Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

SamyRock-25300

Membre
  • Compteur de contenus

    17
  • Inscription

  • Dernière visite

Messages posté(e)s par SamyRock-25300

  1. Bonjour, j'ai un ptit soucis un peu bizarre et j'aurais bien besoin de votre aide ...

    J'ai une Toyota Avensis de 2007 essence 130 vvti en boite automatique.

    Elle a 110.000km.

     

    Ce sont des disques de frein à l’arrière mais ce sont des mâchoires comme les freins à tambour à l’intérieur des disques pour le frein à main.

     

    Mon problème est que quand la voiture est garée en pente en marche avant, le frein à main fonctionne, la voiture ne bouge pas. Mais si elle est en pente en marche arrière il ne serre pas du tout. Même en tirant très fort sur le frein à main !

     

    J'ai déjà essayé de retendre les mâchoires de chaque cotés. Il y a du mieux pendant quelques semaines mais ça ne dure pas, genre je mets le frein à main, je ne peux pas pousser la voiture en marche avant mais je peux en marche arrière... est assez facilement. 

     

    De quoi cela pourrait venir? quelqu'un a déjà eu ce problème sur ce genre de système de frein à main?

     

    Merci d'avance pour vos réponses.

  2. Type de problème / symptômes

    Bonjour à tous, donc voilà j'ai, depuis peu, acheter une Toyota avensis 1.8 vvt i 130 automatique (4 vitesses) de 2006 et il y a un petit truc qui me turlupine. Quand le moteur est froid et que je démarre le ralentit tourne autour des 1700 tours/min. Il faut vraiment attendre que l'aiguille monte en température pour qu'elle redescende à un régime normal. Et quand je roule et que le moteur est encore froid, le premier kilomètre, la dernière vitesse ne se passe pas. Comme si la voiture décidait de rester en 3. Bon c'est une voiture qui chauffe très vite alors au bout de même pas 1km tout fonctionne normalement après mais bon... Du coup je voulais juste savoir si ça fait pareil pour ceux qui ont la même voiture ?

     

    Merci d'avance pour vos réponses !

  3. Alors ça me le fait depuis que je l'ai achetée, mais le phénomène s'est un peu amplifié depuis que la pièce a été changée.

    Sinon j'avais eu un joint neuf avec et je l'ai bien sûr remplacé. Tout s'ajustait parfaitement et il n'y a aucune fuite.

    Et j'ai testé sur 10 km avec le chauffage éteint, et en effet le moteur a chauffé plus rapidement! J'ai vu une différence! Mais bon j'ai eu du mal de faire plus de km à cause de la buée ... lol pit ça caille aussi à -10° mdr ...

    Bon mon problème n'est pas si grave mais pas si simple à résoudre ^^ pensez vous qu'il y ai un risque pour l'usure de mon moteur si je continue de rouler comme ça? j'imagine que ça ne joue pas en sa faveur ...

    à savoir qu'il monte à 90° en roulant à 90/100 km/h ou dans les montée sinon en roulant pas trop fort l'aiguille va redescendre au quart et dans les longue descente elle va quasiment retombée au minimum pour remonter dés que je vais re-accélérer.

    Pour en revenir à mon sifflement, il ne surgit que quand l'aiguille de température moteur redescend environ au quart et qu'il fait très froid dehors. J'ai pensé à mon turbo car le sifflement est proportionnelle à mon régime moteur. 4 hiver passé avec cette voiture et toujours le même (léger) bruit.

  4. Bonjour à tous, j'ai une Ford Mondeo 2.0L Tdci 115 de 2004 totalisant 168 000 km. Pas de problèmes avec cette voiture à part un volant moteur bi-masse il y a 2 ans.

    Comme vous le savez sans doute tous, c'est l'hiver ! Et en hiver bah il fait froid surtout dans le haut Doubs ...

    Le soucis c'est que ma titine a du mal de monter en température, elle y parvient quand je fais une certaine distance à 90 km/h ou dans un montée.

    Et même si j'y parvient, il suffit d'une descente ou d'un arrêt pour que la température redescende. Je pourrait la laisser tournée pendant des heures à l'arrêt elle ne chauffera pas. En revanche, le chauffage de l'habitacle lui fonctionne bien même si il y a une petite différence entre moteur chaud et après qu'il ai refroidit. Quand les températures remontent au dessus des 5° mon moteur chauffe comme il faut.

    En plus de ça quand il refroidit, j'ai un sifflement qui apparaît mais disparaît lorsqu'il est en température de fonctionnement. Encore un fois, aucun sifflement quand les températures extérieures sont positives.

    Je sais déjà ce que vous allez me dire, le calorstat ! Bah il est neuf, et je dirais même que le phénomène s'est amplifié depuis qu'il a été changé.

    Le radiateur a été nettoyé et le liquide de refroidissement remplacé.

     

    Merci d'avance aux personnes qui pourront éclairer ma lanterne ! :)

  5. Possible, la voiture à eu droit à un diag il y a quelques mois chez ford, apparemment il y avais un défaut par intermittence au niveau de l'injection, il y a un espèce de capteur de pression avec des tuyaux qui vont au turbo, egr et un autre je sais pas où lol j'essaierai de le démonter pour nettoyer en même temps que l'EGR, ça ne peut pas faire de mal j'imagine ^^

  6. Bonjour à tous, je suis nouveau sur le forum alors j'espère que mon sujet est dans la bonne annexe.

     

    Voilà je vous explique le problème, vous allez peur être me prendre pour un fou mais bon ... lol

    J'ai une Ford mondeo 2.0L tdci 115 de 2004 totalisant 157 000 km. Non c'est pas ça le problème ...

    J'habite dans le Doubs à 900 m d'altitude, alors oui je sais ce que vous aller me dire, lol, mais ça aura son importance après.

    Le problème c'est que en dessous de 1600 trs/min la voiture n'a pas beaucoup de reprise, c'est assez gênant parfois.

    Le truc c'est par exemple je descend souvant dans le sud au bord de mer, et hop ma voiture à une bonne reprise même à 1000 trs/min ! Mais genre comme si le turbo se déclenchait à 1000 trs/min ! Et de retour en franche comté hop c'est re-tout mou ...

    Mais c'est pas tout! Cet hiver je suis aller à val thorens en haute savoie, et autant vous dire que ça grimpe sec ! Jusqu'à 2700 m d'altitude je crois.

    Et plus je montait, moins j'avais de patate. Et moins j'avais de patate, moins je montais ... bon.

    Arrivé au dessus c'est bien simple, j'ai cru que j'avais pété un truc. Quand je suis redescendu 5 jours après j'ai bien senti que tout allait mieux.

    Je rappel que quand le turbo se déclenche au tour des 1600 trs/min tout fonctionne normalement aussi bien à 2700 m qu'à 0 m d'altitude, mais en dessous de 1600 tts/min j'ai plus ou moins de puissance en fonction de l'altitude.

     

    Alors je vous le donne dans le mile Émile, j'ai 4 reponses à cette question. Je compte sur vous pour m'aider !

     

    1 - je suis fou.

    2 - c'est normal

    3 - il y bien un souci au quel cas je vais avoir besoin de vos talents!

    4 - je vais devoir déménager dans le sud.

     

    Perso ça me dérangerais pas de vivre dans le sud mais bon c'est peut être pas la solution la plus simple ... comprenez bien.

     

    Et je connais un peu la mecanique mais à la base je suis carrossier peintre donc bon ... j'ai pas les mains pleines de cambouis mais plutôt les poumons remplis de poussière si vous voyez ce que je veux dire, donc si vous avez des solutions expliquez avec des mots simple si possible ;)

     

    Voili voilou, merci d'avance à ceux qui prêteront attention à mon legé soucis, cordialement ! ;)

×
  • Créer...
Aller en haut de page