Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

casse turbo et moteur calé instantanément : voiture ne démarre plus


Alexis053

Messages recommandés

Bonjour à tous,

Je suis nouveau sur ce forum et je tiens à vous remercier par avance de votre aide.

Je vais me présenter succinctement, j’ai 25 ans et j’ai une bonne maitrise de la mécanique automobile (j’adore ça) et j'en fais depuis que je suis petit (papa est mécano ça aide).

Mon véhicule :

- 207 HDI 110 1.6HDI

- Moteur DV6TED4

- Année 2006

- 240 000km

- Toujours bien entretenue (ça veux pas dire grand-chose mais vidanges + consommables toujours changés à temps)

Alors voilà mon problème :

La semaine dernière, en roulant j’ai constaté un bruit qui est apparu d’un coup au niveau du moteur et sur les phases d’accélération. J’ai tout de suite trouvé que cela provenait du turbo…

Après 30min de route sur autoroute, je m’arrête à Brico acheter un tournevis plat, je démonte le collier de la durite d’admission d’air du turbo et la surprise, un jeu… je ne vous en parle pas…

Bref, je fais tour pour rentrer à la maison en croisant les doigts pour réussir à rentrer, sans dépasser les 2000tr/min (juste au cas où l’huile ai pénétré dans l’échangeur), et à 10km avant la maison, un gros bruit (casse du turbo) et la voiture à immédiatement calé.

Je m’arrête donc sur le bas coté et impossible de la redémarrer.

Opération à cœur ouvert hier, je vidange, je nettoie toutes les durites, l’échangeur air air, le doseur d’air, je démonte la durite rigide d’alimentation du turbo, je supprime la crépine de filtration d’huile de lubrif turbo, je change le CHRA, nettoie tout ce qui peut être nettoyé, et après les rinçages moteur avec de la bonne huile et 3h de remontage, je mets la clé sur le contact et la … surprise, ça ne démarre toujours pas.

Plus surprenant, on sent bien que le moteur à envie de démarrer (démarreur ok, tours moteur ok) et à un moteur, on sens un grosse compression qui vient directement bloquer la rotation du moteur et tout se coupe (moteur + tableau de bord), je coupe le contact et je le remet et même problème, tours moteur (environ 3 à 4 secondes et ça se recoupe.

Ce soir je redémonte l’admission, je vais tenter de démonter les bougies de pré-chauffage pour controler la pression dans les cylindre (sans appareil manomètrique ça va être compliqué mais bon je devrais vite sentir si j’ai 30 bars ou si j’ai rien je pense).

Si vous avez la moindre piste ou idée (pitié pas une soupape d’admission ou d’échappement HS) je suis preneur.

Merci d’avance

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 57
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Salut,

Tu as bien réussi a récupérer tous les morceaux de l'ancien turbo en tentant de reconstituer le puzzle ? Si un morceau est parti dans une chambre il a pu endommager une soupape, un linguet, l'aac, la poulie d'aac, etc...

Sur la turbine d'admission, les ailettes ont simplement tordues, j'ai démonté l'admission et parmi les résidus de graisses noir il y avais de la poussière "peut être d’ailette"... par contre sur la turbine d'échappement, les ailettes ont littéralement explosées, l'ensemble est partie en miette dans le FAP et le reste de l'échappement je suppose.

Il n'y avais pas d'huile dans l'échangeur, la lubrification turbo ne se faisait plus à mon avis.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Tu as bien réussi a récupérer tous les morceaux de l'ancien turbo en tentant de reconstituer le puzzle ? Si un morceau est parti dans une chambre il a pu endommager une soupape, un linguet, l'aac, la poulie d'aac, etc...

J'ai des photos de l'ancien turbo ouvert et une petite vidéo de ma tentative de démarrage du moteur

Si cela peut t'aider

 

Merci pour ton aide !!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok peut-être un FAP colmaté alors...

 

Enfin ce qui est quand même inquiétant c'est que tu aies immédiatement calé ce qui suggère que quelque chose est venu bloqué le moteur genre un bout de métal dans la chambre...

Le filtre du FAP a été retirer, et la cartographie a été supprimé du calculateur (la voiture fonctionne comme si il n'y avait jamais eu de FAP).

Ce qui est étonnant c'est que le moteur a calé pile au moment de la rupture de l'arbre des turbines. De plus, la turbine d'échappement est venu toute seule (comme si le roulement avait été pulvérisé).

Je vais démonter l'admission ce week end et rentrer un endoscope pour voir si j'arrive à observer l'état des soupapes...

j'ai comme un bruit de compression forte sur le cylindre N°4 quand j'essai de démarrer la voiture

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce que je ferais c'est d'enlever les injecteurs (les joints coutent pas trop cher) histoire de voir si le moteur tourne sans résistance (en tournant à la clé sur la damper) et si ton endoscope est assez fin, par le trou de l'injecteur ce sera plus simple pour voir l'état des soupapes, des pistons et des chemises...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce que je ferais c'est d'enlever les injecteurs (les joints coutent pas trop cher) histoire de voir si le moteur tourne sans résistance (en tournant à la clé sur la damper) et si ton endoscope est assez fin, par le trou de l'injecteur ce sera plus simple pour voir l'état des soupapes, des pistons et des chemises...

 

 

Alors ce week end démontage, j'ai retirer le cache culbuteur, l'admission. Sur les 4 injecteurs, 3 sembles grippés...

Sinon visuellement, vu de l'admission RAS pour les queue de soupapes et les culbuteurs, tout semble à sa place.

Par contre, les conduits d'admissions sont à la limite de l'obturation total (comme une artère rempli de cholestérol). Et sur la redistribution de gaz d'échappement provenant de l'EGR, c'est très gras, voir huileux.

J'avais retenté un démarrage de la voiture avant le démontage en démontant simplement la durite qui se trouve entre l'admission et la sortie du doseur d'air et il y a des gazs d'échappement qui ressortait par la (plutot beaucoup) fumée grise comme un diesel à froid.

Pas de points dur sur la poulie damper, par de bruits de claquement, pas de fuite d'huile ...

Je ne sais pas si je dois démonter d'avantage.

Je vais finir par virer la culasse je pense, voir l'état des chemises et du reste...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

C'est normal sur cette motorisation l'admission encrassée, il faut la nettoyer tous les 120.000 à peu près si on ne fait pas de nettoyage régulier par injection de détergent dans l'admission. Si des gaz d'échappement sortent de l'admission au démarrage, c'est que ta vanne EGR est bloquée en position ouverte, elle doit être fermée au démarrage et tant que le moteur est froid.

C'est plutôt bon signe qu'il n'y ait pas de point dur sur la damper. Quand tu dis que tu as viré le cache culbuteur, tu as viré le déshuileur (le cache en plastique noir avec la sortie de vapeur d'huile) ou le couvre culasse en alu ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

C'est normal sur cette motorisation l'admission encrassée, il faut la nettoyer tous les 120.000 à peu près si on ne fait pas de nettoyage régulier par injection de détergent dans l'admission. Si des gaz d'échappement sortent de l'admission au démarrage, c'est que ta vanne EGR est bloquée en position ouverte, elle doit être fermée au démarrage et tant que le moteur est froid.

C'est plutôt bon signe qu'il n'y ait pas de point dur sur la damper. Quand tu dis que tu as viré le cache culbuteur, tu as viré le déshuileur (le cache en plastique noir avec la sortie de vapeur d'huile) ou le couvre culasse en alu ?

Pour le moment je n'ai viré que le déshuileur avec la pipe d'admission plastique noir, je pense que je devrais peut être retirer le couvre culasse pour mieux voir les culbuteurs non ?

Il y a possibilité d'une soupape d'admission ai foiré et que ce soit elle qui r'envoie les gazes d'échappement ? Si il n'y a pas de point dur sur la poulie AAC logiquement il n'y a rien dans les cylindres ... ?

Une soupape collée par la merde de l'admission ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pipe d'admission en plastique noir = résonateur d'air ???

 

Si tu peux éviter d'enlever le couvre culasse c'est mieux par contre démonte ton répartiteur d'admission, c'est bon de le nettoyer et tu verras bien les soupapes d'admission, tu pourras aussi tester leur étanchéité avec un aspirateur.

 

Un soupape d'admission plus étanche et qui rendrait des gaz d’échappement j'y crois pas trop. Si elle n'est plus étanche à ce point, le cylindre ne péterait pas du tout donc pas de gaz d’échappement...

 

Si il n'y a pas de point dur sur le vilebrequin, ça veut pas forcement dire que les chemises ou les pistons ne sont pas abimés mais c'est quand même bon signe, il faut un examen endoscopique pour être sur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pipe d'admission en plastique noir = résonateur d'air ???

 

Si tu peux éviter d'enlever le couvre culasse c'est mieux par contre démonte ton répartiteur d'admission, c'est bon de le nettoyer et tu verras bien les soupapes d'admission, tu pourras aussi tester leur étanchéité avec un aspirateur.

 

Un soupape d'admission plus étanche et qui rendrait des gaz d’échappement j'y crois pas trop. Si elle n'est plus étanche à ce point, le cylindre ne péterait pas du tout donc pas de gaz d’échappement...

 

Si il n'y a pas de point dur sur le vilebrequin, ça veut pas forcement dire que les chemises ou les pistons ne sont pas abimés mais c'est quand même bon signe, il faut un examen endoscopique pour être sur.

C'est le répartiteur d'admission que j'ai démonté si tu parles de cette pièce: http://www.moteurs-babin.com/c [...] 361n3.html

 

Je pensais que c'était la pipe d'admission.

 

Sinon l'endoscope ne passe pas par le passage de l'injecteur, je vais tout décaper à l'écouvillon car c'est remplie de merde dans chaque puis d'admission.

Donc les gaz proviendrai bien de la vanne EGR ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah teste l’étanchéité de tes soupapes avec un aspi et si elles sont bien étanches, à part la vanne EGR, je vois pas trop. Démonte la vanne, au point ou tu en es, c'est vite fait. Démontée et au repos, la vanne doit être étanche.

Alors après démontage de la vanne EGR, celle ci avait des morceaux d'ailette de turbo et était bien bloqué en postion ouverte donc +1 pour toi! ;)

Après nettoyage et remontage de l'ensemble (admission inclus) + Mise en place d'un shunter pour obturer l'admission de gaz d'échappement dans l'EGR, Test de démarrage et là, toujours des gazs d'échappement qui sortent par l'admission...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est étonnant car pendant la phase d'échappement, si ça arrive aussi à sortir par une soupape d'admission c'est que celle-ci est vraiment hs et je vois pas comment le cylindre en question pourrait péter. Ou alors un léger décalage de la distribution (ou une came qui a bougé lors du choc) qui ferait que la soupape d'admission commencerait à s'ouvrir légèrement trop tôt mais bon sur un HDI il reste que ~5mm à la soupape au point haut...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est étonnant car pendant la phase d'échappement, si ça arrive aussi à sortir par une soupape d'admission c'est que celle-ci est vraiment hs et je vois pas comment le cylindre en question pourrait péter. Ou alors un léger décalage de la distribution (ou une came qui a bougé lors du choc) qui ferait que la soupape d'admission commencerait à s'ouvrir légèrement trop tôt mais bon sur un HDI il reste que ~5mm à la soupape au point haut...

Désolé pour ma réponse tardive, j'ai eu des problème de santé, je vais essayer de décoller les injecteurs pour ouvrir la culasse et voir si une soupape serait grippée, si je ne vois rien je démonterai tout tant pis, j'ai peur de l'état des cylindres si derrière de la limaille est rentrée.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OK, merci pour ton retour.

Pour décoller les injecteurs je le fais avec une barre bien rigide sur 2 crics sur deux cales de chaque coté de la voiture, je mets un collier autour de l'injecteur avec 2 fil de fer que j'accroche sur la barre et je lève avec les 2 crics, moteur chaud, j'ai toujours réussi...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OK, merci pour ton retour.

Pour décoller les injecteurs je le fais avec une barre bien rigide sur 2 crics sur deux cales de chaque coté de la voiture, je mets un collier autour de l'injecteur avec 2 fil de fer que j'accroche sur la barre et je lève avec les 2 crics, moteur chaud, j'ai toujours réussi...

Pas mal comme méthode, mon seul problème est que je ne peux pas faire chauffer le moteur pour le coup ...

Je vais tenter à l'arrache à inertie tant bien que mal en évitant d'aggraver l'état de mon dos et je reviendrais vers toi ensuite ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Je ferais pas ça, quand tu vas virer l'injecteur le liquide va couler dans la chambre,bof,bof ou alors un peu de gasoil... La solution chauffage au décapeur thermique me parait plus appropriée mais ça risque de prendre beaucoup de temps pour que tout le corps de l'injecteur chauffe...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Je ferais pas ça, quand tu vas virer l'injecteur le liquide va couler dans la chambre,bof,bof ou alors un peu de gasoil... La solution chauffage au décapeur thermique me parait plus appropriée mais ça risque de prendre beaucoup de temps pour que tout le corps de l'injecteur chauffe...

 

Mouai..........tu vas pas en verser des litres non plus. Tout juste de quoi se faire absorber via une petite seringue voir un chiffon ou encore du papier absorbant.

 

Le pétrole aussi est une option si tu en as sous la main.

 

La solution du décapeur thermique n'est pas mauvaise non plus. ça reste la plus efficace même :jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos suggestions, ce week end je passe à l'acte, je vais tenter de les chauffer au décapeur un une 10ène de minutes et après, une masse de 10kg à l'extracteur à inertie et on verra qui gagne. Quoi qu'il en soit, je ne laisserai pas les injecteurs choisir pour moi, ils viendront !!! :lol:

Je vous donne des nouvelles samedi soir. En vous souhaitant un bon week end

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos suggestions, ce week end je passe à l'acte, je vais tenter de les chauffer au décapeur un une 10ène de minutes et après, une masse de 10kg à l'extracteur à inertie et on verra qui gagne. Quoi qu'il en soit, je ne laisserai pas les injecteurs choisir pour moi, ils viendront !!! :lol:

Je vous donne des nouvelles samedi soir. En vous souhaitant un bon week end

 

 

Un retour sur mon aventure matinale, les 4 injecteurs sont enfin sortis !!!

3 sont venus tout seul, il y a en un qui a fait résistance, du coup apres 10min de chauffe au decapeur thermique et être monté sur le moteur avec une elingue pour mettre d'avantage de force, il a finis par venir. Maintenant demontage de la culasse. Je vous donne des nouvelles dès que j'aurais attaqué le chantier.

Bon week end a tous

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cool pour les photos ;)

Tu as ouvert les injecteurs ? J'ai jamais fait ça en tout cas si tu arrives à les remonter sans trop de galère ça m’intéresse pour les nettoyer.

 

J'avais nettoyé ceux de mon 2l hdi, je vais les demonter pour les nettoyer je posterai les photos en même temps :wahoo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cool pour les photos ;)

Tu as ouvert les injecteurs ? J'ai jamais fait ça en tout cas si tu arrives à les remonter sans trop de galère ça m’intéresse pour les nettoyer.

Bon voici le démontage injecteurs, après passage au microscope, certain perçage du nez d'injecteurs étaient bouchés, donc gros nettoyage aux ultrason et au gratoire pour les parties externes. Je pense que vu l'état des injecteurs, ça n'a pas ménagé le turbo ... Il me reste à ouvrir la culasse ce week end je pense pour voir pourquoi j'ai des gazs d'échappement qui remonte par l'admission.

Je mets une photo d'un injecteur avant et un injecteur ouvert. Je publierai une photo de l'injecteur restauré et réassemblé plus tard si ça peut vous intéresser.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cool merci pour ton retour,

Oui bien sur ce serait intéressant d'avoir les photos et les explications pour remonter l'injecteur ;)

Alors pour le remontage, voici une petite photo illustré de lettres et de chiffres pour mieux comprendre...

 

 

Pour le remontage du nez d'injecteur (pièce F):

-il faut tenir la pièce "F" avec le nez vers le bas, mettre un peu de gasoil pour lubrifier, faire glisser à l'intérieur la pièce E, appuyer de manière à ce que cette dernière se trouve en buté dans le fond du nez, l'ensemble doit être à plan parfaitement et ne dois pas forcé lors de l'introduction.

- Placer la toute petite cale "D" sur l'embase de la pièce "E" et la centrer au mieux.

- Placer par dessus la pièce "C", en prenant garde de rentrer en premier le coté alésé coté nez d'injecteur

- Enfin, placer les goupilles "1" et "2" de part et d'autre, il doit rester un perçage entre les deux (voir photo) --> Les goupilles peuvent être mise sur le nez ou sur le corps (il n'y a pas vraiment d'importance).

 

Pour le remontage du corps d'injecteur:

- Placer le corps d'injecteur avec la partie alimentation carburant vers le bas (voir photo)

- insérer en premier lieu la rondelle "A", puis le ressort "B"

 

Assemblage de l'ensemble:

- Prendre le corps de l'injecteur en le plaçant à l'horizontal, faire de même avec le nez d'injecteur

- Placer les emplacements de goupilles les uns en face des autres en prenant garde que le trou centrale des deux parties (corps + nez) se retrouve bien en face l'un de l'autre.

- Lorsque les 2 partie sont parfaitement emboîtées, le ressort doit empêcher le contact du nez avec le corps.

- Insérer la bague filetée de verrouillage "G" par le nez de l'injecteur "F" et serrer l'ensemble.

 

L'injecteur est monté !!! :)

 

Alors sinon important, l'outillage nécessaire pour le démonter, une clé de 14 pour maintenir le corp (la clé s’emboîte sur le méplat du corps) et une clé de 15 qui elle se place au niveau de l'extrémité de la pièce "G".

 

Si tu as des questions particulières n'hésites pas, les 4 injecteurs sont refaits et prêts à être montés

 

 

PS: corps prend un "s" bien sur, je m'en excuse par avance

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour les explications :)

Est-ce qu'il est possible de démonter seulement la tête ? Histoire de mettre juste la pièce F dans le bain aux ultrasons.

Dans le bain à ultrasons, tu utilises du gasoil, du kérosène ou autre ?

C'est surtout pour nettoyer les petits trous de la buse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour démonter la Tête de l'injecteur, c'est possible mais tout vient avec...

Pour le bain aux ultra-son, un mélange gasoil/acétone, après un bon brossage à la brosse métallique (ne pas trop incister avec tout de même au niveau des perçages).

Si tu veux tester qu'ils sont bien tous débouchés, tu mets l'embout de ton spray (WD40 par exemple) dans l'entrée du poiteau de la tête d'injecteur, tu pulvérises et tu devrais voir une projection en étoile (6 ou 8 jets de mémoire).

je vais poster la photo de l'injecteur décapé et remonté de suite

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
  • Créer...