Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
 

Youngtimers : vignet et 4 utilisateurs inconnus
Ajouter une réponse
 

 Mot :  Pseudo :  
  Aller à la page :
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  10  20  30  40  50  60  70  80  81  82  83  84  85  86  87
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

Sujet officiel

Anciennes routes abandonnées que l'on croise encore .

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Membre confirmé
azfalt
Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 11/02/2019 à 19:42:19  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Reprise du message précédent :
L'arrivée sur St-Flour était complètement différente.

1956 / 2019 :


http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-147126/ph​oto/captur​e-ecran-55​-7655928.h​tml

Après une longue ligne droite, la route bifurquait à gauche puis rencontrait la RN 590 an passant par les Ternes.


1956 / 2019 :


http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-147126/ph​oto/captur​e-ecran-54​-7655930.h​tml

Difficile d'imaginer que la route bifurquait à gauche ici (merci google) :


http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-147126/ph​oto/captur​e-ecran-58​-7655946.h​tml

Je remonte ce délaissé :



http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-147126/ph​oto/acces-​flour-n590​-7655917.h​tml




http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-147126/ph​oto/21-dsc​01423-7655​918.html

La route rencontrait donc la RN 590 ( la photo est prise depuis celle-ci, merci google) :


http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-147126/ph​oto/captur​e-ecran-51​-7655925.h​tml

Une très vieille borne est présente à cette intersection. On peut y lire Pierrefort qui est le 1er gros bourg rencontré sur cette ex RN590 (que j'aurai l'occasion de vous présenter prochainement) :



http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-147126/ph​oto/22-cro​isement-te​rnes-76559​19.html

La route passe alors dans Les Ternes :



http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-147126/ph​oto/23-dsc​01425-7655​927.html


http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-147126/ph​oto/24-dsc​01426-7655​916.html


http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-147126/ph​oto/25-dsc​01427-7655​915.html

On suit alors une portion rurale (merci google) :



http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-147126/ph​oto/captur​e-ecran-59​-7656025.h​tml

Même bucolique (merci google) :



http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-147126/ph​oto/captur​e-ecran-60​-7656022.h​tml

Elle a aussi l'aspect d'une ancienne nationale large :



http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-147126/ph​oto/captur​e-ecran-61​-7656020.h​tml

Voilà pour cette route très agréable, peu fréquentée et qui traverse de magnifiques paysages. Je vous la conseille si vous passez dans ce coin.

@+
Message cité 1 fois
Sujets relatif
Profil : Vétéran confirmé
  1. config
trellex42
Collections - succès argent messages
  1. Posté le 11/02/2019 à 20:03:03  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 




Fais gaffe, je crois bien que tu es surveillé ..... :ange:

Message cité 1 fois
Profil : Membre confirmé
azfalt
Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 11/02/2019 à 21:40:28  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

trellex42 a écrit :



Fais gaffe, je crois bien que tu es surveillé ..... :ange:
Afficher plus
Afficher moins



Oui je m'en souviens. Un gamin m'a observé en train de prendre cette photo. :lol:
Et ce qui est sûr est que partir à la chasse aux délaissés peut s'avérer parfois un peu dangereux. Car crois moi que j'ai rencontré des mecs très bizarres plusieurs fois. J'en avais déjà parlé sur ce forum et c'est logique puisque ce sont des coins plus du tout fréquentés donc propices à toutes sortes d'activité !

Y aussi des anecdotes marrantes et j'en aurai une prochainement dans un de mes reportages...

@+

Publicité

Profil : Vétéran
les-lauriers
Collections - succès argent messages
  1. Posté le 11/02/2019 à 23:13:24  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

aZfaLt a écrit :

Bonjour,

Je vous propose aujourd'hui de parcourir l’ex RN121 qui relie Espalion à St-Flour.


Pour commencer un ancien garage dans un virage rectifié :
http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-a-147121/​photo/01-d​sc01389-76​55803.html


Puis une portion délaissée tout en courbe avec aucun vestige si ce n’est ce pauvre panneau rouillé.
1952 / 2019 :

http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-a-147121/​photo/capt​ure-ecran-​46-7655811​.html


http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-a-147121/​photo/02-t​erres-roug​es-7655794​.html

Juste après, on retrouve une configuration similaire au départ mais qui est finalement un "S" rectifié.


1952 / 2019 :

http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-a-147121/​photo/capt​ure-ecran-​52-7655813​.html

C'est justement au niveau du "S" que sont les choses intéressantes.


Vue depuis le milieu du dernier virage à gauche, avec le remblai de la chaussée actuelle :



http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-a-147121/​photo/03-d​sc01396-76​55791.html

Depuis la route voici la vue sur ce virage :



http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-a-147121/​photo/03-f​abernal-76​55792.html

Et voici d'où venait la route :



http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-a-147121/​photo/04-d​sc01402-76​55802.html

Après avoir passé le village de Lacalm, nous trouvons le délaissé de la Barraque du Pont qui avait été immortalisé par Phil.
Je me permets de mettre sa photo :) :


http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-a-147121/​photo/publ​ie-mars-20​15-7655804​.html


http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n121​-a-147121/​photo/05-b​araque-pon​t-7655796.​html
Afficher plus
Afficher moins



Ca donne envie de faire la balade

Profil : Pilote
  1. config
555-prodrive
Collections - succès bronze nombre de vues Collections - succès argent messages
  1. Posté le 12/02/2019 à 11:12:18  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Si je ne dis pas de bétise, en face de l'auberge/station du pont de Paris, l'ancienne station Shell a complètement disparu au profit d'une oeuvre d'art.


---------------
"Les turbo, c'est pour les lâches" @ J.C
"La vitesse n’a jamais tué personne. L’arrêt brutal, c’est ça qui fait mal" @ J.C
"L'arrière de la Fuego?? On dirait le cul de Kim Kardashian" @ Le Tone
" " @ Le Stig
Publicité

Profil : Membre confirmé
azfalt
Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 12/02/2019 à 18:38:14  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour,

Aujourd'hui direction les confins du Limousin à sa frontière avec les Charentes. La route empruntée est l'ex RN 151 bis, et je l'ai parcouru depuis Angoulême jusqu'au Maubert un lieu-dit où elle croise l'ex RN142.

Il s'agit d'un secteur relativement plat, une route roulante avec beaucoup de lignes droites, il y a donc peu de délaissés.

Tout d'abord, la route passait par St-Claud


1952 / 2019 :



Capture d’écran (63)Voir l'image en grand0 vote

Pas grand chose à se mettre sous la dent si ce n'est cet ancien pont :


DSC05905Voir l'image en grand0 vote

Et ce petit bout de bitume :



DSC05906Voir l'image en grand0 vote

Un peu après, la route franchit la Charente, et voici le Pont de Cluzeau.

1958 / 2019 :




Capture d’écran (64)Voir l'image en grand0 vote


DSC05907Voir l'image en grand0 vote


DSC05908Voir l'image en grand0 vote


DSC05910Voir l'image en grand0 vote

Profil : Membre confirmé
azfalt
Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 12/02/2019 à 19:01:45  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ensuite, il n'y avait pas la déviation de Confolens, et la route passait dans le centre de cette petite ville, et par le village médiéval de St-germain de Confolens.

1958 / 2019 :


Capture d’écran (66)Voir l'image en grand0 vote

C'est dans ce village que sont prises ces photos :


DSC05911Voir l'image en grand0 vote


DSC05913Voir l'image en grand0 vote

L'entrée du village côté nord pour un avant / après (merci à l'INA et à google) :



Capture d’écran (134)Voir l'image en grand0 vote


Capture d’écran (67)Voir l'image en grand0 vote

Le même endroit pris dans l'autre sens :


DSC05915Voir l'image en grand0 vote

Enfin, après avoir passé Bellac, un pont sur la Gartempe a été dévié au début des années 90.

1952 / 2019 :


Capture d’écran (62)Voir l'image en grand0 vote


DSC05919Voir l'image en grand0 vote


DSC05916Voir l'image en grand0 vote


DSC05917Voir l'image en grand0 vote


DSC05920Voir l'image en grand0 vote



DSC05918Voir l'image en grand0 vote

Voilà pour cette route qui se poursuit ensuite à travers le nord de la Creuse, puis le sud de l'Indre et enfin le sud du Cher en rejoignant la N7 à St-Pierre le Moûtier.

@+

Profil : Routard
  1. config
kekouce
Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 13/02/2019 à 18:39:48  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité

aZfaLt a écrit :

Après Tulle, la route suit l’étroite vallée de la Corrèze.


En 1991, 2 tunnels ont été percés pour dévier la route au niveau de méandres de la rivière. Dans le 1er il n'y avait rien de particulier à photographier.

Le 2ème s'appelle le tunnel de Cornil.


Voici la carte 1957 / 2019 :


http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01n89-​a-147073/p​hoto/captu​re-ecran-4​0-7654351.​html

Le début du délaissé avec l'intersection avec la D1 qui monte à Cornil :


http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/02-n89​-147075/ph​oto/inters​ection-anc​ienne-copi​e-7654249.​html

La route passe ensuite sous la D1089 :



http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/02-n89​-147075/ph​oto/dsc073​71-7654246​.html

Puis j'ai la chance de tomber sur le graal :love: :


http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/02-n89​-147075/ph​oto/dsc073​70-7654248​.html


http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/02-n89​-147075/ph​oto/dsc073​69-7654247​.html

Juste après une configuration identique nous amène sur un superbe délaissé beaucoup plus ancien. D'après les photos aériennes disponibles, le tunnel a été percé entre 1965 et 1969.


Voici la carte 1957 / 2019 :


http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01-n89​b-147079/p​hoto/captu​re-ecran-3​4-7654423.​html


Rien de particulier sur la partie qui est désormais la D141E2. Ce qui fait la différence de ce délaissé par rapport aux 2 autres est que la route traversait la Corrèze, puis la voie ferrée (ligne de Brive à Ussel).

Voici donc le pont, où le portail au dernier plan est l'ancien passage à niveau :





http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01-n89​b-147079/p​hoto/dsc07​376-765442​9.html

En se retournant on a une autre vue, et on se rend compte que la Corrèze est large à cet endroit :



http://clu​b.caradisi​ac.com/azf​alt/01-n89​b-147079/p​hoto/dsc07​372-765442​6.html
Afficher plus
Afficher moins





Sur la photo ou tu montre la borne j' ai l'impression que la route a des lignes jaunes ? elles ont l' ai bien conservées, elles sont d’époque tu crois ? , tu a des photos de cette route

Message cité 1 fois

---------------
La BX 16 soupapes eco-2 diesel : http://www.forum-auto.com/foru [...] #t17859648
Diesel 4ever [ [:helmuth] ] même en youngtimers [ [:vt 1998:14] ]
Profil : Nouveau membre
mario-l
  1. Posté le 13/02/2019 à 18:55:10  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Merci pour cette jolie ballade... Il reste quand même pas mal de relique du passé. J'aime beaucoup...


---------------
Quand la route est belle, peut importe où elle vous mène
Profil : Nouveau membre
mario-l
  1. Posté le 13/02/2019 à 18:58:25  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
A Pont Saint Martin en Savoie passait l'antique et importante voie Romaine qui reliait Lyon (Lugdunum), capitale des Gaules à l'Italie. En arrivant à cet endroit, cette route buttait contre la barrière rocheuse du massif de la Chartreuse. Appelée 'le Défilé des échelles', cette voie naturelle entre les montagnes a été creusée par les eaux des torrents des périodes glaciaires. Cet endroit était un passage très difficile, et donc, en 1667, le duc Charles Emmanuel II de Savoie fit entreprendre de grandioses travaux afin de réaliser une route royale praticable par les attelages.

Ces travaux durèrent jusqu'en 1670. Il fit construire une rampe d'accès monumentale de 400 mètres de long et 20 mètres de haut (au sommet) pour monter du niveau de la plaine des Echelles jusqu'à l'entrée du défilé montagneux. Puis il fit élargir la route dans le défilé et rénover le canal qui canalise les eaux d'évacuation débouchant d'une grotte située sur la partie supérieure du défilé. Pour finir, au sommet de la rampe monumentale, il fit gravé un monument à sa gloire dans la roche du défilé. La route pris le nom de "voie Sarde" en 1720 quand le duché de Savoie devint un état du royaume de Sardaigne. Il faut savoir que, avant ces aménagements, les charriots étaient déchargés au pied de la falaise, les marchandises étaient transportées au sommet à dos de personne qui montaient le long de la paroie par des échelles avnt d'être rechargées sur d'autres chariots. C'est pour cette raison que le village avant le défilé s'appelle Les Echelle. Du coup, si la route était devenue plus sûr et confortable, les gens du village avaient par contre perdu le moyen de gagner quelques sous.

En 1820, fût creusé un tunnel (ordonné par Napoléon Bonnaparte avant sa retraite forcée à l'île d'Elbe) et une longue déviation fut construite pour éviter ce passage qui, malgré les améliorations était resté difficile. Donc, lorsque fut ouverte la nouvelle route et le tunnel, la voie Sarde ne fut plus utilisée et est donc restée tel qu'elle était à l'époque jusqu'à nos jours... Je vais vous faire découvrir ce bout de route incroyable en partant depuis la fameuse rampe, c'est à dire, dans la direction sud - nord.

Voilà pour mieux comprendre une vue de Google Maps. En pointillés rouge, j'ai dessiné la route ouverte sur l'ordre de Napoléon qui plus tard devint la nationale 6 et de nos jours, la départementale 1006. (Ce qui est écrit d'ailleurs sur cette vue)

En bleu clair, le tunnel de Napoléon. En pointillé rose, le tracé de la voie Romaine et Sarde. Et en vert clair, c'est l'endroit ou a été construite la rampe de la voie Sarde.

oypc

De nos jours, une partie de la route royale qui comprenait la voie Sarde est goudronnée. Voilà l'endroit où commence la voie Sarde restée comme en 1820.

5kmw

Le bout de la route royale, accès à la rampe de la voie Sarde.

7kvk

La rampe vue de profil.

fsf9

Et voilà la rampe vue comme si vous la parcouriez. Sur cette photo (très moche entre autre) on voit le remblais sur lequel monte la rampe.

4mxo

La rampe avec son parapet et ses bornes "boute roues" ou "pousse roues". (Les photos ne sont pas magnifiques et j'en suis désolé).

la50

Arrivé au sommet, si l'on se retourne, voilà ce que l'on peut voir... C'est à cet endroit que les porteurs arrivaient par leurs échelles et rechargeaient les chariots. Et, si l'on venait du nord, c'est là que l'ancienne route arrivait en haut de la falaise et l'on devait descendre la falaise pour continuer le voyage.

rkij

Mais si l'on ne se retourne pas, on voit le monument en l'honneur de Charles Emmanuel II de Savoie. Bel ouvrage tout gravé dans la roche.

83c4

nino

Si l'on continu à monter, on entre dans le défilé creusé il y a des millénaires par les eaux à la période glaciaire. La route passait exactement là au même endroit à l'époque Romaine et, c'est toujours la même route de nos jours qui fut agrandie par les architectes Savoyards au 17ème siècle.

s5gd

Sur la gauche de la route, on voit le mur du canal qui canalisent les eaux d'évacuation de la grotte supérieure. Lui aussi fut rénové par les Savoyards à l'époque.

ai52

oup6

5vqz

8zme

Au fond de la photo vous voyez la maison qui sert d'accueil aux visiteurs. C'est là que la voie Sarde rejoint la départementale 1006 (ex nationale 6) et l'entrée du tunnel de Napoléon.

l6ca

Voilà pour aujourd'hui, mais mpour être tout à fait complet, je dois encore vous faire voir un bout de route assez étonnant à 200 mètres de la rampe de cette voie... Mais ce sera pour la prochaine fois !
Message cité 1 fois

---------------
Quand la route est belle, peut importe où elle vous mène
Profil : Vétéran confirmé
  1. config
trellex42
Collections - succès argent messages
  1. Posté le 13/02/2019 à 20:01:45  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Vivement la suite de ce sympathique et buccolique chemin....

Désespéré chronique
Profil : Routard confirmé
mejean
Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 13/02/2019 à 20:36:24  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
A noter, dans ce secteur, les grottes de Saint-Christophe :bien:

C'est excellent ce reportage sur cette voie intemporelle qui a traversé les époques. :oui:

Profil : Membre confirmé
azfalt
Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 14/02/2019 à 10:15:47  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

kekouce a écrit :




Sur la photo ou tu montre la borne j' ai l'impression que la route a des lignes jaunes ? elles ont l' ai bien conservées, elles sont d’époque tu crois ? , tu a des photos de cette route
Afficher plus
Afficher moins



Salut Kekouce,

Voici une vue de Goolge Street View de la route :


Capture d’écran (68)Voir l'image en grand0 vote

Comme ce délaissé date de 1991 et qu'on a l'impression qu'il s'agit d'une ligne continue je pense qu'il s'agit d'un "jaune travaux" et non de la peinture d'avant 1973.

@+

Publicité

Profil : Membre confirmé
azfalt
Collections - succès bronze messages
  1. Posté le 14/02/2019 à 10:17:32  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Mario L a écrit :

A Pont Saint Martin en Savoie passait l'antique et importante voie Romaine qui reliait Lyon (Lugdunum), capitale des Gaules à l'Italie. En arrivant à cet endroit, cette route buttait contre la barrière rocheuse du massif de la Chartreuse. Appelée 'le Défilé des échelles', cette voie naturelle entre les montagnes a été creusée par les eaux des torrents des périodes glaciaires. Cet endroit était un passage très difficile, et donc, en 1667, le duc Charles Emmanuel II de Savoie fit entreprendre de grandioses travaux afin de réaliser une route royale praticable par les attelages.

Ces travaux durèrent jusqu'en 1670. Il fit construire une rampe d'accès monumentale de 400 mètres de long et 20 mètres de haut (au sommet) pour monter du niveau de la plaine des Echelles jusqu'à l'entrée du défilé montagneux. Puis il fit élargir la route dans le défilé et rénover le canal qui canalise les eaux d'évacuation débouchant d'une grotte située sur la partie supérieure du défilé. Pour finir, au sommet de la rampe monumentale, il fit gravé un monument à sa gloire dans la roche du défilé. La route pris le nom de "voie Sarde" en 1720 quand le duché de Savoie devint un état du royaume de Sardaigne. Il faut savoir que, avant ces aménagements, les charriots étaient déchargés au pied de la falaise, les marchandises étaient transportées au sommet à dos de personne qui montaient le long de la paroie par des échelles avnt d'être rechargées sur d'autres chariots. C'est pour cette raison que le village avant le défilé s'appelle Les Echelle. Du coup, si la route était devenue plus sûr et confortable, les gens du village avaient par contre perdu le moyen de gagner quelques sous.

En 1820, fût creusé un tunnel (ordonné par Napoléon Bonnaparte avant sa retraite forcée à l'île d'Elbe) et une longue déviation fut construite pour éviter ce passage qui, malgré les améliorations était resté difficile. Donc, lorsque fut ouverte la nouvelle route et le tunnel, la voie Sarde ne fut plus utilisée et est donc restée tel qu'elle était à l'époque jusqu'à nos jours... Je vais vous faire découvrir ce bout de route incroyable en partant depuis la fameuse rampe, c'est à dire, dans la direction sud - nord.

Voilà pour mieux comprendre une vue de Google Maps. En pointillés rouge, j'ai dessiné la route ouverte sur l'ordre de Napoléon qui plus tard devint la nationale 6 et de nos jours, la départementale 1006. (Ce qui est écrit d'ailleurs sur cette vue)

En bleu clair, le tunnel de Napoléon. En pointillé rose, le tracé de la voie Romaine et Sarde. Et en vert clair, c'est l'endroit ou a été construite la rampe de la voie Sarde.

https://zupimages.net/up/19/07​/oypc.jpg

De nos jours, une partie de la route royale qui comprenait la voie Sarde est goudronnée. Voilà l'endroit où commence la voie Sarde restée comme en 1820.

https://zupimages.net/up/19/07​/5kmw.jpg

Le bout de la route royale, accès à la rampe de la voie Sarde.

https://zupimages.net/up/19/07​/7kvk.jpg

La rampe vue de profil.

https://zupimages.net/up/19/07​/fsf9.jpg

Et voilà la rampe vue comme si vous la parcouriez. Sur cette photo (très moche entre autre) on voit le remblais sur lequel monte la rampe.

https://zupimages.net/up/19/07​/4mxo.jpg

La rampe avec son parapet et ses bornes "boute roues" ou "pousse roues". (Les photos ne sont pas magnifiques et j'en suis désolé).

https://zupimages.net/up/19/07​/la50.jpg

Arrivé au sommet, si l'on se retourne, voilà ce que l'on peut voir... C'est à cet endroit que les porteurs arrivaient par leurs échelles et rechargeaient les chariots. Et, si l'on venait du nord, c'est là que l'ancienne route arrivait en haut de la falaise et l'on devait descendre la falaise pour continuer le voyage.

https://zupimages.net/up/19/07​/rkij.jpg

Mais si l'on ne se retourne pas, on voit le monument en l'honneur de Charles Emmanuel II de Savoie. Bel ouvrage tout gravé dans la roche.

https://zupimages.net/up/19/07​/83c4.jpg

https://zupimages.net/up/19/07​/nino.jpg

Si l'on continu à monter, on entre dans le défilé creusé il y a des millénaires par les eaux à la période glaciaire. La route passait exactement là au même endroit à l'époque Romaine et, c'est toujours la même route de nos jours qui fut agrandie par les architectes Savoyards au 17ème siècle.

https://zupimages.net/up/19/07​/s5gd.jpg

Sur la gauche de la route, on voit le mur du canal qui canalisent les eaux d'évacuation de la grotte supérieure. Lui aussi fut rénové par les Savoyards à l'époque.

https://zupimages.net/up/19/07​/ai52.jpg

https://zupimages.net/up/19/07​/oup6.jpg

https://zupimages.net/up/19/07​/5vqz.jpg

https://zupimages.net/up/19/07​/8zme.jpg

Au fond de la photo vous voyez la maison qui sert d'accueil aux visiteurs. C'est là que la voie Sarde rejoint la départementale 1006 (ex nationale 6) et l'entrée du tunnel de Napoléon.

https://zupimages.net/up/19/07​/l6ca.jpg

Voilà pour aujourd'hui, mais mpour être tout à fait complet, je dois encore vous faire voir un bout de route assez étonnant à 200 mètres de la rampe de cette voie... Mais ce sera pour la prochaine fois !
Afficher plus
Afficher moins



Salut Mario,

Bravo pour ce reportage ! :bien:

Le coin est magnifique, j'adore ce genre de vestiges. :love:

@+

Profil : Nouveau membre
mario-l
  1. Posté le 14/02/2019 à 18:19:57  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je suis content que ça vous plaise... Merci à vous pour vos sympathiques commentaires.
Message édité par Mario L le 14/02/2019 à 18:46:47

---------------
Quand la route est belle, peut importe où elle vous mène
Publicité

 Page :
1  10  20  30  40  50  60  70  80  81  82  83  84  85  86  87
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Ma Giulietta 1.6 de 1984 338
Buick Streamliner de 1948 - Design révolutionnaire, mais mécanique? 0
Couronne de démarrage Talbot Horizon EX Boite automatique 2
Dis, comment ça marche ? (sommaire p1) 54
Concours photo 21 - Vote jusqu'au 31 janvier 152