Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
   / / /

Route: 30% des accidents mortels liés à la somnolence mais...

 

Il y a 142 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Route: 30% des accidents mortels liés à la somnolence mais...

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Pilote addict
  1. config
brovi
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès bronze sujets
  1. Posté le 07/10/2010 à 19:32:37  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Un accident mortel de la route sur trois est lié à la somnolence au volant, un problème complexe et difficile à régler mais qui pousse les sociétés d'autoroutes à engager un intense lobbying auprès des pouvoirs publics.

La somnolence, "c?est un peu le parent pauvre de l?accidentologie car il est à la fois difficile à cerner et difficile à combattre" et peut parfois "provoquer simplement la résignation", résume pour l'AFP le professeur Claude Got, expert en sécurité routière.

Cette proportion d'un tiers d'accidents mortels liés à l'endormissement est la même sur les routes et les autoroutes.

Mais "contrairement aux idées reçues, les accidents mortels dus à la somnolence se produisent majoritairement sur des trajets en ville (54 %), lors de trajets courts (85 %)", détaille l'association des sociétés françaises d'autoroute (ASFA) dans un communiqué.

Selon une enquête de l'AFSA en 2007 auprès de 40.000 conducteurs français, "30 % d'entre eux déclarent avoir conduit en état de somnolence au moins une fois dans l'année et 3 % au moins une fois par mois".

Le nombre exact de décès directement dus à la somnolence reste néanmoins difficile à établir, selon le Pr Got. Une chose est sure : si la proportion reste à peu près la même depuis plus d'une décennie - "elle a même augmenté légèrement ces dernières années" -, "le nombre de morts en valeur absolue dus à ce facteur s'est effondré" en même temps que le nombre total de morts sur la route (4.273 en 2009), assure le médecin.

"Sur l'alcool, c'est très documenté car il est dosé" dans le sang, explique le Pr Got, mais c'est nettement plus complexe lorsqu'il s'agit de déterminer si oui ou non il y a eu somnolence, ou plus largement "hypovigilance", selon le terme de Jean Mesqui, le délégué général de l'ASFA.

M. Mesqui rencontré mercredi la déléguée interministérielle à la Sécurité routière Michèle Merli pour lui exposer les propositions des sociétés d'autoroute visant à lutter contre la somnolence (31 % des accidents sur autoroute en 2009, selon l'ASFA).

"Mme Merli a reconnu le problème posé par (...) l'hypovigilance, qui inclut la somnolence, la distraction (regarder son portable, une carte, se perdre dans ses pensées...)", s'est félicité M. Mesqui.

L'ASFA a fait des propositions : renforcer les sanctions "lorsque la conduite en état de somnolence est avérée", introduire dans la formation au permis de conduire "la notion de somnolence" et illustrer "sa gravité" (comme pour l'alcool), sensibiliser les "milieux médicaux sur les conséquences de certaines pathologies et traitements (apnées du sommeil, insomnies)"...

Tout cela peut se faire en modifiant le code de la route, plaide M. Mesqui, et "les articles du code que nous visons sont modifiables par décret. (...) Mme Merli a dit que ce sera pour début 2011".

Après étude des propositions, "nous allons nous retrouver début 2011 pour concrétiser ce qui a été exposé" par les autoroutiers, a confirmé à l'AFP la déléguée à la Sécurité routière, qui va "porter le dossier devant le gouvernement".

Dans tous les cas, la présidente de la Ligue contre la violence routière Chantal Perrichon ne voit pas de solution facile au problème à part "des campagnes de prévention et d'information".

Même son de cloche du côté du Pr Got. "C'est un problème multifactoriel. On a une baisse considérable de la mortalité sur autoroute, mais les facteurs de risques restent à peu près les mêmes, en proportion: un peu moins la vitesse, un peu plus la somnolence, un peu plus l'alcool".

Tous les experts se rejoignent sur un point : en cas de somnolence au volant, l'idéal est de s'arrêter pour dormir.

Par Marc BASTIAN © 2010 AFP

Voila...il n'y a pas de solution, mais on peut sanctionner... :??:
Message cité 1 fois
Message édité par brovi le 07/10/2010 à 20:47:58

---------------
104 ZS, 206SW S16, 504 coupé 2L mod. 73, Fiat 500R, 308 SW Premium
Pourquoi s'arrêter en si bon chemin?
 :D
Sujets relatif
Invité
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès bronze sujets
  1. Posté le 07/10/2010 à 19:39:16  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C'est intéressant: on peut pas mesurer, on peut pas quantifier, mais on peut sanctionner. Mais sur quelle base au juste?

Avoue, c'est un troll? Ils sont pas crétins au point ?  



Ah, si...
Message cité 1 fois
Dieu
Profil : Pilote confirmé
nocbr
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès bronze sujets
  1. Posté le 07/10/2010 à 20:08:54  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

brovi a écrit :
Un accident mortel de la route sur trois est lié à la somnolence au volant, un problème complexe et difficile à régler mais qui pousse les sociétés d'autoroutes à engager un intense lobbying auprès des pouvoirs publics.

La somnolence, "c?est un peu le parent pauvre de l?accidentologie car il est à la fois difficile à cerner et difficile à combattre" et peut parfois "provoquer simplement la résignation", résume pour l'AFP le professeur Claude Got, expert en sécurité routière.

Cette proportion d'un tiers d'accidents mortels liés à l'endormissement est la même sur les routes et les autoroutes.

Mais "contrairement aux idées reçues, les accidents mortels dus à la somnolence se produisent majoritairement sur des trajets en ville (54 %), lors de trajets courts (85 %)", détaille l'association des sociétés françaises d'autoroute (ASFA) dans un communiqué.

Selon une enquête de l'AFSA en 2007 auprès de 40.000 conducteurs français, "30 % d'entre eux déclarent avoir conduit en état de somnolence au moins une fois dans l'année et 3 % au moins une fois par mois".

Le nombre exact de décès directement dus à la somnolence reste néanmoins difficile à établir, selon le Pr Got. Une chose est sure : si la proportion reste à peu près la même depuis plus d'une décennie - "elle a même augmenté légèrement ces dernières années" -, "le nombre de morts en valeur absolue dus à ce facteur s'est effondré" en même temps que le nombre total de morts sur la route (4.273 en 2009), assure le médecin.

"Sur l'alcool, c'est très documenté car il est dosé" dans le sang, explique le Pr Got, mais c'est nettement plus complexe lorsqu'il s'agit de déterminer si oui ou non il y a eu somnolence, ou plus largement "hypovigilance", selon le terme de Jean Mesqui, le délégué général de l'ASFA.

M. Mesqui rencontré mercredi la déléguée interministérielle à la Sécurité routière Michèle Merli pour lui exposer les propositions des sociétés d'autoroute visant à lutter contre la somnolence (31 % des accidents sur autoroute en 2009, selon l'ASFA).

"Mme Merli a reconnu le problème posé par (...) l'hypovigilance, qui inclut la somnolence, la distraction (regarder son portable, une carte, se perdre dans ses pensées...)", s'est félicité M. Mesqui.

L'ASFA a fait des propositions : renforcer les sanctions "lorsque la conduite en état de somnolence est avérée", introduire dans la formation au permis de conduire "la notion de somnolence" et illustrer "sa gravité" (comme pour l'alcool), sensibiliser les "milieux médicaux sur les conséquences de certaines pathologies et traitements (apnées du sommeil, insomnies)"...

Tout cela peut se faire en modifiant le code de la route, plaide M. Mesqui, et "les articles du code que nous visons sont modifiables par décret. (...) Mme Merli a dit que ce sera pour début 2011".

Après étude des propositions, "nous allons nous retrouver début 2011 pour concrétiser ce qui a été exposé" par les autoroutiers, a confirmé à l'AFP la déléguée à la Sécurité routière, qui va "porter le dossier devant le gouvernement".

Dans tous les cas, la présidente de la Ligue contre la violence routière Chantal Perrichon ne voit pas de solution facile au problème à part "des campagnes de prévention et d'information".

Même son de cloche du côté du Pr Got. "C'est un problème multifactoriel. On a une baisse considérable de la mortalité sur autoroute, mais les facteurs de risques restent à peu près les mêmes, en proportion: un peu moins la vitesse, un peu plus la somnolence, un peu plus l'alcool".

Tous les experts se rejoignent sur un point : en cas de somnolence au volant, l'idéal est de s'arrêter pour dormir.

Par Marc BASTIAN © 2010 AFP

Voila...il n'y a pas de solution, mais on peut sanctionner... :??:
Afficher plus
Afficher moins


Ca servira quoi ?

Message cité 1 fois
Publicité

  1. Posté le 07/10/2010 à 20:15:00  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Kil02kd a écrit :
C'est intéressant: on peut pas mesurer, on peut pas quantifier, mais on peut sanctionner.
Afficher plus
Afficher moins


Merci pour le résumé, j'ai arrêté de lire à l'instant où l'irréfragable Got est cité en référence  :jap:

Profil : Pilote addict
  1. config
brovi
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès bronze sujets
  1. Posté le 07/10/2010 à 20:16:01  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

nocbr a écrit :

Ca servira quoi ?
Afficher plus
Afficher moins



on est d'accord...et surtout par rapport à quoi??


---------------
104 ZS, 206SW S16, 504 coupé 2L mod. 73, Fiat 500R, 308 SW Premium
Pourquoi s'arrêter en si bon chemin?
 :D
Publicité

Profil : Pilote confirmé
  1. config
focas
Coupe argent Pratique Pratique - succès or nombre de vues Pratique - succès argent sujets
  1. Posté le 07/10/2010 à 21:05:39  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Got se tire une balle dans le pied : une bonne partie de la somnolence sur voies "rapides" (tu parles de "rapides" :lol: ) et due aux limitations totalement inadaptées aux voitures modernes, or Got est un anti vitesse notoire...donc rien à attendre de ce genre de personnages


---------------
"You buy a Ferrari when you want to be somebody, you buy a Lamborghini when you are somebody"(F.Sinatra)
"Pour qu'il y ait le moins de mécontents possible il faut toujours taper sur les mêmes"(les Shadoks)
"those cats were fast as lightning"(Carl Douglas) [:focas:1] [:focas]
Profil : Top membre sécurité 2018
  1. config
daniel762
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès bronze sujets
  1. Posté le 07/10/2010 à 21:43:11  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Euh... Plus que la somnolence, je pense que ces limitations inadaptées génèrent de l'inattention. Mais le résultat est le même.

Après, il y a les causes "indirectes". Pouvoir rouler plus vite peut permettre de partir plus tard après avoir suffisament dormi, d'arriver avant d'avoir envie de dormir... ou laisser le temps de s'arrêter faire une sieste en route !  :o


---------------
Sécurité Routière oui, radars et répression automatiques non !
Profil : Pilote chevronné
  1. config
lolo_42
Pratique - succès bronze sujets Pratique - succès or messages
  1. Posté le 08/10/2010 à 05:53:41  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
c'est un tout : les voitures modernes sont aseptisées au possible et à 130 tu te fais tellement chier avec ces voitures (silence, assistance de partout) que forcément tu somnoles

vive le progres.
Message cité 1 fois

---------------
il n'y a pas d'innocents, que des contrevenants qui s'ignorent
Invité
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès bronze sujets
  1. Posté le 08/10/2010 à 11:55:50  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

lolo_42 a écrit :
c'est un tout : les voitures modernes sont aseptisées au possible et à 130 tu te fais tellement chier avec ces voitures (silence, assistance de partout) que forcément tu somnoles

vive le progres.
Afficher plus
Afficher moins


Bien sûr que "vive le progrès". On va pas reprocher aux constructeurs le fait qu'on ait des politiques incapables d'adapter la règlementation aux réalités du moment... Ou il faut faire des voitures "spécial France" avec tenue de route aléatoire, amortos tape-cul, et suppression de l'insonorisant?

Profil : Membre confirmé
  1. config
rsdream
Pratique - succès bronze messages
  1. Posté le 08/10/2010 à 16:30:34  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
La somnolence au volant vient surtout de la politique d'insécurité routière mise en place par le gouvernement. Les caissiers ont tellement traumatisé le conducteur que tout le monde roule 10km/h sous la limitation de vitesse. Maintenant sur autoroute il y a toujours 5 voitures cul a cul a 130 (compteur, donc 120-125 réel) à droite et 5 voitures à 132 (compteur, donc 122-127 réel) à gauche. Résultat : impossible de doubler, obligé de rester derrière, perdre toute sa vigilence, et dès qu'une voiture freine, elle en a 10 dans le coffre.


---------------
Endormis sur la voie de gauche, généralisation des pneus et freins chinois, distances de sécurité réduites à peau de chagrin, suppression des rétroviseurs et clignotants, multiplication des divertissements dans la voiture, ...
C'est ça votre politique de sécurité routière ?
From Berlin with love
Profil : Pilote d'essai
alban_92
Coupe or Pratique Pratique - succès or nombre de vues Pratique - succès or sujets
  1. Posté le 08/08/2018 à 09:24:01  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Réduire encore la vitesse sur autoroute pourra être une mesure difficile à étayer pour le gouvernement. Alors que celui-ci s'essaie au 80 km/h sur routes qui, en cette période de chassé-croisé estival, emballe la productivité des radars, la sécurité des autoroutes dresse un bilan non conforme de 2017 avec le discours récurrent de la Sécurité routière.

http://www.lepoint.fr/automobi [...] 10_657.php


---------------
Extraits du code de la route : Clignotant obligatoire pour tout changement de voie : Article R412-10 - Obligation d'être sur la voie de droite : Article R412-9 - Allure fixe quand dépassé : Article R414-16 - Tout dépassement doit être bref : Article R414-4 - Interdiction de rouler trop lentement : Article R413-19
Routes illimitées dans le monde : 66 % des autoroutes allemandes - 271 kms d'autoroute australienne - Ile de Man -
Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Jumelle Laser, qui fait quoi? 19
Radar de feu rouge et véhicule prioritaire 144
accrochage rond point 92
radar mobile a64 du péage lestelle vers toulouse 10
scooter 50cc 1