Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
   / / / /

Taux de tués au Md de véh*km sur une base périodique quinquennale

 

Il y a 348 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Taux de tués au Md de véh*km sur une base périodique quinquennale

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Participant Lambda
Profil : Pilote chevronné
papymeche2
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès argent sujets
  1. Posté le 27/12/2017 à 21:25:40  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Bonsoir

Je pensais que ce sujet existait sous une autre forme. Ce n' est pas le cas, alors j' ouvre cette file.
J' ai déjà parlé ça et là de taux de tués au Md de Véh*km des pays affiliés à l' IRTAD (International Traffic Safety Data and Analysis Group) sur une base d' échantillonnage de 5 ans (Taux de tués quinquennaux), ou du taux de tués au Md de Véh*km de quelques grands pays sur une base annuelle (Taux de tués annuels)

Certains savent que je présente ces courbes de taux de tués, plutôt que de nombre de tués au cours du temps qui passe, parce que le taux de tués qui est le rapport entre le nombre de tués et le volume circulé sur les différents réseaux nationaux représente bien mieux l' accidentalité, que la comptabilisation annuelle du nombre de tués.
En plus je le fais dans des graphes gradués en linéaire date quant aux abscisses et en logarithmique taux de tués au Md de Véh*km quant aux ordonnées, du fait que ce genre de présentation révèle immédiatement si la tendance est de type décroissance exponentielle et a l avantage de permettre une grande dynamique de représentation du taux de tués.
Ce n'est pas un artifice de présentation, mais la meilleure présentation possible du taux de tués.

Le nombre de tués à l' année évolue quasi linéairement avec le volume circulé, ce qui revient à dire que de parler nombre de tués sans parler du volume circulé, ne peut que donner pas une idée tronquée de l' accidentalité routière.
Ca a été ainsi en France pendant très longtemps, la communication ne portant pratiquement que sur le nombre de tués, et allant même à inter-comparer des nombres de tués d' une année en cours à l' année n-1, voire celle du mois en cours par rapport au même mois de l' année n-1, sans s' occuper du volume circulé qui y est sous-jacent. C' est d' ailleurs ce qui continue de se faire dans tous les bulletins mensuels ONISR.
Si ce genre de communication peut être utilisée comme moyen de culpabilisation des conducteurs, elle ne représente pas l'accidentalité d' un pays.

Encore faut-il connaître simultanément le volume circulé et le nombre de tués annuel. C' est d' ailleurs une des recommandations de l' IRTAD que les pays affiliés ne satisfont pas dans environ 50% des cas pour cause d' absence de moyens ou de volonté de quantification du volume circulé.
Le nombre de tués est connu dans chacun des pays via les différentes organisations sécurité routière locales, mais le volume circulé nécessite des moyens de mesure et une organisation dont tous les pays ne disposent pas toujours.
Il est cependant surprenant que l' Espagne, l' Italie et la Pologne, pourtant pays très peuplés en Europe et disposant d' un réseau routier important et de qualité, ne communiquent pas sur ce volume circulé.

Ceci dit, il y a maintenant 17 planches remises à jour il y a quelques temps dans le dossier photo http://club.caradisiac.com/pap​ymeche2/tues-quinquennal-v02-1​29113/photos.html accessible à tous.

Ces planches adressent ce qu' il est possible de montrer sur un base quinquennale, ou annuelle quand cela a été possible, de l' évolution du taux de tués au Md de véh*km pour 25 des pays affiliés à l' IRTAD. Ils sont je crois 49 maintenant, mais seuls 25 permettaient de présenter l' accidentalité routière en termes de taux de tués.
Les deux premières sont les plus importantes. Elles rappellent les données IRTAD compilées en vue de recherche des tendances exponentielles décroissantes de chaque pays sur lesquelles s' appuient l' ensemble des points d' un même pays.

Ces tendances recherchées via la méthode classique des moindre carré des écarts entre tendance et valeurs courantes, sont matérialisées par leur valeur en 1970 et 2015 et par un taux de décroissance annuelle en % par an.
Ces données sont complétées par le coefficient de corrélation, le complément à 1 du coefficient R² et l' écart type entre valeurs courantes et tendance exponentielle.

******************************​******************************​******************
 

******************************​******************************​*******************

 
******************************​******************************​*******************

Je ne commente pas plus que ça pour le moment, laissant chacun se faire d' abord sa propre idée de la décroissance de l' accidentalité au cours du temps.
Message édité par WildOne le 28/12/2017 à 09:49:46
Sujets relatif
Participant Lambda
Profil : Pilote chevronné
papymeche2
Coupe bronze Pratique Pratique - succès bronze nombre de vues Pratique - succès argent sujets
  1. Posté le 28/12/2017 à 08:44:00  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour

Un planche un peu foutoir montrant la décroissance importante du taux de tués depuis 1970 quelque soit le pays
 

Pour la France, on peut remonter encore 20 ans en avant. L' ensemble des décroissances des pays est contenu entre les lignes interrompues en rouge, elles même étant des exponentielles décroissantes au taux de décrue annuel d' environ 5% par an.

La figure du bas masque 3 pays trop atypiques, soit parce qu' ils sont en phase de développement de leur réseau routier (cas de la Corée et de la république Tchèque) , soit parce que le nombre d' habitants est faible et que l' aléatoire statistique est proportionnément plus important que dans un pays à population standard (Cas de l' Islande)

En final il y a un rapport d' environ 1/3 entre les min/Max des taux de tués au Md de véh*km de l' ensemble des pays ayant acquis la maturité de gestion de leur réseau et des comportements à risque des conducteurs.

Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Est-ce qu'un Adjoint de sécurité peut verbaliser en étant hors-service ? 17
Nouveau code de la route au Canada 20
La Belgique va augmenter la vitesse autorisée sur autoroute 21
Nouveau système de verbalisation du stationnement confié à 2 entreprises privées 52
Brouillard limitation 26