Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

[Compétition] Alpine en LMP1 et en F1 à partir de 2021


Messages recommandés

Alors que l'édition 2020 des 24H du Mans se déroule cette semaine, Alpine vient d'annoncer un changement de catégorie pour la prochaine saison. Adieu le LMP2, bonjour le LMP1, le sommet de l'Endurance, avec Toyota comme principal concurrent, alors que Peugeot devrait effectuer son retour la saison suivante.

alpinelmp1.jpg

Voici le communiqué de presse du constructeur.

 

[h1]Alpine Endurance Team s’engage en LMP1 en 2021[/h1]

  • Dans la foulée de son entrée en F1, Alpine poursuit sa montée en régime au plus haut niveau du sport automobile en engageant un prototype LMP1 la saison prochaine.
  • Présente en Endurance depuis 2013, l’équipe Signatech Alpine a remporté deux titres européens, deux couronnes mondiales et trois victoires en LMP2 aux 24 Heures du Mans.
  • Plus ambitieuse que jamais et résolument tournée vers l’avenir, Alpine sera l’un des acteurs majeurs de la catégorie reine du Championnat du Monde FIA WEC dès 2021 sous la bannière Alpine Endurance Team.

 

Revenue en compétition pour accompagner le développement et le lancement de l’Alpine A110, Alpine s’est montrée à la hauteur de son riche héritage en brillant partout où elle s’est alignée dès son retour en Endurance.

 

L’association formée entre Alpine et l’équipe Signatech a ainsi remporté les titres pilotes et équipes dès ses débuts en European Le Mans Series en 2013 avant de réaliser le doublé en 2014. Un an plus tard, les Bleus ont franchi un cap en rejoignant le Championnat du Monde FIA WEC. Une fois de plus, Alpine y a fait ses preuves en remportant deux couronnes mondiales ainsi que trois des quatre dernières éditions des 24 Heures du Mans dans la catégorie LMP2.

 

Forte de ce palmarès enviable, Alpine se lance aujourd’hui un nouveau défi en officialisant l’engagement d’un prototype LMP1 au sein de la catégorie reine du Championnat du Monde FIA WEC et des 24 Heures du Mans 2021.

 

Tout en intégrant le pinacle du sport automobile, ce nouveau projet témoigne de l’ambition vivante et grandissante d’Alpine, née de la compétition pour la compétition. Dès l’an prochain, la marque au A fléché sera l’un des seuls constructeurs à être engagés simultanément au plus haut niveau de deux Championnats du Monde reconnus par la FIA tout en ayant déployé un programme compétition clients complet avec les Alpine A110 Cup, GT4 et Rally.

 

Malgré leurs similitudes apparentes, les catégories LMP1 et LMP2 possèdent deux philosophies bien distinctes. Là où les LMP2 sont réservées à des structures indépendantes avec l’un des châssis mandatés et un moteur unique, le LMP1 accueille des équipes d'usine libérées de ces restrictions. Leur puissance supplémentaire, leur poids moindre, leur aérodynamique plus complexe et le libre choix des pilotes qu’importe leur catégorisation aboutissent à des temps au tour beaucoup plus rapides.

 

Attendu de longue date, ce retour au sommet de l’Endurance s’inscrit dans l’histoire et l’ADN de la marque, qui avait déjà participé à onze reprises aux 24 Heures du Mans entre 1963 et 1978. Alpine y a tout gagné : l’Indice Énergétique en 1964, 1966 et 1968, l’Indice de Performance en 1968 et 1969, sept victoires de classe – un chiffre désormais porté à dix – et surtout la victoire au Classement Général Absolu en 1978 avec l’Alpine A442B pilotée par Jean-Pierre Jaussaud et Didier Pironi.

 

Fidèle aux valeurs qui l’animent depuis 1955, Alpine aborde ce défi avec humilité et confiance pour tenter de bousculer l’ordre établi tout en offrant un spectacle de qualité aux amateurs d’Endurance. Pour marquer la discipline de son empreinte, Alpine Endurance Team s’appuiera sur les nouvelles opportunités offertes par l’évolution du règlement de la catégorie reine pour 2021.

 

L’ACO, promoteur du Championnat du Monde FIA WEC et des 24 Heures du Mans, autorisera l’engagement de LMP1 aux côtés des nouvelles Hypercars l’an prochain grâce à la balance de performances (BoP), garantissant l’équilibre des forces en présence.

 

Alpine présentera donc au départ des épreuves un prototype LMP1 Alpine conçu autour d’un châssis Oreca et d’un moteur Gibson ayant déjà fait leurs preuves. Cet ensemble bénéficiera de toute l’expertise technique d’Oreca et de Signatech pour atteindre un niveau de performances lui permettant de jouer la victoire face à ses concurrents tandis que des synergies potentielles avec l’écurie de F1 sont à l’étude.

 

Dans les prochains mois, Alpine Endurance Team dévoilera son prototype LMP1, ses couleurs ainsi que son équipage avant d’entamer son programme d’essais.

 

Et si les pilotes du team Alpine F1, Esteban Ocon et surtout Fernando Alonso, s'installaient dans le baquet à l'occasion des 24H du Mans ? :p

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

F1, LMP1, Rallye, l'ADN compétition est respecté mais aucun constructeur n'est jamais parvenu à mener ces trois chantiers de front (j'en appelle à vos confirmations), je ne vois clairement pas comment baby-Alpine peut y parvenir autrement qu'avec du naming / sponsoring de structures existantes auquel cas je ne vois pas comment cela peut bénéficier aux technos / modèles de l'Alliance.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je crains que cela fasse longtemps que la voiture de Mr tout le monde ne profite plus plus des voitures de compétition ou plus beaucoup ;) ;) ;) ;)

 

 

Et pourtant, la boite de vitesses des nouvelles hybrides de chez Renault dispose d'une technologique issue de la Formule 1. :)

 

"Pionnier du véhicule électrique, nous avons mis au point une technologie innovante et exclusive E-TECH, en collaboration avec Renault F1 Team."

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • mike29b a modifié le titre en [Compétition] Alpine en LMP1 et en F1 à partir de 2021

Pour Alpine, la relation entre la technologie de course et de route ne me parait pas claire vu les orientations futures données à la marque. Du coup, quel est l'intérêt d'avoir fait venir le nom Alpine en F1, qui fonctionne encore très largement au thermique, pour promouvoir une marque dont la technologie des modèles routiers n'aura rien à voir puisque axé sur l'électrique? Même chose pour un éventuel programme en endurance, au delà de la Rébéllion repeinte pour 2021. Il est évident qu'une logique aurait été la formule ou l’extrême e (ce qui me désole car je déteste l'électrique). Ou alors, le nom Alpine est placé en F1 juste pour quelques saisons, le temps de faire connaitre le nom au monde entier, avant de revenir à Renault dès que les succès viendront... s'ils viennent.

 

En attendant, si on connaissait les pilotes Alpine en F1, on connait ceux pour le LMP1: ça sera André Negrao, Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxivière. Le premier connait bien l'équipe, le 2e aussi et a surtout connu le haut niveau avec Toyota, mais j'aurais trouvé mieux de prendre un 3e pilote qui a déjà connu la victoire au Mans, ce qui aurait donné cette expérience au cas ou ce coup fabuleux réussisse. Car face à des Hypercars trop neuves, il va y avoir un coup à jouer.

 

Seule chose pour cette Rébellion LMP1 repeinte en "A480", ça serait bien de mieux l'identifier à Alpine, par exemple par le dessin des phares...

113522478_alpinea451hypercar.thumb.jpg.d1a0e6d159bb32c9f0a3452feb3c622f.jpg

 

Et donc à voir si un programme Hypercar enchaînerait... En tout cas le nom A480 a déjà été utilisé chez Alpine, pour un projet sans concrétisation.

https://lesalpinistes.com/alpine-a480-le-futur-a-4-places/

Modifié par JM 30
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l'instant, Alpine c'est encore du thermique (jusqu'en 2024/2025), donc c'est pour l'instant cohérent.

 

Je suis surpris qu'ils ne passent pas par la case hybride pour leur production de série.

 

ça permettrait à la fois d'être plus cohérent avec les disciplines sportives (F1...) et de garder un véhicule "léger"

 

Ceci dit beaucoup de moteurs passent à l'hybridation légère sans plus de buzz que ça (par exemple chez BMW les 20d)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ALPINE ELF MATMUT ENDURANCE TEAM PRÊTE POUR

LA SAISON 2021 DU CHAMPIONNAT FIA WEC

604b6c7df973be78c975a987

Forte d’un très beau palmarès en Endurance, Alpine se lance aujourd’hui un défi en intégrant la catégorie reine du Championnat du Monde FIA WEC et des 24 Heures du Mans 2021.

A l’instar de son engagement en Formule 1, ce nouveau projet en Endurance témoigne de l’ambition d’Alpine, marque née de la compétition pour la compétition.

Homologué par la Fédération Internationale de l’Automobile sous le nom d’Alpine A480, le prototype construit sur la base d’un châssis Oreca est propulsé par un V8 4,5 l fourni par Gibson Technology. Il est chaussé de pneumatiques Michelin, conformément à la réglementation de la classe Hypercar.

L’A480, sera conduite par 3 pilotes expérimentés en Endurance, Nicolas Lapierre, André Negrão, et Matthieu Vaxiviere.

L’équipe de course sera managée par Philippe Sinault, Team Principal, comme c’est le cas depuis 2014, avec de nombreux succès obtenus en catégorie LMP2.

 

https://fr.media.groupe.renault.com/actualites/alpine-elf-matmut-endurance-team-prete-pour-la-saison-2021-du-championnat-fia-wec-5dae-e3532.html

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, pas encore très probant ce démarrage en F1.

Un chrono correct le samedi pour le retour d'Alonso mais un fait de course (il n'y en a pas eu bcp d'autres) qui l'a contraint à l'abandon, et Ocon globalement inexistant sur le week-end (à part l'attentat de Vettel dont il a été victime).

Qu'en dites-vous ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ocon pareil à lui même: incapable de doubler en course, il reste englué dans le trafic, il est impératif pour lui de bien se qualifier et faire un bon départ pour avoir un résultat correct.

 

La différence avec Alonso est flagrante: Alonso s'est bien "amusé", avec de jolies passes d'armes avec des voitures en théories un plus performantes, là où Ocon, après quelques places gagnées au départ, n'a fait que stagner

 

Pour ce qui est de la perf globale de la voiture, pas de bol pour eux, Ferrari a bien progressé, et Mc Laren a bien intégré le moteur Mercedes... Bref à part Alfa/Williams/Haas, pas grand monde derrière

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
  • Créer...
Aller en haut de page