Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

[Topic Officiel] Opel Corsa F (2019)


mike29b
 Partager

Messages recommandés

 

 

C'est ça qui hallucine :blague: la majorité des produits Opel sont issus de partenariats(Fiat, Isuzu, Daewoo et d'autres)et dès lors que PSA a racheté la marque on lit beaucoup "ce ne sera qu'une Peugeot rebadgée, pas une "vraie" Opel" etc" :mouais:

 

 

C'est bien vrai.

 

Soyons honnêtes, la gestion récente d'Opel par GM était pas loin d'une catastrophe. La dernière Astra et la dernière Insignia sont excellente avec des plateformes GM moderne ( Epsilon) et des motorisation à la hauteur mais le reste de la gamme, c'est quasiment uniquement du rebranding.

 

Opel Karl = Deawoo/Chevrolet Spark

Opel Corsa = Fiat Punto/Alfa Romeo MiTo

Opel Mokka = Chevrolet Trax

 

Opel Utilitaire = Renault

 

Crier au loup en disant qu'Opel, depuis le rachat par PSA, c'est plus Opel, c'est totalement hypocrite. Le "réveil" de GM avec l'Opel Astra était bien trop tardif et la monté en gamme voulu ne s'est jamais vraiment faite. PSA apporte du bon sens avec une rationalisation du nombre de plateforme sur la gamme (A terme, 2 plateformes aux lieux de 9 actuellement) et de motorisation et les résultats sont déjà flagrants.

 

 

Opel reste en Allemagne, avec la R&D, des usines, des pôles de recherche etc. Il existe clairement une place entre la gamme clivante de Citroën et la sportivité/radicalité affiché par les dernières Peugeot.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Certe déja vend un monospace aujourd'hui et PSA n'as pas de base de monospace enfin de tête la j'ai rien qui me viens sauf l'ancien 5008 ou le 807...

 

apres regarde avant vivaro base trafic et le combo base doblo...

 

si tu veux une vraie Opel faut revenir avant 1930.. avant le rachat par GM

 

amateur de motorisation ? le 1.2 puretech et rien d'autre que un THP et les problèmes qui vont avec... malheureusement pourtant pour le moment autant chez PSA ou Opel j'ai pas entendu de mauvais retour du Puretech

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Certe déja vend un monospace aujourd'hui et PSA n'as pas de base de monospace enfin de tête la j'ai rien qui me viens sauf l'ancien 5008 ou le 807...

 

apres regarde avant vivaro base trafic et le combo base doblo...

 

si tu veux une vraie Opel faut revenir avant 1930.. avant le rachat par GM

 

amateur de motorisation ? le 1.2 puretech et rien d'autre que un THP et les problèmes qui vont avec... malheureusement pourtant pour le moment autant chez PSA ou Opel j'ai pas entendu de mauvais retour du Puretech

 

 

les chassis 3008 et 5008 sont touts à fait adaptables à des monospaces. C'est juste une histoire de volonté et de marché déserté par les constructeurs (le SUV fait faire de la marge en plus pour rien ou presque d'ajouté par rapport à une berline)

Un utilitaire dérivé ne remplacera jamais un monospace.... rien que la position de conduite quand tu t'installes tu as vite compris que c'est pas la même chose.

 

Pour les problèmes de puretech il faut pas chercher bien loin... journaux spécialisés

et Durée de vie courroie de distribution 1,2L Puretech

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Opel reste en Allemagne, avec la R&D, des usines, des pôles de recherche etc. Il existe clairement une place entre la gamme clivante de Citroën et la sportivité/radicalité affiché par les dernières Peugeot.

 

 

Le pole recherche d'Opel a été remanié (décapité) et a été transféré à bien plus de 50% vers Segula pour faire désormais de la sous traitance.

Ce transfert explique en grande partie les chiffres revues à la hausse pour la filliale Opel.... plus de salaires à payer !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Le pole recherche d'Opel a été remanié (décapité) et a été transféré à bien plus de 50% vers Segula pour faire désormais de la sous traitance.

Ce transfert explique en grande partie les chiffres revues à la hausse pour la filliale Opel.... plus de salaires à payer !

 

 

Faux.

 

Le transfert d'ingénieur d'Opel vers Segula concerne 2000 ingénieurs environ, sur les 8000 que compte au total le site de Rüsselsheim.

 

https://www.usinenouvelle.com/ [...] ne.N770179

 

Donc "Bien plus de 50%" , c'est du fake.

 

Enfin, si on parle des choses que PSA à "retiré" à Opel, parlons aussi des projets à venir chez Opel avec le support de PSA :

 

-Les ingénieurs de Rüsselsheim seront responsables du développement de la famille de moteurs EP ( Diesel) de prochaine génération pour tout le groupe PSA.

 

-15 centres de compétences ont été affectés au centre d’ingénierie de Rüsselsheim.

-Les équipes d’ingénierie de Rüsselsheim conduiront le développement des véhicules utilitaires légers (VUL) du Groupe PSA.

 

Enfin, l'externalisation d'une partie de la R&D vers des entreprises comme Segula est en train de devenir une norme dans l'industrie Automobile donc à aucun moment il s'agit de décapité Opel. Le seul bourreau dans l'histoire, c'est bien GM, qui à tout fait pour sabordé la marque avec une vision court-termiste et des changements stratégique tout les 2 ans selon le sens du vent. (SAAB, Chevrolet Europe ou encore Holden font figure d'exemples.)

 

Il n’empêche que comme vous, je regrette l'abandon de la gamme de motorisation 4 cylindres GM, très sympathique sur les dernières versions de l'Insignia par exemple.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Enfin, si on parle des choses que PSA à "retiré" à Opel, parlons aussi des projets à venir chez Opel avec le support de PSA :

 

-Les ingénieurs de Rüsselsheim seront responsables du développement de la famille de moteurs EP ( Diesel) de prochaine génération pour tout le groupe PSA.

 

-15 centres de compétences ont été affectés au centre d’ingénierie de Rüsselsheim.

-Les équipes d’ingénierie de Rüsselsheim conduiront le développement des véhicules utilitaires légers (VUL) du Groupe PSA.

 

Enfin, l'externalisation d'une partie de la R&D vers des entreprises comme Segula est en train de devenir une norme dans l'industrie Automobile donc à aucun moment il s'agit de décapité Opel. Le seul bourreau dans l'histoire, c'est bien GM, qui à tout fait pour sabordé la marque avec une vision court-termiste et des changements stratégique tout les 2 ans selon le sens du vent. (SAAB, Chevrolet Europe ou encore Holden font figure d'exemples.)

 

Il n’empêche que comme vous, je regrette l'abandon de la gamme de motorisation 4 cylindres GM, très sympathique sur les dernières versions de l'Insignia par exemple.

 

 

Les ingénieurs Opel n'ont jamais su faire des moteurs diesel... remonter dans le temps montre que cela a été une catastrophe à chaque fois et au final le dernier fournisseur a été Fiat ou la filiale PowerTrain commune. On peut se poser la question sur cette attribution du développement de ces motorisations rejetées par le marché

Super, ils vont faire des fourgonnettes chez Opel.... super promotion pour le constructeur

l'externalisation vers Segula est est peut être une constante dans cette industrie (au plus gros regrets des ingés PSA Peugeot et Citreon d'ailleurs) mais au final ce n'est qu'une méthode d'optimisation fiscale qui a un impact sur le savoir faire interne dans le groupe.

La perte des motorisations essence est en effet un gros problème mais il vrai que PSA paye des royalties à GM pour les utiliser

Pour le consommateur, par contre, c'est une perte énorme....

Cdlt

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi j'attends quand même la version électrique car sa suffirait à mes besoin je fais 52km par jour et si il y a les feux matriciels...

les feux matriciels sur une électrique cela serait innovant pour ce type de véhicule... A voir.

Par contre il faudrait surtout que cela soit rentable l'électrique... dans le cas de la zoé c'est pas vraiment rentable.

A voir avec les électriques PSA quand on aura les tarifs auto... et batteries.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Isuzu n'appartient pas à Opel et pas non plus à PSA....

Le principal actionnaire est mitsubishi d'ailleurs maintenant

 

 

heu... Mitsubishi Corporation : 9,22 %

 

 

 

 

 

" En 1994, Isuzu entame la production de sa gamme NPR dans l'usine General Motors de Janesville, dans le Wisconsin. "

 

 

 

 

Après, ça reste une bouze au mazout :lol: :lol: :lol:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

heu... Mitsubishi Corporation : 9,22 %

" En 1994, Isuzu entame la production de sa gamme NPR dans l'usine General Motors de Janesville, dans le Wisconsin. "

Après, ça reste une bouze au mazout :lol: :lol: :lol:

Isuzu reste un partenaire de GM.... pas de OPEL.... PSA à racheté Opel, et pas GM donc je doute que vu la compétence de peugeot en Diesel que Opel aille demandé conseil à Isuzu qui est désormais concurent. Et oui, mutsubishi est bien un des actionnaires principaux avec aussi peu de pourcentage.

En clair le centre de R&D Opel en Allemagne n'a pas de compétence spécifique en motorisation diesel.

 

C'est plus clair là ? ou pas ? :non:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

La perte des motorisations essence est en effet un gros problème mais il vrai que PSA paye des royalties à GM pour les utiliser

Pour le consommateur, par contre, c'est une perte énorme....

Cdlt

 

 

Soyons honnête, les motorisations GM et toute la stratégie de la marque pour Opel en Europe aurais mené nulle part ( la banqueroute surement). Que les derniers moteurs GM sois très bien, oui mais c'est pas irremplaçable non plus.

 

Les excellentes ventes du Crossland X et du Grandland X montre bien que le consommateur n'a pas l'air de se sentir perdant, malgré les moteurs PSA, très adapté à notre marché.

 

 

Je suis clairement curieux de voir la nouvelle Corsa. J’espère qu'elle marquera assez la différence avec son homologue Peugeot, comme le fait très bien le Grandland X avec le 3008.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

La perte des motorisations essence est en effet un gros problème mais il vrai que PSA paye des royalties à GM pour les utiliser

Pour le consommateur, par contre, c'est une perte énorme....

Cdlt

 

 

Soyons honnête, les motorisations GM et toute la stratégie de la marque pour Opel en Europe aurais mené nulle part ( la banqueroute surement). Que les derniers moteurs GM sois très bien, oui mais c'est pas irremplaçable non plus.

 

Les excellentes ventes du Crossland X et du Grandland X montre bien que le consommateur n'a pas l'air de se sentir perdant, malgré les moteurs PSA, très adapté à notre marché.

 

 

Je suis clairement curieux de voir la nouvelle Corsa. J’espère qu'elle marquera assez la différence avec son homologue Peugeot, comme le fait très bien le Grandland X avec le 3008.

 

Oui mais pour avoir essayé les deux je préfère la souplesse à la nervosité, après chacun y trouve son compte ;)

Moi j'attends l'électrique sa sera mieux que leur 1.2 lol

Mais j'ai peur qu'il prenne trop l'ergonomie de peugeot...

Et ça par contre sa passera pas :cry:

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui mais pour avoir essayé les deux je préfère la souplesse à la nervosité, après chacun y trouve son compte ;)

Moi j'attends l'électrique sa sera mieux que leur 1.2 lol

Mais j'ai peur qu'il prenne trop l'ergonomie de peugeot...

Et ça par contre sa passera pas :cry:

 

 

Je suis d'accord sur l'ergonomie.

 

J'ai pu notamment essayé hier le nouveau système d'info divertissement Intellilink 5.0 sur le Grandland X, calqué sur celui de Peugeot. Et le fait de pas avoir de menu principal, c'est totalement étrange et peu pratique.

 

La Corsa va nous apporté beaucoup de réponse car ce sera le premier "vrai" véhicule Opel sous l’ère PSA. Les 2 SUV actuel étant issu de partenariat de longue date et le Combo un simple copier coller de la gamme PSA.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui mais pour avoir essayé les deux je préfère la souplesse à la nervosité, après chacun y trouve son compte ;)

Moi j'attends l'électrique sa sera mieux que leur 1.2 lol

Mais j'ai peur qu'il prenne trop l'ergonomie de peugeot...

Et ça par contre sa passera pas :cry:

 

 

Je suis d'accord sur l'ergonomie.

 

J'ai pu notamment essayé hier le nouveau système d'info divertissement Intellilink 5.0 sur le Grandland X, calqué sur celui de Peugeot. Et le fait de pas avoir de menu principal, c'est totalement étrange et peu pratique.

 

La Corsa va nous apporté beaucoup de réponse car ce sera le premier "vrai" véhicule Opel sous l’ère PSA. Les 2 SUV actuel étant issu de partenariat de longue date et le Combo un simple copier coller de la gamme PSA.

 

Je suis pressé de voir :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Isuzu reste un partenaire de GM.... pas de OPEL.... PSA à racheté Opel, et pas GM donc je doute que vu la compétence de peugeot en Diesel que Opel aille demandé conseil à Isuzu qui est désormais concurent. Et oui, mutsubishi est bien un des actionnaires principaux avec aussi peu de pourcentage.

En clair le centre de R&D Opel en Allemagne n'a pas de compétence spécifique en motorisation diesel.

 

C'est plus clair là ? ou pas ? :non:

 

 

PSA :lol:

ça reste du mazout dans une voiture pour handicapé de la conduite.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

10% plus légère : la prochaine Opel Corsa passe sous la barre des 1.000 kg

opel-c10.jpg

 

*Conception optimisée : l’effort d’allègement chez Opel se poursuit avec la nouvelle Corsa

*Poids plume : la cinq-portes la plus légère affiche seulement 980 kg sur la balance

*Grand écart : la prochaine Corsa perd jusqu'à 108 kg par rapport au modèle précédent

*Avantages : meilleur comportement dynamique, consommations et émissions de CO2 en baisse

 

La sixième génération de l’Opel Corsa repose sur une plateforme entièrement nouvelle et plus efficiente.

La Corsa sera présentée en première mondiale avant la fin de cette année. Qu’elles soient dotées d’une motorisation diesel, essence ou

pour la première fois – électrique, toutes les nouvelles Corsa tirent bénéfice de leurs masses plus faibles : le comportement dynamique

en profite, et les consommations sont moindres. La version la plus légère de la prochaine génération parvient même à passer sous la

barre symbolique des 1.000 kg : sans conducteur, la cinq-portes pèsera seulement 980 kg. Comparée au modèle précédent, cette

version se déleste ainsi de 108 kg. Il s’agit d’un allègement d’environ 10%, pour une longueur semblable de 4,06 mètres. Réduire

d’autant la masse tout en conservant des dimensions équivalentes est un tour de force technologique.

 

Depuis sa première apparition en 1982, l’Opel Corsa a toujours été un modèle en avance sur son temps, une démarche qui en a fait

un best-seller. Depuis ses débuts, plus de 13,6 millions d’unités de la Corsa ont été construites dans les usines de Saragosse (Espagne)

et d’Eisenach (Allemagne). La sixième génération s’apprête à entrer en production et sera disponible à la commande dès cet été.

 

Une plateforme multi-énergies pour plusieurs systèmes de propulsion

 

Alléger la structure commence d’abord sur ordinateur, en utilisant les méthodes de développement les plus avancées. L’importante

réduction de masse de la Corsa est essentiellement due à la qualité des aciers utilisés et à la méthode d’assemblage optimisée.

Ainsi la construction met en œuvre des aciers à haute et ultra-haute élasticité, et tient compte des vecteurs de charge, des soudures,

des structures et des formes. Par rapport au modèle précédent, la caisse en blanc gagne 40 kg. La dernière Corsa est basée sur la

nouvelle plateforme multi-énergies destinée aux voitures citadines et compactes, qui autorise le montage de multiples systèmes de

propulsion. Il est ainsi possible d’opter pour des moteurs à combustion interne, ou de choisir une version tout électrique.

 

La faible masse globale du véhicule tient aussi à la présence de moteurs ultralégers, tout en aluminium, ainsi qu’à l’optimisation des

trains avant et arrière. Les moteurs trois cylindres essence particulièrement compacts pèsent environ 15 kg de moins que la génération

précédente des blocs quatre-cylindres de mêmes puissances. Très rare dans la catégorie des citadines : le capot de la nouvelle Corsa

est en aluminium. Bien que plus long, il permet de gagner 2,4 kg par rapport au capot en acier du modèle précédent. Le haut de gamme

Insignia était jusqu’à présent le seul modèle de la gamme Opel à disposer d’un capot en aluminium. Les sièges ont également été soumis

à un régime d’amaigrissement. Optimisée, la nouvelle armature des sièges permet de gagner 10 kg au total, 5,5 kg à l’avant, 4,5 kg à

l’arrière. Pour finir, la nouvelle Corsa fait appel à un nouveau matériau d’isolation, plus léger. C’est l’ensemble de ces mesures qui ont

permis de réduire la masse. Ainsi, avec l’aide d’une aérodynamique travaillée et de motorisations efficaces, la consommation de carburant

et les émissions de CO2 ont pu être notablement réduites.

 

De l’Astra à l’Insignia : Opel mise sur la légèreté

 

Chaque kilogramme gagné profite aux accélérations et aux freinages. C’est pourquoi l’allègement de la conception revêt une importance

stratégique chez Opel. L’actuelle Opel Astra, lancée en 2015, avait commencé à imposer de nouvelles normes dans ce domaine.

La « Voiture européenne de l’Année » 2016 pesait 200 kg de moins que le modèle qu’elle remplaçait. En conséquence, l’Astra affiche

désormais un comportement considérablement plus vif et plus agréable ; les réactions aux mouvements de la pédale d’accélérateur sont

plus sensibles, la direction réagit de manière plus dynamique, la conduite est plus agréable. La réduction de masse aura un effet similaire

sur la nouvelle Corsa.

 

En haut de gamme, l’Insignia a suivi exactement la même démarche que l’Astra. Une fois de plus, les ingénieurs Opel visaient d’abord

l’efficacité. Grâce à un travail important sur le dessin et l’utilisation de matériaux légers, ils ont pu gagner sur l’Insignia Grand Sport

jusqu'à 175 kg par rapport au modèle précédent. A l’instar de l’Astra, le comportement dynamique et les consommations de l’Insignia

s’améliorent sensiblement. En fonction de sa motorisation et de sa finition, l’actuelle Insignia Sports Tourer est même parvenue à gagner

200 kg en comparaison de la version similaire de la première génération.

 

La conception de l’Opel Grandland X vise également à atteindre une efficacité optimale, et le SUV est l’un des plus légers de sa catégorie.

La Corsa nouvelle génération adopte la même démarche d’amaigrissement, et sa réduction de masse conséquente va profiter à son

dynamisme, abaisser sa consommation et réduire ses émissions de CO2.

 

https://fr-media.opel.com/fr/1 [...] es-1000-kg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tester, tester, continuer à tester : finalisation de la Corsa de nouvelle génération

opel_506560.jpg

 

*Prochaines étapes : ouverture des commandes cet été, commercialisation cet automne

*Suède, cercle polaire : comportement dynamique à - 30o

*Centre d’essais de Dudenhofen, Allemagne : mise au point châssis pour peaufiner le compromis confort/tenue de route

*Laboratoire CEM de Rüsselsheim : résistance aux ondes électromagnétiques

 

opel_506564.jpg?itok=NMa1503I

opel_506568.jpg?itok=9p390pHe

opel_506567.jpg?itok=ZvB3Afwp

opel_506633.jpg?itok=y_Pr9qXb

opel_506629.jpg?itok=fZnfGDdH

opel_506626.jpg?itok=y3rGyNNl

opel_506628.jpg?itok=rP-JKzWt

opel_506576.jpg?itok=xHhssKSy

opel_506573.jpg?itok=v7bZdRq-

opel_506561.jpg?itok=T2zQ2wqE

 

https://fr-media.opel.com/fr/t [...] 3%A9ration

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • mike29b a épinglé sujet
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Partager



Corsa
×
×
  • Créer...