Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
   / / / /

[Tuto] Du bon choix de son cric et de son usage

 

Il y a 17 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Tutoriel

[Tuto] Du bon choix de son cric et de son usage

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Routard confirmé
  1. config
sylva16
Coupe bronze Technique Technique - succès or nombre de vues Technique - succès bronze sujets
  1. Posté le 29/02/2020 à 12:04:13  
  2. answer
  1. J'aime1
    Votez pour ce message
    Se connecter
    Créer un compte
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Difficultés : Très technique.
Cher.

Outils/équipements nécessaires :

- Crics et accessoires.
- Tour et fraiseuse.
- Chandelles.

- Rampes.
1 - Introduction
Ce tutoriel n’a pas pour objet de comparer les crics du marché, ni de faire débat sur leurs qualités respectives, voir leurs prix.
Les crics sont fréquemment utilisés dans les opérations d’entretien ou de réparation de nos véhicules mais ils restent toujours en arrière plan.
Enfin, les levées restent, souvent, de simples levées latérales suivi d’une mise en sécurité sur chandelle(s).
Ce tutoriel diffère pour quatre raisons :
  • le cric devient le sujet central de l’analyse,
  • les levées sont hautes (jusqu’à 800 mm), latérales et frontales,
  • les véhicules sont posés et sécurisés sur quatre chandelles,
  • nous faisons la part belle aux accessoires.


C’est à l’aide d’une longue pratique de ce type de levées que nous avons décidé de rédiger ce tutoriel.
Ces modes de levées permettent des interventions plus techniques offertes aux seuls ponts et fosses (boites de vitesse, trains AV ou AR complets, ligne d’échappement, etc.).
Ce matériel est plus onéreux comparé à l’achat d’un cric tout venant mais il faut savoir qu’on peut planifier l’acquisition de ce matériel au fil du temps en sachant que le retour sur investissement est assuré mais avec plus de sécurité.
Pratiquer de telles levées, demandent de la concentration et d’anticiper les dangers qui peuvent surgir à tout instant.
Les aires de dégagement doivent exister en cas d’urgence tout en intégrant le fait que l’on est avec des outils à la main et qu’il existe des obstacles au sol.
Toutefois, sachant que la chute d’un véhicule, se traduit en 1/10e de seconde seulement et que l’information a tout juste le temps d’arriver au cerveau, il est souvent trop tard pour regretter quoi que ce soit.
La sécurité, c’est aussi soumettre cric et chandelles à des contrôles de sécurité (inspection visuelle, joints, valves, huile, etc.).
Pour entrer dans le vif du sujet, voici un petit aperçu d’une sécurisation, de routine, en P2 (position 2), à 460 mm de hauteur qui offre un confort certain lorsque l’on travaille, à bonne hauteur, sur le moteur (ici pour une sortie moteur) :


Elèvation de 4ème type sur ClioElèvation de 4ème type sur ClioVoir l'image en grand0 vote
2 - Un bon cric

Notre pratique nous amène à conclure, que si nous demandons à un cric de faire des choses pour lesquelles il n’est pas prévu, ce cric deviendra un mauvais cric.

Si avoir un bon cric est une condition nécessaire, elle ne sera pas suffisante sans la maîtrise les techniques de levées qui font dire, pleinement au mot « sécurité », ce qu’il veut dire.
Enfin, on travaille avec encore plus de sécurité lorsque l’on peut adapter des le cric possédant des accessoires qui répondent au besoins auxquelles ont les soumets.

Rares sont les fabricants qui mettent, à leur catalogue, ces accessoires pourtant nécessaires.
Quatre vingt pour cent des crics ne possèdent pas d’accessoires puisque conçus pour faire de simples levées, sans plus, ce qui nous oblige à nous tourner vers des crics professionnels mais pas seulement.
Si on veut, améliorer un cric « ordinaire », s’il est modifiable, il devra passer par la case modification de la platine du cric (cf. § 3.5) !
Ces crics « améliorés » devront avoir de solides qualités de base : stabilité, châssis solide, légers, vérin bien dimensionné, manœuvrables, etc., avant d’en envisager leur transformation.
Du coup, cette perspective montre qu’il faut savoir être exigeant lorsque l’on choisi son cric.
Un bon cric est un cric qui permet au tampon d’être séparé de la platine du cric qui doit être très solide.

Pour les grandes levées, seul OMCN 1120 E, nous est apparu comme étant le bon candidat qui répond à notre cahier des charges (hauteur de levée, solidité du châssis, vérin, roulage, stabilité).
Sa longueur est suffisante pour aller chercher les points d’appuis sous le véhicule et offrant des accessoires de qualité au catalogue (tampons, traverse, traverse réglable…) mais poids et longueur (manœuvrabilité) sont aussi des inconvénients.
Voici une platine de cric solide qui accepte les accessoires :

Platine acceptant les accessoiresPlatine acceptant les accessoiresVoir l'image en grand0 vote



Quant au cric léger, notre choix s’est porté sur le DL.18 de Facom que nous possédions et qui possède une bonne qualité de fabrication, un bon vérin, une bonne stabilité. Il est léger et surtout modifiable.
Enfin, Facom, propose des accessoires mais chacun fait à sa façon (Facom propose des diamètres de 21 mm, OMCN du 28 mm ...). Quant aux longueurs des axes ils varient de 25 mm pour Facom à 50 mm pour OMCN.
Si l’on veut une bonne interopérabilité, il faut se résoudre à devoir usiner des adaptateurs (chemises de compensation, axes avec épaulements mâle-mâle).

En synthèse, il faut veiller avec grand soin à cette interopérabilité (cric/accessoires) pour bien assurer les levées latérales ou frontales qui sont assez techniques.
Avec le recul, l’achat d’un OMCN 1120 F, se situant, pour la taille, entre les deux pourrait faire l’affaire et n’obliger qu’à l’achat d’un seul cric.



3 – Les accessoires


3.1 - Tampon de fixation pour traverse

OMCN fournit, avec son cric, une tête en acier, un peu rustique pour nos bas de caisse (il sera remplacé par un tampon en caoutchouc).
La tête acier est sans doute valable pour les châssis en échelle ou le tracteurs mais pour nos bas de caisse, il oblige de mettre une cale en bois entre le bas de caisse et la tête de cric.
Par contre, comme ce tampon en acier est parfaitement adapté à recevoir la fixation d’une traverse complémentaire, nous le réserverons à cet usage :


3.2 - Tampon en caoutchouc


Il faut en préférer un conséquent pour en augmenter la portance :


Vue du tampon OMCN 392BVue du tampon OMCN 392BVoir l'image en grand0 vote

Moulé dans la masse, avec des nervures de maintien, il est anti-huile (ne glisse pas), il permet un bon arrimage tampon/voiture d’autant plus solide qu’il possède un axe suffisamment long et de bon diamètre :



Tampon posé sur cric OMCNTampon posé sur cric OMCNVoir l'image en grand0 vote
La sécurité offerte par ces tampons est telle que nous les choisirons pour équiper nos chandelles.



3.3 - Traverse de bas de caisse
 Offrant une meilleure répartition des charges, elle, permet de lever latéralement, en une seul reprise son véhicule.
Elle peut, compte tenu de sa longueur (500 mm soit 5 fois plus de portance supplémentaire), être placée en dehors des points de levage du véhicule sans provoquer la déformation du bas de caisse) qui pourront recevoir l’appui des chandelles :


Cric OMCN équipé d'une traverseCric OMCN équipé d'une traverseVoir l'image en grand0 vote
Cette traverse s’utilise généralement sous les bas de caisse mais peut se placer, en toute sécurité, sous les essieux tôle, qu’elle ne déformera pas.
On l’aura compris, que ce soit latéralement ou frontalement, cette traverse très efficace, lève d’un coup, le coté d’un véhicule tout en permettant de mettre sous les deux points de levées restés libres, les chandelles.
En renouvelant l’opération de l’autre coté, le véhicule se retrouve sécurisé en reposant sur quatre chandelles. La hauteur de la levée est laissée à la libre appréciation de l’opérateur mais aussi des possibilités de ses crics et chandelles.
A notre avis, cette levée latérale de 3e type est la méthode de levée la plus efficace sous réserve d’avoir de la place autour du véhicule.
Vouloir un cric qui lève haut, implique un cric long avec son levier de pompage qu’il faut pouvoir actionner. Il faut donc avoir un garage qui l’autorise soit au moins 4,5 m de large sans qu’il soit encombré par des armoires ou autres encombrants.
Ceci nous conduit, avec ce cric, à abandonner ce mode de levée latérale au profit du mode de levée frontale qui se fait sur la longueur du garage.



3.4 –Traverse réglable

Cet outil est indispensable pour réaliser cette levée frontale de 3e type pour remplacer la levée latérale de 3e type.Cette traverse est une traverse plus sophistiquée que celle décrite au § 3.2, ci-dessus. Très large, elle possède deux tampons réglables en hauteur et largeur (ce sont les mêmes tampons que ceux montés sur les ponts élévateurs OMCN).

Si son véhicule n’est pas équipé de point de levage avant, comme sur les BMW, Honda, il devient possible de faire une levée frontale :


Cric équipé d'une barre de traverse réglableCric équipé d'une barre de traverse réglableVoir l'image en grand0 vote


Cette traverse permet d’ajuster l’écartement des tampons en fonction des points d’appui existant sous le véhicule. Ici, sur les longerons d’une Fiat Uno où l'on voit que le réglage, en hauteur, des tampons, évite d'écraser l'échappement :
Levage frontal sous arceaux Rover 110Levage frontal sous arceaux Rover 110Voir l'image en grand0 vote


Toutefois, les points d’appui de notre A4, B5 de 2000, sont situés très profondément sous le véhicule et oblige à avoir un cric suffisamment long pour aller les chercher :




Points de levage AV Audi A4 AVG 2000Points de levage AV Audi A4 AVG 2000Voir l'image en grand0 vote
Le cric passe presqu’entièrement sous le véhicule. Il faut donc, dans un premier temps surélever l’avant du véhicule en le faisant monter sur des rampes.
On voit bien, ici, que ce mode de levée demande, plus de matériel et plus de temps pour sa mise en œuvre.

Pour faire bref, voici détaillé les 28 opérations nécessaires pour réaliser en toute sécurité une levée frontale, avec pose sur quatre chandelles dont les tampons sont situées à 63 cm du sol (hauteur maxi de nos chandelles. Faire plus haut demanderait des chandelles énormes) :
3.6.1 - Pose des rampes devant les roues du véhicule,
3.6.2 - montée du véhicule sur les rampes,
3.6.3 – calage d’une des deux roues AR, à l’aide d’une petite cale,
3.6.4 – montage de la traverse réglable sur le cric,
3.6.5 – positionnement des traverse et cric sous les points de levage du véhicule,
3.6.6 - levée du véhicule pour décoller les roues des rampes,
3.6.7 - rangement des rampes,
3.6.8 - seconde montée de l’avant du véhicule à 70 cm de hauteur,
3.6.9 - positionnement des chandelles, réglées à mi-hauteur, sous les points de levage des bas de caisse en prenant soit de mettre le pied du Rmax en arrière et en faisant en sorte de ne jamais mettre sa main entre la chandelle et le bas de caisse !
3.6.10 - pose, en douceur, de l’AV du véhicule, sur les tampons des chandelles,
3.6.11 - descente du cric et rangement de la traverse réglable,
3.6.12 - montage du tampon ou de la traverse, selon le besoin, sur le cric,
3.6.13 - déplacement du cric à l’arrière du véhicule,
3.6.14 - prise d’appui sur l’attelage ou l’essieu AR,
3.6.15 – Levage de l’AR du véhicule, à 700 mm de hauteur,
3.6.16 - mise en place des chandelles AR sous les points de levage des bas de caisse, en faisant en sorte de ne jamais mettre sa main entre la chandelle et le bas de caisse !
3.6.17 - pose en douceur, de l’AR du véhicule sur les tampons des chandelles,
3..6.18 – vérification du bon appui au sol des 12 pieds des chandelles,
3.6.19 - descente du cric et roulage, sous véhicule, jusqu’à l’AV,
3.6. 20 - dépose du tampon et équipement du cric avec la traverse réglable,
3.6.21 - recherche des points de levage sous le véhicule,
3.6.22 - montée du véhicule à 70 cm de hauteur,
3.6.23 - réglage des chandelles à leur hauteur maxi (63 cm),
3.6.24 - mise des chandelles sous les points de levage AR des bas de caisse,
3.6.25 - pose en douceur des points de levage AR du véhicule sur les tampons,
3.6.26 - descente du cric,
3.6.27 - dépose et rangement de la traverse réglable,
3.6.28 - rangement du cric.

Ainsi sécurisé sur quatre chandelles, il devient possible de travailler dessous son véhicule, en toute sécurité. La hauteur de levée est laissée à la libre appréciation de l’opérateur en fonction de ses besoins.
En prenant son temps, on met, au pire, 15' pour réaliser ces 28 opérations.


Comparativement à la levée latérale, c’est plus long et plus cher car il faut de bonnes rampes (des grandes) et une traverse réglable.
Si la mise en œuvre, comme nous l’avons vu est plus longue, elle peut se faire dans un garage relativement étroit et de bonne longueur, ce qui est plus fréquent.

On peut sécuriser, sur quatre chandelles, à des hauteurs permises par ses chandelles de P1 à P5, soit 630, 570, 515, 460 et 400 mm.
Il devient possible de travailler aisément sur chariot pour tout type d’intervention sous véhicule.
Lorsque l’on travaille dessous, sur chariot, il faut faire attention à ne pas mettre son visage à la perpendiculaire du champ opératoire pour ne pas recevoir sur les dents, un outil qui tombe !
Pour ne pas se fatiguer et en fonction de la longueur de ses bras, on peut choisir les hauteurs intermédiaires offertes par ses chandelles.


Enfin, dans le cadre d’un travail confortable et dans le but d’épargner nos reins, lorsque nous travaillons sur le moteur, nous mettons toujours notre véhicule sur chandelles à 460 mm ce qui, du même coup, garantit une bonne horizontalité pour les fluides :
Chandelle tamponnée de 5 t avec ses hauteursChandelle tamponnée de 5 t avec ses hauteursVoir l'image en grand0 vote

Suite plus bas...
Message édité par sylva16 le 28/03/2020 à 19:14:17

---------------
« Mal nommer les choses, c'est ajouter aux malheurs du monde. » (Albert Camus)
Sujets relatif
Modo Trollo
Profil : Le Tutorialiste 2019
  1. config
breizhman44
Coupe or Technique Technique - succès or nombre de vues Technique - succès or sujets
  1. Posté le 29/02/2020 à 14:31:19  
  2. answer
  1. J'aime0
    Votez pour ce message
    Se connecter
    Créer un compte
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ce sujet a été déplacé de la catégorie Équipement vers la catégorie Mécanique / Électronique par breizhman44


---------------
MES BAGNOLES DEPUIS MON PERMIS
[:akizu:20] OPEL INSIGNIA FLEXFUEL 2.0 TURBO 220 COSMO PACK
[:akizu:20] OPEL ADAM GLAM 1.4 87ch
Profil : Routard confirmé
  1. config
sylva16
Coupe bronze Technique Technique - succès or nombre de vues Technique - succès bronze sujets
  1. Posté le 29/02/2020 à 15:18:49  
  2. answer
  1. J'aime0
    Votez pour ce message
    Se connecter
    Créer un compte
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut breuzhman44,

Mille mercis.

Où était-il donc ?

Bien à toi.
Message édité par sylva16 le 29/02/2020 à 15:20:08

---------------
« Mal nommer les choses, c'est ajouter aux malheurs du monde. » (Albert Camus)
Publicité

Profil : Routard confirmé
  1. config
sylva16
Coupe bronze Technique Technique - succès or nombre de vues Technique - succès bronze sujets
  1. Posté le 06/03/2020 à 16:31:47  
  2. answer
  1. J'aime0
    Votez pour ce message
    Se connecter
    Créer un compte
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Suite de 3.4...



3.5 – Les crics moyens et leur hauteur de levée
Il existe, sur le marché cric moyen et cric moyen.
Pour nous, un bon cric moyen est stable (voie et empattement suffisants) et possède une levée moyenne qu’il est possible d’augmenter en y mettant des cales en bois.

Notre cric DL.18 s’arrêtant à 375 mm, il ne lui est pas possible de poser nos bas de caisse sur nos chandelles qui font, a minima, 400 mm de hauteur.

Une cale en bois, d’épaisseur suffisante s’avère nécessaire pour ce faire :

A défaut de pouvoir installer une réhausse, usage d'une cale en boisA défaut de pouvoir installer une réhausse, usage d'une cale en boisVoir l'image en grand0 vote


Cependant, pour éviter de chercher des cales de toutes sortes lesquelles se marient plus ou moins bien avec la sécurité nous avons opté pour l’usinage d’une rehausse en acier.

Toutes ces considérations nous conduisent vers la transformation de notre cric qui n’offre pas à la base, la possible séparation du tampon de sa platine.

Autrement dit, nous allons devoir reprendre toute l’ergonomie de cette platine tout en la libérant de son tampon de sorte à pouvoir y mettre des accessoires.

3.5.1 - Transformation de notre DL.18

Le DL.18 n’est pas le seul a avoir un tampon inamovible mais ce cric permet, tout de même, après usinage, de libérer sa platine afin de pouvoir y fixer des accessoires.
Dans le cas présent, la tige du tampon est rendue solidaire de la platine parce que traversée par un axe :



Axe d'horizontalité traversantAxe d'horizontalité traversantVoir l'image en grand0 vote

De part cette conception l’axe se situe juste en dessous de l'alésage de la platine ce qui interdit de mettre quoique ce soit d’autre dans cette platine.

Il faut donc supprimer cet axe et le remplacer deux petits axes à double épaulement seront usinés et ils seront maintenus par deux écrous frein qui maintiendront opérationnel le parallélogramme de maintien de l’horizontalité de la platine.

Platine déposée nous ferons un alésage à la fraiseuse, pour y mettre une chemise de maintien de 30,02 mm :


Dépose de la platine du DL-18Dépose de la platine du DL-18Voir l'image en grand0 vote


Dans la pratique çà donne çà où l’on voit la chemise laiton emmanchée dans l’alésage de la platine :


Détail platine modifiéeDétail platine modifiéeVoir l'image en grand0 vote


3.5.2 – Usinage de chemises et d’un double axe
`
Nous devrons tourner deux chemises aux cotes différentes pour permettre la pose de tous les accessoires mâles.

Chemise à épaulement avec alésage 28 mm pour les accessoires OMCN :



Chemise de 28 mm pour accessoires OMCNChemise de 28 mm pour accessoires OMCNVoir l'image en grand0 vote

Chemise à épaulement avec alésage 21 mm pour les accessoires Facom :
Chemise de 21,5 mm pour accessoires FacomChemise de 21,5 mm pour accessoires FacomVoir l'image en grand0 vote


Voici la platine rendue polyvalente :


Chemise laiton avec épaulement ajusté à la platine du DL.18Chemise laiton avec épaulement ajusté à la platine du DL.18Voir l'image en grand0 vote
Pour fixer le support de BDV, nous tournerons un double axe à épaulement, mâle/mâle de ∅ 27,8 mm/25 mm :

Double axe avec épaulement posé sur platineDouble axe avec épaulement posé sur platineVoir l'image en grand0 vote
Fort de ces ad one, la platine du DL.18 peut recevoir tous les accessoires possibles ce qui lui donne une polyvalence remarquable.
Enfin, ce petit cric 2 t, sympa et ultra léger (27 kg), maniable, peu encombrant, mis facilement dans le coffre, va pouvoir servir à de nombreuses tâches.

3.5.3 – Usinage d’une rehausse

Voici la rehausse capable de recevoir tous les accessoires.
Offrant plus de service qu’une cale en bois, cette rehausse compense la faiblesse des levées du DL.18 :


Cric DL-18 avec réhausseCric DL-18 avec réhausseVoir l'image en grand0 vote



3.5.4 – Pose des accessoires sur le DL.18

Nous avons, voir comment un cric « limité » dans son usage au motif d’une platine inadaptée et d’une capacité de levage réduite, va devenir un cric « polyvalent ».

3.5.4.1 – Tampon OMCN sur rehausse

Rehausse + tampon offrent un gain, de levée, supplémentaire de 95 mm portant la hauteur de levée du DL.18 à 470 mm :


Cric DL-18 avec réhausse et tamponCric DL-18 avec réhausse et tamponVoir l'image en grand0 vote
Compte tenu de l’amélioration de sa hauteur de levée, et de l'efficacité de l'appui, il remplace, avec plus de bonheur, un cric bouteille :


Compressiojn ressort ARG avec DL-18Voir l'image en grand0 vote
3.5.4.2 – Traverse de bas de caisse

Bien entendu, nous pouvons monter sur la platine du DL.18, la traverse de bas de caisse de l’OMC ; profitant de ses avantages pour faire une levée latérale de 3e type à 460 mm au maximum, avec le DL.18 équipé de sa rehausse et de la traverse de bas de caisse, ce qui nous évite d’utiliser nos rampes pour faire une levée frontale :


Levage latéral Renault ScénicLevage latéral Renault ScénicVoir l'image en grand0 vote


3.5.4.3 – Support moteur en mousse

Cet accessoire est pratique lorsqu’il faut soutenir, par exemple, un moteur pour le descendre latéralement pour accéder à l’écrou de la poulie de vilebrequin rendu inaccessible à cause du longeron et plus généralement pour accéder à la distribution sur un moteur transversal :

DL18 avec support mousse compacteDL18 avec support mousse compacteVoir l'image en grand0 vote


3.5.4.4 – Support boite de vitesse

Qui ne rêve pas de pouvoir faire usage d’un cric hydraulique pour déposer et reposer une boite de vitesse (BDV) pesant une trentaine de kg mais il faut un cric

Avec les transformations faites sur le DL.18, il devient possible de le faire alors qu'il est impossible d'en trouver un dans le commerce :


DL-18 équipé de son support de BDVDL-18 équipé de son support de BDVVoir l'image en grand0 vote
Ici, cette platine est celle du vérin dépose organes de Facom.
On peut, aussi, y adjoindre, le bloc de mousse haute densité (cf. § 3.5.2.) :


DL18 avec support BDV et tampon mousse compacteDL18 avec support BDV et tampon mousse compacteVoir l'image en grand0 vote
4 – Autres caractéristiques d’un bon cric

On l’aura compris, il nous en faudra deux lesquels doivent pouvoir soulever 2 t à 800 mm pour l’un et 500mm pour l’autre.

Pour celui dont ont attend une rehausse de 800 mm, il lui faut une construction robuste (châssis soudé et indéformable), associé à un vérin de qualité équipé d’une valve de surcharge.

Enfin, si les points de levage sont situés profondément sous moteur (cf. § 1.6), il devra avoir une longueur suffisante pour les atteindre, sans risque pour l'opérateur.

Toutefois vu son poids, ses dimensions il est moins manœuvrable que les crics de moindre dimension. Il sera plus exigent en espace de manœuvre (attention aux garages étroits) tout en ayant de bonnes capacités de roulage (roues avec bandage et roulements à rouleaux).

Pour notre part, le seul cric qui répondait au cahier des charges, précité, est le cric professionnel OMCN 1120 E, de carrossier.

Par contre vu son encombrement et son poids, il est impossible à manœuvrer dans un garage dont la largeur est ≧ à 3,5 m.
Dans ce cas, il ne devient plus un bon cric
Il nous faudra en choisir un autre qui sera le DL.18 de Facom.

Au regard du fait que ce cric est devenu polyvalent grâce aux modifications apportées (cf. § 3,5,1), le DL.18, par sa manœuvrabilité, sa stabilité et son faible poids, devient le cric de choix pour opérer dans les assistances mécaniques par cric.

Voici nos deux élus qui sont très complémentaires :


Comparaison cric OMCN et DL-18 FacomComparaison cric OMCN et DL-18 FacomVoir l'image en grand0 vote


Pour mémoire un cric de 2 000 kg, sous deux appuis, est suffisant pour lever un véhicule de 4 000 Kg.

5 – La sécurité

Travailler en toute sécurité, c’est :

- maîtriser les techniques de levage,
- avoir un cric qui soit en mesure de faire ce qu’on lui demande de faire,
- serrer les freins ou caler son véhicule se trouvant sur sol dur, plan et horizontal,
- ne jamais s’engager sous un véhicule maintenu par le seul cric,
- sécuriser immédiatement le véhicule par une ou chandelles.

6 – Les chandelles

Dés que l’on parle cric, les chandelles ne sont plus loin. Elles doivent :

- être de qualité (minimum 2 t) et aux normes,
- ne pas abimer les bas de caisse et posséder une matière antidérapante sur tête,
- avoir des patins caoutchouc sous ses pieds pour ne pas glisser sur le sol,
- les chandelles tripodes, compte tenu de leur asymétrie, doivent offrir un bon Rmax qui devra être orienté en fonction du mode de levée (latérale ou frontale) :

Tripode et assimétrie du centre de gravité en fonction des forces exercéesTripode et assimétrie du centre de gravité en fonction des forces exercéesVoir l'image en grand0 vote


L’usage de parpaings pour "sécuriser" son véhicule en lieu et place de chandelles est à proscrire. Les parpaings ne sont qu’une protection illusoire qui limite l’espace de travail. Un parpaing creux ne supporte pas plus de 4 kg au cm2 et rompt immédiatement sous la chute d’un véhicule (les roues, du véhicule, sont tout autant illusoires et comme pour les parpaings, limitent réduisent l’espace de travail.

Préférer investir dans un bon jeu de chandelles.


7 – Conclusion

Nous l’avons vu, le bon cric c'est celui qui doit correspondre à l’usage que l’on doit en faire.
Il n’y a donc pas de bon ou de mauvais cric stricto sensu mais, au long de ce tuto, nous avons constaté que chaque cric a ses limites dans l’échelle de la polyvalence.

Du coup, pour pouvoir accéder à ce que nous voulons faire, il nous faut deux crics :

Un cric professionnel qui soit capable de poser, en toute sécurité et sur quatre chandelles, nos véhicules en toute sécurité et ce dans la gammes des positions (P1, P2, etc.) offertes par nos chandelles :

Levée à l'AR sous attelage, du bas de caisse à 80 cm du solLevée à l'AR sous attelage, du bas de caisse à 80 cm du solVoir l'image en grand0 vote


- Un cric léger, polyvalent (au sens où nous l’avons démontré) pouvant recevoir tous les accessoires dont on a besoin en mécanique qui puisse se mettre dans le coffre, afin de réaliser des levées plus ordinaires mais servir aussi de point d’appui réglable.

Il satisfait à toutes les petites opérations d’entretien (Ici en action pour le changement de roues été/hiver) :


D'un coup on met les deux roue à l'air libre. Rapide, simple efficace. Roues desserrées au solD'un coup on met les deux roue à l'air libre. Rapide, simple efficace. Roues desserrées au solVoir l'image en grand0 vote


8 – Perspectives

Ce tutoriel n’a pas abordé de manières exhaustive, tant sur le plan pratique que théorique, tout ce qui gravite autour du levage : chandelles, rampes, cales.

De fait, nous comblerons ces lacunes, en éditant des tutoriels complémentaires :

- pourquoi un cric avance ou recule et les conséquences à en tirer.
- du bon choix et usage de ses chandelles,
- pourquoi il nous faut bien orienter nos chandelles dans le sens du Rmax,
- du bon choix et usage des rampes,
- du bon choix et usage des chariots de maintenance,
- déposer et reposer seul sa BDV sans effort...

Comme nous l’avons fait pour les clefs dynamométriques et dans le même esprit, nous présenterons d’autres outils (quoi, en vue de quoi, comment…)


N’hésitez pas à nous faire part de vos connaissances en la matière.

Bien à vous.
Message édité par sylva16 le 06/03/2020 à 22:53:50

---------------
« Mal nommer les choses, c'est ajouter aux malheurs du monde. » (Albert Camus)
Profil : Membre
no-name
  1. Posté le 06/03/2020 à 20:02:55  
  2. answer
  1. J'aime0
    Votez pour ce message
    Se connecter
    Créer un compte
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Soulever une voiture en prenant appui sur les longerons c'est nouveau [:soul_in_torment]


CricCricVoir l'image en grand0 vote

Publicité

Profil : Routard confirmé
  1. config
sylva16
Coupe bronze Technique Technique - succès or nombre de vues Technique - succès bronze sujets
  1. Posté le 06/03/2020 à 22:46:44  
  2. answer
  1. J'aime0
    Votez pour ce message
    Se connecter
    Créer un compte
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
En effet. C'est très efficace avec en prime, aucun risque pour ces petits chéris.
Message cité 1 fois
Message édité par sylva16 le 06/03/2020 à 22:55:27

---------------
« Mal nommer les choses, c'est ajouter aux malheurs du monde. » (Albert Camus)
Profil : Membre
no-name
  1. Posté le 07/03/2020 à 09:57:26  
  2. answer
  1. J'aime0
    Votez pour ce message
    Se connecter
    Créer un compte
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

sylva16 a écrit :

En effet. C'est très efficace avec en prime, aucun risque pour ces petits chéris.
Afficher plus
Afficher moins



Bah écoute moi j'ai jamais vu ça et je pense qu'il y'a une raison, c'est d'éviter de les PLIER ! Un conseil respectez les points de levage classique indiqués dans

la RTA.


PS: en plus à l'avant des longerons.

Profil : Routard confirmé
  1. config
sylva16
Coupe bronze Technique Technique - succès or nombre de vues Technique - succès bronze sujets
  1. Posté le 07/03/2020 à 16:59:37  
  2. answer
  1. J'aime0
    Votez pour ce message
    Se connecter
    Créer un compte
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Salut no name,

En effet, cela peut paraître étrange mais c'est techniquement possible lorsque l'on étudie l'exercice des forces et puis, l'usage le prouve. Difficile de dire le contraire.


Même soulevée à l'AV comme montré et à l'AR sous l'essieu avec une barre de traverse, je te rassure après une vingtaine de levée, les codes éclairaient toujours pareil :D .

Il ne faut pas oublier de prendre en compte le matériel utilisé et ses avantages (objet de l'article).

Dans ce mode de levée frontale, chaque longeron supporte, en levée, le 1/4 du poids du véhicule => (775 / 4 = 193 kg) = de la rigolade.
Je défie à quiconque de tordre ce longeron avec 200 kg de charge au cisaillement. Un tel longeron scellé dans un mur te tiendrait un chauffe eau de 200 l bien plus sûrement que 4 chevilles.


Mécaniquement, le longeron qui éloigne la fibre neutre, se comporte comme si c'était une barre d'acier pleine, de belle section.


Par contre, comme ce longeron est creux (poids mais aussi sécurité : déformation longitudinale en cas d'accident) une seule tête de cric de faible section pourrait, peut être, le déformer un peu avec une pression de 400 kg !


Lorsque que l'on possède un cric d'atelier, la RTA préconise le soulèvement AV sous le support de la BDV, coté différentiel en interposant une planchette de 15 x 25 cm et à l'AR sous l'AR du logement de la roue de secours en interposant une planchette de 50 x 25 cm (source, RTA CIP71.4.1, janvier 2001, p. 5 - Étude technique et pratique des Fiat Uno 45 ) mais je préfère lever comme je le fais.

Enfin, pour te convaincre, voici une levée latérale, réalisés sous bas de caisse là où c'est très fin comme tôle (encore plus que les longerons), et donc en dehors des points de levée académiques sur l'intrados :


Levée latérales sous bas de caisse Renault ScénicLevée latérales sous bas de caisse Renault ScénicVoir l'image en grand0 vote

Ici, le véhicule est un Renault Scénic qui fait plus de 1500 kg (je pratique aussi sur une Audi A4, B5 de 2000).

Sur ce bas de caisse, recouvert d'un plastic, la force de levage exercée est de 750 kg, répartis sur une surface portante de 350 cm2 => une pression de 2000 Mp au cm2.


C'est limite mais çà passe : aucune déformation du bas de caisse en intrados pour les deux véhicules sur 30 manipulations.


Bien à toi.
Message édité par sylva16 le 07/03/2020 à 18:19:50

---------------
« Mal nommer les choses, c'est ajouter aux malheurs du monde. » (Albert Camus)
Profil : Membre
no-name
  1. Posté le 08/03/2020 à 10:15:50  
  2. answer
  1. J'aime0
    Votez pour ce message
    Se connecter
    Créer un compte
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour sylva,

Sur ta petite italienne qui est plutôt en mode collection je ferais attention à ces "petits chéris"... mais il vrai qu'ils ont l'air bien costaud.
En plus elle est légère poids plume donc pas trop de souci à priori sauf une éventuelle corrosion à ne pas négliger vu l'ancienneté.

Mais à regarder de plus près je vois un pneu qui s'use anormalement de l’intérieur et je me demande si tu n''as pas faussé ton train AV. :D

Quoi qu'il en soit moi je ne touche pas aux longerons, je reste sur les points de levage préconisés c'est à dire sous le bas de caisse
ou à des endroits qui me semblent sûrs. Un bastaing sous un berceau au niveau de la crémaillère pas de souci également.

Profil : Routard confirmé
  1. config
sylva16
Coupe bronze Technique Technique - succès or nombre de vues Technique - succès bronze sujets
  1. Posté le 08/03/2020 à 15:01:47  
  2. answer
  1. J'aime0
    Votez pour ce message
    Se connecter
    Créer un compte
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut no name,

"Mais à regarder de plus près je vois un pneu qui s'use anormalement de l’intérieur et je me demande si tu n''as pas faussé ton train AV."


Je vois que tu es un bon observateur :jap: !
Cette petite Uno était la voiture de notre ainé qui, juste après son permis, ne s'était pas vanté d'avoir tapé très fort contre un trottoir tellement il roulait doucement [:error404:1] !

Bref, impossible de faire un parallélisme dessus combien même je pensais régler le problème en changeant le triangle dont l'axe était déplacé de 1,5cm.
Après avoir fait les mesures des diagonales du châssis, il y avait un écart de plus de 1 cm => passer le véhicule au marbre :mouais: !
Bref, il a continué à rouler comme çà pendant les 7 années de ses études. Changer le pneumatique tous les 3 ans était moins coûteux.
Après ses études, il l'a vendue facilement car parfaitement entretenue (distribution, embrayage, suspension, freins, soufflets de cardans et de boite, joint de culasse et de carter d'huile, carrosserie non rouillée et j'en passe) à un petit jeune dans la carrosserie pour qui la passer au marbre était un jeu d'enfant.
Elle roule toujours et cette fois-ci sans user son pneumatique gauche [:error404:1] !

Je te rassure avec un bon matériel de levage, tel que la traverse réglable, on peut y aller sous les longerons : ici, sous berceau moteur de la voiture du benjamin durant ses études : une Rover 110 :


Points de levée sous berceau moteur Fiat UnoPoints de levée sous berceau moteur Fiat UnoVoir l'image en grand0 vote
Ensuite, il l'a vendue pour son séjour en Australie d'où il est revenu il y a quelques années.


Bien à toi.
Message édité par sylva16 le 08/03/2020 à 17:03:39

---------------
« Mal nommer les choses, c'est ajouter aux malheurs du monde. » (Albert Camus)
Profil : Membre
no-name
  1. Posté le 08/03/2020 à 20:44:36  
  2. answer
  1. J'aime0
    Votez pour ce message
    Se connecter
    Créer un compte
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Tu me fais peur avec tes levages à l'avant du berceau. Quand tu lèves à l'arrière du berceau il est en appui sur le châssis sous le pare brise, tu es bien sur la structure de la caisse quand tu lèves mais pas à l'avant ou tu as tout le poids du moteur qui se retrouve sur le cric et donc pourrait fragiliser ton berceau.

Voilà comment je lève une Passat sur cette plaque épaisse d'acier qui maintient solidement le silent bloc du bras de suspension.


Passar 3 006Passar 3 006Voir l'image en grand0 vote

Profil : Routard confirmé
  1. config
sylva16
Coupe bronze Technique Technique - succès or nombre de vues Technique - succès bronze sujets
  1. Posté le 09/03/2020 à 15:02:53  
  2. answer
  1. J'aime0
    Votez pour ce message
    Se connecter
    Créer un compte
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut no name,

Excellente voiture.

"Voilà comment je lève une Passat sur cette plaque épaisse d'acier qui maintient solidement le silent bloc du bras de suspension."

C'est exactement çà.
De toutes les façons une Passat ou A4 c'est la même chose.
Lorsque tu lèves, les forces qui s'exercent sur ce point d'appui sont de la moitié de la masse de la Passat.
Nous soulevons, toi et moi, sous les mêmes points d'appui :



Points de levage AV Audi A4 AVG 2000Points de levage AV Audi A4 AVG 2000Voir l'image en grand0 vote


Toutefois, en usant simultanément de deux points d'appuis, ce n'est que le 1/4 de la masse de la voiture que l'on retrouve sous chacun d'eux :



3.6.10 - Pose, en douceur, de l’AV du véhicule, sur les tampons des chandelles3.6.10 - Pose, en douceur, de l’AV du véhicule, sur les tampons des chandellesVoir l'image en grand0 vote

C'est l'avantage offert par une traverse réglable à deux points d'appuis réduisant de moitié les forces sous appuis.

"Tu me fais peur avec tes levages à l'avant du berceau. "

Toutes mes excuses, la dernière image de levée est celle de la Fiat Uno qui fut la voiture de l'ainé alors que la Rover fut celle du cadet :ange: .

Pour la levée de la Rover 111 L on voit des obturateurs à déposer pour accéder à la vis de fixation avant des triangles.
Autrement dit, nous sommes entre les fixations des triangles sous une traverse généreusement conçue :


Autin Rover 111 - Obturateurs pour accéder aux vis de fixation avant des trianglesAutin Rover 111 - Obturateurs pour accéder aux vis de fixation avant des trianglesVoir l'image en grand0 vote

Enfin, nous ne trouvons que le 1/4 du poids du véhicule, soit 212 kg, ce qui ne serait pas la même chose si on la levait que d'un seul coté à cet endroit puisque nous exercerions une force de 425 kg.

Pour la Fiat Uno, nous sommes juste en avant des points de fixation du berceau moteur.

Vu la distance, la surface de porté offerte par les tampons et les forces en présence, on ne fragilise rien d’autant, qu'à l'usage, on n'a jamais déréglé les codes ;) .

Par contre, en te répondant, je réalise que je ne mets pas suffisamment l'accent sur une nécessaire révision de ses pratiques de levée grâce à une approche basée sur les calculs qu'offrent ces "nouvelles pratiques" dans l'emploi d'outils qui répartissent mieux la pression au cm2 et les divise par deux ; sans compter que nous sommes sur des véhicules légers.

Sur véhicules lourds comme ta Passat, il est préférable, comme tu le signales, de se servir des plaques d'acier embouties qui maintiennent les points AR des appuis des silent-blocs des bras de suspension, tout en signalant que nous mettons, quand même, en porte à faux toute la partie avant du châssis mais, là aussi, rien ne bouge en raison du fait que le châssis auto-porteur, forme un parallélogramme indéformable.


Bien à toi.
Message édité par sylva16 le 09/03/2020 à 15:13:50

---------------
« Mal nommer les choses, c'est ajouter aux malheurs du monde. » (Albert Camus)
Profil : Routard confirmé
  1. config
sylva16
Coupe bronze Technique Technique - succès or nombre de vues Technique - succès bronze sujets
  1. Posté le 14/03/2020 à 16:13:04  
  2. answer
  1. J'aime0
    Votez pour ce message
    Se connecter
    Créer un compte
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:up:


---------------
« Mal nommer les choses, c'est ajouter aux malheurs du monde. » (Albert Camus)
Profil : Membre
no-name
  1. Posté le 16/03/2020 à 19:18:03  
  2. answer
  1. J'aime0
    Votez pour ce message
    Se connecter
    Créer un compte
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je reviens brièvement sur ta traverse, je vois pas comment je pourrai la glisser sous une voiture
tellement elles sont basses avec le pare-chocs, avec en plus le cric, puis la positionner ça me

semble compliquer à mettre en œuvre.
Message cité 2 fois
Remise à jour d'un retraité mécano
Profil : Pilote pro
  1. config
treborpj
Coupe argent Technique Technique - succès argent nombre de vues Technique - succès or sujets
  1. Posté le 16/03/2020 à 19:33:33  
  2. answer
  1. J'aime0
    Votez pour ce message
    Se connecter
    Créer un compte
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour,

Effectivement no name, ça ne passera pas sous toutes les voitures, l'échappement et le carter moteur peut gêner et il n'y a pas toujours de traverses AV placées aussi bas, actuellement elles sont situées plus haut à +/- mis hauteur du moteur.
Message édité par treborpj le 16/03/2020 à 21:56:43

---------------
SVP, des infos et des questions précises sur le problème ?
Année de la voiture, type de moteur essence ou Diesel ?
Cylindrée et son kilométrage ?
Des photos ou vidéo ça aide parfois pour répondre.
Profil : Pilote addict
man992
Technique - succès bronze sujets Technique - succès argent messages
  1. Posté le 16/03/2020 à 19:41:01  
  2. answer
  1. J'aime0
    Votez pour ce message
    Se connecter
    Créer un compte
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Rien ne vaut le cric d origine.les crics hydro a roulettes ok mais si seulement votre sol est neckel lisse sinon on arrache la tole.la plipart des voitures ont ded points d ancrage completement bousillés z czuse des crics hydro.

Profil : Routard confirmé
  1. config
sylva16
Coupe bronze Technique Technique - succès or nombre de vues Technique - succès bronze sujets
  1. Posté le 17/03/2020 à 16:23:30  
  2. answer
  1. J'aime0
    Votez pour ce message
    Se connecter
    Créer un compte
  2. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

no name a écrit :

Je reviens brièvement sur ta traverse, je vois pas comment je pourrai la glisser sous une voiture
tellement elles sont basses avec le pare-chocs, avec en plus le cric, puis la positionner ça me

semble compliquer à mettre en œuvre.
Afficher plus
Afficher moins



Salut no name,


Il te faut des rampes pour gagner en hauteur. C'est ce que je fais pour aller chercher mes deux points de levage avec ma traverse réglable :


Préparation à une levée frontale en montant sur des rampesPréparation à une levée frontale en montant sur des rampesVoir l'image en grand0 vote


ou alors faire des levées latérales si tu as la place pour manœuvrer le cric.
Bien à toi.

Message édité par sylva16 le 18/03/2020 à 12:05:02

---------------
« Mal nommer les choses, c'est ajouter aux malheurs du monde. » (Albert Camus)
Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
[Tuto] Les avantages de la vidange par aspiration 39
demande d'information 1
Station de recharge clim auto / Recherche de la documentation 1
Achat clé dynamométrique 0
Canon à chaleur Surcal 150 0