Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Le Sachem

Membre
  • Compteur de contenus

    83
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de Le Sachem

  • Rang
    Apprenti confirmé
  • Date de naissance 07/07/1968

Visiteurs récents du profil

318 visualisations du profil
  1. Quel peut bien être l'intérêt de poster une telle photo avec une femme bâillonnée par "getty images" ? 😱
  2. Je suis quasiment certain que cette photo est un montage. L'avant des deux DS ne paraissent pas être à la même échelle... Un fantasme de Citroëniste...
  3. Cette deuxième génération de Panda, visible derrière la 404, n'est apparue qu'en 2003. D'autre part les deux rétros extérieurs chromés ne sont naturellement pas d'origine. Et Peugeot n'a jamais monté un rétro extérieur droit sur ses berlines 404.
  4. Merci Paulo. Mais à quel pays correspond l'immatriculation de la Facellia rouge ? Quelqu'un le sait-il ?
  5. A mon avis il s'agit d'une "photo montage" : le mannequin aurait été rajouté sur la photo, d'où la disproportion de taille entre la femme et la voiture.
  6. Justement ! Sur la carte postale il n'y a ni breaks ni utilitaires, que des berlines...
  7. Les rétros extérieurs étaient inexistants à cette époque (rendus obligatoires à partir de 1972, et seulement coté conducteur).
  8. Photo du film prise devant le luxueux magasin de haute couture Christian Dior au 30/32 av. Montaigne, située à 500 m. de l'av. George V. J'ai lu quelque part que le déflecteur de la portière avait été démonté pour le besoin des photos et du film car il gênait en empêchant de voir correctement le visage de l'actrice, ce qui aurait été dommage.
  9. Qui a dit que c'était mieux avant ? Certainement pas les propriétaires des Alfa actuelles
  10. L'image de Matra c'était "la France qui gagne"... Pas celle des tire-au-flanc...
  11. En bon français cela s'appelle du sabotage ! Je savais que ça se pratiquait sous l'Occupation dans les usines réquisitionnées obligées de travailler pour l'ennemi, mais en temps de paix je trouve cette pratique pitoyable révélant un manque total de conscience professionnelle pour l'entreprise qui, somme toute, vous fait vivre. Et chez Matra en plus ! le triple vainqueur des 24 Heures du Mans qui porta au plus haut niveau les couleurs françaises sur tous les circuits du monde...
  12. "Restaurateur qui a gaffé" est un doux euphémisme d'une pratique douteuse... Des plaques constructeurs neuves sur des voitures de plus de 50 ans, doivent particulièrement attirer l'attention sur le passé de la voiture. Car pour le collectionneur le pedigree de la voiture de sa sortie d'usine jusqu'à son tout dernier propriétaire vendeur est de la plus haute importance.
  13. Cette version commerciale de la Vedette munie d'un hayon, mais dépouillée à l’extrême, n'avait pas droit à une calandre, mais à une espèce de grillage faisant penser à un garde-manger... Comme Ford aurait pu s'y attendre, elle n'eut aucun succès et les exemplaires survivants, s'il en restent, doivent être extrêmement rares aujourd'hui.
×
  • Créer...
Aller en haut de page