Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
   / / /

Moteur FIRE 1.2 69 CV: Cycle Atkinson ?

 

Il y a 60 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Moteur FIRE 1.2 69 CV: Cycle Atkinson ?

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Pierre Lauwers
Profil : Membre confirmé
pierre-lauwers
Marques - succès bronze sujets Marques - succès bronze messages
  1. Posté le 29/09/2015 à 16:15:11  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Il y a maintenant presque un an, j'ai remplacé ma Panda II Diesel par le modèle actuel , passant à l'essence
avec le moteur FIRE 1.2 69 CV, aux normes EURO 6.
Cette voiture a maintenant 13.000 km, dont des longs trajets (jusqu'à 1000 kilomètres, Namur-Martigues)
car ce véhicule sert de première voiture (c'est plus une familiale en réduction qu'une citadine).

J'avais lu certains commentaires sur des foras (surtout anglophones) sur le comportement à bas régimes
du moteur FIRE 1.2 69 CV, beaucoup moins souple à très bas régimes que la version précédente (60 CV).

A la livraison en Octobre 2014, j'ai noté que ce moteur possède un variateur de phase, comme les anciennes
Alfa (d'avant la technologie Multi-air). Mais il est évident qu'ici, les objectifs ne pouvaient pas être les mêmes,
puisqu'on a un simple arbre à cames; ce sont donc toutes les valeurs du diagramme de distribution qui
sont décalées en même temps.

J'ai donc observé le comportement du moteur avec attention; on remarque vite qu'à bas régimes, si on accélère
tant soit peu, on a un bruit "de décompresseur" (cf. les anciennes motos), décroissant avec la hausse du régime.
La puissance est à ce moment faible, il faut accélérer à fond si on veut monter en vitesse (ou rétrogader).

Si on a, à bas régime charge moyenne ou pleine charge, un décalage de toute la distribution dans le sens "retard",
nous aurons:
-Un retard à la fermeture échappement (RFE) augmenté, donc on va "repomper" une partie des gaz d'échappement
dans le cylindre;
-Un retard à la fermeture de l'admission (RFE) augmenté, donc on va perdre de la compression par retour
d'une partie de la charge vers le collecteur d'admission.

Les avantages recherchés pourraient être:

1)- Un certain taux de recyclage des gaz d'échappement sans devoir recourir à l'EGR (réduction des oxydes d'azote,
bien qu'à priori, ce n'est pas dans cette phase-là de fonctionnement qu'un moteur essence en émette le plus).

2)- Une baisse de la compression réelle, réalisant ainsi une sorte de pseudo-cycle "Atkinson" comme sur les moteurs
de Toyota hybrides (course de compression moindre que celle de détente).
Et en effet, comme sur ces moteurs Toyota (entre autres), on a ici un rapport volumétrique très élevé (11,1/1);
cet effet de décompression est peut-être nécessaire pour éviter le cliquetis à bas régime/forte charge.

3)- La combinaison des deux réduit le volume des gaz transférés, et donc les pertes par pompage.

Au niveau consommation, j'ai noté des chiffres assez remarquables:

-Namur-côte belge et retour (500 km): 5, 35 litres/100 km à maximum 110 km/h

-Namur-Martigues et retour (2000 km): 5,6 l à 110 de moyenne

(La consommation monte par contre rapidement dès qu'on dépasse 110 réels soit 115 compteur)

-En ville et petits trajets: maximum à 6,15 l (par temps de gel).

La technologie mise en oeuvre semble donc fonctionner. Les chiffres officiels ainsi que les essais
des revues spécialisées sont par contre beaucoup moins bons; je pense que cela pourrait être dû
au fait que ce moteur n'est pas à l'aise en ville, où il faut beaucoup de calme, rester sur un filet de gaz
et suivre les indications de changements de rapports au tableau de bord, sans quoi on traverse toute
une ville en deuxième...

Fiat ne communique pas sur tout cela, donc il pourrait être intéressant d'en discuter ici d'après
les observations de chacun.

Bien à vous tous,
Pierre Lauwers (de Belgique, client Fiat depuis 1992)

Sujets relatif
Profil : Routard confirmé
rq3zqtb
Marques - succès bronze messages
  1. Posté le 29/09/2015 à 17:53:43  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut,

A ma connaissance, ce moteur ne possède pas de variateur de phase d'AAC...

@+

Profil : Vétéran confirmé
mkala
Marques - succès argent messages
  1. Posté le 29/09/2015 à 19:25:30  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Hello,

Intéressant tes impressions merci de partager :jap:

Pour le variateur de phase le 1.4 77CV le possède, et il est sur un seul AAC aussi.

Le 1.2 semble l'avoir depuis les versions Euro 5, quand il est passé de 60CV à 69CV


Par contre j'ai du mal a imaginer les gaz d'échappement qui finissent dans le collecteur d'admission ? Il deviendrait dégueulasse (comme une egr).
J'imagine que le déphase se fait sans ce phénomène se produise. La partie "échappement" doit plutôt subir ce déphase, car il est plus intéressant de le faire en admission.


---------------
... évaporé de ce forum
Profil : Membre confirmé
pierre-lauwers
Marques - succès bronze sujets Marques - succès bronze messages
  1. Posté le 29/09/2015 à 22:48:44  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
"j'ai du mal a imaginer les gaz d'échappement qui finissent dans le collecteur d'admission ? Il deviendrait dégueulasse (comme une egr)."
(Citation)


En effet !
Quand on ouvre le capot, on entend bien le bruit provenir de l'admission. Il va sans dire que j'évite
au maximum de solliciter le moteur à ces régimes-là, précisément pour cette raison. Ceci dit, l'encrassement
doit être moindre que dans le cas d'un Diesel avec EGR.
Toutefois, les gaz d'échappement seraient plutôt ré-aspirés directement via la soupape d'échappement
(se fermant plus tard, quand le piston commence à redescendre). Ce qui revient vers l'admission,
ce seraient plutôt des gaz frais d'admission, mais certes déja mélangés....
J'ai eu moi aussi des doutes: un variateur de phase sur ce moteur là ? et pourtant, on peut lire
dans un dossier de presse FCA:


"1.2 8v 69 ch Stop&Start - Euro 5
Reconnu pour sa fiabilité et sa grande sobriété, le moteur 1.2 8v de 69 ch bénéfice des dernières évolutions technologiques de la famille des moteurs Fire. Il est équipé en série du système Stop&Start qui réduit la consommation et les émissions de CO2 de 5 %. Il utilise un nouveau variateur de phase continu qui optimise les phases de distribution (ouverture et fermeture des soupapes) quel que soit le régime de fonctionnement. Cela réduit la consommation, grâce au recyclage des gaz d'échappement à faibles charges avec réduction des fuites par pompage, tout en augmentant les performances en garantissant la disponibilité de couple à bas régime (102 Nm à 3 000 tr/min) et de puissance à des régimes élevés (69 ch à 5 500 tr/min)."


Source:
http://www.lanciapress.fr/pres​s/article/173


On le constate: Fiat communique peu sur ses innovations et détails techniques.Il faut "aller chercher les données". D'où l'idée de ce fil.

Message édité par Pierre Lauwers le 29/09/2015 à 22:51:30
Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
clim/plus de chauffage 2
Première révision fiat punto italia 44
Fiat punto 1.2 2005 cale au ralenti aider moi svp 7
Boite de vitesse probleme svp 7
Fiat Doblo utilitaire demande de conseils 1