Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

[Topic Officiel] Lagonda


Messages recommandés

Devant l'engouement grandissant de certain pour la lagonda pourquoi pas lui créer un topic "officiel"

 

Lagonda est une marque d'automobiles de luxe britannique, fondée par Wilbur Gunn. Son nom reprend celui du lac Lagonda, situé dans l'Ohio près duquel est né Wilbur Gunn. Depuis 1947, elle est la propriété d'Aston Martin.

 

Avant la première guerre, Lagonda devait son renom au fonctionnement sûr de ses lourdes "tourismes" et à la qualité d'une voiturette de 11 CV dont la production continua bien après 1920, à cause de ses nombreux détails ingénieux.

 

Toutefois, la marque est surtout célèbre pour les modèles de sport 2 l. de 1928-1929 et 4,5 l. de 1935. La qualité, la simplicité et la résistance de ces voitures leur valurent un bon accueil du grand public et de beaux records en courses, dont le plus glorieux fut la victoire au Mans en 1935. Wilbur Gunn, fondateur de la Société Lagonda, originaire de Springfield, Ohio, arriva en Angleterre vers 1897.

 

En 1898, il construisit un cyclecar, refroidi par air, dans une serre à Staines. En 1900, à cet emplacement fut assemblé le premier véhicule Lagonda, version améliorée du cyclecar refroidi par air et jusqu'en 1947 les Lagonda furent fabriquées à Staines. Gunn appela cette nouvelle production "Lagonda", forme française du nom que les Indiens d'Amérique donnaient à Buck Creek, rivière qui coulait près de sa ville natale.

 

En 1905, un cyclecar pourvu d'un moteur 2 cyl., en V, remporta l'épreuve Londres-Edinbourg, première victoire de la société. Gunn fut encouragé à se lancer dans la construction automobile. La Torpédo 4 cyl ., de 20CV, conçue en 1906, parut en 1907, suivie par une version 6 cyl.

 

En 1910 Wilbur Gunn et Bert Hammond, au volant de cette dernière, gagnèrent l'Epreuve d`Endurance Moscou-Saint-Petersbourg. La grosse "tourisme" gagna-t-elle ainsi les faveurs du Tsar Nicolas II, et la fortune précoce de la société reposa sur l'exportation en Russie de ces voitures jusqu'à la guerre 14-18.

 

En 1909, en Angleterre, une élégante 14/4 remplaça la première 12/4. En 1913, celle-ci céda la place à une voiture légère de 11 CV de conception très avant-gardiste. Une carrosserie châssis-coque, rivée, et une barre stabilisatrice furent les innovations les plus frappantes. Elle se vendit très bien et ensuite, passa de 11/9 en 1920 à 12/24 en 1924, bien que la construction châssis-coque fut abandonnée.

 

En 1925, Arthur Davidson conçut le prototype pourvu d'un moteur à soupapes en-tête de 1954 cm3 qui fut à l'origine de la voiture de sport Lagonda. Le moteur 14/60 se caractérisait par quatre chambres à combustion hémisphérique, les premières à être mises en vente, et à soupapes interchangeables opposées à 90 degrés. Deux arbres à cames montaient très haut dans la culasse. Un système de freinage Rubury, d'une efficacité prodigieuse, fut adapté à la voiture. Le châssis avait un graissage central. Le fini de la voiture était magnifique.

 

La voiture de course 2 l, version modifiée de la 14/60, fut conçue fin 1927 pour la saison de 1928. Ces modifications permettaient à la "touriste de Course" d'atteindre les 130 km/h en 50 secondes départ arrêté; et ce nouveau modèle se comportait bien en course. Un espoir de victoire au Mans en 1928 fut anéanti quand la voiture de l'équipe du Baron d'Erlanger tamponna l'arrière de la voiture de Sir Francis Samuelson. La voiture d'Erlanger continua sans freins avant et sans pare-chocs, avec une moyenne de plus de 105 km/h, alors que la Bentley victorieuse faisait 111,50 km/h.

 

La 3 l, sortant fin 1928, annonçait les plus grandes et plus luxueuses voitures de sport qui caractérisèrent la production Lagonda jusqu'en 1940. Elle était pourvue d'un moteur 6 cyl. , de 2931 cm3 (plus tard 3181 cm3), à soupapes en-tête actionnées par des tiges-poussoirs. Exception faite d'une boîte de vitesses plus solide, le châssis rappelait celui de la 2l en plus long. Beaucoup considèrent ce modèle, à juste titre, comme la meilleure voiture de fabrication Lagonda. Elle réunissait tous les détails de qualité supérieure qui rendait la marque célèbre, peu de rivales égalaient son silence, son fonctionnement sûr et ses qualités durables: 5.000 km entre deux révisions étaient un kilométrage normal.

 

Fin 1931, Lagonda offrit une version Continentale de la 2 l avec des roues de 46 cm et un radiateur incliné. Une série supplémentaire de 3 l, à boîte de vitesses semi-automatique appelée "Sélecteur Spécial", sortit en même temps. Ce modèle impressionna et surprit par ses 8 vitesses avant et 4 arrière. Néanmoins, il reçut un accueil enthousiaste ; son prix et non sa complexité causa sa disparition. Fin 1932 sortit le modèle 16/80, l'unique Lagonda équipé d'un moteur Crossley. En 1933 il était disponible avec une boîte de vitesses à présélecteur E.N.V. facultatif ; la 16/80 fut abandonnée fin 1934. La 3 1/2 l, version alésée du 3 l avec un vilebrequin équilibré et un nouveau châssis avec des freins Girling, parut en 1934. La voiture pouvait maintenir une vitesse de plus de 130 km/h sur de longues distances, elle n'était pas aussi maniable que sa devancière et avait certains défauts de finition dus à la crise.

 

La type M 45, exposée en 1933 au Salon de l'Auto pour la saison 1934 était dotée d'un moteur 6 cyl. à soupapes en-tête et culbuteurs de Meadows. Ce fut dès le début une conception heureuse qui, tout en subissant différentes modifications, persista jusqu'en 1940. Le moteur de 4.453 cm3 était identique à celui de l'Invicta. En 1934 la M 45 devint la M 45 R ; avec des bielles plus grosse, et un taux de compression augmenté, ce moteur équipa le modèle "Rapide" qui gagna au Mans en 1935 sur 58 participants.

 

L'été 1935, Alan Good empêcha la société Lagonda d'être absorbée par Rolls Royce et nomma W.O. Bentley concepteur en Chef. Bentley s'attaqua aux voitures de luxe avec le modèle LG 45, pourvu de ressorts plus longs et de pare-chocs Luvax mais avec le moteur et le châssis du M 45 R.

 

Le salon de l'Auto 1936 détermina l'influence de Bentley sur le moteur Meadows. La Sanction III se caractérisait par l'amélioration de l'admission d'essence intégralement montée dans la culasse, sur laquelle les carburateurs étaient maintenant boulonnés. Grâce à différentes modifications, dont un volant allégé, l'aiguille du compte-tours montait jusqu'à 4000 tr/mn.

 

La dernière des Lagonda 4 1/2 l fut la LG6 de 1938. Entièrement conçue par Bentley, elle avait une suspension avant indépendante, des freins hydrauliques et des ressorts arrières extérieurs. Le moteur V12, sorti pour la saison 1937, avait la réputation d'être la plus belle réalisation de W.O. Bentley. Ce moteur de 180 ch permettait à la voiture une accélération de 11 km/h à 167 km/h en prise directe, sans à coups; cette souplesse pouvait être complétée en emballant le moteur jusqu'à 5000 tr/mn en surmultipliée.

 

Malheureusement il ne fut jamais réalisé car la production fut abandonnée en 1940. Quelques mois plus tard des versions du modèle Rapide finissaient troisième et quatrième au Mans.

 

En 1947, la firme David Brown reprit la Société Lagonda. Mais la tradition Lagonda survécut, car la dernière voiture conçue par Bentley, une 2,6 l, vit le jour grâce à cette nouvelle fusion en 1948. Son plan génial mais peu orthodoxe comprenait un châssis en croix, une suspension arrière indépendante, unique sur les voitures anglaises, et un moteur 6 cyl. , à double arbre à cames en tête Une version de la 2,6 l fut offerte ainsi que la 3 l en 1951, luxueusement équipée avec une vitesse maximum de 180 km/h. Sa Majesté le duc d'Edimbourg en possédait deux pour son usage personnel.

 

 

Au sein du groupe Aston Martin, elle est la marque des véhicules au caractère sportif moins affirmé, c'est-à-dire des types de carrosserie limousines de prestige et des SUV luxueux. Le SUV Crossover Lagonda qui a été présenté au salon international de l'automobile de Genève 2009 est notamment un concurrent du Porsche Cayenne.

 

Le modèle le plus connu est sans doute l'anguleuse Série 2 présentée en 1976, dont le dessin est dû à William (Bill) Towns, déjà auteur de la Série 1. Elle est basée sur la DBS V8 et fut construite à huit exemplaires.

 

Deux années furent nécessaires à en assurer la mise au point, l'essentiel du retard de développement étant à porter au compte de l'électronique embarquée très en avance pour l'époque. L'évolution du modèle donnera le jour à la Série 3 (injection) et Série 4 (redesign de la carrosserie ). 645 exemplaires seront construits jusqu'à l'arrêt de production en 1989, présentant au total six versions différentes (trois en série 2, deux en série 3, la série 4 n'ayant connu qu'une version ).

 

 

 

 

 

http://photo-voiture.motorlegend.com/low/lagonda-m45-43560.jpg

LAGONDA M45

Construite à un seul exemplaire, cette Lagonda M45 a été réalisée par le carrossier londonien John Charles.

 

 

http://photo-voiture.motorlegend.com/low/lagonda-lg6-4-5-21841.jpg

LAGONDA LG 6

Sommet de l’automobile britannique des années trente, la Lagonda LG6 est lancée en 1937 en même temps que la célèbre V12.

 

http://photo-voiture.motorlegend.com/low/lagonda-rapide-v12-4-5-17051.jpg

LAGONDA Rapide V12

Lancée en 1937, la Lagonda Rapide V12 est somptueuse et performante. Elle est l'un des sommets de l'automobile britannique des années 30.

 

http://photo-voiture.motorlegend.com/edito/lagonda-concept-concept-54064.jpg

Aston Martin ressuscite la marque Lagonda avec un impressionnant concept-car. Idée de génie pour conquérir de nouveaux marchés ou futur flop retentissant ?

 

mais celle qui nous intéresse le plus

 

http://www.lagondanet.com/13423.jpg

http://www.lagondanet.com/332.jpg

http://www.lagondanet.com/broosshootingbrake.JPG

http://www.lagondanet.com/13233.jpg

http://www.lagondanet.com/dp2034no2.jpg

 

Plusieurs modèles "unique"

la lagonda coupé 2 porte, la limousine (stretch) et la break de chasse.

 

 

 

 

 

 

 

 

source :

lagondanet

wikipedia

mototlegend

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 42
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

http://www.ridelust.com/wp-content/uploads/1974_aston_martin_lagonda.jpg

lagonda 1984

 

http://www.ridelust.com/wp-content/uploads/1989_aston_martin_lagonda.jpg

lagonda 1989

 

très peu (pas) de photo de série 1 car seulement 8 exemplaires.

 

http://www.lagondanet.com/13019.jpg

série 2

 

 

http://www.lagondanet.com/13512.jpg

série 3

 

 

http://www.lagondanet.com/13540.jpg

série 4

 

 

 

http://www.lagondanet.com/origdash.jpghttp://www.lagondanet.com/crtdash.JPGhttp://www.lagondanet.com/vf.JPG

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §inv637dR

Bon, et bien quelque part ça fait plaisir qu'on ait utilisé ce que j'ai posté sur Wikipedia pour faire un article assez complet.

Si cela n'embête personne, je vais détailler les versions rapidement :

 

S2 MKI ou A : CHASSIS 13008 à 13283 = jantes acier avec disque peint sur enjoliveur en teinte carrosserie, boutons de commande dans panneaux de porte, vitres arrière fixes, pare chocs fins sauf pour USA...

S2 MKII ou B : CHASSIS 13284 à 13384 = jantes alu 'pepperpot', boutons sur console centrale, vitres AR descendantes...

S2 MKIII ou C : CHASSIS 13385 à 13463 = jantes alu à disques, tableau de bord CRT ( tv )

 

S3 MKI ou A = 13464 à 13504 : idem S2 MKIII/C + injection

S3 MKII ou B = 13505 à 13539 : S3A avec tableau de bord Vacuum Fluorescent

 

S4 = 13539 à 13645 = dessin arrondi

 

Ma classification MkI/II/III ou A/B/C n'a pas été retenue officiellement, mais reflète exactement les différents modèles.

 

Il existe un Shooting Brake, une Limo, un coupé 2 portes qui était le proto de la Virage, et bientôt un cabrio 2 portes...

A ma connaissance, il n'y a pas deux Lagonda identiques eu égard aux possibilités de garnissage, couleur et accessoires différents.

 

Pour plus d'infos : vanquish@skynet.be

propriétaire d'une S2 A et d'une S2 B.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §vir170Kr

J'avais entendu parler d'une Lagonda 4X4 élaborée sur la base d'un chassis Rover dans un magazine (AutoRétro, pour ne pas le nommer!). Acheminée dans un pays de Moyen Orient, ce prototype aurait fait un flop durant sa présentation et aurait été laissée sur place. Quelqu'un a plus d'infos sur cette Lagonda?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que virus72 parle du concept qu'ils avaient présenté à Genève 2009. Je ne vais pas publier de photographie du monstre ; tapez "Lagonda SUV" dans votre moteur de recherche... :pouah: Selon les rumeurs ce projet ne serait pas abandonné. :(

 

Ou peut-être muterait-il en berline conventionnelle : ce dernier concept en date semblerait bien plus intéressant à tous points de vue, s'il se dirigeait vers cette interprétation d'Auto Express.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trouvé sur Flickr tout à l'heure :cry:

C'est quand même triste!!!!! :(

Une des 55 seulement construites, s'il n'avait pas les moyens de la préserver il aurait pu la confier à un amoureux du modèle pour la sauver quand c'était encore possible.

5335792023_232da97119_m.jpg.564aa9cb4423c7b6fa309d8640435022.jpg

5335792569_27d37f16cd_m.jpg.f21b2c9d068c49de3c128740e8edead6.jpg

5336406350_b9239b010b_m.jpg.200fe97c469d206e0940317a3f8f2729.jpg

5336409746_c758acfca3_m.jpg.46d37c05b178072bc4956a03c156f86a.jpg

5335794871_86b50db02c_m.jpg.87c5da0fc8d9d38d693eabea0c658613.jpg

5336406842_d8ee348313_m.jpg.28ad2edbc3246213023ad811f1d5b261.jpg

5336408408_194511a2ef_m.jpg.9c59aa46d3a7bee0f8cd52f71d28f593.jpg

Il ne reste pas grand chose à faire sinon récupérer quelques pièces. Le coût d'une restauration dépasserait largement la valeur vénale de la voiture.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §lag625oP

J'avais entendu parler d'une Lagonda 4X4 élaborée sur la base d'un chassis Rover dans un magazine (AutoRétro, pour ne pas le nommer!). Acheminée dans un pays de Moyen Orient, ce prototype aurait fait un flop durant sa présentation et aurait été laissée sur place. Quelqu'un a plus d'infos sur cette Lagonda?

 

 

Tout faux !

 

Il s'agit d'une élucubration du dessinateur belge Clovis. Mais pourquoi ne pas faire une réplique ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §lag625oP

531d12.jpg.07cb1f091110ad71b04a47c06854a8c3.jpgHPIM2206A1.jpg.88f93bf167f9723d7dee2a5e0d946a07.jpgHPIM4716.jpg.ecd6b383aab6717088d4520d4f2ffc5e.jpg47079178.jpg.815814b9f8957c3d9c3852191f69f2ed.jpg

 

On m'avait un jour demandé des photos, les voici : ce sont mes trois Lagonda qui sont dans des états très divers (surtout la rouge ).

 

La verte est la mieux des trois bien que pas encore parfaite; la bleue est RHD et la rouge est 'pour pièces '.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §lag625oP

Bonjour,

 

L'histoire de la verte LHD est plus ou moins compléte sur mon blog mais j'ai arrêté d'y poster voici plus de 2 ans :

 

http://lagonda.skynetblogs.be/

 

J'ai acheté la bleue RHD fin 2008 sur ebay aux States pour pas (trop) cher afin d'en faire de la pièce. J'ai commencé à la remettre en état car elle le méritait mais sans être trop pressé car la première se terminait. Cette Lagonda avait été stockée dans un hangar durant près de 10 ans sans que personne ne roule avec...

 

La rouge LHD était en vente en Belgique depuis 4 ans environ. J'ai vu en annonce qu'elle était à vendre pour pièces car elle était stockée dans un garage qui avait pris feu ( et ce n'est pas l'auto qui a pris feu ) et elle est arrivée chez moi en octobre dernier.

 

Je suis confronté à 2 alternatives : convertir la bleue en conduite à gauche ( compliqué ) ou remettre la rouge en état avec des pièces de la bleue ( tout aussi compliqué ) sachant qu'il faudra lui prendre l'ensemble moteur boite, capot, phares, pare chocs, pare brise etc .

 

Aujourd'hui je penche vers la seconde solution d'autant que chaque voiture a ses papiers mais que la rouge est belge ( comme moi ) mais alors qu'il faudra sacrifier la belle bleue...Allez expliquer cela à un sujet britannique et il ne vous parlera plus pendant 6 mois...

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §un 241nf

Il ne reste pas grand chose à faire sinon récupérer quelques pièces. Le coût d'une restauration dépasserait largement la valeur vénale de la voiture.

 

Salut,

Est-ce vraiment un drame cette histoire de coût supérieur à la valeur dans le cas d'une telle voiture...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §lag625oP

C'est pire que cela : elle est tellement loin que celui qui s'y mettra risque de n'en voir jamais le bout...

Beaucoup de pièces à remanufacturer, un chéquier en rapport, mais dans la maison ASTON tout est possible !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
  • Créer...
Aller en haut de page