Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
A5

[Topic Officiel] Audi A5 / A5 Sportback [8T] (2007-2016)


simK
 Partager

Messages recommandés

Invité §Pro612Ko

Bien sûr que j'ai essayé la 335d. Le moteur BMW restera, je pense, le meilleur et aura aussi une plus jolie sonorité. Image de marque oblige. Dommage qu'une 335Xd n'est pas disponible. Mais, il faut attendre l'essai de l'A5. Audi veut jouer sur les terres de BMW, donc je pense qu'ils vont essayer d'avoir des perfs similaires. :??: Du coup, ils ont du y mettre le paquet, en tout cas j'espère... ;)

 

 

 

Tu me diras .. :p

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Cette évocation du plaisir des sens me fait surtout penser aux dernières pubs BMW.

 

Ils ne sont pas allés chercher bien loin leur inspiration. :lol:

 

En même temps, les 2 modèles chassent sur les même terres... : jap:

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Voilà j'ai retrouvé son post :

 

 

le Torsen est-il plus efficace que le X-Drive ?

 

 

Réponse : oui.

 

Pour faire rapide : le Torsen est un différentiel central purement mécanique, qui répartit par construction le couple vers l'essieu qui possède la meilleure adhérence,.

 

Pour tous les autres systèmes (Haldex, x-Drive, PTU, etc.), ils sont basés sur des embrayages centraux. Il en existe des plus ou moins sophistiqués, et ils se divisent en gros en 3 catégories :

 

_fermeture de l'embrayage à la simple détection d'une différence de vitesse de rotation entre l'essieu AV et l'essieu AR. C'était le cas sur les Honda CRV par exemple. C'est bon en ligne droite dans la gadoue, mais si l'embrayage se ferme en virage en accélération, c'est le tête-à-queue direct. Du coup, on conçoit les trains avec un maximum de survirage pour contrecarrer cette tendance.

 

 

_fermeture de l'embrayage avec une détection d'une différence de vitesse de rotation entre l'essieu AV et l'essieu AR, et dépendant de l'angle d'ouverture du papillon des gaz et du capteur de lacet. C'est souvent le cas lorsque le système 4RM est couplé à l'ABS et à l'ESP. On trouve généralement ce système sur les véhicules équipés d'une transmission de type Haldex ou équivalent.

 

 

_Torque Split : idem mais on impose au pont arrière un rapport de démultiplication légèrement plus grand que celui du train avant. Du coup, on a un embrayage qui par nature patine en permanence. Avantage : on ne part pas d'une répartition de couple 100-0, et on dispose d'un couple aux roues AR dès le départ, une mise en oeuvre plus rapide, et surtout d'une répartition qui peut dépasser les 50% à l'AR. Désavantage : faut forcément un embrayage plus conséquent et un refroidissement maitrisé. Sans compter l'usure, etc.

 

 

On remarque que la différence entre les autres systèmes (hors Torsen), c'est surtout dans les capteurs et dans l'électronique qu'elle réside. Et également au fait que le système comporte ou non un blocage (mécanique) du différentiel.

 

Autre info intéressante, le poids supplémentaire du quattro sur une A4 est de 65kg et 100kg sur une série 3...

 

 

Apparemment, tout le monde ne pense pas la même chose, expériences à l'appuis :

 

Un témoignage recopié du forum autotitre :

Je reviens ce jour d'une formation où nous avons comparé le systeme xdrive d'une BMW 330xd touring face à une AUDI A4 3.0 TDI quattro avant. Nous avons testé ces deux véhicules dans un centre d'essai equipé de pistes à faible adherence (conditions similaires à la neige voir verglas).

Le systéme AUDI QUATTRO s'est pris une grosse claque :

1 test : passage en courbe à 35 kms dans une courbe (adherence neige) : l'audi tire tout droit et mais environ 5 metres avant que le système quattro commence à faire son travail et remettre l'auto dans sa trajectoire. La BMW passe à la même vitesse sans quasiment broncher.

2 test : demarrage plein gaz sur une surface bitume classique mouillé mais les roues arrières des deux voitures sont sur des charriots reproduisant l'adherence du verglas (c'est à dire que les voiture ne peuvent accelerer que sur les roues arrières), l'audi reste quasiment à l'arret et parcours environ 20 métres en 15 secondes. La BMW accelère comme si ses roues avant touchées le sol, soit les 20 métres en 3 secondes environ.

3 test (qui nous a schotchés) : Demarrage en marche arrière sur le plat sur un sol sec mais les roues avant sont sur les charriots reproduisant l'adherence du verglas (comme si en hiver, la voiture etait garée sur un parking exterieur mais que les roues avant sont posées sur du verglas et les roues arrières sur du bitume. Résultat : La BMW recule normalement, l'AUDI reste sur place, même plein gaz, pied au plancher, en deconnectant l'antiptinage pareil, elle n'a jamais reussi l'exercice. L'autobloquant central torsen n'arrive jamais à transmettre la puissance au roues arrières dans ce cas precis.

Conclusion : Le sytème AUDI reste un système performant sur la route et apporte une securité indeniable sur chaussée à faible adherence, mais avoue ses limites des que les conditions deviennent plus sevères. AUDI est fête cette année les 25 ans du système quattro mais celui-ci n'a quasiment pas evolué depuis. BMW redevient avec le xdrive le constructeur proposant le système 4 roues le plus performant au monde. Par ailleurs le système quattro n'apporte qu'un gain en motricité sur les AUDI alors que le système xdrive apporte un gain en motricité mais aussi dans les virages. En effet, le système grace à son embrayage repartissant le couple entre l'essieu avant et arriere de 0 à 100 % et 100 % à 0% en 1/10 de seconde, permet au véhicule lorsque qu'il prend un virage rapide de lui donner un comportement sur vireur si'il part en sous virage et inverse s'il part en sur virage sans avoir besoins de faire intervenir le système gérant le controle de stabilité. Donc pour finir, si cet hiver vous voyez un X5 (dernière version), un x3, une serie 3 x, vous doubler dans un col de montagne enneigé sans chaine à plus de 50 km/h, ne soyez pas etonné, c'est juste la magie BMW et du XDRIVE.

A oui a fait, un des formateurs très bien informé nous a avoué que pour le tournage de la fameuse pub AUDi quattro sur la rampe de tramplin a ski, l'audi A4 étaient juste equipé de pneux cloutés professionels ( environ 3 à 4 cms) d'un cable la relient au sommet pour la guider et eviter qu'elle ne redescente facon skieur arrivée et stabillisée en haut, et qu'elle était equipée d'un autre système que le torsen classique AUDI (on s'est pas lequel?) celui ci etant imcapable de réaliser une telle proueusse. Cela dit la pub a eu un impact significatif sur le grand public, pour qui à l'heure actuelle une berline puissante 4 roues motrices, cela ne peu être qu'une AUDI...

Si seulement BMW s'avait bien communiquer...

Si certains ont des questions techniques sur la large superiorité du système xdrive face au système quattro, n'hesitez pas.

 

Et une video prise ailleurs, mais qui semble montrer les résultats de la 2ème expérience :

http://wideo.turbo.fr/video/iLyROoaftzhR.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mouais. :blague:

 

J'ai de gros doutes concernant ce test quand même, j'avais déjà lu ce test mais à l'époque il était dit qu'il avait été fait par BMW...

 

De plus la répartition du couple qui varie de façon très importante entre l'avant et l'arrière, ce n'est ni plus ni moins que le même principe que l'haldex, comme le disait d'ailleurs Kpiten. :bah:

 

J'ai de gros doute aussi sur le fait qu'il faille 5 mètres de dérive pour que le quattro "fasse son travail", le système étant entièrement mécanique avec en permanence 50/50 de répartition, je vois mal comment il pourrait y avoir un quelcquonque temps de réponse.

 

Encore de gros doute aussi sur le fait qu'avec 2 roues dans le vide la voiture n'avance presque pas. Pourquoi ?

Justement parce qu'il s'agit d'un système purement mécanique avec un autobloquant central, dont la réputation n'est plus à faire, qui bloque justement la répartition de la puissance.

 

Ca paraît vraiment grossier qu'un système tel que le Torsen ne puisse rien transmettre sur un essieu. :ptdr:

 

Donc personnellement je n'accorde aucun crédit à ce récit. :bah:

Kpiten on le connaît bien et il a essayé tout ce qui roule...

 

Si le quattro, Torsen qui plus est était un système aussi peu efficace et le X-drive un système à faire palir une WRC, bien que reprenant le même mode de fonctionnement que l'haldex tant décrié, je me demande pourquoi mise à part dans ce récit personne n'en parle et à commencer par BMW. :bah:

 

Pour la pub de la rampe de ski il ne s'agissait pas d'une A4 mais d'une A6. Qu'il ne s'agissait pas du quattro Audi est du pur domaine de la spéculation...

Pour les pneus, pour peu qu'on ait regardé le making of de la pub, qui était dispo sur le site d'Audi, on voit bien qu'il y a eu plusieurs essais avec des pneus différents (route, neige, clouté), Audi ne s'en est pas caché. :bah:

 

J'imagine aussi que lorsqu'Audi a réalisé la même pub il y a 25 ans, c'était aussi avec une voiture trafiquée, sûrement à l'époque BMW leur avait prêté leur futur X-drive. :W

 

Si le X-drive est aussi performant que ça, j'invite donc les réalisateurs de ce test à refaire le même exercice que dans la pub.

Par contre corsons la difficulté, on équipera le véhicule uniquement de pneu neige, ça devrait être largement suffisant pour un tel système de monter une pente enneigée à 45° et bien entendu sans câble de sécurité car il est certain que le X drive maintiendra l'auto en haut de la rampe. :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai retrouvé la vidéo de l'époque avec l'Audi 100 qui monte la rampe de ski :

http://www.youtube.com/watch?v=U6WYTSTRUR85

 

N'empêche ils sont fort chez Audi, après 25 ans de quattro ils sont obligé de "trafiquer" leur voiture pour réaliser le même exercice datant de plus de 20 ans. Ce qui voudrait dire qu'en 20 ans l'efficacité du système a régressé.

 

Ou alors imaginons qu'il y a 25 ans la voiture avait été aussi trafiquée, je doute ce pendant que c'était pour un système de pont piloté aussi évolué que le X drive, donc imaginons que ce soit pour un système mécanique plus performant.

Ca serait pire, car malgré toutes ces années, Audi ne commercialise toujours pas de système de transmission intégrale performant depuis 25 ans.

 

Bref en réfléchissant 2 minutes on se rend compte qu'Audi n'a pas pu bâtir sa réputation sur un système tel que décrié dans ce pseudo test. :bah:

 

Je rajouterai aussi que le test de la piste de ski serait impossible si le système était incapable de renvoyer du couple sur l'arrière (un comble quand même pour un Torsen central), car vu l'inclinaison on comprend aisément que la majorité du couple est reportée sur l'arrière.

Ce qui rejoint la conclusion faite de ce pseudo-stage que l'A6 n'était pas équipée du torsen lors de la montée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je miserais aussi plus sur le système Quattro que sur le x-drive, même si je pense qu'il reste relativement efficace. Mais il est vrai que les tests effectués (notamment celui de la video) laisse planer un doute.

Maintenant, il faut aussi dire que ces tests n'ont rien de naturel et qu'ils ne reproduise pas ce qu'on rencontre sur la route. Le test du tremplin est plus significatif, mais il serait intéressant de voir si avec le même équipement (pneus spéciaux identiques) une x-drive serait capable de faire la même chose.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je miserais aussi plus sur le système Quattro que sur le x-drive, même si je pense qu'il reste relativement efficace. Mais il est vrai que les tests effectués (notamment celui de la video) laisse plané un doute.

Maintenant, il faut aussi dire que ces tests n'ont rien de naturel et qu'ils ne reproduise pas ce qu'on rencontre sur la route. Le test du tremplin est plus significatif, mais il serait intéressant de voir si avec le même équipement (pneus spéciaux identiques) une x-drive serait capable de faire la même chose.

 

 

Je ne dis pas que le X-drive ne remplit pas son rôle, mais là c'est exagéré comme différences je trouve. :bah:

 

La vidéo ne prouve pas grand chose, très mauvaise qualité d'image, pas de son et rien ne dit que le type dans la BMW est pied dedans et celui dans l'A4 accélère à peine. :L

 

Sinon je me rapelle d'un test d'un magazine allemand avec la montée d'une pente enneigée, comparatif avec de nombreux véhicules équipés en pneus neige. Si ma mémoire est bonne la 330xi E46 avait fait plutôt pâle figure, à peine 1/4 de la pente, le X5 un peu plus de la moitié et seul l'A6 allroad était arrivé en haut. C'est déjà plus parlant comme vidéo, mais effectivement on ne peut pas être sûr à 100% de la fiabilité du résultat.

edit : j'ai retrouvé la vidéo

 

Sinon j'ai retrouvé le making of de la pub des 25 ans :

On voit très bien l'utilité du câble absolument indispensable et aussi que tout ce qui a été fait est clair et transparent.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §fan343Fq

Mouais je trouve quand même que c'est assez parlant quant à la vidéo, elle date un peu quand même....

Sinon la revue "driven" proposait une explication détaillé entre le quattro, xdrive et 4matic et ce qu'il en ressort c'est que seul le Xdrive sait anticiper la répartition du couple et sa on ne peut pas lui retirer car il adapte en fonction de la pression sur l'accélérateur, esp et compagnie ce que ne fait pas le quattro.

Et puis quand je vois la tenue du nouveau X5 (je suis allez l'essayer) je conclue que le xdrive est quand même une merveille car donner une telle tenue de route à ce genre de monstre (bien sûr je n'oublie pas le chassis et autres qui jouent beaucoup).

En gros je ne tire pas de conclusion mais pour l'instant j'ai une préférence pour le Xdrive, j'aimerais bien faire un test en grandeur nature..

Des volontaires :ange: pour cette hiver!

J'ai trouvé sa aussi:

http://video.google.fr/videoplay?docid=9072883197544018466

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mouais je trouve quand même que c'est assez parlant quant à la vidéo, elle date un peu quand même....

Sinon la revue "driven" proposait une explication détaillé entre le quattro, xdrive et 4matic et ce qu'il en ressort c'est que seul le Xdrive sait anticiper la répartition du couple et sa on ne peut pas lui retirer car il adapte en fonction de la pression sur l'accélérateur, esp et compagnie ce que ne fait pas le quattro.

Et puis quand je vois la tenue du nouveau X5 (je suis allez l'essayer) je conclue que le xdrive est quand même une merveille car donner une telle tenue de route à ce genre de monstre (bien sûr je n'oublie pas le chassis et autres qui jouent beaucoup).

En gros je ne tire pas de conclusion mais pour l'instant j'ai une préférence pour le Xdrive, j'aimerais bien faire un test en grandeur nature..

Des volontaires :ange: pour cette hiver!

J'ai trouvé sa aussi:

http://video.google.fr/videoplay?docid=9072883197544018466

 

 

L'haldex possède le même mode de fonctionnement, il est dit aussi anticipatif. :bah:

Il régule la répartition entre l'essieu avant et arrière en permanence, en fonction de la pression sur l'accélérateur, l'angle du volant, l'accélération lattérale, etc...

 

Techniquement, il n'offre rien de plus que l'haldex, il s'agit d'un embrayage central piloté. :bah:

Encore une fois on rejoint ce que disait Kpiten, la seule différence entre les autres systèmes hors quattro torsen réside en grande partie dans l'électronique.

 

Et puis tu sais pourquoi ce genre de système tel que le X drive ou l'haldex a besoin d'anticiper ?

Tout simplement car en temps normal quasiment toute la puissance est transmise à un seul essieu.

Donc forcément si l'électronique n'essayait pas d'anticiper, il faudrait attendre le patinage des roues motrices avant de reporter le couple sur l'autre essieu.

 

Si le X-drive ou l'haldex a un temps de réaction très rapide, pour un Torsen celui-ci est tout simplement nul !

La répartition étant par défaut de 50/50 ou 60/40, il y a toujours suffisament de puissance transmise aux essieux.

Et cette répartition peut varie au besoin jusqu'à 75/25.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §fan343Fq

ok merci pour ces précisions orangeroad.

Alexoflyon -----> [] (TU SORS) :D , je l'ai essayé sur nationnal et petite route entre les pieds de vignes ou sa tourne pas mal (le vendeur me l'a fait essayer volontairement dans ces conditions afin de me montrer sa tenue de route).

Sinon la tenue du X5 II comme du X3 II sont quand même bluffantes, je vous invites vivement a essayer ces véihcules et a ne pas hésiter a rentrer dedans en virage! je penses que vous seriez assez surpris. (je compare bien sûr par rapport aux voitures que j'ai déjà conduite:A4 quattro 2.5tdi, golf IV pour les 2 dernières).

PS: et pour la vidéo, c'est quand même flagrant non?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai du mal à croire à cette vidéo car ce qui est montré est mécaniquement impossible avec un autobloquant central, quel qu'il soit et à fortiori avec un Torsen.

 

La répartition par défaut étant de 50/50, dès qu'on accélére la voiture devrait avancer car il y a 50% sur l'avant.

Au pire même avec la répartition minimale de 25%, la voiture devrait avancer sans problèmes.

 

Une explication technique que j'ai trouvé, on comprend aisément que ce qu'ont voit n'est pas possible :

 

"

Transmission intégrale quattro du type Torsen, ce système utilise un principe mécanique : un différentiel à vis selon un coefficient de blocage pré-établi : 1:3, 5 chez Audi. Dans les faits, cela se traduit par une répartition variant de 25/75 à 75/25. Le Torsen (pour Torque Sensing ou « capteur de couple ») réagit, par définition, aux contraintes : c’est le train le plus résistant, donc le plus adhérent, qui supporte la plus grande puissance moteur.

"

 

"

Pour atteindre la répartition différente du couple, la pignonnerie du différentiel Torsen est épicycloïdale. Le couple arrive dans le porte-satellites via l’arbre d’entrée. Puis, il est réparti vers l’essieu arrière via la couronne, le planétaire central et l’arbre de transmission. Le couple restant est envoyé au pignon solaire pour être transmis à l’essieu avant via une chaîne. En cas de patinage sur les roues avant ou arrière, le Torsen bloque le différentiel et attribue plus de couple au côté du véhicule profitant de la meilleure adhérence. "

 

Pour moi donc un gros doute sur cette vidéo...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §fan343Fq

l'intérieur c'est quand même la classe, autant pour l'arrière je préfère de loin la 335i (enfin la E92 de chez bmw) autant pour l'intérieur y'a pas photo!!

Pour ce qui est du test je vais le faire car mon meilleur ami viens d'acquérir l'A3 170ch en quattro.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Pro612Ko

l'intérieur c'est quand même la classe, autant pour l'arrière je préfère de loin la 335i (enfin la E92 de chez bmw) autant pour l'intérieur y'a pas photo!!

Pour ce qui est du test je vais le faire car mon meilleur ami viens d'acquérir l'A3 170ch en quattro.

 

 

Pas Quattro, Haldex ! (Je précise pour pas qu'il est de confusion si tu test sa voiture)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Spo061to

Ca y est j'ai la confirmation, je vais à la présentation VIP de l'A5 mercredi 25 avril à 20 h à Bruxelles au White Hotel, avenue Louise. :)

 

Dans une semaine, je vais découvrir la belle. :jap:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous publiez en tant qu’invité. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.
Remarque : votre message nécessitera l’approbation d’un modérateur avant de pouvoir être visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Partager

×
  • Créer...