Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

retour sur boite eat8


rallye42

Messages recommandés

  • Réponses 206
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Source ?

Source ingé Peugeot.

 

Sur le site Aisin, tu verras qu'aucune des boites en question n'intègre le fameux embrayage.

C'est moins cher et finalement, ça fait globalement le job.

Il y a quelque temps, la version "full option" était présentée, mais ça a disparu.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut savoir que sur le véhicules premium, ce qui est monté est une version haut de gamme de la boite Aisin, c'est à dire avec un embrayage multidisques supplémentaire qui apporte certainement une plus grande netteté de fonctionnement.

La EAT8 utilise un convertisseur de couple qui fait à la fois convertisseur et embrayage sachant qu'il peut se relâcher avec un mode roue libre sur les versions diesel; ce mode n'existe pas sauf à froid durant une courte période sur les essence.

Mais bon, faut se rassurer, cette boite est globalement satisfaisante, par rapport à l'ancienne version EAT6 pour laquelle quelques défauts à très basse vitesse ont été signalés.

Je suis très pinailleur... ;) ;)

 

 

Il y a eu quelques cas rares où la boite eat 8 s'est mise en défaut sur la nouvelle focus avec le 1.5 ecoblue diesel 120 ch.

 

Peut etre sur des Peugeot aussi ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Il y a eu quelques cas rares où la boite eat 8 s'est mise en défaut sur la nouvelle focus avec le 1.5 ecoblue diesel 120 ch.

 

Peut etre sur des Peugeot aussi ?

Dans la section du 5008, il y a eu un cas de boite "bloquée" justement par ce convertisseur de couple. Mais l'intervenant n'a pas été cherché plus loin pour la réparation, il a changé pour une autre marque.. Donc j'ignore si c'était une info réelle.

Plus véridique, il y a des cas où la boite rentre en vibration avec le HDI130 sur certains rapports.

Le HDI130 est connu pour vibrer.

Perso, mis à part le petit désagrément à froid plus particulièrement l'hiver lors de sa montée en température sur quelques Km, RAS.

RAS aussi de ce que j'ai pu parcourir dans ce forum. Elle fait pas parler d'elle, idem la EAT6.

Pour la EAT6, c'était pas un problème de qualité mais de gestion 1ère/seconde qui a peut être été résolu par une mise à jour de son contrôleur.

Il n'y a pas eu de retour à ce sujet.

 

Bref, chez Peugeot, hormis mes petites remarques de fonctionnement, aucun souci...Elle est incluse dans certaines configs moteur.

Si il y avait des problèmes, on l'aurait vu.

 

Et avec l'électronique de commande qui devient de plus en plus complexe, d'un constructeur à l'autre, des problèmes sans rapport avec la boite elle même peuvent apparaître.

 

C'est un peu comme pour la Getrag, chaque constructeur y va de sa gestion propre adaptée à chaque véhicule.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'en conclus que l'eat 8 n'est pas encore optimisée ou fiabilisée comme pourrait l'etre la dsg de VW qui avait connue pas mal de déboires.

Je te dis que tout va bien et tu en tires la conclusion du contraire...

Il y a un problème.... :cry:

Mes remarques portent sur des spécificités de fonctionnement qu'il est intéressant de connaitre..Ce n'est pas un problème de qualité.

Du temps où j'avais l'EDC7 sur ma Renault, j'avais fait aussi des observations concernant une certaine brutalité au démarrage qu'on retrouve aussi sur les DSG.. C'est propre à ce type de système double embrayage. Ce n'était pas non plus un problème de qualité.

Sur le long terme, j'aurais plus confiance avec les EAT8 que des double embrayages avec les contraintes sur celui-ci.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'en conclus que l'eat 8 n'est pas encore optimisée ou fiabilisée comme pourrait l'etre la dsg de VW qui avait connue pas mal de déboires.

EAT et DSG n'ont rigoureusement rien à voir l'une avec l'autre...le principe de fonctionnement est fondamentalement différent...

L'EAT est basée sur un principe qui existe depuis les années 50 (convertisseur de couple hydraulique et trains epicycloïdaux), alors que les boîtes à double embrayage c'est très récent (2 boîtes mécaniques (rapports pairs et impairs) robotisées en 1, chaque embrayage pilotant une moitié des rapports...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ceux qui s'intéressent à certains détails de la EAT8 vs EAT6, je mets le lien donné par neutral2010:

 

https://www.google.co.uk/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=4&ved=2ahUKEwj_6eSCr63nAhUEiFwKHV2UBLUQFjADegQIBhAB&url=https%3A%2F%2Fwww.groupe-psa.com%2Fcontent%2Fuploads%2F2017%2F05%2FKit_Presse_VF_EN.pdf&usg=AOvVaw03w_oHO8Xlncs7oE0Fkcar

 

Cela confirme les infos que la EAT8 utilise un système original de couplage variable du convertisseur de couple qui autorise sur les versions diesels par exemple un mode ECO avec roue libre..

il est surtout pour mon moteur PT130 intéressant en ville avec une grande plage d'utilisation de la 2 quasiment depuis l'arrêt, ce qui donne un fonctionnement plus souple qu'une boite à double embrayage(DSG ou EDC7).

C'est l'une des différences avec la EAT6.

L'autre différence est la 6 plus courte donc plus exploitable sur autoroute par exemple sans être coincé entre une 6 trop longue et une 5 trop courte.

 

J'ai parlé de ce système qui aide à la montée en température par temps froid, j'ai observé hier matin avec 13°C par chez moi, que le mode roue libre à froid était inactif au démarrage..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Document plus intéressant à lire et informatif... ;)

 

http://www.retraite-psa-sochau [...] -2018_.pdf

Intéressant..

 

Pour ma culture, je n'ai pas bien compris dans le document la façon dont fonctionne le convertisseur de couple.

Je sais comment fonctionne ce dispositif connu depuis longtemps, mais je ne vois pas comment ils font pour obtenir le désaccouplage ou couplage variable en certaines occasions comme par temps froid lors de la montée en température ou sur la deux.

Un dispositif(hydraulique?) qui modifie le couplage entre les ailettes des deux coquilles?

Ce dispositif peut assurer un couplage serré pour éviter les glissements sur les rapports hauts ou lâche.

Sur les Puretech, il n'y a pas de vrai mode "roue libre", les vitesses restent engagées; c'est réservé au diesel avec un mode ECO.

Ces détails sont pas vraiment expliqués.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trifon,

 

Il n'y a rien de sorcier ni de spécifique dans les EAT. Le convertisseur est verrouillé par un embrayage comme sur toutes les BVA à convertisseur depuis 30 ans. Les EAT disposent, comme sur les BVA de conception récente, d'une fonction qui permet de mettre la boîte au point mort automatiquement pour les rendre compatible avec le stop/star. Pas besoin d'un je ne sais quel embrayage supplémentaire, il suffit de ne sélectionner aucun rapport.

Cette mise au point mort automatique permet pour certaines versions une vraie roule libre. Cette fonction est activé pendant que le convertisseur est déverrouillé, à très basse vitesse ou tant que la boîte est froide. Je ne sais pas pourquoi, mais les ingénieurs Peugeot ont dû le choisir pour de bonnes raisons (sans doute pour les homologations de consommations).

 

Il n'y a pas de mode plus ou moins "serré" du convertisseur. Tout au plus la température et donc la viscosité de l'huile peut varier. Le vrai problème est culturel : le bruit d'un moteur de voiture qui "patine" nous arrache les oreilles alors qu'il est bien ressenti dans un avion. Souvenir de la grand-tante qui changeait d'embrayage à chaque révision ou de notre première bagnole à l'embrayage fatigué.

 

Mkk3364,

 

Ton document est très intéressant, en particulier le graphique page 3. En effet, il donne le régime de consommation minimale en fonction de la puissance. C'est sur ce graphique que les BVA sont mises au point, en tenant aussi en compte l'agrément de conduite. Selon la puissance demandées, la BVA va choisir le meilleur rapport pour se placer au plus près de la ligne de consommation minimale.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trifon,

 

Il n'y a rien de sorcier ni de spécifique dans les EAT. Le convertisseur est verrouillé par un embrayage comme sur toutes les BVA à convertisseur depuis 30 ans. Les EAT disposent, comme sur les BVA de conception récente, d'une fonction qui permet de mettre la boîte au point mort automatiquement pour les rendre compatible avec le stop/star. Pas besoin d'un je ne sais quel embrayage supplémentaire, il suffit de ne sélectionner aucun rapport.

Cette mise au point mort automatique permet pour certaines versions une vraie roule libre. Cette fonction est activé pendant que le convertisseur est déverrouillé, à très basse vitesse ou tant que la boîte est froide. Je ne sais pas pourquoi, mais les ingénieurs Peugeot ont dû le choisir pour de bonnes raisons (sans doute pour les homologations de consommations).

 

Il n'y a pas de mode plus ou moins "serré" du convertisseur. Tout au plus la température et donc la viscosité de l'huile peut varier. Le vrai problème est culturel : le bruit d'un moteur de voiture qui "patine" nous arrache les oreilles alors qu'il est bien ressenti dans un avion. Souvenir de la grand-tante qui changeait d'embrayage à chaque révision ou de notre première bagnole à l'embrayage fatigué.

 

Mkk3364,

 

Ton document est très intéressant, en particulier le graphique page 3. En effet, il donne le régime de consommation minimale en fonction de la puissance. C'est sur ce graphique que les BVA sont mises au point, en tenant aussi en compte l'agrément de conduite. Selon la puissance demandées, la BVA va choisir le meilleur rapport pour se placer au plus près de la ligne de consommation minimale.

Salut,

 

As tu une EAT8?

Explique comment lors de démarrage par temps froid avant que la boite soit arrivée à sa température mini de fonctionnement normal, en 4 ou 5 par exemple avec, au lever de pied, le régime moteur tombe au ralenti puis sa "rembraye" dès qu'on accélère à nouveau.

Sur les diesels, ça passe vraiment au point mort si mode ECO à ce que j'ai compris.

 

 

D'ailleurs tes explications contredisent celles d'un ingé Peugeot qui m'a donné certaines précisions quant à son fonctionnement avec le convertisseur de couple qui peut être lâche ou pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'EAT 6 fonctionnait exactement comme ça à froid. Il suffit que la boîte se mette au point mort au lever de pied. Elle le fait bien à l'arrêt que le moteur tourne ou soit arrêté par le S&S.

 

L'ingénieur qui t'as parlé de convertisseur de couple lâche ou pas a sans doute voulu parler de verrouillage du convertisseur craignant ne pas être compris en utilisant ce terme. Je n'ai encore jamais entendu parler d'un convertisseur variable (l'idée serait géniale car plus besoin de boîte de vitesses).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Intéressant..

 

Pour ma culture, je n'ai pas bien compris dans le document la façon dont fonctionne le convertisseur de couple.

Je sais comment fonctionne ce dispositif connu depuis longtemps, mais je ne vois pas comment ils font pour obtenir le désaccouplage ou couplage variable en certaines occasions comme par temps froid lors de la montée en température ou sur la deux.

Un dispositif(hydraulique?) qui modifie le couplage entre les ailettes des deux coquilles?

Ce dispositif peut assurer un couplage serré pour éviter les glissements sur les rapports hauts ou lâche.

 

 

Excellente vidéo pour comprendre le fonctionnement (et explication du verrouillage à la fin) :

Le verrouillage par l'embrayage intégré permet d'éviter les glissements à haut régime et donc la perte de rendement, et donc a un impact sur la conso, et donc sur le dégagement de CO2.

 

Sur les Puretech, il n'y a pas de vrai mode "roue libre", les vitesses restent engagées; c'est réservé au diesel avec un mode ECO.

Ces détails sont pas vraiment expliqués.

 

Lol, il n'y a pas de faux et de vrai mode roue libre...

Comme j'ai déjà eu l'occasion de te le dire, lorsque l'on met la boite en position Eco sur les PT, c'est "roue libre" automatiquement au levé de pied (jusqu'à 130km/h il me semble).

Comme sur ton 5008.

 

D'autre part, les gazouts étant plus long à arriver à une T° de fonctionnement "idéale", le mode roue libre à froid permet de laisser tourner le moteur sans coupure d'injection afin que celui-ci continue de "chauffer" lorsque tu lève le pied de l'accélérateur.

Sur mon PT, quand il fait moins de 5 ou 6°, ce mode "roue libre" pour accélérer la montée en T° du moteur dure 3 à 4 km, à peu près jusqu'à ce qu'il dépasse les 70° sur la jauge.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà quelques éléments pour avancer dans cette discussion:

 

Copié collé:

"il n'y a pas de convertisseur multidisque sur cette transmission dans sa version PSA. AW présente la version "full option" sur son site. Tout comme un contrsucteur auto présente son plus haut niveau de finition.

PSA a ses spécificités, BMW les siennes (dont le multidisque)

La roue libre est présente sur toutes les boites PSA, mais n'a d'effet que sur le premier rapport.

La boite ne peut garantir la qualité de ses changement de rapport que quand l'huile est chaude 50/60°C mini. Le convertisseur de couple reste ouvert afin de dissiper une part du couple dans le convertisseur qui réchauffe l'huile, afin d'atteindre au plus vite ces points de fonctionnement opti. C'est assez désagréable, je le conçois, les chauffes peuvent être longue dans un environnement frais et un roulage sous faible couple."

Les autres éléments:

La boite 6 est différente de la 8, et pas que pour le nombre de rapports. Le lien en parle.

La gestion des boites dépend aussi du modèle; sur une 308, c'est pas géré pareil que sur un 5008 plus lourd, ce qui semble normal.

Sur la EAT6, la plage de fonctionnement du convertisseur est centré sur la première. Il m'a semblé avoir lu des reproches sur la gestion 1ère/seconde en ville où à l'accélération, ça repassait en 1ère, ce qui n'est pas le cas des EAT8 avec un PT130.

Sur la EAT8, c'est la seconde qui fait le job avec une plage d'utilisation étendue depuis quasiment l'arrêt sur le 5008 en PT130, j'avais fait des tests précis à ce sujet.

Ceci dit, il y a quand même des trucs bizarres concernant la mise en température de la boite.

J'ai indiqué qu'en ce moment avec des nuits plus chaudes au dessus de 10°C, la boite fonctionne immédiatement normalement.

L'ensemble n'a donc pas encore atteint la température de 50/60°C; ce qui était cohérent avec mes observations de l'hiver dernier ou actuellement plus proche de zéro degré.

Il y a forcément un capteur de température qui participe à la gestion de la boite, je me demande si il n'a pas dérivé?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas compris ton copié/collé qui doit servir à quoi du coup ?

Qui, quand, quoi, où ???

 

Quand au reste concernant le mode roue libre uniquement en 1ère ou l'histoire du passage en 1ere sur les PT130, j'ai l'impression que tu mélanges beaucoup de choses... ^^

 

Va chez ton CC contrôler ta supposée dérive, ce sera plus simple ! ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas compris ton copié/collé qui doit servir à quoi du coup ?

Qui, quand, quoi, où ???

 

Quand au reste concernant le mode roue libre uniquement en 1ère ou l'histoire du passage en 1ere sur les PT130, j'ai l'impression que tu mélanges beaucoup de choses... ^^

 

Va chez ton CC contrôler ta supposée dérive, ce sera plus simple ! ;)

Mon copié collé vient d'un texte d'un ingé qui explique cette histoire de relâchement du convertisseur..

Cela peut pas être mieux comme source.

Mais sur cet échange, je crois qu'il parlait de la EAT6. Ce sont les première et seconde qui font l'objet d'un traitement spécifique sur la EAT8, comme chacun peut le constater; tout au moins sur mon véhicule en PT130 sachant que ça varie avec les diesels.

Pour ce que j'observe avec la baisse de température, il n'y a aucun message d'erreur ni de dysfonctionnement.

Que dire à un CC qui va peut être pas comprendre?

J'ai peut être maintenant après plus de 15000Km une sorte de fin de rodage avec un comportement de la boite devenu normal.

Je vais investiguer et faire de nouveaux tests par temps froid le matin proche de zéro.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce matin, le mode "roue libre" à froid est revenu avec une température que j'ai pu juger vers 5/6 °C.

Ce qui est marrant est que j'ai pu suivre sur le chemin au bout de quelques Km, la variation du système avec sa montée en température.

A un moment, j'ai pu voir au lever du pied sur des rapports hauts un retour progressif à la normale, c'est à dire qu'au lever de pied, le régime moteur est passé du ralenti à progressivement le régime correct pour la vitesse véhicule et régime moteur.

Comme si un embrayage se fermait progressivement.

Il est entendu que si on accélère, le convertisseur de couple se referme comme si on avait rembrayé..

 

Sur ma EAT8, c'est surtout en ville comme je l'ai souvent dit que ce système de relâchement est utilisé pour assurer une grande plage de fonctionnement depuis presque qq Kmh à environ 40kmh si on accélère fortement.. Tout ça varie en fonction des conditions d'utilisation.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Putain, vous avez des BVA alors arrêtez de vous plaindre !

Moi je roule en BVM et ça m'ennuie, vivement la BVA à 8 rapports !

Salut,

 

Perso je me plains pas.. Faut comprendre le français...

Il n'est pas question de plaintes ici mais de décrire le fonctionnement spécifique de cette boite...

Chaque type de boite a ses spécificités qu'il est intéressant de décrire.

Perso, c'est ma seconde boite auto après l'EDC7 Getrag montée sur les Renault; je reviendrai pas à une boite manuelle...

D'ailleurs, avec les hybrides qui vont se généraliser, les boites manuelles vont disparaître.

Pour résumer:

La spécificité qu'il faut connaitre sur l'EAT8 est sa courte période de montée en température.

La spécificité des boites double embrayages genre EDC 7 sont leur sensibilité au démarrage. Pour les DSG aussi je crois.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens le lire dans un article d'un journal qui donne des conseils sur les choix de Peugeot d'occasion qu'il était mentionné que certains râlent du comportement à froid(donc plus particulièrement l'hiver) de la boite EAT8.

Ce comportement n'est pas mis dans la case "problèmes", juste qu'il en est fait mention.

 

Cela me rassure car je pouvais imaginer qu'il y avait un problème sur ma boite.

Il est confirmé que cela touche la seconde qui fait l'objet d'une utilisation spécifique du convertisseur de couple.

C'est juste bon à savoir... Faut attendre un peu que ça chauffe..... ;) ;) ;):lol:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens le lire dans un article d'un journal qui donne des conseils sur les choix de Peugeot d'occasion qu'il était mentionné que certains râlent du comportement à froid(donc plus particulièrement l'hiver) de la boite EAT8.

Ce comportement n'est pas mis dans la case "problèmes", juste qu'il en est fait mention.

 

Cela me rassure car je pouvais imaginer qu'il y avait un problème sur ma boite.

Il est confirmé que cela touche la seconde qui fait l'objet d'une utilisation spécifique du convertisseur de couple.

C'est juste bon à savoir... Faut attendre un peu que ça chauffe..... ;) ;) ;):lol:

 

C'est ce qui a toujours été dit par les "vieux" habitués des BVA. Si la boîte n'est pas chaude, le moteur encore moins, alors on roule doux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est ce qui a toujours été dit par les "vieux" habitués des BVA. Si la boîte n'est pas chaude, le moteur encore moins, alors on roule doux.

C'est clair... Mais c'est pas le sujet.

 

C'est pas exactement pareil que sur les BVA à l'ancienne..

Tout tourne autour du fonctionnement spécifique de ce convertisseur de couple au fonctionnement original qui touche plus particulièrement la 1ère sur les EAT6 et la seconde sur les EAT8.

Ici, on a un système qui lorsqu'il est en température fonctionne avec un couplage très serré sans les glissements habituels propre à ce système; et qui en seconde peut s'ouvrir quasiment totalement comme peut le faire un embrayage classique afin d'assurer un couplage variable et une fluidité bienvenue en ville.

Mais faut avoir l'expérience de cette boite au jour le jour.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens le lire dans un article d'un journal qui donne des conseils sur les choix de Peugeot d'occasion qu'il était mentionné que certains râlent du comportement à froid(donc plus particulièrement l'hiver) de la boite EAT8.

 

Tu parlais bien du fonctionnement à froid. L'hiver venu, tous les nouveaux conducteurs de BVA à convertisseur font la remarque d'un "patinage" à froid craignant un problème. Et les vieux leur répondent que c'est normal.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu parlais bien du fonctionnement à froid. L'hiver venu, tous les nouveaux conducteurs de BVA à convertisseur font la remarque d'un "patinage" à froid craignant un problème. Et les vieux leur répondent que c'est normal.

Non, c'est toute la discussion que nous avons..

J'ai déjà conduit des BVA à l'ancienne et le comportement n'est pas du tout le même à froid.

Mais ma discussion est plus générale sur le fonctionnement à chaud aussi de ce convertisseur de couple.

Le comportement à froid n'est que le corollaire de sa spécificité qui touche principalement une seule vitesse, la seconde.

Et c'est suffisamment remarquable pour qu'un article de presse en parle, alors que jamais vu sur d'autres BVA.

Encore une fois, as tu une EAT8?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, c'est toute la discussion que nous avons..

J'ai déjà conduit des BVA à l'ancienne et le comportement n'est pas du tout le même à froid.

Mais ma discussion est plus générale sur le fonctionnement à chaud aussi de ce convertisseur de couple.

Le comportement à froid n'est que le corollaire de sa spécificité qui touche principalement une seule vitesse, la seconde.

Et c'est suffisamment remarquable pour qu'un article de presse en parle, alors que jamais vu sur d'autres BVA.

Encore une fois, as tu une EAT8?

J'ai récemment conduit une 308 PT130 EAT8 quasi neuve et j'ai trouvé le comportement de la boîte à froid comme à chaud très similaire à celui de l'EAT6 de ma 208 sur laquelle dans certaines circonstances il y a aussi un "patinage" en 2° à froid comme à chaud d'ailleurs, mais cependant l'EAT8 est beaucoup plus douce et nettement plus réactive...Par contre le truc qui m'a surpris, c'est que pour un enfoncement de pédale de gaz de ~50% (cas d'un dépassement), la boîte fait monter le moteur haut dans les tours (+ de 5000tr!) et au relâchement des gaz elle "traîne" de longues secondes sur le même rapport en laissant "gueuler" le moteur pour rien, avant de monter les rapports et ramener le moteur à un régime plus raisonnable (boîte toujours en mode normal, je n'ai pas testé le mode eco...), du coup lorsque ça se produisait je montais les rapports moi-même aux palettes... :p

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parce qu'il faut avoir une EAT8 pour s'exprimer ici et partager 25 ans d'expérience de BVA ?

 

Mkk3364, j'arrive...

 

Les anciennes expériences servent à rien vu le fonctionnement particulier de cette boite....

Et tu veux contredire ce que m'a indiqué un ingé Peugeot?

T'es fort.....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai récemment conduit une 308 PT130 EAT8 quasi neuve et j'ai trouvé le comportement de la boîte à froid comme à chaud très similaire à celui de l'EAT6 de ma 208 sur laquelle dans certaines circonstances il y a aussi un "patinage" en 2° à froid comme à chaud d'ailleurs, mais cependant l'EAT8 est beaucoup plus douce et nettement plus réactive...Par contre le truc qui m'a surpris, c'est que pour un enfoncement de pédale de gaz de ~50% (cas d'un dépassement), la boîte fait monter le moteur haut dans les tours (+ de 5000tr!) et au relâchement des gaz elle "traîne" de longues secondes sur le même rapport en laissant "gueuler" le moteur pour rien, avant de monter les rapports et ramener le moteur à un régime plus raisonnable (boîte toujours en mode normal, je n'ai pas testé le mode eco...), du coup lorsque ça se produisait je montais les rapports moi-même aux palettes... :p

Salut,

Je n'ai rien de tout ça..

Lors de dépassement, tout se passe bien, il n'y a aucun surrégime.

Bien que la gestion de la boite varie d'un modèle à l'autre, tu as probablement testé un véhicule avec une boite demandant une mise à jour.

Je n'ai jamais lu le comportement décrit sur la 308 qui a, il me semble, le plus grand historique de cette version.. default_tns2_avatar.png?v=1582303467

En revanche, certains se plaignent sur la EAT6 de la gestion de boite 1ère/seconde lors de rampage basse vitesse puis accélération avec la première qui repasse. C'est toujours la 2 qui fait le job sur mon 5008, faut vraiment être à l'arrêt lorsque la 1ère repasse...

Peut être encore un problème de mise à jour de boite?

C'est très intéressant de voir comment fonctionne ce convertisseur de couple dans ces conditions précises.

Toute l'astuce me semble être un convertisseur de couple qui fonctionne en couplage très serré dès la 3 pour éviter tout glissement, et qui peut se relâcher sur la 2 pour assurer une fluidité à basse vitesse.

En rampage sur la deux depuis qq Kmh, on sent vraiment à l'accélération comme un embrayage qui s'actionne.

 

Il faut noter que si on fait un test à froid, il y a deux bascules:

En dessous de 12°C environ: le relâchement du convertisseur de couple est notable, on l'observe au lever de pied en 5ème par exemple avec le régime moteur qui retombe au ralenti comme un embrayage qui s'ouvre totalement. Si on accélère, ça rembraye. Cela ne dure pas longtemps qq Km. Et il n'y a pas dans cette boite un embrayage multidisques associé comme on peut le voir parfois.

Mais à basse vitesse dans ce cas précis, la deux peut donner un fonctionnement assez bizarre. C'est ce que certains critiquent.

Sinon, même à froid, la 3 et au dessus fonctionnent normalement malgré l'huile pas à température.

La boite trouve son fonctionnement fluide optimal que vers 60/70°C(bas de l'échelle des températures moteur) ce qui est classique sur les BVA.

 

 

 

Un truc marrant, si on peut dire:

Dans le passé, les essayeurs parlaient d'une boite "douce".

Dans le dernier test de petits SUV chez A+ de ce vendredi, ils mentionnent systématiquement des à-coups sur les deux véhicules où elle est montée.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Je n'ai rien de tout ça..

Lors de dépassement, tout se passe bien, il n'y a aucun surrégime.

Bien que la gestion de la boite varie d'un modèle à l'autre, tu as probablement testé un véhicule avec une boite demandant une mise à jour.

Je n'ai jamais lu le comportement décrit sur la 308.

En revanche, certains se plaignent sur la EAT6 de la gestion de boite 1ère/seconde lors de rampage basse vitesse puis accélération avec la première qui repasse. C'est toujours la 2 qui fait le job sur mon 5008, faut vraiment être à l'arrêt lorsque la 1ère repasse...

Peut être encore un problème de mise à jour de boite?

 

 

Un truc marrant, si on peut dire:

Dans le passé, les essayeurs parlaient d'une boite "douce".

Dans le dernier test de petits SUV chez A+ de ce vendredi, ils mentionnent systématiquement des à-coups...

Euh il ne s'agit pas de sur-régime, qui est impossible avec la BA d'ailleurs,mais d'un régime anormalement élevé par rapport à la demande de puissance...Mise à jour? sur une voiture NEUVE qui a 1 mois à peine? j'en doute...Le problème de l'EAT6 qui repasse en 1° ne se produit pas en rampage, mais après un ralentissement jusqu'à une vitesse proche du pas, suivi d'une réaccélération: la ben d'abord il ne se passe RIEN ,aucune traction durant 1 seconde pendant que la boîte rétrograde en 1°,ce qui rappelle le comportement de la sensodrive de l'ancienne C3 S&S de ma compagne, ce qui est potentiellement dangereux dans des circonstances ou l'on a besoin d'une réactivité instantanée (entrée de rond point par fort trafic...), et comme ça réagit trop lentement, on a tendance à enfoncer la pédale des gaz et alors la voiture part comme une balle et faisant cirer les pneus... :ange:

Lors de la révision de la 208 il y a quelques jours, j'ai demandé la vérification du logiciel de commande pour voir s'il y avait une mise à jour, mais non: la mise à jour la plus récente avait déjà été installée l'an dernier, j'avais d'ailleurs remarqué, car la vitesse à laquelle s'effectue le passage des rapports à faible charge a été légèrement relevée, sans doute pour réduire les vibrations à bas régime...

 

Je n'ai ressenti absolument aucun a-coup sur la 308 ETA8: c'est ce que l'on attend d'une boîte automatique...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
  • Créer...
Aller en haut de page