Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Buick Park Avenue panorama français


Invité §inv462Ux

Messages recommandés

Invité §inv462Ux

Me rappelant mes pérégrinations à la recherche de la dernière véritable berline américaine en dépit de son mode de propulsion (traction) m’ont amené à établir ce panorama du parc français qui à l’occasion pourra s’avérer utile à l’acheteur potentiel de cette belle voiture.

 

Inutile d’en connaître le numéro VIN pour tracer les grandes lignes de présentation esthétique du modèle qui m’intéresse (entre le millésime 91 et le millésime 94)

 

A noter que toute les Buick Park Avenue de cette période importées en France disposaient de l’intérieur cuir. Une bizarrerie concerne la baguette chromée de bout de capot (près des essuie-glaces) que certains modèles ont encore mais qui généralement a été enlevée sur les modèles circulant en France, pour une raison inconnue et certainement incongrue.

 

Détail esthétique : selon toute vraisemblance le fin filet coloré qui court le long des flancs de la carrosserie annonce la couleur de l’habitacle sans que l’on aie à regarder par la vitre…

 

De visu les millésimées 91 sont faciles à reconnaître de l’extérieur à leurs jantes « à croisillons » et à leur insigne de capot sur pied (bien que certaines l’aient posé à plat) tandis qu’à l’intérieur le faux bois court tout au long des portières qui ne disposent pas de poignée de maintien. Poignée de maintien que l’on trouve par contre au dossier des sièges avant pour les passagers arrière.

La plupart est de couleur gris ou bleu (on trouve également quelques blanches et beaucoup plus rarement des rouges ou des ocres) l’intérieur est pratiquement toujours gris ou bleu, parfois noir ou encore rarement rouge ou beige.

 

Etonnamment, ce sont celles dont l’état général est le plus satisfaisant. Peut-être cela est du à la première vague d’acheteurs qui les a de plus gardé très longtemps

 

Le millésime 93 est rare mais ne diffère pas du millésime 92. Les modifications notables concernent l’apparition de jantes « à bâtons » et de la généralisation du macaron vulgairement posé à plat sur le capot. Le dessin des sièges est modifié. Exit la broderie « Park Avenue » sur les dossiers avant, place à du cuir « matelassé » Les contre-portes se dotent de grosses poignées de maintien tandis que celles des dossiers de sièges avant disparaissent. Les couleurs dominantes des carrosseries sont le bleu nuit, le vert bouteille, le bronze, le rouge bordeaux, et l’inévitable gris, ainsi que le blanc. L’intérieur se teinte presque exclusivement de beige, de noir ou de gris.

 

Leur état est disparate, certainement acquises par des acheteurs peu au fait de la conduite des américaines, elles sont souvent souffert au delà de certains problèmes récurrents à la construction même de la voiture. En vrac, les pannes de sondes, de capteurs divers (notamment injection et freinage) les problèmes de suspension (le compresseur de gonflage notamment) de climatisation (inclus le soucis du changement pour un gaz plus écologique) problèmes d’allumage, ou diverses petites choses électriques. Attention également à la rouille du soubassement.

 

Millésime 94

 

Semblable au précédentes avec une large prédominance de teintes vertes ou bleu nuit avec habillage beige, cette série se voit notablement équipée de repose-têtes arrières (il était temps), d’un réglage électrique pour le siège conducteur et d’une seconde boite à gants qui doit justifier la présence de l’airbag passager.

 

Leurs problèmes sont globalement les mêmes que celles des millésimes 92/93

Trouver une voiture en très bon état et à prix correct nécessite de la patience…

 

Et ensuite…

La fin de carrière est annoncée, les modèles 95 perdent toute grâce en troquant leur élégant pourtour chromé contre de vulgaires boucliers couleur carrosserie. Mécaniquement on entre en phase 2, mais cela n’apporte pas un réel intérêt à une voiture que l’on choisit d’abord pour son esthétique et son environnement intérieur.

 

Le cas des ULTRA

 

Jusqu’au millésime 94, elles seront reconnaissables à leur boucliers et ceinture de caisse gris/noir qui les font à mes yeux passer pour un bas de gamme, en dépit d’une ligne de chrome sur le dessus et d’une flasque chromée plus large que la série de base sur les hauts de pare-chocs. A l’intérieur, on note le sigle Ultra dans les contre-portes avant, les repose-têtes arrière, les poignées de maintien de dossiers de sièges qui demeurent et surtout les miroirs de courtoisie pour les passagers arrière.

 

Peu courantes en France, elles sont en général vertes avec intérieur gris clair, grises avec intérieur…gris, voir rouge bordeaux

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §par152rh

L'arrière qui demeurera ainsi jusqu'en 1995 pour toutes les versions non-Ultra, notons que quelques rares exemplaires sont dépourvues des feux de brouillards intégrés dans les bas de pare-chocs04162_f06.jpg1..jpg.4f082ad04b643245557467669022434f.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §par152rh

à l'intérieur de grosses poignées de maintien font leur apparition dans les contre-portes avant et arriere tandis que disparaissent les poignées de maintien au dos des sièges avant1971626039_poigneedeporteapres91.jpg.a7f97136522aa94363f38168b394f213.jpg1401308165_placearrierebuickPA9293.jpg.85a5ff9184edb29b4d8533241aa35b56.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §par152rh

Le millésime 94 ne marque pas d'évolution esthétique extérieure mais l'intérieur acceuille enfin des repose tete à l'arriere tandis que le fauteuil conducteur est doté d'un nouveau controle electrique d'assise que seul le siege passager possedait jusqu'à lors. Les sieges sont redessinés et la broderie "Park Avenue" qui ornait les sièges avant jusqu'ici disparait. Une seconde boite à gant apparait au bas du tableau de bord face au passager, ceci expliquant possiblement la présence d'un air-bag passager. notons que le lecteur de CD n'est pas encore au programme de série142595813_siegesapres93.jpg.95d86547f111a52fe6ed60ff7c7d7ed9.jpg466113246_centralebuick.jpg.bc454b1b6b5f1dec3ad909c7c8d7fb81.jpg1632858818_BuickPA94AV.jpg.eedfe1b6aeea0619d0d0f796fb34236c.jpg211097976_PAmodele94.jpg.6f21af796f39d15cc3deed428e15c11b.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §par152rh

1995 marque une étape importante dans l'évolution de la Park Avenue qui devient "phase 2" le moteur passe à 205 CV tandis que l'extérieur se "pare " de parechocs et bas de caisse simplifiés et couleur de la carrosserie. l'équipement se voit quelque peu enrichi notamment par l'adoption du lecteur de CD. Cette période voit également le retour triomphant de l'insigne de capot sur pied. Ceci dit la voiture est en fin de carrière et sa diffusion en France est confidentielle...

Notons que les modèles disponibles au USA étaient bien plus disparatres et on peut régulièrement trouver des PA de 96 sans appui-tête et avec des jantes de modeles 91...2132502082_BuickPA96AV.jpg.0a4513942d2403a1879e2a506ba06021.jpg69654208_BuickPA95AV.jpg.c1fb9f420a93ef0a2d21826257d817e8.jpg1343908990_parkavenue962.jpg.d23131801dca649569088371cd7d3daf.jpg1593096441_profilPA296.jpg.6dae026e3afae650d0fb0d862ca20822.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §par152rh

Rien de notable pour 1996, un nouveau modèle s'apprète à prendre la suite, mais pas la relève...La véritable voiture américaine a vécu.

vue arrière d'un modèle 96 des USA, Durant toute leur carriere les PA auront des feux arrière différents des deux cotés de l'Atlantique. le bandeau US me semble plus esthétiquement dans son uniforme rouge, cependant les pare-chocs européesn sont mieux habillés puisqu'y sont intégrés des feux de brouillard316378198_arrierePA296.jpg.7844b76c4fde8a82ee6f880459f2ce20.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §par152rh

Les Buick Park Avenue Ultra, dotées d'un compresseur et disposant entre 1991 et 1994 d'une puissance de 225 CV n'ont pas été officiellement distribuées en France, mais quelques Ultra importées à l'unité circulent sur nos routes. Elles se distinguent extérieurement par des parechocs et un entourage de caisse à l'aspect "bas de gamme" de couleur généralement gris mais qui peut être plus ou moins assorti à la couleur de la carrosserie. les jantes ont suivi l'évolution des modèles standard. L'interieur dispose de repose-tetes arriere des 1991 et il faut noter les sympathiques miroirs de courtoisie pour passagers arrieres integres dans le ciel de toit. Elles disposent en option d'un toit ouvrant électrique transparent comme les modèles standard d'ailleurs.385194209_buickPAultra91AV.jpg.e0764f725517bde025cbc467d943fcc6.jpg436354189_buickUltra912AV.jpg.5d3a1e972c12fd5517ea8dce9142db4d.jpg1024395828_PAULtradetaildetoitouvrant95.jpg.503aeb1f78aef0ab486a829b6890a871.jpg102832511_parkavenue96arriere.jpg1..jpg.689c40bd30aa6f79f8f0ae53df2acec7.jpg1200799206_moteursupercharged95.jpg.bacca175f2c8f98de93e37b03fbea8cb.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §par152rh

Pour le millésime 95 la Phase 2 de la Buick Park Avenue se trouve dotée d'un nouveau 3,8 L de 240 CV. esthétiquement elle ne change guère et devient indubitablement le modèle le plus attirant de la gamme (restreinte) des Park Avenue. A noter que Les Ultra disposent des le debut de commandes au volant comme le controle de l'audio et de la climatisation, qui seront repris sur la standard à partir de 1995.

285533354_parkavenueultra96phase2moteur.jpg.0ad5d2f5f0a441f4b75db61e25b5789c.jpg1881769599_BuickPAUltra96AV.jpg.19e1be127161723d667dae787890c307.jpg169725824_BuickPAUltra962AV.jpg.4734a25c5b6029a331a91f6284ac69ce.jpg1828912176_ParkavenueUltra96avant.jpg.2f3a422cba83644443e3d3d8be18304c.jpg1334137916_PA95general.jpg.da697adfe1a298cb6bc3d2093b77dbd1.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chapeau pour le taf. Sur le site V8 annonces il y a une Ultra dont on voit le moteur avec compresseur. Tu devrais y copier la photo. Elle est plus grande et donne une vue complémentaire.

En revanche, la mise en page ne convient pas sur mon ordi car il faut déplacer le curseur latéralement du fait de la disposition des photos dans ton texte.

Encore un peu de boulot d'édition et ce sera "parfait"!

Merci de tout celà en tout cas.

On commence à y retrouver ses petits.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §ihT855KK

Un petit up en tant qu'utilisateur de ce modèle en daily drive pour en faire un résumé d'utilisation (bien que toutes les remarques ne s'appliquent pas forcément à la mienne)

Chaque millésime vaudra quelques améliorations en terme de confort à la voiture qui hormis un gain de puissance ne changera pas dynamiquement

 

Une Buick Park Avenue de cette période (et plus précisément du millésime 9.2) c’est :

 

Une silhouette à la fois classique et moderne, superbement dessinée et tout en finesse

Un aménagement intérieur typiquement américain tout de lignes tendu. Avec planche de bord disposée en longueur et sièges sofa larges, confortables et solides et présentation agréable

Les témoins de contrôles disposées sur la longueur haute du tableau de bord nous change des indicateurs tout-en-un qui signalent tout et rien à la fois.

L’absence de console centrale qui libère de l’impression d’enfermement au chausse-pied par le poste de pilotage

Un confort statique et dynamique de très haut niveau – Douceur et souplesse qui permettent d’aligner les centaines de kilomètres sans ressentir la moindre lassitude.

Un maniement enfantin. En dépit de son gabarit, la voiture est très manoeuvrable et se conduit avec facilité.

De la place …à toutes les places pour 4. Les 2 passagers possibles complémentaires n’ayant droit qu’à des « milieu de banquette » certes confortables mais dénués de toutes idée d’accueil au long cours.

Une insonorisation soignée qui estompe autant les bruits extérieurs que les bruits de fonctionnement

Une installation sono de très haute qualité

Une climatisation efficace, très bien gérée en mode automatique

Un régulateur de vitesse très simple à manier et qui se marie parfaitement avec la transmission de la voiture

Une tenue de route saine et une suspension bien amortie (mode Gran Touring)

Des feux arrières de brouillard intégrés dans le pare-choc de la version européenne qu’ils habillent bien

Un budget de fonctionnement tout à fait raisonnable et une fiabilité générale de très bon niveau.

 

Mais aussi (caractéristiques et détails agaçants)

 

L’absence de frein moteur en conduite courante et une transmission qui n’est pas d’une vivacité débordante

L’absence de vanity mirror éclairé pour un modèle de cette époque et de cette catégorie

Les caoutchoucs de rampe de feux arrières qui s’asséchant dans le temps, laissent couler l’eau dans le coffre

Pas de remontée automatique de la vitre conducteur alors qu’il y a la descente (?)

Pas de recirculation d’air dans le système de climatisation pour s’isoler des odeurs extérieures (??)

Le rappel des positions de boite au tableau de bord, trop petit et souvent caché par le moyeu du volant

Le rhéostat d’éclairage de tableau de bord à la luminosité faiblarde.

Le panel d’instruments de bords face au conducteur d’une platitude banale digne du début des 8.0's en Europe ou au Japon

Reposes-tête arrières non disponibles sur une voiture de ce standing

Reposes tête avant inutiles car partant trop vers l’arrière si on les lève.

Le frein de parking enclenchable au pied, oblige à commette ce bruit désagréable « krrrr »

La roue de secours de type « galette » n’a vraiment pas sa place au fond de ce coffre gigantesque

Une vulgaire manette de réglage en hauteur manuel du siège conducteur tandis que le passager dispose du réglage électrique

Le bouton de warning aussi peu ergonomique et « casse-ongle » que possible. Et qui ressemble a un bitoniau rajouté par un jacky.

Une rampe de feu arrière version européenne impensablement terne et de piètre goût que les esthètes s’aviseront rapidement de remplacer par la version originale bien plus seyante

Des feux de cotés inconsidérément démis de leur fonctions en Europe. Ceux que les amateurs ne manqueront pas de rectifier.

Le ciel de toit qui risque de s’affaisser avec le temps

Le revêtement du volant, sensible aux accrocs (notamment des barres antivols et autre barre de maintien lors de parallélisme) il vaut mieux investir dans un couvre volant

 

Au final une voiture dans laquelle la notion de voyage surpasse largement la notion de destination.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je découvre seulement aujourd'hui. J'aime cette grande ricaine un brin guindée. Beau boulot de recherche et de documentation. En fait, j'hésite entre la park avenue et la Chrysler Vision. Elles ont à peu près la même philosophie, mais la park avenue est plus typée US.

 

J'ai possédé une Buick auparavant, une skylark de 1981 que j'ai gardé douze ans. Depuis, je roule en Jaguar XJ40 de 1991, mais la voiture américaine me manque quelque peu.

 

D'où mes recherches sur différents sites.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

CHEVROLET Caprice 91

 

http://www.leboncoin.fr/voitures/762045779.htm?ca=12_s

 

 

http://193.164.196.50/images/dd7/dd7c517a121963f34cac8c712b91ffb153530368.jpg

http://193.164.196.60/thumbs/fe9/fe9cef37e300b81b28186f4d496e60b25a4929e4.jpg

mahieu - Mise en ligne le 28 janvier à 13:11.

 

 

Prix :Ville :Code postal :

13 000 €
Grasse
06130

 

 

Description :

VDS chevrolet caprice airride suspension a air airbagit avec panneau control digital avec suspension indépendante,volant budnik billet,jantes taillé dans la masse intro wheels 20 pouces 8,5 de large AV et 10,5 de large AR.Peinture noir satin avec pinstripping sur toute la voiture.Phares av et ar fumés noir,immatriculée avec carte grise buick park avenue de 91 Echange uniquement contre harley,chopper de même valeur APPELEZ MOI POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petit déterrage de sujet.

 

Je cherche depuis quelques temps une PA, mais dans mon secteur il n'y en a pas.

Mon problème aujourd'hui c'est que j'aimerai fort en essayer une, en parler avec son propriétaire, bref avoir un retour d’expérience, car je compte en faire mon futur daily driver.

J'ai quant à moi une certaine expérience des paquebots de route (bmw e38, jaguar xj, jaguar xjs), mais ayant quitté le monde du plaisir auto pendant quelques années j'y reviens aujourd'hui car j'effectue beaucoup de kilomètres quotidiennement. Et donc ... Merde à 42 ans on a le droit de se faire plaisir !

 

Bref, avis aux possesseurs de PA proche d'Aix-en-Provence, je serai ravi de faire votre rencontre afin de parler de votre beauté.

 

Au plaisir de vous lire !

 

Ps : Un grand bravo pour la qualité du sujet et les précisions apportés quant aux millésimes de cette auto.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
  • Créer...