Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

nanard289

Membre
  • Compteur de contenus

    4 012
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

19 Bon

2 abonnés

À propos de nanard289

  • Rang
    Pilote

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Il y a des jours où comme dit le croupier du casino: "rien ne va plus !". Je ne sais pas si c'est de la maladresse de ma part, ou bien si ce sont les vieux guides de soupape en fonte qui sont en fin de parcours, mais sur la seconde culasse ils se fendillent les uns après les autres lors de la mise en place des fourrures en bronze ! Après coup (ou coût 😄), je me suis dis que plutôt que de faire un simple remplacement des anciennes fourrures des guides existants qui ne tenaient plus en place, j'aurais mieux fait de mettre un jeu de culasses neuves, ou à minima, de remplacer tous les vieux guides
  2. Oh, ce n'est pas la motivation qui me manque, mais c'est vrai que c'est réconfortant de savoir que ce moteur sera destiné à un couple de connaisseurs, amateur de belles mécaniques. Quand ton travail est apprécié à sa juste valeur, on ne cherche pas à l'économiser 😉
  3. Dans une mâchoire à coulisse, n'importe quelle graisse ordinaire convient très bien. Les frictions des cannelures sont ici très limitées et la vitesse de déplacement linéaire très modeste. On trouve des cartouches à prix abordable ici 😉
  4. Tes croisillons ont l'air d'excellente qualité (acier forgé à graissage permanent sans un graisseur qui fragilise la structure) 👍
  5. Ah, question intéressante! Oui, le serrage du bout des doigts des goujons est suffisant. Ce n'est pas spécialement une remarque personnelle, c'est aussi une recommandation du spécialiste ARP (voir instructions de montage ci-dessous) Notice de montage des goujons de culasse (document ARP) On peut toutefois comme dit la note, pour un montage permanent, monter les goujons au frein filet (toujours serrés à la main), mais ici, on n'en tiendra pas compte car très souvent, sur un moteur en V, quand on veut déculasser sans sortir le moteur, il faut dégoujonner (manque d'e
  6. Ah, tu veux dire qu'on arrive à la fin du chapitre de la remise en état du moteur! Le futur acquéreur de ce moteur est un passionné qui d'après ce que j'ai compris le destine pour une AC Cobra avec une coque 427 alu en version street. Il devrait d'ailleurs prochainement intégrer le Cobra Club de France. Il est donc fort probable que le feuilleton aura une suite qui comportera donc d'autres chapitres. J'aurai passé le témoin dans d'autres mains et je suivrai la suite avec plaisir - mais en spectateur - la destinée particulière de ce 427 pas comme les autres 😉
  7. Avec la crise sanitaire, les délais de livraison des pièces venant des USA qui avant étaient longs sont devenus maintenant très longs! Mais heureusement, les pièces finissent tout de même par arriver. Cet après midi, j'ai enfin reçu le nouvel arbre de pompe à huile en acier forgé pour remplacer celui d'origine qui ne m'inspirait pas confiance. C'est cette petite pièce manquante qui m'empêchait de refermer le carter d'huile. Comparaison de l'arbre en acier forgé fabriqué par ARP (à gauche) avec l'arbre d'origine en acier ordinaire qui est de section plus modeste.
  8. Et bien ça y est, la première culasse est enfin finie d'être assemblée. Sa mise en place ne devrait pas poser de difficulté particulière. Les goujons et les pions de centrage étant en place, il ne reste plus qu'à vérifier la propreté du plan de joint et à installer le joint. J'aime bien les joints de type MLS (joint multi couches en acier inox) fabriqués par Cometic. Leur technologie permet de choisir l'épaisseur voulue à plus ou moins 1/10 ème près. Comme la couronne de mes pistons était arasante avec le plan de joint, j'ai sélectionné des joints de 0.050" d'épaisseur (soit environ 1,30 mm).
  9. Le débat est restreint! - Soit on a des sièges qui ont été remplacés et /ou rectifiés et qui sont associés avec des soupapes neuves et dans ce cas on ne rode pas; - soit on a des sièges et des soupapes usagés mais on a remplacé les guides et là il faut roder! Pour les ressorts durs, l'effort à la compression est effectivement plus important mais d'un autre coté, l'énergie restituée à la détente l'est également. On a effectivement des pertes mais qui sont principalement causées par les frictions plus importantes des poussoirs, des rotules de tige de culbuteur et des doigts
  10. Après avoir installé de nouvelles fourrures en bronze dans les guides de soupape et rodé les sièges, l'étape suivante était la remise en place des soupapes. Le rodage des soupapes est une opération fastidieuse (on n'en voit pas le bout) mais nécessaire pour la santé du moteur. Ici, sur cette soupape d'échappement, la porté sur le siège (zone gris terne) gagnerait à être réduite en largeur sur un moteur hautes performances, mais pour un moteur destiné à la route, ça va très bien. Quand des portés de siège trop étroites deviennent fuyardes, elles ont souvent une fin tragique.
  11. Sur le catalogue ARP, on trouve quelques kits de goujons M12x125 mais la longueur n'est pas spécifiée! Il te faudra contacter les revendeurs pour avoir cette précision. On a le kit 207-4701 pour Mitchubishi type 4G63 M12 mais d'après la photo, la longueur risque d'être un peu trop courte ? On a aussi le kit 208-4304 pour Honda H22 dont la longueur (toujours d'après la photo) est plus importante Sinon tu as des fournisseurs comme Gandini par exemple qui proposent des goujons sur catalogue. Dans le lien ci-dessus c'est de l'acier classe 8.8 (moyen) mais sur demande, tu peux avoir
  12. Si, on trouve quelques références de vis et de goujons par tailles (normes anglosaxonnes et métriques) mais il faut les oublier car ça coute le triple quand on les achète au détail! Il y a une dizaine d'années, j'avais suggéré à ARP de faire des kits de goujons spécifiques pour les chapeaux de palier de pont arrière (il en faut 4 par pont). Ils m'avaient répondu que ces pièces étaient disponibles au détail. Quand j'ai vu leurs prix, j'ai fait comme toi: j'ai mis à la longueur des goujons de culasse qui achetés en kit me revenaient beaucoup moins cher qu'au détail Il est
  13. Ton compartiment moteur a un look ... brillant ! Tu n'oublieras pas de fixer le petit ressort de rappel de secours de la commande d'accélérateur pour être conforme à l'annexe K de la FIM 😄 Le ressort de rappel ici n'est pas à sa place 😄
  14. Remarque pertinente qui ouvre la porte à un vaste débat: jusqu'où doit-on privilégier la qualité? Où s'arrête le raisonnable et où commence le superflu? Dans mes critères de sélection, j'essaye d'être homogène dans la qualité de mes choix et je me répète en permanence qu'une chaine ne vaut que par son maillon le plus faible. Ayant connu par le passé quelques sévères déconvenues avec de mauvaises vis de contrefaçon, je peux dire (le mot est à la mode) que j'ai été vacciné à vie contre les vis ordinaires ou de qualité douteuse et que pour ce genre "d'accessoires", je n'ai définitivement plu
×
  • Créer...
Aller en haut de page