Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
   / / / /

Un gouvernement au service des actionnaires

 

Il y a 33 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Un gouvernement au service des actionnaires

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Routard confirmé
emmanuel_09
Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès bronze messages
  1. Posté le 13/03/2017 à 23:31:37  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
:coucou: les filles!

Comme y a pas mal de gens sur ce topic qui semblent persuadés qu'on vit chez les bisounours gauchistes de Corée du Nord et que le JDD est un journal de gauche :ddr:, je me suis dit qu'on pouvait compiler les infos qui montrent tout ce que ce gouvernement a fait pour nos amis patrons et actionnaires, ces gens si désintéressés qui ne pensent qu'à créer de l'emploi alors que le vilain Etat les en empêche:

Je commence donc:

http://www.liberation.fr/futur [...] ci_1555488

Citation :


LGV Ouest : Veni vidi Vinci

La nouvelle ligne TGV de Paris vers Bordeaux utilise des voies appartenant au groupe de construction. Qui attend fermement un retour sur investissement, aux dépens de la SNCF.



Avec les nouveaux TGV L’Océane (Sud-Ouest) et Ouest (Bretagne), la SNCF entend attirer 4 millions de voyageurs supplémentaires d’ici à 2019. En misant sur des temps de trajet encore réduits. Le pari est cependant risqué car le prix des billets va augmenter pour les clients et la SNCF va devoir remplir beaucoup plus de rames que ce qu’elle souhaitait. Car pour la première fois, l’entreprise publique n’est plus seule à bord. Elle doit composer avec le secteur privé, Vinci et Eiffage en tête, qui a construit les voies et lui loue au prix fort. Décryptage.

[...]

De son côté, la SNCF est loin d’être à la fête. Elle a plaidé sans succès pour des fréquences beaucoup moins importantes sur cette ligne. Il va en effet lui falloir remplir ces 33 trains quotidiens, des TGV « Duplex » à double étage, sans pour autant brader le prix des billets. D’ores et déjà, l’entreprise publique a prévu de perdre 90 millions d’euros d’ici au mois de décembre dans cette campagne du sud-ouest. Quant à l’avenir, un haut responsable de la SNCF, sous couvert de l’anonymat, ne mâche pas ses mots : « L’offre est surdimensionnée. Cette li gne restera dans le rouge indéfiniment. L’Etat a négocié directement avec les opérateurs privés et nous n’étions pas dans la boucle. Ce contrat c’est ceinture et bretelles pour Vinci. »
C'est parti!

[:xila:9]

Sujets relatif
Profil : Routard confirmé
emmanuel_09
Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès bronze messages
  1. Posté le 13/03/2017 à 23:44:54  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ca cause un peu du CICE dans cette campagne (entre les casseroles de Fillon).

Voici le bilan qu'en tirait ce torchon gauchiste appelé L'Usine Nouvelle:

Citation :



Le bilan décevant du CICE

Solène Davesne Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE)
Publié le 29/09/2016 À 06H31

Depuis 2013, le crédit d’impôt pour la compétitivité et l'emploi a permis de créer 50 à 100 000 emplois seulement mais n’a pas eu d’effet ni sur la R&D ni sur les exportations



Le crédit d’impôt compétitivité emploi a-t-il vraiment rempli sa mission ? Le comité de suivi du dispositif, piloté par France stratégie, livre un bilan décevant de l’efficacité du dispositif qui doit coûter près de 20 milliards d’euros par an. Pour la première fois, le comité de suivi dispose des résultats des travaux réalisés par trois équipes de recherche économique depuis un an et demi.
Conclusion : les chercheurs n’ont pas mesuré "d’effet observable sur l’investissement, la R&D et les exportations", selon le rapport du comité de suivi. La baisse du coût du travail engendré par le CICE aurait en revanche permis de créer ou de sauver 50 000 à 100 000 emplois sur la période 2013-2014. Une évaluation un peu moins élevée que les projections de l’Insee (jusqu’à 140 000 emplois).
Ces résultats tombent mal pour le gouvernement. A l’automne, les parlementaires doivent adopter dans le projet de loi de finances pour 2017 une nouvelle hausse du taux du CICE de 6 à 7 %. De quoi alimenter l’opposition des frondeurs. Il est pourtant encore un peu tôt pour conclure à l’inefficacité du CICE. L’évaluation confirme surtout ce que l’on savait déjà : qu’une politique de l’offre, visant à améliorer la compétitivité des entreprises met du temps à produire ses effets.
Le comité de suivi estime possible que le CICE aboutisse à "augmenter le niveau des exportations de l’ordre de deux points" grâce à l’amélioration de la compétitivité-prix et à plus long terme à une montée en gamme grâce à un surcroit d’investissement. "Mais cet effet ne pourra être observé qu’à un horizon de quelques années", estime le comité.
Lueur d’espoir : le CICE a commencé à améliorer les marges des entreprises. Au final, seule une "fraction" du CICE a servi à des hausses de salaires, l’essentiel allant à la reconstitution des marges. Le comité de suivi souligne un autre "effet probable" sur la survie d’entreprises, en réduisant le taux de défaillance des entreprises en difficulté. Pour prouver ces intuitions, le comité de suivi a commandé de nouvelles études. Leurs résultats devraient être connus début 2017
Alors un petit calcul mental: 20 milliards € divisé par 100.000 (hypothèse optimiste), ça fait 200.000 €/emploi/an... On aurait pu en créer 10x plus.

Mais rassurons-nous:

Citation :


Lueur d’espoir : le CICE a commencé à améliorer les marges des entreprises.
Ah, je suis content de savoir où passent mes impôts ! [:tibelzeb:19]

Profil : Pilote d'essai
  1. homepage
paulo_les_gaz
Coupe bronze Les Clubs Les Clubs - succès bronze nombre de vues Les Clubs - succès bronze sujets
  1. Posté le 20/03/2017 à 17:09:47  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
La LGV n'a pas été commandée pour faire plaisir à Vinci, elle a été commandée pour faire plaisir à des électeurs.

Après, que Vinci ait négocié un contrat qui ne soit pas à perte est quand même normal. C'est très étonnant de s'en offusquer :bah:

Concernant le CICE, le "bilan décevant" est quand même franchement à relativiser.

En effet, sur la période 2013/2014, les fonds n'étaient pas encore versés aux entreprises dans de nombreux cas. On peut difficilement les blâmer de ne pas avoir engagé de fonds sans certitude de toucher quoi que ce soit (tant que c'est pas sur le compte, on n'est jamais à l'abri).

Par ailleurs, si sur le principe, le CICE est plutôt une bonne chose, la méthode laisse à désirer. En tant que chef d'entreprise, je vois le CICE comme un truc qu'on me verse, mais qu'on va m'annuler du jour au lendemain pour un motif extérieur (changement de majorité, etc.). Cela incite donc à beaucoup plus de prudence qu'une baisse de cotisations patronales (principe du CICE) qui aurait immédiatement été perceptible (et non avec 1à 2 an de décalage) et beaucoup plus rassurant.

Enfin bon, perso, j'ai investi et pas qu'un peu, je pense avoir respecté le deal. :jap:


---------------
Chasse, pêche, nature et misanthropie :D
Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
D'après vous, Fillon doit il se retirer? 2072
Macron en marche, espérance ou exaspération? 772
Premier tour des Présidentielles 2017, rien ne va plus 1980
1 er tour des primaires 402
Vous êtes plutôt Trump ou Clinton ? 1416