Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
   / / / /

Procès sur l'avortement au Portugal

 

5 utilisateurs inconnus
Ajouter une réponse
 

     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Procès sur l'avortement au Portugal

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Zir74ef
Invité
Coupe or Les Clubs Les Clubs - succès or nombre de vues Les Clubs - succès or sujets
  1. Posté le 17/02/2004 à 18:16:41  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
ziriako_10​77038131_p

Procès sur l'avortement au Portugal: le tribunal acquitte tous les accusés



AVEIRO (AFP) - Le tribunal d'Aveiro (nord du Portugal) a acquitté mardi tous les accusés à l'issue du procès dans lequel 17 personnes étaient poursuivies pour avortement clandestin, a annoncé à la presse la députée communiste Odete Santos.

Un médecin accusé de pratiquer des avortements clandestins contre rémunération, sept femmes et neuf complices présumés pour la plupart les compagnons ou les maris des accusées, étaient poursuivis depuis 1997.

Plusieurs centaines de personnes à l'appel de partis de gauche et d'associations favorables à la dépénalisation de l'avortement s'étaient rassemblées à l'extérieur du tribunal en signe de soutien aux accusés.

"Référendum tout de suite, l'avortement n'est pas un crime, c'est la loi qui est criminelle", pouvait-on lire sur des pancartes.

"C'est une décision exemplaire", a déclaré la députée Odete Santos au micro de la radio privée portugaise TSF. "Je suis très satisfaite", a-t-elle ajouté.

Le Portugal conserve l'une des législations les plus restrictives d'Europe sur l'avortement. Les peines de prison prévues vont de trois ans pour les femmes ayant avorté à huit ans pour ceux qui les ont pratiqués.

Le procès d'Aveiro a relancé le débat au Portugal sur un assouplissement de la législation sur l'interruption volontaire de grossesse.

Yahoo
Message édité par Zir74ef le 17/02/2004 à 18:22:23
Sujets relatif
Invité
Coupe or Les Clubs Les Clubs - succès or nombre de vues Les Clubs - succès or sujets
  1. Posté le 17/02/2004 à 18:21:22  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
"C'est une décision historique", a déclaré la députée communiste Odete Santos, qui a annoncé à la presse et aux manifestants rassemblés devant le tribunal le verdict des juges. "C'est une décision exemplaire, je suis très satisfaite", a-t-elle ajouté.

Le juge, qui présidait le jury, Paulo Teixeira a expliqué qu'il n'existait pas de preuves que les sept femmes avaient avorté, mais qu'en revanche des charges pesaient contre le médecin, dont des biens ont été confisqués. Certaines accusations étaient fondées sur des écoutes téléphoniques annulées en cour d'appel.

Des cris de joie et des slogans en faveur d'une libéralisation de l'avortement ont accueilli le verdict d'acquittement, selon un photographe de l'AFP sur place.

Plusieurs dizaines de personnes s'étaient rassemblées à l'extérieur du tribunal pour soutenir les accusés, à l'appel de partis de gauche et d'associations favorables à la dépénalisation de l'avortement.

"Referendum tout de suite, l'avortement n'est pas un crime, c'est la loi qui est criminelle", pouvait-on lire sur des banderoles.

"Les femmes ont été acquittées par manque de preuves, elles ont été acquittées par hasard, ce n'est pas suffisant", a commenté la responsable des Jeunesses socialistes (opposition) Jamila Madeira, au cours d'un débat radiodiffusé.

Le procès d'Aveiro a ravivé le débat sur un assouplissement de la législations sur l'interruption volontaire de grossesse, l'une des plus restrictives d'Europe avec l'Irlande et la Pologne. L'avortement clandestin est passible de trois ans de prison pour les femmes ayant avorté ou de huit ans pour leurs auteurs.

L'avortement n'est autorisé qu'en cas de danger pour la vie de la mère, ou dans certaines limites de risque pour sa santé physique ou psychique, de malformation congénitale des nouveaux-nés ou de violences sexuelles.

Seuls 675 avortements ont été pratiqués légalement en 2002, les avortements clandestins étant estimés à entre 20.000 et 40.000.

Une pétition réclamant l'organisation d'un nouveau référendum sur une dépénalisation partielle des avortements jusqu'à la dixième semaine de grossesse a recueilli plus de 120.000 signatures. Déposée au parlement, elle devrait y être débattue le 3 mars.

L'issue du débat dépendra toutefois de la discipline de vote qu'observeront les députés du Parti social-démocrate (PSD, centre droit), principale formation de la majorité gouvernementale, très divisée sur la question.

Le Premier ministre social-démocrate José Manuel Durao Barroso s'est déclaré "incapable de condamner une femme ayant fait ce choix". Mais son allié au gouvernement, le Parti Populaire (CDS/PP, droite), a fait du statu quo son cheval de bataille.

Les responsables du PSD refusent ainsi l'organisation d'une consultation populaire avant la fin de la législature en 2006.

La responsable des Jeunesses socialistes a appelé mardi la majorité parlementaire à respecter la liberté de conscience des députés. "Il est important que la majorité prenne en compte cette question de conscience et ne bloque pas (le projet) au nom de la discipline de vote".

Selon un sondage publié récemment par l'hebdomadaire Expresso, 67% des Portugais souhaitent un nouveau référendum et 79% voteraient en faveur d'une légalisation de l'avortement.

En 1998, les Portugais avaient rejeté par 50,9% des voix une dépénalisation de l'avortement jusqu'à la dixième semaine de grossesse, lors d'un référendum marqué par une très faible participation.

Le Temps

Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Mon controle de police 3
Arthur: vous aimez? Vous aimez pas? 39
Faurecia condamné à verser 600ans de salaire !! 27
Qu'avez-vous mangé aujourd'hui? 47
Envoyer vos sms... 2