Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

geosteber

Membre
  • Compteur de contenus

    1 093
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

21 Excellent

À propos de geosteber

  • Rang
    Routard confirmé
  • Date de naissance 30/11/1969

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Dans ma famille, on a eu deux 304 : La berline 304 de mon grand père (photo prise en janvier 1971), remplacée en 1981 par une Peugeot 505 SR. La première voiture de ma mère: un coupé 304 (photo prise en avril 1972), parti à la casse à environ 120 000 km au début des années 80 pour cause de marche arrière HS.
  2. Merci pour vos commentaires! C'est vrai qu'on avait juste pour objectif d'emmener les voitures à Bamako, sans souci de "rentabilité"! A l'époque, le seul endroit vraiment "craignos" était le Sud Maroc (=le Sahara occidental) à cause du Front Polisario. Mais tout au long du voyage, il fallait faire attention à éviter les vols, dégradations et agressions: trouver un endroit le pluis discret possible pour bivouaquer, faire garder les voitures lors qu'on était à l'hôtel, se montrer ferme en cas de demande de bakchich, ou avec des personnages potentiellement hostiles.
  3. A la suite du topic de Jensen sur les Mercedes W 123 ici : Mercedes série W123 : Increvable ! j’ai fait une allusion à un voyage que j’avais fait de Nice à Bamako (Mali) avec d’autres personnes, dans un break Mercedes 280 TE et une Toyota Tercel en 2001, et plusieurs membres du forum (dont Jensen) m’ont demandé de mettre des photos de cette Mercedes. J’ai pu récupérer et scanner les photos (argentiques) et du coup, comme la Mercedes et la Tercel qui ont fait ce périple sont devenues des « voitures ayant une histoire peu banale », j’ai fait un petit topic intitulé :
  4. En ce moment, sur Leboncoin, sur les 12 Thema en vente, il y a 6 Thema 8.32 (entre 8900 et 19500 euro)!
  5. Alors là, aucune idée! Je l'ai vendue au début des années 2000 si je me souviens bien. Je l'ai croisée brièvement par hasard sur la route peut être 2 ans après l'avoir vendue : ce qui m'avait marqué, c'est qu' une aile avant et le capot avaient été joliment repeints par son nouveau proprio.
  6. Merci Tonton pour ce beau reportage sur la Dyane! Au milieu des années 90, j'ai acheté pour 1000 francs une Dyane Caban à l'état d'épave roulante (chassis tordu, planchers pourris, synchro de 3ieme en morceaux au fond de la boite et toutes les pièces d'usure usées jusqu'à la corde). Après avoir retapé "tout ce qui ne se voyait pas", j'ai roulé avec quelques années avant de la revendre un peu moins de 4000 francs. Quelques photos de la titine :
  7. Kamarade Jensenievitch, pour votre valeureux article à la gloire de la plus magistrale réalisation du peuple soviétique, vous méritez l'ordre de la gloire au travail de première classe!!
  8. Nous, on s'est fait "assaisonner" à Aioun: il fallait absolument un guide pour aller jusqu'à Nioro car à l'époque il n'y avait qu'un dédale de pistes plus ou moins pourries entre ces deux villes (maintenant, je crois qu'il y a une route) et la saison des pluies avait commencé. Je crois qu'on a payé ce guide dans les 1500 francs, ce qui était une somme exorbitante là bas à l'époque! Dakhla, dans le sud Maroc, était le point de départ en "convoi militarisé" jusqu'à Nouadhibou pour traverser le Sahara occidental (on devait en théorie être accompagné de militaires pour nous guider et p
  9. OK, c'est noté, mais j'espère y avoir accès bien avant 6 mois!!
  10. On est descendu avec deux voitures qui sont toutes restées là bas : la 280 TE et une Toyota Tercel 4x4. Notre trajet a été : Nice-Gibraltar-la côte atlantique de Rabat jusqu'à Nouakchott-Aioun el Atrouss-Nioro du Sahel-Bamako. On a pris des pistes de sable sur la piste entre Nouadhibou et Nouakchott (il n'y avait pas encore de route à l'époque) et entre Aioun et Nioro. La Merco passait bien grace à sa puissance. Lorsqu'elle se plantait, quelques coups de pelle et des plaques de désensablage suffisaient à la sortir... sauf une fois où on n'a pu la sortir qu'avec l'aide d'un pickup q
  11. Je suis allé de France à Bamako (Mali) en 2001 avec une W123 280 TE (break, donc) gris clair métal, intérieur cuir noir, boite mécanique, clim, compte tours, 4 vitres électriques et jantes alu. Une merveille en pleine forme malgré ses 250 000 km. La voiture est resté là bas car elle était destinée à une personne sur place.... J'ai cherché pendant des années à en trouver une autre (pour moi, cette fois!), en vain.
  12. Merci Jensen pour ce bel article (et pour tous les autres!). Il a existé au moins une réplique d'une Mercedes C111: tous les articles que j'ai pu trouver sur ce modèle datent de 2011 et disent attendre de connaitre son prix. Je n'ai rien trouvé de plus récent et du coup, je ne sais pas si il s'est effectivement vendu. Un exemple d'article : https://www.classicdriver.com/en/article/gwa-ciento-once-c111
  13. Mes parents ont acheté une Espace 2000 GTS neuve en 1985, avec comme seule option la peinture métallisée. Après quelques années, par temps humide, alors qu'elle était tranquillement garée dans le jardin, la voiture se mettait de temps en temps à klaxonner toute seule Le garagiste Renault du coin, malgré plusieurs expertises, n'avait alors trouvé aucune explication au problème. Et puis un jour, alors que je débutais ma conduite accompagnée avec ma môman à côté, "titine" a "pété un cable" pour de bon : on roulait de nuit (phares allumés, donc), sur une petite route de montagne, au milieu d
×
  • Créer...
Aller en haut de page