Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
   / / / /

vannes EGR Echangeur thermique Casse moteur

 

Il y a 62 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

vannes EGR Echangeur thermique Casse moteur

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
AnonymeWib​je
Invité
  1. Posté le 03/02/2020 à 18:14:02  
  2. answer
  1. J'aime0
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Bonjour à tous,


le problème des vannes EGR est connu, mais pas divulgué à grande échelle pour des raisons évidentes et économiques.


Tout d'abord, je vais vous parler du moteur 1.6 tdi qui équipait quelques véhicules du Groupe Volkswagen.


Étonnant de constater que cette motorisation à été abandonnée sur ce modèle après une carrière très très courte. Pourquoi ? La suite de mon post nous en donnera peut être les contours.


Petite historique, j'ai acheté le véhicule Caddy, à 35000 km, chez Volkswagen Theix NOYALO dans le Morbihan, en Février 2017.
J'ai fait un quinzaine de milliers de kilomètres en accumulant des petits désagréments avec des ouvertures intempestives de vitres électriques que je n'avais pas décelé lors de l'essai, peut être trop court. Ceci dit la reprogrammation de mon moteur 'était pas faite lors de l'essai mais, je l'appris après ma panne, le jour de la livraison.


Je précise au passage que j'accepte de dévoiler mon nom (Eric PILOT) par soucis de transparence, celui de la concession (DIV - groupe Volkswagen )car après mon problème de prise en charge de ma panne, j'ai opté pour la voie judiciaire, puisque Volkswagen semble se moquer que nous soyons ou non dans la panade, à cause d'une mauvaise conception du refroidissement des gaz échappement.
Donc le support qui héberge ce sujet ne pourra être déclaré responsable de mes propos, de mes affirmations, puisque je suis en mesure de prouver tout ce j'avance, à la suite d'une expertise judiciaire pratique en 2019 en deux étapes.


Bref je suis un grand garçon et VW sait ou me trouver.


De même que je ne cherche pas à régler mes comptes, mais plutôt à aider les consommateurs, n'ayant pas les moyens de démontrer la preuve contre un constructeur, qui en cas de conflit, joue le pourrissement pour essayer de vous asphyxier financièrement.


Ceci dit, ce que nous profane appelons problème d'EGR semble en en réalité plus complexe que ça.



Sur le moteur 1.6 TDI de VW, car l'expertise ne concerne que ce moteur, il est la combinaison d'une conception trop compliquée, d'un manque de recul (donc d'essais préalables) sur les réactions entre les propriétés thermique du système,et les propriétés technique et chimique du liquide de refroidissement.


Je sais c'est compliqué au début, mais après une expertise judiciaire, un démontage complet d'un moteur et de ces accessoires, en compagnie d'un expert, vous finissez par comprendre le minimum syndicale pour le traduire en langage intelligible.


Pour cela il faut débourser entre 6000 et 8000 € d'expert judiciaire, 2500€ de frais d'avocat , plus un véhicule de remplacement puisque le votre est en salle d'opération.


Mais avec ce rapport vous éviterez peut être 24 mois d'expertise et probablement autant de traitement du dossier au fond au tribunal. mais surtout vous éviterez de vous faire endormir par un SAV puant et suffisant au possible... bien qu'il soit très réactif quand vous commencez à attaquer le sujet sur les réseaux sociaux.


N’hésitez pas à revenir vers moi, j'ai évidemment toutes le photos d'expertise, et plus serez nombreux à me signaler ce problème plus nous serons fort face aux constructeurs.
------------------------------​------------------------------​------------------------------​------------------------------​------------[center]Ressultat Expertise Judiciaire



Cette visite technique a pour objet le démontage de 2 éléments constitutifs du circuit de refroidissement restés en place sur le moteur afin de procéder à leur expertise:


-1. Le module EGR (vanne + radiateur) :


- a. Après déconnexion des durits je constate qu’à l’intérieur des canaux de circulation, il s ’est formé un dépôt
ressemblant à de la glace.



- b. Ces cristaux obturent une grande partie des diamètres de circulation du liquide(+-70%).


- c. La texture des dépôts est similaire à celle trouvée dans les chambres de combustion et les conduits d’échappement de la culasse.


- d. Les dépôts sont formés de cristaux dont la couleur va du jaune au brun.


- e. Il s ’agit liquide de refroidissement cristallisé par son contact avec des gaz d’échappement.


-2. L’échangeur thermique (Filtre à Huile/Réfrigérant) :


- a. Lors de la dépose de celui-ci, je constate la trace d’un écoulement d’eau dans l’huile au niveau de sa liaison avec
le bloc moteur.



- b. Pour cette raison, j’ai procède au désassemblage du filtre à huile et de l’échangeur thermique.


- c. Une observation attentive des faisceaux à l’intérieur de l’échangeur permet de constater la présence de très fines
gouttelettes d’eau dans le compartiment réservé à l’huile.



- 3. A des fins d’analyse je procède à un prélèvement du liquide de refroidissement en débranchant la durite inférieure du radiateur.
ANALYSE ET EXPLICATIONS


Le système de refroidissement qui équipe ce moteur est complexe, sa circulation est compliquée. Outre son circuit normal entre le moteur et le radiateur, il passe par un échangeur thermique situé sur le filtre à huile et refroidit également la vanne EGR située sur l’échappement.


- Hypothèses :


1. Nous sommes présence d’un dysfonctionnement isolé :


a. Il s ’es t produit une fuite interne de gaz d’échappement dans le module EGR comme révélé par la cristallisation des composants du liquide de refroidissement dans les conduits.


b. La vapeur produite par la T° du liquide de refroidissement s ’est propagée dans le conduit de réadmission des gaz et a été aspiré par le moteur ce qui explique la présence des dépôts constaté dans les chambre de combustion et la culasse qui ont été analysé à l’issue de l’expertise.


c. Après l’arrêt moteur le liquide de refroidissement sous pression c’est introduit dans les cylindres par les soupapes d’échappement ouvertes et est directement descendu dans le carter d’huile ou de par sa masse volumique il s ’est accumulé en dessous de l’huile expliquant l’absence d’émulsion Huile/Eau.


2. Nous sommes en présence de 2 dysfonctionnements distincts, ayant provoqué une réaction en chaine.


a. Dans un premier temps, et comme le met en évidence la transformation d’état du liquide de refroidissement dans les conduits, il s’est produit une fuite de gaz d’échappement vers le circuit de refroidissement par le radiateur de vanne EGR.


b. Cette fuite de gaz, en plus d’avoir élevé la température du liquide de refroidissement de façon ponctuelle a générée la transformation d’état des composants du liquide de refroidissement tel que constaté dans les conduits


c. Le passage des gaz d’échappement a provoqué une élévation de la pression dans le circuit de refroidissement.


d. Cette pression a favorisé le passage du liquide de refroidissement à travers l’échangeur thermique puis son écoulement directement dans le carter inférieur. => L’absence d’émulsion constatée entre l’huile et le liquide de refroidissement retrouvé dans le carter inférieur.


e. Une fois le moteur arrêté la vaporisation du liquide de refroidissement dans le radiateur EGR s ’est propagée vers les chambres de combustion => correspondant aux dépôts retrouvés et analysés


L’enchainement qui a mené à la panne totale pourrait avoir été le suivant:


Défaut d’étanchéité du radiateur EGR => élévation de pression dans le circuit => (insuffisance de résistance à la combinaison T°/ Pression ponctuelle de l’échangeur thermique huile/Eau


hypothèse 2)


=> écoulement du liquide de refroidissement dans l’huile=> informations du calculateur en 2 temps et a 2 niveaux,


(1) le moteur cale, M.PILOT redémarre (ses dires lors de la 1ere réunion) parcours quelques centaines de mètres


(2) le calculateur recevant alors de multiples alertes : Niveau de liquide de refroidissement, Température, Niveau d’huile le moteur stoppe et le calculateur en interdit le redémarrage (voyant moteur fixe et alerte au tableau de bord.
De ces 2 hypothèses la 1ere est la plus probable, la 2s est suscitée par la présence d’une émulsion locale dans les conduits d’huile de l’échangeur et la présence de gouttelettes d’eau dans l’étage huile de ce même échangeur. Des écoulements lors de la dépose de l’échangeur ne sont pas à exclure, de ce fait sans un contrôle en pression de celui -ci il ne m’est pas possible de lever le doute.
Dans tous les cas la panne ayant immobilisée le véhicule prend naissance dans la défectuosité du module EGR.

ARGUMENTATION TECHNIQUE - CRITIQUE


Les opérations d’expertise ont permis de déterminer l’origine du dysfonctionnement.


CONCLUSION


La panne affectant le véhicule trouve son origine dans la défectuosité d’une pièce qui ne nécessite normalement pas d’entretien.
Mr PILOT ne peut se voir reprocher de défaut d’entretien ou de conduite et rien dans son utilisation ne peut être à l’origine de la panne.
Lors de la panne, le véhicule a été transporté aux établissements DIV à leur demande qui n’ont pas fait le nécessaire en n’ouvrant pas d’ordre de réparation et en n’effectuant aucune recherche de panne. Ils se sont contentés de laisser le véhicule à disposition pour retour au garage MORIN qui a fait une vidange environ 800 avant.
Les établissements DIV étant vendeur, concessionnaire de la marque aurait dû conserver le véhicule pour les opérations d’expertises et transmettre une demande au constructeur.
Devant ce refus Mr PILOT n’a eu d’autre choix que de retourner au garage MORIN.
Compte tenu des constatations, nous considérons que la remise en état relève d’un défaut de produit dont la prise en charge des réparations relève de la responsabilité du vendeur et du constructeur.
------------------------------​------------------------------​------------------------------​------------------------------​------------



Il est important que vous partagiez votre expérience, les réponses de vos garages face au pannes, vos difficultés à vous défendre.
J'ai le rapport qui peut vous permettre de gagner du temps, j'avais aussi, et c'est important, une protection Juridique qui m'a permis de prendre en charge une partie des frais d'avocat et d'expertise.
Alors partagez ce lien, car c'est ainsi que nous nous donnons les moyens de nous défendre contre ces mastodonte de l'automobile.
A bientôt Eric PILOT

Sujets relatif
Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
caddy maxi pourquoi si peu en circulation 11
Caddy 1,6 tdi bluemotion 2015, problème moteur 0
Lettre repere moteur 5
voyant ampoule 0
Notice Caddy automatique 2011 0