Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
   / / / /

Les biocarburants : 70% plus polluants...

 

Modélisme et modèles réduits : wollek_fan, voner5 Discussions libres (Général) : CarFan Permis de conduire : Tisuisse et 39 utilisateurs inconnus
Ajouter une réponse
 

     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

Les biocarburants : 70% plus polluants...

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
alban_92
From Berlin with love
Profil : Pilote d'essai
alban_92
Coupe or Pratique Pratique - succès or nombre de vues Pratique - succès or sujets
  1. Posté le 30/09/2007 à 23:52:37  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Prenez-en de la graine les extrémistes écolos :roll:

Les biocarburants plus dangereux pour le climat que le pétrole ?

PEKIN (Reuters) - La plupart des espèces végétales cultivées en Europe et aux Etats-Unis pour produire du carburant "vert" risquent en réalité d´accélérer le réchauffement climatique en raison des pratiques agricoles intensives, affirme le prix Nobel de chimie Paul J. Crutzen dans une étude.

Les résultats de cette étude sont particulièrement alarmants pour les biocarburants développés à partir du colza, notamment en Europe, qui pourraient produire jusqu´à 70% de gaz à effet à serre en plus par rapport à du diesel classique.

L´étude de Crutzen invite scientifiques et exploitants agricoles à se tourner vers des espèces végétales adaptées à des méthodes de culture moins intensives pour améliorer leur viabilité environnementale.

Les biocarburants sont produits à partir de végétaux qui absorbent le dioxyde de carbone, responsable du réchauffement climatique. C´est pourquoi ils sont considérés comme une alternative, respectueuse de l´environnement, aux carburants fossiles.

Mais l´étude du Nobel néerlandais montre que les biocarburants rejettent en fait plus de gaz à effet de serre qu´ils n´en absorbent à cause des engrais utilisés dans les méthodes de culture modernes. Ils rejettent notamment de l´oxyde nitreux, qui est 300 fois plus nocif pour le climat que le dioxyde de carbone.

"L´émission d´oxyde nitreux à elle toute seule annule tous les bénéfices", explique à Reuters le co-auteur de l´étude, le professeur Keith Smith.

Ces conclusions publiées dans la revue "Atmospheric Chemistry and Physics Discussions" sont basées sur le constat que les engrais utilisés dans les exploitations agricoles émettent entre trois et cinq fois plus de gaz à effet de serre que ce l´on pensait.

PRATIQUE VAINE ?

Cette étude va probablement alimenter le débat sur les bienfaits réels pour le climat des biocarburants, dont les conséquences sur la déforestation ou l´augmentation des prix agricoles ont récemment été dénoncées.

Le Brésil et les Etats-Unis sont les deux principaux producteurs de bioéthanol, produit à partir de canne à sucre, de betterave à sucre ou de maïs tandis que l´Europe est le principal fournisseur de biodiesel développé à partir d´oléagineux.

Utiliser du biodiesel fabriqué à partir de colza produirait entre 1 et 1,7 fois plus de gaz à effet de serre que du diesel classique, estime l´étude.

Les biocarburants fabriqués à partir de sucre de canne, comme au Brésil, s´en sortent mieux, émettant entre 0,5 et 0,9 fois plus de gaz à effet de serre que l´essence classique.

Pour le maïs, principalement utilisé aux Etats-Unis, ce rapport est compris entre 0,9 et 1,5.

"Tel qu´il est utilisé pour le moment, le bioéthanol à partir de maïs semble être une pratique plutôt vaine", explique Smith.

L´étude ne prend pas en compte les conséquences négatives pour le climat induites par la consommation de carburants fossiles pour fabriquer les biocarburants, ni les conséquences cette fois positives pour l´environnement de l´utilisation de dérivés de biocarburants comme alternative au charbon pour produire de l´électricité.

"Même si quelqu´un estime que nos chiffres sont élevés (...) si vous ajoutez la quantité indiscutable d´oxide nitreux qui est formée, et l´utilisation de carburants fossiles, avec la plupart des biocarburants d´aujourd´hui, vous ne tirez aucun bénéfice", estime Smith.

Toutefois, l´étude ne condamne pas tous les biocarburants et invite les agriculteurs à choisir en priorité les cultures qui demandent peu d´engrais et des méthodes de récolte qui demandent moins d´énergie. Elle suggère notamment d´employer certaines espèces d´arbres comme le peuplier ou le saule.

http://fr.news.yahoo.com/rtrs/ [...] f96_1.html
Message cité 2 fois
Message édité par WildOne le 24/09/2008 à 15:41:56

---------------
Extraits du code de la route : Clignotant obligatoire pour tout changement de voie : Article R412-10 - Obligation d'être sur la voie de droite : Article R412-9 - Allure fixe quand dépassé : Article R414-16 - Tout dépassement doit être bref : Article R414-4 - Interdiction de rouler trop lentement : Article R413-19
Routes illimitées dans le monde : 66 % des autoroutes allemandes - 271 kms d'autoroute australienne - Ile de Man -
 /!\ Faites attention aux trolls /!\  
Sujets relatif

Sujets relatifs
Carte grise doublée pour les véhicules polluants Les deux roues plus polluants que les voitures
Plus de sujets relatifs à : Les biocarburants : 70% plus polluants...

hacheur de scrotum
Profil : Pilote d'essai
getea85
Pratique - succès bronze sujets Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 01/10/2007 à 07:28:15  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Et oui, on retrouve les problème des engrais et pesticides  :(

Voila à quoi devrait s'attaquer le G de l'Environnement.

Invité
Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 01/10/2007 à 10:42:06  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

alban_92 a écrit :
Prenez-en de la graine les extrémistes écolos :roll:
Afficher plus
Afficher moins



Tu sais -et ça se vérifie sur ce forum-, il n'y a que les accros à leur voiture qui pensent et affirment que les biocarburants sont la solution qui leur permettra de continuer à rouler comme ils le font.
Les "écolos", comme tu dis, et à fortiori les extremistes, savent bien que les biocarburants sont une fausse bonne idée à grande échelle.

Message cité 1 fois
Publicité

Deuxpointzeroté. Mépadé
Profil : Routard confirmé
  1. config
bob1980
Pratique - succès bronze sujets Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 02/10/2007 à 10:12:38  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Il y avait un article dédié à ce problème dans un GEO pas trop ancien. Le résumé c'était : pour le rechauffement climatique, il vaut mieux planter des forêts et rouler au combustible fossile plutôt que de planter du colza.


---------------
Sarkolipopette!!!
Numéros non surtaxés --> http://telephonie.sanjb.net/nu [...] urtaxe.php
AV - Hyundai PONY 1999 - 113000 km - 1600€ : http://www.forum-auto.com/auto [...] 251543.htm
Invité
  1. Posté le 09/10/2007 à 12:10:42  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Attention, les ECOLOS SONT CONTRE LES AGRO-CARBURANTS !!

Qu'on se le dise !

Manger ou rouler, là est la question, au niveau mondial !!

QUI est POUR les agrocarburants ? Le lobby des gros céréaliers, le lobby des vendeurs d'intrants et d'OGM, la banque mondiale (et éventuellement les constructeurs automobiles qui appatent le gogo avec cette alternative).

Je rappelle que la généralisation des agro-carburants risque de provoquer de graves pénuries d'eau, en plus des autres inconvénients.

C'est donc une formidable arnaque, qu'on se le dise (bis)!!

SVP, faites-nous plaisir : n'utilisez plus le terme (manipulatoire) "biocarburants" mais "agrocarburants". C'est plus honnête et juste. Merci

Publicité

Profil : Vétéran
  1. config
need_for_speed
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 09/10/2007 à 13:00:01  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C'est comme tout, je me souviens avoir lu une étude dont la conclusion était que sur un cycle de vie de produit entier, une  toyota prius polluait plus qu'un bon vieux 4*4 jeep V8 (en tenant compte de la construction de la voiture, de sa consommation pendant sa "vie" mais aussi de sa destruction, bref de son cycle entier).
Message cité 3 fois
Profil : Pilote confirmé
  1. config
focas
Coupe argent Pratique Pratique - succès or nombre de vues Pratique - succès argent sujets
  1. Posté le 09/10/2007 à 13:18:58  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

need_for_speed a écrit :
C'est comme tout, je me souviens avoir lu une étude dont la conclusion était que sur un cycle de vie de produit entier, une  toyota prius polluait plus qu'un bon vieux 4*4 jeep V8 (en tenant compte de la construction de la voiture, de sa consommation pendant sa "vie" mais aussi de sa destruction, bref de son cycle entier).
Afficher plus
Afficher moins



intéressant....moi qui aime dénoncer la "pensée unique"  ;)


---------------
"You buy a Ferrari when you want to be somebody, you buy a Lamborghini when you are somebody"(F.Sinatra)
"Pour qu'il y ait le moins de mécontents possible il faut toujours taper sur les mêmes"(les Shadoks)
"those cats were fast as lightning"(Carl Douglas) [:focas:1] [:focas]
Invité
Pratique - succès bronze messages
  1. Posté le 09/10/2007 à 18:51:57  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité

need_for_speed a écrit :
C'est comme tout, je me souviens avoir lu une étude dont la conclusion était que sur un cycle de vie de produit entier, une  toyota prius polluait plus qu'un bon vieux 4*4 jeep V8 (en tenant compte de la construction de la voiture, de sa consommation pendant sa "vie" mais aussi de sa destruction, bref de son cycle entier).
Afficher plus
Afficher moins




C'est juste je l'ai vu aussi. Et il faisait même la comparaison entre une centrale nucléaire et la Prius, au début elle ne pollue pas mais les déchets engendrés produisent plus de M...et on ne sait pas quoi en faire car c'est des métaux lourd pour l'auto et radioactif pour la centrale.

seul le moteur à hydrogène serait selon certains non ou peu polluant.....mais il faut beaucoup d'électricité pour produire de l'hydrogène....

Qu'elle est la solution ????

Invité
Pratique - succès bronze messages
  1. Posté le 09/10/2007 à 19:46:53  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Garder sa voiture jusqu'à voir la route depuis le fond de l'habitacle...
Forcer les constructeurs à sortir leurs derniers moteurs et pas les nouveautés qu'ils veulent bien distribuer.

Invité
Coupe or Pratique Pratique - succès or nombre de vues Pratique - succès or sujets
  1. Posté le 10/10/2007 à 09:59:38  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Et les algues dans tout ca ?
On en parle pas parce que ca dérange de parler d'une solution envisageable ? Les écolos intégristes n'attendent que ca qu'il n'y ai pas de solution et plus de voiture..

Invité
  1. Posté le 10/10/2007 à 18:49:44  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Oui, les algues. Une option envisageable.

Sinon,  je rappelle que, réunis à Stockholm, lors de la semaine mondiale de l'eau (13-18/08) les experts du climat ont alerté sur le risque que posent les agrocarburants : non seulement ils confisquent les terres agricoles et détruisent les forêts, mais ils sont très gourmands en eau.

La nourriture risque donc de manquer mais aussi l'eau. De quoi aller plus vite dans le mur.

Manger ou conduire, il faut choisir !
Message édité par col53vn le 10/10/2007 à 18:50:22
Profil : Vétéran
  1. config
superheterodyne
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze sujets Pratique - succès bronze nombre de vues
  1. Posté le 10/10/2007 à 18:59:08  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je rejoins totalement colombo22 et per180h.

Les seuls carburants végétaux qui apportent un bénéfice écologique par rapport au pétrole sont les huiles végétales recyclées utilisées pour les moteurs Diesel. Comme on réutilise une huile qui est déjà un déchet, on n'ajoute pas de pression agricole/d'engrais/etc ...Il y a déjà des expériences intéressantes (McDonald's en Autriche), mais hélas ça ne concerne que de très petits tonnages.


---------------
Pour me rendre à mon bureau, j'avais acheté une auto
Une jolie traction avant qui filait comme le vent.
C'était en Juillet 39, je me gonflais comme un bœuf
Dans ma fierté de bourgeois d'avoir une voiture à moi...
Invité
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès bronze sujets
  1. Posté le 10/10/2007 à 20:00:34  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

need_for_speed a écrit :
C'est comme tout, je me souviens avoir lu une étude dont la conclusion était que sur un cycle de vie de produit entier, une  toyota prius polluait plus qu'un bon vieux 4*4 jeep V8 (en tenant compte de la construction de la voiture, de sa consommation pendant sa "vie" mais aussi de sa destruction, bref de son cycle entier).
Afficher plus
Afficher moins


Ca risque de faire mal à certains qui croient que réduire la vitesse sur autoroute ça permet de réduire la pollution sur terre.  :o
De toute façon, il y a le moteur à air comprimé, hydrogène, electrique, etc.

Publicité

Profil : Vétéran confirmé
alien64
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze messages Pratique - succès bronze nombre de vues
  1. Posté le 30/10/2007 à 13:57:34  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
La terre est recouverte d'eau aux 2/3... donc on ne manquera jamais d'eau si on s'organise suffisament bien.
Pour moi les agro-carburants sont une solution de complément à moyen terme. Le problème vient de la manière dont ils sont obtenus et notamment de l'utilisation abusive d'engrais ainsi que de la surface cultivable qui est limitée.
Pour la surface, on peut déjà récupérer les terres mises en jachère...
Message cité 1 fois

---------------
50% L6 mazout, 50% L6 essence, 100% BMW
Invité
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès bronze sujets
  1. Posté le 30/10/2007 à 14:14:27  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

PER07js a écrit :


Tu sais -et ça se vérifie sur ce forum-, il n'y a que les accros à leur voiture qui pensent et affirment que les biocarburants sont la solution qui leur permettra de continuer à rouler comme ils le font.
Les "écolos", comme tu dis, et à fortiori les extremistes, savent bien que les bio agrocarburants sont une fausse bonne idée à grande échelle.
Afficher plus
Afficher moins



c'est mieux comme ça :ange:

Profil : Pilote confirmé
caribou88
Pratique - succès or messages
  1. Posté le 30/10/2007 à 14:24:45  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Alien64 a écrit :
La terre est recouverte d'eau aux 2/3... donc on ne manquera jamais d'eau si on s'organise suffisament bien.
Pour moi les agro-carburants sont une solution de complément à moyen terme. Le problème vient de la manière dont ils sont obtenus et notamment de l'utilisation abusive d'engrais ainsi que de la surface cultivable qui est limitée.
Pour la surface, on peut déjà récupérer les terres mises en jachère...
Afficher plus
Afficher moins



elle est bonne celle la ! donc les restrictions d'eau en été c'est pour faire chier le monde...


on ne manque pas d'eau, mais d'eau douce (dans certaines zones et à des périodes données). On peut la stocker au prix d'infrastructures (qui auront un certain impact environnemental)

pour les terres mises en jachère, ce n'est a priori pas la solution car de nombreux spécialistes se dressent contre cette possibilité. En effet, elle priverait de nombreuses espèces animales de milieux de vie et de reproduction.


---------------
Sécuriphile oui, sécuripathe certainement pas !
البنزين طالبان الخنازير
Profil : Vétéran confirmé
dav77
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 30/10/2007 à 15:08:19  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pour la production d'hydrogène dans le cas des moteurs à piles à combustible, un constructeur propose une solution intermédiaire en attendant l'innovation technologique qui permettra une production d'hydrogène à grande échelle.

Il s'agit d'une station domestique de production d'hydrogène à partir du gaz naturel. Cette station installée dans la maison permet de faire le plein d'hydrogène de la voiture, de produire de l'eau chaude pour la maison et même l'électricité.

Si la source est encore de l'énergie fossile (le gaz naturel), c'est en tout cas une alternative certainement moins polluante que la production de bio-carburants.

Malheureusement, c'est une technologie japonaise. L'europe semble à la traîne sur le développement de cette solution qui ne ferait pas le beaux jours des lobbies pétroliers et agricoles...

Si vous voulez en savoir plus : http://www.moteurnature.com/ac [...] rogene.php
Message cité 1 fois
Invité
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 30/10/2007 à 15:17:16  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

dav77 a écrit :
Pour la production d'hydrogène dans le cas des moteurs à piles à combustible, un constructeur propose une solution intermédiaire en attendant l'innovation technologique qui permettra une production d'hydrogène à grande échelle.

Il s'agit d'une station domestique de production d'hydrogène à partir du gaz naturel. Cette station installée dans la maison permet de faire le plein d'hydrogène de la voiture, de produire de l'eau chaude pour la maison et même l'électricité.

Si la source est encore de l'énergie fossile (le gaz naturel), c'est en tout cas une alternative certainement moins polluante que la production de bio-carburants.

Malheureusement, c'est une technologie japonaise. L'europe semble à la traîne sur le développement de cette solution qui ne ferait pas le beaux jours des lobbies pétroliers et agricoles...

Si vous voulez en savoir plus : http://www.moteurnature.com/ac [...] rogene.php
Afficher plus
Afficher moins


Trois points noirs:
- Laisser le soin aux particuliers de produire le carburant? C'est du suicide vu comment les gens sont soigneux avec leurs équipements rudimentaires de chauffage (empoisonnement au monoxyde, explosions de gaz...) Donc pas question de produire de l'hydrogène ultra dangereux chez des particuliers!
- utiliser le gaz naturel, c'est juste déporter le problème temporairement car je ne suis pas convaincu que le souci soit moindre question réserves avec le gaz naturel qu'avec le pétrole.
- Quelque soit l'origine de la technologie, son prix sera et restera dissuasif pour l'immense majorité des particuliers: on ne remplace pas une chaudière chez soi tous les deux ans.

Message cité 1 fois
Message édité par jef07uz le 30/10/2007 à 15:17:59
Profil : Vétéran confirmé
dav77
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 30/10/2007 à 16:07:46  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

jef07uz a écrit :

Trois points noirs:
- Laisser le soin aux particuliers de produire le carburant? C'est du suicide vu comment les gens sont soigneux avec leurs équipements rudimentaires de chauffage (empoisonnement au monoxyde, explosions de gaz...) Donc pas question de produire de l'hydrogène ultra dangereux chez des particuliers!
- utiliser le gaz naturel, c'est juste déporter le problème temporairement car je ne suis pas convaincu que le souci soit moindre question réserves avec le gaz naturel qu'avec le pétrole.
- Quelque soit l'origine de la technologie, son prix sera et restera dissuasif pour l'immense majorité des particuliers: on ne remplace pas une chaudière chez soi tous les deux ans.
Afficher plus
Afficher moins



Ce n'est pas le particulier qui produit l'hydrogène, c'est la station. Donc le niveau de sécurité dépend de la conception même de la station. Je pense qu'un tel équipement est certainement conçu avec plus de soin et plus de sécurité que l'est une vulgaire chaudière au gaz. Maintenant, je suis d'accord il y a un risque. Mais le risque zéro n'existe pas.
Rien n'empêche d'installer de telles station dans des stations services. Ces dernières pourraient éventuellement vendre l'électricité et l'eau chaude produites par les stations hydrogènes. Toutefois dans ce cas, il faudrait que Honda améliore encore le système pour raccourcir la durée du cycle de production d'hydrogène.
La principale contrainte de cette station hydrogène est qu'il faut avoir un pavillon équipé d'un garage et d'une arrivée de gaz naturel.

Pour les réserves de gaz naturel, je te rejoins. Les réserves ne sont pas inépuisables. C'est pourquoi ce ne peut être qu'une solution temporaire, pour laisser le temps à la recherche de trouver un moyen écologiquement et économiquement viable de production d'hydrogène (les japonais, encore eux, sont sur le coup).

Quant au prix, c'est le lot de toute les nouvelles technologies (il en était de même lors des débuts des voitures hybrides). La phase d'industrialisation et de production en série permettra d'en descendre les coûts et la volonté politique (si volonté il y a) fera le reste. Honda y croit sérieusement en tous cas.

Message cité 1 fois
Invité
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 30/10/2007 à 16:36:00  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

dav77 a écrit :


Ce n'est pas le particulier qui produit l'hydrogène, c'est la station. Donc le niveau de sécurité dépend de la conception même de la station. Je pense qu'un tel équipement est certainement conçu avec plus de soin et plus de sécurité que l'est une vulgaire chaudière au gaz. Maintenant, je suis d'accord il y a un risque. Mais le risque zéro n'existe pas.
Rien n'empêche d'installer de telles station dans des stations services. Ces dernières pourraient éventuellement vendre l'électricité et l'eau chaude produites par les stations hydrogènes. Toutefois dans ce cas, il faudrait que Honda améliore encore le système pour raccourcir la durée du cycle de production d'hydrogène.
La principale contrainte de cette station hydrogène est qu'il faut avoir un pavillon équipé d'un garage et d'une arrivée de gaz naturel.

Pour les réserves de gaz naturel, je te rejoins. Les réserves ne sont pas inépuisables. C'est pourquoi ce ne peut être qu'une solution temporaire, pour laisser le temps à la recherche de trouver un moyen écologiquement et économiquement viable de production d'hydrogène (les japonais, encore eux, sont sur le coup).

Quant au prix, c'est le lot de toute les nouvelles technologies (il en était de même lors des débuts des voitures hybrides). La phase d'industrialisation et de production en série permettra d'en descendre les coûts et la volonté politique (si volonté il y a) fera le reste. Honda y croit sérieusement en tous cas.
Afficher plus
Afficher moins


On parle de "domestique" donc chez l'habitant et non dans une station service. Autre point dans cette logique, ça sous entendrait alors que ce serait aux particuliers d'investir pour qu'une entreprise privée s'installe? Inenvisageable, sans compter les frais pour monter un réseau adapté (modification dans la voirie, des installations domestiques...)
Le risque zéro et le risque très grave, c'est une sacré différence. Le gaz est déjà bien assez dangereux entre les mains d'inconscients pour ajouter de l'hydrogène... :/

Pour les volontés, ça ne suffira hélas pas: l'hydrogène nécessite énormément d'énergie pour être produit et aujourd'hui il est encore impensable de faire chuter les coûts de manière significative. Le processus est complexe, cher et dangereux. Tous savent que ce n'est pas vraiment la solution, surtout quand on compare le rendement et le risque physique engendré.

Message cité 1 fois
Profil : Pilote
artoutitou
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès bronze sujets
  1. Posté le 30/10/2007 à 17:06:26  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Zeppelin a essayer en son temps l'hydrogène, ça ne lui a pas bien réussi. :ange:

Les agro carburant, sa pollu, mais que c'est bon de se pignoler devant la pompe en se servant en E85.
De voir les litres défiler plus vite que les euros, c'est trop bon.

Tient, allez, je vais aller m'en faire une petite en faisant le plein.

En plus, c'est un excellent remède pour la sur population, je me pignole devant la pompe, j'ai plus de réserve pour ma femme, et je ne fais pas de gosse, comme sa, ils ne verront pas la planète pourrit qu'on va leur laisser. :lol:

Profil : Vétéran confirmé
dav77
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 30/10/2007 à 17:22:34  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

jef07uz a écrit :

On parle de "domestique" donc chez l'habitant et non dans une station service. Autre point dans cette logique, ça sous entendrait alors que ce serait aux particuliers d'investir pour qu'une entreprise privée s'installe? Inenvisageable, sans compter les frais pour monter un réseau adapté (modification dans la voirie, des installations domestiques...)
Le risque zéro et le risque très grave, c'est une sacré différence. Le gaz est déjà bien assez dangereux entre les mains d'inconscients pour ajouter de l'hydrogène... :/

Pour les volontés, ça ne suffira hélas pas: l'hydrogène nécessite énormément d'énergie pour être produit et aujourd'hui il est encore impensable de faire chuter les coûts de manière significative. Le processus est complexe, cher et dangereux. Tous savent que ce n'est pas vraiment la solution, surtout quand on compare le rendement et le risque physique engendré.
Afficher plus
Afficher moins



Je suis sûr qu'une installation conçue dans le soucis d'une sécurité optimum peut abaisser le risque. Si toutefois on estime qu'une telle installation est trop risquée chez les particuliers, qu'est-ce qui empêche de transposer le concept dans un système de distribution commercial du type station service sur la voie publique ? On l'a bien fait pour le GPL.

Sur l'hypothèse que ce serait aux particuliers d'investir pour qu'une entreprise privée s'installe, je ne comprends pas ton raisonnement.
Cette station est un équipement énergétique au même titre qu'une chaudière à gaz, sauf qu'en plus elle produit le carburant pour la voiture et de l'électricité pour la maison. Si le particulier décide de se doter d'un tel système, il lui faudrait bien sûr l'acheter auprès du fabriquant et le faire installer chez lui en le raccordant à l'arrivée de gaz de sa maison. Il n'est aucunement question pour le particulier d'investir pour qu'une entreprise privée s'installe chez lui.
Il aurait certainement l'obligation de faire entretenir son système par une société spécialisée comme c'est déjà le cas des chaudières à gaz. Rien de plus !

Sur le processus de production d'hydrogène, certes le processus est actuellement complexe et coûteux. Mais ne mérite-t-il pas que l'on recherche des moyens pour l'améliorer et le rendre économiquement viable ?
Est-ce une raison pour ne rien faire, rester au pétrole et se contenter du bio-carburant qui est une vraie catastrophe écologique et économique ?

Message cité 1 fois
Invité
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 30/10/2007 à 17:47:04  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

dav77 a écrit :


Je suis sûr qu'une installation conçue dans le soucis d'une sécurité optimum peut abaisser le risque. Si toutefois on estime qu'une telle installation est trop risquée chez les particuliers, qu'est-ce qui empêche de transposer le concept dans un système de distribution commercial du type station service sur la voie publique ? On l'a bien fait pour le GPL.

Sur l'hypothèse que ce serait aux particuliers d'investir pour qu'une entreprise privée s'installe, je ne comprends pas ton raisonnement.
Cette station est un équipement énergétique au même titre qu'une chaudière à gaz, sauf qu'en plus elle produit le carburant pour la voiture et de l'électricité pour la maison. Si le particulier décide de se doter d'un tel système, il lui faudrait bien sûr l'acheter auprès du fabriquant et le faire installer chez lui en le raccordant à l'arrivée de gaz de sa maison. Il n'est aucunement question pour le particulier d'investir pour qu'une entreprise privée s'installe chez lui.
Il aurait certainement l'obligation de faire entretenir son système par une société spécialisée comme c'est déjà le cas des chaudières à gaz. Rien de plus !

Sur le processus de production d'hydrogène, certes le processus est actuellement complexe et coûteux. Mais ne mérite-t-il pas que l'on recherche des moyens pour l'améliorer et le rendre économiquement viable ?
Est-ce une raison pour ne rien faire, rester au pétrole et se contenter du bio-carburant qui est une vraie catastrophe écologique et économique ?
Afficher plus
Afficher moins


Le GPL ne s'embrase pas spontanément, c'est un gaz classique stocké sous haute pression, tandis que l'hydrogène lui s'enflamme dès le contact à l'air. Demande à Zeppelin ce qu'il pense de la différence entre H et He ;) (dirigeables à l'hélium aujourd'hui pour effacer les risques)
Personnellement je ne serais pas rassuré d'avoir une cuve d'un produit qui, à la moindre fuite, s'enflammerait et en atmosphère confinée (cuve, réservoir...) pourrait exploser avec une violence terrifiante. Le GPL (pour un équipement homologué) a une soupape de sécurité qui fait qu'en cas de gros choc le gaz s'échappe rapidement, et au pire fait un lance flamme. C'est pourquoi les voitures GPL sont interdites dans les sous sols.

Le raisonnement? Le réseau gaz a été installé par les collectivités et non par des sociétés privées, dans ces conditions l'amortissement s'est fait sur la durée (vu que GDF était une entreprise nationalisée et non une entreprise privée). Là, pourquoi les mairies financeraient les travaux nécessaires à l'équipement des particuliers, surtout si c'est une société privée qui récolte les bénéfices? Aucun intérêt à moins d'un contrat de fourniture du chauffage aux équipements publics, ce qui dans les faits reste utopique. Tu n'as pas forcément une pompe essence à proximité d'une mairie ou d'une de ses annexes, loin de là. Derrière, pourquoi une société privée se lancerait dans de tels travaux sans apport de capitaux des particuliers? C'est un pari trop risqué pour peu de bénéfices. Tu vois la taille d'une station service, pose toi la question de la quantité de logements qu'elle pourrait alimenter avec ce principe... sans compter que l'éloignement provoque des pertes calorifiques. Ce n'est pas pour rien qu'à Paris le système de chauffage par vapeur est sous "haute" pression et haute température, et pour obtenir ça il faut de sacrées installations!

Sinon, la recherche c'est bien, mais il faut avant tout se rappeler que l'utilisateur final est souvent un âne peu prudent qui se fout des risques et ne tient compte que du confort. Regarde les voitures, demande toi combien sont recalées au CT par bête manque d'entretien! Et oui: un utilisateur lambda, tant que ça n'a pas merdé c'est que ça fonctionne:/

Message cité 1 fois
Message édité par jef07uz le 30/10/2007 à 17:48:09
Profil : Vétéran confirmé
dav77
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 30/10/2007 à 18:46:42  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

jef07uz a écrit :

Le GPL ne s'embrase pas spontanément, c'est un gaz classique stocké sous haute pression, tandis que l'hydrogène lui s'enflamme dès le contact à l'air. Demande à Zeppelin ce qu'il pense de la différence entre H et He ;) (dirigeables à l'hélium aujourd'hui pour effacer les risques)
Personnellement je ne serais pas rassuré d'avoir une cuve d'un produit qui, à la moindre fuite, s'enflammerait et en atmosphère confinée (cuve, réservoir...) pourrait exploser avec une violence terrifiante. Le GPL (pour un équipement homologué) a une soupape de sécurité qui fait qu'en cas de gros choc le gaz s'échappe rapidement, et au pire fait un lance flamme. C'est pourquoi les voitures GPL sont interdites dans les sous sols.

Le raisonnement? Le réseau gaz a été installé par les collectivités et non par des sociétés privées, dans ces conditions l'amortissement s'est fait sur la durée (vu que GDF était une entreprise nationalisée et non une entreprise privée). Là, pourquoi les mairies financeraient les travaux nécessaires à l'équipement des particuliers, surtout si c'est une société privée qui récolte les bénéfices? Aucun intérêt à moins d'un contrat de fourniture du chauffage aux équipements publics, ce qui dans les faits reste utopique. Tu n'as pas forcément une pompe essence à proximité d'une mairie ou d'une de ses annexes, loin de là. Derrière, pourquoi une société privée se lancerait dans de tels travaux sans apport de capitaux des particuliers? C'est un pari trop risqué pour peu de bénéfices. Tu vois la taille d'une station service, pose toi la question de la quantité de logements qu'elle pourrait alimenter avec ce principe... sans compter que l'éloignement provoque des pertes calorifiques. Ce n'est pas pour rien qu'à Paris le système de chauffage par vapeur est sous "haute" pression et haute température, et pour obtenir ça il faut de sacrées installations!

Sinon, la recherche c'est bien, mais il faut avant tout se rappeler que l'utilisateur final est souvent un âne peu prudent qui se fout des risques et ne tient compte que du confort. Regarde les voitures, demande toi combien sont recalées au CT par bête manque d'entretien! Et oui: un utilisateur lambda, tant que ça n'a pas merdé c'est que ça fonctionne:/
Afficher plus
Afficher moins



Il n'y a donc pas de solutions pour quitter le pétrole alors ! :??:

Cette solution intermédiaire est proposée par Honda pour permettre aux futurs possesseurs de voiture à PAC de faire le plein sans se casser la tête à rechercher une hypothétique station service hydrogène.

Toutefois, plusieurs expériences de stations service d'hydrogène (qui sont juste des lieux de stockage et de distribution et non des stations de production) ont déjà été réalisées au Japon depuis 2003 et notamment à Tokyo avec 5 stations.

Connaissant l'exposition de ce pays aux séismes, je n'imagine pas les japonais suffisament fous pour risquer de distribuer un produit sans en maîtriser les risques qui sont inhérents à sa distribution en ville.

Enfin, l'hydrogène ne s'enflamme pas spontanément au contact de l'air. Il faut une étincelle. Toutefois, selon wikipédia : " Le dihydrogène est un gaz classé « extrêmement inflammable » (l'histoire de son utilisation dans les ballons dirigeables est parsemée d'accidents graves qui ont justifié son remplacement par l'hélium beaucoup plus couteux et moins léger). Il est caractérisé par un domaine d’inflammabilité très large (de 4 à 75 % du volume dans l’air), provoquant une déflagration à partir d’un apport d’énergie d’inflammation très faible (une étincelle suffit si elle apporte une énergie de 0,02 millijoule (mJ) alors qu’il faut 0,29 mJ pour déclencher une explosion du méthane)."

C'est pourquoi "Les normes de sécurité sont renforcées pour répondre aux risques posés par le passage dans les tunnels et le stationnement dans les garages ou parkings souterrains. La réglementation mondiale sur les véhicules s’élabore sous l’égide de l'ONU à partir des propositions des industriels, mais concernant le dihydrogène, les constructeurs japonais, américains et européens ne s’accordent pas. La Commission européenne pourrait décider d’une réglementation communautaire provisoire."

Il reste donc encore du chemin à parcourir pour arriver à ce que l'hydrogène devienne le carburant de nos véhicules. Mais à l'heure actuelle, c'est certainement la solution la plus prometteuse comme alternative au pétrole.

Message cité 1 fois
Invité
  1. Posté le 05/11/2007 à 22:24:00  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Il faut espèrer qu'on ne voie jamais les agrocarburants à la pompe (même sous le couvert hypocrite "biodiesel" ) :

coup de gueule contre les agrocarburants !

Au moment où sort le 3 octobre mon livre : La faim, la bagnole, le blé et nous (Fayard), je vais vous dire une chose simple : je suis un homme en colère.
Je dénonce une vaste supercherie mondiale dont le seul but véritable est de faire rouler des bagnoles et d’écouler les surproductions de l’agriculture industrielle. Les biocarburants, qui sont d’authentiques nécrocarburants, menacent de mort par la faim des millions de nos frères humains du Sud. Ce n’est pas, hélas, une exagération. Le boom mondial en cours provoque une augmentation massive du prix des céréales. Pour ceux qui ne disposent que de 1 à 2 dollars par jour pour nourrir une famille, c’est une sorte de fin du monde.
On sacrifie aujourd’hui, de l’Indonésie au Brésil, en passant par l’Afrique, des dizaines de millions d’hectares à cette grande folie. Au passage, ce qui reste de forêts tropicales disparaît à une vitesse jamais encore atteinte. À cause des nécrocarburants, l’Indonésie est devenue cet été le 3ème émetteur de gaz à effet de serre dans le monde, après la Chine et les États-Unis. La forêt crame, le palmier à huile avance.
Je suis en colère, et furieux contre le ministère de l’Écologie français. Tandis qu’on organise un plan de com’ autour du Grenelle de l’Environnement d’un côté, on soutient de l’autre le développement massif des biocarburants. J’accuse, avec preuves, l’Ademe, agence publique “écolo”, d’abriter dans une structure qu’elle a créée, l’Agrice (Agriculture pour la chimie et l’énergie), le coeur du lobby industriel en faveur des nécrocarburants.
Vous devez savoir cela. Le ministère de l’Écologie défend, discrètement mais sûrement, l’un des plus grands désastres écologiques de ces dernières décennies. Est-ce supportable ? Pour moi, la réponse est NON.

http://fabrice-nicolino.com/bi [...] /index.php
Message édité par col53vn le 05/11/2007 à 22:24:38
dealer de frites
Profil : Pilote d'essai
  1. config
jay_2_da_double_dee
Coupe or Pratique Pratique - succès or nombre de vues Pratique - succès or sujets
  1. Posté le 05/11/2007 à 23:43:00  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je pense qu'on a pas tout vu en matière de biocarburants... Qu'on se le dise, actuellement, il n'y a aucune alternative qui:
  • Pourrait remplacer entièrement le pétrole pour toutes ses utilisations;
  • Serait renouvelable.
  • Et serait plus respectueux de l'environnement.

Que nous propose-ton?
  • L'électricité nucléaire. Une technologie maîtrisée, dont on peut tirer une puissance convenable pour tout ce qui est collectif. Mais pas renouvelable, et déchets hautement toxiques.
  • L'électricité par les énergies renouvelables. Panneaux solaires, éoliennes, hydroélectricité. Problèmes: pas de quoi remplacer la consommation actuelle même en cumulant les trois, panneaux solaire coûteux à fabriquer en énergie et en pollution.
  • Les biocarburants.

Pour le transport individuel, il n'y a guère que les biocarburants qui soient adaptables. Comme les "pétrocarburants", ils sont faciles à stocker, à fractionner.
Toutes les solutions électriques posent de grands problèmes sur ces points. :L


Personnellement, je pense qu'au global la meilleure pote de sortie est de ne pas généraliser une seule solution, mais de toutes les développer et les utiliser. Il n'y a guère que cela qui se profile si nous voulons avoir une chance de conserver notre niveau de vie.

Et je pense qu'y compris avec les défauts et désagréments de chacune de ces solutions, au global on arrivera à faire moins de dégâts environnementaux qu'avec le pétrole.
Sans pouvoir conserver notre style de vie entièrement, on ne peut guère demander la lune, mais en en perdant le moins possible.
Message édité par jay_2_da_double_dee le 05/11/2007 à 23:43:54

---------------
shebam... pow... blop... wiiiiiiiiiiiiizzzzzzzzzzzzz! (c)
dealer de frites
Profil : Pilote d'essai
  1. config
jay_2_da_double_dee
Coupe or Pratique Pratique - succès or nombre de vues Pratique - succès or sujets
  1. Posté le 05/11/2007 à 23:50:27  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Sinon, le terme "biocarburants" ne me paraît pas usurpé, car le préfixe "bio" fait étymologiquement référence au vivant plutôt qu'à l'écologie ou l'environnement.
Et c'est exactement ça: du carburant dont la matière première est vivante, puisque ce sont des plantes.
D'ailleurs "biologique" n'a jamais signifié "écologique", c'est une confusion qui est apparue car l'agriculture dite "biologique" est plus respectueuse de l'environnement, ce qui a fait de ces termes des synonymes dans l'esprit des gens.


---------------
shebam... pow... blop... wiiiiiiiiiiiiizzzzzzzzzzzzz! (c)
Invité
  1. Posté le 06/11/2007 à 08:24:59  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
L'enjeu pour le XXIème siècle est de "sauver la planète" et non pas notre mode de vie (nuance). Perso, je pense que le combat est perdu d'avance à cause de l'explosion démographique et technologique chinoise, voire indienne, mais passons. Puisque les consommations d'énergie ne cessent de croitre à un rythme effreiné, alors que la modération devrait être imposée.

Evidemment, bio vient du "vivant". Mais dans l'esprit des gens en Europe "bio" est synonyme désormais de "respect du vivant", par l'agriculture différente qui s'en réfère. Or, il faut rester logique et ne pas tenter la confusion dans l'esrit des gens : 56 % des gens qui consommaient du yaourt Bio de Danone (= Activia) croyaient que ce yaourt était obtenu selon le cahier des charges de la bio, alors qu'il est on ne peut plus industriel.

Donc, on peut logiquement réfuter le sens du préfixe "bio" aux agrocarburants, comme on pouvait réfuter le sens de "socialisme" chez Nazi.

Ceci dit, puisque ce topic a dévié un peu sur les alternatives, il me semble qu'en voici une prometteuse et qui ne mettra pasles écolos à dos :

une nouvelle qui va changer la geostrategie mondiale    20:32 19/03/06
Recyclage. D'ici à 2011, quinze usines produiront du diesel à partir de déchets.
Les automobilistes européens vont carburer au plastique John Bouterse, le patron d'Envosmart Technologies, est tombé sur un bon filon. En signant, le 8 février, un contrat avec le groupe australien Ozmotech, ce trader néerlandais a acquis les droits exclusifs, en Europe, sur une technologie qui transforme les déchets plastique en diesel. Spécialisé dans le commerce international de déchets en tout genre, John Bouterse a levé 200 millions d'euros aux Pays-Bas pour construire quinze usines en Europe d'ici à 2011. Des partenaires locaux ont d'ores et déjà été trouvés dans quatorze pays, pour gérer une trentaine de lignes de production.


http://www.boursorama.com/foru [...] geForum=18
Message cité 3 fois
Message édité par col53vn le 06/11/2007 à 08:26:32
Profil : Vétéran confirmé
dav77
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 06/11/2007 à 10:42:50  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

col53vn a écrit :
Ceci dit, puisque ce topic a dévié un peu sur les alternatives, il me semble qu'en voici une prometteuse et qui ne mettra pasles écolos à dos :

une nouvelle qui va changer la geostrategie mondiale    20:32 19/03/06
Recyclage. D'ici à 2011, quinze usines produiront du diesel à partir de déchets.
Les automobilistes européens vont carburer au plastique John Bouterse, le patron d'Envosmart Technologies, est tombé sur un bon filon. En signant, le 8 février, un contrat avec le groupe australien Ozmotech, ce trader néerlandais a acquis les droits exclusifs, en Europe, sur une technologie qui transforme les déchets plastique en diesel. Spécialisé dans le commerce international de déchets en tout genre, John Bouterse a levé 200 millions d'euros aux Pays-Bas pour construire quinze usines en Europe d'ici à 2011. Des partenaires locaux ont d'ores et déjà été trouvés dans quatorze pays, pour gérer une trentaine de lignes de production.


http://www.boursorama.com/foru [...] geForum=18
Afficher plus
Afficher moins



 [:buddyflow] Cette technique est déjà en oeuvre en Suède : ils transforment leurs déchets ménagers en biocarburants.
Au moins, cette technologie évite d'épuiser et de polluer les sols contrairement aux biocarburants produits à partir de cultures céréalières.

Par contre, qu'en est-il du rejet de CO² ? Il me semble que contrairement à ce que l'on a pu entendre, les biocarburants emettent aussi des rejets polluants lors de leur combustion dans les moteurs des voitures.

Invité
Pratique - succès bronze messages
  1. Posté le 06/11/2007 à 11:06:10  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

dav77 a écrit :


Il n'y a donc pas de solutions pour quitter le pétrole alors ! :??:

Cette solution intermédiaire est proposée par Honda pour permettre aux futurs possesseurs de voiture à PAC de faire le plein sans se casser la tête à rechercher une hypothétique station service hydrogène.

Toutefois, plusieurs expériences de stations service d'hydrogène (qui sont juste des lieux de stockage et de distribution et non des stations de production) ont déjà été réalisées au Japon depuis 2003 et notamment à Tokyo avec 5 stations.

Connaissant l'exposition de ce pays aux séismes, je n'imagine pas les japonais suffisament fous pour risquer de distribuer un produit sans en maîtriser les risques qui sont inhérents à sa distribution en ville.

Enfin, l'hydrogène ne s'enflamme pas spontanément au contact de l'air. Il faut une étincelle. Toutefois, selon wikipédia : " Le dihydrogène est un gaz classé « extrêmement inflammable » (l'histoire de son utilisation dans les ballons dirigeables est parsemée d'accidents graves qui ont justifié son remplacement par l'hélium beaucoup plus couteux et moins léger). Il est caractérisé par un domaine d’inflammabilité très large (de 4 à 75 % du volume dans l’air), provoquant une déflagration à partir d’un apport d’énergie d’inflammation très faible (une étincelle suffit si elle apporte une énergie de 0,02 millijoule (mJ) alors qu’il faut 0,29 mJ pour déclencher une explosion du méthane)."

C'est pourquoi "Les normes de sécurité sont renforcées pour répondre aux risques posés par le passage dans les tunnels et le stationnement dans les garages ou parkings souterrains. La réglementation mondiale sur les véhicules s’élabore sous l’égide de l'ONU à partir des propositions des industriels, mais concernant le dihydrogène, les constructeurs japonais, américains et européens ne s’accordent pas. La Commission européenne pourrait décider d’une réglementation communautaire provisoire."

Il reste donc encore du chemin à parcourir pour arriver à ce que l'hydrogène devienne le carburant de nos véhicules. Mais à l'heure actuelle, c'est certainement la solution la plus prometteuse comme alternative au pétrole.
Afficher plus
Afficher moins




Il ne faudra surtout pas généraliser de moteur à hydrogène, car ce sera une autre menace écologique, encore pire le le CO2 actuel.
Que se passera t il si toutes les voitures roulant à l'hydrogène dégagent toutes de l'eau ? une catastrophe écologique car l'atmosphère serait partout saturée d'eau, avec des conséquences différentes en fonction de la température :  brouillards, orages, inondations, destruction de l'écosystème et de la biodiversité, engendrées par une hydrométrie très élevée en permanence. la solution doit être ailleurs.

Message cité 1 fois
Invité
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 06/11/2007 à 11:37:33  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

col53vn a écrit :
L'enjeu pour le XXIème siècle est de "sauver la planète" et non pas notre mode de vie (nuance). Perso, je pense que le combat est perdu d'avance à cause de l'explosion démographique et technologique chinoise, voire indienne, mais passons. Puisque les consommations d'énergie ne cessent de croitre à un rythme effreiné, alors que la modération devrait être imposée.
...
Afficher plus
Afficher moins


La planète se sauvera bien toute seule mais c'est l'espèce humaine (et bien d'autres avec) qui va morfler sévère et c'est ça qu'il faut éviter mais pour ça il faut accepter de baisser considérablement son niveau de vie ;)

Profil : Vétéran confirmé
dav77
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 06/11/2007 à 17:24:43  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

kam25av a écrit :



Il ne faudra surtout pas généraliser de moteur à hydrogène, car ce sera une autre menace écologique, encore pire le le CO2 actuel.
Que se passera t il si toutes les voitures roulant à l'hydrogène dégagent toutes de l'eau ? une catastrophe écologique car l'atmosphère serait partout saturée d'eau, avec des conséquences différentes en fonction de la température :  brouillards, orages, inondations, destruction de l'écosystème et de la biodiversité, engendrées par une hydrométrie très élevée en permanence. la solution doit être ailleurs.
Afficher plus
Afficher moins



Mouais... Faut pas exagérer quand même ! Le pot d'échappement d'une voiture à PAC n'est quand même pas un robinet d'eau !
Il en sort de la vapeur d'eau et dans de faibles proportions comparées à celles rejetées par les tours réfrigérantes des centrales nucléaires. Et quand bien même, l'eau est justement un élément qui va se raréfier dans l'avenir, alors... :lol:

Message cité 1 fois
dealer de frites
Profil : Pilote d'essai
  1. config
jay_2_da_double_dee
Coupe or Pratique Pratique - succès or nombre de vues Pratique - succès or sujets
  1. Posté le 06/11/2007 à 19:27:38  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

col53vn a écrit :
L'enjeu pour le XXIème siècle est de "sauver la planète" et non pas notre mode de vie (nuance). Perso, je pense que le combat est perdu d'avance à cause de l'explosion démographique et technologique chinoise, voire indienne, mais passons. Puisque les consommations d'énergie ne cessent de croitre à un rythme effreiné, alors que la modération devrait être imposée.
Afficher plus
Afficher moins



C'est quelquechose qu'il ne va pourtant pas falloir négliger. :bah:
La priorité est, ou plutôt devrait, bien évidemment être l'écologie, c'est pourquoi j'ai précisé que nous ne pourrons conserver intégralement notre mode de vie.

Cependant, je rappelle que nous vivons actuellement dans une société de croissance économique. Celle-ci est constitutive, c'est pour ainsi dire central...

Pour étayer mes propos: as-tu bien observé les troubles, les tensions sociales qui apparaissent lorsque la croissance économique est insuffisante?

La transition vers une économie stationnaire, voir de décroissance, est une grande menace pour notre société: je n'exagère même pas.
La démocratie à l'occidentale pourrait être menacée dans un tel contexte.

Voilà pourquoi il faut prendre ce genre de choses en compte.

Citation :

Evidemment, bio vient du "vivant". Mais dans l'esprit des gens en Europe "bio" est synonyme désormais de "respect du vivant", par l'agriculture différente qui s'en réfère. Or, il faut rester logique et ne pas tenter la confusion dans l'esrit des gens : 56 % des gens qui consommaient du yaourt Bio de Danone (= Activia) croyaient que ce yaourt était obtenu selon le cahier des charges de la bio, alors qu'il est on ne peut plus industriel.


Ce n'est pas au marketing de faire évoluer la langue française... Très sincèrement, la création de nouveaux mots sur des racines grecques ou latines est un processus qui a montré sa validité en France, depuis de très nombreuses années...

Je ne vois donc aucune raison de vouloir changer cet état de fait, parcequ'un grand groupe a nommé un de ces produits selon un habile procédé marketing, et juste parceque trois neuneus tombent dans le panneau...

Citation :

Donc, on peut logiquement réfuter le sens du préfixe "bio" aux agrocarburants, comme on pouvait réfuter le sens de "socialisme" chez Nazi.


Tant que faire se peut, il est souhaitable d'éviter d'évoquer l'idéologie à croix gammée dans une discussion qui n'a rien à voir.
Même lorsque les intentions ne sont pas mauvaises, ça pourrit très vite le débat.

Citation :

Ceci dit, puisque ce topic a dévié un peu sur les alternatives, il me semble qu'en voici une prometteuse et qui ne mettra pasles écolos à dos :

une nouvelle qui va changer la geostrategie mondiale    20:32 19/03/06
Recyclage. D'ici à 2011, quinze usines produiront du diesel à partir de déchets.
Les automobilistes européens vont carburer au plastique John Bouterse, le patron d'Envosmart Technologies, est tombé sur un bon filon. En signant, le 8 février, un contrat avec le groupe australien Ozmotech, ce trader néerlandais a acquis les droits exclusifs, en Europe, sur une technologie qui transforme les déchets plastique en diesel. Spécialisé dans le commerce international de déchets en tout genre, John Bouterse a levé 200 millions d'euros aux Pays-Bas pour construire quinze usines en Europe d'ici à 2011. Des partenaires locaux ont d'ores et déjà été trouvés dans quatorze pays, pour gérer une trentaine de lignes de production.


http://www.boursorama.com/foru [...] geForum=18


Rien ne dit que ce soit énergiquement efficace... Certes, on utilise des déchets, on peut donc y voir un bénéfice. Mais il faut à nouveau de l'énergie pour les convertir en diesel.
Et ça ne résoud pas le problème du réchauffement climatique, étant donné qu'utilisé, ce diesel émettra à nouveau du CO2.
Enfin, c'est encore une ressource non-renouvelable, certes des déchets il y en a, mais peut-être pas assez pour founir du diesel pour plusieurs décennies.
Message édité par jay_2_da_double_dee le 06/11/2007 à 19:32:11

---------------
shebam... pow... blop... wiiiiiiiiiiiiizzzzzzzzzzzzz! (c)
Profil : Pilote semi-pro
  1. config
jezza91
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 06/11/2007 à 20:54:00  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Sur l'histoire de la Toyota Prius qui polluait plus qu'un gros 4x4 américain il s'agissait d'une étude lancée par un des constructeurs de ces 4x4 dont pas vraiment... objective. Je tiens à préciser que je suis totalement opposé à la stigmatisation systématique de nos voitures qui sont constamment la cible de tous les écolos ce qui me révolte au plus haut point sachant la part prépondérante du transport routier et des centrales thermiques dans les émissions de CO2 (meme si le transport auto à une part de responsabilité, loin de moi l'envie de le nier).

Pour continuer sur l'environnement je pense pouvoir avancer sans trop prendre de risques que notre pays n'a malheuresement pas un grand role à jouer dans la lutte contre le réchauffement climatique. Ce qui ne l'empeche pas évidement de continuer de progresser, toutefois ce serait se faire des illusions de penser que nous seuls pouvons "sauver" la planète.

Pour revenir sur les Biocarburants je pense que c'est loin d'etre la panacé, tout au plus cela flatte l'égo de certains politiques et des constructeurs auto qui "verdissent" leur image. La surconsommation que ce type de carburant engendre est déjà loin d'etre négligeable (je crois de l'ordre de 30 à 40% de plus qu'une essence "classique" ) de plus se pose un problème à la fois éthique et concret : préfère t-on manger ou conduire?

En définitive cette étude prouve bien que les voitures Flex-Fuel ne sont pas une solution d'avenir (contrairement à l'image idyllique qu'ont pu nous "vendre" certains médias), l'hydrogène à l'air d'etre davantage adapté aux considérations écologiques actuelles, reste à pouvoir lancer l'industrialisation à grande échelle pour baisser le cout de cette technologie qui reste pour l'instant prohibitif. Et j'ai du mal à concevoir que cette technologie se révelerait encore "pire" que nos moteurs à combustion thermique.


---------------
Twitter : @CarStalker / Instagram : CarStalk3r

Rédacteur en chef de Blog-Moteur.com
Invité
Pratique - succès bronze messages
  1. Posté le 06/11/2007 à 21:01:49  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

dav77 a écrit :


Mouais... Faut pas exagérer quand même ! Le pot d'échappement d'une voiture à PAC n'est quand même pas un robinet d'eau !
Il en sort de la vapeur d'eau et dans de faibles proportions comparées à celles rejetées par les tours réfrigérantes des centrales nucléaires. Et quand bien même, l'eau est justement un élément qui va se raréfier dans l'avenir, alors... :lol:
Afficher plus
Afficher moins




C'est aussi ce qu'on disait avec le CO2 des véhicules, sauf qu'il y en a des dizaines de millions dans le monde, et aujourd'hui on a le résultat... ;)  Mais bon, une catastrophe écologique pour une autre, on est plus à une près. :o

Message cité 1 fois
Publicité

 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
L'arnaque des agrocarburants 10
Huile de Friture 46