Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
   / / / /

Véhicules électriques aujourd'hui ou piles à hydrogène demain ?

 

Sécurité : petto28 Modélisme et modèles réduits : Sylver-arrow, Denis94, 1 utilisateur anonyme et 39 utilisateurs inconnus
Ajouter une réponse
 

 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Véhicules électriques aujourd'hui ou piles à hydrogène demain ?

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Nouveau membre
marchelec
  1. Posté le 19/06/2018 à 14:50:53  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
J’ai lu dans la presse, trouvé en kiosque (magazine ENr & DD), un article complet sur le comparatif entre Véhicules électriques et piles à hydrogène. Selon eux il n’y a pas photo pour le VE.
Qu’en pensez-vous ?
Vu aussi des articles sur Tesla, la Bmw I3, Kia Soul et l'Optima rechargeable…
http://web2store.mlp.fr/produi​t.aspx?edi_code=cegmgw85p9M%3D​&tit_code=Vorp7rd6IUU%3D

Sujets relatif
Routier des airs
Profil : Membre confirmé
frelet
Pratique - succès bronze messages
  1. Posté le 19/06/2018 à 16:35:49  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ça veut dire quoi y a pas photo pour le VE ?
C'est mieux ou c'est moins bien ?

Comme il n'y a pas de véhicule a hydrogène en vente à un prix abordable, j'ai bien peur que le VE soit la seule solution à moyen terme.
Message cité 1 fois
Profil : Nouveau membre
marchelec
  1. Posté le 19/06/2018 à 20:39:28  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ça veut dire que sans conteste, compte tenu de la baisse des coûts, des rendements et des progrès des batteries le VE est plus intéressant et semble t il, le véhicule à hydrogène aura du mal à s'imposer... à lire

Publicité

Bétaillère gazout
Profil : Pilote pro
sofasurfer
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès or sujets
  1. Posté le 19/06/2018 à 21:08:40  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
POur demain c'est l'hybride rechargeable qui sera la norme. Donc pour apres demain il est difficile de spéculer sur une technologie en particulier.

Le problème des VE restera l'autonomie...
Message cité 1 fois

---------------
Renault Scenic 3 xmod EDC DCI110 Bose edition

Savoir conduire, c'est avant tout avoir la volonté de ne pas provoquer d'accident...
Full Hybrid
Profil : Pilote d'essai
  1. config
pierregdlj
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 20/06/2018 à 09:43:17  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

frelet a écrit :

Comme il n'y a pas de véhicule a hydrogène en vente à un prix abordable, j'ai bien peur que le VE soit la seule solution à moyen terme.
Afficher plus
Afficher moins


Hé bien moi je parie le contraire.
A moyen terme, les infrastructures de recharge seront toujours nettement insuffisantes pour le commun des mortels.
Ce sera beaucoup plus simple et économique d'installer des pompes à hydrogène.
Les voitures à hydrogène sont prêtes, elles existent déjà, et de ce côté les progrès sont loin d'être terminés.

sofasurfer a écrit :

POur demain c'est l'hybride rechargeable qui sera la norme. Donc pour apres demain il est difficile de spéculer sur une technologie en particulier.

Le problème des VE restera l'autonomie...
Afficher plus
Afficher moins


Je pense aussi.

Mais le vrai problème des VE n'est pas l'autonomie, sinon on en aurait tous une en 2ème voiture.
Le, ou plutôt les vrais problèmes, c'est :
- Le coût de la batterie

- La longévité de la batterie
- Le temps de charge
- Le poids
- Et surtout, SURTOUT : il n'y a aucun réseau électrique en France qui soit capable de supporter la recharge d'une bagnole par foyer chaque nuit.

Message édité par pierregdlj le 20/06/2018 à 09:43:36

---------------
Toyota Prius II 2005 Linea Sol Pack : 175000km | Lexus RX400h PP 2007 : 178000km | Renault R4 GTL Clan 1988 : 111500km
Peugeot 102M - 1967 - 20420km + Motoconfort AU42S - 1968
Honda CB400N - 1979 - 85000km + Yamaha RDX 125 - 1976 - 30800km
Publicité

Profil : Nouveau membre
marchelec
  1. Posté le 21/06/2018 à 08:21:58  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pierre, je pense que tu fais erreur, car les VE vont évoluer très rapidement en autonomie, par la capacité de leur batterie et l'évolution technologique (batteries zinc air par exemple).
Cela devient au contraire un énorme potentiel de stockage d'électricité.
Bien entendu, il faudra gérer tout cela avec les solutions intelligentes pour pouvoir gérer le flux d'énergie. Il y également des projets de stockage tampon pour ne pas déstabiliser les réseaux.
Quand au coût de la batterie, il baisse chaque mois. De plus il y a des nouvelles technos qui vont arriver rapidement moins coûteuses également.
Il faut comparer l'essor du VE à celui du téléphone gsm où tous le prenait comme un gadget et aujourd'hui il devient un outil indispensable.
Quand à l'hybride rechargeable, notamment la dernière Toyota Prius rechargeable qui est très performante c'est une bonne passerelle aujourd'hui en attendant les nouvelles générations de VE qui devraient supplanter le secteur dans les années à venir...
Message cité 2 fois
Bétaillère gazout
Profil : Pilote pro
sofasurfer
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès or sujets
  1. Posté le 21/06/2018 à 08:32:52  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Marchelec a écrit :

Pierre, je pense que tu fais erreur, car les VE vont évoluer très rapidement en autonomie, par la capacité de leur batterie et l'évolution technologique (batteries zinc air par exemple).
Cela devient au contraire un énorme potentiel de stockage d'électricité.
Bien entendu, il faudra gérer tout cela avec les solutions intelligentes pour pouvoir gérer le flux d'énergie. Il y également des projets de stockage tampon pour ne pas déstabiliser les réseaux.
Quand au coût de la batterie, il baisse chaque mois. De plus il y a des nouvelles technos qui vont arriver rapidement moins coûteuses également.
Il faut comparer l'essor du VE à celui du téléphone gsm où tous le prenait comme un gadget et aujourd'hui il devient un outil indispensable.
Quand à l'hybride rechargeable, notamment la dernière Toyota Prius rechargeable qui est très performante c'est une bonne passerelle aujourd'hui en attendant les nouvelles générations de VE qui devraient supplanter le secteur dans les années à venir...
Afficher plus
Afficher moins



Cela fait 10 ans que l'on nous promet des batteries pouvant assurer 1000 km d'autonomie. CE n'est pas demain que ca arrivera.

Et il y a aussi la contrainte du temps de charge. Un plein de carburant fossile permet de faire 800km et ca prend 10 minutes. Une charge complète de batterie actuelle pour faire 200km réels c'est au mieux deux heures.

le VE, c'est potentiellement l'avenir mais concrètement une source de contraintes multiples, qui ne correspondent pas à notre rythme de vie. Non, l'hybride rechargeable est a mon sens la référence de demain en matière automobile car cette technologie compile les avantages des deux motorisations...

Message édité par sofasurfer le 21/06/2018 à 08:35:39

---------------
Renault Scenic 3 xmod EDC DCI110 Bose edition

Savoir conduire, c'est avant tout avoir la volonté de ne pas provoquer d'accident...
Full Hybrid
Profil : Pilote d'essai
  1. config
pierregdlj
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 21/06/2018 à 09:08:33  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité

Marchelec a écrit :

Pierre, je pense que tu fais erreur, car les VE vont évoluer très rapidement en autonomie, par la capacité de leur batterie et l'évolution technologique (batteries zinc air par exemple).
Cela devient au contraire un énorme potentiel de stockage d'électricité.
Bien entendu, il faudra gérer tout cela avec les solutions intelligentes pour pouvoir gérer le flux d'énergie. Il y également des projets de stockage tampon pour ne pas déstabiliser les réseaux.
Quand au coût de la batterie, il baisse chaque mois. De plus il y a des nouvelles technos qui vont arriver rapidement moins coûteuses également.
Il faut comparer l'essor du VE à celui du téléphone gsm où tous le prenait comme un gadget et aujourd'hui il devient un outil indispensable.
Quand à l'hybride rechargeable, notamment la dernière Toyota Prius rechargeable qui est très performante c'est une bonne passerelle aujourd'hui en attendant les nouvelles générations de VE qui devraient supplanter le secteur dans les années à venir...
Afficher plus
Afficher moins


Non je ne fais pas erreur, je suis parfaitement au courant des "avancées" technologiques. Je parlerais plutôt de "non-avancées".

Je répète, comme pour mon post précédent : l'autonomie n'est PAS un problème. C'est un moyen de se donner une excuse de rouler au pétrole.

Comme dit Sofa, ça fait 10 ans (ou plutôt 20 ?) qu'on nous promet des tas de trucs, qu'il y a des projets et innovations plein les cartons... et rien ne sort.
Pourquoi rien ne sort ?
Parce-que TOUTES les possibilités d'avancement sont hors de prix, parce-que techniquement très compliquées à mettre en œuvre à grande échelle.
Les stockages tampon et solutions intelligentes, d'une part ça a un coût certain, et d'autre part c'est toujours très limité.

Qui va vouloir payer pour repenser totalement les réseaux électriques ?
Qui va vouloir acheter une citadine à 20000€ en 2ème voiture ?
Qui va pouvoir charger sa voiture toute la nuit en pleine rue ?
Qui voudra voir pousser des centrales nucléaire à côté de chez lui ?
Qui voudra s'occuper du recyclage des batteries ?
Qui voudra d'une voiture dont la durée de vie est de moins de 10 ans ?

Et bien, personne.
Et c'est pour ça que ça ne progresse pas. :bah:

L'hybride rechargeable, c'est juste 2 voitures en une. Ca répond à un besoin de bien peu de monde finalement, et c'est un moyen de rassurer les gens quant à l'autonomie. Mais il n'y aucun retour sur investissement possible, et ça reste malgré tout très limité.


Dans les années qui viennent, on va pouvoir assister froidement à une hécatombe de batteries Li-ion à changer, sur tous les modèles qui en sont équipés, y compris les hybrides plug-in. Et ça ne va pas encourager les gens à investir là-dedans, quand ils vont apprendre que pour une plug-in c'est 8000€, et que pour une électrique pure c'est 15000€...

Message cité 1 fois

---------------
Toyota Prius II 2005 Linea Sol Pack : 175000km | Lexus RX400h PP 2007 : 178000km | Renault R4 GTL Clan 1988 : 111500km
Peugeot 102M - 1967 - 20420km + Motoconfort AU42S - 1968
Honda CB400N - 1979 - 85000km + Yamaha RDX 125 - 1976 - 30800km
Profil : Nouveau membre
marcwo
  1. Posté le 22/06/2018 à 16:21:48  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

pierregdlj a écrit :

Non je ne fais pas erreur, je suis parfaitement au courant des "avancées" technologiques. Je parlerais plutôt de "non-avancées".

Je répète, comme pour mon post précédent : l'autonomie n'est PAS un problème. C'est un moyen de se donner une excuse de rouler au pétrole.

Comme dit Sofa, ça fait 10 ans (ou plutôt 20 ?) qu'on nous promet des tas de trucs, qu'il y a des projets et innovations plein les cartons... et rien ne sort.
Pourquoi rien ne sort ?
Parce-que TOUTES les possibilités d'avancement sont hors de prix, parce-que techniquement très compliquées à mettre en œuvre à grande échelle.
Les stockages tampon et solutions intelligentes, d'une part ça a un coût certain, et d'autre part c'est toujours très limité.

Qui va vouloir payer pour repenser totalement les réseaux électriques ?
Qui va vouloir acheter une citadine à 20000€ en 2ème voiture ?
Qui va pouvoir charger sa voiture toute la nuit en pleine rue ?
Qui voudra voir pousser des centrales nucléaire à côté de chez lui ?
Qui voudra s'occuper du recyclage des batteries ?
Qui voudra d'une voiture dont la durée de vie est de moins de 10 ans ?

Et bien, personne.
Et c'est pour ça que ça ne progresse pas. :bah:

L'hybride rechargeable, c'est juste 2 voitures en une. Ca répond à un besoin de bien peu de monde finalement, et c'est un moyen de rassurer les gens quant à l'autonomie. Mais il n'y aucun retour sur investissement possible, et ça reste malgré tout très limité.


Dans les années qui viennent, on va pouvoir assister froidement à une hécatombe de batteries Li-ion à changer, sur tous les modèles qui en sont équipés, y compris les hybrides plug-in. Et ça ne va pas encourager les gens à investir là-dedans, quand ils vont apprendre que pour une plug-in c'est 8000€, et que pour une électrique pure c'est 15000€...
Afficher plus
Afficher moins

pierregdlj a écrit :

Qui va vouloir payer pour repenser totalement les réseaux électriques ?
Les réseaux électriques devront de toute façon faire l'objet d'investissements, en particulier pour les rendre intelligents, voiture électrique ou pas. Mais il ne sera pas nécessaire de les « renforcer » à cause des voitures électriques, au contraire. Avec 50 % du parc électrique, la surconsommation n'est que de 9 % et la recharge entraîne surtout des modifications de la courbe de charge (source BNEF)

Qui va vouloir acheter une citadine à 20000€ en 2ème voiture ?
Les modèles de voiture électrique, certains existants et ceux à venir à court terme, ne sont pas des 2° voiture citadines et en coût d'usage coûteront moins cher que l'équivalent thermique. Le cout des batteries en particulier va encore diminuer de 70 % d'ici 2030. La clientèle pour les VE sera de plus en plus nombreuse.

Qui va pouvoir charger sa voiture toute la nuit en pleine rue ?
Le développement des voitures électriques ne prévoit pas la recharge en pleine rue toute la nuit. Il prévoit des chargeurs là où les voitures stationnent, c'est-à-dire la plupart du temps, avec des temps de charge adaptés aux différentes situations. Les batteries pour VE sont une technologie récente, avec une grande marge de progression sur les temps de charge.

Qui voudra voir pousser des centrales nucléaires à côté de chez lui ?
Le déploiement des VE ne nécessite pas plus de puissance installée et n'entraîne donc pas de besoin de centrales nucléaires. Il ne faut pas confondre puissance et consommation. Le surplus de consommation est estimé à moins de 10 % pour un parc 50 % électrique. De plus, dès à présent, la recharge des VE utilise souvent de l'électricité de source décarbonée propre (éolien et solaire).


Qui voudra s'occuper du recyclage des batteries ?
Les industriels qui recyclent déjà les batteries d'ancienne génération sont déjà prêts à recycler les nouvelles générations, Li-ion et autres chimies, car les batteries Li-Ion ne sont pas la fin de l'histoire

Qui voudra d'une voiture dont la durée de vie est de moins de 10 ans ?
D'abord, il semble que beaucoup de gens changent de voiture bien plus souvent que tous les 10 ans. Ensuite, la tendance est moins à la possession d'une voiture qu'à l'usage d'un véhicule en location longue durée, partage d'utilisation, etc. Les batteries électriques peuvent être remplacées, d'autant plus que leur prix sera plus bas. Les batteries usagées de batteries ont une seconde vie en stockage dans les bâtiments. Quant à la partie électrique, elle nécessite plutôt moins d'entretien et de pièces de rechange qu'un moteur thermique.
Afficher plus
Afficher moins

pierregdlj a écrit :

Afficher plus
Afficher moins

Bétaillère gazout
Profil : Pilote pro
sofasurfer
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès or sujets
  1. Posté le 22/06/2018 à 17:19:02  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
En gros, on parle d'une technologie qui sera peut être au point dans 15 ans en poussant l'optimisme a l’extrême et en ne solutionnant pas le problème de l'autonomie.

Excepté precher des convaincus, ca n'excite personne...


---------------
Renault Scenic 3 xmod EDC DCI110 Bose edition

Savoir conduire, c'est avant tout avoir la volonté de ne pas provoquer d'accident...
Full Hybrid
Profil : Pilote d'essai
  1. config
pierregdlj
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 26/06/2018 à 14:15:57  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Citation :



Les réseaux électriques devront de toute façon faire l'objet d'investissements, en particulier pour les rendre intelligents, voiture électrique ou pas. Mais il ne sera pas nécessaire de les « renforcer » à cause des voitures électriques, au contraire. Avec 50 % du parc électrique, la surconsommation n'est que de 9 % et la recharge entraîne surtout des modifications de la courbe de charge (source BNEF).

Mouais. 9% sur la moyenne française, admettons. Donc peut-être 3% dans certaines zones, et 25% dans d'autres. Et ces 25% pourraient bien être de trop.
Et puis les politiques visent plutôt les 100% que les 50%, en fait...

Je crains que ce ne soit pas si simple que ça. A commencer par la mise en place de compteurs dédiés à la recharge automobile.
Parce-qu'un beau jour, y'a forcément un "élu" qui va nous pondre une taxe remplaçant la TIPP.


Citation :



Les modèles de voiture électrique, certains existants et ceux à venir à court terme, ne sont pas des 2° voiture citadines et en coût d'usage coûteront moins cher que l'équivalent thermique. Le cout des batteries en particulier va encore diminuer de 70 % d'ici 2030. La clientèle pour les VE sera de plus en plus nombreuse.

Ce ne sont que des promesses.
Ca fait 30 ans que les batteries Li-ion existent, et perso, je n'ai pas encore vu de révolution sur cette technologie, et encore moins en terme de prix.
Tout au plus des optimisations.
2030 c'est dans moins de 12 ans. Je n'y crois pas une seconde.


D'autre part, perso je ne vois aucune voiture électrique qui puisse remplacer une simple Logan break. Même en montant le budget.

Ca restera des 2ndes voitures pour encore longtemps, sauf peut-être pour quelques élites parisiennes.
D'ailleurs, tu parles toi-même de 50% du parc, ce n'est certainement pas les 50% des voitures principales...

Citation :



Le développement des voitures électriques ne prévoit pas la recharge en pleine rue toute la nuit. Il prévoit des chargeurs là où les voitures stationnent, c'est-à-dire la plupart du temps, avec des temps de charge adaptés aux différentes situations. Les batteries pour VE sont une technologie récente, avec une grande marge de progression sur les temps de charge.

Ca fait une éternité qu'on nous promet ce genre de rêves, et la réalité est là : ce sont toujours des rêves.
Et la techno date de 30 ans, ça n'a rien de récent.
Les "solutions" actuelles, on les connaissait déjà à l'époque. Si on ne les a pas utilisées, ce n'était pas faute de les connaitre. ;)

Citation :



Le déploiement des VE ne nécessite pas plus de puissance installée et n'entraîne donc pas de besoin de centrales nucléaires. Il ne faut pas confondre puissance et consommation. Le surplus de consommation est estimé à moins de 10 % pour un parc 50 % électrique. De plus, dès à présent, la recharge des VE utilise souvent de l'électricité de source décarbonée propre (éolien et solaire).

Pourvu que tu aies raison. :jap:
Perso ça m'étonnerait que l'impact soit si "léger".
Sans parler de pollution chimique.

Citation :



Les industriels qui recyclent déjà les batteries d'ancienne génération sont déjà prêts à recycler les nouvelles générations, Li-ion et autres chimies, car les batteries Li-Ion ne sont pas la fin de l'histoire.
Pourvu que tu aies raison aussi. :jap:
Mais ça se paie, tout ça.

Citation :



D'abord, il semble que beaucoup de gens changent de voiture bien plus souvent que tous les 10 ans. Ensuite, la tendance est moins à la possession d'une voiture qu'à l'usage d'un véhicule en location longue durée, partage d'utilisation, etc. Les batteries électriques peuvent être remplacées, d'autant plus que leur prix sera plus bas. Les batteries usagées de batteries ont une seconde vie en stockage dans les bâtiments. Quant à la partie électrique, elle nécessite plutôt moins d'entretien et de pièces de rechange qu'un moteur thermique.

Nan mais évidemment qu'en changeant les batteries, ça peut durer plus longtemps. :ddr:

Evidemment que les gens ne gardent pas leurs voitures 10 ans.

Mais les voitures d'occasion, tu les oublies ?
Actuellement tu achètes une voiture thermique de 10 ans, elle est neuve ou quasi.
Une voiture électrique de 10 ans, c'est INVENDABLE, parce-que c'est bon pour la poubelle. Personne ne prendra le risque d'acheter ça pour racheter une batterie neuve à 15k€ dans la foulée.

Quand je vois déjà les gens qui tremblent à l'idée de changer une batterie à 2000€ sur une vieille Prius, je ne vois pas comment ils pourraient accepter 5x pire sur une autre voiture. :w:


Et non, la location ne représente pas encore la majorité, et tant mieux, parce-que c'est une grosse blague. :jap:


---------------
Toyota Prius II 2005 Linea Sol Pack : 175000km | Lexus RX400h PP 2007 : 178000km | Renault R4 GTL Clan 1988 : 111500km
Peugeot 102M - 1967 - 20420km + Motoconfort AU42S - 1968
Honda CB400N - 1979 - 85000km + Yamaha RDX 125 - 1976 - 30800km
Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Homologation d'un quadricycle lourd catégorie L6e-L7e électrique ou retour d’exp 0
Questions diverses sur les véhicules électriques et hybrides 4
Voiture électrique : avec une boite de vitesse automatique 26
Professions itinérantes et Renault Zoé ZE 40. 8
Et si la MaaS permettait d'encourager l'achat de véhicules électriques ? 9