Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

[BMW M550i xDrive G30] Balle au centre, on recommence


Messages recommandés

  • Réponses 200
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Désolée de la (trop) longue attente.

 

Ok, here we go

 

Alerte au lecteur: Tout ce que je vais écrire n'engage que moi, ma perception, mon feeling. Cela correspond à mon expérience, ce que je recherche, ou pas dans une voiture. C'est fatalement personnel, évidemment. Je vais essayer de respecter ce ma maman m'a dit: "on ne dit pas c'est nul, on dit je n'aime pas" :)

Je ne suis pas un journaliste, je ne suis pas un pilote pro, je suis juste un amateur de voitures qui s'est fait plaisir de multiples façons, y compris sur circuit. Donc pardonnez mes imperfections et potentielles erreurs, je ne suis pas infaillible.

 

Il y aura plusieurs parties, j'essaye de tout poster d'un coup.

 

 

Avant de commencer, je tiens à préciser que je vais comparer cette M850i par rapport à ma M550i (forcément). J'ai configuré la M850xi comme je l'achèterais, et j'ai comparé le prix par rapport à la mienne. La M850xi est presque 40% plus chère que la mienne... Énorme. Gardez ceci à l'esprit pour pondérer mes commentaires faits indépendamment du prix.

 

 

5BA35688-4948-4619-93E7-839A5BD9BB3C.jpg

 

 

Moteur/boîte

 

Je vais y aller dans l'ordre, mais lequel? Bon, on va faire simple, c'est une BMW donc on commence par l'ensemble moteur/boîte.

Alors quand j'ai reçu la voiture, j'ai cru qu'elle avait 0km. Elle tirait moins que la mienne et, surtout, une montée aux Paccots (une station de basse altitude où j'emène ma fille tous les jours à son école) et elle puait la paraffine brûlée. Mode honte de faire mal à une voiture pas rodée. En réalité, je vérifie, et... elle a plus de 5'000km au compteur! La pauvre, on ne lui a jamais fait mal? Bon ben ok, je m'y colle alors...

 

Elle crache quand même 70CV de plus que la mienne, donc j'ai un poil l'intention de les trouver. Et après deux jours et plusieurs centaines de km, elle tire enfin. C'est un missile sol-sol. Elle arrache vraiment fort, surtout que la motricité est impériale.

 

La réactivité moteur est extrême, encore mieux que sur la mienne, et le châssis hyper dur renforce cette impression.

 

La boîte se comporte exactement comme la mienne. L'étagement me semble identique. Rien à dire. La boîte est en prise directe très tôt et elle est largement plus agréable que la DKG de la M3 F80 tout en étant aussi rapide.

 

Niveau moteur, les 70CV de plus (530 vs 460) viennent presque sans contre-partie. Ca charge plus fort, et plus bas. Ensuite, gros effet turbo, c'est impressionnant mais quand même inquiétant sur surface glissante et hors ligne droite. Ca pousse sans jamais s’essouffler jusqu'au limiteur de régime. Rien à dire, vraiment, c'est de l'extrême, et ça fait du bien. La M550i ne démérite pas, cela dit, et la reprendre ne me laisse pas trop sur ma faim, donc ça va.

 

Je n'aime pas du tout La sonorité moteur de la M850i. On dirait un 6 cylindres au mieux. Mais il est où le glouglou de V8 de la mienne? Même ma fille m'a dit: "Papa, on dirait que cette voiture fait un bruit de chat, alors que la tienne fait un brui de tigre". Tout est dit. A aucun moment je n'ai eu la sensation de rouler en V8, c'est vraiment dommage.

 

L'échappement est inutilement bruyant en mode sport. Ca pête du cul comme une petite classe A AMG ou une Golf R. Gênant, pas staïle. Surtout, ça pète en-dessous de 3000tr au lâché de pied. Au-dessus, rien... Heu mais attends, Monsieur BMW, je n'arrive pas à suivre. En ville, quand je roule tanquillou, je n'ai pas besoin de faire peur aux piétons. Sur route, si je rentre un rapport à 6000tr, je veux bien que ça crache un peu. La mienne sait faire ça (merci l'échappement Eisennman, il faut le préciser), mais pas cette M850xi. Je ne comprends pas. Mais en fait si, je comprends, il faut impressionner le quidam quand on est mode cruising à 50km/h sur la Riviera...

 

Ergonomie (I)

 

 

Bon, passons au poste de conduite avant d'aller dans le sérieux. La position de conduite est parfaite, évidemment. Je ne suis pas gêné dans mes mouvements, contrairement à ma précédente M3. Mais ce n'est pas mieux que dans la 550.

 

 

21795C85-9587-40CC-8002-1DAE4F5DA988.jpg

 

Les sièges manquent nettement de maintien, par rapport à la mienne, et en plus sont en cuir donc glissants. Mes jambes ne sont pas du tout maintenues par les sièges. Heureusement, comme l'espace habitable est nettement restreint, c'est la porte qui retient ma jambe à gauche et la console centrale à droite. Pas confortable du tout mais efficace quand même. Le configurateur BMW ne laisse pas le choix du siège, donc on ne peut pas avoir mieux. A mon avis ils ont eu un soucis d'espace pour les former comme ils voulaient. Je suis déçu surtout que les dimensions de la voiture restent impressionnantes. Environ 15cm de moins que la 5 je crois.

L'espace intérieur est ridicule aux places arrières, ma fille n'était pas contente et je peux la comprendre :D

 

 

9DA63007-8390-4B32-B67D-5071C2430AD1.jpg

 

A suivre...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ergonomie (II)

 

 

Je n'ai pas aimé les multiples boutons brillants du tableau de bord et de la console centrale. Ca fait un peu kitsch et c'est salissant. Truc un peu idiot, le réglage de la température de chauffage intérieur se fait par un bouton à impulsion (beurk), au lieu d'un potentiomètre sur la mienne (bien).

 

 

2F255B52-1424-4899-86FF-EE35145064B0.jpg

 

4F61C23B-47FF-4623-B944-B0A77CB0CECE.jpg

 

 

Mais alors, mention spéciale pour l'affichage virtuel. Purée, le truc, mais c'est quoi? C'est confus, compliqué et surtout les infos principales sont peu lisibles. Par exemple, pour avoir un affichage un poil lisible du rapport engagé en mode sport+, il faut comprendre qu'il faut appuyer plusieurs fois sur "BC" pour naviguer à travers des options d'affichage et finalement tomber sur un mode qui affiche enfin le rapport en plus gros qu'en police 8. Ceci étant, même en mode le plus "gros", elle trouve le moyen de réduire la lisibilité en me recommandant d'engager les rapports qu'elle trouvent judicieux. Heu..., comment dire... en mode eco-pro je peux comprendre, mais en mode sport+, vraiment? Je fais ce que je veux ma grande, et si je veux rouler en 3ème à 5000tr, c'est parce que JE VAIS METTRE PIED DEDANS DANS 2 SECONDES, donc ne me perturbe pas en me disant que ce serait judicieux de passer la 8ème :??:

Sur la mienne, elle ne se pose pas de question. En mode Sport+, le rapport engagé est affiché bien plus grand, hyper lisible, et sans recommandation inutile. Petite comparaison entre les deux:

 

 

80E3BE1F-FDA9-4E7A-9BAE-A7B72A900073.jpg

 

 

Je n'ai pas de photo de la 850 avec un rapport engagé, mais la taille du P (au-dessus) donne une idée de la différence entre les deux.

 

L'autre truc utile, dans une caisse qui envoie, c'est quand même la lecture de là où on se trouve niveau régime. Et c'est encore moins lisible que le rapport engagé. Le graphisme est "curieux" avec une progression inversée (de la droite vers la gauche) et surtout bien trop petite/restreinte. Sur la mienne, déjà ça ressemble à un affichage classique, mais en plus derrière l'aiguille, un grosse zone se remplit de rouge et du coup c'est très visible.

 

Au moins, je pense qu'ils se sont rendus compte de leur erreur chez BMW et donc ils ont mis dans le HUD une alerte d'avertissement de changement de vitesse (comme sur mon ex-M3). C'est pratique, même si le graphisme est un peu trop timide (je n'ai pas de photo).

 

 

Et voilà les autres modes, toujours dans la configuration "Sport":

 

 

22569B49-AFE7-4789-97DB-876222B2CEAF.jpg

 

Je dois dire que l'affichage du titre de la radio en plein milieu du compte tours déjà peu lisible, alors qu'on est en train d'envoyer du steak, ce n'est pas la meilleure idée de l'année, à mon avis. Et d'ailleurs je vous laisse chercher le "P" sur ces photos, car c'est à cet endroit qu'elle affiche le rapport engagé (en mode manuel) et dans cette taille... La mienne ne s'abandonne pas à ces futilités (c'en est presque étonnant), mais ouf!

 

 

Un truc idiot aussi, quand je veux changer de chanson sur la mienne, je tourne le petit bouton sur le volant et le choix s'affiche dans le HUD. Sur cette 850, ça supprime l'affichage du rapport engagé dans le compteur et ça affiche là, m'obligeant à quitter les yeux de la route pour sélectionner la chanson. Et je n'ai pas trouvé dans les options comment changer ça.

 

Ah oui, dernière cerise sur le gâteau, c'est buggé, donc après avoir sélectionné la chanson, l'affichage revient en haut de la liste au lieu de me laisser sur mon dernier choix. Donc le coup d'après, je dois scroller pour arriver au bon endroit, le tout sans regarder la route. Il y aura sûrement des mises à jour. On va dire que c'est la version 1.

 

Et en parlant de bug, j'écoutais une chanson depuis mon téléphone et ça s'est mis à couper par intermittence, et puis toute l'interface s'est éteinte, pendant environ 1 minute. Et le système a redémarré. Là aussi, il y aura certainement des mises à jour, mais bon, vu le prix de la voiture, ça ne le fait pas trop quand même.

 

A suivre...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chassis

 

Parlons un poil des suspensions et du châssis en général. Alors, déjà, le mode "confort" des suspensions n'a de nom que l'inscription sur le bouton de la console centrale. C'est raide comme un futon tassé après 10 années à avoir supporté un Sumo. En plus, et je retrouve le gros défaut de mon ex M3 F80, elle me semble se régler toute seule sur la position la plus dure dès 80km/h. C'est au point que je n'ai pas réussi à faire la différence entre le mode sport et confort dès que j'ai envoyé un poil (et vraiment un poil de cul de mouche, ce n'est pas beaucoup). La mienne ne fait pas ça. En mode confort, elle reste réellement plus confort, tout le temps et quelque soit la vitesse, et je préfère cette électronique qui a le bon ton de m'obéir un peu plus.

 

Après, c'est la même histoire pour la direction. Je demande confort et elle devient dure dès 50km/h, donc ça ne sert à rien. Là encore la mienne est mieux calibrée.

 

En règle générale, cette 850 embarque le châssis de la mienne dans un empattement plus court (10cm je crois). A mon avis, la seule vraie différence se fait au niveau du software (gestion des suspensions, volant, barres anti-roulis, ...). C'est censé être une GT, mais c'est presque aussi implacable qu'une Nissan GTR premier modèle. C'est quand même abusé.

 

 

53319058-E695-48B7-86E7-1190036B586E.jpg

Le train arrière directeur, associé à l'empattement réduit, les suspensions très dures et le centre gravité manifestement bas, font que la voiture est d'une agilité incroyable, surtout compte tenu de son poids. C'est bluffant. Ca envoie du gros ce machin. Ca fait peur d'efficacité.

 

Niveau motricité, c'est impérial. La voiture est imperturbable. Pourtant, ces deux derniers jours, j'ai eu la "chance" de rouler dans la montée des Paccots avec les roues de droite sur la glace et celles de gauche sur le bitume. Elle fille tout droit sans correction au volant. Impressionnant. 530CV, des pneus hiver, une adhérence variable et je ne sens rien au volant. Surleculté. J'ai mis un moment à comprendre pourquoi. Je me suis parqué sur un parking gelé, j'ai enlevé toutes les aides, première vitesse, pied dedans avec le volant un peu braqué... Je m'attendais à une grosse ruade du train arrière et... rien, elle a décollé comme une fusée. Heu... moi pas tout comprendre. La mienne me la fait en mode rodéo, un coup le cul à droite, puis à gauche, je dois contre-braquer, je manque de motricité, le moteur s'emballe, elle m'implique pour que je ne finisse pas dans le mauvais sens. Sur la 850i, rien de tout ça. Elle file comme un missile verrouillé sur sa proie. Moi pas comprendre. Que se passe-t'il? Ils ont mis 50% du couple devant par défaut ou quoi?

 

Hé ben, non, il y a un diff autobloquant derrière, mon ami, tout simplement! Et c'est pas un truc un peu fun genre Quaife. Non, non, c'est du "efficacité totale", le bidule qui trouve de la motricité là où elle n'existe pas en prenant en compte des milliards de paramètres, je suppose (j'en sais rien en fait).

 

Et là, franchement, m'enlever le départ-lancé verglacé mode je roule en crabe, par une implacable efficacité, non, je n'adhère pas.

 

La M850i peut rouler incroyablement vite, comme on ex-M3, probablement encore plus vite. Mais alors pour avoir de la sensation, il faut être à des vitesses telles qu'on risque au choix la prison ou l'énorme carton. Et ce sont deux plaisirs que je goûte peu.

 

Elle a systématiquement refusé de se mettre en travers, et pourtant la route n'adhère pas tant ces jours. Il aurait fallu que j'ose envoyer largement plus, mais avec une caisse de 2T qui motrice autant, et un furieux moteur sous le capot, faut quand même oser. C'est décevant, car il y a deux jours, je me faisais le simple plaisir de faire un tour de rond-point gelé avec la 550 en regardant par les vitres de côté (mais, du coup, cette M550xi, est-elle vraiment 4x4 se demande-t'il? :??: ).

 

Bref, encore une fois, voilà une voiture qui, par son efficacité pure, enlève du plaisir. Alors oui, ça donne de la sensation à toutes les vitesses. Même au pas, on sait qu'on roule dans un truc d'exception. Mais quand je veux envoyer du gros, je ne m'y retrouve pas. Ca va trop vite, c'est trop parfait, ça manque de fun.

 

Le chassis extrêmement dur est inquiétant. Car c'est évident que pour rattraper une perte d'adhérence, quand on envoie du lourd sur ce machin, faut être sérieusement doué du cerceau pour la reprendre, parce que c'est clair qu'elle va téléphoner 0. Les barres anti-roulis variables (ha bon?) verrouillent complètement le roulis en mode confort, déjà. Ca n'aide pas quand l'adhérence diminue. Le train arrière directeur me semble calibré plus agressif que sur la mienne, ou alors c'est un effet de l’empattement réduit (ou les deux). En tous cas, ça donne une agilité étourdissante à ce gros coupé. Mais bon, il fait toujours 2T, alors...

 

A noter: le rayon de braquage super court est lui aussi bluffant, merci le train arrière directeur.

 

 

99B833CE-0133-4B2D-B12C-E32221172F88.jpg

Conclusion

 

Voilà, on a donc un ensemble chassis/moteur/boîte d'un autre monde pour atomiser tout ce qui roule en coupé de 2T... ou pas... parce qu'un père de famille pressé, dans sa M550xi, saura être au taquet dans le pare-choc du gros coupé, sans se demander lequel des deux trains AV ou AR va partir en premier. Ca détend le cibouleau et ça aide à bien envoyer du steak...

 

La M850xi remplit donc son objectif. C'est exclusif, ça se voit, ça s'entend, ça se vie même à 30km/h. Ca donne l'impression d'être prêt pour un tour de circuit, mais ça n'y mettra jamais les roues, donc c'est juste conceptuel, une pure vue de l'esprit.

 

Est-ce qu'on peut y faire quelque chose? Je pense que oui. Déjà, je ne recommande pas de prendre le diff autobloquant arrière qui semble être une option sur certains marchés (je le crois pas que j'écrive ça). Ensuite, pour la suspensions, KW sortira certainement des V3 qui seront autrement plus conciliantes, je pense, en espérant que les barres anti-roulis n'annulent pas tout à elles seules (j'ai comme un doute).

 

Est-ce que le prix est justifié? Ca dépend. L'exclusivité se paye. Mais je crois que vous savez ce que j'en pense après m'avoir lu.

Au prix de cette M850xi, je peux avoir une M5 très bien équipée. Ca tombe bien, j'ai demandé à en essayer une :p

 

Fin

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La nouvelle M5 essayer sur Amazon Prime ?

Merci pour ta lecture

Alors ça je ne sais pas. Mais suite au remplacement de mon pare-brise, je ne sais pas ce qu'ils ont trafiqué, mais j'ai le système de détection de collision qui est tombé en rade. Et donc normalement je devais avoir la M5 en véhicule de remplacement. Mais problème, ils ont vendu la voiture de démo. Et donc ils m'ont donné un autre truc un poil velu:

 

 

IMG_1083_2.jpg

 

Revue à venir... ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wow, ça fait vraiment une éternité que je ne suis pas venu sur le forum!

Il faut dire que j'ai été pas mal occupé ces deux dernières années. Il y a eu pas mal de changements chez moi, mais une chose n'a pas changé, c'est la BM 😃

Elle est toujours fidèle au poste et affiche maintenant 65'000km au compteur, pfiou ça file!

Toujours aucun soucis, si ce n'est mon fils qui a voulu dire bonjour à poteau avec la porte arrière gauche. C'est juste gratté et il faudra quand même un coup de peinture mais le temps m'a manqué pour m'occuper de ça.

Et comme j'avais promis il y a fort longtemps de vous parler de l'Alpina, je vais m'y mettre.

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aller, je m'y colle rapidement pour l'essai de l'Alpina B5 Bi-turbo. J'avais bien aimé cette voiture. Je vous fait un copier/coller de ce que j'avais préparé à l'époque mais que je n'ai jamais publié. Au moins ça reflète mon ressenti sur le moment.

 

Très rapidement, cette voiture est une version boostée de la mienne avec un peu plus de 600CV. Les modifications apportées par Alpina sont profondes. Entre autres: bielles, pistons, volant moteur, bougies, circuit d'admission d'air et eau, boites à air, (tous les) radiateurs, ventilo plus puissant, intercoolers, et convertisseur de couple modifié sur la boite, freins plus grands sur bols rapportés, jantes forgées, x-drive recalibré, suspensions modifiées, etc...

 

large.IMG_1062.jpg.765c587b0ddc89d33a1fa7f2a81d7758.jpg

 

Alerte au lecteur: Tout ce que je vais écrire n'engage que moi, ma perception, mon feeling. Cela correspond à mon expérience, ce que je recherche, ou pas, dans une voiture. C'est fatalement personnel. Je vais essayer de respecter ce ma maman m'a dit: "on ne dit pas c'est nul, on dit je n'aime pas" 

Je ne suis pas un journaliste, je ne suis pas un pilote pro, je suis juste un amateur de voitures qui s'est fait plaisir de multiples façons, y compris sur circuit. Donc pardonnez mes imperfections et potentielles erreurs, je ne suis pas infaillible.

 

Je vous livre ce que j'avais pensé de cette voiture après l'avoir essayée, et sans avoir vu les détails de sa fiche technique à l'époque. Aller, go...

 

En vrac...

 

Je suis emprunté pour parler de cette voiture. Donc contrairement à d'habitude, je ne vais pas le faire mode ordonné genre moteur/boîte, suspensions/châssis. Non non, cette fois ça va être mode en vrac, moins analytique et un peu plus passionnel. On va voir ce que ça donne.

Passons outre le tarif débile (176'000CHF celle-ci) mais néanmoins comparable à la M850i...

La première impression, c'est "Quelle gueule quand même". Le style fait furieusement obsolète, ou alors revival de génie, ou bien "Tuner" en gros manque d'inspiration. En réalité, j'adore. Elle hurle de partout qu'elle est une Alpina, à commencer par la malle arrière. ALPINA B5 BITURBO en majuscules. L'écrire plus gros nécessiterait d'élargir la voiture 🙂 Ca doit être pour que les mecs derrière aient une chance de lire la marque, vu qu'ils ne vont pas voir le missile sol-sol très longtemps... sur autoroute illimitée. En tous cas, si un aveugle veut « lire » la marque de la voiture, il sera sourd des mains pendant 2 jours.
 

Le stripping latéral est vraiment à pleurer de rire ou de tristesse, je ne sais pas, mais là encore, j'adore. Dans le genre exclusif, c'est difficile de faire mieux sans sombrer dans la vulgarité. Son look est "border-line" de partout, mais je trouve qu'elle ne dépasse jamais les bornes. Elle évite en particulier le banal élargissement de voies style RS chez Audi ou... ///M chez BMW.... Du coup, malgré son envie de hurler son exclusivité, elle reste discrète. Personne ne se retourne sur le gentil break, pas un seul regard des proprios de ///M croisées, rien, mode furtif total.

 

large.IMG_0953.jpg.caf737e46ec5030ee3f0edc714c1ab39.jpg

 

C'est un (lourd) break

 

Alors le Break de 600CV pour emmener le vieux sapin de Noël dans le coffre à la déchetterie, c'est un concept assez délire qui vaut son pesant de cacahuètes. Une offre que BMW n'a pas. Bon, je n'adhère pas vraiment, car on sent franchement le poids supplémentaire sur l'arrière. C'est la première impression forte que j'ai eu en prenant le volant. C'est lourd derrière et lourd du chapeau (toit ouvrant en verre sur celle que j'ai essayée), versus le toit en aluminium sur la berilne. Du coup, l'amortissement arrière est assez désagréable. Je pense que les amortisseurs sont tarés nettement plus durs et la suspension ne contrôle pas bien le rebond tandis qu'elle est complètement verrouillée en compression.
Heureusement, la situation s'arrange facilement en prenant de la vitesse. L'amortissement se durci et devient franchement bon. En fait, le mode confort de celle-ci correspond au mode sport de la mienne, avec des ressorts plus durs. Donc c'est ferme, mais il fallait bien compenser le poids de la bête.
 

On cause tenue de route quand même

 

L'amortissement est fondamentalement le même, mais durci. Les barres anti-roulis ne tolèrent aucune prise de gîte, même en confort. C'est assez problématique sur des routes à faible adhérence. Et comme dit Chris Harris, "le roulis, c'est bien pour rouler vite". Là, il n'y en pas, c'est mal. Vraiment, docteur? Ben je ne sais pas en fait, car purée, quelle motricité! Je pense que même avec les 4 roues en l'air, elle doit encore motricer 🙂 
Au début j'ai même cru qu'il y avait un différentiel derrière, mais grâce à un ami qui m'a déchiffré la liste des options en teuton, de diff, il n'y a point. Donc il n'y a pas 50 solutions, le x-drive est réglé différemment (confirmé plus tard en lisant la doc technique). Autant je me demande parfois si le pont avant est accouplé sur la mienne, là, ce n'est pas une question. La mienne est sérieusement "tail friendly", elle ne rate pas une occasion de se mettre à l'équerre dès que j'appuie sur le bouton DSC off. Mais l'Alpina, non. L'arrière trouve de l'adhérence, et en trouve encore, et encore, et encore, pour finir par pousser l'avant. Parce que forcément, si le cul ne veut pas décrocher, c'est l'avant qui le fera.

 

Attention, je ne dis pas qu'elle est sous-vireuse, car elle ne l'est vraiment pas. Mais poussée à l'extrême, ben voilà quoi. Après, je me dis que ce grip d'enfer derrière pourrait s'expliquer par la masse manifestement plus importante sur ce train que ma classique berline. Ah oui, et puis il faut avouer que le moteur manque de couple (j'ose le dire, oui oui) en-dessous de 2'800tr. Du coup, dans des virages lents, c'est compliqué de trouver de la ressource pour lancer la baleine de 2T100 et regarder la route par les vitres de côté.

 

On cause moteur aussi, faut pas rigoler non plus

 

2800tr, ouaip. Le spool turbos se fait attendre. Avant 2800tr, c'est comme si Charlize Theron acceptait un lunch avec toi, pour te rajouter "Mais je ne mange que végétalien". Ca peut destabiliser. Après 2800tr, c'est satellisation. Houston, tous les boosters à pleine charge, poussée maximale. 60-90-120-160km/h, vous avez mis plus de temps à lire ces 4 nombres que la voiture n'en a mis pour dépasser le dernier... "Maverick en supersonic".

Dire que ça pousse ne veut... plus rien dire. En même temps, elle fait ça d'une façon détachée, en douceur. J'ai pas trop compris comment, mais je pense que la maîtrise d'Alpina sur la gestion moteur atteint des sommets. Elle déchire, mais elle déchire classe, presque un peu trop.

 

Et la boîtoto alors?

 

La boîte auto se met en mode classieux, elle aussi. Et alors là, déception. Moi le Sushi j'aime bien, mais sans le wasabi, nettement moins. Ils ont réussi à conserver la rapidité de changement des rapports mais avec une douceur que je n'ai jamais connu sur aucune des boites ZF récentes. La mienne est largement plus sauvage. Du coup, elle m'a manqué. Cette douceur mécanique participe à l'absence de sensation de prise de vitesse. C'est un poil gênant quand t'es sur la bande d'accélération de l'autoroute et que tu te dis que tu vas enfin pouvoir envoyer. Heu... ha ben non, parce que t'es déjà à 160km/h et t'as rien vu venir. Presque frustrant.

 

Alpina a également supprimé les palettes au volant pour les remplacer par deux petits boutons derrière celui-ci, difficiles à localiser et durs à enfoncer. Foirage TO-TAL. Pas trop grave en même temps, ça doit être facile de remettre le système de base, et il reste le levier de vitesse, mais c'est bête.

Bref, pas convaincu sur la boite quoi, mais impossible de vraiment lui reprocher sa douceur, vu qu'elle n'a pas d'autre défaut. Et puis avec le couple de camion, je peux comprendre qu'Alpina a voulu la protéger.

 

large.IMG_1024.jpg.cab270890ebc193e471605c8f62960aa.jpg

 

Le fameux bouton de changement de rapports derrière le volant. Faut être motivé pour le trouver:

large.IMG_1020.jpg.7ab12382511bfdebbff0fd64fa9c4774.jpg

 

Je vais m'arrêter là pour ce soir. Mais je peux déjà vous dire que celle-ci, j'ai eu du mal à la voir partir. Pourtant, son châssis trop dur (qui ne sombre quand même pas dans le ridicule de celui de la M850i) associé à son x-drive "trop" efficace, on encore son moteur un peu creux (surtout par rapport à celui de la M850i), auraient dû me laisser sur ma faim. Et pourtant non, je ne sais pas. Il y a un truc dans cette caisse. Cette façon qu'elle a de me dire "t'en veux encore?". A la vache, ouais, j'en reprendrais bien une dose, madame.

 

J'vous en raconte plus demain.

 

Modifié par nottwinturboyet
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Heureux de votre retour !!  Et sympa de savoir que le 550 est toujours au top c'est un régal de vous lire. Ça m'a vraiment donné envie du 550i g30 mais au vu de la taxe carbone en France je me suis vite rétracté..  

Du coup je suis en train de regarder pour un 540i  G31....pour la fin de l'année vous me voyez peut-être venir j'ai peur que si vous trouviez l'Alpina de 600cv lourd....je crain de me retrouver au volant d'un veau....ce n'est pas se que je recherche....avez vous pour le coup un avis? Avez vous déjà essayé la 540i g31 touring. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un veau non, quand même pas car tout est relatif. C'est juste une impression de lourdeur du train arrière que j'avais eu et qui contrastait avec la mienne. Par contre niveau performances pures, nul doute que les 340Cv du 6 en ligne turbo sont déjà suffisantes pour perdre son permis.

Perso, je ne me sers que rarement de tous les CV de la mienne, et pour quelques secondes max, alors...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello à tous,

 

Je termine rapidement cette revue de l'Alpina.

 

large.IMG_1098.jpg.34d16a86f585767a43ab467ea61b09e9.jpg

 

En reprenant ma M550, après deux jours d'Alpina, j'ai vraiment eu l'impression que la mienne faisait 300kg de moins. 

J'en profite aussi pour corriger ce que j'ai dit hier, la suspension de l'Alpina est plus dure en mode confort que la mienne en mode sport. 

Les barres anti-roulis sont également nettement moins tolérantes en mode confort que la mienne en sport. Moi qui avait l'impression que la M550 ne prenait pas de roulis en sport, ben il suffit de rouler en Alpina pour se rendre qu'en fait oui, elle penche quand même un peu plus.

Le moteur de la mienne est réellement plus souple. A 120km/h, en 8ème, elle accélère vraiment plus. En même temps, le moteur de la M550 est aussi franchement plus réactif. Ca m'a conforté dans mon impression de "polissage" extrême sur l'Alpina.

Côté boite c'est le jour et la nuit. Je suis content de retrouver ma voiture, là c'est clair.

 

Et la bande son alors?

 

Un truc que j'ai zappé hier, c'est la sonorité moteur. Je pense qu'Alpina a coupé la diffusion moteur par les haut-parleurs. Dans la mienne, appuyer sur confort ou sport change immédiatement la sonorité. Dans l'Alpina, rien, c'est nettement plus discret. Ce n'est pas forcément un mal, je n'aime pas du tout cette simulation de bruit moteur via les hauts parleurs.

Sur l'Alpina, il faut donc baisser la vitre pour entendre ce qui se passe dehors. Et là c'est assez caverneux, mais c'est très discret. Typique de cette discrétion, au démarrage à froid, elle n'ouvre pas les clapets en hurlant tout ce qu'elle peut pour réveiller tout le quartier.

 

large.IMG_1113.jpg.491c834604e99e58368ac350ce209fc6.jpg

 

Mismatch

 

Bref, je  trouve qu'il y a un énorme décalage d'intention entre l'ensemble moteur/boite/échappement qui cherche à préserver les apparences tout en donnant une vraie perf, et le châssis qui a oublié de rester classe. Et je ne sais pas d'où ça vient: contrainte technique (protéger la boîte et le client), objectif marketing (le client doit avoir mal au cul), ou bien vouloir faire différent, à mi-chemin entre la M550 et la M5 (probablement).

 

J'ai vérifié sur le site d'Alpina, et comme je me doutais, ils modifient la gestion du x-drive ainsi que du traction control et même de la répartition de couple entre les roues arrières (via la gestion DTC). Ils disent que l'objectif est d'améliorer la motricité en toute circonstance. C'est bien, mais c'est moi fun.

 

Le reste

 

Il y a pas mal de détails dans cette voiture, par exemple les magnifiques jantes forgées et les gros freins sur bols alus rapportés, ça le fait quand même pas mal. Les sièges confort, par contre non, là je n'adhère pas. Tout comme pour le cuir glissant. Et puis bon, à ce tarif, le gris banal de la carrosserie est vraiment triste. Mais les goûts et les couleurs...

 

large.IMG_1071.jpg.ec4edfb8c7f826272b83d0f9fbc8c945.jpg

 

Je le redis encore, mais le côté presque discret de la voiture est agréable. On peut la commander sans le stripping. Par rapport à une M5 qui est trop violente (et sans train arrière directeur), elle aurait certainement ma préférence.

 

large.IMG_1074.jpg.32cfd045591231570925772185c995f2.jpg

 

La conclusion

 

Bon, quand je dis que le châssis de cette Alpina est trop dur, c'est pas non insupportable. C'est juste que dans ce genre de voiture, ça me semble inapproprié. Mais c'est peut être un effet du break et de devoir compenser le poids, ce qui expliquerait pourquoi BMW ne le propose pas, allez savoir. Il faudrait que j'essaye l'Alpina berline...

 

Pour finir, je trouve le combo M550i G30 version 1 réellement génial. On peut certainement faire mieux, et la nouvelle version M550i 530CV tente le coup. Mais elle reprend le diff autobloquant arrière (en tous cas en Suisse) de la M850i qui, s'il offre plus de motricité, rend la voiture moi fun, trop efficace à mon goût. Moi qui aime bien faire des travers dans la neige par chez moi, cette nouvelle version s'y oppose, donc il faut la pousser plus, c'est plus compliqué.

 

Parce que bon, à vouloir rajouter des CV dans les voitures, tout en les rendant au moins aussi sûres et conduisibles par tout le monde, y a pas 36 solutions. Les voitures vont réellement de plus en plus vite et que donc elles sont de plus en plus compliquées à exploiter, surtout quand elles sont très efficaces, comme ici avec une motricité d'enfer. Le corollaire immédiat, c'est la diminution du fun au volant ou l'augmentation du risque de perte de maîtrise de la voiture à des vitesses très élevées, et là ça fait mal. 

Modifié par nottwinturboyet
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

La configuration est un peu fade. Il faut la voir en vert Alipna ou en noir 😍. Sinon pour le reste le compromis a l'air un peu raté pour un touring. Je pense qu'en berline l'équilibre est mieux réalisé. Si vois avez l'occasion d'essayer un 540i touring je serais volontiers client pour vous lire 😉. Pour tout autre essai aussi d'ailleurs 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est toujours un plaisir de lire tes CR, complets, bien détaillés. 

 

Effectivement la configuration esthétique de celle que tu as eue entre les mains et quelques peu trop sobre pour une alpine mais ça ne lui enlève pas du charme loin de là, sans le strip latéral, aux yeux des gens c'est un sleeper complet. 

 

ou en es tu dans ton parc automobile ? que te restes-t-il à la maison ? 

(il s'en est passé du chemin depuis ta 135i)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...
Aller en haut de page