Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
 

Il y a 778 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

 Mot :  Pseudo :  
  Aller à la page :
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  100  200  300  400  410  420  430  431  432  433  434  435  436  437  438  439  440  450  460
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

Sujet officiel

[Topic Officiel] BMW M135i & M140i F20 / F21 (2011-2019)

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Pilote pro
quenotte
Marques - succès argent messages
  1. Posté le 22/11/2017 à 12:09:51  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Reprise du message précédent :

tutur70 a écrit :

Le freinage de série ne serait clairement pas suffisant pour rouler à un rythme soutenu sur circuit. Durites et liquide sont déjà suffisants pour garder une bonne endurance.

Je n'ai eu aucun soucis de surchauffe et de perte de puissance. Mais il faisait relativement frais (15°C), en plein été ça doit être un poil limite... d'où l'intérêt de passer un échangeur gros volume.

Pour la température d'huile, je n'ai pas d'Awon ou autre, donc compliqué de faire un retour là dessus.

J'oubliais, au niveau de la boite (je suis en ZF 8 rapports), aucun soucis de surchauffe, à la monter c'est un régal, juste un peu chiant à la descente des rapports parce qu'elle met parfois du temps à changer lorsqu'on est trop haut dans les tours. Et étagement un peu long, il ne me semble pas avoir dépassé la 6ème.
Afficher plus
Afficher moins



La ZF8 a 6 rapports courts (avec vmax à fond de 6e) et deux overdrive pour la conso. Donc normal que tu n'aies pas utilisé les 7 et 8 ;)

Sais-tu quel I-Level a ton auto (version du soft de la voiture)?

Il y a eu de grosses améliorations de faites depuis le lancement de ton auto, au niveau de la boite, de la suspension,...

Cela vaut le coup d'aller chez BMW pour la faire mettre à jour.

Ensuite pour avoir un setup plus sympa, bras avant (LCA+TS) de F8x (M2/M3/M4) et DGL M Performance ;)

Pour faire des améliorations, va voir par ICI ;)

Message édité par Quenotte le 22/11/2017 à 12:12:04

---------------
:D
Sujets relatif
Profil : Membre confirmé
tutur70
  1. Posté le 22/11/2017 à 13:08:56  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

gabs07 a écrit :


Salut,

Pour avoir roulé deux fois au Bugatti avec ma 130i stock, je confirme pour ma part une mollesse de suspension trop prononcée, des soucis d'endurance des freins (j'ai du remplacer tout le système après pas loin de 600km de piste, plus de plaquettes, disques voilés). Pour comparaison, je prenais un peu plus de 190 en bout de ligne droite.
Comme toi, je me suis éclaté sur ce circuit et c'est vraiment enrichissant de connaître son auto sur le bout des doigts.
Par curiosité, tu tournais en combien?
2min15 avec ma 130i en RFT pourris (depuis je roule en PSS mais je n'y suis pas retourné avec)
Afficher plus
Afficher moins


Je ne me suis (malheureusement) pas chronométré... c'était prévu et une fois qu'on est dans l'auto on y pense plus ahah

Mais à la louche comme ça, mon pote avec sa M3 E92 roule en 1m57 au mieux, et les tours que j'ai fait derrière lui, il me mettait assez peu finalement (j'ai pu le "suivre" 4 ou 5 tours). Je dirais dans les 2min02-03 :) Mais c'est juste une approximation, je suis peut-être à la ramasse!

La piste est hyper sécurisante, à moins de le faire exprès, c'est impossible de sortir! Et le long droit qui se referme au bout de la ligne droite avant la chicane dunlop est magique...

Message cité 1 fois
Message édité par tutur70 le 22/11/2017 à 13:20:21
Profil : Membre confirmé
tutur70
  1. Posté le 22/11/2017 à 13:13:30  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

gabs07 a écrit :

Sinon, tout comme toi, les flancs extérieurs des pneus étaient complétement bouffés en fin de journée. Plus de la moitié des inscriptions y avait disparue.

Avec ma boîte manuelle, quasi pas besoin de passer la 5 (200 en fond de 4)...

Niveau conso, tu as fait combien de km avec un plein au taquet sur piste? (166km pour moi avec un réservoir de 53l)
Afficher plus
Afficher moins


Pour l'essence, ça donne envie de pleurer quand on voit la vitesse à laquelle la jauge descend! j'ai fait du 30L de moyenne, et j'ai bouffé quasi 2 pleins dans la journée (réservoir de 52L)... et fais 300kms environ.

Publicité

Profil : Pilote pro
  1. homepage
lo7
Marques - succès argent messages
  1. Posté le 22/11/2017 à 14:46:43  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

tutur70 a écrit :

On sent surtout les blaireaux qui roulent avec le frein à main ^^ ça ne sert à rien d'avoir la pistarde "ultime" si c'est pour rouler comme un peintre, au moins ça en fait redescendre certain sur terre.

Je me considère pas comme un "pilote", juste quelqu'un qui manie pas trop mal le cerceau et qui aime progresser.

Par contre ça fait peur d'en voir certains en pistes... Mais bon le but est de s'amuser.

Ce qui me faire rire c'est ceux en M3RS qui ferment toutes les portes pour SURTOUT pas se faire passer, quitte à te bloquer pendant 4 ou 5 tours, je me demande comment ils font pour faire entrer leur égo dans l'auto, la tête doit avoir du mal à rentrer mdr
Afficher plus
Afficher moins


Je réitère...
J'ai déjà possédé une M135i LCI.
D'origine, une M3RS lui met une misère sur circuit à coup de volant équivalent.

Alors si tu es devant des MRS modifiées en tracktoys avec une M135i stock sauf plaquettes et durites, une Saxo trackday devrait te suffire pour les suivre :w


édit: bref, tu as un bon coup de volant :jap:

Message édité par Lo---> le 22/11/2017 à 14:47:55
Profil : Nouveau membre
  1. config
stef1800
  1. Posté le 22/11/2017 à 14:58:56  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Question, en vue d'un prochain possible achat (courant 2018) d'une M135 Xdrive 2014-2016. C'est envisageable stock (à 100%) d'aller faire une sortie circuit sans changer rien du tout (plaquettes freins, liquide et durites) ou cela en vaut pas la peine ?

Je précise que je n'ai jamais fait de circuit, c'est plus pour une journée découverte (petites sessions de 15 min avec pauses) avec plusieurs potes sans vouloir exploser les chrono et aller visiter les bac à sables... :p . J'ai aussi en tête la petite Audi S1 qui est surement plus fun dans ce domaine mais sortant d'une Subaru WRX STI, je pense aller plutôt chez BM ;)
Message cité 1 fois
Publicité

Profil : Pilote
gabs07
Marques - succès argent messages
  1. Posté le 22/11/2017 à 15:09:39  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

tutur70 a écrit :

Je ne me suis (malheureusement) pas chronométré... c'était prévu et une fois qu'on est dans l'auto on y pense plus ahah

Mais à la louche comme ça, mon pote avec sa M3 E92 roule en 1m57 au mieux, et les tours que j'ai fait derrière lui, il me mettait assez peu finalement (j'ai pu le "suivre" 4 ou 5 tours). Je dirais dans les 2min02-03 :) Mais c'est juste une approximation, je suis peut-être à la ramasse!

La piste est hyper sécurisante, à moins de le faire exprès, c'est impossible de sortir! Et le long droit qui se referme au bout de la ligne droite avant la chicane dunlop est magique...
Afficher plus
Afficher moins



Tout comme toi, j'ai oublié de chronométrer mais grâce à la go pro, j'ai pu après coup mesurer ma progression au fil de la journée.
J'avais en tête que le M235i tournait en 2"02 avec Tinseau à son volant.
Lors de ma 2ème journée, j'avais réussi à tenir 3 tours propres à contenir une M235i et une MRS 275cv avant de finir par me faire passer.

Sinon, d'accord avec toi quant à la courbe Dunlop, vraiment un régal bien qu'impressionnante!
J'adore aussi Garage Vert et Chemin aux Bœufs!!

Ce circuit donne effectivement l'impression d'être en totale sécurité. Aucun incident à noter lors de mes deux journées mais la veille de ma dernière sortie, un jeune s'est tué en M3 à la sortie du raccordement, juste avant la ligne droite. Il s'est pris le mur en béton de face. Difficile à imaginer car c'est l'endroit le plus lent de tout le circuit.

Profil : Pilote
gabs07
Marques - succès argent messages
  1. Posté le 22/11/2017 à 15:14:24  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

stef1800 a écrit :

Question, en vue d'un prochain possible achat (courant 2018) d'une M135 Xdrive 2014-2016. C'est envisageable stock (à 100%) d'aller faire une sortie circuit sans changer rien du tout (plaquettes freins, liquide et durites) ou cela en vaut pas la peine ?

Je précise que je n'ai jamais fait de circuit, c'est plus pour une journée découverte (petites sessions de 15 min avec pauses) avec plusieurs potes sans vouloir exploser les chrono et aller visiter les bac à sables... :p . J'ai aussi en tête la petite Audi S1 qui est surement plus fun dans ce domaine mais sortant d'une Subaru WRX STI, je pense aller plutôt chez BM ;)
Afficher plus
Afficher moins


Honnêtement, si c'est juste pour une prise en main un peu plus musclée que sur route et que tu ne vises que le plaisir, ton auto stock suffira amplement. Après, comme tu le soulignes, il est impératif de s'arrêter toutes les 15 minutes maxi (mais normalement, tu en sentiras aussi le besoin) et il vaut mieux éviter les fortes chaleurs.

Profil : Pilote
gabs07
Marques - succès argent messages
  1. Posté le 22/11/2017 à 15:17:46  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Jeudi, plaquettes neuves aux quatre coins. L’ordinateur de bord indique 26 000 km de durée de vie pour l’avant et 36 000 pour l’arrière.

Dimanche soir, 500km plus tard, l’ordinateur de bord annonce désormais respectivement 12 000 et 22 000 km. Encore 200km plus tard, ces valeurs n’ont pas changé.

Pas facile de mémoriser un circuit quand on passe son temps à surveiller ses rétros ! Pour ne rien arranger, n’ayant jamais eu de console et ma dernière partie de jeu vidéo de bagnole remontant à V rallye 1 en 99, je n’ai absolument aucune idée du tracé.

Je débarque donc totalement dans l’inconnu et j’ai les mains bien moites au moment de boucler mes premiers tours sur le Bugatti au milieu d’engins pour le moins impressionnants : 911 turbo, GT2, GT3, GT3RS, Lotus, Corvettes, Gallardo Superleggera, 458 Italia, M3/5/6 à la pelle, C63AMG, Lexus ISF, RS4/6, Jaguar XKRS, S2000, RX8, Opel Speedster, Caterham et j’en passe pour les véhicules de série mais aussi de drôles de petites bêtes arrivées sur plateaux telles que Clio I 16s / III RS, 206/207, Golf I, Civic, M3 E30/E36/E46 dont seules les carrosseries rappellent les modèles de série et encore. Tout ce beau monde avec une forêt de tubes dans l’habitacle et une collection de slicks qui ne demande qu’à chauffer.

Plus surprenant, des « super tourismes » Seat Leon Cup et Audi TT avec un aileron arrière digne d’un bon vieux comptoir de bistrot.
En complément, une armada d’autos préparées mais arrivées par la route, à commencer par une ribambelle de M3 mais aussi par exemple une 300ZX avec des bazookas en lieu et place des sorties d’échappement, un vieux break RS4 bi-turbo superbe avec un niveau de performances juste hallucinant.

Ceci dit, la cerise sur le gâteau arrivera en piste lorsque mes rétros ne me permettront pas de repérer des barquettes (Funyo) au ras du sol, plein pot dans le S bleu. Bientôt, c’est au tour de la KTM de me surprendre mais pas longtemps, à cette vitesse…

Pour certains, la journée a donc commencé par une petite séance de démontage sur le parking : remplacement des roues homologuées pour venir jusqu’au Mans par des slicks stockés dans les camionnettes des copains.

8h30 du matin, fin du briefing de début de journée, des questions ? J’hésite à demander s’il est encore temps de se faire rembourser avant de rentrer à la maison. Je prends mon courage ou plutôt mon volant à deux mains et je tente de me rassurer comme je peux en constatant qu’il y a tout de même une poignée d’amateurs sans doute aussi un peu inconscients qui détonnent tout comme moi : une Mégane RS III Nurburgring, un TT « normal », une Mini Cooper S, une Fiesta ST flambant neuve. Je dois être un des rares si ce n’est le seul en pneus run flat et je présente sans doute le rapport poids puissance le plus défavorable de la journée.

Déjà dans l’ambiance pour m’y rendre, aucun trafic en ce dimanche matin à 6h, si ce n’est quelques participants à cette belle journée, paisiblement en route tout comme moi. Je n’ai jamais posé les roues de ma 130i sur circuit et je n’ai jamais roulé sur le Bugatti. Depuis ma mésaventure avec la Bentley, je m’étais promis de tenter au moins une fois une sortie circuit avec la 130i. Donc oui, je l’ai fait, je me suis inscrit à une journée roulage libre sur le Bugatti du Mans avec la 130i et maintenant, je peux dire que je ne le regrette en rien.

Un peu plus tôt, je me présente à l’accueil ou plutôt au contrôle d’accès à la piste et là le gars, limite interloqué, me demande, vous allez roulez avec ça ? Il se reprend : avec la petite BM ? J’ai bien senti qu’il allait me proposer le parking visiteur pour garer ma charrette. Quelques belles autos d’ailleurs sur le parking…

Première session, on suit sagement sur deux tours la Subaru qui fait office de pace car, le temps de chauffer les pneus et de voir à quoi ressemble le circuit. Il fait 6°C et ça ne met pas en confiance côté adhérence. J’aborde le virage Garage Vert à petit rythme sans avoir aucune idée des vitesses de passage envisageables. Je serai vite fixé par mes nouveaux camarades. La Subaru rentre et là tout le monde débranche les neurones sauf moi, je transpire de plus en plus et je ne suis clairement pas serin. Deux tours plus tard, la Leon Cup part à la faute devant moi, en tête à queue dans un nuage de fumée de slicks à la Chapelle, pas loin de finir sa course dans le bac à gravier. Ca refroidit…

Quelques tours plus tard, c’est au tour d’une M3 en slicks de me faire l’intérieur avant la chicane Dunlop et de perdre le contrôle le temps d’une seconde qui me paraît interminable. Jolies traces au sol, jolis donuts ! Pas passé loin non plus…

Déjà 15 minutes de roulage, je m’arrête 5 minutes pour me détendre et inspecter les freins et les pneus. Ca sent un peu le cramé mais ca va encore. Il fait froid mais moi aussi j’ai chaud à défaut de l’être. Premier point conso : 20l/100km à l’ordinateur de bord sur 15 minutes. Je repars pour une deuxième session, toujours mal à l’aise car je passe mon temps à surveiller mes rétros et à me faire doubler de partout. Je lève souvent le pied et me déporte des trajectoires pour ne pas gêner les autres. Au final, ressort la frustration de ne pas se faire plaisir. Je décide donc d’essayer de mémoriser le circuit par tronçons. Petit à petit, ça vient doucement mais ça demande du temps et beaucoup de concentration. J’en oublie le temps et roule 20 bonnes minutes avant de m’arrêter à nouveau. C’est la sensation dans la pédale de frein et les distances de freinage qui se rallongent soudainement qui me rappellent à l’ordre.

Ce coup-ci, je suis inquiet car je ne suis pas encore sorti de la voiture que ça fume ! Les plaquettes puent et réchauffent sacrément l’atmosphère plus que frisquette. On me rassure dans le paddock en me disant que le rodage des plaquettes est maintenant terminé et que ça devrait rentrer dans l’ordre. Je vais changer mon approche : désormais, je vais freiner moins longtemps mais bien plus fort, du dégressif en gros. Effectivement, ça se passera mieux par la suite au niveau des freins mais ça prend du temps d’apprendre à taper à fond dans la pédale du milieu sans arrière pensée. Je laisse bien refroidir avant une dernière session matinale.

Je repars plus détendu pour ce troisième run mais à peine sorti des stands, je me retrouve à rattraper un vilain « donuts », involontaire bien sûr, en sortie de chicane Dunlop : mes pneus sont trop froids et j’ai réaccéléré trop tôt, roues non droites.

Plus de peur que de mal, ce n’est pas un passage rapide, ce qui me permet de récupérer la voiture : pas de tête à queue, je reste sur la piste et ne gêne personne. A partir de là, c’est le déclic. Je trouve également la parade : 15 minutes de roulage, pause de 3 à 5 minutes pour refroidir les freins tout en conservant les pneus dans la bonne plage de température.

Incident en piste, une M3 compresseur dont certains annonçaient 600cv souille d’huile une partie de la piste. Elle ne repartira pas. Nous non plus, du moins pas avant la pause déjeuner de deux heures, le temps pour les équipes du Bugatti de mousser la piste pour gommer tout ça.

J’en suis à 24l/100km de moyenne pour 90km parcourus sur circuit dans la matinée. Ca commence à venir un peu mais il est temps de souffler, de se restaurer, de refaire un autre plein et de recharger les go pro.

14h, deux tours de chauffe derrière la pace car et c’est reparti. Tout le monde piaffe d’impatience. Il fait maintenant 8°C. Ca se tire la bourre de partout, chacun à son niveau. J’essaie de suivre le TT, la MRS, la Golf I, une 135i, la Civic. Ca commence vraiment à être sympa. Les secteurs s’enchaînent bien. Je me sens de plus en plus à l’aise et titine en redemande, elle ronronne comme jamais. Les tours se cumulent et j’ose, je commence à pas mal attaquer, du moins à mon niveau. Lors de mes courts arrêts, je m’amuse à extraire des boulettes de pneus avec mes doigts, les pauvres Pzéro, ils prennent chers !

L’obscurité tombe, quelle ambiance que de tourner de nuit sous les projecteurs géants, les mêmes qui éclairent les 24 heures. Je débranche à mon tour mes derniers gardes fous, environ deux neurones. Avec un peu de recul, je ne reviens pas des progrès accomplis sur une seule journée. Je m’amuse désormais à jouer avec la limite des pneus (run flat), ça couine, ça dérive, je ne ralentis plus inutilement pour les autres même si je regarde toujours bien mes rétros. Sur certains secteurs, je réussis à rester au contact d’autos qui étaient simplement insuivables pour moi le matin même. Je vends chère ma peau. Il fait bien nuit, encore 10 minutes avant la fermeture, le temps de boucler encore deux derniers tours au taquet. Je n’en ferai qu’un, l’ordinateur de bord m’annonçant 6km avant de tomber à sec. Dommage, je finis chaud bouillant mais aucune frustration, que du plaisir sur cet après midi, grosse banane.

Je refais le plein et c’est l’heure des stats : 172km parcourus cet après midi pour un plein, 49l de SP98, soient une moyenne de 28.5l/100km. Record battu !
Sur la journée, j’aurai parcouru 262km de circuit, soient une bonne soixantaine de tours, pour 75l, soit une moyenne de 27.5l/100 quand l’ordinateur de bord annonce 25.2…
Au final, ça me fera une journée à 125l de SP98.

Retour sur Paris tranquillement, bien rincé physiquement mais gonflé aux endorphines, au point de ne pas trouver le sommeil. 11l/100km sur le retour, 10.5 à l’aller.

Pas de consommation d’huile selon l’ordinateur de bord mais en pas loin de 300 bornes de circuit, j’en ai perdu 1000 pour la prochaine vidange (dans 6000km contre 7000 le matin). De toute façon, je vais la ramener dans la foulée en concession pour un check complet et une vidange.

Ceci étant, je ne suis pas inquiet car je n’ai pas passé ma journée à escalader des vibreurs, à visiter des bacs à gravier ou à tondre la pelouse. Je n’ai fait que bouffer du consommable (pneus, plaquettes, essence) et l’auto s’est très bien comportée toute la journée sans baisse de forme, au contraire. Je pense que la clé est de marquer régulièrement des pauses, pas plus de 15-20 minutes au taquet. En ce sens, le froid a bien aidé et le moulin a d’autant mieux respiré.

Bien sûr, la 130i n’est pas faite pour ça mais je me suis sacrément amusé avec, particulièrement en fin de journée. Je ne reviens toujours pas des qualités de l’auto, très prévenante, progressive à la limite, facile. Elle ne rechigne pas à être brusquée, d’où une propension à une progression à vitesse grand V.

C’est sûr, on a l’impression d’être au volant d’un monospace ou d’un 4x4 si on considère la hauteur des bolides présents ce jour là, question de référentiel. Il n’y a qu’en visibilité que j’ai dominé tout le monde. Pas mal de roulis, de plongée, de cabrage, ce n’est pas un kart, elle se dandine gentiment et elle ne freine pas comme une Porsche, c’est connu. Pour le coup, les phases de freinage étaient les seuls moments où j’avais l’impression de reprendre du terrain aux 911…

Je suis ravi de cette expérience car ça s’est déroulé dans d’excellentes conditions. Je n’envisage pas une seconde la même journée par 30°C : freins, pneus…

L’avoir fait une fois a été extra mais je ne réitérerai pas l’expérience avec la 130i. La prochaine fois, je souhaiterais tourner avec une pistarde. C’est fait pour, ça va plus vite et ça revient forcément moins cher à terme car remplacer sur sa propre auto de série les freins et les pneus toutes les deux sorties…
Du reste, j’ai été impressionné par la fréquence d’arrêt des grosses GT surpuissantes mais bien lourdes : jamais plus de 3 tours d’attaque d’affilé.

Ce fut également l’occasion de voir tourner des autos qu’on voit principalement dans des magazines spécialisés, rarement dans la vraie vie et encore moins en conditions d’attaque. Il m’était difficile d’imaginer les écarts entre certains modèles avant cette journée.
Enfin, pour ne rien gâcher, il y avait un plateau impressionnant de BMW M en tous genres : E30/36/46/92/39/60/F10/06

Concernant ce fameux circuit Bugatti, il n’est pas facile à appréhender de prime abord. Après une journée de roulage, j’ai toujours des difficultés au niveau du raccordement juste avant la ligne droite des stands, j’y ai constamment perdu du temps, n’arrivant pas à garder suffisamment de vitesse pour attaquer la ligne droite.
Certains secteurs tels que le S bleu me paraissaient très difficiles le matin avant de trouver la parade dans l’après midi au point de devenir serin.
Je me suis également surpris à bastonner dans garage Vert.
D’autres passages sont plus mystérieux : jusqu’où peut-on pousser à la Chapelle ? Pas très rassurant le Chapelle…
Au Musée, il y a toujours des candidats pour dépasser de partout, du coup, on ne prend pas deux fois la même trajectoire. Je ne connais toujours pas la trajectoire idéale d’ailleurs.
Et puis, il y a Chemin au Bœuf, forcément grisant comme enchainement mais à mes yeux, le morceau de choix, c’est la Courbe Dunlop qui file à droite en bout de ligne droite. Là, il faut un gros cœur mais ça passe très vite. Pas loin de 190 compteur en bout de ligne droite, levé de pied ou très léger sur les freins puis c’est entrée de courbe, on maintient la vitesse et l’auto dérive gentiment des 4 roues dans une ambiance de pneus qui crient au supplice, un dernier coup de gaz dès qu’on est en ligne puis debout sur les freins pour la fameuse chicane du même nom. Vraiment mon passage préféré ce secteur Dunlop.

Il n’y a que sur un circuit pareil qu’on peut repousser autant les limites en une journée sans se sentir en danger. Ca devrait être pris en charge par la sécurité routière un stage de perfectionnement aussi efficace !
Message cité 1 fois
Profil : Membre confirmé
tutur70
  1. Posté le 22/11/2017 à 17:04:38  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Top ton récit, et ça retranscrit bien ce qu'on ressent :)

Le circuit est super intéressant car comme ce sont des longues courbes à la géométrie variable, il y a plusieurs trajectoires possibles.

A la chapelle beaucoup prennent large à l'entrée pour croiser à la sortie et finir sur le vibreur extérieur. Perso je prends full inter à l'entrée, j'élargie un peu, et je vais chercher un 2ème point de corde. Pareil dans le garage vert où je vais chercher les 2 points de corde.
Impossible pour moi de faire comme les Porsche arceautées et en slick que j'ai pu suivre (Avec la roue avant côté intérieur qui lève dans garage vert, incroyable!)

Et pour faire un temps, il faut obligatoirement monter sur les vibreurs (qui sont pas agréssifs en plus). Surtout au raccordement: Tout sur le vibreur extérieur entre les 2 droits, et monter allégrement sur le vibreur intérieur avant la ligne droite. Si tu sors pas assez vite, tu le paies tout le long du bout droit :)

Dans la courbe dunlop, le piège est de freiner trop tôt et de braquer trop tôt. Il faut aller toucher les freins le plus tard possible en laissant l'auto partir sur les zebra bleu et jaune, et repiquer sans trop se freiner à la corde et garder la corde jusqu'à la chicane. Pas arriver trop vite non plus dans la chicane Dunlop, sinon on la foire complet.

Surement les années de kart qui me servent, mais au bout de 2 tours j'avais le feeling et le rythme.

Pour la question de savoir si on peut rouler en full origine, la réponse est oui mais en ne tappant quasi pas dans le freins. Parce que ça va les flinguer et ça devient dangereux aussi.

Pour être un minimum tranquille, l faut juste mettre des durites aviation et un liquide racing. C'est pas une prépa, juste une question de sécurité. Et ça coute rien (compter 250€ grand max) comparer à des plaquettes par exemple...

Sinon question subsidiaire: Est-ce qu'une Mx35i full tracktoy (vidée, arceauté aussi) est moins efficace qu'une M3RS avec la même prépa?
Pas sur :)
Message édité par tutur70 le 22/11/2017 à 17:08:42
Profil : Pilote
gabs07
Marques - succès argent messages
  1. Posté le 22/11/2017 à 21:16:44  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je te laisse juger des trajectoires
https://www.youtube.com/watch?​v=fzZsS9TsbaQ

Aspiré par une hélice
Profil : Supershooter 2014
  1. config
bigg
Coupe bronze Marques Marques - succès bronze sujets Marques - succès bronze nombre de vues
  1. Posté le 26/11/2017 à 13:07:20  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

gabs07 a écrit :

Jeudi, plaquettes neuves aux quatre coins. L’ordinateur de bord indique 26 000 km de durée de vie pour l’avant et 36 000 pour l’arrière.

Dimanche soir, 500km plus tard, l’ordinateur de bord annonce désormais respectivement 12 000 et 22 000 km. Encore 200km plus tard, ces valeurs n’ont pas changé.

Pas facile de mémoriser un circuit quand on passe son temps à surveiller ses rétros ! Pour ne rien arranger, n’ayant jamais eu de console et ma dernière partie de jeu vidéo de bagnole remontant à V rallye 1 en 99, je n’ai absolument aucune idée du tracé.

Je débarque donc totalement dans l’inconnu et j’ai les mains bien moites au moment de boucler mes premiers tours sur le Bugatti au milieu d’engins pour le moins impressionnants : 911 turbo, GT2, GT3, GT3RS, Lotus, Corvettes, Gallardo Superleggera, 458 Italia, M3/5/6 à la pelle, C63AMG, Lexus ISF, RS4/6, Jaguar XKRS, S2000, RX8, Opel Speedster, Caterham et j’en passe pour les véhicules de série mais aussi de drôles de petites bêtes arrivées sur plateaux telles que Clio I 16s / III RS, 206/207, Golf I, Civic, M3 E30/E36/E46 dont seules les carrosseries rappellent les modèles de série et encore. Tout ce beau monde avec une forêt de tubes dans l’habitacle et une collection de slicks qui ne demande qu’à chauffer.

Plus surprenant, des « super tourismes » Seat Leon Cup et Audi TT avec un aileron arrière digne d’un bon vieux comptoir de bistrot.
En complément, une armada d’autos préparées mais arrivées par la route, à commencer par une ribambelle de M3 mais aussi par exemple une 300ZX avec des bazookas en lieu et place des sorties d’échappement, un vieux break RS4 bi-turbo superbe avec un niveau de performances juste hallucinant.

Ceci dit, la cerise sur le gâteau arrivera en piste lorsque mes rétros ne me permettront pas de repérer des barquettes (Funyo) au ras du sol, plein pot dans le S bleu. Bientôt, c’est au tour de la KTM de me surprendre mais pas longtemps, à cette vitesse…

Pour certains, la journée a donc commencé par une petite séance de démontage sur le parking : remplacement des roues homologuées pour venir jusqu’au Mans par des slicks stockés dans les camionnettes des copains.

8h30 du matin, fin du briefing de début de journée, des questions ? J’hésite à demander s’il est encore temps de se faire rembourser avant de rentrer à la maison. Je prends mon courage ou plutôt mon volant à deux mains et je tente de me rassurer comme je peux en constatant qu’il y a tout de même une poignée d’amateurs sans doute aussi un peu inconscients qui détonnent tout comme moi : une Mégane RS III Nurburgring, un TT « normal », une Mini Cooper S, une Fiesta ST flambant neuve. Je dois être un des rares si ce n’est le seul en pneus run flat et je présente sans doute le rapport poids puissance le plus défavorable de la journée.

Déjà dans l’ambiance pour m’y rendre, aucun trafic en ce dimanche matin à 6h, si ce n’est quelques participants à cette belle journée, paisiblement en route tout comme moi. Je n’ai jamais posé les roues de ma 130i sur circuit et je n’ai jamais roulé sur le Bugatti. Depuis ma mésaventure avec la Bentley, je m’étais promis de tenter au moins une fois une sortie circuit avec la 130i. Donc oui, je l’ai fait, je me suis inscrit à une journée roulage libre sur le Bugatti du Mans avec la 130i et maintenant, je peux dire que je ne le regrette en rien.

Un peu plus tôt, je me présente à l’accueil ou plutôt au contrôle d’accès à la piste et là le gars, limite interloqué, me demande, vous allez roulez avec ça ? Il se reprend : avec la petite BM ? J’ai bien senti qu’il allait me proposer le parking visiteur pour garer ma charrette. Quelques belles autos d’ailleurs sur le parking…

Première session, on suit sagement sur deux tours la Subaru qui fait office de pace car, le temps de chauffer les pneus et de voir à quoi ressemble le circuit. Il fait 6°C et ça ne met pas en confiance côté adhérence. J’aborde le virage Garage Vert à petit rythme sans avoir aucune idée des vitesses de passage envisageables. Je serai vite fixé par mes nouveaux camarades. La Subaru rentre et là tout le monde débranche les neurones sauf moi, je transpire de plus en plus et je ne suis clairement pas serin. Deux tours plus tard, la Leon Cup part à la faute devant moi, en tête à queue dans un nuage de fumée de slicks à la Chapelle, pas loin de finir sa course dans le bac à gravier. Ca refroidit…

Quelques tours plus tard, c’est au tour d’une M3 en slicks de me faire l’intérieur avant la chicane Dunlop et de perdre le contrôle le temps d’une seconde qui me paraît interminable. Jolies traces au sol, jolis donuts ! Pas passé loin non plus…

Déjà 15 minutes de roulage, je m’arrête 5 minutes pour me détendre et inspecter les freins et les pneus. Ca sent un peu le cramé mais ca va encore. Il fait froid mais moi aussi j’ai chaud à défaut de l’être. Premier point conso : 20l/100km à l’ordinateur de bord sur 15 minutes. Je repars pour une deuxième session, toujours mal à l’aise car je passe mon temps à surveiller mes rétros et à me faire doubler de partout. Je lève souvent le pied et me déporte des trajectoires pour ne pas gêner les autres. Au final, ressort la frustration de ne pas se faire plaisir. Je décide donc d’essayer de mémoriser le circuit par tronçons. Petit à petit, ça vient doucement mais ça demande du temps et beaucoup de concentration. J’en oublie le temps et roule 20 bonnes minutes avant de m’arrêter à nouveau. C’est la sensation dans la pédale de frein et les distances de freinage qui se rallongent soudainement qui me rappellent à l’ordre.

Ce coup-ci, je suis inquiet car je ne suis pas encore sorti de la voiture que ça fume ! Les plaquettes puent et réchauffent sacrément l’atmosphère plus que frisquette. On me rassure dans le paddock en me disant que le rodage des plaquettes est maintenant terminé et que ça devrait rentrer dans l’ordre. Je vais changer mon approche : désormais, je vais freiner moins longtemps mais bien plus fort, du dégressif en gros. Effectivement, ça se passera mieux par la suite au niveau des freins mais ça prend du temps d’apprendre à taper à fond dans la pédale du milieu sans arrière pensée. Je laisse bien refroidir avant une dernière session matinale.

Je repars plus détendu pour ce troisième run mais à peine sorti des stands, je me retrouve à rattraper un vilain « donuts », involontaire bien sûr, en sortie de chicane Dunlop : mes pneus sont trop froids et j’ai réaccéléré trop tôt, roues non droites.

Plus de peur que de mal, ce n’est pas un passage rapide, ce qui me permet de récupérer la voiture : pas de tête à queue, je reste sur la piste et ne gêne personne. A partir de là, c’est le déclic. Je trouve également la parade : 15 minutes de roulage, pause de 3 à 5 minutes pour refroidir les freins tout en conservant les pneus dans la bonne plage de température.

Incident en piste, une M3 compresseur dont certains annonçaient 600cv souille d’huile une partie de la piste. Elle ne repartira pas. Nous non plus, du moins pas avant la pause déjeuner de deux heures, le temps pour les équipes du Bugatti de mousser la piste pour gommer tout ça.

J’en suis à 24l/100km de moyenne pour 90km parcourus sur circuit dans la matinée. Ca commence à venir un peu mais il est temps de souffler, de se restaurer, de refaire un autre plein et de recharger les go pro.

14h, deux tours de chauffe derrière la pace car et c’est reparti. Tout le monde piaffe d’impatience. Il fait maintenant 8°C. Ca se tire la bourre de partout, chacun à son niveau. J’essaie de suivre le TT, la MRS, la Golf I, une 135i, la Civic. Ca commence vraiment à être sympa. Les secteurs s’enchaînent bien. Je me sens de plus en plus à l’aise et titine en redemande, elle ronronne comme jamais. Les tours se cumulent et j’ose, je commence à pas mal attaquer, du moins à mon niveau. Lors de mes courts arrêts, je m’amuse à extraire des boulettes de pneus avec mes doigts, les pauvres Pzéro, ils prennent chers !

L’obscurité tombe, quelle ambiance que de tourner de nuit sous les projecteurs géants, les mêmes qui éclairent les 24 heures. Je débranche à mon tour mes derniers gardes fous, environ deux neurones. Avec un peu de recul, je ne reviens pas des progrès accomplis sur une seule journée. Je m’amuse désormais à jouer avec la limite des pneus (run flat), ça couine, ça dérive, je ne ralentis plus inutilement pour les autres même si je regarde toujours bien mes rétros. Sur certains secteurs, je réussis à rester au contact d’autos qui étaient simplement insuivables pour moi le matin même. Je vends chère ma peau. Il fait bien nuit, encore 10 minutes avant la fermeture, le temps de boucler encore deux derniers tours au taquet. Je n’en ferai qu’un, l’ordinateur de bord m’annonçant 6km avant de tomber à sec. Dommage, je finis chaud bouillant mais aucune frustration, que du plaisir sur cet après midi, grosse banane.

Je refais le plein et c’est l’heure des stats : 172km parcourus cet après midi pour un plein, 49l de SP98, soient une moyenne de 28.5l/100km. Record battu !
Sur la journée, j’aurai parcouru 262km de circuit, soient une bonne soixantaine de tours, pour 75l, soit une moyenne de 27.5l/100 quand l’ordinateur de bord annonce 25.2…
Au final, ça me fera une journée à 125l de SP98.

Retour sur Paris tranquillement, bien rincé physiquement mais gonflé aux endorphines, au point de ne pas trouver le sommeil. 11l/100km sur le retour, 10.5 à l’aller.

Pas de consommation d’huile selon l’ordinateur de bord mais en pas loin de 300 bornes de circuit, j’en ai perdu 1000 pour la prochaine vidange (dans 6000km contre 7000 le matin). De toute façon, je vais la ramener dans la foulée en concession pour un check complet et une vidange.

Ceci étant, je ne suis pas inquiet car je n’ai pas passé ma journée à escalader des vibreurs, à visiter des bacs à gravier ou à tondre la pelouse. Je n’ai fait que bouffer du consommable (pneus, plaquettes, essence) et l’auto s’est très bien comportée toute la journée sans baisse de forme, au contraire. Je pense que la clé est de marquer régulièrement des pauses, pas plus de 15-20 minutes au taquet. En ce sens, le froid a bien aidé et le moulin a d’autant mieux respiré.

Bien sûr, la 130i n’est pas faite pour ça mais je me suis sacrément amusé avec, particulièrement en fin de journée. Je ne reviens toujours pas des qualités de l’auto, très prévenante, progressive à la limite, facile. Elle ne rechigne pas à être brusquée, d’où une propension à une progression à vitesse grand V.

C’est sûr, on a l’impression d’être au volant d’un monospace ou d’un 4x4 si on considère la hauteur des bolides présents ce jour là, question de référentiel. Il n’y a qu’en visibilité que j’ai dominé tout le monde. Pas mal de roulis, de plongée, de cabrage, ce n’est pas un kart, elle se dandine gentiment et elle ne freine pas comme une Porsche, c’est connu. Pour le coup, les phases de freinage étaient les seuls moments où j’avais l’impression de reprendre du terrain aux 911…

Je suis ravi de cette expérience car ça s’est déroulé dans d’excellentes conditions. Je n’envisage pas une seconde la même journée par 30°C : freins, pneus…

L’avoir fait une fois a été extra mais je ne réitérerai pas l’expérience avec la 130i. La prochaine fois, je souhaiterais tourner avec une pistarde. C’est fait pour, ça va plus vite et ça revient forcément moins cher à terme car remplacer sur sa propre auto de série les freins et les pneus toutes les deux sorties…
Du reste, j’ai été impressionné par la fréquence d’arrêt des grosses GT surpuissantes mais bien lourdes : jamais plus de 3 tours d’attaque d’affilé.

Ce fut également l’occasion de voir tourner des autos qu’on voit principalement dans des magazines spécialisés, rarement dans la vraie vie et encore moins en conditions d’attaque. Il m’était difficile d’imaginer les écarts entre certains modèles avant cette journée.
Enfin, pour ne rien gâcher, il y avait un plateau impressionnant de BMW M en tous genres : E30/36/46/92/39/60/F10/06

Concernant ce fameux circuit Bugatti, il n’est pas facile à appréhender de prime abord. Après une journée de roulage, j’ai toujours des difficultés au niveau du raccordement juste avant la ligne droite des stands, j’y ai constamment perdu du temps, n’arrivant pas à garder suffisamment de vitesse pour attaquer la ligne droite.
Certains secteurs tels que le S bleu me paraissaient très difficiles le matin avant de trouver la parade dans l’après midi au point de devenir serin.
Je me suis également surpris à bastonner dans garage Vert.
D’autres passages sont plus mystérieux : jusqu’où peut-on pousser à la Chapelle ? Pas très rassurant le Chapelle…
Au Musée, il y a toujours des candidats pour dépasser de partout, du coup, on ne prend pas deux fois la même trajectoire. Je ne connais toujours pas la trajectoire idéale d’ailleurs.
Et puis, il y a Chemin au Bœuf, forcément grisant comme enchainement mais à mes yeux, le morceau de choix, c’est la Courbe Dunlop qui file à droite en bout de ligne droite. Là, il faut un gros cœur mais ça passe très vite. Pas loin de 190 compteur en bout de ligne droite, levé de pied ou très léger sur les freins puis c’est entrée de courbe, on maintient la vitesse et l’auto dérive gentiment des 4 roues dans une ambiance de pneus qui crient au supplice, un dernier coup de gaz dès qu’on est en ligne puis debout sur les freins pour la fameuse chicane du même nom. Vraiment mon passage préféré ce secteur Dunlop.

Il n’y a que sur un circuit pareil qu’on peut repousser autant les limites en une journée sans se sentir en danger. Ca devrait être pris en charge par la sécurité routière un stage de perfectionnement aussi efficace !
Afficher plus
Afficher moins



Chouette récit, dont je connaissais l'histoire, mais c'est toujours un plaisir de te lire ;) .

Justement ça me brancherait bien une sortie au Bugatti pour 2018. Tu étais passé par un organisateur indépendant?

Message cité 1 fois
Profil : Pilote
gabs07
Marques - succès argent messages
  1. Posté le 26/11/2017 à 20:32:07  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Bigg a écrit :


Chouette récit, dont je connaissais l'histoire, mais c'est toujours un plaisir de te lire ;) .

Justement ça me brancherait bien une sortie au Bugatti pour 2018. Tu étais passé par un organisateur indépendant?
Afficher plus
Afficher moins



Merci!
J'étais passé par SSO, bonne organisation, staff plutôt sympa et surtout la philosophie est de se faire plaisir tout en ramenant titine intacte en fin de journée...
C'est vraiment une expérience sympa!

Message cité 1 fois
Profil : Membre confirmé
bibi741
Marques - succès bronze messages Marques - succès bronze sujets
  1. Posté le 26/11/2017 à 20:39:07  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Hello,

J'ai besoin d'avis éclairés par rapport à ma future voiture. Je n'ai pas de deadline particulière, cela dépendre de l'opportunité.

Je souhaite acheter une berline compacte "sportive" (je ne fais pas de circuit) et plusieurs modèles m'intéressent :
- S3 8V
- Leon Cupra
- 135i x-drive
- 308 GTi
- Golf GTI voire R

Ce qui me plait sur la BMW est le côté discret, contrairement à la S3 par exemple (à mon avis), le 6L bien sûr.

La raison du changement est que je vais habiter en ville donc je veux quelque chose de plus petit (actuellement j'ai une Infiniti Q50S et avant une A5 3.0 TDI).

Mes questions sont:
- pour ceux qui ont acheté un des modèles, et qui j'imaginent ont hésite avec d'autres modèles dans la liste, pourquoi avez-vous choisi tel ou tel modèle ?
- sur quelle conso faut-il tabler selon le type de trajets (ville/bouchons, voie rapide et autoroute) sachant que pour aller au boulot ce sera 10 kms avec pas mal de circulation, et des feux.
- quelles sont les avaries de la 135i F20/F21 ? J'ai eu par le passé une 330xi E90 et je connaissais bien les quelques problèmes récurrents, mais pour la 1 j'ai pas lu grand chose ...
- niveau entretien, combien faut-il compter par exemple pour ceux des 60-90-120mkms ?
- les prix sont assez disparates ... pour ceux qui ont acheté d'occasion avez-vous trouvé ce que vous vouliez pour un prix acceptable ou il faut faire des concessions ?

Merci d'avance.
bibi
Message cité 4 fois
Publicité

Aspiré par une hélice
Profil : Supershooter 2014
  1. config
bigg
Coupe bronze Marques Marques - succès bronze sujets Marques - succès bronze nombre de vues
  1. Posté le 26/11/2017 à 21:35:15  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

gabs07 a écrit :


Merci!
J'étais passé par SSO, bonne organisation, staff plutôt sympa et surtout la philosophie est de se faire plaisir tout en ramenant titine intacte en fin de journée...
C'est vraiment une expérience sympa!
Afficher plus
Afficher moins



Merci pour l'info. C'est peut être le niveau sonore qui risque de poser problème :ange:

Sorry pour le HS :jap:

Message cité 1 fois
FTW!!
Profil : Photographe amateur
xboxbron
Marques - succès or messages
  1. Posté le 26/11/2017 à 21:42:47  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Bigg a écrit :


Merci pour l'info. C'est peut être le niveau sonore qui risque de poser problème :ange:

Sorry pour le HS :jap:
Afficher plus
Afficher moins


le mieux c est d'y aller pour commencer sur une journée ou tu es reparti par groupe de niveau donc par des asso externes le plus souvent
pourquoi ne pas prendre un coach pour la premiere aussi c est pas mal et evite de prendre des mauvaise habitudes directement

au mans faut y aller pour se faire exclure pour bruit
pas comme au laquais ou t es a 85db sachant qu une mrs juste silencieux tube a froid fait 91 :lol: :lol:


en tout cas si jamais vous tourner au mans l année prochaine faites signes des fois que je sois a saumur :D

Message cité 1 fois
Aspiré par une hélice
Profil : Supershooter 2014
  1. config
bigg
Coupe bronze Marques Marques - succès bronze sujets Marques - succès bronze nombre de vues
  1. Posté le 27/11/2017 à 07:08:23  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

xboxbron a écrit :

le mieux c est d'y aller pour commencer sur une journée ou tu es reparti par groupe de niveau donc par des asso externes le plus souvent
pourquoi ne pas prendre un coach pour la premiere aussi c est pas mal et evite de prendre des mauvaise habitudes directement

au mans faut y aller pour se faire exclure pour bruit
pas comme au laquais ou t es a 85db sachant qu une mrs juste silencieux tube a froid fait 91 :lol: :lol:


en tout cas si jamais vous tourner au mans l année prochaine faites signes des fois que je sois a saumur :D
Afficher plus
Afficher moins




Ouai mais disons que la mienne (et aussi celles des copains) gueule un peu :ange: . Je ne serais pas étonné de dépasser les 100dB en pleine charge.

En tout cas t'inquiète, j'annoncerai sur mon topic si y'a une sortie à venir ;) .

Profil : Nouveau membre
  1. config
b4njo
  1. Posté le 27/11/2017 à 11:07:02  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

bibi741 a écrit :

Hello,

J'ai besoin d'avis éclairés par rapport à ma future voiture. Je n'ai pas de deadline particulière, cela dépendre de l'opportunité.

Je souhaite acheter une berline compacte "sportive" (je ne fais pas de circuit) et plusieurs modèles m'intéressent :
- S3 8V
- Leon Cupra
- 135i x-drive
- 308 GTi
- Golf GTI voire R

Ce qui me plait sur la BMW est le côté discret, contrairement à la S3 par exemple (à mon avis), le 6L bien sûr.

La raison du changement est que je vais habiter en ville donc je veux quelque chose de plus petit (actuellement j'ai une Infiniti Q50S et avant une A5 3.0 TDI).

Mes questions sont:
- pour ceux qui ont acheté un des modèles, et qui j'imaginent ont hésite avec d'autres modèles dans la liste, pourquoi avez-vous choisi tel ou tel modèle ?
- sur quelle conso faut-il tabler selon le type de trajets (ville/bouchons, voie rapide et autoroute) sachant que pour aller au boulot ce sera 10 kms avec pas mal de circulation, et des feux.
- quelles sont les avaries de la 135i F20/F21 ? J'ai eu par le passé une 330xi E90 et je connaissais bien les quelques problèmes récurrents, mais pour la 1 j'ai pas lu grand chose ...
- niveau entretien, combien faut-il compter par exemple pour ceux des 60-90-120mkms ?
- les prix sont assez disparates ... pour ceux qui ont acheté d'occasion avez-vous trouvé ce que vous vouliez pour un prix acceptable ou il faut faire des concessions ?

Merci d'avance.
bibi
Afficher plus
Afficher moins


Salut Bibi,
- Je roule en 135i LCI de 2015. Les raisons de ce choix sont l’agrément general (cela sous entend la propulsion et le 6 cylindres). Les compactes 4 cylindres 4x4 sont très efficaces, mais l’agrément n'a rien a voir (pour avoir essaye un S3).
- Je faits 10km a 25Km/h de moyenne pour me rendre au taf (bouchons). Je tourne dans les 12L/100 voir 2L/100 de plus l'hiver. Voie rapide et autoroute je suis en dessous des 9L. Ma moyenne sur un plein complet étant entre 9L et 9,5L/100. La 140I fait peut être mieux? a voir... Je précise que j'ai la boite ZF8. Tes consos augmenteront avec la boite manuel, sur autoroute notamment.
- Si ce n'est le problème de valve du pot échappement qui vibre a froid (problème qui n'en est pas un) je ne vois rien d'autre.
- Oui, en Allemagne. A voir si cela vaut encore le coup aujourd'hui avec l'augmentation du malus eco...

Bon courage!

Profil : Membre confirmé
bibi741
Marques - succès bronze messages Marques - succès bronze sujets
  1. Posté le 29/11/2017 à 08:17:32  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Merci b4njo pour tes réponses.
Il n’y a plus qu’à trouver la perle et là ce se corse :)

Surtout si on la veut bien équipée (gps pro, HK, caméra, bva8, toit ouvrant, pas en blanc).

Profil : Routard
lefugitif67
Coupe bronze Marques Marques - succès bronze nombre de vues Marques - succès bronze sujets
  1. Posté le 29/11/2017 à 09:31:02  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

bibi741 a écrit :

Hello,

J'ai besoin d'avis éclairés par rapport à ma future voiture. Je n'ai pas de deadline particulière, cela dépendre de l'opportunité.

Je souhaite acheter une berline compacte "sportive" (je ne fais pas de circuit) et plusieurs modèles m'intéressent :
- S3 8V
- Leon Cupra
- 135i x-drive
- 308 GTi
- Golf GTI voire R

Ce qui me plait sur la BMW est le côté discret, contrairement à la S3 par exemple (à mon avis), le 6L bien sûr.

La raison du changement est que je vais habiter en ville donc je veux quelque chose de plus petit (actuellement j'ai une Infiniti Q50S et avant une A5 3.0 TDI).

Mes questions sont:
- pour ceux qui ont acheté un des modèles, et qui j'imaginent ont hésite avec d'autres modèles dans la liste, pourquoi avez-vous choisi tel ou tel modèle ?
- sur quelle conso faut-il tabler selon le type de trajets (ville/bouchons, voie rapide et autoroute) sachant que pour aller au boulot ce sera 10 kms avec pas mal de circulation, et des feux.
- quelles sont les avaries de la 135i F20/F21 ? J'ai eu par le passé une 330xi E90 et je connaissais bien les quelques problèmes récurrents, mais pour la 1 j'ai pas lu grand chose ...
- niveau entretien, combien faut-il compter par exemple pour ceux des 60-90-120mkms ?
- les prix sont assez disparates ... pour ceux qui ont acheté d'occasion avez-vous trouvé ce que vous vouliez pour un prix acceptable ou il faut faire des concessions ?

Merci d'avance.
bibi
Afficher plus
Afficher moins

Yop,

Donc avant d'acheter ma M135I, je lorgnais du coté de la leon cupra, ou de la S3.

Le choix de "raison" était la leon cupra, car prix/performance défiant toute concurence. La S3 me plaisait aussi, mais je la trouve hyper cher, ( en occasion, car j'avais un budget de 30 000€ max). La golf GTI, R était aussi sur ma liste, mais éliminé, car trop banal!!! Et prix élevé...
Roulant depuis des années en BMW (E46 328ci, E46 330ci, E85 Z4 3.0l, E92 330xi), j'avais bien sur une grosse préférence pour BMW, qui est, selon moi, le constructeur, qui répond le plus à mes attente ( plaisir de conduite, belle voiture, prémium, performance).
De plus, contrairement à ses concurrentes, la M135I est un 6L, et une propulsion!!! Avantage non négligeable.

Pour 10km de ville, bouchon, il va falloir tabler sur 12/15 L. La ville n'est pas son fort.
Moi je fait moins de 10L/100 en moyenne, un peu de ville, et un peu de mixte.

Si tu fais beaucoup de ville, prend une version BVA, qui te fournira un meilleur agrément, et limitera ta consommation d'essence en ville.
Les soucis semblent être rare sur le N55.

Pour les révisions, faut compter 350€ à 800€, selon ce qu'il y a faire.
J'ai fait une révision à 78 000km, j'en avais pour 805€ ( huiles, bougies, filtres, liquide de frein)

Pour finir, les prix sont plutôt élevés, il faut être patient, et bien scruter.
Certaines voitures sont clairement bien trop cher, elle ne se vendent pas. Par contre, celle qui semblent "raisonnables", partent très vite...
Y'en a 2 qui me sont passé sous le nez...
Pour te donner un ordre d'idée, j'ai acheté une F20 M135I Bva, de 08/13, en mai dernier, très bien équipée, pour 28 000€ ( http://forum-auto.caradisiac.c​om/marq [...] 24907.htm) en parfait état avec 77 000km.


---------------
Seat Leon ST Cupra 280 DSG
LeFugitif EsT ToUjOuRs En CaVaLe!!!
Profil : Membre confirmé
bibi741
Marques - succès bronze messages Marques - succès bronze sujets
  1. Posté le 29/11/2017 à 14:44:08  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Merci pour ton retour.
Effectivement le prix que tu as payé et plus en adéquation avec ce que je pensais.

Et bien d’accord pour le RQP de la Cupra qui est excellent , par contre la console fait vraiment cheap comparé à une bmw ou audi (en même temps pour vendre des s3 ils sont bien obligés de segmenter leurs marques chez VAG).

La conso que vous annoncez est OK , c’est à peu près celle que j’avais sur ma 330xi E90.

Faudrait que je les essaie toutes pour bien faire.

Profil : Vétéran
oli40000
Marques - succès argent messages
  1. Posté le 29/11/2017 à 17:03:39  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Tu peux même trouver mieux.

En novembre 2015, j'ai vendu ma M135i BVA (avec nav pro, échappement M perf, Harman/kardon etc...) avec 15 000km pour 30 000 euros.

C'était la reprise de Ford pour l'achat de la Mustang. Je l'avais mise en vente sur leboncoin à 34k et elle n'est jamais partie.


---------------
Mazda rx8 => BMW M135i => Mustang GT + Swift Sport
Profil : Membre confirmé
tutur70
  1. Posté le 29/11/2017 à 17:16:53  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
j'ai acheté ma M135i qui avait 30 400kms à 29 800€ en Juillet 2017 . Toutes options, et à un pro. L'auto avait toujours été entretenu chez BMW, Vidange à moins de 300kms et pneus neufs. Il faut être patient et traquer les exemplaires sains, propres, peu kilométrés et pas chers. J'ai mis 6 mois pour trouver la mienne.

L'annonce avait 2 jours, et déjà 3 personnes étaient dessus... ça part vite!

La tendance est à la hausse au niveau des prix, je dirais pas un futur collector non plus (pas comme une 1M ou une M3 E92 par exemple) mais une valeur sûr et un bon placement.

L'annonce de la prochaine One en 4 pattes et traction y est pour beaucoup...

Longtemps hésité et essayé beaucoup de choses avant de me décider:Civic Type R (pas mal du tout, en tout point, mais trop voyante), S3 et Leon Cupra (Ce sont juste foutu de moi en me proposant une reprise de ma 118D F20 à 6 000€, que j'ai revendu en 2 semaines 11 000€ sur leboncoin...) mais dès qu'on essaie la M135i, les autres paraissent tellement insipides...

FONCE!!!!!!!

Profil : Nouveau membre
paul-m7
  1. Posté le 29/11/2017 à 20:11:50  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonsoir à tous,

J'ai récupéré mon véhicule suite à un changement de pneus avant ce soir et ils m'ont mis du Michelin PS2 à l'avant alors que je suis persuadé avoir été livré en Super Sport à l'origine.

Donc me confirmez-vous que le PS2 est moins bien que le super sport?
Message cité 2 fois
Profil : Membre confirmé
bibi741
Marques - succès bronze messages Marques - succès bronze sujets
  1. Posté le 29/11/2017 à 20:33:26  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Vos prix d'achat me rassurent par rapport à ce que je vois sur internet.

L'avantage c'est que je ne suis pas pressé, si le projet pouvait se faire d'ici printemps prochain ça me va bien...ce qui me laisse le temps de bien comparer le marché.

Pour la CTR en effet le look c'est juste pas possible, c'est pas que c'est moche mais v'là la discretion. Je me vois mal me pointer en rdv client avec cette caisse :D

C'est sûr que mon coeur balance sur la BMW pour le côté L6 contrairement aux 4 cyl des S3 & co.

Par contre si je lis bien vous êtes tous en propulsion. Moi je partirais forcément en xdrive ... et j'avais essayé une 430d xdrive que j'avais trouvé plus typée propulsion que mon ex 330xi ... Impression ou " effet propulsion " vraiment travaillé par BMW pour les versions X ?

Par rapport à un achat en Allemagne je ne pense pas que ca vaut le coup aujourd'hui à cause du malus...Si c'est pour économiser quelques centaines d'€ et les contraintes que sont l'achat à l'étranger (sauf si je trouve dans un centre BMW).
Message cité 1 fois
FTW!!
Profil : Photographe amateur
xboxbron
Marques - succès or messages
  1. Posté le 29/11/2017 à 20:38:43  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Paul ///M a écrit :

Bonsoir à tous,

J'ai récupéré mon véhicule suite à un changement de pneus avant ce soir et ils m'ont mis du Michelin PS2 à l'avant alors que je suis persuadé avoir été livré en Super Sport à l'origine.

Donc me confirmez-vous que le PS2 est moins bien que le super sport?
Afficher plus
Afficher moins

t es sur qu on t as pas plutot mis du ps4?
car le ps2 commence a se faire tres vieux mais si c est le cas oui c est moins bien que le pss

Message édité par xboxbron le 29/11/2017 à 20:39:22
Profil : Routard
lefugitif67
Coupe bronze Marques Marques - succès bronze nombre de vues Marques - succès bronze sujets
  1. Posté le 29/11/2017 à 20:57:21  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Paul ///M a écrit :

Bonsoir à tous,

J'ai récupéré mon véhicule suite à un changement de pneus avant ce soir et ils m'ont mis du Michelin PS2 à l'avant alors que je suis persuadé avoir été livré en Super Sport à l'origine.

Donc me confirmez-vous que le PS2 est moins bien que le super sport?
Afficher plus
Afficher moins



Les m135i sont équipées de PSS d'origine.


---------------
Seat Leon ST Cupra 280 DSG
LeFugitif EsT ToUjOuRs En CaVaLe!!!
Profil : Nouveau membre
  1. config
b4njo
  1. Posté le 30/11/2017 à 12:39:17  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

bibi741 a écrit :

Vos prix d'achat me rassurent par rapport à ce que je vois sur internet.

L'avantage c'est que je ne suis pas pressé, si le projet pouvait se faire d'ici printemps prochain ça me va bien...ce qui me laisse le temps de bien comparer le marché.

Pour la CTR en effet le look c'est juste pas possible, c'est pas que c'est moche mais v'là la discretion. Je me vois mal me pointer en rdv client avec cette caisse :D

C'est sûr que mon coeur balance sur la BMW pour le côté L6 contrairement aux 4 cyl des S3 & co.

Par contre si je lis bien vous êtes tous en propulsion. Moi je partirais forcément en xdrive ... et j'avais essayé une 430d xdrive que j'avais trouvé plus typée propulsion que mon ex 330xi ... Impression ou " effet propulsion " vraiment travaillé par BMW pour les versions X ?

Par rapport à un achat en Allemagne je ne pense pas que ca vaut le coup aujourd'hui à cause du malus...Si c'est pour économiser quelques centaines d'€ et les contraintes que sont l'achat à l'étranger (sauf si je trouve dans un centre BMW).
Afficher plus
Afficher moins


Pourquoi forcement du Xdrive?
J'avais le même résonnement que toi et j'ai trouve la perle rare en non Xdrive. Je ne regrette absolument pas. Moins lourd, moins cher, moins de conso, Ok moins de perf mais pour 0.2s sur le 0 a 100 franchement, et voiture légèrement plus basse il me semble.
Et j'habite pourtant en "montagne" (74). Avec de bons pneus hiver, la conduite sur neige est juste sympa, ok ça bouge du train arrière, mais ça avance, et ça donne juste le sourire !

Message cité 1 fois
Profil : Vétéran
oli40000
Marques - succès argent messages
  1. Posté le 30/11/2017 à 12:42:22  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pour le moins de perf je demande à voir.

Surement le cas sur un 0-100 puisque les 4 roues motrices aident à s'arracher.

Mais je pense que sur un 100-200 celle avec Xdrive est derrière à cause du poids supplémentaire (et là les 4 roues motrices ne servent pas).

Mais bon ça se joue à pas grand chose.

Par contre la différence aussi à prendre en compte c'est que la propulsion est montée en PSS alors que la Xdrive a des runflat tout moisi.


---------------
Mazda rx8 => BMW M135i => Mustang GT + Swift Sport
Profil : Membre confirmé
bibi741
Marques - succès bronze messages Marques - succès bronze sujets
  1. Posté le 30/11/2017 à 13:09:05  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

b4njo a écrit :

Pourquoi forcement du Xdrive?
J'avais le même résonnement que toi et j'ai trouve la perle rare en non Xdrive. Je ne regrette absolument pas. Moins lourd, moins cher, moins de conso, Ok moins de perf mais pour 0.2s sur le 0 a 100 franchement, et voiture légèrement plus basse il me semble.
Et j'habite pourtant en "montagne" (74). Avec de bons pneus hiver, la conduite sur neige est juste sympa, ok ça bouge du train arrière, mais ça avance, et ça donne juste le sourire !
Afficher plus
Afficher moins


J'habite justement dans le 74 :lol:
Et quand je vais en montagne je le sens franchement moyen avec une propulsion de + 300 ch o_O

La semaine dernière j'étais aux confins, il a neigé et j'étais plus serein avec les 4RM ... après c'est peut être une question d'habitude.

Message cité 1 fois
Profil : Vétéran
qwertz_es
Marques - succès argent messages
  1. Posté le 30/11/2017 à 13:09:25  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
En plus avec le Xdrive y a pas la possibilité de mettre les tirants avant des M2/M4 pour corriger un des plus gros défaut du modèle.

Profil : Pilote pro
quenotte
Marques - succès argent messages
  1. Posté le 30/11/2017 à 13:58:40  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

bibi741 a écrit :

J'habite justement dans le 74 :lol:
Et quand je vais en montagne je le sens franchement moyen avec une propulsion de + 300 ch o_O

La semaine dernière j'étais aux confins, il a neigé et j'étais plus serein avec les 4RM ... après c'est peut être une question d'habitude.
Afficher plus
Afficher moins



Un DGL M Performance et de bons pneus hiver :D

Bon moi j'habite en Bretagne :ange: mais le DGL M Performance marche vraiment bien et agit bien avant l'antipatinage.


---------------
:D
Profil : Membre confirmé
bibi741
Marques - succès bronze messages Marques - succès bronze sujets
  1. Posté le 30/11/2017 à 14:50:20  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
OK pour le DGL mais si faut rajouter des modifs à 2 / 3000 € ça commence à taper pour une occaz qu'on peut espérer trouver dans les 25 à 30k€ grand max.

b4njo la prochaine fois que tu vas skier tu m'amènes (un jour de neige bien sûr) , comme ça je verrai si tu te plantes ou pas :D
Message cité 1 fois
Profil : Nouveau membre
  1. config
b4njo
  1. Posté le 30/11/2017 à 15:15:35  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

bibi741 a écrit :

OK pour le DGL mais si faut rajouter des modifs à 2 / 3000 € ça commence à taper pour une occaz qu'on peut espérer trouver dans les 25 à 30k€ grand max.

b4njo la prochaine fois que tu vas skier tu m'amènes (un jour de neige bien sûr) , comme ça je verrai si tu te plantes ou pas :D
Afficher plus
Afficher moins


bibi741 haha, ok vendu ;)
Si tu restes planter en propulsion dans la neige, tu pourras tjrs dire c'est de la faute de la propulsion. L'hiver dernier j'ai poussé un pote en 320d break Xdrive planté dans la neige... et la c'est la faute a .... pas de chance?

Conduire sur neige quand t'es tt seul c'est pépère. Quand le mec devant s’arrête en pleine montée... c'est pas la même. Et dans ces conditions, tu peux tjrs sortir une paire de chaine. Sans Xdrive, pas de question a se poser sur quel train les mettre :D.

Message cité 2 fois
Profil : Routard
bmw-ch
Marques - succès bronze messages
  1. Posté le 30/11/2017 à 18:42:49  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

b4njo a écrit :

bibi741 haha, ok vendu ;)
Si tu restes planter en propulsion dans la neige, tu pourras tjrs dire c'est de la faute de la propulsion. L'hiver dernier j'ai poussé un pote en 320d break Xdrive planté dans la neige... et la c'est la faute a .... pas de chance?

Conduire sur neige quand t'es tt seul c'est pépère. Quand le mec devant s’arrête en pleine montée... c'est pas la même. Et dans ces conditions, tu peux tjrs sortir une paire de chaine. Sans Xdrive, pas de question a se poser sur quel train les mettre :D.
Afficher plus
Afficher moins



xdrive tu passes partout avec un doigt dans le nez et l'autre dans le cul !


faut encore mettre des pneus hiver...

Message cité 1 fois
Message édité par bmw.ch le 30/11/2017 à 18:43:11
Invité
  1. Posté le 21/12/2017 à 01:43:14  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut.
J'ai une m135ixdrive, ma conso est de 10,2L/100km.
Je dépose ma nenette chez nounou en allant travailler soit 13km plus 3 km et inversement le soir, le tout sur route de campagne et la consommation est proche de 11l/100km. Sur de tels trajets le moteur arrive juste à son rendement optimal. Lors de trajets plus long (mini 45km), la consommation descends jusqu'à un minimum de 8l/100 (conduite ultra souple et mode eco pro). En autoroute je fais plutôt 9,2 à 9,3.
En mode arsouille la consommation s'envole et peut dépasser 20l/100km.
Ps
Les seuls problèmes que je connaisse sont boîte qui siffle en marche arrière et vibrations à froid de la valve échappement.
Cdt

Profil : Membre confirmé
bibi741
Marques - succès bronze messages Marques - succès bronze sujets
  1. Posté le 21/12/2017 à 22:56:22  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
merci pour l'info.

faut que je vende la mienne là ... c'est un peu long!

Publicité

 Page :
1  100  200  300  400  410  420  430  431  432  433  434  435  436  437  438  439  440  450  460
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Achat d'un "123d coupe pack M" mais quel couleur ? 80
Hésitation entre la bmw 118d et 120d 4
Jantes Hiver 2
avis sur BMW 116i 7
probleme porte arriere et vitre arriere 5