Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

[Topic Officiel] Actualités DS (Gamme, Chiffres, Informations)


TDPeugeot

Messages recommandés

  • Réponses 597
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Oui ! Et pas qu'Audi.

 

Mercedes accusé de manipulation des prix par les autorités chinoises

http://www.latribune.fr/actual [...] -prix.html

 

 

Chine : vastes enquêtes antimonopole sur un millier d'entreprises automobiles

http://www.latribune.fr/entrep [...] biles.html

 

 

Audi acceptera les sanctions chinoises... pour cause de prix élevés

http://www.latribune.fr/entrep [...] leves.html

 

 

La rentabilité en Chine de VAG va drôlement reculer. Surtout que la Chine va priver Volkswagen/Audi d'équiper les officiels chinois comme c'est le cas depuis un moment. La roue tourne !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

La version de equipament Elegant de la DS 5LS a considérablement plus equipament que la version de base (Progress) de l'Audi A3.

 

La version de l'Audi equivalent à la Elegant de la DS est la Audi A3 Confort qui coûte 248,800 Yuan (30755€).

 

La version Elegant de la DS avec le 160 THP coûte 184.900 Yuan (22856€).

 

C'es une difference de près de 8.000€ !!

 

Et n'oubliez pas que ces prix de l'Audi sont pour la version hatchback et pas la sedan. La A3 sedan sera plus cher que la version hatchback comme en Europe.

 

 

C'est une différence très considérable. Les Allemands veulent voler les pauvres Chinois.

 

 

Ah oui donc grosse différence de prix...

 

Mais bon, avec 284000 ventes d'Audi pour les 7 mois 2014 contre le démarrage DS avec 11000 ventes, PSA est bien obligé d'être encore mesuré sur les tarifs de sa marque premium.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci ! La création d'une marque est assez passionnante je trouve. :jap: Bon il est langue de bois sur la deception des ventes de la DS4 et son positionnement bancal.

 

 

 

 

 

Interview d'Yves Bonnefont, directeur de la marque DS

 

http://www.largus.fr/images/images/Yves_Bonnefont_1.jpg

Yves Bonnefont : "D'entrée de jeu, nous évitons l'écueil de construire depuis une feuille blanche."[h2]Comment transformer la ligne DS de Citroën en marque premium? Interview exclusive d'Yves Bonnefont, directeur de la marque DS.[/h2]

 

 

[h2]Page 1Interview d'Yves Bonnefont[/h2]

 

Alors qu’il prenait les rênes de PSA au début de cette année, Carlos Tavares a annoncé sa volonté de faire de DS une marque à part entière. Il a revu l’organigramme du groupe et créé un nouveau poste de directeur général de la marque DS, confié à Yves Bonnefont (lire biographie). Ce dernier s’est confié à L’argus et explique le défi qu’il a à relever.

 

http://www.largus.fr/images/images/txt_DS3_2.jpgQuels ingrédients faut-il réunir pour créer une nouvelle marque?

Il faut le client. Tout part de lui. La ligne DS a séduit près de 500 000 acheteurs dont 62% n’étaient pas des clients du groupe. Elle a ainsi attiré chez PSA 300 000 nouveaux clients qui ont une attente particulière. Nous avons intérêt à les servir avec une marque dédiée dans laquelle ils vont se reconnaître.

 

 

 

A la lumière des dernières « nouvelles marques » qui se sont lancées (Lexus, Infiniti, Dacia…), quels sont les écueils à éviter ?

http://www.largus.fr/images/images/txt_DS_World_1.jpg D’entrée de jeu, nous évitons l’écueil de construire depuis une feuille blanche en nous appuyant sur un héritage qui aura 60 ans l’année prochaine. La marque se réfère à la DS d’origine, lancée en 1955. Nous avons la chance de pouvoir commencer avec un départ lancé, grâce au réseau de Citroën, à un parc installé et des clients que nous connaissons que nous pouvons interroger. Il a fallu près de 10 ans à Infiniti, pour franchir le cap des 100 000 voitures vendues dans le monde, alors que trois après son lancement, la ligne DS totalisait 125 000 ventes. Entre l’Audi 80 et le lancement de l’A3, il s’est écoulé 20 ans. On sait que l’aventure dans laquelle on s’engage est un voyage de vingt ans.

 

 

Les clients qui achètent aujourd’hui une DS, font ils le lien avec l’ancienne DS ?

 

http://www.largus.fr/images/images/txt_DS_du_General_de_Gaulle.jpghttp://www.largus.fr/images/images/txt_DS5_2.jpgDe manière générale, oui. En France, l’héritage reste très présent dans les esprits. Dans la DS d’aujourd’hui, on retrouve beaucoup des valeurs de la DS d’origine, laquelle, par son style, était révolutionnaire, c’était alors un OVNI. C’est bien sûr différent en Chine. C’est pourquoi nous devons expliquer à nos clients chinois le lien existant entre la DS d’aujourd’hui et la voiture des années 1950-1960. Nous venons ainsi de faire une tournée dans les grandes villes du pays, avec la DS du Général de Gaulle, pour commémorer les cinquante ans de la reconnaissance de la Chine par la France.

 

“Aujourd’hui, notre notoriété se fait au travers de nos voitures, pas au travers de la marque.”

 

 

Tout le monde ne connaît pas l’ancienne DS, notamment les jeunes, même en France. Quelle est aujourd’hui la notoriété de DS ?

Aujourd’hui, elle se fait au travers de nos voitures, pas au travers de la marque. DS3 est bien connu mais DS, en tant que marque, a moins de 100 jours. Notre notoriété est très différente d’un pays à l’autre. En France, elle est forte, environ 70% (contre 90% pour Citroën). Elle se développe en Grande-Bretagne mais elle est encore limitée dans les autres pays d’Europe et à l’international lointain. On a encore beaucoup de travail à faire pour la développer.

 

 

Qui benchmarkez-vous : Mini, Fiat 500, le premium allemand… ?

http://www.largus.fr/images/images/txt_DS_world_3_2.jpgNous avons notre propre territoire. Nous ne voulons pas copier qui que ce soit parce que cela n’a pas de sens stratégique. Notre territoire, c’est celui du design, de la mode, du savoir –faire des maisons de luxe parisiennes reconnues partout dans le monde (comme Vuitton ou Chanel). Dans ce domaine, personne ne peut nous copier. Nous misons sur le raffinement et l’attention au détail qui se retrouvent dans la qualité des matériaux. En matière de confort, nos voitures allient dynamisme (toutes les DS sont bien motorisées) et confort intérieur (siège et suspension). Remarquez que nous avons amélioré ce point sur DS 5 parce que les clients considéraient que nous n’étions pas dans l’ADN de la DS d’origine.

 

 

Pour faire connaître ces valeurs et ce passé, il faut beaucoup communiquer. Que représente un tel budget ?

Des investissements importants seront réalisés. Dans les différents pays du monde, les dépenses en communication représentent environ deux fois la part de marché visée. Lancer DS est moins difficile et moins coûteux que de lancer une marque qui n’a pas de racines solides : il suffit de dire ce que l’on est.

 

 

“Une marque premium étant plus rentable qu’une marque généraliste, dans le futur, DS sera plus rentable que Peugeot et que Citroën.”

 

 

DS est-elle aussi structurée comme un centre de profit au sein de PSA ?

Bien sûr. Je rends compte au comité exécutif des résultats économiques de la marque DS. Tous les mois, lorsque l’on examine les résultats du groupe, il y a trois compte de résultat, celui de Peugeot, celui de Citroën et maintenant, celui de DS.

 

Quelle est la contribution de la marque DS aux résultats financiers de PSA ?

Elle est positive. Une marque premium étant plus rentable qu’une marque généraliste, dans le futur, DS sera plus rentable que Peugeot et que Citroën.

 

 

Comment la gamme va-t-elle évoluer?

 

http://www.largus.fr/images/images/txt_DS4_4.jpghttp://www.largus.fr/images/images/txt_DS5_1.jpgCette marque est composée de deux gammes. La première, comprenant DS3 (et sa version cabrio), DS4 et DS5 a permis de lancer la marque en Europe. La seconde qui servira le développement international de la marque, comprend la DS5 LS que l’on lance d’abord en Chine, la DS6 et d’ici à 2017, trois autres véhicules. Puis, entre 2018 et 2020, nous lancerons cinq nouveaux véhicules. La marque DS aura alors six modèles, dans six segments, que l’on trouvera partout dans le monde. Ce qui veut dire que nous doublerons la gamme en Europe et en Chine.

 

 

On a parlé d’un SUV et d’hybride plug in sous la marque DS. Que pouvez-vous nous en dire?

Je ne peux pas donner davantage d’information sur le plan produit. Le groupe a annoncé le développement de produit plug in qui sera bien sûr présente sur les DS.

 

 

Les DS5LS et DS6WR, conçues pour la Chine, pourraient-ils être marginalement vendus en Europe ?

 

http://www.largus.fr/images/images/txt_DS5LS.jpghttp://www.largus.fr/images/images/txt_DS6WR.jpgIls ont d’abord été conçus pour le marché chinois, ce qui veut dire qu’ils sont en « motorisation essence » seulement et en « boite automatique », comme le monde entier hors d’Europe. C’est pourquoi, nous allons utiliser ces véhicules pour faire de la croissance internationale.

 

“Il serait naturel que le groupe PSA réalise à terme 10% de son volume mondial avec la marque premium DS, soit entre 300 000 et 400 000 unités.”

 

A terme, quel volume mondial de ventes visez-vous ?

http://www.largus.fr/images/images/txt_Yves_Bonnefont_2.jpg Le premium représente à peu près 10% du marché global. Sur les 80 millions de véhicules vendus dans le monde, 8 millions sont des véhicules premium. Il serait naturel que le groupe PSA réalise à terme 10% de son volume mondial avec la marque premium DS, soit entre 300 000 et 400 000 unités. Notre usine chinoise de Shenzhen, qui est aux standards du groupe, devrait pouvoir assembler 200 000 véhicules par an. L’année dernière, 85% de notre volume avait été réalisé en Europe. Mon objectif, d’ici à 2016, c’est d’équilibrer les ventes entre l’Europe et le reste du monde et d’atteindre 50/50.

 

En Europe, comment la marque DS sera-t-elle distribuée ?

Nous allons utiliser trois formats. Le DS Salon sera le plus courant, il s’agira d’une zone dédiée à l’intérieur d’une concession Citroën. La zone DS, également aménagée l’intérieur d’une concession Citroën, disposera d’un sol et d’un éclairage particulier. Enfin, le DS Store qui sera implanté dans une cinquantaine de grandes villes d’Europe, sera entièrement dédié à la marque. Ses standards qui sont en train d’être définis pour l’Europe, ne seront pas très différents de ceux en Chine.

 

 

Le DS World ouvert à Paris préfigure-t-il les futures concessions DS ?

http://www.largus.fr/images/images/txt_DS_World_4.jpg C’est un lieu de vente mais c’est aussi un lieu d’exposition d’œuvres d’artistes. La marque est dans l’avant-garde, le design, et on veut la nourrir de cet environnement d’artistes. Nous voulons avoir une sorte de synergies entre ce lieu et de jeunes artistes créateurs. Dans les concessions DS en Chine, on retrouve la même ambiance générale, dans le mobilier, les éclairages et un espace consacré à l’héritage. Il en sera de même en Europe.

 

Quel est le calendrier de mise aux normes du réseau?

http://www.largus.fr/images/images/txt_Yves_Bonnefont_5.jpg Tout sera mis en place au cours des trois ou quatre prochaines années. Il est très probable que, dans un premier temps, les ateliers seront communs pour des raisons d’efficacité. Mais ils devront offrir une qualité d’accueil et de service à la hauteur des attentes de la clientèle. Cela suppose une amélioration de notre qualité de service, c’est à quoi nous travaillons, notamment au travers de « Citroën et Vous ».

 

 

DS n’est-elle pas une marque taillée pour affronter le marché américain ?

Avant d’aller là-bas, iI nous faut d’abord terminer le redressement de PSA. Lorsque l’Amérique du Nord viendra sur la table, cela aurait du sens d’y aller avec la marque DS. D’ici là, nous irons sur des marchés d’opportunité comme l’Amérique latine, le Moyen-Orient ou la Russie et nous pourrons utiliser nos capacités chinoises pour servir les autres marchés de la zone Asie.

 

 

Une implantation industrielle au Brésil, où se développe une classe moyenne et où PSA possède déjà des usines, aurait-elle du sens?

Il n’est pas facile de répondre aujourd’hui à cette question compte tenu des incertitudes qui planent en Amérique Latine. Nous serons pragmatiques. Dès l’instant où nous aurons où nous aurons un marché suffisant et où l’on trouvera un modèle économique et une rentabilité suffisante, le groupe y investira pour développer sa marque premium.

 

 

“Chaque fois que l’on lance des produits nouveaux, le marché réagit positivement.”

 

http://www.largus.fr/images/images/txt_Yvesz_Bonnefont_9.jpgRevenons à l'Europe. Les ventes de DS y ont reculé de 21% au cours du premier semestre 2014. Pourquoi?

La dynamique du premium a été moins forte que celle des marques généralistes. Le marché couvert par DS recule de 2% en Europe et de 15% en France. D’autre part, la base de comparaison de l’année dernière était élevée. Enfin, nous nous sommes concentrés sur les canaux particuliers et les canaux les plus rentables en B to B en réduisant le business toxique. Chaque fois que l’on lance des produits nouveaux, le marché réagit positivement. Ainsi, les productions de la DS3 Dark Rose (350 exemplaires) et de la DS3 Cabrio Racing (100 exemplaires) se sont vendues en quelques semaines. La DS5 180 Blue Hdi réalise un excellent démarrage. Nous allons multiplier ces éditions limitées qui correspondent aux valeurs de la marque avec un aspect exclusif.

 

 

N’êtes-vous pas déçu par les ventes de DS4 ? http://www.largus.fr/images/images/txt_DS4_1.jpg

Non, c’est un modèle coincé entre DS3 notre voiture phare et DS5 notre vaisseau amiral. Mais elle n’a rien à envier aux meilleurs premiums. C’est une voiture qui a beaucoup de potentiel.

 

 

 

 

http://www.largus.fr/images/images/txt_DS_UK.jpg

Comment expliquez-vous le succès de DS en Grande-Bretagne ?

Il y a une tradition en Angleterre de véhicules premium avec Mini, Jaguar, Land Rover…Une sorte d’alchimie s’est faite entre les anglais et la DS3 qui sont amoureux du modèle. Les anglais qui ont la Mini, adhèrent naturellement à un segment B compact premium.

 

 

Marque premium, DS n’a-t-elle pas vocation à être vendu aux entreprises ?

Ce qui a fait le succès de DS aujourd’hui, c’est le marché des particuliers. Le marché du BtoB est un marché d’opportunités pour nous sur lequel nous allons travailler. Ce sera un vecteur de croissance très intéressant pour nous.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Article très intéressant.

 

France j'ai vraiment besoin d'une marque de voitures haut de gamme.

 

Parmi les principales pays de fabrication de voitures, la France était le seul sans une marque de voitures haut de gamme.

 

La Panhard était le dernier fabricant français de voitures premium.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas de DS6 prévue en Europe :L

 

[h2]La marque haut de gamme DS de PSA comptera à terme six voitures[/h2]

Reuters le 04/09/2014 à 18:470

 

 

Share on linkedin Share on viadeo

http://s.brsimg.com/static-1409849723/cache/i/content/6/4/c/64cf805f7f6912a9abd869ea989221e3-0-628-441-4036472.jpg

LA MARQUE DS COMPTERA À MOYEN TERME SIX VOITURES

VELIZY (Yvelines) (Reuters) - PSA compte porter à moyen terme sa gamme DS à six voitures, contre trois actuellement, en Europe et en Chine, afin de profiter de l'engouement actuel pour le segment premium, a déclaré jeudi le directeur général de la marque.

"Notre objectif est d'avoir six véhicules à moyen terme pour chaque grande région", a indiqué Yves Bonnefont à des journalistes en marge de la présentation du concept car "Divine DS", qui réunit les nouveaux codes de la marque.

La stratégie du groupe consiste aujourd'hui à concevoir des modèles mondiaux, mais les six véhicules sur le marché européen ou chinois ne seront pas forcément tous similaires, à l'instar de la petite DS3, disponible uniquement en Europe, ou du 4x4 DS6, qui sera lancé en Chine à la fin du mois.

"Nous n'avons pas l'intention à l'heure actuelle d'avoir la DS6 en Europe", a dit Yves Bonnefont, ajoutant que la contribution de la marque DS à la rentabilité du groupe PSA était "positive".

(Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les annonces se multiplient mais laissent une part de flou :p

 

http://www.usinenouvelle.com/a [...] rd.N282289

 

 

 

[h1]Avec DS, PSA vise aussi l'Amérique du Nord[/h1]

Par Pauline Ducamp - Publié le 04 septembre 2014

 

http://www.usinenouvelle.com/mediatheque/5/5/8/000208855_5.jpg

[h1]

[/h1]

La marque premium de PSA a présenté son manifeste stylistique, le concept Divine DS en vue du Mondial. DS se positionne comme une marque globale, à la conquête de la Chine, de la Russie et pourquoi pas des États-Unis.

Cent jours après sa création officielle en tant que marque, DS affiche clairement ses ambitions. Lors de la révélation de son manifeste stylistique Divine DS, ce jeudi 4 septembre, Yves Bonnefont, le directeur de la quatrième marque française, a inscrit DS dans une stratégie de conquête mondiale. "DS est une marque mondiale, qui a vocation à être vendue dans les 200 plus grandes villes du monde hors d'Europe. C'est l'un de nos deux principaux axes de développement" a indiqué Yves Bonnefont.

Parmi ces deux cent villes se trouvent des mégapoles asiatiques, moyen-orientales mais aussi nord-américaines. "Nous en avons identifié plusieurs", explique Yves Bonnefont avant de tempérer : "mais PSA doit d'abord finir son redressement. Ensuite seulement nous pourrons songer à une arrivée en Amérique du Nord". PSA n'est pas présent sur ce continent, gros consommateur de véhicules premium avec la Chine. Mais s'il rentre sur ce marché, le groupe français le fera via DS.

EXPORTER DE LA CHINE VERS LA RUSSIE

La Russie est aussi vue comme un axe de développement pour la marque premium. Sa proximité avec la Chine permettrait en effet l'importation de véhicules depuis l'usine DS de Shenzhen, comme l'évoquait récemment Yves Bonnefont dans une interview au magazine L'Argus.

Une marque mondiale signifie aussi des modèles mondiaux. Avec l'arrivée de Carlos Tavares, DS a abandonné la stratégie des véhicules régionaux pour concevoir des modèles globaux, "A terme nous aurons six modèles, dans chaque segment en croissance sur le marché premium" a défini Yves Bonnefont. Le patron de DS n'a cependant toujours pas précisé quand on verrait le premier véhicule uniquement basé en Europe.

Pauline Ducamp

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.turbo.fr/actualite-automobile/725105-mondial-paris-2014-citroen-ds-divine-concept/

 

[h1]DS Divine Concept : lancement de la 3ème marque du groupe PSA ![/h1]

 

 

http://1.im6.fr/0053005105341892-c1-photo-stephane-capela-turbo-fr.jpg

 

 

Par Stéphane Capela

Publié le Jeudi 4 Septembre 2014

 

 

 

http://img.turbo.fr/015200BE07596347-c1-photo-mondial-paris-2014-ds-divine-concept.jpg

 

Après Peugeot et Citroën, voici DS la nouvelle marque haut de gamme du groupe PSA. Une nouvelle ère symbolisée par le concept Divine, flamboyant coupé qui laisse augurer des modèles à venir. Le début d'une divine idylle ?Premier modèle de la gamme à recevoir le sigle DS au lieu des chevrons Citroën, le concept Divine vient d'être officiellement dévoilé à la presse.

 

Certains la voient comme la remplaçante de l'actuelle Citroën DS4. Mais ne vous y trompez pas, ce concept DS Divine n'est qu'une étude de style destinée à présenter les futurs codes stylistiques qu'adoptera la marque haut de gamme de PSA sur les modèles à venir.

 

CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER TOUTES LES PHOTOS DE LA DS DIVINE CONCEPT

 

Long de 4,21 m et large de 1,98 m pour 1,35 m de haut, le concept DS Divine possède d'ailleurs une silhouette bien trop sportive pour jouer le rôle de remplaçante de la DS4. On sait également que celui-ci dissimule sous son capot un 1.6 THP de 270 ch.

 

Pour plus de détails, il faudra patienter jusqu'à demain pour la parution du communiqué de presse officiel. Autrement, rendez-vous en octobre pour découvrir ce concept DS Divine au Mondial de Paris !

 

 

http://img.turbo.fr/03C0021C07596339-c2-photo-oYToyOntzOjE6InciO2k6OTYwO3M6NToiY29sb3IiO3M6NToid2hpdGUiO30%3D-mondial-paris-2014-ds-divine-concept.jpg

 

http://img.turbo.fr/03C0021C07596343-c2-photo-oYToyOntzOjE6InciO2k6OTYwO3M6NToiY29sb3IiO3M6NToid2hpdGUiO30%3D-mondial-paris-2014-ds-divine-concept.jpg

 

http://img.turbo.fr/03C0021C07596337-c2-photo-oYToyOntzOjE6InciO2k6OTYwO3M6NToiY29sb3IiO3M6NToid2hpdGUiO30%3D-mondial-paris-2014-ds-divine-concept.jpg

 

http://img.turbo.fr/03C0021C07596345-c2-photo-oYToyOntzOjE6InciO2k6OTYwO3M6NToiY29sb3IiO3M6NToid2hpdGUiO30%3D-mondial-paris-2014-ds-divine-concept.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve cela complètement con de l'avoir présenté avant le mondial..

Mais bien sûr que non, c'est toi qui n'y connais rien !!!! :roll:

 

Il est bien évident qu'il faut médiatiser cette présentation AVANT le Mondial, pour ameuter un maximum de curieux sur le stand !!! Je trouve au contraire judicieux d'avoir attendu la rentrée, et le retour des gens à la réalité, avant de lancer le truc pour attirer l'attention d'un maximum d'oreilles !! de plus on est juste un mois avant l'ouverture du Mondial. C'est plutôt bien vu, au contraire :oui:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais bien sûr que non, c'est toi qui n'y connais rien !!!! :roll:

 

Il est bien évident qu'il faut médiatiser cette présentation AVANT le Mondial, pour ameuter un maximum de curieux sur le stand !!! Je trouve au contraire judicieux d'avoir attendu la rentrée, et le retour des gens à la réalité, avant de lancer le truc pour attirer l'attention d'un maximum d'oreilles !! de plus on est juste un mois avant l'ouverture du Mondial. C'est plutôt bien vu, au contraire :oui:

 

 

Evidemment.

 

Mais il n'y a pas encore "stratégie marketing" en 3e ... fanauto83.gif.1c9a2f99e3fc88e3f1c7fcf97da7cd7f.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, bonne opé de comm, et en plus elle sera exposé dimanche au concours d'élégance à Chantilly

 

 

 

Merci, je ne savais pas, on aura de belles photos je pense. Un vrai bon ciblage de la marque DS en France aussi.

 

De toute façon, DS présente en force au salon de Genève avec sa DS 5LS et bientôt à Paris, on sent bien que DS la marque est quasiment lancée en Europe. Mais il faut tester la réaction du public premium dans ces salons européens. :jap:

 

//www.youtube.com/embed/JL4-WspJi8k

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.caradisiac.com/Video-DS-Divine-DS-nous-etions-a-la-presentation-officielle-97241.htm

[h1]Vidéo - DS Divine DS : nous étions à la présentation officielle[/h1]

 

21.jpg

 

par Olivier Pagès Le 05 Septembre 2014 à 13h28

 

 

 

Un mois avant l’ouverture du prochain Mondial de Paris, nous avons découvert en avant-première le nouveau concept DS dénommé « Divine DS ». Le constructeur tricolore confirme ainsi sa volonté de s’affirmer comme le porte-drapeau du savoir-faire français.

S1-Video-DS-Divine-DS-nous-etions-a-la-presentation-officielle-330207.jpg

 

 

Depuis le 1er juin dernier, DS est devenue une marque à part entière. Cette volonté de s’émanciper de Citroën s’illustrera clairement lors du prochain Mondial, par deux stands distincts. Si la firme aux chevrons mettra en avant sa nouvelle gamme essentielle illustrée par la C4 Cactus, la filiale DS mettra l’accent sur le luxe avec un nouveau concept portant l’appellation pompeuse de Divine DS.

S1-Video-DS-Divine-DS-nous-etions-a-la-presentation-officielle-330200.jpg

S1-Video-DS-Divine-DS-nous-etions-a-la-presentation-officielle-330201.jpg

Ce concept-car se remarque immédiatement par sa face avant particulièrement expressive. Elle se compose de la nouvelle calandre de la marque « DS Wings », inaugurée sur les DS chinoises DS 5LS et DS 6, qui évolue pour l’occasion en étant plus verticale. Une verticalité exigée désormais par la norme de crash-tests piétons mais également par sa vocation haut de gamme à l'image des celles des Audi et Lexus. L’autre spécificité réside dans la signature visuelle unique composée d’optiques full LED laser avec clignotants à défilement dont certains éléments seront déjà présents sur la prochaine DS3 restylée, présentée au Mondial. Contrairement à la DS4 et son architecture haute, ce concept (4,21 m de long) qui pourrait préfigurer la future compacte de la marque est particulièrement bas en dépit de sa largeur exagérée (1,98 m). Si l’avant joue la carte des lignes tendues, l’arrière prône la rondeur de ses formes avec un élément stylistique marquant : des écailles qui recouvrent le coffre mais également l’habitacle. Là aussi, les designers ont particulièrement travaillé les feux composés de LED implantés sous de petites écailles escamotables.

S1-Video-DS-Divine-DS-nous-etions-a-la-presentation-officielle-330202.jpg

S1-Video-DS-Divine-DS-nous-etions-a-la-presentation-officielle-330203.jpg

Les 4 portes en élytre à ouverture antagoniste laissent un libre accès à un habitacle où règne indéniablement une atmosphère unique. Véritable vitrine de l’élégance à la française, la Divine DS propose trois ambiances intérieures interchangeables en 15 minutes. La première « TheMale », très masculine, est une alliance entre fibre de carbone et cuir patiné. La seconde « Fatale Punk » est faite de cuir matelassé noir avec des cristaux Swarovski inscrustés. Enfin, la troisième, celle que nous avions sous les yeux se nomme, la « Parisienne Chic ». Elle mêle du cuir pleine fleur de couleur ivoire à du satin de soie plissé et brodé dans les panneaux de portes réalisés par la maison de broderie Lesage, mondialement connue.

Ces éléments de raffinement n’excluent pas un haut niveau de technicité avec un écran tactile haute définition de plus de 10 pouces implanté à la place du rétroviseur central qui relaie les images de la caméra de recul. Face à lui, le conducteur dispose d’un affichage tête haute ainsi qu’une instrumentation tridimensionnelle.

Enfin, sous le capot, on retrouve un moteur bien connu puisqu’il s’agit du 1.6 THP de 270 ch qui équipe le Peugeot RCZ-R.

Au final, cette Divine DS est réussie même si on peut lui reprocher un certain classicisme dans ses lignes. Certains détails particulièrement travaillés laissent présager un futur prometteur pour la marque DS, dont l’avenir passe en grande partie par la Chine. Si vous avez craqué pour cette Divine DS, vous pourrez l’observer en avant-première ce week-end au concours d’élégance de Chantilly (60), puis à l’occasion du Mondial de Paris, dans un mois.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il suffit de regarder tous les concepts français: DeZir => on attend toujours, DS9 => jamais, HX1 => non plus, Exalt => pareil, etc ...

 

 

DS9 jamais ? Exalt jamais ?

 

Tu n'es qu'un troll, tu le prouves tous les jours. Ta désinformation à 2 balles, tu te la gardes et tu vas faire tes devoirs. Ca sera mieux. :o

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Nou614yL

 

DS9 jamais ? Exalt jamais ?

 

Tu n'es qu'un troll, tu le prouves tous les jours. Ta désinformation à 2 balles, tu te la gardes et tu vas faire tes devoirs. Ca sera mieux. :o

 

 

Moi troll, mais si c'est le cas tu es roi des trolles alors :lol:

Tu devrais aller travailler un peu, ça te cultiverait....

 

DS9 jamais, c'est même le DG de DS qu'il l'a annoncé.

Je montrais seulement que beaucoup de concepts cars français ne voient jamais le jour, à comparaison des autres marques... C'est toi qui déforme les propos Laurent. :o

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20140904trib000847441/ds-passe-le-cap-des-500.000-ventes.html

[h1]DS passe le cap des 500.000 ventes[/h1]http://static.latribune.fr/article_page/394376/ds-concept.jpg

Le concept car DS Divine. (Crédits : DR)

 

Alain-Gabriel Verdevoye, à Vélizy | 04/09/2014

 

Le label « premium » de PSA présente ce jeudi un concept, la Divine, censé illustrer ce que seront les codes stylistiques des DS à l’avenir. Une illustration de l’ « élégance à la française ». La marque franchira à la fin du mois le cap des 500.000 ventes depuis 2010. Mais, sur le seul premier semestre 2014, les volumes ont fléchi.

 

 

Il s'appelle Divine. En toute simplicité. Ce concept de coupé quatre portes compact est censé illustrer les codes stylistiques des futures DS. Le label « premium » de PSA présente à quelques journalistes ce jeudi le prototype de salon qui trônera au Mondial de l'automobile parisien début octobre et se veut le manifeste de l' « élégance à la française » dans l'automobile. Une façon de fêter le cap des 500.000 ventes de DS au cumul depuis 2010, qui sera franchi à la fin du mois, ainsi que l'indépendance de la marque d'avec Citroën actée au printemps dernier.

« Nous avons aujourd'hui trois produits en Europe dans notre gamme, mais nous en aurons six à terme », explique Yves Bonnefont, Directeur général de DS.

Le patron du label reconnaît qu'on en est au début seulement de l'aventure DS : « ça prend 10 à 20 ans pour créer une marque de haut gamme ». Carlos Tavares, le président du groupe PSA, ne dit pas autre chose quand il répète que Volkswagen a mis plusieurs décennies pour imposer Audi dans le monde du « premium ».

« Le rythme est jusqu'à présent plus rapide que celui d'autres marques », insiste toutefois Yves Bonnefont.

Aujourd'hui, le problème de DS est là : la nouvelle marque chouchoutée par Carlos Tavares n'est pas encore reconnue comme label « haut de gamme » par les clients. Et de loin. Malgré les progrès, la finition des véhicules reste trop proche de celle des Citroën. La technologie demeure similaire, tout comme les mécaniques. Difficile dans ces conditions de jouer dans la cour d'Audi, BMW, Mercedes, Volvo. Mais Yves Bonnefont le promet :

« à l'avenir, les composants seront plus différenciés et spécifiques à DS ».

 

 

http://static.latribune.fr/article_content/394375/ds-concept.jpg[h2]Priorité à la Chine[/h2]

Autre écueil : DS avait lancé en Europe de façon très rapprochée une rafale de véhicules en 2010 (DS3) et 2011 (DS4 et DS5)... Et puis plus rien, à part une DS3 à capote en toile repliable (début 2013). Fâcheux, alors que DS réalise encore aujourd'hui 80% de ses volumes sur le Vieux continent. Ensuite, la priorité a été en fait... donnée à la Chine. Mais la co-entreprise chinoise CAPSA n'a démarré sa production à Shenzhen qu'il y a moins d'un an.

De fait, la Chine a le monopole des nouveautés aujourd'hui, au détriment de l'Europe ! La DS 5LS a été la première voiture spécifiquement dessinée pour le marché chinois, avec sa carrosserie à quatre portes et coffre séparé, rallongée à 4,70 mètres pour donner plus de place aux passagers arrière, une habitabilité très prisée en Chine. Cette DS 5LS a été commercialisée le 28 mars 2014 uniquement dans l'ex-Empire du milieu. Elle n'est pas prévue a priori sur le Vieux continent.

Et, le 27 septembre prochain, la firme lancera un « SUV » cossu inédit, le DS 6WR, un modèle également conçu pour la Chine. DS lancera encore une nouvelle voiture en 2015 dans le pays. Puis arrivera l'année suivante une limousine de très haut de gamme. Tous ces véhicules seront industrialisés à Shenzhen, où les capacités de production annuelles frisent les 200.000 unités.

 

[h2]Ventes semestrielles en chute[/h2]

Résultat : la firme décolle en Chine, mais avec des volumes encore faibles qui ne compensent pas la chute en Europe faute de nouveautés. En outre, l'accueil a été fort mitigé pour la compacte DS4, trop proche d'une Citroën C4, ainsi que pour la moyenne supérieure DS5, un peu bizarre dans ses lignes et son concept qui ne s'est pas imposé. DS a vu ses ventes fléchir au premier semestre de 9,6% à 63.789 unités dans le monde. Et, sur la seule Europe, le label « premium » reculait carrément de 21%. Pas terrible.

En France, la citadine DS3 n'était que la 23ème voiture la plus populaire au premier semestre (10.272 immatriculations). La compacte DS4 parvient à la 43ème place à peine (5.176) derrière des concurrentes étrangères comme les Audi A3, BMW 1, Mercedes A et B. La DS5 de gamme moyenne supérieure arrive, elle, à la 73ème place (3.108), très loin des Audi Q3 et A4, BMW 3, Mercedes C. Le pari de DS n'est donc pas encore gagné.

Mais, désormais, « les voitures seront toutes à vocation mondiale », souligne Yves Bonnefont. Elles pourront donc être vendues sur toutes les parties du monde. Le dirigeant de DS estime même que la marque pourrait un jour marquer le retour de PSA... aux Etats-Unis, où il ne vend plus rien depuis le début des années 90.

« La question de l'Amérique du nord viendra un jour sur la table », précise-t-il prudemment.

« En 2016, 50% des ventes de DS se feront hors d'Europe », pronostique-t-il.

 

La route sera longue. Mais, fort du succès des marques de luxe tricolores dans d'autres domaines que l'automobile, PSA ne voit pas pourquoi, dans ce secteur, les produits français ne perceraient pas à leur tour dans le « premium ». Un beau pari, en tous cas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Laurent il faut changer d'année.

 

Ce concept est joli, mais jamais il sera une voiture de série malheureusement...

 

C'est vrai que le PSA ne jette pas sur le marché beaucoup de concepts, mais ce qui est normal en raison de difficultés financières de la entreprise.

 

Une chose est de dessiner une voiture et la présenter à salon de l'automobile, l'autre est la production en série.

 

J'ai été très déçu que le fantastique concept Revolte jamais dû être mis sur le marché.

 

Mais je pense sérieusement la nouvelle DS4 / 5 sera basé sur ce concept Divine.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La Alfa Romeo n'est pas mort, ils ont des plans pour plusieurs modèles dans les années à venir, la Alfa Romeo sera un concurrent majeur pour la DS.

 

 

Franchement, je le souhaite ! Les derniers chiffres en Italie donnent Alfa Roméo nettement ... derrière Lancia. Qui est loin d'être une marque flamboyante.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les ventes de la Alfa sont faibles, mais la marque a des plans concrets.

 

Vous pouvez le voir ici: http://www.carmagazine.co.uk/N [...] olverleaf/

 

8 nouveau modèles jusqu'à 2018, nouvelle plate-forme RWD, lancement de la marque officiellement en USA. C'est un énorme investissement.

 

Malheureusement, la Lancia oui c'est mort. La FIAT-Chrysler Group n'a pas plans pour cette marque dans les années à venir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • mike29b a modifié le titre en [Topic Officiel] Actualités DS (Gamme, Chiffres, Informations)
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
  • Créer...
Aller en haut de page