Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
 

Il y a 289 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  10  11  12  13
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

Diesel interdits à Tokyo

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Routard confirmé
  1. config
essonne
Coupe bronze Pratique Pratique - succès or sujets Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 21/06/2015 à 13:40:49  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Reprise du message précédent :

Percer a écrit :

Moi aussi je sais faire des pavés indigestes en copier collé [:diesel_power:2]
Le benzène est désormais reconnu comme Cancérogène
(...)
L'exposition chronique à de faibles doses, telles que celles qu'on peut respirer à proximité d'une station-service ou d'un garage automobile, augmenterait significativement le risque de leucémie aigüe chez l'enfant. Des études décrivent également des effets sur le système immunitaire : augmentation de la susceptibilité aux allergies, diminution des taux d'IgA et IgG, leucopénie...
(..)
Donc ceux qui proposent de remplacer le gasoil par du SP son au mieux des incompétents, au pire à classé au même rang que les criminelles qu'ils dénoncent à longueur de posts pour le diesel.
Afficher plus
Afficher moins


Là encore, on peut avoir l'impression que votre réflexion sert à conforter ce que vous croyez.
Et que jamais elle n'ira au delà pour remettre en cause vos certitudes.

Pourtant normalement ce qui nous différencie de l'animal, c'est bien de réfléchir sur tous les sujets de façon parfaitement abstraite ou logique, puis éventuellement de confronter au réel le résultat de ces cogitations.

Pour réagir à votre post, en écartant les attaques plus personnalisées, vous n'avez pas à vous poser de question concernant la dangerosité des carburants.

Le Diesel, à travers ses gaz d'échappement, est classé par l'OMS en cancérogène certain, et l'Essence pour sa part comme cancérogène probable.

Dès lors, disposez vous des moyens de connaissance pour remettre en cause cet avis ?

===

Citation: http://rue89.nouvelobs.com/201 [...] ues-258345
"Mais revenons au Circ.
(..)
Rappelons ensuite que jamais un agent classé cancérogène n’a ensuite été rétrogradé par le Circ à un échelon de dangerosité inférieur."

==============================​==============================​==============================​==============================​===

Si vous persistez alors dans la remise en cause de vos propres certitudes (sachant nul n'est mieux placé que vous pour le faire) voici quelques éléments concernant l'OMS et la lutte d'influence menée par les puissances économiques.

Vous pourrez y trouver du plaisir dans la mesure où :
. vous pouvez y placer votre propre démarche intellectuelle,
. les manœuvres décrites présentes un air de "déjà vu" voire une grille de lecture similaire, par rapport au domaine automobile. :)

=

"FABRIQUE DU MENSONGE 23/03/2015 à 18h33
Cancer et herbicides : Monsanto préfère s’en prendre aux scientifiques
Thibaut Schepman | Journaliste Rue89

Vous ne connaissez pas le glyphosate ? En fait, si. C’est Monsanto qui a vendu le premier ce produit chimique, en 1974, via son célèbre Roundup. Depuis, le glyphosate est devenu l’herbicide le plus vendu au monde. Il est utilisé dans les champs mais aussi dans les jardins, les forêts, les rues, les cimetières.
Du coup, on en trouve dans l’air que l’on respire, dans l’eau que l’on boit et dans la nourriture que l’on mange, a rappelé ce vendredi le Circ (Centre international de recherche sur le cancer), l’agence internationale de référence pour la recherche sur le cancer, qui a été créée par l’Organisation mondiale de la santé et qui est basée en France, à Lyon.

Dans son évaluation – publiée après un travail d’un an mené par dix-sept experts internationaux indépendants qui ont recensé l’ensemble des études scientifiques sur le sujet – le Circ a classé ce produit comme « probablement cancérogène ».

Un champ de blé français sur trois
L’information est énorme. En France, un champ de blé sur trois est traité au glyphosate. En Europe, pas moins de 400 entreprises en commercialisent, à travers 30 désherbants différents. Ailleurs dans le monde, une bonne partie des maïs et soja OGM ont été conçus pour être « Roundup ready », c’est-à-dire résistantes au glyphosate. Ce qui permet d’épandre du glyphosate sur un champ et y tuer toutes les plantes sauf les OGM. Ce qui permet à Monsanto de vendre à un agriculteur à la fois la plante et l’herbicide. Génial.

Mais revenons au Circ.
Cet organisme international de référence classe donc l’herbicide au rang de cancérogène probable, dans sa catégorie 2A. Pour comparaison, on trouve dans la même catégorie les formaldéhydes, ces produits chimiques biocides utilisés dans les colles, résines et dans le textile dont la mise sur le marché est interdite en France depuis 2012.
Les bitumes routiers, qui ont valu la condamnation en 2012 d’une filiale de Vinci après la mort d’un employé atteint d’un « cancer du bitume », ne sont classés eux que dans la catégorie 2B, c’est-à-dire cancérogènes possibles. C’est dire la prudence du Circ. Rappelons ensuite que jamais un agent classé cancérogène n’a ensuite été rétrogradé par le Circ à un échelon de dangerosité inférieur.

Nicolas Gaudin, directeur de la communication au Circ, ajoute :
« Nos évaluations correspondent à une méthodologies très précise. Nous appliquons les mêmes méthodes de travail depuis 40 ans, et nos évaluations sont utilisées comme références depuis 40 ans par les gouvernements du monde entier ».

La contre-attaque commence en France
Pourtant, les industriels du secteur mènent depuis plusieurs jours une contre-attaque en règle contre l’évaluation du Circ.
Tout commence par un « Livre blanc » [pdf], publié le 13 mars par les industriels français du secteur – dont Monsanto ou Syngenta – réunis dans un groupe appelé « plateforme glyphosate ».
On y lit notamment que la réduction de l’utilisation du glyphosate entraînerait un désastre économique, puisqu’il entraînerait une baisse de 30% des rendements. Source ? Une étude [pdf] de deux pages menée par deux chercheurs d’un cabinet, sans relecture par un comité scientifique. Surtout, on lit dans ce livre blanc que « le glyphosate n’est pas cancérigène ». Source ? « Des centaines de publications scientifiques. »

Comment expliquer que ce livre blanc paraisse une semaine avant l’avis du Circ ? Réponse d’Arnaud Dechoux, coordinateur de la plateforme :
« Notre livre blanc était en route depuis plus d’un an, nous n’avons pas voulu cette coïncidence, je ne peux pas vous en dire plus. »
Coïncidence ?
La coïncidence n’en est peut-être pas une. Car l’évaluation était elle aussi annoncée depuis un an par le Circ, explique Nicolas Gaudin :
« Dans notre procédure d’évaluation, un appel officiel aux experts internationaux est lancé un an avant la publication. Dans ce cadre, notre procédure permet à des observateurs d’accéder à une partie des débats, sans y participer. Il y avait en l’occurrence trois observateurs liés à l’industrie, dont un expert de Monsanto. Monsanto a ensuite décidé de ne pas respecter notre embargo, et de communiquer contre notre évaluation avant sa publication. Ces gens ne sont pas très réglos. »

Monsanto et la plateforme glyphosate ont publié vendredi sur leurs sites respectifs des textes dénonçant la procédure du Circ. Monsanto avance ainsi :
« Le Circ a volontairement écarté des dizaines d’études scientifiques qui soutiennent que le glyphosate ne présente pas de risques pour la santé humaine. »
La plateforme glyphosate met en avant le même argument. Nous avons interrogé Kathryn Guyton, la chercheuse qui a coordonné l’étude du Circ à ce sujet :
« Les études auxquelles il est fait référence dans ce communiqué sont des études menées sur les bactéries et dont les résultats indiquent en effet l’absence de danger du glyphosate. Nous expliquons dans le sommaire de notre évaluation que les études menées sur les animaux et les êtres humains, qui indiquent elles que le glyphosate est probablement cancérogènes, sont plus significatives pour évaluer la dangerosité pour l’être humain.
Contrairement à ce qui est avancé, nous avons donc bien pris en compte les études sur les cellules, nous les avons simplement considérées comme moins significatives. »

« Ils demandent aux scientifiques de se taire »

Deuxième argument de la plateforme glyphosate :
« Le récent rapport de réévaluation (Review Assessment Report), généré dans le cadre du processus actuel de renouvellement de l’approbation du glyphosate par l’UE, a conclu que “aucune évidence de cancérogénicité n’a été obtenue” dans les études prises en compte »,
Encore un argument fallacieux selon Kathryn Guyton :
« Ce rapport n’était pas finalisé au moment de la publication de notre évaluation. Nous ne pouvions donc tout simplement pas le prendre en compte. Et si vous regardez la composition de leur groupe de travail, on voit qu’au moins quatre membres sont directement liés à l’industrie et sont donc en situation de conflit d’intérêts. »
Malgré la légèreté de ses arguments, la plateforme glyphosate se permet dans son communiqué de demander au Circ de retirer sa décision. Nicolas Gaudin s’étonne :
« C’est inouï et totalement naïf. Ce n’est pas le Circ qui s’exprime, mais un comité des meilleurs experts internationaux indépendants sur la question. Ces experts n’ont pas produit un rapport mais ont recensé les études publiées sur le sujet pour en tirer une évaluation. Et les industriels leur demandent de se taire. On peut admettre que des scientifiques soient en désaccord s’ils apportent des arguments scientifiques, mais là, en clair, ils nous demandent de retirer notre évaluation simplement parce qu’on n’a pas pris en compte les arguments qui leurs convenaient. »

La fabrique du mensonge
La méthode rappelle furieusement les pratiques des industriels décrites par le journaliste Stéphane Foucart dans son excellent ouvrage « La Fabrique du mensonge » (éd. Denoël, 2013). On y découvre comment des industriels, sous couvert de recherche scientifique, protègent leurs produits dangereux pour la santé et l’environnement. Il y raconte comment les industriels du tabac ont financé des études afin de produire du « doute » après la publication de travaux prouvant la dangerosité du tabac. Ou comment les industriels de la chimie ont réussi à noyer les études montrant la dangerosité des insecticides sur les abeilles en faisant publier… dix fois plus d’études aux résultats bien sûr contraires.
L’histoire se répète sans cesse. Le même Stéphane Foucart racontait dans Le Monde il y a quelques jours comment les industriels de la chimie ont tenté de torpiller un moratoire européen mis en place en 2012 sur certaines utilisations de quatre molécules insecticides. Moratoire qui intervenait à la suite d’un passage en revue de la littérature scientifique, établi par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), qui attestait de l’impact de ces molécules sur les abeilles et la biodiversité.

L’arme des industriels ? Une étude scientifique annonçant un cataclysme agricole et économique si ces produits étaient interdits. Bien sûr, malgré le moratoire, le cataclysme n’a pas eu lieu. Il n’empêche, une résolution proposée par plusieurs sénateurs français enjoignant la France a « à agir auprès de l’Union européenne pour une interdiction de toutes les utilisations de ces substances » a été rejetée en février par le Sénat.

Le journaliste termine son article par ces mots :

« L’histoire fait au moins comprendre une chose : l’état de notre environnement est souvent celui de notre démocratie. »
"

Message cité 1 fois
Message édité par Essonne le 21/06/2015 à 22:27:10
Sujets relatif
Profil : Pilote chevronné
citroen-eole
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 21/06/2015 à 15:21:03  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Percer a écrit :

Moi aussi je sais faire des pavés indigestes en copier collé [:diesel_power:2]

Le benzène est désormais reconnu comme Cancérogène


Pour un plein d'essence, un sniff de benzène gratuit. Selon une étude, les émanations à la pompe de ce polluant cancérigène sont trop importantes.

Les concentrations rencontrées dans les espaces confinés (parkings, tunnels) sont au-delà des marges de sécurité habituellement retenues »...

Les HC sont notamment formés par les moteurs de nos voitures, et ce, de plusieurs façons :
transfert direct au moment du croisement des phases d'admission et d'échappement
combustion incomplète (trop lente ou trop tardive par exemple)
mélange de qualité insuffisante (par exemple au démarrage)
Les hydrocarbures imbrulés participent ensuite, une fois éjectés dans l'air ambiant, à la formation de l'ozone.
HC et pollution automobile
Les moteurs de nos voitures sont de gros fabricants de HC : 58% des émissions !
Les moteurs diesels émettent peu de HC (ce n'est d'ailleurs pas réglementé).
Pour les moteurs essence, l'introduction des catalyseurs 3 voies a ramené les émissions de HC à moins de 0,1%. Cependant, il est important de garder à l'esprit que :
le catalyseur n'est efficace qu'au dessus de 400°C, soit une température atteinte au bout de 10 à 15 km !
c'est au démarrage que les émissions toxiques sont environ 4 fois supérieures
les catalyseurs perdent leur efficacité avec le temps : au bout de 100 000 km ils ne fonctionnent plus qu'à 50% et plus du tout au delà de 200 000 km.


Donc ceux qui proposent de remplacer le gasoil par du SP son au mieux des incompétents, au pire à classé au même rang que les criminelles qu'ils dénoncent à longueur de posts pour le diesel.
Afficher plus
Afficher moins

Oui mais les pavés remplis d'âneries on s'en passe...
Le benzène toxique ça fait près d'un siècle qu'on est au courant...les autres substances aromatiques ce n'est pas beaucoup mieux d'ailleurs...
Les essences sans plomb ne contiennent aujourd'hui que peu de benzène (au début il pouvait contenir 30% par exemple dans l'essence de la marque allemande ARAL...), mais le fait d'en respirer les émanations n'est qu'une question de législation: dans beaucoup de pays (USA notamment), le manchon de réaspiration des vapeurs (installé sur le pistolet) lors du plein, est obligatoire : en France ce dispositif c'est parfaitement inconnu car le législateur ne s'y est jamais intéressé (on se demande à quoi servent nos politiques...)
Des imbrûlés les diesel en émettent autant, sinon plus que les essence à froid car ils chauffent moins vite, de plus les moteurs modernes n'en émettent quasiment plus...et c'est pas le catalyseur qui a particulièrement diminué les HC, mais la précision du dosage (injection électronique de carburant) et les améliorations de l'homogénéisation du mélange air/carburant...Un excès d'imbrûlés peut d'ailleurs détruire le catalyseur...

Inexact: sur un moteur à essence un catalyseur est efficace après ~2 minutes: sur les voitures récentes il est placé très près du moteur (sur ma C2 de 2007 il est SUR le moteur) ou les gaz qui peuvent atteindre 850°C le réchauffent très rapidement... par contre sur un diesel il faut ~le double du temps pour qu'il soit en t° à cause de la faible t° des gaz d'échappement...A noter d'ailleurs que durant le temps de chauffe du catalyseur et de la sonde lambda (sur essence comme sur diesel), cette dernière n'est pas prise en compte car ses mesures sont faussées, le calculateur utilisant un programme "par défaut"...

quand à la durée de vie du catalyseur, un copain avait jusqu'à récemment une R25 GTX catalysée qui totalisait 480 000km: au dernier contrôle technique, le taux de pollution était toujours ok et le cata était... d'origine... mais auto qui a certes fait essentiellement de la route et autoroute...En général un catalyseur reste dans les normes au moins 200000km et non pas 100 000 (sauf conduite urbaine exclusive)

Message édité par citroen eole le 21/06/2015 à 15:29:28
Profil : Pilote
  1. config
percer
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 22/06/2015 à 15:20:52  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Essonne a écrit :

Là encore, on peut avoir l'impression que votre réflexion sert à conforter ce que vous croyez.
Et que jamais elle n'ira au delà pour remettre en cause vos certitudes.


Pourtant normalement ce qui nous différencie de l'animal, c'est bien de réfléchir sur tous les sujets de façon parfaitement abstraite ou logique, puis éventuellement de confronter au réel le résultat de ces cogitations.

Pour réagir à votre post, en écartant les attaques plus personnalisées, vous n'avez pas à vous poser de question concernant la dangerosité des carburants.

Le Diesel, à travers ses gaz d'échappement, est classé par l'OMS en cancérogène certain, et l'Essence pour sa part comme cancérogène probable.

Dès lors, disposez vous des moyens de connaissance pour remettre en cause cet avis ?

===

Citation: http://rue89.nouvelobs.com/201 [...] ues-258345
"Mais revenons au Circ.
(..)
Rappelons ensuite que jamais un agent classé cancérogène n’a ensuite été rétrogradé par le Circ à un échelon de dangerosité inférieur."

==============================​==============================​==============================​==============================​===

Si vous persistez alors dans la remise en cause de vos propres certitudes (sachant nul n'est mieux placé que vous pour le faire) voici quelques éléments concernant l'OMS et la lutte d'influence menée par les puissances économiques.

Vous pourrez y trouver du plaisir dans la mesure où :
. vous pouvez y placer votre propre démarche intellectuelle,
. les manœuvres décrites présentes un air de "déjà vu" voire une grille de lecture similaire, par rapport au domaine automobile. :)

=

"FABRIQUE DU MENSONGE 23/03/2015 à 18h33
Cancer et herbicides : Monsanto préfère s’en prendre aux scientifiques
Thibaut Schepman | Journaliste Rue89

Vous ne connaissez pas le glyphosate ? En fait, si. C’est Monsanto qui a vendu le premier ce produit chimique, en 1974, via son célèbre Roundup. Depuis, le glyphosate est devenu l’herbicide le plus vendu au monde. Il est utilisé dans les champs mais aussi dans les jardins, les forêts, les rues, les cimetières.
Du coup, on en trouve dans l’air que l’on respire, dans l’eau que l’on boit et dans la nourriture que l’on mange, a rappelé ce vendredi le Circ (Centre international de recherche sur le cancer), l’agence internationale de référence pour la recherche sur le cancer, qui a été créée par l’Organisation mondiale de la santé et qui est basée en France, à Lyon.

Dans son évaluation – publiée après un travail d’un an mené par dix-sept experts internationaux indépendants qui ont recensé l’ensemble des études scientifiques sur le sujet – le Circ a classé ce produit comme « probablement cancérogène ».

Un champ de blé français sur trois
L’information est énorme. En France, un champ de blé sur trois est traité au glyphosate. En Europe, pas moins de 400 entreprises en commercialisent, à travers 30 désherbants différents. Ailleurs dans le monde, une bonne partie des maïs et soja OGM ont été conçus pour être « Roundup ready », c’est-à-dire résistantes au glyphosate. Ce qui permet d’épandre du glyphosate sur un champ et y tuer toutes les plantes sauf les OGM. Ce qui permet à Monsanto de vendre à un agriculteur à la fois la plante et l’herbicide. Génial.

Mais revenons au Circ.
Cet organisme international de référence classe donc l’herbicide au rang de cancérogène probable, dans sa catégorie 2A. Pour comparaison, on trouve dans la même catégorie les formaldéhydes, ces produits chimiques biocides utilisés dans les colles, résines et dans le textile dont la mise sur le marché est interdite en France depuis 2012.
Les bitumes routiers, qui ont valu la condamnation en 2012 d’une filiale de Vinci après la mort d’un employé atteint d’un « cancer du bitume », ne sont classés eux que dans la catégorie 2B, c’est-à-dire cancérogènes possibles. C’est dire la prudence du Circ. Rappelons ensuite que jamais un agent classé cancérogène n’a ensuite été rétrogradé par le Circ à un échelon de dangerosité inférieur.

Nicolas Gaudin, directeur de la communication au Circ, ajoute :
« Nos évaluations correspondent à une méthodologies très précise. Nous appliquons les mêmes méthodes de travail depuis 40 ans, et nos évaluations sont utilisées comme références depuis 40 ans par les gouvernements du monde entier ».

La contre-attaque commence en France
Pourtant, les industriels du secteur mènent depuis plusieurs jours une contre-attaque en règle contre l’évaluation du Circ.
Tout commence par un « Livre blanc » [pdf], publié le 13 mars par les industriels français du secteur – dont Monsanto ou Syngenta – réunis dans un groupe appelé « plateforme glyphosate ».
On y lit notamment que la réduction de l’utilisation du glyphosate entraînerait un désastre économique, puisqu’il entraînerait une baisse de 30% des rendements. Source ? Une étude [pdf] de deux pages menée par deux chercheurs d’un cabinet, sans relecture par un comité scientifique. Surtout, on lit dans ce livre blanc que « le glyphosate n’est pas cancérigène ». Source ? « Des centaines de publications scientifiques. »

Comment expliquer que ce livre blanc paraisse une semaine avant l’avis du Circ ? Réponse d’Arnaud Dechoux, coordinateur de la plateforme :
« Notre livre blanc était en route depuis plus d’un an, nous n’avons pas voulu cette coïncidence, je ne peux pas vous en dire plus. »
Coïncidence ?
La coïncidence n’en est peut-être pas une. Car l’évaluation était elle aussi annoncée depuis un an par le Circ, explique Nicolas Gaudin :
« Dans notre procédure d’évaluation, un appel officiel aux experts internationaux est lancé un an avant la publication. Dans ce cadre, notre procédure permet à des observateurs d’accéder à une partie des débats, sans y participer. Il y avait en l’occurrence trois observateurs liés à l’industrie, dont un expert de Monsanto. Monsanto a ensuite décidé de ne pas respecter notre embargo, et de communiquer contre notre évaluation avant sa publication. Ces gens ne sont pas très réglos. »

Monsanto et la plateforme glyphosate ont publié vendredi sur leurs sites respectifs des textes dénonçant la procédure du Circ. Monsanto avance ainsi :
« Le Circ a volontairement écarté des dizaines d’études scientifiques qui soutiennent que le glyphosate ne présente pas de risques pour la santé humaine. »
La plateforme glyphosate met en avant le même argument. Nous avons interrogé Kathryn Guyton, la chercheuse qui a coordonné l’étude du Circ à ce sujet :
« Les études auxquelles il est fait référence dans ce communiqué sont des études menées sur les bactéries et dont les résultats indiquent en effet l’absence de danger du glyphosate. Nous expliquons dans le sommaire de notre évaluation que les études menées sur les animaux et les êtres humains, qui indiquent elles que le glyphosate est probablement cancérogènes, sont plus significatives pour évaluer la dangerosité pour l’être humain.
Contrairement à ce qui est avancé, nous avons donc bien pris en compte les études sur les cellules, nous les avons simplement considérées comme moins significatives. »

« Ils demandent aux scientifiques de se taire »

Deuxième argument de la plateforme glyphosate :
« Le récent rapport de réévaluation (Review Assessment Report), généré dans le cadre du processus actuel de renouvellement de l’approbation du glyphosate par l’UE, a conclu que “aucune évidence de cancérogénicité n’a été obtenue” dans les études prises en compte »,
Encore un argument fallacieux selon Kathryn Guyton :
« Ce rapport n’était pas finalisé au moment de la publication de notre évaluation. Nous ne pouvions donc tout simplement pas le prendre en compte. Et si vous regardez la composition de leur groupe de travail, on voit qu’au moins quatre membres sont directement liés à l’industrie et sont donc en situation de conflit d’intérêts. »
Malgré la légèreté de ses arguments, la plateforme glyphosate se permet dans son communiqué de demander au Circ de retirer sa décision. Nicolas Gaudin s’étonne :
« C’est inouï et totalement naïf. Ce n’est pas le Circ qui s’exprime, mais un comité des meilleurs experts internationaux indépendants sur la question. Ces experts n’ont pas produit un rapport mais ont recensé les études publiées sur le sujet pour en tirer une évaluation. Et les industriels leur demandent de se taire. On peut admettre que des scientifiques soient en désaccord s’ils apportent des arguments scientifiques, mais là, en clair, ils nous demandent de retirer notre évaluation simplement parce qu’on n’a pas pris en compte les arguments qui leurs convenaient. »

La fabrique du mensonge
La méthode rappelle furieusement les pratiques des industriels décrites par le journaliste Stéphane Foucart dans son excellent ouvrage « La Fabrique du mensonge » (éd. Denoël, 2013). On y découvre comment des industriels, sous couvert de recherche scientifique, protègent leurs produits dangereux pour la santé et l’environnement. Il y raconte comment les industriels du tabac ont financé des études afin de produire du « doute » après la publication de travaux prouvant la dangerosité du tabac. Ou comment les industriels de la chimie ont réussi à noyer les études montrant la dangerosité des insecticides sur les abeilles en faisant publier… dix fois plus d’études aux résultats bien sûr contraires.
L’histoire se répète sans cesse. Le même Stéphane Foucart racontait dans Le Monde il y a quelques jours comment les industriels de la chimie ont tenté de torpiller un moratoire européen mis en place en 2012 sur certaines utilisations de quatre molécules insecticides. Moratoire qui intervenait à la suite d’un passage en revue de la littérature scientifique, établi par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), qui attestait de l’impact de ces molécules sur les abeilles et la biodiversité.

L’arme des industriels ? Une étude scientifique annonçant un cataclysme agricole et économique si ces produits étaient interdits. Bien sûr, malgré le moratoire, le cataclysme n’a pas eu lieu. Il n’empêche, une résolution proposée par plusieurs sénateurs français enjoignant la France a « à agir auprès de l’Union européenne pour une interdiction de toutes les utilisations de ces substances » a été rejetée en février par le Sénat.

Le journaliste termine son article par ces mots :

« L’histoire fait au moins comprendre une chose : l’état de notre environnement est souvent celui de notre démocratie. »
"
Afficher plus
Afficher moins

Et c'est vous qui dites ça! Vous qui noircissez des pages et des pages de copié collé avec vos certitudes, dans tous les topics ou vous sévissez! Les avez vous remises en cause une seule fois? une seule ligne parmi les milliers dont vous nous affligez?
Pour le reste je n'ai pas lu, pas le temps, mais je suppose que c'est votre litanie habituelle anti-diesel primaire!

Quand à moi je n'ai aucune certitude sur le sujet et surtout pas qu'un carburant vos mieux qu'un autre, et je pensais que tout le monde avait compris que mon post était à prendre au second degré, et une façon de se moquer des vôtres qui ont la même tonalité.
Donc citroen eole je vous rejoints, il y a certainement beaucoup d’âneries dans le copié collé que j'ai fait, et qu'il ne fallait pas prendre au sérieux, mais globalement pas plus que dans ceux de Essonne.

Message cité 1 fois

---------------
"Je voulais leur dire qu'on a reçu le coup de pied au derrière, mais que c'est pas parce que vous voulez renverser la table que vous descendez de la voiture dont vous vous abstenez de choisir le chauffeur."
"Si vous faites couler de l’eau dans le sable, ça humidifie le sable, et quand ça sèche il reste rien. Si vous mettez l’eau dans un récipient, vous le conservez, vous avez l’eau qu’est toujours là."
JC Vandamme Nicolas Sarkozy
Publicité

Profil : Pilote confirmé
caribou88
Pratique - succès or messages
  1. Posté le 22/06/2015 à 19:35:39  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
l'avantage des tartines qu'il nous inflige, c'est que plus personne ne les lit :lol:


---------------
Sécuriphile oui, sécuripathe certainement pas !
البنزين طالبان الخنازير
Profil : Routard confirmé
  1. config
essonne
Coupe bronze Pratique Pratique - succès or sujets Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 04/07/2015 à 18:29:11  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Percer a écrit :

Et c'est vous qui dites ça! Vous qui noircissez des pages et des pages de copié collé avec vos certitudes, dans tous les topics ou vous sévissez! Les avez vous remises en cause une seule fois? une seule ligne parmi les milliers dont vous nous affligez?
Pour le reste je n'ai pas lu, pas le temps, mais je suppose que c'est votre litanie habituelle anti-diesel primaire!
Afficher plus
Afficher moins

L’hôpital se fout de la charité ?

Votre laïus, il est vrai plus coloré que noirci, sur le Benzène n'était pas fait de "copié collé" d'un sujet plein de "certitudes" qui revient à chaque fois comme un "marronnier" d'été ?

Percer a écrit :

Quand à moi je n'ai aucune certitude sur le sujet et surtout pas qu'un carburant vos mieux qu'un autre, (...)
Afficher plus
Afficher moins

A bon ?
Ce n'est pas vous alors qui débordiez de "certitude" en écrivant :

Percer a écrit :

(...) Donc ceux qui proposent de remplacer le gasoil par du SP son au mieux des incompétents, au pire à classé au même rang que les criminelles qu'ils dénoncent à longueur de posts pour le diesel.
Afficher plus
Afficher moins

C'était un sosie ?

Et sinon:

Percer a écrit :

(...) et je pensais que tout le monde avait compris que mon post était à prendre au second degré, et une façon de se moquer des vôtres qui ont la même tonalité.
Donc citroen eole je vous rejoints, il y a certainement beaucoup d’âneries dans le copié collé que j'ai fait, et qu'il ne fallait pas prendre au sérieux, mais globalement pas plus que dans ceux de Essonne.
Afficher plus
Afficher moins


Si vous admettez qu'il y a beaucoup d’âneries dans ce que vous écrivez, on ne va pas aller très loin dans la réflexion ! :)

Notez bien, c'est plutôt honnête comme conclusion ...

Message édité par Essonne le 04/07/2015 à 18:39:34
Publicité

Profil : Pilote confirmé
caribou88
Pratique - succès or messages
  1. Posté le 04/07/2015 à 22:43:30  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
[:riendutoutiste:12]


---------------
Sécuriphile oui, sécuripathe certainement pas !
البنزين طالبان الخنازير
Invité
  1. Posté le 31/07/2015 à 11:01:37  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

PSA Peugeot Citroën va vendre ses diesels... au Japon


http://referentiel.nouvelobs.c​om/wsfile/1771412688368.jpgPar Alain-Gabriel Verdevoye
Voir tous ses articlesPublié le 20-07-2015 à 15h24
[/url][h2 id=]Le Japon favorise le diesel. Des aides gouvernementales incitent à l'achat d'un modèle à gazole pour lutter contre le CO2. La Peugeot 508 diesel y sera vendue au 1er janvier 2016.[/h2]

Chaîne de montage des moteurs diesel sur le site PSA de site de Tremery en Moselle © SIPA


Les politiques vilipendent le diesel en France.
Puisque c’est ainsi, PSA Peugeot Citroën va vendre des véhicules à gazole au… Japon, un marché jusqu’ici pourtant totalement réfractaire.
Mais les japonais redécouvrent justement les vertus du diesel, pour réduire les émissions de CO2. Quel paradoxe !
« La Peugeot 508 diesel est ainsi en cours d’homologation et sera commercialisée au Japon dès le 1er janvier 2016 », selon une porte-parole du groupe tricolore.
« Elle sera suivie par la Peugeot 308, le C4 Picasso et la DS5 début 2016 ».http://www.challenges.fr/aut​omobile/20150720.CHA8013/psa-p​eugeot-citroen-va-vendre-ses-d​iesels-au-japon.html

passion suv


http://passion-suv.vraiforum.c [...] st-ici.htm
 :jap:
Message cité 1 fois
Profil : Routard confirmé
  1. config
essonne
Coupe bronze Pratique Pratique - succès or sujets Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 02/08/2015 à 17:26:50  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité

Ano23pl a écrit :

PSA Peugeot Citroën va vendre ses diesels... au Japon

Le Japon favorise le diesel. Des aides gouvernementales incitent à l'achat d'un modèle à gazole pour lutter contre le CO2. La Peugeot 508 diesel y sera vendue au 1er janvier 2016.

Les politiques vilipendent le diesel en France.
Puisque c’est ainsi, PSA Peugeot Citroën va vendre des véhicules à gazole au… Japon, un marché jusqu’ici pourtant totalement réfractaire.
Mais les japonais redécouvrent justement les vertus du diesel, pour réduire les émissions de CO2. Quel paradoxe !
« La Peugeot 508 diesel est ainsi en cours d’homologation et sera commercialisée au Japon dès le 1er janvier 2016 », selon une porte-parole du groupe tricolore.
« Elle sera suivie par la Peugeot 308, le C4 Picasso et la DS5 début 2016 ».http://www.challenges.fr/aut​omobile/20150720.CHA8013/psa-p​eugeot-citroen-va-vendre-ses-d​iesels-au-japon.html
 :jap:
Afficher plus
Afficher moins


Il est vrai qu'ici, du haut de nos 40 000 morts annuels (ou le chiffre que vous mettez à la place) par particules fines en particulier Diesel, il semble de la plus haute nécessité de promouvoir les quelques modèles Diesel présents sur le marché japonais qui doit compter actuellement 1% de véhicules particuliers Diesel.

Il faut enrichir leur environnement par notre découverte du Diesel propre, précurseurs que nous avons été dans ce domaine (et cobayes aussi) ces 30 dernières années.
Les résultats parlent d'eux même...

Cela semble de la plus grande opportunité, de la plus grande urgence.

Nous sommes français, nous avons raison, alors nous faisons la nique au monde entier.

Nah !
:)

http://www.slate.fr/sites/defa​ult/files/imagecache/1090x500/​diesel_2.jpg

==============================​==============================​==============================​=========================


http://www.slate.fr/story/1044​81/pollution-diesel
"Avant, le diesel était paré de nombreuses vertus (tout comme il était conseillé aux femmes enceintes de boire de la Guinness afin d’augmenter leur ferritine). Mais ça, c’était avant.

Un article de la BBC News compare l’engouement qu’il y a eu pour le diesel à de vieilles croyances superstitieuses:

« Dans les années 1920, on encourageait les femmes enceintes à boire de la Guinness pour augmenter leur taux de fer. Pendant des décennies, on nous a aussi dit de ne pas manger du vrai beurre, mais de la margarine. Depuis, ces deux ingrédients ont été discrédités.

Nous apprenons à présent que des millions d’automobilistes qui ont acheté des voitures diesel en pensant que c’était moins nocif se sont fait tout autant berner. »

Le principal atout, à l’origine, du diesel était sa faible émission de CO2 par rapport à l’essence. Mais le moteur au gazole produit en fait quasiment la même quantité de dioxyde de carbone et aussi beaucoup d’autres polluants, comme le NO2 (dioxyde d’azote) et les particules fines.


Le problème est aussi très majoritairement européen. Sur soixante-dix millions de voitures vendues à travers le monde en 2014, seulement dix millions tournaient au diesel. Trois quarts d’entre elles ont été vendus en Europe.

Dans certaines villes européennes, le niveau de dioxyde d'azote, favorisant l’inflammation des poumons et les accidents vasculaires cérébraux, est d’ailleurs deux fois supérieur au niveau fixé par l’OMS. Le diesel y est pour beaucoup."

Message cité 2 fois
Message édité par Essonne le 02/08/2015 à 17:33:41
Profil : Pilote confirmé
caribou88
Pratique - succès or messages
  1. Posté le 02/08/2015 à 17:30:11  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Essonne a écrit :

Il est vrai qu'ici, du haut de nos 40 000 morts annuels (ou le chiffre que vous mettez à la place) par particules fines en particulier Diesel, il semble de la plus haute nécessité de promouvoir les quelques modèles Diesel présents sur un marché qui doit compter actuellement 1% de véhicules particuliers Diesel.

Il faut enrichir leur environnement par cette découverte du Diesel propre, précurseurs que nous avons été dans ce domaine (et cobayes aussi) ces 30 dernières années.
Les résultats parlent d'eux même.

Cela semble de la plus grande opportunité, de la plus grande urgence.

Nous sommes français, nous avons raison, alors nous faisons la nique au monde entier.

Nah !
:)

http://www.slate.fr/sites/defa [...] esel_2.jpg

==============================​==============================​==============================​=========================


http://www.slate.fr/story/1044​81/pollution-diesel
"Avant, le diesel était paré de nombreuses vertus (tout comme il était conseillé aux femmes enceintes de boire de la Guinness afin d’augmenter leur ferritine). Mais ça, c’était avant.


Un article de la BBC News compare l’engouement qu’il y a eu pour le diesel à de vieilles croyances superstitieuses:

« Dans les années 1920, on encourageait les femmes enceintes à boire de la Guinness pour augmenter leur taux de fer. Pendant des décennies, on nous a aussi dit de ne pas manger du vrai beurre, mais de la margarine. Depuis, ces deux ingrédients ont été discrédités.

Nous apprenons à présent que des millions d’automobilistes qui ont acheté des voitures diesel en pensant que c’était moins nocif se sont fait tout autant berner. »

Le principal atout, à l’origine, du diesel était sa faible émission de CO2 par rapport à l’essence. Mais le moteur au gazole produit en fait quasiment la même quantité de dioxyde de carbone et aussi beaucoup d’autres polluants, comme le NO2 (dioxyde d’azote) et les particules fines.


Le problème est aussi très majoritairement européen. Sur soixante-dix millions de voitures vendues à travers le monde en 2014, seulement dix millions tournaient au diesel. Trois quarts d’entre elles ont été vendus en Europe.

Dans certaines villes européennes, le niveau de dioxyde d'azote, favorisant l’inflammation des poumons et les accidents vasculaires cérébraux, est d’ailleurs deux fois supérieur au niveau fixé par l’OMS. Le diesel y est pour beaucoup."
Afficher plus
Afficher moins




t'inquiète, de ce que j'ai pu lire ici, les japonais sont des gens intelligents, ils ne risquent rien.

et puis l'espérance de vie augmente, alors faut y remédier puisque les gens sont contre l'allongement de l'âge de la retraite


---------------
Sécuriphile oui, sécuripathe certainement pas !
البنزين طالبان الخنازير
Profil : Pilote
  1. config
percer
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 02/08/2015 à 18:26:08  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Essonne a écrit :

Il est vrai qu'ici, du haut de nos 40 000 morts annuels (ou le chiffre que vous mettez à la place) par particules fines en particulier Diesel, il semble de la plus haute nécessité de promouvoir les quelques modèles Diesel présents sur le marché japonais qui doit compter actuellement 1% de véhicules particuliers Diesel.

Il faut enrichir leur environnement par notre découverte du Diesel propre, précurseurs que nous avons été dans ce domaine (et cobayes aussi) ces 30 dernières années.
Les résultats parlent d'eux même...

Cela semble de la plus grande opportunité, de la plus grande urgence.

Nous sommes français, nous avons raison, alors nous faisons la nique au monde entier.

Nah !
:)

http://www.slate.fr/sites/defa [...] esel_2.jpg

==============================​==============================​==============================​=========================


http://www.slate.fr/story/1044​81/pollution-diesel
"Avant, le diesel était paré de nombreuses vertus (tout comme il était conseillé aux femmes enceintes de boire de la Guinness afin d’augmenter leur ferritine). Mais ça, c’était avant.

Un article de la BBC News compare l’engouement qu’il y a eu pour le diesel à de vieilles croyances superstitieuses:

« Dans les années 1920, on encourageait les femmes enceintes à boire de la Guinness pour augmenter leur taux de fer. Pendant des décennies, on nous a aussi dit de ne pas manger du vrai beurre, mais de la margarine. Depuis, ces deux ingrédients ont été discrédités.

Nous apprenons à présent que des millions d’automobilistes qui ont acheté des voitures diesel en pensant que c’était moins nocif se sont fait tout autant berner. »

Le principal atout, à l’origine, du diesel était sa faible émission de CO2 par rapport à l’essence. Mais le moteur au gazole produit en fait quasiment la même quantité de dioxyde de carbone et aussi beaucoup d’autres polluants, comme le NO2 (dioxyde d’azote) et les particules fines.


Le problème est aussi très majoritairement européen. Sur soixante-dix millions de voitures vendues à travers le monde en 2014, seulement dix millions tournaient au diesel. Trois quarts d’entre elles ont été vendus en Europe.

Dans certaines villes européennes, le niveau de dioxyde d'azote, favorisant l’inflammation des poumons et les accidents vasculaires cérébraux, est d’ailleurs deux fois supérieur au niveau fixé par l’OMS. Le diesel y est pour beaucoup."

Afficher plus
Afficher moins


Taux de mortalité due à un accident vasculaire cérébral, 2009 (ou année la plus proche)
http://www.oecd-ilibrary.org/s​ites/health_glance-2011-fr/ima​ges/graphics/g1-03-02.gif
[:carlioush059]

Message édité par Percer le 02/08/2015 à 18:33:17

---------------
"Je voulais leur dire qu'on a reçu le coup de pied au derrière, mais que c'est pas parce que vous voulez renverser la table que vous descendez de la voiture dont vous vous abstenez de choisir le chauffeur."
"Si vous faites couler de l’eau dans le sable, ça humidifie le sable, et quand ça sèche il reste rien. Si vous mettez l’eau dans un récipient, vous le conservez, vous avez l’eau qu’est toujours là."
JC Vandamme Nicolas Sarkozy
Profil : Pilote pro
autoquiroulcool
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès argent sujets
  1. Posté le 05/08/2015 à 13:33:31  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Les causes d'un AVC sont multiples.

Profil : Pilote confirmé
caribou88
Pratique - succès or messages
  1. Posté le 05/08/2015 à 18:38:48  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
et ce qui est risible c'est que les pays majoritairement "essence" ont une mortalité supérieure à la notre (EU, japon)


---------------
Sécuriphile oui, sécuripathe certainement pas !
البنزين طالبان الخنازير
Profil : Pilote pro
autoquiroulcool
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès argent sujets
  1. Posté le 05/08/2015 à 20:25:57  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Tu sous entends que le diesel protège contre les AVC? [:absolute:8]
Message cité 2 fois
Publicité

Profil : Pilote confirmé
caribou88
Pratique - succès or messages
  1. Posté le 05/08/2015 à 21:03:26  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

autoquiroulcool a écrit :

Tu sous entends que le diesel protège contre les AVC? [:absolute:8]
Afficher plus
Afficher moins




ton esprit est vraiment tordu. :o

Je ne sous entend rien, plus simplement je constate que les chiffres contredisent l'affirmation faite plus haut

Message cité 1 fois

---------------
Sécuriphile oui, sécuripathe certainement pas !
البنزين طالبان الخنازير
Profil : Pilote pro
autoquiroulcool
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès argent sujets
  1. Posté le 06/08/2015 à 07:58:12  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

caribou88 a écrit :



ton esprit est vraiment tordu. :o

Je ne sous entend rien, plus simplement je constate que les chiffres contredisent l'affirmation faite plus haut
Afficher plus
Afficher moins




Quand le nombre de moteurs diesels augmente, le risque d'AVC augmente aussi. Les causes étant multi factorielles, il n'y a pas de corrélation parfaite entre diesel et AVC.

Message cité 1 fois
Profil : Pilote confirmé
caribou88
Pratique - succès or messages
  1. Posté le 06/08/2015 à 10:56:47  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

autoquiroulcool a écrit :



Quand le nombre de moteurs diesels augmente, le risque d'AVC augmente aussi. Les causes étant multi factorielles, il n'y a pas de corrélation parfaite entre diesel et AVC.
Afficher plus
Afficher moins




peut être, contrairement à toi je ne suis pas médecin, n'empêche qu'on est loin de la soi disant catastrophe annoncée

Message cité 1 fois

---------------
Sécuriphile oui, sécuripathe certainement pas !
البنزين طالبان الخنازير
Profil : Pilote
  1. config
percer
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 06/08/2015 à 11:25:55  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

autoquiroulcool a écrit :

Tu sous entends que le diesel protège contre les AVC? [:absolute:8]
Afficher plus
Afficher moins



Si on en s'en tient aux statistiques oui! [:adrien_sans_voiture:2]​; ou alors que le SP augmente le risque.
Plus sérieusement ces chiffres démontrent clairement qu'on ne peut pas faire de corrélation direct entre diesel et AVC, et que si c'est un facteur aggravant il est négligeable. Et que si on veut lutter efficacement contre les AVC, il vaut mieux s'en prendre au tabac à l’alcool, à mon avis les Russes doivent pas être les derniers dans ces domaines, et la mal bouffe, qu'au diesel.


---------------
"Je voulais leur dire qu'on a reçu le coup de pied au derrière, mais que c'est pas parce que vous voulez renverser la table que vous descendez de la voiture dont vous vous abstenez de choisir le chauffeur."
"Si vous faites couler de l’eau dans le sable, ça humidifie le sable, et quand ça sèche il reste rien. Si vous mettez l’eau dans un récipient, vous le conservez, vous avez l’eau qu’est toujours là."
JC Vandamme Nicolas Sarkozy
Profil : Pilote pro
autoquiroulcool
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès argent sujets
  1. Posté le 08/08/2015 à 18:45:19  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

caribou88 a écrit :



peut être, contrairement à toi je ne suis pas médecin, n'empêche qu'on est loin de la soi disant catastrophe annoncée
Afficher plus
Afficher moins




Je ne suis pas médecin :??:

Il est justement important de légiférer avant d'atteindre la catastrophe.

Message cité 1 fois
Profil : Pilote confirmé
caribou88
Pratique - succès or messages
  1. Posté le 08/08/2015 à 19:05:40  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

autoquiroulcool a écrit :



Je ne suis pas médecin :??:

Il est justement important de légiférer avant d'atteindre la catastrophe.
Afficher plus
Afficher moins



Quelle catastrophe ?


---------------
Sécuriphile oui, sécuripathe certainement pas !
البنزين طالبان الخنازير
Profil : Pilote
  1. config
percer
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 08/08/2015 à 21:57:28  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C'est clair on ne peut pas parler de catastrophe, si c’était le cas, si la "sur-dieselisation" du parc automobile Français avait un impact sanitaire significatif par rapport aux pays aux parc automobile moins "dieselisé" ca retrouverait dans les chiffres, or se n'est pas le cas, il n'y a pas plus de cancers, en particulier de cancers des poumons, de maladies des voies respiratoire, ni de maladies cardio vasculaire, en France que dans d'autre pays comparable au parc automobile moins "dieselisé"
Après je suis parfaitement d'accord pour lutter contre la pollution et particulièrement la pollution atmosphérique, et pour instaurer des normes stricts dans ce domaine. Sur la nécessité aussi de diminuer au maximum l'utilisation d’énergie carbonée, ne serait-ce que pour diminuer notre dépendance au pétrole que nous n'avons pas, et donc pour notre indépendance énergétique.
Message cité 1 fois

---------------
"Je voulais leur dire qu'on a reçu le coup de pied au derrière, mais que c'est pas parce que vous voulez renverser la table que vous descendez de la voiture dont vous vous abstenez de choisir le chauffeur."
"Si vous faites couler de l’eau dans le sable, ça humidifie le sable, et quand ça sèche il reste rien. Si vous mettez l’eau dans un récipient, vous le conservez, vous avez l’eau qu’est toujours là."
JC Vandamme Nicolas Sarkozy
Invité
  1. Posté le 10/08/2015 à 20:15:39  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Le X-TRAIL « 20GT », diesel japonais par Nissan !


PUBLIÉ PAR GEOFFROY BARRE LE 4 SEPTEMBRE 2008 DANS CONSTRUCTEURS, ESSENCE OU DIESEL, LEGISLATION,MOTORISATION, NISSAN | 1025 LECTURES | 12 RÉPONSES


http://www.leblogauto.com/wp-c​ontent/uploads/2008/09/Geoffro​y/x_trail_1.jpg
Le nouveau X-TRAIL 20GT, qui arrivera dans les concessions Nissan au Japon le 18 septembre est un mini-événement.
Nissan devient ainsi le premier constructeur automobile japonais depuis 6 ans à lancer un véhicule doté d’un moteur diesel.
Un retour du diesel au Japon ?
Le 2.0GT permet une économie de 30% si on le compare à la motorisation 2.5-litres essence qui équipe la gamme.
Le 2.0 litres M9R, c’est son nom, est également «  plus économique à l’usage  » confie Nissan, avec un prix du diesel plus faible, en comparaison de l’essence. Le moteur respecte les normes d’émissions de gaz à effets de serre qui entreront en vigueur au Japon en octobre 2009.
C’est Renault, qui a aidé au développement du bloc moteur, qui a bien travaillé !
Chez Nissan, on confie que ce respect des règles d’émission et la baisse de la consommation n’altèrent pas la « puissance » demandée par les clients du X-Trail.
La puissance équivaut à un 3.5 litres V6 essence. 360Nm à 2000 tr/min, la puissance est aussitot disponible.
Si on ne doute pas de la puissance de ce franchisseur, les arguments vont aussi dans le sens d’un bloc diesel léger, silencieux et sans odeur désagréable.
Un filtre à particules vient en renfort (en 2008 au JAPON ) , car il faudra convaincre les japonais d’opter pour le diesel.
http://www.leblogauto.com/wp-c​ontent/uploads/2008/09/Geoffro​y/x_trail_64_1.jpg
Bruit, pollution, odeur, le diesel est très mal vu au Japon.
Jusqu’à aujourd’hui, seul Mercedescommercialisait un véhicule fonctionnant au diesel, la E320 CDI, dont les ventes sont confidentielles.
L’enjeu pour Nissan est donc de faire revenir le diesel dans les ventes.Volkswagen, Mitsubishi et Subaru devraient faire de même en 2009, tandis que Toyota reste centré sur l’hybride…
Le premier constructeur japonais ne va pas sivre le mouvement, mais une mesure gouvernementale va sans doutes doper la demande : Le gouvernement va proposer à partir d’avril 2009 des mesures incitatives en faveur des moteurs diesel qui répondent aux normes environnementales. Une sorte de bonus éco, suivez mon regard.
Sources : AFP et Nissan
Lire également: Shigeru Miyano, Docteur ès économie

Profil : Pilote pro
autoquiroulcool
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès argent sujets
  1. Posté le 12/08/2015 à 13:33:33  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Généralement ils sont pas trop pour le nucléaire et le diesel, mais si on leur laisse pas le choix, ils en prendront un peu.

Profil : Routard confirmé
  1. config
essonne
Coupe bronze Pratique Pratique - succès or sujets Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 30/10/2015 à 01:29:49  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Percer a écrit :

C'est clair on ne peut pas parler de catastrophe, si c’était le cas, si la "sur-dieselisation" du parc automobile Français avait un impact sanitaire significatif par rapport aux pays aux parc automobile moins "dieselisé" ca retrouverait dans les chiffres, or se n'est pas le cas,(...)
Afficher plus
Afficher moins



Bien entendu, vous aussi êtes un spécialiste de santé publique ...

En tout cas l'OMS indique qu'il y a bien une catastrophe en cours, qui chez nous est principalement liée à la Dieselisation du parc automobile, sans contrainte normative réelle (on le voit bien suite au scandale Volkswagen, lorsque l'Europe demande seulement le respect d'Euro6 en condition réelle après 2020, et avec une marge de 50%).


http://www.who.int/mediacentre [...] /fs313/fr/

"La pollution de l’air, à l’intérieur des locaux comme à l’extérieur, est un problème majeur de santé environnementale touchant aussi bien les pays développés que ceux en développement.
L’OMS estime qu’environ 80% des décès prématurés liés à la pollution de l’air extérieur résultent de cardiopathies ischémiques et d’accidents vasculaires cérébraux, 14% de bronchopneumopathies chroniques obstructives ou d’infections aiguës des voies respiratoires inférieures, tandis que les 6% restants sont imputables au cancer du poumon.

Percer a écrit :

(...) il n'y a pas plus de cancers, en particulier de cancers des poumons, de maladies des voies respiratoire, ni de maladies cardio vasculaire, en France que dans d'autre pays comparable au parc automobile moins "dieselisé"
Après je suis parfaitement d'accord pour lutter contre la pollution et particulièrement la pollution atmosphérique, et pour instaurer des normes stricts dans ce domaine. (...)
Afficher plus
Afficher moins


Mais c'est bien sûr.
En France nous filtrons tous les effluents comme au moment de Tchernobyl.

Et nos Diesels en majorité sans Fap, leurs particules fines ne provoquent aucun cancer supplémentaire, l'OMS ment encore:

"Les conclusions d’une évaluation menée en 2013 par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l’OMS ont montré que la pollution de l’air extérieur était carcinogène, les matières particulaires étant le polluant associé le plus étroitement à une incidence accrue de cancers, en particulier du poumon.
Un lien a également été établi entre la pollution atmosphérique et l’augmentation du nombre de cancers des voies urinaires/de la vessie."

Percer a écrit :

(...)
Sur la nécessité aussi de diminuer au maximum l'utilisation d’énergie carbonée, ne serait-ce que pour diminuer notre dépendance au pétrole que nous n'avons pas, et donc pour notre indépendance énergétique.
Afficher plus
Afficher moins


Là c'est le facteur de diversion classique: l'effet de serre et l'indépendance énergétique.

Cela permet d'évacuer la mortalité due à la pollution réelle ...

En quoi une politique économique (indépendance énergétique) ou écologique (effet de serre) peut-être traitée au même niveau que le fait de préserver des dizaines de milliers de morts annuels dus à la pollution automobile en France ?

De plus, en quoi la voiture électrique, avec 1% du marché actuellement et peut-être 15% en 2050, est susceptible de changer quoique ce soit sur l'ensemble de ces aspects ?

Ça marche toujours ce leurre de l'effet de serre et de l'indépendance énergétique, qui permet de parler d'autre chose lorsque le sujet de la pollution du Diesel est évoqué ?

Message édité par Essonne le 30/10/2015 à 01:33:16
Profil : Routard confirmé
  1. config
essonne
Coupe bronze Pratique Pratique - succès or sujets Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 19/12/2016 à 00:42:12  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Depuis 2010, Tokyo a réussi à diminuer de 50% les particules fines, à l'aide de mesures strictes.

"La politique anti-diesel engagée par Tokyo au début des années 2000 a eu des effets bénéfiques sur la santé des habitants en diminuant notamment le taux de mortalité par maladie pulmonaire de 22%."
http://www.sciencesetavenir.fr [...] kyo_108701

Avec 10 ans de retard, et bien peu de motivation pour changer quoique ce soit à tous les niveaux, quand arriverons nous à les égaler ?

car-141131​3

-----------------------

Santé et pollution : l'exemple de Tokyo

Le 07.12.2016 à 18h49

La politique anti-diesel engagée par Tokyo au début des années 2000 a eu des effets bénéfiques sur la santé des habitants en diminuant notamment le taux de mortalité par maladie pulmonaire de 22%.
A Tokyo, la lutte contre le diesel rend la santé aux habitants

L'agglomération parisienne est touchée par l'un des plus importants épisodes de pollution aux particules fines PM10. Ces particules qui se caractérisent par un diamètre inférieur à 10 microns (un cheveu fait en moyenne 60 microns) pénètrent profondément dans les poumons et peuvent déclencher des réactions inflammatoires favorisant la survenue de nombreuses maladies. Pulmonaires bien sûr (asthme, BPCO, bronchites, cancer des voies respiratoires...) mais aussi cardiovasculaires. En France, on estime que 48.000 décès prématurés sont dus à la pollution au particules fines selon une étude de Santé publique France publiée en juin 2016. Suffisant pour comprendre que la pollution de l'air est devenue un problème majeur de santé publique. Car en réduisant le niveau de pollution aux particules fines, on réduirait du même coup les problèmes de santé liés. A ce titre, l'exemple de la ville de Tokyo est très révélateur. Confronté à un problème récurrent de pollution de l'air, la capitale du Japon a engagé au début des années 2000 une politique très restrictive face au diesel. Entre mise aux normes, campagnes d'information et contrôles drastiques, la mégalopole a vu son taux de particules fines baisser de 50% entre 2001 et 2011.
Sans diesel, les Tokyoïtes meurent moins

Et cela a eu un véritable impact sur la santé des Tokyoïtes. Des épidémiologistes japonais de l'université d'Okayama se sont attachés à évaluer l'impact sur la santé de cette politique anti-diesel. Leur étude parue en 2016 dans la revue Epidemiology met en lumière une association significative entre baisse des concentrations de particules fines et diminution de la mortalité. Une étude qualifiée de "quasi-expérimentale" par les scientifiques qui ont pu constater in situ, et dans un laps de temps relativement court en épidémiologie, ces effets bénéfiques. L'équipe du Dr Takashi Yorifuji en est arrivé à la conclusion que les mesures anti-diesel ont conduit à une baisse de la mortalité de 6% toutes causes confondues. Le chiffre atteint les 22% si l'on ne prend en compte que les maladies pulmonaires.

Afin de consolider leurs résultats, les chercheurs ont notamment pris en compte les évolutions de la mortalité dans une population référence, celle d'Osaka, troisième plus grande ville du Japon. Concrètement, les taux moyens de particules fines relevés entre octobre 2000 et septembre 2003 et entre octobre 2009 et septembre 2012 ont été comparés aux taux de mortalité renseignés sur ces mêmes périodes. Résultat ? Moins 11% de mortalité par maladie cardiovasculaire, -10% pour les maladies cardiaques ischémiques, -6,2% pour les atteintes vasculaires-cérébrales, -4,9% pour les cancers du poumon et, donc, -22% pour les maladies pulmonaires dans leur ensemble. Les chercheurs précisent n'avoir pas détecté de baisse de la mortalité due à d'autres causes. Mais les maladies listées ci-dessus sont justement celles qui engage les systèmes cardiovasculaire et pulmonaire, les plus susceptibles d'être affectés par les particules fines. Ces résultats viennent d'ailleurs confirmer et poursuivre une étude publiée par la même équipe en 2011. Avec des données moins complètes, les chercheurs avaient calculé une baisse d'environ 8% de la mortalité par accident vasculaire cérébral.

------------------------------​----

http://www.sciencesetavenir.fr [...] kyo_108711

Pollution : Tokyo, un exemple pour Paris

Le 07.12.2016 à 16h31

L’Ile-de-France poursuit ce mercredi une semaine de dépassement des niveaux d’alerte à la pollution par les particules fines. En cause, le chauffage urbain et le trafic automobile. Un problème que Tokyo a résolu en 2003 en interdisant les véhicules les plus polluants.
Circulation auto à Tokyo.

Circulation auto à Tokyo.
TORU YAMANAKA / AFP

ECHEC. La circulation alternée : pour cette fois, c'est raté. Mardi 6 décembre, le trafic automobile n'avait diminué que de 8%. Trop peu pour que Airparif puisse enregistrer une amélioration significative de la qualité de l'air. D'ailleurs, le même jour, la Préfecture de Police comptabilisait 100 km d’embouteillages en plus que pour une journée de semaine normale. Jeudi 1er décembre entre 8h et midi, les taux de concentration de particules fines dans l’air parisien ont atteint le niveau record de 259 microgrammes par m3 (µg/m3). En moyenne, toute la semaine les concentrations sont restées largement au-dessus des 100 µg/m3 sauf pendant les quelques heures de vent enregistrées lors du week-end. L’épisode de pollution se poursuit et la circulation alternée a été imposée mardi et mercredi. En théorie, seuls les véhicules à l’immatriculation paire ou impaire peuvent circuler. Airparif rappelle qu’en mars 2014, la mise en place de la circulation alternée avait conduit à une baisse moyenne de trafic de 18% à Paris et 13% en petite couronne. Les émissions de particules avaient baissé de 6%, celles d’oxydes d’azote de 10%. La situation anticyclonique couvrant toute l’Europe, de très nombreuses villes connaissent également des teneurs en polluants très élevées, ainsi que le rapporte Airparif. Vendredi, par anticipation, la circulation sera également alternée à Lyon et Villeurbanne.

POLÉMIQUE. Cet épisode se déroule sur fond de polémiques politiques. Notamment concernant l’étiquette Crit’Air qui, à partir du 16 janvier, sera obligatoire sur le pare-brise des voitures roulant dans Paris. En classant les véhicules selon leur âge, leur motorisation et leur degré de pollution, Crit’Air interdit à tous les véhicules fabriqués avant 1997 de rouler dans la capitale. Cela représente 50.000 voitures parisiennes et 420.000 franciliennes. La mesure permet ainsi de s’attaquer à la pollution quotidienne et pas seulement aux pics qui sont produits par les conditions météorologiques.
A Tokyo, des amendes de 4000 euros !

Cette mesure est-elle efficace ? L’exemple de Tokyo est particulièrement éclairant. Depuis 2003, toute la région de la capitale nippone a mis en place une réglementation bien plus stricte que ce qui est envisagé aujourd’hui pour Paris. Dans un premier temps, les camions, camionnettes et bus ont dû se plier aux normes les plus sévères en matière d’émissions de particules, les propriétaires n’ayant d’autre choix que de moderniser l’échappement de leur véhicule ou de les laisser au garage. Pour vérifier que la réglementation était bien appliquée, des caméras ont relevé les plaques d’immatriculation tandis que des agents procédaient à des contrôles inopinés. En cas d’infraction, l’amende était fixée à 500 000 yens (près de 4000 euros) et le nom du contrevenant pouvait être publié dans la presse.
Les véhicules particuliers sont depuis 2010 progressivement concernés par ces règles drastiques.
En voici le résultat : les émissions de particules fines ont diminué de plus de 50% en moins de dix ans.


Dix ans d'action sur les émissions des véhicules à Tokyo. L'élimination des véhicules les plus vieux a permis de réduire la responsabilité de ce secteur. Mécaniquement, les autres causes de pollution de l'air voient leur part augmenter. © S. Sermondadaz pour Sciences et Avenir

Une telle politique est-elle possible à Paris ? Depuis le 1er juillet 2016, les bus et camions les plus polluants et les véhicules particuliers mis en circulation avant 1997 sont en théorie interdits de circulation dans la capitale. Mais en réalité, les contrôles sont peu fréquents et la stratégie de la municipalité est plutôt de faire preuve de pédagogie. L’étiquette Crit’Air est un nouveau pas vers une réduction drastique des émissions de particules fines par les véhicules qui seront désormais plus facilement identifiables. Mais Anne Hidalgo s’est donnée jusqu’en 2020 pour éradiquer complètement le diesel du territoire de sa commune. Près de 20 ans après Tokyo.
Message cité 2 fois
Message édité par Essonne le 19/12/2016 à 00:45:09
fan d'anciennes
Profil : Routard
  1. config
carbu54
Pratique - succès bronze messages
  1. Posté le 19/12/2016 à 12:49:31  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ah ok.
Sans doute pour ça que le Japon donne une prime à l'achat de véhicules diesels pour lutter contre le CO2 et les particules fines.
http://www.leparisien.fr/autom [...] 961183.php
Message cité 1 fois
Retraité
Profil : Membre confirmé
marcel-du-nord
Pratique - succès bronze messages
  1. Posté le 19/12/2016 à 14:19:58  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:ange: C'est bien ce que je pensais !
Je constate que la semaine il est dans sa clinique psychiatrique et interdit d'internet car il post que les weekends !
Ils le laisse sortir en permission pour se rendre chez ses pauvres parents qui ont internet !

 :D Résultat il vient déblatérer sur ce site et toujours avec la même litanie , c'est dingue ça ? :D
Message édité par marcel du nord le 19/12/2016 à 14:21:54

---------------
" Après un Q5 TDI et un autre 2.0 TFSI hybrid 245(180) tiptronic quattro / DUSTER TC-e 150 chs AWD 2019 pour usage campagne / transport bois qui remplace un 1 er au 1.2 TC-e déficient moteur changé sous gtie a 58000 kms
/ Roule depuis juin 2018 en TESLA S 100D AWD contrat 3 ans 60.000 kms recharge gratuite sur super chargeur et 0 bug
fan d'anciennes
Profil : Routard
  1. config
carbu54
Pratique - succès bronze messages
  1. Posté le 19/12/2016 à 14:33:26  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je pense oui.
Surtout que sur cette même page quelqu'un avait déjà signalé que contrairement à ses pavés mensongers, le Japon donne une prime à l'achat de véhicules diesel.

Profil : Pilote
  1. config
percer
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 19/12/2016 à 22:03:57  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Essonne a écrit :

Depuis 2010, Tokyo a réussi à diminuer de 50% les particules fines, à l'aide de mesures strictes.

"La politique anti-diesel engagée par Tokyo au début des années 2000 a eu des effets bénéfiques sur la santé des habitants en diminuant notamment le taux de mortalité par maladie pulmonaire de 22%."

Afficher plus
Afficher moins



Ok très bien, mais alors comment tu expliques que le taux mortalité par maladie pulmonaire est plus de deux fois plus élevé au Japon, 91,6 pour 100 000, qu'en France 41,2 pour 100 000?


Mortalité due à des maladies respiratoires, provinces, territoires et pays comparables
au Canada, 2009-2011

(nombre de décès par tranche de 100 000 habitants, normalisé selon l’âge)
CaptureVoir l'image en grand0 vote
http://www.conferenceboard.ca/​hcp/provincial-fr/health-fr/re​sp-fr.aspx

Citation :


Actuellement, la France se situe parmi les
pays qui ont les plus faibles taux de mortalité pour l'ensemble des affections
respiratoires aiguës ou chroniques


Moi je n'ai pas l’explication mais ça prouve une chose, c'est que si le diesel à une responsabilité dans les maladies pulmonaire, elle tout a fait secondaire et négligeable.

Il est faux de dire que sans diesel les Tokyoïtes meurent moins, l'espérance de vie n'est pas supérieur a Tokyo qu'à Paris, et le taux mortalité par maladie pulmonaire y est plus de deux fois plus important.
Et ce n'est pas la politique anti-diesel qui a amélioré la qualité de l'air a Tokyo, il n'y en jamais eu beaucoup, mais une politique qui en France serait qualifiée de furieusement anti-bagnoles et notamment anti-grosse bagnoles qui ferait hurler les Parisiens et ferait passer Madame Hidalgo pour furieuse pro-bagnoles.
Message édité par Percer le 19/12/2016 à 22:18:52

---------------
"Je voulais leur dire qu'on a reçu le coup de pied au derrière, mais que c'est pas parce que vous voulez renverser la table que vous descendez de la voiture dont vous vous abstenez de choisir le chauffeur."
"Si vous faites couler de l’eau dans le sable, ça humidifie le sable, et quand ça sèche il reste rien. Si vous mettez l’eau dans un récipient, vous le conservez, vous avez l’eau qu’est toujours là."
JC Vandamme Nicolas Sarkozy
Profil : Pilote semi-pro
sasq0
Pratique - succès bronze sujets Pratique - succès or messages
  1. Posté le 20/12/2016 à 08:33:44  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
puisque tu proposes un graph dont les données proviennent de l'OCDE, voici une autre source OCDE :

http://www.oecd.org/fr/presse/ [...] ociete.htm

ton graph pêche par son large spectre :
"Les maladies respiratoires comprennent la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), l’asthme, la tuberculose, la bronchiolite, l’emphysème, la fibrose kystique, la grippe et la pneumonie. "

Si tu n'as pas d'explication, c'est parce que l'article ne s'attache pas à discriminer les causes de ces décès. Il est donc hors sujet.

tu ne peux pas opposer ces données à une affirmation de décroissance de tués suite à une amélioration de la qualité de l'air à Tokyo.
Message cité 1 fois
Message édité par sasq0 le 20/12/2016 à 08:39:17
Profil : Pilote
  1. config
percer
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 20/12/2016 à 10:29:20  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Citation :


"La politique anti-diesel engagée par Tokyo au début des années 2000 a eu des effets bénéfiques sur la santé des habitants en diminuant notamment le taux de mortalité par maladie pulmonaire de 22%."

Je ne vois pas là de discrimination [:adrien_sans_voiture:2]​;
et on nous a assez bassiné, Essonne en tête avec le fait que le diesel a un impact énorme sur la mortalité par maladies respiratoire dans leur ensemble, qu'on assisterait même a un génocide.
Alors je vais faire court, de deux choses, l'une.
Soit comme on veut nous le faire croire le diesel a vraiment un impact énorme (par rapport a l'essence) sur maladie respiratoire, le cancer, et les maladies cardiovasculaire, et alors on doit le retrouver significativement dans les chiffres, ce qui n'est le cas la France a pratiquement le plus bas taux mondiale de mortalité pour les maladies cardiovasculaire, et respiratoire, et est dans la moyenne en ce qui concerne les cancers.

Après je le répète je ne dis pas qu'il ne faut pas s'attaquer a la pollution de l'air, ni que le diesel n'a pas d'impact, mais que le chiffres qu'on nous sert dans les media sont très exagéré et surtout très mal interprété.
Et que si on ne fait que remplacer le diesel par de l'essence on ne changera quasiment rien a la situation. Et que si l'air est plus respirable à Tokyo qu'à Paris, ce n'est pas parce que'il y a moins de Diesel, mais parce qu'il y a moins de voitures qui y circulent, et aussi que Paris a une situation géographique (dans une cuvette) beaucoup moins favorable que Tokyo balayé par les vents marin. Ce qui n'empêche que le taux de mortalité pour les maladies cardiovasculaire, et respiratoire, est plus élevé a Tokyo qu'à Paris, et que si la pollution à un impact, c'est très loin d'en être la principale cause.

Enfin ton graph, montre que dans les pays de l'OCDE la mortalité due à la pollution de l’air urbain a diminuer entre 2005 et 2010, alors que la part du diesel y a augmenté fortement depuis de nombreuses années. Encore une incohérence avec la théorie du diesel seul ou principal responsable.
Message édité par Percer le 20/12/2016 à 12:51:38

---------------
"Je voulais leur dire qu'on a reçu le coup de pied au derrière, mais que c'est pas parce que vous voulez renverser la table que vous descendez de la voiture dont vous vous abstenez de choisir le chauffeur."
"Si vous faites couler de l’eau dans le sable, ça humidifie le sable, et quand ça sèche il reste rien. Si vous mettez l’eau dans un récipient, vous le conservez, vous avez l’eau qu’est toujours là."
JC Vandamme Nicolas Sarkozy
fan d'anciennes
Profil : Routard
  1. config
carbu54
Pratique - succès bronze messages
  1. Posté le 20/12/2016 à 10:32:23  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

sasq0 a écrit :

puisque tu proposes un graph dont les données proviennent de l'OCDE, voici une autre source OCDE :

http://www.oecd.org/fr/presse/ [...] ociete.htm

ton graph pêche par son large spectre :
"Les maladies respiratoires comprennent la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), l’asthme, la tuberculose, la bronchiolite, l’emphysème, la fibrose kystique, la grippe et la pneumonie. "

Si tu n'as pas d'explication, c'est parce que l'article ne s'attache pas à discriminer les causes de ces décès. Il est donc hors sujet.

tu ne peux pas opposer ces données à une affirmation de décroissance de tués suite à une amélioration de la qualité de l'air à Tokyo.
Afficher plus
Afficher moins

C'est drôle de penser que ce nouveau graphe est une justification des dégats causés par le diesel alors que justement malgré l'augmentation du nombre de véhicules diesel dans les pays de l'OCDE le nombre de morts diminue alors qu'en Chine où le diesel est presque absent de l'offre VP le nombre de morts augmente.

Message cité 1 fois
Profil : Pilote semi-pro
sasq0
Pratique - succès bronze sujets Pratique - succès or messages
  1. Posté le 20/12/2016 à 13:22:34  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

carbu54 a écrit :

C'est drôle de penser que ce nouveau graphe est une justification des dégats causés par le diesel alors que justement malgré l'augmentation du nombre de véhicules diesel dans les pays de l'OCDE le nombre de morts diminue alors qu'en Chine où le diesel est presque absent de l'offre VP le nombre de morts augmente.
Afficher plus
Afficher moins



je n'ai pas posté ce lien pour le graph spécifiquement mais pour le texte.

On peut critiquer l'argumentaire. Mais pour cela, il faut une vraie argumentation.

celle que tu proposes n'en est pas une :

On sait parfaitement que la pollution tend à baisser sur les métropoles occidentales (Paris par exemple)
J'ai fourni sur ce forum par le passé des données qui le montraient.

cela n'empêche pas la part du diesel de croitre et donc de devenir une cause prépondérante.

exemple totalement fictif :
en 2005 :
cause X : 40%
cause Y : 30 %
cause carburants : 30 %

les causes X et Y baissent de 20% quand la cause carburant s'accroit de 40 % en 2010

quelle est la tendance ? quelle est la part "cause carburant" en 2010?

"E85/SP98 Driver"
Profil : Apprenti confirmé
sloufi_83
  1. Posté le 23/12/2016 à 12:05:01  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

carbu54 a écrit :

Ah ok.
Sans doute pour ça que le Japon donne une prime à l'achat de véhicules diesels pour lutter contre le CO2 et les particules fines.
http://www.leparisien.fr/autom [...] 961183.php
Afficher plus
Afficher moins


Quid des peugeot vendues au Japon...? :D


---------------
Ethanolisé depuis 2008, avec plus de 80.000 kms à l'E85. Toyota/Lexus Only
Ex diéseliste et ex Benziste.
Profil : Pilote pro
liovar1961
Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès or messages
  1. Posté le 25/05/2017 à 14:24:52  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
les japonnais ont tout compris...
Message cité 1 fois

---------------
le forum est la mayonnaise humaine!....... la somme des ingrédients est supérieure aux éléments qui la composent !!!!
"Ceux qui savent faire font, ceux qui ne savent pas faire enseignent, ceux qui ne savent pas enseigner enseignent aux enseignants, et ceux qui ne savent pas enseigner aux enseignants font de la politique."
VW Touran 150 TSI - DSG - ACC - SIGN ASSIST -
PARK ASSIST - LIGHT ASSIST - HAYON MOTORISE - CAR-NET - COUPLER BOX - finition CARAT - GRIS POIVRE - JANTES VALLELUNGA - TOIT OUVRANT PANO - PACK FAMILY
Profil : Pilote confirmé
caribou88
Pratique - succès or messages
  1. Posté le 25/05/2017 à 14:53:47  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Liovar1961 a écrit :

les japonnais ont tout compris...
Afficher plus
Afficher moins


oui c'est sûr, Fukushima en est la preuve... faire des centrales sur une des zones parmi les plus soumises aux séismes dans le monde [:apache 972:10]


---------------
Sécuriphile oui, sécuripathe certainement pas !
البنزين طالبان الخنازير
Profil : Vétéran
  1. config
nickolson
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 25/05/2017 à 15:08:09  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Des centrales pourquoi pas, mais avec la bonne technologie, cela aurait été mieux
Message cité 1 fois

---------------
Anciennement : Peugeot 306 1.4L 75ch - Renault Clio IV 0.9L 90ch
Actuellement : Mazda Mx5 RF 1.5L 131ch
Ponctuellement : Kia Picanto 1.2L 84ch
Anciennement P. : Citroën Saxo 1.1L 60ch - Kia Venga 1.4L 90ch
Publicité

 Page :
1  10  11  12  13
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
a quoi sert un FAP payant? 128
Rejet de C02 2
Emission de CO2 Lancia Delta HF 4WD 4
L'intelligence verte? Ca existe? 8
émission de CO2 18