Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
 

Il y a 194 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Révélation au Sénat

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Essonne
Profil : Routard confirmé
  1. config
essonne
Coupe bronze Pratique Pratique - succès or sujets Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 03/08/2006 à 00:25:54  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Dans le cadre de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques, le Sénat a proposé une audition publique sur deux sujets "Pollution urbaine - Effet de serre" le 18 Octobre 2005
( http://www.senat.fr/opecst/aud [...] _mono.html )

Il en a été question ici:
[rapport officiel] Le diesel serait l'avenir de la voiture propre
[rapport officiel] Le diesel serait l'avenir de la voiture propre .
Mais dans ce topic on a certainement été trop bons.

Avec l'atmosphère moite que nous connaissons actuellement, la gentillesse fait place à moins de mansuétude.

------------------------------​------------------------------​-------

Avec lucidité, les sénateurs ont proposé d'établir un état des lieux sur les deux sujets automobiles du moment.

D'un côté il s'agissait d'établir s'il y a un lien entre la pollution urbaine et l'automobile (sans rire), et de déterminer les solutions pour les années à venir.
(LA POLLUTION URBAINE ET LES ÉMISSIONS AUTOMOBILES :
QUEL LIEN AUJOURD'HUI ?
QUELLES SOLUTIONS DANS LES DIX PROCHAINES ANNÉES ?)

De l'autre il était question de déterminer de la même façon la relation entre automobile et effet de serre, et les solutions pour l'avenir.
(QUELLE EST LA CONTRIBUTION DE L'AUTOMOBILE À L'EFFET DE SERRE ?
QUELLES SOLUTIONS POUR L'AVENIR ?)
------------------------------​------------------------------​-------

Le travail n'est pas critiquable, car il évalue courageusement et avec les bons interlocuteurs les deux faces du problème.

En proposant un état des lieux et en cherchant des voies d'évolution, il permettait aux citoyens de disposer sur ces deux axes de critères d'appréciation et de perspectives.

Mais là où il est apparu beaucoup moins responsable c'est dans la rédaction des conclusions, qui ont été relayées par l 'Assemblée nationale : ( http://www.assemblee-nationale [...] e-2757.pdf ).

Dans la synthèse plusieurs biais apparaissent (sans douter pour autant de la bonne foi des contributeurs) qui mettent en évidence une forte sensibilité aux croyances du moment, et à la politique en cours sur le domaine.

Ce sont ces mêmes irréalités (que l'on retrouve dans le topic de Forum-auto déjà cité), qui invalident l'analyse globale et la doctrine suivie par nos décideurs dans le domaine des transports routiers.

------------------------------​------------------------------​-------

La première faille consiste à avoir isolé les deux sujets sans chercher à les apparier.

Puis éventuellement dans un des sujets, essayer de disqualifier l'autre.

La seconde faille consiste à jouer avec l'espace-temps, à savoir considérer que l'existant est génial mais que les défauts sont à éliminer pour plus tard.

Sauf que la réussite de l'un (le diesel) a eu une action sur l'autre (la santé), et donc que le fait d'endosser la réussite fait assumer les impacts sur la santé.

Dans un cas on a "Dans l'immédiat la motorisation diesel est la plus efficace et la moins chère pour réduire les émissions en Europe, où le diesel est massivement diffusé. Les constructeurs français sont les mieux placés.", et bonjour les dégâts présents.

De l'autre on aura les mesures conseillées mais dont le manque actuel fait encourir des impacts à la population.

Elles sont futures et irréalistes en temps voulu :

"2) généraliser rapidement les filtres à particules "fermés" sur les véhicules diesel,
3) définir une date de généralisation des dispositifs d'élimination des NOx en liant la norme Euro VI à la norme Euro V."


Un autre biais apparaît par l'utilisation d'une stratégie de "dilution" qui est aussi très courante sur ce forum.

Elle consiste à quantifier quelque chose sur un critère qui le minimise (avec sa déclinaison habituelle:" ce n'est pas Moi, c'est l'Autre" ).

Par exemple il est précisé que "pour les particules fines en 2000, le transport routier n'a représenté que 31 % des émissions et les véhicules personnels diesel 12 %."

Cela revient à dire sans l'écrire que les véhicules Diesel sont responsables des impacts des particules au prorata de ce pourcentage.

Ce type de raisonnement a quand même autorisé la population française à penser, contre toute sensation olfactive, que le Diesel est d'une parfaite innocuité. C'est assez fort.

------------------------------​------------------------------​-------

Pour mesurer l'écart avec la réalité, reprenons d'autres éléments faisant partie du dossier du Sénat.

Impacts de la circulation sur la santé
"Avec l'exemple de l'Ile-de-France, on peut rappeler que le transport routier est un contributeur majeur des émissions de polluants atmosphériques, qui sont des indicateurs de la qualité de l'air."


Innocuité du No2
Jusqu'à présent on considérait que les rejets de No2 étaient juste susceptibles de chatouiller les bronches ou de faire tomber les feuilles (en simplifiant).
C'était même l'avis des médecins spécialisés.

Et c'est l'élément important de "l'Etat de l'art" du Sénat.

Même les rejets spécifiques au Diesel que l'on considérait comme mineurs ou comme n'ayant pas d'influence en terme de santé humaine se révèlent fortement dangereux:

"augmentation des niveaux de NO2 est corrélée à une augmentation de la mortalité et des hospitalisations pour des pathologies respiratoires"


Confirmation de l'impact des particules fines
Malgré les 12% précédents , "En termes d'impacts à court terme, on observe pour une exposition aux particules fines une augmentation de la mortalité, des admissions hospitalières et des consultations médicales pour des atteintes de l'appareil respiratoire et cardio-vasculaire.

Sur le long terme, les études épidémiologiques vont dans le sens d'un effet également délétère sur l'appareil cardio-pulmonaire en particulier, avec une augmentation des cas d'asthme lors de l'exposition à des particules fines diesel."


Puis: " Les résultats marquants concernant la situation actuelle et les décès par cancer du poumon montrent que la classe d'âge la plus touchée est celle allant de 60 à 69 ans, où l'on peut observer jusqu'à 11 % des décès qui peuvent être attribuables à l'exposition aux particules fines.
Sur l'ensemble de la population des plus de 30 ans, la fraction attribuable de cette exposition au long cours aux particules fines en termes de cancers du poumon serait de 6 % environ."



Innocuité de l'Ozone
Là c'est aussi une découverte.

L'ozone générée en particulier par le Diesel n'est pas juste un irritant.

"Pour l'ozone, on constate que le risque le même jour est de 1,05. Cela signifie que pour chaque augmentation dans l'atmosphère de 5 microgrammes par mètre cube d'ozone, il y a un risque de 5 % de faire un infarctus du myocarde. Ces relations sont très significatives et concernent à la fois le même jour et le jour précédent."

------------------------------​------------------------------​-------

Si l'on apparie donc les deux sujets du rapport, en face de ce décrivent les médecins, le pire c'est qu'il n'y a les trois-quarts de rien.

La diminution du Co2 du au passage au Diesel est le parfait exemple d'une victoire abstraite qui ne sert à rien, mais dont il convient de se féliciter.

Cela n'a rien changé à l'effet de serre.

Cela a du diminuer un peu notre déficit, mais est-ce que cela valait le coup ?

Et on ne peut pas espérer diminuer à nouveau le Co2 de nos véhicules, car la mesure ne fonctionnera qu'une fois (70% du Co2 est actuellement émis par des véhicules Diesels, et ces rejets de CO2 ne diminuent plus depuis 2 ans).

Par contre il y a eu des dommages bien réels, eux.

------------------------------​------------------------------​-------

Alors j'aurai tendance à dire suite à ces éléments, que dans le Diesel actuel il n'y a rien de bon (5*).


Si en temps de guerre on peut imaginer sacrifier quelques âmes pour en sauver un plus grand nombre, en temps de paix chaque âme compte.

Et rien ne justifie "ces morts en trop", quoiqu'on puisse dire concernant d'autres causes (industrie, agriculture …).


Voilà en toile de fond la réalité à laquelle nous faisons face:

. décès dus à la pollution par circulation routière 17 000 (1*),

. dont 8 000 pour les particules des véhicules Diesel (2*).

. augmentation des cancers d'enfants de 1% par an (3*),

. et de 42% des cancers en Ile de France en 20 ans (4*).


Maintenant il n'y a plus de quoi être fier.

------------------------------​------------------------------​------------------------------​------------------------------​-
1* (1996)
Tableau 1 - Décès provoqués en France métropolitaine en 1996 par les maladies émergentes ou persistantes.
Pollution atmosphérique par circulation routière (a) 17 629
http://www.ined.fr/fichier/t_p [...] is_349.pdf

2* (2002)
En réduisant les concentrations des particules très fines, celles qui sont émises par les moteurs Diesel des voitures, on pourrait éviter 20000 morts dans les 26 villes enquêtées.
http://www.quechoisir.fr/Artic [...] 010034919C
Puis:
"Les particules émises par les moteurs Diesel sont une nouvelle fois au banc des accusés. En mai dernier, l'Agence française de sécurité sanitaire environnementale (Afsse) affirmait qu'elles avaient tué entre 6450 et 9500 personnes dans les villes françaises en 2002. L'Afsse prévoyait même entre 60000 et 90000 décès dus aux particules diesels d'ici à 2020. Cette fois, c'est une nouvelle étude européenne sur les impacts sanitaires de la pollution atmosphérique qui en remet une couche. En réduisant les concentrations des particules très fines, celles qui sont émises par les moteurs Diesel des voitures, on pourrait éviter 20000 morts dans les 26 villes enquêtées. Mais la baisse des concentrations de particules dans l'air urbain suppose une baisse drastique de la circulation ou un changement de motorisations. Le succès toujours actuel du diesel ne laisse rien présager de bon pour la santé des citadins."

3*
On dénombre 1% de nouveaux cas de cancers chaque année chez les enfants.
http://90plan.ovh.net/~artac/s [...] amp;npds=1


4* (de 1992 à 2003)
Les cancers en Ile-de-France ont augmenté de 40 % ces vingt dernières années. C'est le constat alarmant que l'observatoire régional de la santé (ORS) va dresser…
http://www.20minutes.fr/articl [...] France.php

5*
(…) En conclusion, les liens entre la pollution urbaine, en particulier les indicateurs dioxyde d'azote et particules, et les atteintes de la santé, que ce soit à court terme en ce qui concerne le développement des maladies respiratoires comme l'asthme par exemple, mais également à long terme, concernant le développement de cancers du poumon et de maladies cardio-vasculaires, on constate que ces liens sont de plus en plus clairement établis, et les études sont nombreuses à ce sujet. Les études d'impact sanitaire existantes indiquent également que ce sont les expositions chroniques correspondant à des niveaux de pollution modérés qui sont responsables de l'essentiel de l'impact sanitaire. Cela concerne donc indiscutablement la pollution de tous les jours.(…)
http://www.senat.fr/opecst/aud [...] html#toc23 ,
(…)A chaque fois que l'on augmente la concentration de l'ozone, on augmente d'autant plus la survenue de l'infarctus du myocarde (…)
http://www.senat.fr/opecst/aud [...] html#toc27
Message édité par Essonne le 03/08/2006 à 13:15:09
Sujets relatif

Sujets relatifs
AUDI A3...La révélation !! Vite aidez moi... Revelation du week-end, essai A6 allroad tdi auto
Plus de sujets relatifs à : Révélation au Sénat

Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Quel monospace conseillez vous pour mon frère ? 346
Pack visibilité sur GTC 6
(Topic officiel ) Election voiture de l'année 2007 ! 34
Juste une question 8
Pompe à injection d'une 205 diesel avec une fuite 4