Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
 

Il y a 29 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici
Ajouter une réponse
 

     
  Aller à la page :
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  30  40  50  60  70  80  90  ...  217
100  200  ...
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

Alpine A110 ex-usine

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Invité
Sport - succès bronze messages
  1. Posté le 29/10/2006 à 23:09:15  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Reprise du message précédent :
Comme promis, voici l'histoire de 3954 HD 76 lors de sa carriere aux mains de Guillaume DeSaint Pierre.
Un grand merci a Guillaume pour ce temoignage.


"Bonjour Philippe. Très impressionné par les connaissances de tous les gens du site sur les Alpine ! Pour ce qui concerne ma berlinette, c'est donc bien la même, la 76 est devenue 27. Pour le Touraine, je venais de l'acheter. Elle m'a été cédée par le Docteur Daniel Pétel qui était médecin dans plein d'épreuves, et je crois pour la ligue de Normandie. Il n'a jamais couru mais fan d'Alpine, il avait acheté cette auto et la prêtait à Ledanois. Celui-ci l’avait equipée d’un 1680 alors qu'à l'origine, c'était une 1600. Comme indiqué dans votre (incroyable) site, elle avait été officielle en 72, et non en 73 comme je le disais. C'était une "caisse dure". En 73, je m'étais fait remarquer avec ma Gr.3 1605 S (anciennes suspensions) au Tour Auto Grand National, mais surtout au Jeanne d'Arc où j'avais battu toutes les gr.4. Cheinisse m'avait donc donné rendez-vous à Epinay, si ma mémoire est bonne, puis à Dieppe. Il m'essayait dans son équipe d'usine. A moi de choisir deux épreuves. J'ai choisi la Ronde Cévenole en n°1, où je suis toujours allé très vite avec ma Gr.3 (je vous fournirai résultats et photos).

Je n'ai donc fait que le Touraine avec ma nouvelle auto perso dans sa configuration 1680 ailes pagode. Elle n'avançait pas très fort. J'ai toujours pensé que je serais allé aussi vite avec ma Gr.3. J'ai dû attaquer comme un malade (ce que je faisais toujours même quand tout allait bien, il faut bien le dire, c'était le jeu) pour parvenir à cette 7ème place qui m'avait déçu à l'époque. Vu l'attaque, quand même.....

Et puis j'ai travaillé aux dernières pages de mon feuilleton Pilotes de course. Il faut savoir qu'au total, j'ai écrit 6.000 pages ! Pour payer le moins cher possible, A2 qui avait au début commandé à la Sté Pathé (avec laquelle j'étais donc en contrat) 6h de film, en 6 épisodes d'1h, modifia les contrats : 12 demi-heures. Et enfin 24 quarts d'heure ! L'astuce, c'est qu'ils avaient le même temps de film pour un budget réduits des trois quarts. Il faut en effet savoir que le taux n'est pas le même pour les quarts d'heure que pour les heures. N'importe qui d'autre que Robert Guez, le metteur en scène, aurait renoncé. Le budget devenait ridicule. Le temps de tournage fondait. Plus aucun moyen pour les scènes de course. C'était mission impossible. Au lieu de tourner pour une moyenne de 3mn par jour, il fallait réussir 12 mn. En extérieurs ! Avec des autos ! Et tous les problèmes de raccords impossibles à résoudre, comme par exemple tourner des scènes de Ronde Cévenole sur le routier du circuit AMX à Satory sous la pluie au mois de novembre alors que nous avions des scènes de reportages sous le soleil de juin ! Mais Robert Guez tînt bon. Il le fit pour moi. J'en étais à 2 ans de travail non payé... Si l'affaire ne s'était pas faite, j'étais mort.

Pour en revenir à 1974, je suis arrivé totalement lessivé à la fin de mon travail d'écriture, pour mon essai officiel de la Ronde Cévenole. J'ai fait la connerie de ne pas me confier à Cheinisse qui m'avait pourtant à la bonne et qui n'a pas osé m'en parler. Lui même a peut-être eu tort de me lancer aussi sec dans l'arène avec une Gr.4 1800 Mignotet (un bonheur, mais l'auto était large) alors que j'avais toute le Ronde Cévenole en tête pour une Gr.3 beaucoup plus étroite. Il aurait fallu que je passe un moment avec cette auto auparavant. Ca n'a pas été le cas. Je découvrais l'auto le jour de la course. Cherchez l'erreur... D'autant que j'étais décidé à ne pas traîner. Et puis il a mis tout son petit monde en SB, sauf moi qui suis resté en TB (je parle des Michelin). Ce qui m'a posé problème. J'étais donc encore plus pressé ! Mon premier temps était inespéré avec des TB. Jacques m'a dit de refaire un tour et il me préparait les SB.

L'épuisement a eu raison de moi. Je me suis évanoui dans la descente du Minier, sans avoir eu le temps de m'arrêter. Auparavant, j'avais démoli le mulet. Grosse chute dans la descente des Cascades. Des spectateurs étaient montés à droite sur les rochers. Comme tout est friable à cet endroit, plein de pierres sont tombées. Je suis arrivé dessus dans un droite à fond de trois, sans réelle visibilité (mais ça passait au poil à condition de bien se placer et de plonger au ras du rocher assez tard. Surpris, j'ai levé le pied. Fallait pas. Auto à l'équerre, trop vite, entre rocher et à-pique. Je suis tombé dedans. Chute très brutale. J'étais complètement sonné. Je n'aurais jamais dû faire la course après une chute pareille. Mais je n'ai pas osé dire qu'il fallait retarder cet essai.

Bref, accident, hôpital, et un an de convalescence.

J'avais été très bien accueilli par les pilotes d'usine, surtout par Piot et Darniche, adorables, alors que j'étais quand même intimidé. Seul Nicolas ne m'a pas du tout (mais alors vraiment pas du tout) bien accueilli. A un moment, j'ai demandé à Darniche et Piot de me signer un autographe. Piot m'a répondu "OK, mais à condition que tu nous en signes aussi". Façon élégante de me mettre à l'aise. C'était vraiment sympa.

Après l'accident, quand même ennuyé, Jacques, qui connaissait l'auto que j'avais achetée au Dr. Pétel, m'a dit de lui amener à Dieppe. Et il m'en a fait une superbe 1.800 Mignotet, boîte Hewland, trains avant bagués, identique à ma voiture d'usine (ailes rondes en plus), étrennée lors de la 1ère Coupe Alpine aux Essarts, et avec laquelle j'ai fait de belles courses. Avec cette auto, j'ai le record du tour des berlinettes au Jeanne d'Arc (devant Jean-Luc lui-même !) et en 76, j'ai toujours terminé dans les 5 premiers dans tous les rallies du Ch. de France auxquels j'ai participé, malgré les Carrera RS, Stratos, Alfetta V8 usine, la Gr.5 1900 de Saby (que j'ai fait souffrir) qui avait 100kg de moins et 10 chevaux de plus, et qui, pour lutter contre moi, a explosé quelques moteurs (mon vieil ami Nus en faisait autant). Je ne suis pas plus vantard que la moyenne mais à la fin de la saison 76, Jean-Luc m'a téléphoné et m'a dit de lui amener l'auto pour qu'il revoit le moteur, avec Henri Lefebvre. Le lendemain, il me tél. pour me dire : "Guillaume, chapeau : ton moteur, il est neuf !"  Vous devinez : je n'étais pas mécontent.

J'aimerai savoir ce qu'est devenue cette auto...

Pouvez-vous me renseigner, vous et vos amis, qui savez tout sur toutes les berlinettes ?

A bientôt, avec toutes mes amitiés. Guillaume.

PS : des photos suivront.

PS2 : erreur de ma part, j'ai fait aussi un Mont-Blanc avec mon auto en 1680. J'étais très vite, mais j'ai heurté une Jidé accidentée. Abandon."
Message cité 2 fois
Message édité par Phi13vf le 29/10/2006 à 23:11:14
Sujets relatif
Invité
Sport - succès bronze messages
  1. Posté le 29/10/2006 à 23:24:20  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Et puis il a mis tout son petit monde en SB, sauf moi qui suis resté en TB (je parle des Michelin). Ce qui m'a posé problème. J'étais donc encore plus pressé ! Mon premier temps était inespéré avec des TB. Jacques m'a dit de refaire un tour et il me préparait les SB.

Un detail interressant qui va mettre la performance de Guillaume en perspective.
La difference au km entre les TB (mixtes) et les SB (slicks) etait jugee a 3".

Lors du premier tour de la Ronde Cevenole 74, Guillaume fit le 7e temps en 27'48".
Darniche avait fait le meilleur temps avec 25'58", soit une difference de 1'50".
La boucle de la Ronde Cevenole faisait 42km. A 3" au km cela fait 2'06". Beaucoup plus que le temps concede par Guillaume qui avait serieusement attaque lors de ce premier tour.

Philippe.
Message édité par Phi13vf le 29/10/2006 à 23:24:53
Invité
Sport - succès bronze messages
  1. Posté le 30/10/2006 à 07:20:43  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

TOU87jc a écrit :
Bonsoir MARC,

tu parles certainement de ce cache culbut là !
http://aws-cf.caradisiac.com/p [...] UTtole.jpg

MIGNOTET utilisait ce cache culbut sur ses moteurs parce que je pense il devait
être bien pratique. à chaque assistance en rallye, le moteur des Berlinettes d'usine
était re-gavé d'huile et il fallait faire vite. le bouchon "citroën" permettait ce remplissage
rapide, sans la gêne du capot au dessus, et ce bouchon ne risquait pas de se perdre
ni d'être oublié. sur les Alpines d'usine le côté pratique et surtout efficace des choses
comptait plus que l'esthétique.
pour les mêmes raisons, MIGNOTET montait sur ses usines un carter d'huile
en tôle d'acier plutôt que celui en alliage d'aluminium.

en ce qui concerne 1475JB76, la dernière Berlinette d'usine immatriculée, elle est
la seule gardée et exposée chez RENAULT aujourd'hui. comme on dit
c'est celui qui paye qui décide !
comment était équipé ce moteur quand il fonctionnait pour RENAULT
en 1974/75 ? moi en tous cas, je n'ai pas d'images.

Amicalement   JP
Afficher plus
Afficher moins




Salut,

Le cache culbu ALu, n'est pas exactement un Renault (Renault Grodini) MAIS un ALPINE RENAULT.

On voit pas mal de berlinette Usine ou client avec ce cache culbu Alu. Dans un essai d'epoque de la Défense Mondiale on distingue parfaitement le cache culbu Alu Alpine renault et meme des baquets Mod Plastia au lei des baquets Gr4, ces baquets étaient aussi montés sur 9027HN76 (Nicolas Tour de Corse 73).



@+

Publicité

Profil : Routard
  1. config
marclio
Sport - succès bronze messages
  1. Posté le 30/10/2006 à 14:16:09  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

berfarigoulette a écrit :
Pour les A110bis, rassure-toi Jean Paul, ça ne m'empêchera pas de dormir, mais c'est vraiment de la prise de t^te que de chercher à s'y retrouver. Si Cheinisse, Rédélé ou d'autres de l'usine à cette époque nous lisent, ils doivent bien rigoler.
Une petite illustration du panachage A110bis et normale. La 1213 W 76 n°12 de la Ronde Cévenole 73 devenue 810 HM 76 au Tour de Corse 73, alors en configuration A110bis, qui se retrouve au Monte Carlo 75 avec des moyeux à trois écrous!
http://aws-cf.caradisiac.com/p [...] ryMC73.jpg
puis après un passage 957 YW 75 toujours Henry au Neige et Glace 75
http://aws-cf.caradisiac.com/p [...] lace75.jpg
elle devient 9717 RB 95 pour la Giraglia 75, toujours Henry
http://aws-cf.caradisiac.com/p [...] glia75.jpg
Elle passe ensuite dans les mains de Triniane à l'Antibes 75
http://aws-cf.caradisiac.com/p [...] ibes75.jpg
Tiens! Elle a de nouveau des moyeux à 4 écrous!
Triniane la garde sous cette immatriculation, au moins jusqu'à la Ronde de la Durance 77
http://aws-cf.caradisiac.com/p [...] ance77.jpg
Enfin elle devient la propriété de André Froissard, ici à la CC de St Geniez 79
http://aws-cf.caradisiac.com/p [...] niez79.jpg
Elle repasse chez Triniane, photo??? avant de partir en Suisse, voir photo un peu plus haut.
Ouf, j'en ai mal au crâne et je vais me coucher!
A plus.
Afficher plus
Afficher moins



Je ne suis pas du tout , du tout convaincu que ce soit la même auto sur toute ces photos:
as-tu d'autre photo de l'auto d'Henry au Monte  ??? Est-ce bien MC 75 !!  et pas plutot 73 avec sa G3 équipée de jantes GT homologuées en G3 (je crois qu'elles étaient au catalogue PD d'Alpine en 5" alors que les Alpine étaient en 5" et 5,5" ).

A l'aide... je chauffe !!!

A+


---------------
Négociant en virolos, en retraite depuis 39 ans ...
Profil : Pilote
albi
Coupe bronze Sport Sport - succès or nombre de vues Sport - succès bronze sujets
  1. Posté le 30/10/2006 à 14:23:23  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:jap: Bonjour,
J'ai déja celle-là, je cherche celle faite dans  Burzet
Henry au Monte Carlo 1975
Parc de Vals les Bains
1975-Rally​e-Monte-Ca​rlo-Henry-​w
 Alain29
[:moivr:2]
Message édité par ALBI le 30/10/2006 à 14:25:24

---------------
P.S.: "Recherche toujours anciennes revues L'Automobile" années 1960 à 1970. (en prêt pour scanner)
Publicité

Invité
Sport - succès bronze messages
  1. Posté le 30/10/2006 à 14:26:36  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut Marclio,

La photo de Monte carlo 75 ne peut etre la groupe 3 de 73 car la voiture est en groupe 4 (autocollant "4" sur la portiere), et la photo ne peut pas etre de 73 car la voiture a les poignées de porte encastré.

De plus la groupe 3 de 73 est entierement bleu Alpine alors que celle de la photo est bleu blanc rouge...


CQFD!!!

Invité
Sport - succès bronze messages
  1. Posté le 30/10/2006 à 14:34:29  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

tie48pf a écrit :
Salut Marclio,

La photo de Monte carlo 75 ne peut etre la groupe 3 de 73 car la voiture est en groupe 4 (autocollant "4" sur la portiere), et la photo ne peut pas etre de 73 car la voiture a les poignées de porte encastré.

De plus la groupe 3 de 73 est entierement bleu Alpine alors que celle de la photo est bleu blanc rouge...


CQFD!!!
Afficher plus
Afficher moins



Sommes nous certains que Jacques Henry conduisait 810 HM 76 au MC 75?
Ce qui me parait etrange egalement, c'est le fait qu'elle soit la seule Alpine officielle a avoir conservee des ailes pagodes a cette epoque alors que toutes les autres avaient ete converties.

Phil.

Saabiste a turbo
Profil : Pilote pro
  1. homepage
  2. config
vee-k1ng
  1. Posté le 30/10/2006 à 14:53:20  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Profil : Routard
  1. config
marclio
Sport - succès bronze messages
  1. Posté le 30/10/2006 à 15:20:44  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Phi13vf a écrit :
Sommes nous certains que Jacques Henry conduisait 810 HM 76 au MC 75?
Ce qui me parait etrange egalement, c'est le fait qu'elle soit la seule Alpine officielle a avoir conservee des ailes pagodes a cette epoque alors que toutes les autres avaient ete converties.

Phil.
Afficher plus
Afficher moins



D'accord sur la photo de profil, c'est bien J Henry et ce n'est pas une G3 1600S ... puisque comme le Port Salut ... et puis il y a les poignées de porte !! décidément celà fait 2 fois que je me fais piéger par ce détail ...qui n'en est pas un ,n'est-ce pas mon cher Toutar ...

Compte tenu l'importance de la pub Christine Laure je penche pour un engagement privé d'une G4 louée à l'usine (ou d'un mulet).

L'important serait d'avoir confirmation de l'immat ... Il nous faudrait d'autre photos montrant les plaques ...

Pas facile cette énigme ... mais on va y arriver !!

A+


---------------
Négociant en virolos, en retraite depuis 39 ans ...
Invité
Sport - succès bronze messages
  1. Posté le 30/10/2006 à 15:39:36  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Sur la photo de Jacques Henry au RMC 75 on peut remarquer la présence du radiateur en dessus de la plque d'immatriculation alors que ce n'était pas le cas lorsque la voiture était en 810 HM 76.

Profil : Routard
  1. config
marclio
Sport - succès bronze messages
  1. Posté le 30/10/2006 à 16:09:31  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
ll a de bons yeux le bougre ...


Je sens que celà vient .... non ???


---------------
Négociant en virolos, en retraite depuis 39 ans ...
Invité
Sport - succès bronze messages
  1. Posté le 30/10/2006 à 17:01:05  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

marclio a écrit :
ll a de bons yeux le bougre ...


Je sens que celà vient .... non ???
Afficher plus
Afficher moins




Oui, d'ailleurs en voici la preuve. (merci Berfarigoulette!)




berfarigou​lette_1134​160697_dar​niche_cors​e73

Message édité par Phi13vf le 30/10/2006 à 17:02:09
Profil : Routard
  1. config
marclio
Sport - succès bronze messages
  1. Posté le 30/10/2006 à 18:48:37  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
OUI, 810 HM 76 au TdC 73 avait toujours la prise d'air en dessous ...nous n'en avons jamais douté.

Par contre, quid après ??

A+


---------------
Négociant en virolos, en retraite depuis 39 ans ...
Publicité

Profil : Pilote
albi
Coupe bronze Sport Sport - succès or nombre de vues Sport - succès bronze sujets
  1. Posté le 30/10/2006 à 19:37:34  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Et voilà, trouvée sur l'exellent livre de Maurice Louche sur le Monte Carlo.
1975-Alpin​e-Henry-w
 [:begood666]
Alain29
 [:moivr:2]


---------------
P.S.: "Recherche toujours anciennes revues L'Automobile" années 1960 à 1970. (en prêt pour scanner)
Invité
Sport - succès bronze messages
  1. Posté le 30/10/2006 à 23:15:26  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

marclio a écrit :
OUI, 810 HM 76 au TdC 73 avait toujours la prise d'air en dessous ...nous n'en avons jamais douté.

Par contre, quid après ??

A+
Afficher plus
Afficher moins



Marc,
Autosport semble confirmer egalement que Jacques Henry etait au volant d'une A110 bis.



"Alpine Renault  avait l’avantage numerique meme si l’equipe etait tres
diversifiee.  Les espoirs reposaient surtout sur les deux Berlinettes A110
de Jean Pierre Nicolas/Vincent Laverne et Jean Ragnotti/Pierre Thimonier
qui etaient plus legeres que les A310, environ 100kg de moins, alors qu’elles etaient equipees du meme moteur culbute de 1796cc qui donnait 165 cv.
Ces deux voitures d’usine etaient equipees egalement de la suspension
arriere avec demi essieu oscillant. En comparaison, la voiture de Jacques Henry avait la suspension triangulee de l’A310 et etait equipee d’un moteur
experimental de pres de 1900cc."

Je pense que l'hypothese fournie par Toutar dans un message precedant est l'explication la plus probable. Les moyeux a trois goujons etaient simplement plus facile pour la gestion des roues avec toutes les combinaisons de cloutage etc.. S'il etait en Michelin, il aurait pu beneficier des memes arrangements que les A310 avec les jantes a quatre trous, mais s'il etait en Kleber, comme il le fut en 1975 en Championnat de France, il est logique qu'il utilise toutes les jantes trois trous qu'il avait deja en stock.

A+
Philippe.


Message édité par Phi13vf le 31/10/2006 à 22:11:53
Invité
Sport - succès bronze messages
  1. Posté le 31/10/2006 à 22:05:20  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Phi13vf a écrit :
Et puis il a mis tout son petit monde en SB, sauf moi qui suis resté en TB (je parle des Michelin). Ce qui m'a posé problème. J'étais donc encore plus pressé ! Mon premier temps était inespéré avec des TB. Jacques m'a dit de refaire un tour et il me préparait les SB.

Un detail interressant qui va mettre la performance de Guillaume en perspective.
La difference au km entre les TB (mixtes) et les SB (slicks) etait jugee a 3".

Lors du premier tour de la Ronde Cevenole 74, Guillaume fit le 7e temps en 27'48".
Darniche avait fait le meilleur temps avec 25'58", soit une difference de 1'50".
La boucle de la Ronde Cevenole faisait 42km. A 3" au km cela fait 2'06". Beaucoup plus que le temps concede par Guillaume qui avait serieusement attaque lors de ce premier tour.

Philippe.
Afficher plus
Afficher moins



Salut Philippe. J'ai commis une erreur. J'ai lu ce que tu avais mis après mon texte et mes indications de la Ronde Cévenole. Je me suis dit que c'était pas possible. Mon premier tour de course était bon mais pas délirant à ce point. Et j'étais sonné par ma sortie (très brutale) de la veille. Je regarde donc de plus près les photos : lors du premier tour de course, j'étais en SB. Mais c'est vrai que ce n'était pas les mêmes que Jacques Henry, et qu'il avait une Gr.5 légère. Mes tours en TB, c'était la veille, aux essais chronométrés. C'est donc lors des essais que Jacques Cheinisse m'avait dit de refaire un tour. Puis m'avait envoyé avec le mulet (chaussé en FF !!!) pendant qu'on me montait en SB la Gr4 de course. Je crois que là on est bon. Tu peux mettre ce rajout sur le site, puisqu'il ajoute aux souvenirs sa parcelle de vérité ! A bientôt, avec toutes mes amitiés. Guillaume.
PS : prochainement les photos, et même celle du mulet accidenté.



Profil : Routard
  1. config
ua110
Sport - succès bronze messages
  1. Posté le 31/10/2006 à 22:51:06  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Sur n.53 de Mille Miles (page 40) Gilles Vallerian a ecrit que la 8693 HG 76 (Iere a MTC 1973 avec Andruet...), devenu au Rallye Acropole la n.10 de Darniche,
[/i]sera'vendue sur place au pilot locale "Siroco" a'l'issue du rallye[/i]...

Alors est la meme du Rallye Acropole 1975 et 1976 ("Siroco" ) ?

et est (la "mytique" ) fini' en Greece ?

Vous confirmez ?

J'ai quelques photo inedites de la meme en version "grec"...si Vous voulez...
 

Invité
Coupe bronze Sport Sport - succès argent nombre de vues Sport - succès bronze sujets
  1. Posté le 01/11/2006 à 16:26:18  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Phi13vf a écrit :
Comme promis, voici l'histoire de 3954 HD 76 lors de sa carriere aux mains de Guillaume DeSaint Pierre.
Un grand merci a Guillaume pour ce temoignage.


"Bonjour Philippe. Très impressionné par les connaissances de tous les gens du site sur les Alpine ! Pour ce qui concerne ma berlinette, c'est donc bien la même, la 76 est devenue 27. Pour le Touraine, je venais de l'acheter. Elle m'a été cédée par le Docteur Daniel Pétel qui était médecin dans plein d'épreuves, et je crois pour la ligue de Normandie. Il n'a jamais couru mais fan d'Alpine, il avait acheté cette auto et la prêtait à Ledanois. Celui-ci l’avait equipée d’un 1680 alors qu'à l'origine, c'était une 1600. Comme indiqué dans votre (incroyable) site, elle avait été officielle en 72, et non en 73 comme je le disais. C'était une "caisse dure". En 73, je m'étais fait remarquer avec ma Gr.3 1605 S (anciennes suspensions) au Tour Auto Grand National, mais surtout au Jeanne d'Arc où j'avais battu toutes les gr.4. Cheinisse m'avait donc donné rendez-vous à Epinay, si ma mémoire est bonne, puis à Dieppe. Il m'essayait dans son équipe d'usine. A moi de choisir deux épreuves. J'ai choisi la Ronde Cévenole en n°1, où je suis toujours allé très vite avec ma Gr.3 (je vous fournirai résultats et photos).

Je n'ai donc fait que le Touraine avec ma nouvelle auto perso dans sa configuration 1680 ailes pagode. Elle n'avançait pas très fort. J'ai toujours pensé que je serais allé aussi vite avec ma Gr.3. J'ai dû attaquer comme un malade (ce que je faisais toujours même quand tout allait bien, il faut bien le dire, c'était le jeu) pour parvenir à cette 7ème place qui m'avait déçu à l'époque. Vu l'attaque, quand même.....

Et puis j'ai travaillé aux dernières pages de mon feuilleton Pilotes de course. Il faut savoir qu'au total, j'ai écrit 6.000 pages ! Pour payer le moins cher possible, A2 qui avait au début commandé à la Sté Pathé (avec laquelle j'étais donc en contrat) 6h de film, en 6 épisodes d'1h, modifia les contrats : 12 demi-heures. Et enfin 24 quarts d'heure ! L'astuce, c'est qu'ils avaient le même temps de film pour un budget réduits des trois quarts. Il faut en effet savoir que le taux n'est pas le même pour les quarts d'heure que pour les heures. N'importe qui d'autre que Robert Guez, le metteur en scène, aurait renoncé. Le budget devenait ridicule. Le temps de tournage fondait. Plus aucun moyen pour les scènes de course. C'était mission impossible. Au lieu de tourner pour une moyenne de 3mn par jour, il fallait réussir 12 mn. En extérieurs ! Avec des autos ! Et tous les problèmes de raccords impossibles à résoudre, comme par exemple tourner des scènes de Ronde Cévenole sur le routier du circuit AMX à Satory sous la pluie au mois de novembre alors que nous avions des scènes de reportages sous le soleil de juin ! Mais Robert Guez tînt bon. Il le fit pour moi. J'en étais à 2 ans de travail non payé... Si l'affaire ne s'était pas faite, j'étais mort.

Pour en revenir à 1974, je suis arrivé totalement lessivé à la fin de mon travail d'écriture, pour mon essai officiel de la Ronde Cévenole. J'ai fait la connerie de ne pas me confier à Cheinisse qui m'avait pourtant à la bonne et qui n'a pas osé m'en parler. Lui même a peut-être eu tort de me lancer aussi sec dans l'arène avec une Gr.4 1800 Mignotet (un bonheur, mais l'auto était large) alors que j'avais toute le Ronde Cévenole en tête pour une Gr.3 beaucoup plus étroite. Il aurait fallu que je passe un moment avec cette auto auparavant. Ca n'a pas été le cas. Je découvrais l'auto le jour de la course. Cherchez l'erreur... D'autant que j'étais décidé à ne pas traîner. Et puis il a mis tout son petit monde en SB, sauf moi qui suis resté en TB (je parle des Michelin). Ce qui m'a posé problème. J'étais donc encore plus pressé ! Mon premier temps était inespéré avec des TB. Jacques m'a dit de refaire un tour et il me préparait les SB.

L'épuisement a eu raison de moi. Je me suis évanoui dans la descente du Minier, sans avoir eu le temps de m'arrêter. Auparavant, j'avais démoli le mulet. Grosse chute dans la descente des Cascades. Des spectateurs étaient montés à droite sur les rochers. Comme tout est friable à cet endroit, plein de pierres sont tombées. Je suis arrivé dessus dans un droite à fond de trois, sans réelle visibilité (mais ça passait au poil à condition de bien se placer et de plonger au ras du rocher assez tard. Surpris, j'ai levé le pied. Fallait pas. Auto à l'équerre, trop vite, entre rocher et à-pique. Je suis tombé dedans. Chute très brutale. J'étais complètement sonné. Je n'aurais jamais dû faire la course après une chute pareille. Mais je n'ai pas osé dire qu'il fallait retarder cet essai.

Bref, accident, hôpital, et un an de convalescence.

J'avais été très bien accueilli par les pilotes d'usine, surtout par Piot et Darniche, adorables, alors que j'étais quand même intimidé. Seul Nicolas ne m'a pas du tout (mais alors vraiment pas du tout) bien accueilli. A un moment, j'ai demandé à Darniche et Piot de me signer un autographe. Piot m'a répondu "OK, mais à condition que tu nous en signes aussi". Façon élégante de me mettre à l'aise. C'était vraiment sympa.

Après l'accident, quand même ennuyé, Jacques, qui connaissait l'auto que j'avais achetée au Dr. Pétel, m'a dit de lui amener à Dieppe. Et il m'en a fait une superbe 1.800 Mignotet, boîte Hewland, trains avant bagués, identique à ma voiture d'usine (ailes rondes en plus), étrennée lors de la 1ère Coupe Alpine aux Essarts, et avec laquelle j'ai fait de belles courses. Avec cette auto, j'ai le record du tour des berlinettes au Jeanne d'Arc (devant Jean-Luc lui-même !) et en 76, j'ai toujours terminé dans les 5 premiers dans tous les rallies du Ch. de France auxquels j'ai participé, malgré les Carrera RS, Stratos, Alfetta V8 usine, la Gr.5 1900 de Saby (que j'ai fait souffrir) qui avait 100kg de moins et 10 chevaux de plus, et qui, pour lutter contre moi, a explosé quelques moteurs (mon vieil ami Nus en faisait autant). Je ne suis pas plus vantard que la moyenne mais à la fin de la saison 76, Jean-Luc m'a téléphoné et m'a dit de lui amener l'auto pour qu'il revoit le moteur, avec Henri Lefebvre. Le lendemain, il me tél. pour me dire : "Guillaume, chapeau : ton moteur, il est neuf !"  Vous devinez : je n'étais pas mécontent.

J'aimerai savoir ce qu'est devenue cette auto...

Pouvez-vous me renseigner, vous et vos amis, qui savez tout sur toutes les berlinettes ?

A bientôt, avec toutes mes amitiés. Guillaume.

PS : des photos suivront.

PS2 : erreur de ma part, j'ai fait aussi un Mont-Blanc avec mon auto en 1680. J'étais très vite, mais j'ai heurté une Jidé accidentée. Abandon."
Afficher plus
Afficher moins





SUPER témoignage en effet !  :jap:
grand Merci à l'auteur !

j'oserai rajouter: tenir la "plume" ou tenir le "volant" ?   mêmes combats !!!

les Berlinettes de rallyes m'ont toujours passionné  :cry:  :cry:  :cry:
et depuis janvier 1976 un ECHAPPEMENT le n°87 est lui aussi toujours resté près de moi un peu comme une bible.
la carrière officielle de la BERLINETTE Alpine venait de s'arrêter fin 75, et la célèbre revue du sport automobile
lui rendait hommage par un historique de 16 pages écrites par un certain Guillaume DE SAINT PIERRE.
l'article tirait sa conclusion en ces termes:
 ECHAPPEMEN​T87janvier​1976


pour en revenir à l'ex 3954HD76, et savoir ce qu'elle est devenue, il faudrait savoir où elle est allé
continuer  sa carrière après sa période 9693QK27 avec G DE St PIERRE ?

Merci PHILIPPE,
 
Amicalement   JP

Invité
Coupe bronze Sport Sport - succès argent nombre de vues Sport - succès bronze sujets
  1. Posté le 01/11/2006 à 17:45:13  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Phi13vf a écrit :
Marc,
Autosport semble confirmer egalement que Jacques Henry etait au volant d'une A110 bis.



"Alpine Renault  avait l’avantage numerique meme si l’equipe etait tres
diversifiee.  Les espoirs reposaient surtout sur les deux Berlinettes A110
de Jean Pierre Nicolas/Vincent Laverne et Jean Ragnotti/Pierre Thimonier
qui etaient plus legeres que les A310, environ 100kg de moins, alors qu’elles etaient equipees du meme moteur culbute de 1796cc qui donnait 165 cv.
Ces deux voitures d’usine etaient equipees egalement de la suspension
arriere avec demi essieu oscillant. En comparaison, la voiture de Jacques Henry avait la suspension triangulee de l’A310 et etait equipee d’un moteur
experimental de pres de 1900cc."

Je pense que l'hypothese fournie par Toutar dans un message precedant est l'explication la plus probable. Les moyeux a trois goujons etaient simplement plus facile pour la gestion des roues avec toutes les combinaisons de cloutage etc.. S'il etait en Michelin, il aurait pu beneficier des memes arrangements que les A310 avec les jantes a quatre trous, mais s'il etait en Kleber, comme il le fut en 1975 en Championnat de France, il est logique qu'il utilise toutes les jantes trois trous qu'il avait deja en stock.

A+
Philippe.
Afficher plus
Afficher moins





Bonsoir à Tous,

je vois que ça a débattu sec ces derniers jours au sujet des jantes à 3 ou 4 goujons employées par
J HENRY pour le Monte Carlo 1975 sur son ex 810HM76 !!!  :??:  :??:  :??:

pour Philippe et Marc qui n'ont peut être pas lu BERLINETTE mag et
pour répondre à une ou deux questions je citerais l'excellent G VALLERIAN dans son reportage
sur la carrière de cette Berlinette A110Bis d'usine. je pense qu'on peut croire ce qu'il dit,
lui qui a accès aux archives très confidentielles du service courses rallyes d'Alpine.

après le Tour de CORSE 1973
"la Berlinette revient à Dieppe le 5 décembre 1973, et reste stockée dans les réserves du service
course pendant un an, munie de ses ailes pagodes mais dorénavant avec une entrée de
radiateur haute et un réservoir central.
elle est vendue à Jacques HENRY le 7 janvier 1975, sans moteur. il s'engage au Monte Carlo
avec l'immatriculation de Seine Maritime et le champion de France 1974 finit 6ème.
étrangement, il est équipé alors de moyeux à trois goujons, contrairement aux 1600SC
qui en portent quatres, ce qui lui permet d'utiliser des jantes de berlinette 1600S.
pour les courses suivantes, 20057 retrouvera ses moyeux d'origine."

un mois après toujours avec cette A110Bis et ses jantes à 3 trous, il remportait le
Neige&Glace, autre rallye hivernal.
pour les rallyes suivants sur asphalte, il pouvait donc remettre les moyeux à 4 goujons
et remonter à nouveau les grosses roues. (il faut savoir que les A110Bis comme les A310
étaient équipées à l'AR de jantes de 10" de large, alors que les trains de 1600S étaient
montés le + souvent en 9" )


sur cette photo, on peut voir qu'il a équipé son A110Bis de jantes à 3 trous de marque GT.



810HM76HEN​RYMCARLO19​75



@ bientôt   JP

Invité
Coupe bronze Sport Sport - succès argent nombre de vues Sport - succès bronze sujets
  1. Posté le 01/11/2006 à 19:56:06  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

ua110 a écrit :
Sur n.53 de Mille Miles (page 40) Gilles Vallerian a ecrit que la 8693 HG 76 (Iere a MTC 1973 avec Andruet...), devenu au Rallye Acropole la n.10 de Darniche,
sera'vendue sur place au pilot locale "Siroco" a'l'issue du rallye...

Alors est la meme du Rallye Acropole 1975 et 1976 ("Siroco" ) ?

et est (la "mytique" ) fini' en Greece ?

Vous confirmez ?

J'ai quelques photo inedites de la meme en version "grec"...si Vous voulez...
Afficher plus
Afficher moins

[/i][/i]


Bonsoir ua110,

"officiellement",
la Berlinette 8693HG76 qui a remporté le Monte Carlo 1973 avec ANDRUET est envoyé en Grêce
au mois de mai 1973 pour courrir le rallye de l'acropole avec DARNICHE n°10.
à la fin du rallye, qu'elle a abandonné, l'auto est vendue (sans ses papiers d'identité) au
pilote local "Siroco".

c'est ce que dit G VALLERIAN dans le n°53 de Mille Miles.
mais il y précise aussi:

"il faut savoir que le service course Alpine a produit plus de voitures de compétition

qu'il n'y a eu de cartes grises, des caisses de secours de tout type pouvant remplacer

les voitures accidentées ou vendues à l'étranger sans document d'immatriculation."

voici une photo de "Siroco" n°9 à l'Acropole 1975 (où il finira d'ailleurs 2ème).
la Berlinette a la même configuration extérieure que celle du Monte Carlo 1973 d'ANDRUET:
ailes plates pagodes, réservoir central d'essence, gicleur central de pare brise.
SIROCO1975​ACROPOLE


aujourd'hui, les papiers d'identité de l'ex 8693HG76 "seraient" sur une Berlinette en CORSE.
si l'auto est bien une ex usine, la caisse n'est pas celle du Monte Carlo 73.

dans les histoires de Berlinettes de courses, rien n'est simple et rien n'est jamais sûr !  :??:  :??:  :??:
Amicalement   JP

Invité
Sport - succès bronze messages
  1. Posté le 01/11/2006 à 20:14:57  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

TOU87jc a écrit :
Bonsoir à Tous,

je vois que ça a débattu sec ces derniers jours au sujet des jantes à 3 ou 4 goujons employées par
J HENRY pour le Monte Carlo 1975 sur son ex 810HM76 !!!  :??:  :??:  :??:

pour Philippe et Marc qui n'ont peut être pas lu BERLINETTE mag et
pour répondre à une ou deux questions je citerais l'excellent G VALLERIAN dans son reportage
sur la carrière de cette Berlinette A110Bis d'usine. je pense qu'on peut croire ce qu'il dit,
lui qui a accès aux archives très confidentielles du service courses rallyes d'Alpine.

après le Tour de CORSE 1973
"la Berlinette revient à Dieppe le 5 décembre 1973, et reste stockée dans les réserves du service
course pendant un an, munie de ses ailes pagodes mais dorénavant avec une entrée de
radiateur haute et un réservoir central.
elle est vendue à Jacques HENRY le 7 janvier 1975, sans moteur. il s'engage au Monte Carlo
avec l'immatriculation de Seine Maritime et le champion de France 1974 finit 6ème.
étrangement, il est équipé alors de moyeux à trois goujons, contrairement aux 1600SC
qui en portent quatres, ce qui lui permet d'utiliser des jantes de berlinette 1600S.
pour les courses suivantes, 20057 retrouvera ses moyeux d'origine."

un mois après toujours avec cette A110Bis et ses jantes à 3 trous, il remportait le
Neige&Glace, autre rallye hivernal.
pour les rallyes suivants sur asphalte, il pouvait donc remettre les moyeux à 4 goujons
et remonter à nouveau les grosses roues. (il faut savoir que les A110Bis comme les A310
étaient équipées à l'AR de jantes de 10" de large, alors que les trains de 1600S étaient
montés le + souvent en 9" )


sur cette photo, on peut voir qu'il a équipé son A110Bis de jantes à 3 trous de marque GT.



http://aws-cf.caradisiac.com/p [...] LO1975.jpg



@ bientôt   JP
Afficher plus
Afficher moins



Bravo JP. Tout devient clair apres ton intervention.

Invité
  1. Posté le 01/11/2006 à 20:29:58  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonsoir à tous,

Félicitations pour ce topic.
Je me permets de me joindre à vous pour vous apporter quelques enigmes. Je suis en train de finaliser l'écriture de la biographie de Patrick Depailler (sortie prévue courant janvier) et j'ai quelques "manques" concernant cetains détails d'Alpine pilotées par Patrick.
Voici la liste:
Critérium des Cévennes 1967 : A110 1150 cm3 copilote Michel GAUVAIN n° 85 Abandon sortie de route (il me manque l'immatriculation et le n° de châssis)
 
Critérium des Cévennes 1968 : A110 1300S copilote Alain LANTERO n°53 4841 GG 76 5ème (1er GT) (il me manque le n° de châssis)
 
Critérium des Cévennes 1969 : A110 1530 cm3 copilote Alain LANTERO n°19 7753 GH 76 4ème (il me manque le n° de châssis)
 
Ronde hivernale Chamonix 1970 : A110 n°12 4ème (pas plus d'infos)
 
Rallye des Monts d'Auvergne 1970 : A110 1600S copilote Alain LANTERO n°3 Abandon sortie de route (il me manque le n° de châssis)
 
Rallye des Monts-Dômes 1971 : A110 1600S copilote Bernard VASSET n°4 1494 GX 76 1er (il me manque le n° de châssis)
 
Si quelqu'un a des réponse...
Merci
Laurent
 
Message cité 2 fois
Profil : Pilote chevronné
berfarigoulette
Sport - succès or nombre de vues Sport - succès or messages
  1. Posté le 01/11/2006 à 21:23:34  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonsoir à tous. Coucou me revoilà après quelques jours de vacances.
Beaucoup de lectures très intéressantes.
Tout d'abord bienvenue à Guillaume De St Pierre parmi nous et en attendant avec impatience la suite avec des photos. Si j'ai bien compris, le mulet accidenté le samedi était 3954 HD 76? Pour pouvoir chercher la suite de cette voiture il faudrait effectivement savoir à qui elle a été vendue après Guillaume DSP.
Pour Laurent Charade 63, je regarde demain ce que j'ai sur les participations de Patrick Depailler sur Berlinette; ce soir je n'ai pas mes docs sous la main.
Enfin pour la Berlinette de Siroco, je mettrai d'autres photos mais tu peux mettre ce que tu as, UA 110, ça complètera notre connaissance.
Au plaisir de vous lire. Bernard.

Invité
Sport - succès bronze messages
  1. Posté le 01/11/2006 à 21:31:45  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

berfarigoulette a écrit :
Bonsoir à tous. Coucou me revoilà après quelques jours de vacances.
Beaucoup de lectures très intéressantes.
Tout d'abord bienvenue à Guillaume De St Pierre parmi nous et en attendant avec impatience la suite avec des photos. Si j'ai bien compris, le mulet accidenté le samedi était 3954 HD 76? Pour pouvoir chercher la suite de cette voiture il faudrait effectivement savoir à qui elle a été vendue après Guillaume DSP.
Pour Laurent Charade 63, je regarde demain ce que j'ai sur les participations de Patrick Depailler sur Berlinette; ce soir je n'ai pas mes docs sous la main.
Enfin pour la Berlinette de Siroco, je mettrai d'autres photos mais tu peux mettre ce que tu as, UA 110, ça complètera notre connaissance.
Au plaisir de vous lire. Bernard.
Afficher plus
Afficher moins




Bonsoir Bernard,

Le mulet ce n'etait pas 3954 HD 76 qui etait la berlinette personnelle de Guillaume.
Nous aurons bientot une ou plusieurs photos du mulet et il sera beaucoup plus facile de l'identifier.

Quand a l'identite de l'acheteur, je t'envoi cela en MP.

A+
Philippe.




Invité
Coupe bronze Sport Sport - succès argent nombre de vues Sport - succès bronze sujets
  1. Posté le 01/11/2006 à 21:34:56  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

cha94lk a écrit :
Bonsoir à tous,

Félicitations pour ce topic.
Je me permets de me joindre à vous pour vous apporter quelques enigmes. Je suis en train de finaliser l'écriture de la biographie de Patrick Depailler (sortie prévue courant janvier) et j'ai quelques "manques" concernant cetains détails d'Alpine pilotées par Patrick.
Voici la liste:
Critérium des Cévennes 1967 : A110 1150 cm3 copilote Michel GAUVAIN n° 85 Abandon sortie de route (il me manque l'immatriculation et le n° de châssis)
 
Critérium des Cévennes 1968 : A110 1300S copilote Alain LANTERO n°53 4841 GG 76 5ème (1er GT) (il me manque le n° de châssis)
 
Critérium des Cévennes 1969 : A110 1530 cm3 copilote Alain LANTERO n°19 7753 GH 76 4ème (il me manque le n° de châssis)



 
Ronde hivernale Chamonix 1970 : A110 n°12 4ème (pas plus d'infos)
 
Rallye des Monts d'Auvergne 1970 : A110 1600S copilote Alain LANTERO n°3 Abandon sortie de route (il me manque le n° de châssis)
 
Rallye des Monts-Dômes 1971 : A110 1600S copilote Bernard VASSET n°4 1494 GX 76 1er (il me manque le n° de châssis)
 
Si quelqu'un a des réponse...
Merci
Laurent
Afficher plus
Afficher moins




Bonsoir CHARADE63,
 
désolé, je ne suis pas très calé pour identifier les Berlinettes.
mais de ta liste j'en connais au moins une, il s'agit de 1494GX76.
c'est celle avec laquelle DARNICHE a remporté la coupe des Alpes en 1971,
son n° de chassis est le 17266.

BERFARIGOULETTE va certainement te trouver le reste lorsqu'il voudra bien réapparaitre sur le Forum !

Amicalement   JP

Profil : Pilote
  1. homepage
jpg91
Sport - succès argent messages
  1. Posté le 01/11/2006 à 21:56:39  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ai cette photo sans légende
Est-ce bien Siroco en 76  :??:

siroco762


---------------
Qu'il est bon de ne rien faire quand tout s'agite autour de soi
Invité
  1. Posté le 01/11/2006 à 22:02:32  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Merci Toutar pour l'info. Apparemment Berfarigoulette va se mettre au "boulot". Merci d'avance.
Je vais faire quelques recherches sur 17266.
@+
Laurent

Profil : Pilote
albi
Coupe bronze Sport Sport - succès or nombre de vues Sport - succès bronze sujets
  1. Posté le 01/11/2006 à 23:02:43  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:jap:
Tiens, un nouvel auvergnat sur le forum.
Bienvenue
Alain
 [:moivr:2]
Message cité 1 fois

---------------
P.S.: "Recherche toujours anciennes revues L'Automobile" années 1960 à 1970. (en prêt pour scanner)
Invité
Coupe bronze Sport Sport - succès argent nombre de vues Sport - succès bronze sujets
  1. Posté le 02/11/2006 à 09:38:47  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

jpg91 a écrit :
J'ai cette photo sans légende
Est-ce bien Siroco en 76  :??:

http://aws-cf.caradisiac.com/p [...] oco762.JPG
Afficher plus
Afficher moins



Bonjour jpg91,

c'est possible avec le n°2
puisqu'il avait fait 2ème scratch en 1975

Merci pour la photo
@ +     JP

Invité
Sport - succès bronze messages
  1. Posté le 02/11/2006 à 10:29:17  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

jpg91 a écrit :
J'ai cette photo sans légende
Est-ce bien Siroco en 76  :??:

http://aws-cf.caradisiac.com/p [...] oco762.JPG
Afficher plus
Afficher moins




Helas non. Il n'a jamais porte le numero 2 avec la berlinette.

73 (Alpine) No17 abandon
75 (Alpine) No9   2e
76 (Alpine) No4   2e
77 (Datsun, le traitre!), No10  5e

Philippe

Message cité 1 fois
Profil : Pilote
  1. homepage
jpg91
Sport - succès argent messages
  1. Posté le 02/11/2006 à 11:31:04  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Phi13vf a écrit :
Helas non. Il n'a jamais porte le numero 2 avec la berlinette.

73 (Alpine) No17 abandon
75 (Alpine) No9   2e
76 (Alpine) No4   2e
77 (Datsun, le traitre!), No10  5e

Philippe
Afficher plus
Afficher moins



Je n'ai pas dit que c'était à l'Acropole
Mais le peu d'info que j'ai, donne un des rallyes des Pays de l'Est lequel mystère?


---------------
Qu'il est bon de ne rien faire quand tout s'agite autour de soi
Profil : Routard confirmé
  1. config
lauto34
Sport - succès argent messages
  1. Posté le 02/11/2006 à 12:37:43  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pour la photo de Siroco en 76, c'est peut être aux Sables d'Or appelé aussi Zlatni Piassatzi en Bulgarie.
Je sais qu'il y a fait de bons résultats mais en quelle année ?

Laurent

Profil : Routard
  1. config
marclio
Sport - succès bronze messages
  1. Posté le 02/11/2006 à 14:15:26  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour à tous,

Pour J Henry au MC75, il n'y a plus de doute ... très, très fort le maitre Toutar !

Mais je suis encore scotché par la monte des jantes de S sur une SC; allez !! je ne résiste pas à vous demander si vous connaissez d'autres cas  ... avec preuves à l'appui ,bien sûr ...........

A+
Marc


---------------
Négociant en virolos, en retraite depuis 39 ans ...
Profil : Pilote chevronné
berfarigoulette
Sport - succès or nombre de vues Sport - succès or messages
  1. Posté le 02/11/2006 à 18:34:41  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Phi13vf a écrit :

73 (Alpine) No17 abandon
75 (Alpine) No9   2e
76 (Alpine) No4   2e
Philippe
Afficher plus
Afficher moins


Retour sur ''Siroco''; la photo avec le n°2 ci-dessus n'est pas à l'Acropole 76 mais je pense aussi au Rallye des Sables d'or 76, comme Lauto34. Il avait abandonné à ce rallye. Sur AutoHebdo n°20 p 25, il y a une photo où on voit bien qu'il s'agit de cette voiture mais impossible de lire le numéro car c'est tout petit.
La voilà à l'Acropole 76 avec le numéro 4, imatriculation 399680 en biais sur le capot.
Ah ça merde encore ce soir, pas moyen de mettre des photos! Je vais biaiser en passant par imageshack.
http://img412.imageshack.us/im​g412/894/sirocoacropole76dm6.j​pg
Cette Berlinette jaune a la même immatriculation que la bleue et blanche de l'Acropole 75, celle qui serait l'ex-8693 HG 76.
Voilà d'autres photos de la déco bleue métal et blanche, la 2e, c'est à Chypre.
http://img410.imageshack.us/im​g410/9991/sirocoacropole75arp7​.jpg
http://img423.imageshack.us/im​g423/8999/sirocochypre75kr5.jp​g
Philippe, je n'avais pas l'info pour l'Acropole 73, aurais-tu une photo de Siroco?

Profil : Pilote chevronné
berfarigoulette
Sport - succès or nombre de vues Sport - succès or messages
  1. Posté le 02/11/2006 à 18:43:08  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Suite:
Comme le disait Philippe, le traître passe chez les Japonais en 77. Mais je pense que la berlinette jaune de Siroco a été repeinte en bleu et elle a couru cet Acropole 77 avec le numéro 36, abandon, mais je ne sais pas quel était le pilote.
http://img339.imageshack.us/im​g339/526/a110n36acropole77xm5.​jpg
http://img200.imageshack.us/im​g200/1859/a110n36acropole77bsl​0.jpg
Sur la première photo, on voit le coupe circuit et l'attache-capot placés comme la jaune de Siroco et comme sur 8693 HG.
Quelqu'un saurait qui était ce n°36?
Message cité 1 fois
Profil : Routard
  1. config
ua110
Sport - succès bronze messages
  1. Posté le 02/11/2006 à 18:47:20  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pour Vous, mes photos exotiques (annees de recherche) de l'Alpine de "Siroco" (ex Darniche ?):

RALLYE DE CYPRUS - 1973 - (2eme)

http://img443.imageshack.us/im​g443/5975/sirocorallycipro1973​medft7.jpg[/URL]

Noter la publicite' "ASSOS" (cigarettes grecs) sur l'arriere...in substitution de "Renault"

RALLYE ACROPOLE - 1975 - (2eme) n.9

[/img]http://img20.imageshack.us/img​20/9319/sirocoacropolis75mediu​mjn9.jpg

http://img339.imageshack.us/im​g339/6500/sirocoacropolis75col​medat8.jpg[/URL]

[/img]http://img306.imageshack.us/im​g306/2448/siroco1975podiomediu​mpe0.jpg

http://img113.imageshack.us/im​g113/4691/acropole75sirocoarri​vemeo5.jpg[/URL]

RALLYE ACROPOLE - 1976 - (2eme) n.4

[/img]http://img504.imageshack.us/im​g504/3262/acropole76sirococolm​edikb5.jpg

http://img342.imageshack.us/im​g342/9189/artopole76sirociface​meduj3.jpg[/URL]

[/img]http://img434.imageshack.us/im​g434/1635/acropole76assistance​sirzy2.jpg

http://img342.imageshack.us/im​g342/9788/acropole76sirocorevu​emeqj9.jpg[/URL]

J'espere d'avoir fait un bon service pour le Topic !
La discussion et le reinsegnements de tous le fanas merite la pubblication de un livre !

Publicité

 Page :
1  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  30  40  50  60  70  80  90  ...  217
100  200  ...
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
cherche Photos Audi Quattro Rothmans 95
Rallyes VHR ou VHRS cet hiver ? 1
photo assistance renault 3
besoin d'un peu d'aide 2
Dernieres evolutions sur mon Sport Quattro 8