Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
 

Anciennes : Mike T et 7 utilisateurs inconnus
Ajouter une réponse
 

 Mot :  Pseudo :  
  Aller à la page :
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  100  200  300  400  500  600  700  800  810  820  821
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

Sujet officiel

Il était une fois...Bugatti.

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
viking sénégalais
Profil : Pilote d'essai
  1. config
automobilix
Coupe bronze Collections Collections - succès or nombre de vues Collections - succès bronze sujets
  1. Posté le 11/02/2019 à 12:47:56  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Reprise du message précédent :

tunesi a écrit :


'Bilix, il y a des fois, tu es un peu chiant. Demande et la bobinette chera

Quand la Royale a été sortie, c'est mon père qui était au volant

Tu utilises le chiffon?

 ;)
Afficher plus
Afficher moins

Houlà mon bon Tunesi, que me vaut ton ire? Je trouve des photos dans d'anciennes revues et je les poste pour meubler un peu. Si elles sont légendées, je le précise. Sinon, non. Mais je ne suis en rien spécialiste de la marque. Nul n'est parfait, s'pas?

Je me garde bien d'utiliser le chiffon, même pas pour briquer mes antiquités. J'aurai trop peur de l'effilocher, sa trame est sacrée ! Quant à m'essuyer les menottes avec, il serait sacrilège de le corrompre avec de la graisse de DKW...

Message cité 1 fois

---------------
Incontournable pour amateurs de vieilles Auto Union, avec ou sans soupapes
Rubrique Auto Union (1899-1969)

Dernier sommaire page 408
Sujets relatif
Profil : Membre confirmé
vegagord
Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 11/02/2019 à 13:31:22  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 



Vu dans le hall 1 au stand Bugatti Owners Club une type 54 et une 57S
bug 1Voir l'image en grand0 vote
bug2Voir l'image en grand0 votebug3Voir l'image en grand0 vote

Profil : Pilote pro
  1. homepage
  2. config
tunesi
Collections - succès or messages
  1. Posté le 11/02/2019 à 17:34:42  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

automobilix a écrit :

Houlà mon bon Tunesi, que me vaut ton ire?
Afficher plus
Afficher moins



Ce sont des photos du premier rallye international Bugatti (après-guerre) de 1958 alors que le château d'Ermenonville était encore à la société (Ettore avait l'essentiel de ses biens au nom de la société. Quand la famille a vendu en 1962, elle vendait presque TOUT). Ce rallye était initié par Guillaume Prick

Prick était un fondu de Bugatti, certes, ne roulant pas sur l'or. Quand il a envoyé sa type 43 à Molsheim pour la faire remonter (sa femme l'avait désossée pour la cacher en pièces détachées pendant l'occupation), il s'est trouvé devant une facture qu'il ne pouvait pas honorer. La voiture est restée dans une cour de l'usine jusqu'à ce que les comptes soient clos. Durant cette période, on m'a raconté que Prick venait de temps en temps "rendre visite" à sa chère T43...

Son autre passion était Alpine Renault. Il a tanné la direction d'Alpine pour qu'elle rachète le nom Bugatti, sans succès,bien entendu.

 :o

Message cité 1 fois
Publicité

viking sénégalais
Profil : Pilote d'essai
  1. config
automobilix
Coupe bronze Collections Collections - succès or nombre de vues Collections - succès bronze sujets
  1. Posté le 11/02/2019 à 17:39:20  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

tunesi a écrit :


Ce sont des photos du premier rallye international Bugatti (après-guerre) de 1958 alors que le château d'Ermenonville était encore à la société (Ettore avait l'essentiel de ses biens au nom de la société. Quand la famille a vendu en 1962, elle vendait presque TOUT). Ce rallye était initié par Guillaume Prick

Prick était un fondu de Bugatti, certes, ne roulant pas sur l'or. Quand il a envoyé sa type 43 à Molsheim pour la faire remonter (sa femme l'avait désossée pour la cacher en pièces détachées pendant l'occupation), il s'est trouvé devant une facture qu'il ne pouvait pas honorer. La voiture est restée dans une cour de l'usine jusqu'à ce que les comptes soient clos. Durant cette période, on m'a raconté que Prick venait de temps en temps "rendre visite" à sa chère T43...

Son autre passion était Alpine Renault. Il a tanné la direction d'Alpine pour qu'elle rachète le nom Bugatti, sans succès,bien entendu.

 :o
Afficher plus
Afficher moins

:jap: je me coucherai un peu plus sachant.

Dommage pour Alpine, ç'aurait eu une autre "gueule" qu'avec les descendants de l'auto du Führer :pfff:

Message cité 1 fois

---------------
Incontournable pour amateurs de vieilles Auto Union, avec ou sans soupapes
Rubrique Auto Union (1899-1969)

Dernier sommaire page 408
Accumulateur de losangées
Profil : FA Pratique Addict 2009
  1. homepage
  2. config
nyvetdupic
Coupe or Collections Collections - succès or nombre de vues Collections - succès or sujets
  1. Posté le 11/02/2019 à 22:55:47  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bugatti Type 55 - Retromobile - 8 Février 2019

DSC_4264Voir l'image en grand0 vote

DSC_4265Voir l'image en grand0 vote

DSC_4266Voir l'image en grand0 vote


---------------
Accumulateur de youngtimers. Et pas que! :rs:
Les aventures automobiles du Nyvet

« A travers les innombrables vicissitudes de la France, le pourcentage d'emmerdeurs est le seul qui n'ait jamais baissé. » © Michel Audiard
Publicité

Profil : Pilote pro
  1. homepage
  2. config
tunesi
Collections - succès or messages
  1. Posté le 12/02/2019 à 03:11:08  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

automobilix a écrit :

 :jap: je me coucherai un peu plus sachant.

Dommage pour Alpine, ç'aurait eu une autre "gueule" qu'avec les descendants de l'auto du Führer :pfff:
Afficher plus
Afficher moins



Il y a un énorme paradoxe avec Bugatti après 1945.

1. D'une part, l'"héritage" de nouveaux modèles est resté en plan:
- Le type 73, qui était presque terminé et dont une des variantes de voitures de courses avait fait l'objet de précommandes de la clientèle (on m'a parlé d'une liste avec quelques noms de coureurs). Ceci signifie bel et bien qu'une série de voitures était en cours de fabrication (ont elles été homologuées? ).
- La surprise constatée par un passionné qui a terminé un moteur de type 73, incompatible avec une voiture (la direction ne peut pas passer) signifie que le père Bugatti envisageait un autre débouché commercial (des moteurs stationnaires comme VW et, fait peu connu, Porsche, en a fait? ).
- Le Type 68, également presque terminé dont un prototype avait été essayé par Roland Bugatti sous l'occupation. Il est inouï que cette voiture n'ait pas été produite (il existe au moins 1 moteur en sus, avec des différences, les autres étant des coquilles vides) alors qu'elle entrait dans la catégorie des petites voitures qui manquaient dans l'après-guerre.

Ces productions ne demandaient pas des investissements colossaux...

2. En revanche, l'"héritage naval" est plus difficile à apprécier car on ne sait pas à quel point le grand bateau était terminé. Les youyous, eux l'étaient presque MAIS... L'idée d'Ettore Bugatti de mettre le moteur à l'avant et de transmettre l'énergie par un arbre, à l'hélice en arrière... a été appliquée depuis et... C'est un échec! Il est probable que la demande monstrueuse de tous types de véhicules de l'après-guerre aurait masqué les imperfections chroniques du youyou. C'était toutefois une impasse.

3. D'autre part, il y a la gestion du patrimoine sur lequel plane plein d'incertitudes: Comment a été vendue l'usine de La Licorne? Vu la demande monstrueuse (je me répète, je sais) de locaux industriels après guerre, il y avait là une pépite. Ce sont les châteaux qui n'avaient pas de valeur (Cf. Malartre qui fait son musée dans celui de Rochetaillée...). Il y a un peu l'impression que les héritiers barrent une fois à droite, une fois à gauche... Avec l'incertitude judiciaire et une pluralité d'héritiers issus de deux mariages...

4. En même temps que ce double paradoxe, les héritiers Bugatti laissent partir le nom en déréliction... Même s'ils ne sont pas les seuls à pouvoir s'en réclamer (Cf. l'art de la table, les machines à café, etc. Ce sont d'autres familles!). Excepté Xavier de La Chapelle, les utilisateurs du nom n'ont pas demandé l'autorisation à la famille ou au groupe Hispano-Messier-Bugatti.

Artioli, des monégasques, la mouvance VW essayeront de rattraper cet abandon de droits sur le nom en lien avec l'automobile, en vain dans la plupart des cas. VW (ou Bugatti SAS, pour moi c'est du kif au même) joue sur un usage limité acheté à Safran... Qui n'a rien à voir avec le véritable héritage de la marque. Le reste est du marketing.

5. Venons en à Alpine. Rédélé a développé un dérivé des Renault à moteur arrière qui en fait une spécificité dans l'histoire de l'automobile même si le passage aux A310 et consorts relèvent d'une autre logique de conception. Il n'y a AUCUN lien avec Bugatti.

6. En revanche, je reviens sur le point 1.

C'est à mon avis un des plus grands regrets qu'on peut avoir concernant Bugatti: ne pas avoir terminé et produit les moteurs. Sans faire preuve d'une imagination délirante, quels sont les moteurs disponibles après 1945 sur le marché en France? La famille Bugatti disposait de:
- un groupe de 380 cm3 dont on sait qu'il tirait la voiture à 130 Km/h... Quelle était sa puissance? On parle de 20CV... Etait ce 30?
- Un groupe de 1.500 cm3 avec 4 possibilités d'aménagement (simple ACT, double ACT, 2 versions à compresseur en sus).

En face, qu'existe-t-il dans les nouveaux moteurs français?
- Les seuls petits moteurs sont le Renault 760 cm3 de 17 puis 21CV (la "4CV" ), Panhard 610 cm3 de 22CV (la Dyna X), le Citroen 375 cm3 de 9CV (la "2CV" )...
- En 1.500 cm3, il n'y a rien de nouveau...

Qu'on ne me dise pas que l'usine n'avait pas les capacités pour produire les moteurs des Types 68 et 73... Elle a repris très vite la fabrication des pièces de rechange des modèles d'avant-guerre... Il ne s'agit pas, dans cette réflexion, de produire des voitures au sens du plan Pons...

 :cry:

Message cité 1 fois
Profil : Pilote confirmé
jerry-lee6
Coupe bronze Collections Collections - succès bronze nombre de vues Collections - succès bronze sujets
  1. Posté le 12/02/2019 à 14:05:33  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

tunesi a écrit :


Il y a un énorme paradoxe avec Bugatti après 1945.

1. D'une part, l'"héritage" de nouveaux modèles est resté en plan:
- Le type 73, qui était presque terminé et dont une des variantes de voitures de courses avait fait l'objet de précommandes de la clientèle (on m'a parlé d'une liste avec quelques noms de coureurs). Ceci signifie bel et bien qu'une série de voitures était en cours de fabrication (ont elles été homologuées? ).
- La surprise constatée par un passionné qui a terminé un moteur de type 73, incompatible avec une voiture (la direction ne peut pas passer) signifie que le père Bugatti envisageait un autre débouché commercial (des moteurs stationnaires comme VW et, fait peu connu, Porsche, en a fait? ).
- Le Type 68, également presque terminé dont un prototype avait été essayé par Roland Bugatti sous l'occupation. Il est inouï que cette voiture n'ait pas été produite (il existe au moins 1 moteur en sus, avec des différences, les autres étant des coquilles vides) alors qu'elle entrait dans la catégorie des petites voitures qui manquaient dans l'après-guerre.

Ces productions ne demandaient pas des investissements colossaux...

2. En revanche, l'"héritage naval" est plus difficile à apprécier car on ne sait pas à quel point le grand bateau était terminé. Les youyous, eux l'étaient presque MAIS... L'idée d'Ettore Bugatti de mettre le moteur à l'avant et de transmettre l'énergie par un arbre, à l'hélice en arrière... a été appliquée depuis et... C'est un échec! Il est probable que la demande monstrueuse de tous types de véhicules de l'après-guerre aurait masqué les imperfections chroniques du youyou. C'était toutefois une impasse.

3. D'autre part, il y a la gestion du patrimoine sur lequel plane plein d'incertitudes: Comment a été vendue l'usine de La Licorne? Vu la demande monstrueuse (je me répète, je sais) de locaux industriels après guerre, il y avait là une pépite. Ce sont les châteaux qui n'avaient pas de valeur (Cf. Malartre qui fait son musée dans celui de Rochetaillée...). Il y a un peu l'impression que les héritiers barrent une fois à droite, une fois à gauche... Avec l'incertitude judiciaire et une pluralité d'héritiers issus de deux mariages...

4. En même temps que ce double paradoxe, les héritiers Bugatti laissent partir le nom en déréliction... Même s'ils ne sont pas les seuls à pouvoir s'en réclamer (Cf. l'art de la table, les machines à café, etc. Ce sont d'autres familles!). Excepté Xavier de La Chapelle, les utilisateurs du nom n'ont pas demandé l'autorisation à la famille ou au groupe Hispano-Messier-Bugatti.

Artioli, des monégasques, la mouvance VW essayeront de rattraper cet abandon de droits sur le nom en lien avec l'automobile, en vain dans la plupart des cas. VW (ou Bugatti SAS, pour moi c'est du kif au même) joue sur un usage limité acheté à Safran... Qui n'a rien à voir avec le véritable héritage de la marque. Le reste est du marketing.

5. Venons en à Alpine. Rédélé a développé un dérivé des Renault à moteur arrière qui en fait une spécificité dans l'histoire de l'automobile même si le passage aux A310 et consorts relèvent d'une autre logique de conception. Il n'y a AUCUN lien avec Bugatti.

6. En revanche, je reviens sur le point 1.

C'est à mon avis un des plus grands regrets qu'on peut avoir concernant Bugatti: ne pas avoir terminé et produit les moteurs. Sans faire preuve d'une imagination délirante, quels sont les moteurs disponibles après 1945 sur le marché en France? La famille Bugatti disposait de:
- un groupe de 380 cm3 dont on sait qu'il tirait la voiture à 130 Km/h... Quelle était sa puissance? On parle de 20CV... Etait ce 30?
- Un groupe de 1.500 cm3 avec 4 possibilités d'aménagement (simple ACT, double ACT, 2 versions à compresseur en sus).

En face, qu'existe-t-il dans les nouveaux moteurs français?
- Les seuls petits moteurs sont le Renault 760 cm3 de 17 puis 21CV (la "4CV" ), Panhard 610 cm3 de 22CV (la Dyna X), le Citroen 375 cm3 de 9CV (la "2CV" )...
- En 1.500 cm3, il n'y a rien de nouveau...

Qu'on ne me dise pas que l'usine n'avait pas les capacités pour produire les moteurs des Types 68 et 73... Elle a repris très vite la fabrication des pièces de rechange des modèles d'avant-guerre... Il ne s'agit pas, dans cette réflexion, de produire des voitures au sens du plan Pons...

 :cry:
Afficher plus
Afficher moins



Magnifique ébauche d'un article qui donne envie d'en savoir plus ...

Profil : Pilote pro
  1. homepage
  2. config
tunesi
Collections - succès or messages
  1. Posté le 13/02/2019 à 01:55:51  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité



Lieu déjà dit... En revanche, les personnes... A voir sur le première photo

Sur la seconde, oui Guillaume Prick. Au volant, sa femme.

Ceci m'a été confirmé depuis

 :o

Publicité

 Page :
1  100  200  300  400  500  600  700  800  810  820  821
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
[Topic officiel] Le Land Rover Series I, II, III & Defender 60
Recherche photo 302 darlmat 10
CITROEN TRACTION AVANT 640
Jeep Willis 9
The final Topic of the Delage 24