur le gazole sont de 20,6 centimes par litre moins élevées que pour l'essence.

Les voitures hybrides se vendent bien compte tenu de l'offre limitée à seulement deux modèles.

Les ventes de voitures électriques sont faibles mais en augmentation

Les ventes de véhicules GPL, malgrés les avantages fiscaux et le faible prix du carburant diminuent encore. Si ça continue comme ça on risque de voir disparaitre des stations services qui vendent du GPL et donc décourager d'éventuels acheteurs de véhicules GPL...

Invité
bla73xy
Coupe argent Pratique Pratique - succès argent nombre de vues Pratique - succès argent sujets
  1. Posté le 03/05/2005 à 11:07:53  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Moi je serais volontiers acheteur d'une bonne berline GPL.

Ce que j'ai constaté c'est qu'AUCUNE ne propose un système optimisé pour le GPL (performances et autonomie), par exemple avec un gros réservoir GPL et un petit réservoir de 10 litres seulement pour l'essence.

Ou encore un moteur optimisé au GPL.

Après 6 mois et 10.000 kms en Prius - solution que j'ai donc finalement choisie - je pense vraiment que c'est l'avenir (je m'en suis largement expliqué sur les Topics concernés).

Mais je regrette la mise à l'écart du GPL au profit d'une part trop importante dévolue au gazole, selon moi :bah:

Publicité

Invité
alp39ma
Pratique - succès bronze messages
  1. Posté le 07/05/2005 à 16:25:47  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Incroyable le montant des ventes de voitures au gazole ! D'accord elles consomment moins mais le prix d'achat est plus élevé qu'une essence et l'entretien est plus couteux sans compter l'assurance.
De plus le choix en occasion sera tellement pléthorique qu'il faudra casser les prix pour pouvoir les vendre.

Invité
bla73xy
Coupe argent Pratique Pratique - succès argent nombre de vues Pratique - succès argent sujets
  1. Posté le 09/05/2005 à 10:25:37  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

domino a écrit a écrit :


Evolution de la proportion de vente de voitures diesel depuis 1990:
domino_111​4847423_ve​ntes_diese​l





Domino, sais-tu par hasard si on connais la raison de l'infléchissement de la part de marché en 1996 et du tassement (quoique plus relatif) en 1998 ?

Par ailleurs, on voit bien que l'envolée de 2000 à 2005 est très artificielle car les moteurs diesels étaient déjà très performants en 2000 et l'écart de prix à la pompe s'est plutôt réduit.

Un petit doc intéressant sur la vision suisse du gazole :ange:

http://www.ecomobiliste.ch:80/​downloads/fr/Kurzargumente_Die​sel_f602.pdf

Eh oui, cela donne à refléchir ;)

Publicité

Invité
bg444ph
Coupe bronze Pratique Pratique - succès argent messages Pratique - succès bronze nombre de vues
  1. Posté le 09/05/2005 à 12:05:24  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Moi ce que je trouve interressant -sans remuer l'arbre à came dans la plaie- c'est le classement 2005 des voitures émettant les émissions de c02 et la moyenne par type de carrosserie.

En toute objectivité,si l'on s'en tient uniquement au co2car le fap et denox ne sont pas encore généralisés, et que l'on connait le contexte d'établissement de ces valeurs (cycle normalisé en banc roulaux: 4 urbain + 1 routier autroutier)on s'apercoit que les differences hybride - diesel (tout segments confondues) sont loin d'être terribles....


Ce qui est dommage et ce qui manque ce sont les valeurs des moteurs essences par vehicule. Ca ne sera pas tres elogieux car les nouvelles générations ne sont pas encore sorties...  

Cycle normalisée pour ceux qui ne l'ont pas encore vues:
bg45_11116​59023_nedc

Invité
bla73xy
Coupe argent Pratique Pratique - succès argent nombre de vues Pratique - succès argent sujets
  1. Posté le 09/05/2005 à 13:25:13  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

bg45 a écrit a écrit :


Moi ce que je trouve interressant -sans remuer l'arbre à came dans la plaie- c'est le classement 2005 des voitures émettant les émissions de c02 et la moyenne par type de carrosserie.

En toute objectivité,si l'on s'en tient uniquement au co2car le fap et denox ne sont pas encore généralisés, et que l'on connait le contexte d'établissement de ces valeurs (cycle normalisé en banc roulaux: 4 urbain + 1 routier autroutier)on s'apercoit que les differences hybride - diesel (tout segments confondues) sont loin d'être terribles....


Ce qui est dommage et ce qui manque ce sont les valeurs des moteurs essences par vehicule. Ca ne sera pas tres elogieux car les nouvelles générations ne sont pas encore sorties...  

Cycle normalisée pour ceux qui ne l'ont pas encore vues:
bg45_11116​59023_nedc





:voyons:

Il y a un truc que je ne pige pas : tu ne cesses de fustiger le cycle NDEC mais tu le conserves comme référentiel.

Par ailleurs, pour ce qui est de la conso réelle de la Prius, mes mesures donnent un peu plus de 6 litres / 100 à 137 stabilisé sur plusieurs milliers de kms, avec une surconsommation sensible en hiver (on avoisine alors 7 litres / 100).

En revanche, sur route, il me semble que le diesel reste un peu devant en termes de conso réelle (un test sur parcours identique au même moment avec une Mégane Scenic dCi 105 cv est en préparation), mais pour une pollution au CO² qui devrait être très proche en raison de la différence de 14 % par litre consommé en faveur de l'essence.

Cependant, à carosserie égale, je ne suis pas sur que l'hybride essence fera aussi bien sur route et autoroute que la Prius ne le fait actuellement face à ses concurrentes, car l'avantage de la Prius en usage routier tient autant sinon plus à son aérodynamique qu'à ses reprises en partie fournies par de l'énergie récupérée (contrairement à l'autoroute ou à la voie rapide, sur les petites routes on récupère pas mal d'énergie).

Idéalement il serait donc intéressant de pouvoir comparer un Rav 4 hybride et un Rav 4 D4D de puissance équivalente, mais Toyota proposera-t-il son prochain Rav 4 dans ces deux configurations avec une puissance proche ?

On peut en douter.

En revanche, une chose est sure, l'avantage de la Prius sur l'essence classique actuel est frappant : par comparaison la consommation de notre Polo 1.2 12V essence pourtant récent et en principe très sobre donne 7,8 litres / 100 dans des conditions similaires (autoroute sans jamais dépasser le 130 chrono). Il faut dire qu'il rame cordialement en reprises, et dans les tours, pas de miracle, un moteur consomme...

Conclusion : ce moteur est moins performant (65 cv et couple très faible) mais consomme au moins 20 % en plus sur une voiture de poids équivalent. CQFD

Conclusion 2 : vivement les moteurs turbo essence downsizés, je suis certain que le même bloc armé d'un turbo et des dernières technologies serait déjà plus concurrentiel :jap:

Mais veut-on encore vendre des moteurs essence en France :??:

Message édité par Bla73xy le 09/05/2005 à 13:31:52
Invité
bg444ph
Coupe bronze Pratique Pratique - succès argent messages Pratique - succès bronze nombre de vues
  1. Posté le 09/05/2005 à 14:04:18  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité

Blackdress a écrit a écrit :


:voyons:

Il y a un truc que je ne pige pas : tu ne cesses de fustiger le cycle NDEC mais tu le conserves comme référentiel.

Par ailleurs, pour ce qui est de la conso réelle de la Prius, mes mesures donnent un peu plus de 6 litres / 100 à 137 stabilisé sur plusieurs milliers de kms, avec une surconsommation sensible en hiver (on avoisine alors 7 litres / 100).

En revanche, sur route, il me semble que le diesel reste un peu devant en termes de conso réelle (un test sur parcours identique au même moment avec une Mégane Scenic dCi 105 cv est en préparation), mais pour une pollution au CO² qui devrait être très proche en raison de la différence de 14 % par litre consommé en faveur de l'essence.

Cependant, à carosserie égale, je ne suis pas sur que l'hybride essence fera aussi bien sur route et autoroute que la Prius ne le fait actuellement face à ses concurrentes, car l'avantage de la Prius en usage routier tient autant sinon plus à son aérodynamique qu'à ses reprises en partie fournies par de l'énergie récupérée (contrairement à l'autoroute ou à la voie rapide, sur les petites routes on récupère pas mal d'énergie).

Idéalement il serait donc intéressant de pouvoir comparer un Rav 4 hybride et un Rav 4 D4D de puissance équivalente, mais Toyota proposera-t-il son prochain Rav 4 dans ces deux configurations avec une puissance proche ?

On peut en douter.

En revanche, une chose est sure, l'avantage de la Prius sur l'essence classique actuel est frappant : par comparaison la consommation de notre Polo 1.2 12V essence pourtant récent et en principe très sobre donne 7,8 litres / 100 dans des conditions similaires (autoroute sans jamais dépasser le 130 chrono). Il faut dire qu'il rame cordialement en reprises, et dans les tours, pas de miracle, un moteur consomme...

Conclusion : ce moteur est moins performant (65 cv et couple très faible) mais consomme au moins 20 % en plus sur une voiture de poids équivalent. CQFD

Conclusion 2 : vivement les moteurs turbo essence downsizés, je suis certain que le même bloc armé d'un turbo et des dernières technologies serait déjà plus concurrentiel :jap:

Mais veut-on encore vendre des moteurs essence en France :??:





Et encore une interprétation !
Je ne considere pas le cycle NEDC commme referentiel (bon ?) ou  comme reference mais comme UN CONTEXTE a l'elaboration de chiffres NORMALISES.Je l'ai pourtant préciser plusieurs fois..... Il y a tout de même une grosse différence. Un CONTEXTE que tu ne semble pas préciser dans toutes tes démonstrations.

D'autant plus que cette article me paraissait intéressant au vues de l'ensemble des chiffres publiés correspondant à ce contexte et completer l'étude en montrant le CONTEXTE de l'élaboration des chiffres.

D'ou ma remarque sur les faibles écarts d'un point de vue CO2 au vue du contexte du cycle, à savoir ses differentes phases routieres. Au vue des meilleur performances des moteurs en cycle routier /autoroutiers c'est a dire à partir d'une certaine plage de fonctionnement correspondant à un taux de remplissage optimale des cylindres (pour ne parler que de ce paramètre accoustique/meca flux) d'ou une plage de couple / puissance favorables (il suffit des voire les caractéristiques intrasèques d'un MCI).Or le NEDC n'est constitué que d'une infime phase routiere/autoroutiere (il suffit de regarder le cycle, le temps et la distance)...


J'espère que certains l'auront compris....
et auront compris qu'on peut dire tout et son contraire avec des chiffres. L'important est le contexte de l'étude réalisé et donc des chiffres publiées...

Message édité par bg444ph le 09/05/2005 à 14:33:40
Invité
bla73xy
Coupe argent Pratique Pratique - succès argent nombre de vues Pratique - succès argent sujets
  1. Posté le 09/05/2005 à 15:36:13  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

bg45 a écrit a écrit :


Et encore une interprétation !
Je ne considere pas le cycle NEDC commme referentiel (bon ?) ou  comme reference mais comme UN CONTEXTE a l'elaboration de chiffres NORMALISES.Je l'ai pourtant préciser plusieurs fois..... Il y a tout de même une grosse différence. Un CONTEXTE que tu ne semble pas préciser dans toutes tes démonstrations.

D'autant plus que cette article me paraissait intéressant au vues de l'ensemble des chiffres publiés correspondant à ce contexte et completer l'étude en montrant le CONTEXTE de l'élaboration des chiffres.

D'ou ma remarque sur les faibles écarts d'un point de vue CO2 au vue du contexte du cycle, à savoir ses differentes phases routieres. Au vue des meilleur performances des moteurs en cycle routier /autoroutiers c'est a dire à partir d'une certaine plage de fonctionnement correspondant à un taux de remplissage optimale des cylindres (pour ne parler que de ce paramètre accoustique/meca flux) d'ou une plage de couple / puissance favorables (il suffit des voire les caractéristiques intrasèques d'un MCI).Or le NEDC n'est constitué que d'une infime phase routiere/autoroutiere (il suffit de regarder le cycle, le temps et la distance)...


J'espère que certains l'auront compris....
et auront compris qu'on peut dire tout et son contraire avec des chiffres. L'important est le contexte de l'étude réalisé et donc des chiffres publiées...





:??:

Il me semble qu'on n'est pas franchement en désaccord là-dessus, relis mon post.

Et comme souvent, ma remarque n'était pas une critique mais juste une interrogation.

Message édité par Bla73xy le 09/05/2005 à 15:36:26
Invité
bg444ph
Coupe bronze Pratique Pratique - succès argent messages Pratique - succès bronze nombre de vues
  1. Posté le 09/05/2005 à 15:58:44  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Blackdress a écrit a écrit :


:??:

Il me semble qu'on n'est pas franchement en désaccord là-dessus, relis mon post.

Et comme souvent, ma remarque n'était pas une critique mais juste une interrogation.





Ma remarque est une réponse à ton interrogation, comme souvent non ?

Invité
dom83cj
Coupe argent Pratique Pratique - succès or nombre de vues Pratique - succès or sujets
  1. Posté le 17/05/2005 à 14:01:44  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Blackdress a écrit a écrit :


Domino, sais-tu par hasard si on connais la raison de l'infléchissement de la part de marché en 1996 et du tassement (quoique plus relatif) en 1998 ?

Par ailleurs, on voit bien que l'envolée de 2000 à 2005 est très artificielle car les moteurs diesels étaient déjà très performants en 2000 et l'écart de prix à la pompe s'est plutôt réduit.

Un petit doc intéressant sur la vision suisse du gazole :ange:

http://www.ecomobiliste.ch:80/​downloads/fr/Kurzargumente_Die​sel_f602.pdf

Eh oui, cela donne à refléchir ;)





Tu devrais pourtant avoir l'âge de t'en souvenir...

C'était l'époque où il y avait de nombreux pics de pollution chaque année et il fallait absolument trouver un bouc émissaire. Il y a donc eu une grande campagne de diabolisation du diesel. On l'accusait de tous les maux et tout le monde s'y mettait.

Dans tous les médias, on annonçait la fin du gazole, l'augmentation de la vignette pour les voitures diesel, le gazole au même prix que l'essence prochainement...

Je connais plusieurs personnes qui à cette époque ont gobé cette propagande et qui ont acheté des voitures essence à contre-coeur.

Ce qu'il reste de cette agitation:

L'écart de taxes entre le gazole et l'essence à diminué (à peine 20,6 centimes depuis janvier 1994)
Le GPL n'est vraiment pas cher.
La pastille verte (gadget inutile en voie de disparition)
Le nouveau calcul de la puissance fiscale (uniquement en fonction du rejet de CO2 et de la puissance)

Invité
bg444ph
Coupe bronze Pratique Pratique - succès argent messages Pratique - succès bronze nombre de vues
  1. Posté le 23/05/2005 à 12:17:39  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ce qui manque singulièrement dans l'étude de l'ADEME, c'est une analyse des cycle routiers "réels" par région en France. J'essaye actuellement de rechercher des info dessus. Ce qui serait intéressant a mettre en parallele avec une étude sociologique sur les 35 h etc... bref tout ce qui aurait une influence direct sur le flux routier en france.

En fin de compte, les chiffre publié bien que normalisées sont guère révélateurs d'un point de vue "utilisateur". Le cycle européen étant établi a l'origine pour forcer les construsteurs a optimisé la dépollution et le fonctionnement moteur en cycle urbain. Ce qui a pousser certains a optimiser le moteur que sur des point de fonctionnement relatifs aux cycle...

Les chiffres étant une conséquence direct des cycles...pour s'en convaincre il suffit de regarder l'évaluation d'un même véhicule suivant différent cycle routiers...

Je trouve bizarre qu'il n'y a pas de réel études, publications...à ce suget.

Invité
bla73xy
Coupe argent Pratique Pratique - succès argent nombre de vues Pratique - succès argent sujets
  1. Posté le 23/05/2005 à 12:46:02  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

domino a écrit a écrit :


Tu devrais pourtant avoir l'âge de t'en souvenir...

C'était l'époque où il y avait de nombreux pics de pollution chaque année et il fallait absolument trouver un bouc émissaire. Il y a donc eu une grande campagne de diabolisation du diesel. On l'accusait de tous les maux et tout le monde s'y mettait.

Dans tous les médias, on annonçait la fin du gazole, l'augmentation de la vignette pour les voitures diesel, le gazole au même prix que l'essence prochainement...

Je connais plusieurs personnes qui à cette époque ont gobé cette propagande et qui ont acheté des voitures essence à contre-coeur.

Ce qu'il reste de cette agitation:

L'écart de taxes entre le gazole et l'essence à diminué (à peine 20,6 centimes depuis janvier 1994)
Le GPL n'est vraiment pas cher.
La pastille verte (gadget inutile en voie de disparition)
Le nouveau calcul de la puissance fiscale (uniquement en fonction du rejet de CO2 et de la puissance)





Tu veux dire qu'il y aurait eu une année où on aurait dit la vérité sur le diesel :??:

Bizarre, moi ta "propagande" je ne m'en souviens effectivement pas :bah:

De toute façon si tel avait été le cas ce n'aurait été que pure vérité, les diesels d'alors polluaient encore bien plus qu'actuellement (pas de catalyseur et encore moins de FAP), tandis qu'à l'inverse les essences étaient déjà majoritairement - sinon toutes - catalysées.

Enfin on ne parlait pas autant du réchauffement de la planète que maintenant.

Pour la pastille verte, c'est une pure foutaise totalement inutile, chacun le sait, même les pires chaudières à mazout y ont droit.

Enfin la prise en compte du CO² dans la fiscalité favorise les diesels, cela ne va donc pas dans ton sens.

Voilà, j'ai regardé récemment "C dans l'air" consacré à la pollution, le journaliste ne voulait surtout pas laisser le sujet dériver sur les méfaits du diesel, et les chercheurs ont été plutôt excellents pour l'expliquer :jap:

Ils l'ont même fait d'une façon sobre et mesurée, rappelant aussi les méfaits du benzène présent surtout dans le SP, et je me demande encore pourquoi on ne dit pas les choses plus ouvertement en France.

A l'heure du FAP et des pièges à NOx, on pourrait... on devrait, le diesel de demain n'aura plus trop à rougir face à l'essence :o|

Message édité par Bla73xy le 23/05/2005 à 12:48:02
Invité
bud59ik
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès bronze sujets
  1. Posté le 23/05/2005 à 13:12:24  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Consomation au GPL 9.2L/100km en moyenne.
Prix du litre de GPL 0.569€/L

Prix de revien au 100KM
9.2X0.569=5.2348€ pour 100 KM

J'ai un 2.0L 16v de 133CV pour qu'un diesel soit plus rentable économiquement que mon GPL il faudrais que sa consomation sois de:
5.2348 <---- mon prix de revien au 100km, 0.98 le prix du litre de GO par chez moi,
5.2348/0.98=5.3416
Pour être plus rentable que moi un diesel devras consomer 5.3416€/100KM, mais je doute fort que ce moteur fasse 130CV. Voilà le vrai calcul de rentabiliter GPL/GO.

Invité
per90iu
Pratique - succès bronze messages
  1. Posté le 23/05/2005 à 13:23:22  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Comment expliquer le pic des voitures électrique en 1998 avant une rechute?

Invité
dom83cj
Coupe argent Pratique Pratique - succès or nombre de vues Pratique - succès or sujets
  1. Posté le 27/06/2005 à 12:58:03  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Blackdress a écrit a écrit :


Tu veux dire qu'il y aurait eu une année où on aurait dit la vérité sur le diesel :??:

Bizarre, moi ta "propagande" je ne m'en souviens effectivement pas :bah:

De toute façon si tel avait été le cas ce n'aurait été que pure vérité, les diesels d'alors polluaient encore bien plus qu'actuellement (pas de catalyseur et encore moins de FAP), tandis qu'à l'inverse les essences étaient déjà majoritairement - sinon toutes - catalysées.

Enfin on ne parlait pas autant du réchauffement de la planète que maintenant.

Pour la pastille verte, c'est une pure foutaise totalement inutile, chacun le sait, même les pires chaudières à mazout y ont droit.

Enfin la prise en compte du CO² dans la fiscalité favorise les diesels, cela ne va donc pas dans ton sens.

Voilà, j'ai regardé récemment "C dans l'air" consacré à la pollution, le journaliste ne voulait surtout pas laisser le sujet dériver sur les méfaits du diesel, et les chercheurs ont été plutôt excellents pour l'expliquer :jap:

Ils l'ont même fait d'une façon sobre et mesurée, rappelant aussi les méfaits du benzène présent surtout dans le SP, et je me demande encore pourquoi on ne dit pas les choses plus ouvertement en France.

A l'heure du FAP et des pièges à NOx, on pourrait... on devrait, le diesel de demain n'aura plus trop à rougir face à l'essence :o|





L'ancien mode de calcul favorisait vraiment et de façon importante les moteurs diesels. De plus il ne permetait pas de calculer la puissance fiscale des voitures électriques (car la cylindrée est difficile à mesurer ;)).

Maintenant tous les types de motorisation possibles et toutes les sortes d'énergies sont logés à la même enseigne...
La motorisation essence est même favorisée car comme tu aimes bien souvent le répéter: un litre d'essence brûlé rejette noins de CO2 qu'un litre de gazole :W

Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
------ www.BMW.be.cx ------ 0
Golf aux enchères sur e-bay ( annonce insolite) 113
Convoi Range Rover Sport 17
Ferrari, maserati à profusion 6
Carlos GHOSN ou "Cost Killer" 56