Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Restructuration de la gamme : Quels modèles pour l'avenir de Renault ?


Messages recommandés

Français de chine car depuis des années on fabrique avec des pièces venant de Chine! Les français ne sont plus capables de fabriquer mais d’assembler... Et partout en Europe c’est le même délire. La mondialisation ? Des clous. L’empire chinois !

Très peu de pièces, surtout mécaniques, d'une voiture française sont fabriquées en Chine, mais principalement dans des pays d'Europe de l'est...Et la proportion de pièces délocalisées des allemandes même de haut de gamme n'est d'ailleurs pas plus glorieuse: faut pas oublier que c'est VAG qui a lancé les délocalisations avant tout le monde, les fournisseurs des marques Allemandes sont principalement localisés en Pologne et Hongrie et... même en France (tableaux de bord notamment!)...Seuls Porsche, et dans une moindre mesure Mercedes Benz , limitent encore fortement leur productions hors Allemagne...mais ce ne sont pas du tout les mêmes tarifs qu'une Renault ou une PSA...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 220
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Il manque Zoé Flins France.

 

Si les rumeurs sont vraies, on enlève presque tous les modèles français. On pourra se rabattre sur un utilitaire, Kangoo, Trafic, Master ou le futur véhicule électrique de Douai...

 

Il est prévu 2 EV à Douai : BCB et HCC.

 

Voire un 3e modèle sous badge Alpine ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'espère sincèrement que Renault pourra/sera se relever de cette situation qui semble critique.

Pourquoi?

1 Pour les emplois, les compétences des hommes et femmes qui s'y sont investis, mais également les rentrées "fiscale" que cela représente pour la communauté (SS, retraite, chomage,...).

2 La valeur sentimentale que je lui porte. Mon père était agent de la marque et j'ai donc traversé les années 80's et début 90's en compagnie de modèles comme les premiers Espace, R25 turbo, R5 alpine, Super 5 Gt turbo, R21 turbo, Alpine A310 pack GT (mention spéciale pour cette dernière :lover: ), R5 turbo, R30 TX...Bon je vous rassure il y avait aussi des gtl et autres R9, 11 et Express dans le lot.

3 La seule Renault que j' ai achetée neuve et que je possède encore ne m'a jamais causé de soucis majeurs et ruineux (14 ans et 200 000 Km dans 2 mois). Pourtant on parle là d'un Scenic 2 phase1 en 130 Dci Fap...A non, j'ai oublié la voiture de madame Clio IV phase 2 en Intens (3 ans et 80 000 Km) et croyez le ou non pas de soucis non plus...

 

4 Accessoirement, pris d'un coup de folie, j'ai dernièrement replongé et passé commande d'un nouveau véhicule chez eux et j'aimerais la voir arriver un jour.

 

Après la stratégie, je la laisse aux stratèges et autres experts de tout poils qui ne manquent pas...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Renault n'est pas en si mauvaise posture qu'on le dit. Du moins si l'Alliance fonctionne correctement. Même les pertes (réduites) de l'exercice 2019 relèvent pas mal de jeux comptables...

 

D'une certaine façon PSA est peut-être en plus mauvais posture que Renault, car PSA dépend à 85% du marché européen...

 

Pour Renault c'est autour de 50% de dépendance au marché européen, seulement...

 

Le problème de Renault c'est l'absence de clarté de sa stratégie. Et ça concerne d'ailleurs essentiellement la marque Renault car Dacia tout le monde peut définir ce que c'est (low cost/achat malin).

 

Mais qui est en mesure de définir une Renault à l'heure actuelle ?

 

Le marché auto européen est archi-concurrentiel. Pour s'y faire une place il faut une orientation pertinente et lisible.

 

L'image de marque du losange est écornée, à coup de modèles trop fades, pas assez fiables, de remises qui dévalorisent la marque.

 

A présent ils ont l'air de vouloir créer une ligne EV performante/sexy/contemporaine. Très bien.

 

Mais il faut aussi que la gamme thermique/hybride ait un positionnement clair et que les deux gammes soient en cohérence.

 

L'orientation de la gamme thermique est pour l'instant difficile à cerner. Le Kadjar 2 clarifiera peut-être la donne... W&S.

 

 

Et il faut aussi dès à présent investir réellement et à fond dans Alpine, pour en faire le haut de gamme du groupe. Il est encore temps et d'ici peu il sera trop tard pour en faire autre chose qu'une parenthèse nostalgique.

 

 

A propos des experts, Bernard Jullien s'exprime beaucoup dans les médias, mais il sort parfois des énormités :

 

 

 

https://www.marianne.net/econo [...] n-histoire

 

 

Pourquoi les prochaines semaines seront-elles décisives pour Renault ?

[...] Tout cela va certainement l'amener à radicaliser ses choix stratégiques. C’est pourquoi Bruno Le Maire a raison de dire que Renault joue sa peau dans les deux mois qui viennent. Indéniablement, lors de l’annonce de son plan stratégique le 29 mai, le groupe va vivre un des moment clés de son histoire.

 

 

Le plan stratégique (avec plan produit 6 ans) doit être annoncé en septembre prochain par Di Meo officiellement DG à partir du 1er juillet. Le 29 mai c'est un plan d'économies qui est censé être annoncé par Sénard/Delbos...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je verrais une stratégie idéale comme cela pour le groupe Renault :

 

A) Dacia : la marque low-cost, robuste, fiable, achat malin avec Design simple mais attractif (exemple : Duster)

 

B) Renault : la marque généraliste avec 3 orientations distinctes (et qui reprendraient 3 composantes historiques essentielles du losange) :

 

1 - gamme thermique/hybride accessible mais qualitative, avec un design moderne, un peu sportif, dans le coup, avec un axe personnalisation, modularité et technologies à tarif accessible (ex : Captur 2, Kadjar 2 ?)

2 - gamme EV : techno, design un peu concept-car (en référence à la veine conceptuelle de l'ère Le Quement), qualitatif mais épuré, modulaire et techno EV performante, à tarif solide mais compétitif au vu des performances/prestation (cible : Model 3 pour le positionnement, mais avec design plus moderne et personnel)

 

3 - griffe RS : déclinaisons sportives à tarif compétitif de modèles hybrides ou EV du groupe, cette gamme serait un peu détachée des deux autres et serait officiellement développée au sein d'un pôle Alpine/RS qui mutualiserait ses ressources mais avec une autonomie forte d'Alpine. L'intérêt d'une griffe c'est que ça pourrait concerner les deux gammes de Renault (voire certaines déclinaisons particulières d'Alpine, voir ci-dessous)

 

 

C) Alpine : la marque sportive de prestige (plutôt que hdg) du groupe, un blason, une histoire, des véhicules sportifs exclusifs, au tarif premium, avec personnalisation "prestige", des options exclusives, bénéficiant de l'expertise de RS et l'affichant sur les marchés où ça peut être un atout... (hors de France, donc). Pas de débauche technologique dans le domaine grand public : techno "choisies" et à la page pour les fonctionnalités "mainstream", et débauche techno uniquement pour la sportivité...

 

L'articulation RS/Alpine serait clairement le point sensible et délicat... (ne pas tirer l'image d'Alpine vers le bas, mais si Renault monte en gamme et en fiabilité, si RS se développe en axant sur l'électrification... ça doit être jouable). Le lien pourrait aussi être illustré par le fait que les versions "radicales" d'Alpine seraient développées par RS sur base Alpine "normales" ? (si RS est une griffe, on peut imaginer les Alpine griffées RS chapeautant la gamme Alpine ?)

 

 

 

Pour RS comme pour Alpine, l'axe principal serait l'agilité, le plaisir de conduite, le châssis, plus que les performances brutes. Dans la lignée de ce qui est actuellement le moto de RS comme d'Alpine. (même si RS accorde plus d'importance aux chronos...)

 

Et il faudrait absolument que la fiabilité devienne une valeur cardinale pour la totalité du groupe, de Dacia à Alpine en passant par Renault que ce soit thermique hybride ou EV. C'est le point faible et affaiblissant de Renault à l'heure présente, c'est ce qu'il faut corriger de toute urgence pour que le reste ne soit pas réalisé en pure perte.

 

Juste l'état de mes réflexions d'amateur. :)

 

Y a plus qu'à... :lol:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'Etat français tape de plus en plus, à la limite de l'hystérie sur les autos de plus de 120ch. Alors fatalement, l'Espace, Talisman, certains Scenic, et l'Alpine "made in France" sont lourdement impactées.

 

D'ailleurs, cette fiscalité assome aussi les 508 de Mulhouse, les 3008/5008 de Sochaux, le DS7 de Mulhouse , le C5 Aircross de Rennes ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'Etat français tape de plus en plus, à la limite de l'hystérie sur les autos de plus de 120ch. Alors fatalement, l'Espace, Talisman, certains Scenic, et l'Alpine "made in France" sont lourdement impactées.

 

D'ailleurs, cette fiscalité assome aussi les 508 de Mulhouse, les 3008/5008 de Sochaux, le DS7 de Mulhouse , le C5 Aircross de Rennes ...

 

 

 

L'Alpine a un malus très faible dans son segment. La grille est clairement faite pour ne pas pénaliser la production nationale, il faut arrêter avec ce discours contraire aux faits.

 

https://www.challenges.fr/auto [...] ois_701864

 

 

_Alpine_malus_WLTP.jpg

 

 

1172 € au 1er mars 2020 pour l'Alpine, c'est le malus de la Polo GTi à la même date... En proportion du prix, je te laisse imaginer le modèle le plus impacté... Et regarder le malus d'un 718 Cayman à côté...

 

 

@Invité de courtoisie : De ce que j'avais compris fin mai ce sera surtout le plan d'économie, il me semble que pour le plan stratégique/produits ce serait seulement mi septembre par le nouveau DG qui sera officiellement aux manettes... Mais pas au salon de l'auto, donc, puisque salon il n'y aura pas...

 

 

Mais on aura peut-être quelques orientations esquissées fin mai, à travers les pistes déclinées pour l'alliance et ses acteurs. :jap:

 

 

Le devenir de Flins est ce qui m'inquiète le plus parce que je ne vois vraiment pas l'intérêt industriel de tailler en pièce un outil industriel de ce format. :cry:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

J'espère juste que Renault continuera de produire des véhicules personnels en France.

 

Ce qui est dingue est que Renault/Nissan ont été précurseur sur le marché du VE et que maintenant ils sont à la traine au moment où cela va décoller. Et c'est ce type de véhicule qui peut être fabriqué en France. (même s'il vaut moins de bras)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

J'espère juste que Renault continuera de produire des véhicules personnels en France.

 

Ce qui est dingue est que Renault/Nissan ont été précurseur sur le marché du VE et que maintenant ils sont à la traine au moment où cela va décoller. Et c'est ce type de véhicule qui peut être fabriqué en France. (même s'il vaut moins de bras)

 

Il est déjà acté que Douai produira les EV sur base CMF-EV du groupe Renault.

 

Le premier, BCB est annoncé pour 2021 (présentation/lancement Q3/Q4, je pense)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

J'espère juste que Renault continuera de produire des véhicules personnels en France.

 

Ce qui est dingue est que Renault/Nissan ont été précurseur sur le marché du VE et que maintenant ils sont à la traine au moment où cela va décoller. Et c'est ce type de véhicule qui peut être fabriqué en France. (même s'il vaut moins de bras)

 

 

Quand on voit le nombre de projet EV en cours dans l'alliance je ne vois pas en quoi ils sont à la traîne. (Quantité ne fait pas qualité non plus d'ailleurs)

 

À part Tesla aujourd'hui qui propose la meilleure autonomie/euros en EV ?

 

Je n'ai pas fait le jeu de calculer mais je dirai que hyundai et Renault sont bien placés sur le marché européen

 

Édit : 32000 avec batterie pour une Zoé R110 hors bonus. Pour 395 km WLTP.

Ça donne 81 euros le Km.

 

Hyundai ioniq 2020 36000 euros avec batterie hors bonus pour 294 kms WLTP

Ça donne 122 euros le Km

 

Hyundai Kona EV 136ch c'est 34900 euros avec batterie hors bonus pour 289 kms WLTP

Ça donne 121 euros le Km

 

Hyundai Kona EV 204ch c'est 39700 euros avec batterie hors bonus pour 449kms WLTP

Ça donne 88 euros le Km

 

E208 c'est 32300 euros hors bonus pour 340 kms WLTP

Ça donne 95 euros le Km.

 

Je vous laisse faire d'autres recherches sur d'autres véhicules mais je pense que Zoé et Kona 204ch font parti des meilleurs choix actuel rapporté au prix dans les constructeurs généralistes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Quand on voit le nombre de projet EV en cours dans l'alliance je ne vois pas en quoi ils sont à la traîne. (Quantité ne fait pas qualité non plus d'ailleurs)

 

À part Tesla aujourd'hui qui propose la meilleure autonomie/euros en EV ?

 

Je n'ai pas fait le jeu de calculer mais je dirai que hyundai et Renault sont bien placés sur le marché européen

 

Édit : 32000 avec batterie pour une Zoé R110 hors bonus. Pour 395 km WLTP.

Ça donne 81 euros le Km.

 

Hyundai ioniq 2020 36000 euros avec batterie hors bonus pour 294 kms WLTP

Ça donne 122 euros le Km

 

Hyundai Kona EV 136ch c'est 34900 euros avec batterie hors bonus pour 289 kms WLTP

Ça donne 121 euros le Km

 

Hyundai Kona EV 204ch c'est 39700 euros avec batterie hors bonus pour 449kms WLTP

Ça donne 88 euros le Km

 

E208 c'est 32300 euros hors bonus pour 340 kms WLTP

Ça donne 95 euros le Km.

 

Je vous laisse faire d'autres recherches sur d'autres véhicules mais je pense que Zoé et Kona 204ch font parti des meilleurs choix actuel rapporté au prix dans les constructeurs généralistes.

 

 

Depuis la Zoé, niveau technologie cela évolue peu. La dernière évolution de la zoé est en service minimum. Ils ont limité les dégâts mais cela reste un véhicule de 4m.

 

Prochaine sortie, une twingo qui risque d'être trop cher par rapport à son autonomie/agrément VS triplette VAG.

 

Les sorties dans les 2 prochaines années vont être nombreuses.

 

vw id3, id4, seat elborn, mazda mx-30, Peugeot 2008, Citroën c4, les chinois et j'en oublie.

 

Et Renault dans tout ça. Une Dacia (intéressante au demeurant) et un SUV si tout va bien. Y a intérêt qu'ils soient au taquet niveau prix/autonomie/agrément car va y avoir du monde.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Depuis la Zoé, niveau technologie cela évolue peu. La dernière évolution de la zoé est en service minimum. Ils ont limité les dégâts mais cela reste un véhicule de 4m.

 

Prochaine sortie, une twingo qui risque d'être trop cher par rapport à son autonomie/agrément VS triplette VAG.

 

Les sorties dans les 2 prochaines années vont être nombreuses.

 

vw id3, id4, seat elborn, mazda mx-30, Peugeot 2008, Citroën c4, les chinois et j'en oublie.

 

Et Renault dans tout ça. Une Dacia (intéressante au demeurant) et un SUV si tout va bien. Y a intérêt qu'ils soient au taquet niveau prix/autonomie/agrément car va y avoir du monde.

 

 

Du coup dans ce que tu dis ça fait une twingo une Dacia et un suv en 2 ans. Et plus sous 3 ans + renouvellement de certains modèles. C'est pas si mal

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Depuis la Zoé, niveau technologie cela évolue peu. La dernière évolution de la zoé est en service minimum. Ils ont limité les dégâts mais cela reste un véhicule de 4m.

 

Prochaine sortie, une twingo qui risque d'être trop cher par rapport à son autonomie/agrément VS triplette VAG.

 

Les sorties dans les 2 prochaines années vont être nombreuses.

 

vw id3, id4, seat elborn, mazda mx-30, Peugeot 2008, Citroën c4, les chinois et j'en oublie.

 

Et Renault dans tout ça. Une Dacia (intéressante au demeurant) et un SUV si tout va bien. Y a intérêt qu'ils soient au taquet niveau prix/autonomie/agrément car va y avoir du monde.

Le 2008 II électrique est actuellement en vente non ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Du coup dans ce que tu dis ça fait une twingo une Dacia et un suv en 2 ans. Et plus sous 3 ans + renouvellement de certains modèles. C'est pas si mal

 

 

 

Bah on verra, surtout le SUV. La twingo est maintenant un bouche trou vu qu'elle a presque 3 ans de retard.

 

 

Avoir fait un pas de géant pour le VE avec la Zoé/Leaf et il se retrouve à être maintenant suiveur. C'est frustrant. J'espère qu'ils vont reprendre du poil de la bête, car avec l'abandon du HDG programmé, le made in France reposera sur les VE.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

Bah on verra, surtout le SUV. La twingo est maintenant un bouche trou vu qu'elle a presque 3 ans de retard.

 

 

Avoir fait un pas de géant pour le VE avec la Zoé/Leaf et il se retrouve à être maintenant suiveur. C'est frustrant. J'espère qu'ils vont reprendre du poil de la bête, car avec l'abandon du HDG programmé, le made in France reposera sur les VE.

 

 

Suiveur non, chez les généralistes Renault propose actuellement un des meilleurs rapport autonomie/prix.

 

C'est bien beau de sortir des modèles si c'est pour être plus chers pour la même autonomie ou même prix pour moins bonne autonomie.

 

Réserver l'EV a une certaine élite n'est pas l'objectif Renault, tout comme l'hybridation

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Suiveur non, chez les généralistes Renault propose actuellement un des meilleurs rapport autonomie/prix.

 

C'est bien beau de sortir des modèles si c'est pour être plus chers pour la même autonomie ou même prix pour moins bonne autonomie.

 

Réserver l'EV a une certaine élite n'est pas l'objectif Renault, tout comme l'hybridation

 

 

 

Tout a fait mais dans une citadine de 4m.

 

Dans les 30 - 40k€ en électrique et plug in on est déjà dans déjà plus dans l’accessible. C'est bien la limite actuelle.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Clairement la concurrence va débarquer de plus en plus.

 

 

Et là il y a clairement deux camps: ceux qui font des VE par convictions, vont assez loin dans la démarche, mettant du fric sur la table (Hyundai-Kia/Renault...) et puis les autres qui font du VE pour se donner bonne conscience, avoir un modèle, car ils y sont obligés (PSA, Mazda...).

 

 

Et cette différence se ressent (consommation, batterie, recharge...). Avoir les essais des modèles PSA, clairement ils ne sont pas à la hauteur. :\

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens d'écouter la conférence de presse, rien de sensationnel, pas de fermeture d'usine annoncée, ni même de suppression de modèles : il faudra attendre la rentrée et l'installation de Luca Di Meo à la tête de Renault pour en savoir plus.

 

Vu les éloges sur le personnel de Dieppe, ça semblait plus évoquer une densification des produits réalisés sur place plutôt qu'une fermeture, pour bénéficier des compétences et de la passion locales.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Renault parle surtout de reconversion de sites et des hypothèses de travail mais au final çà confirme la fin de certains modèles comme le précise l'argus:

 

[h3]Fermetures et restructuration des usines[/h3]

La fin de la course aux volumes va se traduire par une réduction de la production de 4 millions de véhicules en 2019 à 3,3 millions d’ici 2024. Bien qu’il ne le dit pas explicitement, le groupe Renault va fermer ou reconvertir certains sites :

  • Usines du Maroc et de Roumanie : les projets d’augmentation de la capacité industrielle sont suspendus
  • Usines en Russie : une étude sera menée sur l’adaptation des capacités de production
  • Usines de boîtes de vitesses : rationalisation de la production dans le monde

 

En France, le groupe Renault manie le politiquement correct en parlant d’hypothèses de travail :

  • Usine de Douai : elle va devenir à compter de 2021 (lancement d’un SUV urbain) le centre européen du groupe dans la fabrication de véhicules électriques. Comme nous l’avions annoncé, les Scénic, Espace et Talisman ne seront pas renouvelés.
  • Usine de Maubeuge : Renault annonce qu’elle deviendra un pôle d’excellence des véhicules utilitaires notamment avec la fabrication de la nouvelle génération de Kangoo (automne 2020). En revanche, il ne dit pas qu'environ 5 000 postes seraient transférés vers l'usine de Douai.
  • Usine Alpine de Dieppe : elle ne fabriquera plus l’Alpine A110 à la fin de sa carrière vers 2023. Renault étudie sa reconversion mais les futures A110 seront assemblées sur un autre site.
  • Usine de Flins, Choisy-le-Roi et Caudan : Flins sera dédiée à l’économie circulaire et récupèrera les activités de l’usine de Choisy-le-Roi qui va fermer.

 

 

https://www.largus.fr/actualit [...] 25390.html

 

 

Côté infos qui se murmure: la Zoé terminera sa carrière en 2024 ou la piste d'une Clio 6 électrique serait proposée en complément du suv EV,

Situation inverse pour la Mégane (une seule carrosserie prévue) serait hybride alors qu'une compacte électrique du même segment est à l'étude.

 

Le remplaçant du Kadjar et sa version 7 places est développés par Renault avant que Nissan redevienne leader des projets SUV de segments C et D.

Doué produira bien les 2 SUV électriques, l'Alpine A110 finira sa carrière à Dieppe en 2023, sa remplaçante qui est sur les rails sera produire ailleurs.

 

L'alliance a annoncé hier que Renault se spécialisera dans les voitures du segment A et B et les utilitaires tandis que Nissan se focalisera

en Europe uniquement sur les EV et les SUV. Nissan rebadgera les utilitaires Renault pour les diffuser dans les pays ou Renault est absent.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'il faut surtout attendre l'avis du nouveau patron, Luca Di Méo, qui est ne l'oublions pas le gars qui a décidé de faire du label Cupra une marque, chez Seat. Et qui a fait remonter les ventes de Seat à un niveau qui n'avait plus été atteint depuis 15 ans.

 

C'est aussi l'un des membres de l'équipe FIAT qui a eu la bonne idée de lancer la nouvelle génération de 500, en 2007.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'il faut surtout attendre l'avis du nouveau patron, Luca Di Méo, qui est ne l'oublions pas le gars qui a décidé de faire du label Cupra une marque, chez Seat. Et qui a fait remonter les ventes de Seat à un niveau qui n'avait plus été atteint depuis 15 ans.

 

C'est aussi l'un des membres de l'équipe FIAT qui a eu la bonne idée de lancer la nouvelle génération de 500, en 2007.

 

 

On se dirige donc vers Alpine qui aura dans sa gamme un SUV et la new 4L.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Quand on voit le nombre de projet EV en cours dans l'alliance je ne vois pas en quoi ils sont à la traîne. (Quantité ne fait pas qualité non plus d'ailleurs)

 

À part Tesla aujourd'hui qui propose la meilleure autonomie/euros en EV ?

 

Je n'ai pas fait le jeu de calculer mais je dirai que hyundai et Renault sont bien placés sur le marché européen

 

Édit : 32000 avec batterie pour une Zoé R110 hors bonus. Pour 395 km WLTP.

Ça donne 81 euros le Km.

 

Hyundai ioniq 2020 36000 euros avec batterie hors bonus pour 294 kms WLTP

Ça donne 122 euros le Km

 

Hyundai Kona EV 136ch c'est 34900 euros avec batterie hors bonus pour 289 kms WLTP

Ça donne 121 euros le Km

 

Hyundai Kona EV 204ch c'est 39700 euros avec batterie hors bonus pour 449kms WLTP

Ça donne 88 euros le Km

 

E208 c'est 32300 euros hors bonus pour 340 kms WLTP

Ça donne 95 euros le Km.

 

Je vous laisse faire d'autres recherches sur d'autres véhicules mais je pense que Zoé et Kona 204ch font parti des meilleurs choix actuel rapporté au prix dans les constructeurs généralistes.

 

 

 

On oublie juste une chose. C'est que ces délires sur l'électrique, c'est bien joli, mais le commun des mortels ne peut pas se le payer.

Je veux dire, avec une autonomie correct, des performances d'un 110 cv thermique quand on parle de 110 cv électrique, et un réseau de recharge, digne de ce nom

 

Alors, une ZOE bardée de prime, je dis pas. Mais pour moi, ZOE= citadine. 32000 € pour une citadine, c'est juste énorme. Et les aides, c'est des béquilles, il ne faut pas l'oublier. Qui disparaiteront, quand tout le monde sera à la mode électrique

Ceci si on replace dans le contexte, comparé à la gamme thermique qui se dit disparaitre petit à petit

 

Je sais bien que ca coute beaucoup plus cher à produire, mais quand même avec le même sentiment qu'à la grande époque du diesel: une mode, on surfe sur la mode, et on ne lésine pas sur la marge non plus.

 

 

Quant aux gros rouleurs, désolé, mais l'électrique n'est absolument pas encore au point en terme de souplesse/autonomie

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

×
  • Créer...
Aller en haut de page