Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
   / / / /

[Topic officiel] Fiat 131 Racing (1978-1981)

 

4 utilisateurs inconnus
Ajouter une réponse
 

     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Sujet officiel

[Topic officiel] Fiat 131 Racing (1978-1981)

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
jensen
Profil : Pilote pro
  1. config
jensen
Coupe argent Collections Collections - succès or nombre de vues Collections - succès or sujets
  1. Posté le 01/10/2019 à 18:09:07  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
FIAT 131 RACING : Jurassic Fiat !





f07Voir l'image en grand0 vote



Lorsque à l'automne 1974 le géant Turinois nous présente sa berline 131 Mirafiori (du nom de l'usine qui l'assemble) destinée à prendre la succession de la vénérable mais très réussie 124 personne n'est dupe : Cette nouveauté sera destiné à un usage strictement familial, surtout que la crise d'octobre 1973 est encore dans toutes les mémoires et qu'il serait alors déraisonnable de proposer une déclinaison un tant soi peu sportives de la voiture.



f18Voir l'image en grand0 vote



Il faudra donc se contenter d'une berline tri-corps au dessin banal disponible en deux ou quatre portes (un break nommé Panorama sera très vite proposé) et dotée d'un choix de deux moteurs essence :

-1 297cm3 de 65ch Din

-1 585cm3 de 75ch Din



Dès son lancement la 131 était disponible en deux...
f15Voir l'image en grand0 vote



Ou quatre portes.
f16Voir l'image en grand0 vote



Mais soyons objectif : Si la cylindrée et la puissance de ces moteurs n'ont rien d'affriolant sachons reconnaître qu'ils sont des plus agréables à utiliser : Souples, sobres et franchement amusants à pousser dans les tours avec leur arbre à cames en tête, bref des mécaniques 100% Italiennes !

D'un aspect "passe-partout" justement destiné à offrir un consensus maximum à la frange la plus large de la clientèle le constructeur ne fait pas mystère de l'aspect utilitaire de sa nouveauté avec un slogan de lancement pour le moins terre à terre : "Fiat 131 : Conçue pour que vous la gardiez dix ans".
Nous sommes effectivement loin des "Chevaux de feu" de la firme au Biscione... :p

Première grosse surprise dans la gamme en 1976 avec la décision du Directoire de la marque de présenter une déclinaison ultra-sportive de la voiture destinée à l'homologation en Groupe 4 : La Fiat 131 ABARTH.


f17Voir l'image en grand0 vote


Moteur 1 995cm3 à 16 soupapes et double arbre à cames en tête développant 140ch pour la version destinée à la clientèle (mais les voitures vouées à la compétition atteignaient sans peine 245ch), ailes en résine, portes et toit en aluminium.


Fabriquée à 400 exemplaires pour satisfaire au règlement du championnat du monde des rallyes ce modèle, qui remplace une Lancia Stratos pourtant encore très performante, affichera trois titres mondiaux constructeurs (1977, 1978 et 1980) et deux titres pilotes (1978 et 1980) à son palmarès.
f09Voir l'image en grand0 vote


f19Voir l'image en grand0 vote



Produite uniquement à des fins d'homologation la 131 Abarth, comme toutes ses semblables, est une auto en fin de compte délicate à conduire et franchement onéreuse tant à l'achat qu'à l'entretien pour des propriétaires "civils" qui n'envisagent pas d'en faire une bête de course.

La mode pour les petites berlines survitaminées venue d'outre-Rhin au milieu des années 70 et une détente sur le front de l'approvisionnement en Or noir vont inciter Fiat à envisager la présence au catalogue d'une 131 "Sportive mais pas trop", d'une part afin de ne pas la mélanger avec l'aura de la version Abarth reine des rallyes à cette époque mais aussi pour offrir à la clientèle une voiture plus abordable, tant d'un point de vue tarifaire que dans sa conduite de tous les jours.


Le salon de Genève qui ouvre ses portes en mars 1978 voit la présentation d'une gamme 131 refondue (faces avant et arrière ainsi qu'un intérieur modifié et même une version Diesel) avec l'apparition d'une Supermirafiori coiffant la gamme et dotée d'un moteur à double arbre à cames en tête et d'une boite à cinq rapports disponible en deux versions : 1 300cm3 de 78ch et 1 600cm3 de 96ch.


131 "acte deux", il y en aura trois au total...
f20Voir l'image en grand0 vote


f21Voir l'image en grand0 vote


Surnommé Balbiero ce moteur très réussi se prête à de nombreuses évolutions et il n'est pas difficile pour l'état-major d'en imaginer une évolution plus musclée qu'il serait aisé de placer sous le capot de la 131.

Afin de maintenir les projecteurs sur la marque la 131 Racing, uniquement disponible en déclinaison à deux portes, ne sera pas présentée simultanément à Genève mais quelques semaines plus tard pour une commercialisation en France à l'automne 1978.


f01Voir l'image en grand0 vote


Est-elle aussi différente du reste de la gamme 131 comme se plaît à le dire Fiat ? :voyons:

N'est-ce pas un simple "coup-marketing" destiné à maintenir les projecteurs sur la marque à une époque où les GTI à traction avant commencent à occuper une place grandissante sur le marché ? :??:

Vous plaisantez j'espère ? :D

La déclinaison Racing, si elle ne dispose pas bien entendu des évolutions très poussées de l'Abarth, a bénéficié de beaucoup d'attentions de la part des ingénieurs italiens :

-Moteur réalésé à 1 995cm3, vilebrequin à cinq paliers, carburateur double-corps Weber 34 ADF développant 115ch Din à 5 800 tours et 17mkg de couple à 3 600 tours.


A condition d'en assurer un entretien convenable et de respecter le temps de chauffe ce bloc était indestructible !
f08Voir l'image en grand0 vote



-Transmission renforcée (mais le différentiel autobloquant n'est pas de la partie...)


f03Voir l'image en grand0 vote


-Calandre spécifique à cette version avec spoiler sous le pare-chocs


f05Voir l'image en grand0 vote


-Rétroviseurs extérieurs "obus"


f26Voir l'image en grand0 vote


-Pneumatiques en 185/70 SR13 avec une monte optionnelle en 185/60 SR14.


Capable de 185 km/h (malheureusement sur le quatrième rapport, Fiat ayant conservé sur la Racing la boite avec cinquième surmultipliée de la gamme classique ce qui n'est pas franchement vraiment l'idéal pour une conduite dynamique...) on s'aperçoit que malgré son look de boite à chaussures ses performances sont presque identiques à celles de la Golf GTI contemporaine avec un 0 à 100 couvert en 10,3 secondes et un 1 000m DA abattu en 31 secondes !

Il faut reconnaître que les autos de l'époque sont encore légères puisque l'exemplaire qui nous intéresse aujourd'hui dépasse à peine la tonne sur la bascule, autre époque... :ange:
f13Voir l'image en grand0 vote


Pour faire sortir de l'anonymat une carrosserie somme toute bien banale Fiat va littéralement mettre le paquet sur la décoration extérieure, en fait l'auto est disponible avec cinq combinaisons de couleurs pas toujours du meilleur goût, ayons la franchise de le signaler :

-Carrosserie gris foncé/pare-chocs gris clairs :)

-Carrosserie orange/pare-chocs noirs :bien:

-Carrosserie gris foncé/pare-chocs orange :sol:

-Carrosserie gris foncé/pare-chocs verts pomme (!) :p

-Carrosserie gris clair/pare-chocs bleu ciel (!!) :ange:


Non, ce n'est pas un photo-montage ! :lol:
Les Racing étaient bien proposées dans ces teintes...

f10Voir l'image en grand0 vote



Inutile de dire que si la 131 Racing ne fut pas courante en France il est clair que seules les deux premières combinaisons auront les faveurs des clients.

La il fallait vraiment oser ! :lol:
f11Voir l'image en grand0 vote


f27Voir l'image en grand0 vote


Dans cette définition ça passe un peu mieux. :oui:
f14Voir l'image en grand0 vote


Les tarifs, comme toujours chez Fiat, étaient bien étudiés et les 44 900 Francs exigés en l'échange des clés en 1979 sont raisonnables en comparaison des prix pratiqués par la concurrence : 49 000 Frs pour une Toyota Celica 2000GT, 44 200 Frs pour une Alfa-Roméo Giulietta 1.8 et 43 850 Frs pour une Volkswagen Golf GTI certes un peu moins chère mais pas beaucoup plus performante et bien moins équipée.

Bref, et même si le placement-produit n'était pas mauvais la 131 Racing (rebaptisée 131 Sport en Allemagne et en Grande-Bretagne) poursuivra en fin de compte une carrière assez discrète, handicapée par son image de sous-Abarth, sa transmission aux roues arrières qui n'avait plus les faveurs des clients (pourtant son comportement routier était plutôt typé sous-vireur à l'usage) une tendance à la rouille effrayante et l'image des productions Fiat de l'époque c'est à dire mignon-tout plein quand c'est neuf mais au vieillissement très accéléré par la suite... :sic:


La sellerie ne faisait hélas pas illusion très longtemps...
f06Voir l'image en grand0 vote


La toute nouvelle Fiat Ritmo fut une bonne banque de données pour la 131 Racing, en particulier au niveau des optiques principales qui étaient les mêmes.


Mais on aurait pu éviter d'y installer à bord ce volant carrément hideux déjà peu apprécié sur la Ritmo : Non seulement son contact était désagréable mais sa texture en "mousse de Marshmallow" ne tenait pas dans le temps. :(
f12Voir l'image en grand0 vote



Sa fabrication sera effective du printemps 1978 à janvier 1981 (elle restera par contre au catalogue jusqu'en juin afin d'écouler les stocks) et ce sans la moindre modification.


Malgré mes recherches je ne sais pas combien d'exemplaires sortirent des chaînes de Turin ni même combien furent immatriculés en France... :bah:


C'est la voiture dont je rêvais pour emballer ma petite copine à l'époque...
Bon d'accord : J'avais 13 ans, pas le permis et pas une tune ! :D
f04Voir l'image en grand0 vote



J'ai eu le privilège (je dis bien privilège car l'auto n'a jamais vraiment courue les rues) de faire quelques kilomètres à bord d'une 131 Racing en 2011 et je puis vous dire que la cure de dépaysement fut totale !


Jensen à bord d'une 131 Racing orange un soir de septembre 2011 dans les rues de Colmar, un spectacle que vous avez manqué ! :p
f02Voir l'image en grand0 vote



Entre le moteur, certes volontaire et plaisant, mais très présent à bord et l'aspect désormais étriqué de la carrosserie je garderais un souvenir inoubliable de son revêtement intérieur "en peau de velours véritable" posé sur des sièges à la mousse singulièrement avachie ce qui accentuera encore plus mon impression de rouler au ras du bitume.

Côté performances tout à définitivement changé de nos jours... :o
A une époque où le premier "traîne-couillon" estampillé SUV est capable de vous propulser à 180 km/h (sur des routes désormais limitées à 80 : Merci Édouard ! :pfff: ) les capacités sportives de la 131 Racing ont définitivement vieillies et vous avez le droit de vous demander, à vos yeux d'habitants du troisième millénaire, ce que vos aînés pouvaient bien trouver de sportif à cette auto... :ange:

Il suffit pourtant de se remémorer les 44ch Din de la Renault 5 GTL ou les 65ch d'une Citroën GS 1300 contemporaines pour comprendre que cette Fiat était vraiment trois crans au-dessus ! ;)

Sa côte, restée très basse plusieurs décennies, grimpe d'année en année et s'il était possible il y a encore dix ans de trouver une 131 Racing en état correct pour 1500€ il vous faudra désormais ajouter un zéro au chèque et vous armer de patience pour la recherche des pièces spécifiques à cette version, Fiat ne fournissant plus rien depuis belle lurette...


Désormais Collector après une trentaine d'années d'oubli pur et simple la Racing sort enfin de l'anonymat, il était vraiment temps !
f24Voir l'image en grand0 vote


Entre l'aménagement intérieur qualitativement dépassé, la direction non assistée (même pas en option !), son mode de transmission, son essieu arrière rigide, les petits rétros California où l'on ne voit rien et la musique ambiante dès que le moteur grimpe dans les tours on se dit que cette Fiat n'est pas en fin de compte un engin du passé ou d'une autre époque : C'est carrément la voiture d'un autre monde !

Et j’aime ça... :o

Au démarrage : https://www.youtube.com/watch?​v=5dujJJWtqJo

Ce bruit... :love: : https://www.youtube.com/watch?​v=Um_kAikC6lI

L’inénarrable publicité pour la 131 qu'on vit en France au cinéma durant l’entracte, à voir ! https://www.youtube.com/watch?​v=4KjMdNyvaUA



 :coucou:

Jensen.

Sujets relatif
Profil : Pilote addict
jce12
Coupe bronze Collections Collections - succès or nombre de vues Collections - succès bronze sujets
  1. Posté le 01/10/2019 à 18:21:53  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ah ouaip l ex voisin de mes parents possédait une 131 super MIRAFIORI année modèle 78 propulsion a l ancienne bonne caisse finition cheap mais ca rouillait!

Profil : Pilote addict
jce12
Coupe bronze Collections Collections - succès or nombre de vues Collections - succès bronze sujets
  1. Posté le 01/10/2019 à 18:26:44  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Un facteur de mon village avait acheté un break MIRAFIORI un bleu typique de ces années la modèle 79 avec le brossage de capot preuve que la fée mazoutee propulsait cette voiture la dénomination de ce break c était Panorama il me semble!

Publicité

Profil : Pilote addict
jce12
Coupe bronze Collections Collections - succès or nombre de vues Collections - succès bronze sujets
  1. Posté le 01/10/2019 à 18:28:04  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Le bossage du capot c est mieux!

Profil : Top membre sécurité 2018
  1. config
daniel762
Collections - succès or messages
  1. Posté le 01/10/2019 à 21:33:12  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ça fait envie !

Jensen tu as songé à te lancer dans le commerce automobile ? Avec ta façon de vanter le produit, tu ferais des miracles...
Message édité par daniel762 le 01/10/2019 à 21:34:00

---------------
Sécurité Routière oui, radars et répression automatiques non !
Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
[Topic officiel] Isuzu 117 : La belle du soleil levant 4
Estimation du prix d'une Lada Niva Pick-up d'époque 0
Demande Aide pour identification Cerclages de jantes / Enjoliveurs Volkswagen VW 0
Présentation Challenger : Nouveau Bébé + Petite Question 14
Vendre mes ancêtres 11