Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Mickey Maousse

Membre
  • Compteur de contenus

    68
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de Mickey Maousse

  • Rang
    Apprenti
  1. La GS break 1015 Club 1972 de mon père (si les toutes petites GS sont acceptées sinon je supprime)
  2. Mickey Maousse

    Gyrophare ancien

    Il te faut une alimentation 240V AC /24V DC (courant continu) pour que le moteur fonctionne. Ça par exemple : https://www.gotronic.fr/art-adaptateur-ps2410-31893.htm
  3. Merci ! Je me suis lancé en me disant qu'en cas de ratage je pourrais recommencer, puisque c'est du métal et que c'est facile à décaper. Mais je n'ai pas eu besoin de le faire, finalement le plus pénible c'est de tout démonter sans rien casser (pour teinter les paraboles de phares en jaune par exemple). Ces produits sont de bonnes bases pour celui qui veut les détailler, là j'ai vraiment fait le minimum.
  4. Voilà les photos, poussière à gogo après bientôt 40 ans de placard. Pour les détails c'était fastoche:je n'avais qu'à aller regarder le modèle à l'échelle 1 dans le garage. Mon frère qui bossait dans un garage m'avait donné un spoiler Kamei, ce qui a dû doter l'auto d'un Cx de réfrigérateur mais c'était la mode, ça faisait "sport"... Voilà le modèle qui était dans la boîte Italeri et qui a servi de base :
  5. Mickey Maousse

    Escort

    Escort MkII coupé sur base Italeri
  6. Très joli résultat ! Je vois une Escort MkII sur ton avatar, c'est marrant parce que j'ai eu un coupé 1300GT MkII bleu Mexico quand j'étais jeunot des bons souvenirs ! Evidemment j'en ai fait la maquette 1/24sur la base du kit Italeri de la RS1800 de rallye que j'ai transformée pour en faire la copie de la mienne. Beaucoup de travail pour un résultat...passable. Je vais la sortir du placard et faire deux ou trois photos.
  7. Elle est très jolie cette 4CV pie ! J'avais fait sa frangine de chez Heller, avec quelques modifications comme la galerie de toit et les détails du moteur. C'était il y a presque 40ans. Peinte à l'aérographe, puis passage d'un vernis mat pour imiter la peinture qui se fanait très vite sur ces autos populaires des années 50. A l'époque un magasin parisien organisait un concours pour la revue MPM (Maquette Plastique Magazine) et j'avais gagné le concours avec cette 4CV quand je la regarde aujourd'hui je me dis qu'ils n'étaient pas difficiles les organisateurs
  8. Mickey Maousse

    Heller

  9. Les photos des vraies sont loin de chez moi (à 900km) dans les albums de la famille, et la plupart sont en noir et blanc sauf je crois à partir de la GS break de 1972. Mais je compte bien mettre la main dessus. Les immatriculations sont celles que j'ai trouvées sur les bons de commandes Citroën, de même que les options pour les nuanciers intérieurs. De toute façon je m'en souvenais avec beaucoup de précision, c'est que j'en ai fait des kilomètres dans ces voitures, depuis la petite enfance jusqu'à l'adolescence, et à chaque livraison de sa nouvelle voiture mon père m'emmenait avec lui chez
  10. Merci Tout est respecté du mieux que j'ai pu : les couleurs des carrosseries, les options choisies lors de la commande pour l'intérieur (j'ai retrouvé les bons de commande de l'époquechez mes parents) et bien sûr les immatriculations. Ces véhicules viennent de chez Hachette et Whitebox pour l'AMI6 berline. Ils ont été entièrement décapés : l'Ami 6 break était bleu ciel, la GS rouge, la CX 2000 bleu gendarmerie. Puis je les ai peints dans la teinte d'origine du constructeur (j'ai fait composer les peintures chez Sprido avec les références Citroën). Il manque à l'Ami6 break Club 1969 ses
  11. Des Hachette Collection 1/24 personnalisées : décapées et repeintes avec les teintes et les nuanciers d'origine Citroën. C'étaient les voitures de mon père...
  12. Quelques photos du compartiment moteur de la mienne il y a deux ou trois ans, pendant une révision. Aujourd'hui c'est moins propre La double sortie d'échappement est jolie mais c'est une fausse bonne idée : ça l'a obligé à modifier le réservoir d'essence qui du coup est passé à une capacité de 40 litres au lieu de 62. Et c'est vraiment très insuffisant, ça donne une autonomie de voiture électrique
  13. D'accord, j'ai lu la cinquantaine de pages et j'ai cru que le fil était mort mais je vois qu'il bouge encore. Donc voilà la mienne, que je conduis depuis 36 ans. Bien sûr entre temps j'ai eu d'autres voitures mais je tiens à celle-ci. Maintenant je ne l'utilise que pour les longs trajets et la balade. Achetée neuve en mai 1984, elle ne m'a jamais trahi une seule fois depuis. Le compteur a fait le tour complet trois fois, la voiture a maintenant 330.000Km et fonctionne comme au premier jour, résultat d'un entretien rigoureux (le dernier CT était vierge). Les options sont un pont autobloquan
×
  • Créer...
Aller en haut de page