Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
   / / /

Diesel vs Essence : Seuil de rentabilité

 

Il y a 42 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Diesel vs Essence : Seuil de rentabilité

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Calmato
Profil : Routard
calmato
Pratique - succès bronze sujets Pratique - succès bronze nombre de vues
  1. Posté le 22/05/2013 à 20:55:24  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Bonjour,

Je n'arrive pas à trouver le même seuil de rentabilité du diesel souvent situé par les gens entre 10 000 et 20 000 km / an.
Selon mes calculs cette limite serait plutôt de 8 000 km / an.

J'ai une familiale 150 ch essence turbo (peu importe le modèle).
75% routes (7.7l aux 100) contre 25% ville (11l aux 100).
Soit 8.5l aux 100 (observé).
Le même modèle de même puissance en version diesel, consomme d'après ce que j'ai lu sur internet 6.5 en moyenne.

Sur l'année dernière j'ai fait en tout 8 000 km.
Soit 80 x 8.5 = 680 litres / an = 1.50 euros x 680 = 1 020 euros / an.

En diesel, sur la même distance, j'aurais consommé moins,
Soit 80 x 6.5 = 520 litres x 1.35 euros = 700 euros / an.

Soit un écart de 320 euros par an dû au carburant.
Sur une durée de vie de 10 ans, je perds avec l'essence 320 x 10 = 3000 euros (j'ai enlevé 200 euros car le coût est étalé sur 10 ans).

Il reste le surcoût d'entretien du diesel : 5 vidanges supplémentaires à 80 euros sur 10 ans et un filtre à particules (par exemple) à 500 euros.
Grosso modo ça fait 900 euros d'entretien supplémentaire pour le diesel.

Au total avec l'essence je perds 3 000 - 900 = 2 100 euros sur 10 ans.
D'après ce que j'ai lu sur internet, la version essence est de 2 300 euros (primes incluses) moins chère.

Donc la version essence équivaudrait la version diesel vers les 8 000 km / an, selon mes calculs...

Comment certains trouvent alors jusqu'à 20 000 km / an le seuil de rentabilité du diesel ?
Pouvez-vous svp m'expliquer le calcul ?

Merci.
Message édité par Calmato le 22/05/2013 à 21:02:28
Sujets relatif
le plaisir commence où le diesel s'arrête
Profil : Membre confirmé
  1. config
loulac41
Pratique - succès bronze messages
  1. Posté le 22/05/2013 à 21:37:49  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Peut être ils prennent en compte un moteur essence atmosphérique, diminuant les coûts d entretiens, et éliminant tout problème de turbo ( 1500-2000€ ) si il casse, cette somme ou une partie peut être prise en compte dans le calcul.
On peut rajouter aussi le poids supérieur du diesel qui entraînera une usure plus rapide des pneus et des freins. Si on part sur un moteur atmosphérique, l effet de couple ne se ferra pas sentir "d'un coup " a 2000 tr, ce sera plus progressif ce qui joue aussi sur les pneus.
Les moteur diesel surtout les injecteurs pompe sont très sensible a la qualité du gazole ( un peu d'eau ou autre...) ce doit être de l ordre de 500 ou 600 € pièce...
De plus si tu roule beaucoup en ville le moteur diesel ne sera pas si économique que ça, il consommera presque autant que l essence ( je faisait presque 10 avec un tdi 150, je suis a 15 avec un v6 atmo, un 150 cv essence atmo doit pas dépasser les 10l, a vérifier ) sur l autoroute par contre oui le diesel sera plus économique ( pour moi 7l Vs 10,5 ). J ai pas fais les calculs, mais en prenant tout en considération peut être que l essence reprend quelques avantages...  
Et d'un point de vu fiabilité de nos jours , je crains qu un essence atmo et un diesel turbo ça se vaut vraiment ! ( c'est plus les vieux mazout de tracteurs increvable ).
Message cité 1 fois

---------------
Audi A3 3.2
Profil : Pilote confirmé
caribou88
Pratique - succès or messages
  1. Posté le 22/05/2013 à 22:21:04  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
bonsoir,

un site pour t'aider...

http://www.essenceoudiesel.com/


---------------
Sécuriphile oui, sécuripathe certainement pas !
البنزين طالبان الخنازير
Publicité

Profil : Routard
calmato
Pratique - succès bronze sujets Pratique - succès bronze nombre de vues
  1. Posté le 22/05/2013 à 22:37:46  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

loulac41 a écrit :

Peut être ils prennent en compte un moteur essence atmosphérique, diminuant les coûts d entretiens, et éliminant tout problème de turbo ( 1500-2000€ ) si il casse, cette somme ou une partie peut être prise en compte dans le calcul.
On peut rajouter aussi le poids supérieur du diesel qui entraînera une usure plus rapide des pneus et des freins. Si on part sur un moteur atmosphérique, l effet de couple ne se ferra pas sentir "d'un coup " a 2000 tr, ce sera plus progressif ce qui joue aussi sur les pneus.
Les moteur diesel surtout les injecteurs pompe sont très sensible a la qualité du gazole ( un peu d'eau ou autre...) ce doit être de l ordre de 500 ou 600 € pièce...
De plus si tu roule beaucoup en ville le moteur diesel ne sera pas si économique que ça, il consommera presque autant que l essence ( je faisait presque 10 avec un tdi 150, je suis a 15 avec un v6 atmo, un 150 cv essence atmo doit pas dépasser les 10l, a vérifier ) sur l autoroute par contre oui le diesel sera plus économique ( pour moi 7l Vs 10,5 ). J ai pas fais les calculs, mais en prenant tout en considération peut être que l essence reprend quelques avantages...
Et d'un point de vu fiabilité de nos jours , je crains qu un essence atmo et un diesel turbo ça se vaut vraiment ! ( c'est plus les vieux mazout de tracteurs increvable ).
Afficher plus
Afficher moins


J'ai du mal à croire que tous ces facteurs fassent passer le seuil de 8 000 km à 20 000 km...

Profil : Routard
calmato
Pratique - succès bronze sujets Pratique - succès bronze nombre de vues
  1. Posté le 22/05/2013 à 22:42:49  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Il y a une chose que les défenseurs de l'essence oublient souvent de parler : c'est le plaisir !
Quel plaisir ce doux "prfffff" à l'accélération au lieu du "ta ta ta" du diesel !
Rien que ça je suis prêt à payer un peu plus...
Je pense que jusqu'à 15 000 km / an je continuerais en essence.
Message cité 1 fois
le plaisir commence où le diesel s'arrête
Profil : Membre confirmé
  1. config
loulac41
Pratique - succès bronze messages
  1. Posté le 23/05/2013 à 18:19:57  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Calmato a écrit :

Il y a une chose que les défenseurs de l'essence oublient souvent de parler : c'est le plaisir !
Quel plaisir ce doux "prfffff" à l'accélération au lieu du "ta ta ta" du diesel !
Rien que ça je suis prêt à payer un peu plus...
Je pense que jusqu'à 15 000 km / an je continuerais en essence.
Afficher plus
Afficher moins

c'est vrai que conduire une voiture essence est aussi pour moi beaucoup plus plaisant qu'un diesel, mais de ce côté là, je connais des personnes qui n'aiment justement pas cette régularité et le couple en bas régime leur manque, ils n'aiment pas non plus le fait de devoir "freiner" en descente, je veux dire par là qu'un moteur diesel retient beaucoup plus... ce côté plaisir est donc à prendre avec des pincettes... (même si je trouve que le bruit d'un diesel n'égale pas celui d'un essence, même turbo...)


---------------
Audi A3 3.2
Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Le futur contrôle technique plus axé sur les émissions nocives ! 1
GPL sur ancêtre 0
brider une voiture 6
La labellisation environnementale et l'automobile 0
Relation consommation/puissance 8