Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
   / / /

Rob Walker Racing Team

 

Karting : geflo Histoires du sport automobile : racbaj, peache974 et 2 utilisateurs anonymes
Ajouter une réponse
 

     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Rob Walker Racing Team

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Loulaz
Client satisfait
Profil : Ingé Piste d'Al Pease
  1. homepage
  2. config
loulaz
Coupe or Sport Sport - succès or nombre de vues Sport - succès or sujets
  1. Posté le 13/12/2012 à 19:25:25  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Bonjour à tous [smileyper​so

robwalker70_2Voir l'image en grand0 vote

Le Rob Walker Racing Team est à ce jour la seule écurie privée de l'histoire de la Formule 1 à avoir remporté un Grand Prix.


Fondée en 1953 par Rob Walker, héritier de la marque de whisky Johnnie Walker, l'équipe dispute son premier Grand Prix (hors championnat) à Goodwood, à l'occasion de la Lavant Cup de F2, avec une Connaught A pilotée par le britannique Tony Rolt. Il décrocha la troisième place, derrière Roy Salvadori et Emmanuel De Graffenried. En revanche Rolt parviendra à s'imposer à 6 reprises cette année; 2 fois à Snetterton et Crystal Palace et une fois à Thruxton et Oulton Park. Un autre pilote du Rob Walker s'imposera également, il s'agit d'Eric Thompson.
La première "vraie" course de l'équipe eu lieu à Rouen, épreuve hybride hors-championnat ouverte aux F1 et F2. Avec une Cooper-Alta, Stirling Moss décroche la 10e place, quatrième des F2.
Le 18 juillet, le Rob Walker Team fait ses débuts en F1, à Silverstone, épreuve comptant pour le championnat du monde. Sur sa Connaught, Rolt se qualifie 10e mais doit abandonner sur problème de transmission.
La petite structure privée était également remarquée pour ses couleurs écossaises, à savoir une bande blanche (évoquant la croix de Saint-André) sur fond bleu nuit, préférées au traditionnel British Racing Green.

En 1954 les succès hors championnat ont été rares, Walker du se contenter d'une deuxième place de Collins sur Connaught à Crystal Palace et d'une troisième place de Rolt, toujours sur Connaught, dans une autre épreuve disputée à Crystal Palace.
Dans le championnat du monde, l'écurie ne disputa une nouvelle fois que la manche anglaise à Silverstone. John Riseley-Prichard se qualifia 21e pour abandonner au tour 40 après un accident.
Entre 1955 et 1956, Walker ne disputa que des épreuves de Formule 2 avec une seule victoire, en 1956, à Brands Hatch avec Tony Brooks.
En 1957, l'équipe revient à plein temps (avec Cooper) en F1 et F2 avec Brooks, Jack Brabham et Noel Cunningham-Reid. Brabham fut le seul à disputer des manches de F1, Silverstone mais aussi le Nurburgring (en tant que F2) et Pescara. Avec deux abandons dans les pays au temps dégueulasse, il parvient toutefois à glaner la 7e place à Pescara. Dans les épreuves hors championnat, Brooks remporta la Lavant Cup.


robwalker58Voir l'image en grand0 vote
1958 : Changement radical au Walker Team. Fini les petites courses anglaises, l'équipe se concentre désormais sur les grandes épreuves de la F1. Le français Trintignant avait signé pour toute la saison, accompagné de Moss et Brooks quand leur équipe Vanwall leur permettait.
Pour sa seule course F1 chez Walker, Moss s'imposa en Argentine, première épreuve de la saison et surtout première victoire en F1 pour Cooper ! Trintignant participa à 7 GP sur les 11 au calendrier. Ses seuls faits notoires sont une victoire à Monaco et une troisième place à Silverstone. Deux autres pilotes ont également participé à la saison, mais sans grand succès. Une non qualification pour Flockhart à Monaco et un abandon pour Picard au Maroc. Côté hors championnat/F2, Trintignant s'imposa à Pau et Charade et Moss à Caen, Aintree et Brands Hatch.

Pour 1959 Moss et Trintignant sont reconduits. Sans compter les 500 Miles, Trintignant disputa toute la saison de F1 tandis que Moss disputa les GP de France et d'Angleterre au volant d'une BRM.
Fait à souligner, le Rob Walker disposait des redoutables Cooper T51 à moteur arrière. Avec une boite de vitesse Colotti fragile comme du verre, Moss abandonna par deux fois à Monaco et à Zandvoort alors qu'il était en tête. Contrarié, il quitta Rob Walker le temps de deux Grands Prix pour revenir lors du GP d'Allemagne. Sur l'AVUS la boite casse une nouvelle fois en début de course. Lors de la dernière manche, la boite casse encore et Moss n'a pu s'opposer au sacre de Brabham sur Cooper officielle. Il signa quand même deux victoires au Portugal et en Italie et Trintignant décrocha deux podiums à Monaco et à Sebring.
En 1960, pour la première épreuve de la saison en Argentine il abandonne sur bris de suspension. Pour l'épreuve suivante, à Monaco, la Cooper T51 est abandonné au profit d'une nouvelle voiture prometteuse : la Lotus 18. A Monaco donc, il signe sa première victoire de la saison, et également la première victoire d'un châssis Lotus ! A Zandvoort il termine quatrième après un long arrêt au stand. En Belgique Moss est victime d'un gros crash et manque trois GP. Disqualifié au Portugal pour une conduite à contre-sens (comme Hawthorn en 58 sauf que celui-ci n'a rien eu), il s'impose lors du dernier GP de la saison à Riverside. Il n'a pas disputé le GP d'Italie car toutes les équipes britanniques ont décidées de boycotter le tracé ultrarapide et ultradangereux de Monza.
robwalker60Voir l'image en grand0 vote

Entre 1959 et 1960, le Walker Team remporta de prestigieuses victoires en F2 et hors championnat, notamment le Glover Trophy de Goodwood en 59 et l'International Gold Cup d'Oulton Park en 59 et 60.

Pour la saison 1961, Moss n'apparaît pas en position de favori. Handicapé par la fait de ne pas évoluer au sein d'une équipe d'usine (Rob Walker court avec la vieille Lotus 18, l'équipe officielle Lotus avec la plus récente Lotus 21), s'ajoute une nouvelle réglementation technique qui semble taillée sur mesure pour Ferrari, avec un moteur limité à 1500cc. Dans les épreuves hors championnat, Moss remporte la Lavant Cup, le GP de Vienne, le BRDC International Trophy et le British Empire Trophy à Silverstone, le GP de Modène, et l'International Gold Cup à bord d'une Ferguson P99 qui avait la particularité d'être la première monoplace à 4 roues motrices. Dans un championnat F1 dominé les Ferrari de Wolfgang von Trips et Phil Hill, Moss remporte deux belles victoires sur les deux circuits de la saison où la puissance moteur n'est pas déterminante (Monaco et le Nurburgring).
La saison 1962 commença bien avec une victoire de Trintignant à Pau. Malheureusement lors du Glover Trophy à Goodwood, Moss fut victime d'un terrible accident qui marqua la fin de sa carrière. Walker avait prévu d'engager une Ferrari pour Moss mais avec son accident, il du se contenter du vieillissant Trintignant et d'une Lotus 24. Le combo ne marqua aucun point pendant la saison. Pour couronner le tout, Walker vit deux de ses pilotes se tuer dans deux épreuves hors championnat au Mexique et en Afrique du Sud.
L'année suivante, Walker engagea le suédois Jo Bonnier et abandonna Lotus pour Cooper. Bonnier et Walker se contentèrent de 6 points. Il resta pilote Walker pour la saison 1964. Terminant second du Daily Mirror Trophy de Snetterton (Hors Championnat), Bonnier fut régulièrement accompagné de pilotes "locaux" tel le futur champion du monde Jochen Rindt qui débuta en Autriche. Après le GP de Monaco, Walker s'associa avec Brabham pour un châssis de BT11 et un moteur BRM. A partir du Grand Prix d'Italie, Rob Walker décida d'aligner deux voitures; la BT11 à moteur BRM et une BT7 à moteur Climax, Bonnier héritant de cette dernière. Il termina 5e à Monaco et 6e en Autriche tandis que le nouvel arrivant Jo Siffert termine 3e lors de sa pige à Watkins Glen.
robwalker64Voir l'image en grand0 vote

En 1965, Jo Siffert devint l'équipier de Bonnier à plein temps, et bien que Bonnier fut le plus rapide des deux, ce fut le suisse Siffert qui marqua tout les points, signant deux 6e places à Monaco et en France et une 4e place au Mexique. Avec un moteur Climax aussi fiable qu'un Life W12, Bonnier du se contenter d'une troisième place à la Race of Champions de Brands Hatch. De son côté, Siffert signa le dernier succès du Walker Team en épreuve Hors Championnat à Enna Pergusa à l'occasion du GP de la Méditerranée.
robwalker65Voir l'image en grand0 vote

Avec la nouvelle réglementation de 1966 autorisant les moteurs 3 litres, Bonnier quitta Walker pour recréer l'Ecurie Bonnier. Siffert fut alors le seul pilote à bord, tout d'abord avec une Brabham BT11 à moteur BRM, puis avec une Cooper T81 à moteur Maserati. La saison fut catastrophique, Siffert ne terminant qu'un seul GP, à la 4e place. En 1967, Siffert redressa la barre tant bien que mal, avec deux arrivées dans les points en France et aux Etats-Unis (4e).
L'année suivante, Walker, maintenant partenaire avec l'entrepreneur Jack Durlacher, arriva à se procurer une Lotus 49 à moteur Ford-Cosworth. L'année était donc prometteuse. La 49 n'était pas fiable et il aura fallu attendre le Grand Prix de Grande-Bretagne pour voir une renaissance du Rob Walker. Avec une nouvelle Lotus 49B, Siffert s'imposa, 7 ans après le dernier succès de Moss. Siffert marqua 2 points aux Etats-Unis et un dernier au Mexique, le classant 7e au Championnat du Monde.
robwalker68Voir l'image en grand0 vote

La saison 1969 se disputera également avec la 49B et Siffert signa deux podiums, à Monaco (3e) et aux Pays-Bas (2e). Avec 15 points, il termina 9ème du championnat.

Après le départ de Siffert pour BRM fin 1969, le Rob Walker Racing Team participa pour la dernière fois au Championnat du Monde de F1 en compagnie du double champion Graham Hill et d'une Lotus 49C puis 72C. Sa meilleure place sera la 4e en Espagne et il se classera 13e de la saison avec 7 petites unités.
robwalker70Voir l'image en grand0 vote

Au lieu de continuer avec son équipe privée pour 1971, Rob Walker s'en alla avec son sponsor Brooke Bond vers Surtees. Là-bas, il s'occupa de la carrière de Mike "The Bike" Hailwood jusqu'en 1974 où Walker décida de se retirer définitivement du sport automobile à l'âge de 57 ans.




Palmarès :

9 victoires
8 Pôle-Positions
7 Meilleurs Tours
16 Podiums


---------------
https://formulemoy1.com/
https://www.facebook.com/formu​lemoy1/
https://twitter.com/formule_mo​y1
Sujets relatif
8'25 BTG
Profil : TTM is faster than you
  1. config
ttmaxouille
Coupe argent Sport Sport - succès argent nombre de vues Sport - succès or sujets
  1. Posté le 13/12/2012 à 19:46:38  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Preum's  :o


---------------
#CiaoMichou #JB17 #KeepFightingMichael [:damfear:2]
Meh.
Profil : Pilote confirmé
paganizonda51
Coupe bronze Sport Sport - succès bronze nombre de vues Sport - succès bronze sujets
  1. Posté le 13/12/2012 à 19:47:41  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Deuz'
Bon boulot! [smileyper​so


---------------
I must be Shania Twain because that don't impress me much.
Publicité

Empereur de Lorraine
Profil : Pilote d'essai
tomswweks
Coupe bronze Sport Sport - succès bronze nombre de vues Sport - succès bronze sujets
  1. Posté le 13/12/2012 à 19:51:44  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Joli topic :jap:


---------------
[18] Bazinga Driver / Artic Motorsport Driver
MRD Co-Owner
Artic Motorsport Owner
Assetto Corsa Player
Roule à vide
Profil : Activiste breton
huaka
Coupe argent Sport Sport - succès argent nombre de vues Sport - succès argent sujets
  1. Posté le 14/12/2012 à 01:02:27  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
SCOTLAND !

:rs::rs::rs:


[smileyper​so[smileyper​so[smileyper​so


---------------
[:ackles:1] Huaka F1 Team CHAMPIONS CONSTRUCTEURS PRONOS :rs:
[ 44 ] Huaka - [ 26 ] Tifosi Champion :rs: - [ 54 ] R-Gruppe evit ar Prono / [ 4 ] Huaka - [ 24 ] Darsougold Champion :rs: evit ar RRLC
Breton passé par Bordeaux...L'éthylotest doit être inefficace sur toi, minimum faut un compteur Geiger ! © Testa Rossa à propos de Huaka, 29/03/2013
Client satisfait
Profil : Ingé Piste d'Al Pease
  1. homepage
  2. config
loulaz
Coupe or Sport Sport - succès or nombre de vues Sport - succès or sujets
  1. Posté le 14/12/2012 à 09:45:51  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓
Profil : Pilote confirmé
  1. config
diapazon_8z
Coupe or Sport Sport - succès or nombre de vues Sport - succès or sujets
  1. Posté le 14/12/2012 à 10:10:56  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
intéressant [smileyper​so

Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Vos F1 en miniatures 603
Plateau de F1 de légende 164
Max Chilton [Topic Officiel] 67
Vidéos de F1 tous âges... 50
Championnat de Formule 1 - saison 2013 [Topic Officiel] 367