Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
   / / / /

" Vingt ans après " - gestion des risques (14)

 

Il y a 222 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

" Vingt ans après " - gestion des risques (14)

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Essonne
Profil : Routard confirmé
  1. config
essonne
Coupe bronze Pratique Pratique - succès or sujets Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 08/05/2016 à 12:57:36  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Vingt ans après, tout Mousquetaire doit sortir de son caractère Frondeur et contempler la réalité.

Un bilan. Voici "La France affaiblie, l'autorité du roi méconnue, les grands redevenus forts et turbulents, l'ennemi rentré en deçà des frontières, tout témoignant que Richelieu n'était plus là."

Mais ce "riche lieu" que l'on imagine en France, a t'il jamais existé ?
Y avait t'il des gens pour en profiter réellement et simplement, ou aurait ce été une création de l'esprit, un rêve ou un résidu des souvenirs qui embellissent et redorent invariablement le passé ?

=====

L'intéressant avec le Diesel n'est pas son essor fulgurant en Europe à l'aube du 21ème siècle.

Après tout ce n'est la première fois que les occidentaux créent de toutes pièces les conditions pour organiser des centaines de milliers de morts.

Jusqu’à maintenant il avait suffi d'un leader charismatique captant suffisamment d'autorité et sachant faire appel aux instincts morbides des populations pour lancer une opération de ce style, impliquant une communauté nationale. Au siècle dernier l'Allemagne, la Russie, la Turquie et la Chine s'étaient illustrée à ce jeu, et plus récemment les USA avec Bush.
Chacun avait bâti un projet personnel en adéquation avec la société du temps, dont même un simple d'esprit savait d'emblée qu'il était absurde dans ses fins et ne pouvait aboutir réellement, car trop lié à la personnalité du chef et devant disparaitre avec lui, n'en laissant ensuite que des séquelles.

Mais jamais avant le Diesel une telle symbiose entre les pouvoirs économiques et pouvoirs politiques n'avait eu ce caractère fini et abouti, permettant de faire durer l'élan sur plusieurs générations, car non lié à l'histoire d'un leader spécifique.

Jamais un tel phénomène ordonné d'hallucination collective à visée morbide n'avait été mis en œuvre.

Pour en arriver là comme pour un cancer ou un sida, le Diesel a du transformer les cellules saines de la société pour les faire s'adapter et tolérer cette infestation, sans entamer les fonctions vitales, juste en les détériorant.

Ce sont cette exploitation des faiblesses ou des failles des sociétés occidentales avancées, leurs transformations ou adaptations en profondeur par un vecteur presque simplet comme un VIH, qui donnent tout l'intérêt à détailler trois points.

======

L’irruption du Diesel dans la société a complètement disloqué les normes sensées protéger la santé des habitants.

Ainsi Euro6 entendait à minimiser les deux types de rejets automobiles considérés actuellement comme les plus dangereux: particules fines et oxydes d'azote.
572f287573c8e572f287573c8eVoir l'image en grand0 vote

Mais les normes européennes, soumises au feu roulant des industriels et des pouvoirs publics car difficiles à appliquer pour des Diesels, se sont mises à bagoter., à ânonner, à zozoter.

Après la Euro6 est venue, la Euro6a puis la Euro6b, enfin la Euro6c.
C'était devenu comme une blague soviétique : "nous mettrons 10 ans, 15 ans, 20 ans à réaliser ce plan quinquennal, mais nous le réaliserons !"

La normalisation européenne ne savait plus où elle allait, elle ne représentait plus rien (la petite ligne verte évanescente à gauche du graphe).
Lors de la commission Royal, les résultats de l'UTAC indiquaient que les rejets Nox des Diesel allaient dépassaient les normes pour les Essences vingt ans après ...

572f2877489b9572f2877489b9Voir l'image en grand0 vote
Résultats pour les véhicules relevant de la norme Euro 6
"Conclusion sur essai D3 :
Les résultats obtenus montrent que, sur les 23 véhicules Euro 6 testés, 10 émettent lors de l’essai sur piste 5 fois plus que la limite d'émissions (80 mg/km) et 3 dépassent cette même limite de plus de 10 fois."


Un des singuliers effets du Diesel aura été de montrer la façon dont des engagements internationaux peuvent être bafoués, dans le cadre de cette conjonction d'intérêts économiques et politiques.

======

Pour qu'un phénomène destructeur comme la généralisation du Diesel puisse avoir lieu, il doit exister un vecteur d'incertitude qui puisse remettre en cause l'ampleur du phénomène pour le nier.
L'important pour un pouvoir économique associé au politique consiste à disposer d'une source de véracité presque incontestée, qui se contente de se mettre à douter de la dangerosité de ce qu'on est en train de faire.

C'est ainsi que que Michel Aubier s'est trouvé diligenté par les Hôpitaux de Paris pour témoigner devant le Sénat mais aussi devant les tribunaux, et relativiser les dangers des particules fines du Diesel devant la commission d'enquête sur les impacts du Diesel.
... avant d'être dénoncé par le Sénat à la justice ...

"Diesel : le Sénat dénonce à la justice le pneumologue payé par Total
Les sénateurs estiment que Michel Aubier, qui a minimisé les effets du carburant pour la santé, a dissimulé ses liens d’intérêts avec le groupe pétrolier..... C’est une première dans l’histoire parlementaire."

http://www.lemonde.fr/planete/ [...] _3244.html

Le problème n'est pas tant celui du Diesel proprement dit dont les ventes s'effondrent de toute façon.
"la part de marché du diesel dégringole dans l’Hexagone. Encore majoritaire pour l’ensemble du marché en février (52,7 %), cette motorisation plonge littéralement pour les achats réalisés par les particuliers ; ils ne sont plus que 38 % à acheter ce type de carburant alors que leur proportion atteignait 44 % en 2015 et 64 % en 2012."
http://www.lemonde.fr/m-voitur [...] 97789.html

Non, le souci c'est que le chef de service de pneumologie de l’hôpital Bichat entraine la mise en cause globale des avis donnés par l'AP-HP , comme susceptible d'être entaché de conflits d'intérêts multiples:
La réputation de l’AP-HP, dont les 38 établissements concentrent près de la moitié de la recherche clinique en France, a récemment été entachée par l’affaire Michel Aubier.
Puis:
Il en va de la crédibilité d’une institution dont les trente-huit établissements concentrent près de la moitié de la recherche clinique du pays et dont la réputation a récemment été entachée par l’affaire Michel Aubier.
« L’AP-HP a beaucoup à perdre à ne pas changer, à fermer les yeux », préviennent les douze personnalités issues du monde universitaire et hospitalier qui ont travaillé sur le sujet pendant près de six mois, à la demande de Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP. Il y avait urgence à traiter la question.
Il en va de la crédibilité d’une institution dont les trente-huit établissements concentrent près de la moitié de la recherche clinique du pays et dont la réputation a récemment été entachée par l’affaire Michel Aubier.

Là encore, la pression politico-économique autour du Diesel aura mis en évidence comment notre système de santé peut être perverti par des mécaniques de conflit d'intérêt.

=====

Le dernier point a trait au CNRS, Centre National de la Recherche Scientifique (Établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la tutelle du Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche), dont les français se targuent de voir le dépositaire d'une recherche tous azimuts, autonome dans ses façons de voir, ainsi que dans le choix de ses domaines d'intervention, et même se souciant peu du temps ou du critère d'immédiateté, qui susciterait l'admiration voir même la jalousie de beaucoup de pays étrangers.

C'est l'intérêt du phénomène Diesel de montrer qu'il s'agit d'une vision-souvenir idéalisée, et qu'il faudrait plutôt rebaptiser le CNRS en CRS, Centre de Recherche Scientifique, en un sens que l'aspect national n'existe plus voir n'aurait même jamais existé.

Voilà:
"C’est une histoire exemplaire, révélatrice de l’inertie des pouvoirs publics sur les questions sanitaires, du poids des lobbys et de l’isolement des scientifiques.
Selon nos informations, dès l’automne 1997, une quarantaine de chercheurs français livraient une expertise du CNRS intitulée « Diesel et santé ». Pour la première fois, des scientifiques français donnaient clairement l’alerte sur la dangerosité de ce carburant, mettant en évidence le lien entre les fumées de ces moteurs et le risque de cancer.
Seize ans avant que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) classe les gaz d’échappement des moteurs diesel dans la catégorie des cancérogènes pour l’homme."

http://www.lemonde.fr/planete/ [...] _3244.html

Suite à cette étude le CNRS n'a rien entrepris de significatif sur le sujet de la pollution du Diesel pendant deux décennies.

Après tout, au niveau "national", il n'était question que de centaines de milliers de morts prématurés ...

L'indépendance d'esprit se serait muée en une indifférence absolue par rapport à la population et une obéissance totale par rapport aux puissances économiques et politiques ?

A que non !
Vingt ans après, le CNRS reprend le fardeau du charnier du Diesel, en espérant bien arriver après la bataille afin que les pouvoirs publics puissent à nouveau enterrer la nouvelle étude ou déclarer que finalement le problème est résolu puisqu'on vend de moins en moins de Diesels ...
http://s2.lemde.fr/image/2016/​03/30/534x0/4892101_6_fa64_201​6-03-29-8aa61f4-26265-1rjvn2c_​ec20a3ccf8b37322c05eb5596b24cc​10.jpg

Voila le sujet de l'étude :
"Mesurer avec précision la pollution urbaine, et évaluer son impact direct sur la santé des habitants"

"Le programme de recherche, qui implique cinq laboratoires et doit durer cinq ans, se veut particulièrement ambitieux. Son objectif : réunir un jeu de données inédit sur la pollution de Paris, la ville « laboratoire » choisie pour mener ces travaux.
« Nous voulons aller au-delà de ce que fait un organisme comme Airparif, en regardant ce qui se passe à l’intérieur des quartiers : quelles sont les sources de pollution (voitures à essence et diesel, chauffages, etc.), comment les polluants (composés organiques volatils, oxydes d’azote, particules…) se disséminent, non seulement d’une rue à l’autre, mais aussi en hauteur, entre le sol et les derniers étages des immeubles », indique Laurence Eymard. Pour ce faire, des mesures seront effectuées dans deux quartiers de Paris, encore à définir, en continu et lors de campagnes de mesures ciblées"

https://lejournal.cnrs.fr/arti [...] rveillance

©C.


Et là, pinçons si nous si nous rêvons, la nouvelle étude vingt ans plus tard correspond à une chaire de mécénat inaugurée par l’université Pierre-et-Marie-Curie, PSA Peugeot Citroën et Renault et "les constructeurs automobiles ont contribué à définir les objectifs de ce projet qu’ils financent à hauteur de 1,5 million d’euros".

A quand la prochaine étude du CNRS sur le cancer du poumon avec participation de Philip Morris International et British American Tobacco ?

Pour bientôt une étude postume pour l'amiante sponsorisée en toute indépendance par une filiale de Saint Gobain ?

Allez, faisons une pétition sur Change.org ou Avaaz.org pour faire en sorte que le CNRS devienne simplement le CRS, en terme d'autonomie et d'aboutissement de la démarche d'intégration dans une société indifférente, il le mérite amplement ...

=====

Alors après avoir entrevu avec ces trois exemples la façon dont le Diesel a su s'insérer dans la société en particulier en réussissant à phagocyter ces trois remparts emblématiques que sont des normes européennes Euro6, l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris et le CNRS, que nous reste t'il du cartésianisme et de cette sensibilité dont nous sommes si fiers ?

Pardonnez moi la symbolique, mais comment l'évolution de notre société éduquée, intelligente, à l'histoire et l'expérience riches nous permet d'être indifférent, au point que quasiment si nous trouvions le matin une marre de sang sur notre paillasson, nous détournerions les yeux et entreprendrions simplement de passer la serpillière sans aucunement vouloir savoir ce qui s'est passé ?

Message édité par Essonne le 08/05/2016 à 15:20:15
Sujets relatif
Profil : Champion du monde
  1. config
oulianov
Coupe or Pratique Pratique - succès or nombre de vues Pratique - succès or sujets
  1. Posté le 08/05/2016 à 14:40:26  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Il ne faut pas non plus stigmatiser le diesel à outrance. Les gouvernement successif nous ont vendu le diesel comme étant le carburant le plus économique et propre depuis 20 ans. Les constructeurs ayant énormément investi sur ce type de motorisation doivent écouler leur stock. En fait toutes les énergies sont polluantes y compris l'électricité qui en France et ailleurs est produite à partir de centrales nucléaires qui sont autrement plus dangereuses. Je crois surtout qu'il faudrait que tu fasse ton beau discours et des propositions au près du Parlement ainsi qu'au Gouvernement en place qui prend les décisions. Si sur le fond je suis assez d'accord, réduire la pollution à commencer par la suppression du diesel devenu diabolique ne se fait pas en 5 minutes. Faire un bilan et formuler des critiques est facile? Faire des propositions et agir, beaucoup moins. [:illimited:6]
Message cité 2 fois

---------------
Hérétique et subversif.
Profil : Routard confirmé
  1. config
essonne
Coupe bronze Pratique Pratique - succès or sujets Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 16/05/2016 à 14:22:43  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Il ne faut rien stigmatiser. http://cdn2-europe1.new2.ladme​dia.fr/var/europe1/storage/ima​ges/media/images/23-09-pub-aud​i-q7-2009/23250941-1-fre-FR/23​.09.Pub-Audi-Q7-2009_scalewidt​h_714.jpg


Il faut simplement mettre en mots les faits que l'on constate.
Des centaines de milliers de morts en 20 ans, décès certes prématurés, mais surtout parfaitement inutiles.
Tout cela sur fond de flonflons presque militaires, cocardiers et revanchards alors que d'autres étaient à la manœuvre (Allemands aux USA ou au Japon ...) ...

Comment s'y fait on ?
Comment le tolérer, puis comment l'expliquer ?

Pourquoi cet épisode carnavalesque tout à fait daté, qui se réduit comme peau de chagrin maintenant ?
Quelle porosité et incertitude des idées ont créé un terrain favorable en France ?

C'est comme une maladie invasive, qui rebondit à un autre endroit s'il est bridé quelque part, bref un cancer qui se développe en impliquant toutes les ressources d'une société active.

Quelle tristesse après la bataille, et quelle miséricorde nous serait nécessaire !
Message édité par Essonne le 16/05/2016 à 14:58:54
Publicité

Profil : Routard confirmé
  1. config
didier541
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 16/05/2016 à 16:06:38  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Que veux tu qu'on te réponde Essone ?! [:tetanos---46:7]

C'est affligeant ces affaires qui ressortent, mais je suis un peu comme Oulianov en ce sens que ce que l'on constate aujourd'hui c'est le fruit de décennies de promotion des motorisations diesel. Parce que plus économiques, parce qu'en Europe les constructeurs étaient à la pointe de ces technologies et bien à la ramasse sur les alternatives.
Combien utilisent des véhicules diesel pour des trajets quotidiens de moins de 10 km, et à peine 5000 km/an ?

Tu n'as qu'à voir les constructeurs français, il nous ont sorti des moteurs hybrides pour faire comme les japonnais avec la Prius sortie à la fin des années 90. Mais il ont produit des moteurs hybride diesel ! [:maya46]

A mon avis, c'est par les usagers que les changements viendront. Mais ce sera lent, car il n'est pas facile d'une part de changer les habitudes, et d'autre part de renouveler un parc automobile aussi important que celui que nous avons en France [:a3_isa:8]


---------------
Y a des jours où il ne faut pas me faire chier... Et y a des jours tous les jours !

http://anti-radar.forumactif.c​om/
let's get fucking crazy
Profil : Pilote semi-pro
chkevkev
Pratique - succès bronze sujets Pratique - succès or messages
  1. Posté le 17/05/2016 à 11:47:03  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Le gros problème c'est qu'on a tout fait pour que le diesel prenne le dessus, et presque du jour au lendemain, on le diabolise ...
Perso, je suis passé au diesel, car avec 20 000km/an et un achat judicieux d'occaz, cela me permettait de faire des économies à l'achat, en conso et prix du carburant. Et à l'époque, on ventait les mérites des moteurs propres, avec fap et tout le bazar...

Il y a eu un certain laxisme sur le sujet, et on l'a bien vu avec ces scandales des moteurs truqués. Imaginez, ils ont créé des moteur diesel propres !!!
Et surtout il y a cette volonté de faire du profit au niveau des carburants.
Si le SP était au même prix, ou quasi, que le GO, je pense que naturellement les achats iraient vers les moteurs essences...

Mon prochain véhicule sera essence, c'est sûr. Dommage que je n'ai pas les moyens de le changer rapidement. Il va falloir renouveler le parc automobile, et pour cela il faut du temps.
Pendant ce temps, il faut favoriser ce renouvellement, sans pour autant pénaliser lourdement le diesel. Il faut ménager la chèvre et le chou !
Message cité 1 fois

---------------
Le second est le premier des perdants
Publicité

Profil : Champion du monde
  1. config
oulianov
Coupe or Pratique Pratique - succès or nombre de vues Pratique - succès or sujets
  1. Posté le 17/05/2016 à 14:51:47  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

chkevkev a écrit :

Le gros problème c'est qu'on a tout fait pour que le diesel prenne le dessus, et presque du jour au lendemain, on le diabolise ...
Perso, je suis passé au diesel, car avec 20 000km/an et un achat judicieux d'occaz, cela me permettait de faire des économies à l'achat, en conso et prix du carburant. Et à l'époque, on ventait les mérites des moteurs propres, avec fap et tout le bazar...

Il y a eu un certain laxisme sur le sujet, et on l'a bien vu avec ces scandales des moteurs truqués. Imaginez, ils ont créé des moteur diesel propres !!!
Et surtout il y a cette volonté de faire du profit au niveau des carburants.
Si le SP était au même prix, ou quasi, que le GO, je pense que naturellement les achats iraient vers les moteurs essences...

Mon prochain véhicule sera essence, c'est sûr. Dommage que je n'ai pas les moyens de le changer rapidement. Il va falloir renouveler le parc automobile, et pour cela il faut du temps.
Pendant ce temps, il faut favoriser ce renouvellement, sans pour autant pénaliser lourdement le diesel. Il faut ménager la chèvre et le chou !
Afficher plus
Afficher moins

C'est le cas dans beaucoup de pays . :jap:

Message cité 1 fois

---------------
Hérétique et subversif.
Profil : Routard confirmé
  1. config
didier541
Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 17/05/2016 à 15:59:05  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

oulianov a écrit :

C'est le cas dans beaucoup de pays . :jap:
Afficher plus
Afficher moins



En Suisse le Gasoil est même plus cher que l'essence ;)

D'ailleurs, pour info, VW envisage d'attaquer Mitsubishi pour copie du brevet industriel concernant le logiciel de truquage des moteurs diesel lors des tests de pollution :lol:


Bon, ok, je suis déjà dehors [:senna1]


---------------
Y a des jours où il ne faut pas me faire chier... Et y a des jours tous les jours !

http://anti-radar.forumactif.c​om/
Profil : Routard confirmé
  1. config
essonne
Coupe bronze Pratique Pratique - succès or sujets Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 11/06/2016 à 19:34:33  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité

oulianov a écrit :

Il ne faut pas non plus stigmatiser le diesel à outrance. Les gouvernement successif nous ont vendu le diesel comme étant le carburant le plus économique et propre depuis 20 ans. Les constructeurs ayant énormément investi sur ce type de motorisation doivent écouler leur stock. En fait toutes les énergies sont polluantes y compris l'électricité qui en France et ailleurs est produite à partir de centrales nucléaires qui sont autrement plus dangereuses. Je crois surtout qu'il faudrait que tu fasse ton beau discours et des propositions au près du Parlement ainsi qu'au Gouvernement en place qui prend les décisions. Si sur le fond je suis assez d'accord, réduire la pollution à commencer par la suppression du diesel devenu diabolique ne se fait pas en 5 minutes. Faire un bilan et formuler des critiques est facile? Faire des propositions et agir, beaucoup moins. [:illimited:6]
Afficher plus
Afficher moins

Trouvez vous normal que "les gouvernements successifs nous aient vendu le diesel comme étant le carburant le plus économique et propre depuis 20 ans", alors que depuis 30 ans on sait qu'il est plus dangereux que les autres carburants ?

Est-ce qu'un gouvernement n'est qu'une chambre d'enregistrement pour les lobbies économiques, aux dépends des citoyens ?

Comment se fait-il que ces influences aient vassalisé de cette façon le libre arbitre des médecins et des scientifiques, eux-même rémunérés par l'Etat ?

A la tête d'un pays, comment peut-on imaginer être responsable d'avoir développé à tout crins un Diesel européen, si polluant que l'on ne peut plus vendre en dehors des pays du tiers monde ?

======

Et le nucléaire fait que peut-être qu'une forte proportion de femmes de plus de 40 ans se fait enlever la thyroïde, mais y a t'il pour autant l'équivalent des 40 000 morts par an dus aux particules fines en particulier issues du Diesel ?

=====

Lorsque vous précisez "Faire un bilan et formuler des critiques est facile? Faire des propositions et agir, beaucoup moins", en fait il s'agissait alors surtout de ne pas agir pour provoquer cette hécatombe, il y a 20 ans ...

Maintenant, comme pour l'amiante, il ne reste plus qu'à voir mourir les gens.

Message édité par Essonne le 11/06/2016 à 22:07:57
From Berlin with love
Profil : Pilote d'essai
alban_92
Coupe or Pratique Pratique - succès or nombre de vues Pratique - succès or sujets
  1. Posté le 11/06/2016 à 19:43:52  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Les lobbies manipulent les politiques qui manipulent le peuple.

si le peuple veut donc imposer sa volonté il doit constituer des lobbies puissants.

cqfd.

croyez bien que si un lobby ultra puissant de voitures à essences à gros moteur existait en France, les politiques menées seraient bien différentes.

en Allemagne ils ont par exemple Porsche avec la politique correspondante.
Message édité par alban_92 le 11/06/2016 à 19:44:29

---------------
Extraits du code de la route : Clignotant obligatoire pour tout changement de voie : Article R412-10 - Obligation d'être sur la voie de droite : Article R412-9 - Allure fixe quand dépassé : Article R414-16 - Tout dépassement doit être bref : Article R414-4 - Interdiction de rouler trop lentement : Article R413-19
Routes illimitées dans le monde : 66 % des autoroutes allemandes - 271 kms d'autoroute australienne - Ile de Man -
 /!\ Faites attention aux trolls /!\  
Profil : Routard confirmé
  1. config
essonne
Coupe bronze Pratique Pratique - succès or sujets Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 11/06/2016 à 23:17:29  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je ne crois pas que les individus puissent un jour constituer des lobbies.
Les gens ont des intérêts souvent divergents, et en plus une interprétation différentes des phénomènes.

En plus ils adorent croire, en quelque chose, en autre chose, et en finale surtout en n'importe quoi.
Comment faire pour qu'ils luttent dans une même direction, si les lobbies qui ont un intérêt très précis à défendre, utilisent tous les facteurs de doute et d'influence pour saper les velléités bienveillantes ?

J'ai toujours à mon esprit l'image d'un ami en phase terminale d'un cancer du poumon qui me racontait : "d'accord j'ai fumé comme un sapeur pendant 30 ans, mais ça n'explique pas tout. Il doit y avoir une autre raison, on nous cache quelque chose, regarde la pollution partout ..."

Même si ce sont par exemple les habitants de Tokyo qui se sont ligués pour faire en sorte de virer les Diesels de la ville, comme des malpropres.
Mais pour y parvenir, ils ont simplement fait appel à la justice qui ont analysé les expertises que de simples citoyens avaient collationnés.
Et dans ce pays, et peut-être seulement à ce moment là, les experts et les juges ont joué pleinement leur rôle.


En Europe et particulièrement en France, les pouvoirs économiques sont extrêmement bien organisés et ont eu le temps de bien anticiper.
Et en face, il est clair que la justice et les experts ne peuvent pas jouer leur rôle car ils n'ont pas l'habitude de le faire.

Lorsqu'une association a décidé de porter plainte contre la pollution des Diesels, c'est l'expert Michel Aubier qui va être requis pour relativiser les dangers du Diesel.
Et comme la justice veut des preuves pour condamner, peu importe que le Diesel ait fait des dizaines de milliers de morts prématurés par an dans les faits, le procès s'arrêtera.
La manche aura été gagnée par les lobbies, comme la prochaine, comme la suivante.

Par ailleurs je ne vois pas pourquoi "un lobby puissant de voitures à essences à gros moteur" changerait quoique ce soit à l'affaire, car ils défendraient leurs couleurs.

Quand à Porsche en Allemagne, je ne vois pas en quoi ils interviennent à ce sujet, vu qu'ils vendent des Diesels ...

=========

Mais là où la situation ressemble, pardonnez moi l'expression, à un champ de bataille où on laisse pourrir les corps, c'est que les constructeurs européens ne peuvent plus vendre de Diesels Euro6 que dans les pays du tiers monde.
Plus aux USA et en Asie...

Alors les constructeurs en particulier haut de gamme (donc non français) qui ont le monde comme marché ont abandonné le combat du Diesel, et s'orientent à tour de bras vers des motorisations Essence hybrides moins polluantes, laissant aux gouvernants la responsabilité d'expliquer à leur population européenne pourquoi ils ont favorisé une technologie qui a permis une destruction d'individus aussi massive ...

Cette capacité d'adaptation à toute situation est bien la "marque" que le Diesel n'était qu'un moyen de s'assoir sur le marché.
Nissan ou même Toyota n'ont eu aucun scrupule ou même aucune conscience a commercialiser en Europe des Diesels qu'ils n'auraient absolument pas pu vendre dans leur pays (même si Nissan retravaillait les moteurs Renault pour les dépolluer quand même un peu ....).

Comment les gouvernants vont-ils expliquer comment, une fois de plus, une activité industrielle sans issue comme le Diesel Euro6 puisse dans une démocratie favoriser des événements aussi graves que l'enfumage d'un territoire pendant plusieurs générations ?

Causant des centaines de milliers de morts prématurés ?
Message édité par Essonne le 12/06/2016 à 17:24:15
From Berlin with love
Profil : Pilote d'essai
alban_92
Coupe or Pratique Pratique - succès or nombre de vues Pratique - succès or sujets
  1. Posté le 12/06/2016 à 07:59:06  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bien sûr qu'ils le peuvent ;)
Message cité 1 fois

---------------
Extraits du code de la route : Clignotant obligatoire pour tout changement de voie : Article R412-10 - Obligation d'être sur la voie de droite : Article R412-9 - Allure fixe quand dépassé : Article R414-16 - Tout dépassement doit être bref : Article R414-4 - Interdiction de rouler trop lentement : Article R413-19
Routes illimitées dans le monde : 66 % des autoroutes allemandes - 271 kms d'autoroute australienne - Ile de Man -
 /!\ Faites attention aux trolls /!\  
Invité
Pratique - succès or messages
  1. Posté le 12/06/2016 à 08:08:49  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

alban_92 a écrit :

Bien sûr qu'ils le peuvent ;)
Afficher plus
Afficher moins



Belle démonstration en effet. :D


Par contre lire Essonne est effectivement très intéressant . [:a3quattros-line:8]

Profil : Routard confirmé
  1. config
essonne
Coupe bronze Pratique Pratique - succès or sujets Pratique - succès argent messages
  1. Posté le 18/06/2016 à 23:39:52  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Le film "La bataille d'Alger" de Pontecorvo a été utilisé par le général Aussaresses et quelques gradés français comme illustration pour aider les dictatures d'Amérique du Sud à lutter contre les mouvements de libération.

J'aimerai rendre service de la même façon à la prochaine puissance économique qui va s'aviser de bâtir sa fortune sur l'exploitation de la mort des hommes, comme cela aura été le cas pour l'Amiante, le Diesel ou le Glyphosate additivé.

Ainsi la réussite indéniable du Diesel en Europe et plus particulièrement en France montre que trois éléments essentiels doivent être utilisés sans vergogne:

1) l'asservissement des élites vis-à-vis d'un pouvoir tout d'apparence,
2) l'obéissance au système,
3) la propagande nationaliste, qui permet de s'affranchir de toute culture ou morale.

http://s2.lemde.fr/image/2016/​05/30/534x0/4929268_6_e8c7_pic​-de-pollution-a-paris-en-mars-​2014_0d0cb4f0ac4a36cd7ef915f83​e4c8856.jpg
=====
L'asservissement des élites:
La passivation des élites, tout a fait extraordinaire dans un pays éduqué et croyant comme l'Allemagne lors de la dernière guerre, se retrouve de nos jours en pleine démocratie, sous la poussée de pouvoirs économico-politiques qui se contentent tout simplement d'orienter les questions posées à la "société savante".
Je pense que c'est ce qu'illustre le début du topic, pour la norme Euro6, les Hôpitaux de Paris et le CNRS.

Peut-être les élites sont-elles faites pour gagner mais pas pour combattre, quelles que soient leurs qualités morales individuelles ?

=====
L'obéissance au système :
La cohérence d'une société malade (national socialisme dur du 20ème siècle, national socialisme mou du 21ème siècle) est basée sur un mécanisme d'obéissance aux idées de groupe, si délétères soient elles.

Les aberrations concernant les investissements immobiliers aux USA ou en Espagne, la pollution du Diesel en Europe, le surendettement lié au crédit revolving sont rapidement connues par l'ensemble des acteurs de chacun des domaines considérés.

Simplement aucun acteur de cette chaine ne va sortir du groupe pour déclarer qu'il y un problème, même s'il en a la preuve.
La seule chose qu'il y gagnerait, hormis le fait de pouvoir désormais se regarder dans la glace, c'est de se faire gâcher la vie par sa hiérarchie, ses collègues, les tribunaux parce-qu'il a cafté ...

Réfléchissez: même à un niveau intermédiaire, "celui qui sait" vit d'une activité rémunératrice, et y participe souvent pleinement.
Il est donc à la fois mouillé et intéressé à la sale affaire. Tout ce qu'on lui demande pour ce prix, c'est de fermer sa gueule et d'avancer ...

Et la nature humaine fait que souvent ce prix de la conformité n'est pas élevé, que le pacte avec le diable se négocie avec des queues de cerise.
Mais pour autant, qu'est-ce qu'il peut être dangereux de se mettre à l'écart de la meute !

Qui voudrait voir récompensé un athlète qui déclarerait que dans son équipe sportive, rien ne peut être gagné sans dopage ?

=====

La propagande nationaliste :
Rien ne serait possible sans l'appropriation des règles du mal par la population.

Cela rejoint le point précédent, mais lors de la Saint Barthélémy pour descendre dans la rue se faire du Parpaillot, il est nécessaire qu'une vague de haine ait été propagée dans la société, et qu'un mot d'ordre d'Etat soit émis et entendu.

Monsieur Tout le Monde en vient à sortir son véhicule Diesel dont il ne peut pas faire le tour sans avoir un haut le cœur tellement ça arrache les poumons: il sait bien que ce n'est pas anodin et qu'il fait le mal.

Mais il a baigné pendant des années dans une propagande où sa saleté devenait propreté, où la France allait gagner le Nirvana avec ses voitures propres à sauver la planète.
Avec cette ambiance et à l'abri de cette recommandation d'Etat il pouvait descendre dans la rue pour se faire des morts prématurés.

Comme le disait Hannah Arendt, l'individu en est rendu à commettre comme un "« crime de bureau » (...) rendu possible par l’absence de proximité physique entre le bourreau et ses victimes, ainsi que par le transfert de la responsabilité sur une autorité reconnue.
C’est le triomphe d’une raison technicienne ou gestionnaire qui agence des moyens sans jamais se préoccuper des fins."


Le couronnement de cette prescription de la nouvelle Saint Barthélémy d'Etat a eu lieu en 2008 avec l'écotaxe Borloo / Kosciusko-Morizet.
Sur finances du contribuable, il fallait propager au plus vite les véhicules les plus polluants, juste avant les normes qui allaient limiter les rejets de particules fines.

Pour caractériser cette faillite de l'ordre moral d'une société décadente, Hannah Arendt évoquait la "banalité du mal" comme une transfiguration de la bêtise ou de l'insensibilité:
"Ce qui me frappait chez le coupable, c’était un manque de profondeur évident, et tel qu’on ne pouvait faire remonter le mal incontestable qui organisait ses actes jusqu’au niveau plus profond des racines ou des motifs.
Les actes étaient monstrueux, mais le responsable – tout au moins le responsable hautement efficace qu’on jugeait alors – était tout à fait ordinaire, comme tout le monde, ni démoniaque ni monstrueux.
Il n’y avait en lui trace ni de convictions idéologiques solides, ni de motivations spécifiquement malignes, et la seule caractéristique notable qu’on décelait dans sa conduite, passée ou bien manifeste au cours du procès et au long des interrogatoires qui l’avaient précédé, était de nature entièrement négative : ce n’était pas de la stupidité, mais un manque de pensée."

Ou alors, étais-ce cela ?
"Cette compartimentation de l’action et la spécialisation bureaucratique fondent cette absence de sentiment de responsabilité qui caractérise tant d’assassins et leurs complices, elle suspend la conscience morale."

Ou cela ?
"une cruelle absence d’imagination.
L’imagination n’est pas seulement la faculté par laquelle on se représente les choses absentes, mais cette aptitude du cœur à se mettre à la place des autres."

Comment un pouvoir politique toutes affaires cessantes, peut-il en venir à généraliser pour la ville les véhicules les plus polluants ?

Les mécanismes de protections des Whistleblower (lanceurs d'alerte), bien plus développés aux USA qu'en France, ne permettent pas que même des vérités élémentaires soient envisagées, quand bien même une courte analyse les rend évidentes.
(cas de la faillite d'Enron, du déclenchement de la guerre d'Irak, du respect des normes de pressurisation sur l'A380, de la privatisation couteuse de la distribution de l'eau en France ...)

=====

Il semble "qu'Hannah Arendt a montré pourquoi la pensée humaine était un rempart contre le totalitarisme".

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il reste du chemin à parcourir ...
Message édité par Essonne le 19/06/2016 à 00:14:01
Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Questions suite à excès de vitesse 172
la dangereuse route Centre Europe Atlantique 494
Mercedes Classe E : elle fait tout pour vous éviter l’accident 160
demande de renseignement sur voiture banalisée 5
Immobilisation dûe au bruit 8