Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Salon de discussion

Le Topic des engins blindés (Index en page 1)


jensen
 Partager

Messages recommandés

-Phare jaune : VAB ?

 

-YP408

 

-Even

 

La dernière fois nous y étions un samedi (1er juin 2013) et on n'a pas été bousculé, loin de la ! :lol:

 

 

Effectivement, le 01-06-2013 nous n'avons pas été bousculé et pour moi au

moins c'est tant mieux, pour une revisite cette année c'est moins sur,dans la

mesure où j'ai pas mal de choses de prévues cette année dont d'ailleurs la

proposition de Hansi pour le musée de Coblence entre autres, donc pour l'instant

je mets sous le coude.

Pour le matériel militaire abandonné sur place, les plus anciens se souviendront

surement des hélicoptères américains jetés par dessus bord des bateaux en

1973 quand ils ont quitté le Viet-Nam, il y a eu plusieurs films sur ce sujet

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §le 382AO

-Phare jaune : VAB ?

 

-YP408

 

-Even

 

La dernière fois nous y étions un samedi (1er juin 2013) et on n'a pas été bousculé, loin de la ! :lol:

 

 

Exact.

Sachant que l'YP408 et l'Even sont ouverts au plus grand nombre pour le DAF mais pas pour l'EVEN qui lui n'accepte que 2 gabarits corrects c'est p'tit la d'dans! :ange:

 

Par contre le 7 et 8juin il y a l'exposition de maquettes avec me semble possibilité d'aller dans les remises. :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

 

OT-64/SKOT : Les Soviétiques en seront jaloux ! :p

 

 

 

 

sk27.png

 

 

 

 

sk28.png

 

 

 

 

 

 

 

 

sk10.jpg

 

 

 

 

 

1959...

 

Les Russes viennent juste de présenter leur BTR-60, un nouveau transport de troupes 8X8 et entendent bien l'imposer aux "pays frères". :oui:

 

Hélas pour eux les techniciens Tchécoslovaques, ressortissants d'une nation qui a toujours été en pointe en matière de compétences mécaniques, vont vite s'apercevoir que l'engin est perclus de défauts :

 

-Deux moteurs à essence gourmands "plus ou moins bien synchronisés" et placés à l'arrière.

-Un accès uniquement par le dessus, l'engin étant dépourvu initialement de la moindre superstructure...

 

Bref pour les habitants de l'ancienne Bohême et même pour leurs voisins Polonais il doit être possible de faire beaucoup mieux que ce VTT made in Moscou. :o

 

Les deux nations décident d'unir leurs efforts et de se mettre au travail sérieusement... klemton.gif.4e7394d90d133f98c14f95e84c961f27.gif

 

Les prototypes roulent dès 1961 et le véhicule officiellement présenté en 1964 va en étonner plus d'un, tant à l'Ouest qu'à... L'Est d'ailleurs ! :D

 

Place donc à l'OT-64 pour les Tchécoslovaques ( Obrneny Transporter) aussi appelé en Polonais SKOT ( Sredni Kolowy Opancerzony Transporter), vous aurez compris grâce à votre parfaite maîtrise des langues Slaves qu'on parle ici d'un Transport de troupes blindé modèle 1964 ! ;)

 

 

 

 

sk08.jpg

 

 

Inspiré du BTR-60, il en reprend les qualités et en rejette tous les défauts. :sol:

 

Déjà le moteur est un Diesel au carburant bien moins inflammable que l'essence, en l'occurrence ici un V8 Tatra 928 refroidi par air de 11,7 litres développant 180cv, ce groupe est bien connu pour son utilisation sur les poids-lourds de la marque, en particulier sur le légendaire camion de chantier Tatra T813.

 

La boite de vitesse Praga est à présélecteur dérivée du système Wilson (pour ceux qui ne connaissent pas on passe la vitesse "au levier" mais cette dernière ne s'enclenche qu'en débrayant, ce qui permet une grande anticipation dans la conduite).

 

Le groupe moto-propulseur est cette fois-ci non pas à l'extrême arrière mais en position centrale, derrière le pilote et le chef de bord, gage d'une excellente répartition des masses.

 

L'OT-64 est un 8X8 aux 2 premiers essieux directeurs, sa suspension elle aussi dérivée des camions de chantier de la firme Tchèque est à roues indépendantes et à grand débattement, une qualité utile en tout-terrain.

 

 

 

sk14.jpg

 

 

 

Les occupants, dont les strapontins ne sont pas en contact avec le plancher, sont transportés sous blindage intégral, la caisse (étudiée et fabriquée par les Polonais) étant en acier laminé-soudé d'une épaisseur comprise entre 10 et 14mm, juste de quoi protéger des impacts de projectiles de petits calibres et des éclats d'obus.

 

 

On notera ici le plancher en "V" et les sièges fixés aux parois.

Le problème des mines avait déjà été pris en compte, bravo !

sk26.jpg

 

 

 

La longueur de l'engin est de 7,44m, sa largeur de 2,55m et sa hauteur de 2,71m.

 

En ordre de combat il pèse 13,5 tonnes ce qui ne l'empêche pas d'être amphibie par flottaison, étant alors propulsé par 2 hélices installées à l'arrière à la vitesse de 9 km/h.

La transformation est rapide, pour cela il suffit d'enclencher les pompes de cale et de rabattre le pare-lame avant. :jap:

 

 

On voit très bien ici les hélices propulsives.

sk06.jpg

 

 

 

 

 

sk13.jpg

 

 

 

De bonnes dimensions il permet d'embarquer 18 hommes en plus des 2 membres d'équipage.

Sa charge utile est de 2 tonnes.

 

L'accès à bord est aisé : Pilote et chef d'engin ont droit à une portière et une trappe supérieure d'évacuation chacun, les soldats en caisse ont une porte double à l'arrière et des trappes supérieures qui autorisent une évacuation rapide en cas de problème.

Les flancs et l'arrière disposent de nombreuses tapes de tir (8 au total).

 

 

Certains dans leurs monospaces se lamentent sur leur position de conduite "autobus", mais que dire ici ? :ddr:

sk01.jpg

 

 

 

sk02.jpg

 

 

 

Vous noterez l'ergonomie et le confort offert par les "sièges"...

sk07.jpg

 

 

 

Le seul défaut du véhicule à ce niveau est la présence du moteur au centre car il empêche toute communication entre l'avant et l'arrière, le poste de conduite communiquant avec la caisse de la même façon qu'à bord des avions des troupes parachutistes : "Feu rouge/Feu vert" pour le débarquement ! :lol:

 

 

L'OT-64 se défend bien en tout-terrain, capable de grimper des pentes de 60%, de franchir des dévers de 30%, un obstacle vertical de 0,50m et une tranchée ouverte de plus de 2 mètres.

La pression des pneumatiques peut être ajustée en permanence depuis le poste de conduite.

 

 

Ca passe j'te dis ! :o

sk11.jpg

 

 

 

Sur route il assure un bon 95km/h et ce sur une distance d'environ 700km.

 

 

 

sk24.jpg

 

 

 

Le véhicule dispose d'un équipement de protection NBC, mais contrairement aux engins équivalents occidentaux qui disposent d'une surpression de leur compartiment de combat il n'est ici question que d'une filtration de l'air et de sa distribution par canalisations aux différents postes, charge alors aux occupants d'y brancher leurs appareils respiratoires.

 

 

 

sk16.jpg

 

 

 

Les premiers exemplaires livrés aux deux nations associées sont de type OT-64A/SKOT, avec donc 18 hommes équipés à bord et parfois une mitrailleuse de 7,62mm en auto-défense sur pivot.

 

Jugeant l'armement "un peu juste" (quand il est présent...) pour l'appui-feu des hommes débarqués l'engin va être décliné en une version plus à propos, en l'occurrence l'OT-64A/SKOT 2 disposant de la tourelle Soviétique qui équipe le BRDM-2.

 

 

 

sk15.jpg

 

 

 

Cette dernière dispose d'une mitrailleuse lourde KPVT de 14,5mm approvisionnée à 500 coups et d'une 7,62mm PKT coaxiale alimentée à 2000 coups.

A rotation manuelle elle nécessite la présence d'un troisième homme à bord, de plus son encombrement limite le nombre de fantassins embarqués à 10 au lieu de 18.

 

 

Skot 2 défilant dans une cité Polonaise à la fin des années 60.

Il s'agit ici d'une version spécifique disposant d'une tourelle modifiée afin d'améliorer la hausse des armes et de pouvoir prendre à partie les aéronefs lents de type hélicoptères.

sk12 pl.jpg

 

 

 

 

Il y aura d'autres versions disponibles, en fait plus d'une trentaine, on ne retiendra que les plus significatives :

 

 

-Sanitaire

 

5024xn.gif.5deb039554266a9643baf8bb7f683d7c.gif

sk03.jpg

 

 

 

-DPT-64/SKOT WPT : Réparation-maintenance/Atelier mobile.

-OT-64 R2M : PC de campagne

-OT-64 R3MT : Radio-transmissions

 

Des versions spécifiques d'écoute, de contre-mesures et d'espionnage électronique seront mises en service et patrouilleront le long du rideau de fer jusqu'en 1989.

 

 

 

sk09.jpg

 

 

 

Produit à priori jusqu'au milieu des années 80, on pense que 4500 engins ont été construits au total.

Bien que la majorité fut versée aux armées Tchécoslovaques et Polonaises l'OT-64/SKOT connaîtra une très bonne diffusion à l'export :

 

-Libye (50)

-Hongrie

-Egypte (200)

-Syrie (300)

-Inde (300)

-Ouganda (36)

-Maroc (92)

-Soudan (40)

-Irak (200 achetés au début du conflit de 1980/88 avec l'Iran)

 

 

Inde.

sk17 inde.jpg

 

 

 

Après la fin de la guerre froide les Républiques "ex-Socialistes" se débarrassent des engins en surnombre qui iront garnir les effectifs de nations pauvres qui trouveront ici un bon véhicule à prix canon (l'Uruguay en achètera 100, mais le Cambodge, le Népal, l'Angola ou encore la Sierra-Léone se porteront aussi acquéreurs de nombreux exemplaires).

 

 

Uruguay.

sk04 uruguay.jpg

 

 

 

L'Algérie alors face à l'insurrection armée sur son territoire achète 150 OT-64 de seconde main en 1993.

 

A partir du milieu des années 2000 les OT-64/SKOT commencent à accuser leur âge et sont petit à petit retirés des effectifs de première ligne en Europe, la Pologne les remplaçant par le KTO Rosomak (un Patria Finlandais fabriqué localement).

Les ultimes exemplaires en service y sont réformés en 2012 (et en 2007 pour les Tchèques).

 

La firme Polonaise WZM a proposée en 2002 le KTO Rys, une remise à niveau totale du SKOT avec moteur Iveco Cursor Euro3 de 347cv, boite semi-automatique, climatisation/NBC, freins à disques, blindage additionnel et rehausse de la cellule.

 

 

Le Rys (Lynx), version remise au goût du jour du SKOT.

sk18 kto rys.jpg

 

 

 

Disponible en plusieurs versions (PC artillerie, génie d'assaut, transport de troupes ou relais-communications) seule la version sanitaire capable d'emporter 4 blessés couchés sur brancards et 2 infirmiers-accompagnateurs semble avoir trouvé preneur avec l'armée nationale qui en alignera quelques unités tant en Irak qu'en Afghanistan.

 

 

 

sk20 kto.jpg

 

 

 

La modernisation est conséquente, une rampe arrière faisant même son apparition.

sk22 kto.jpg

 

 

 

Une version 6X6 : Le KTO Irbis est aussi proposée, même mécanique mais uniquement pour le transport de 11 hommes équipés.

 

 

Difficile de reconnaître une base de SKOT sous l'apparence moderne de cet Irbis.

sk17 kto irbis.jpg

 

 

 

Toujours proposés au catalogue de la firme, ces 2 engins ne semble guère intéresser grand'monde. :bah:

 

Il faut reconnaître que les Patria/Rosomak sont bien plus modernes, et comme l'offre internationale est pléthorique en ce domaine... :o

 

 

 

Les OT-64/SKOT font de nos jours le bonheur des collectionneurs locaux qui peuvent semble t-il les immatriculer assez facilement.

sk05.jpg

 

 

 

 

"Grimpe aux arbres" (et en descend aussi...) :

 

Franchissement avec Mr Bourrin aux commandes ! :

 

Se planter dans l'eau, mode d'emploi :

 

L'OT-64 sous toutes les latitudes :

 

 

 

:coucou:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non ! :ddr:

 

A l'époque nous avions l'AMX 13 VTT. :oui:

 

 

 

http://www.armyrecognition.com [...] VCI_10.jpg

 

 

Il faut faire la part des choses, l'engin "polono-tchèque" est à roues,alors que

l'AMX 13 était un chenillé et , souvenir d'un ancien de plus en plus ancien, j'ai

essayé de suivre avec "mon AMX 30" un 13 à Mailly vers 1971/72 avec beaucoup

de difficultés, le pilote du 13 était un bon, mais il faut bien se dire qu'un engin

à roues se serait purement et simplement planté, suivant la nature du terrain,

on utilise soit un chenillé soit un engin à roues.

Pour être plus précis, au Mali, en RCA, ou en Afghanistan, un blindé à roues est

plus adapté et inversement dans les boues de Russie en schématisant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

encore un superbe reportage, tu aurais pas l'avis des russes ensuite?

 

 

Non...

 

 

Les autobus de l'époque les gars.....ça a changé depuis et le volant est souvent réglable. :o

 

 

Si tu prends les premiers Sénique c'est encore un peu comme ça. :ddr:

 

Je critique pas trop il y a le périscope de Sierra38 qui commence à pointer hors de l'eau dans ma direction... :sic:

 

pierre99.gif.a2ea0c26e34d673b0586e962d08f3d22.gif

 

 

PS : Vous les avez toujours les smileys avec le bonnet de nowel vous ? :o

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Si tu prends les premiers Sénique c'est encore un peu comme ça. :ddr:

 

Je critique pas trop il y a le périscope de Sierra38 qui commence à pointer hors de l'eau dans ma direction... :sic:

 

pierre99.gif.a2ea0c26e34d673b0586e962d08f3d22.gif

 

 

PS : Vous les avez toujours les smileys avec le bonnet de nowel vous ? :o

 

:o Et tu fais bien arkiel.gif.9a0b995f298b5324278bb58c3326dda0.gif

 

 

 

 

et voui, c'est toujours nowel :o

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une spéciale pour les artilleurs (j'aime bien)

Une autre réalisation tchèque (décidément)

 

DANA 152mm

 

 

Sur la base du fameux camion Tatra 815 8 x 8

 

Tatra 815 8x8.jpg

 

Voici l'engin.

 

DANA.jpg

 

Une autre vue

 

DANA_152mm.jpg

 

En action en opération

http://www.liveleak.com/ll_embed?f=7a531f2fec25

 

 

Et des détails

http://www.armyrecognition.com [...] iption.htm

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah maiouinonmaiouimainon Pierléo. :o

 

En fait nous n'avions à ma connaissance pas d'équivalent à l'époque en matière de VTT à roues.

 

J'ai donc pris le 'X13 en comparaison. :jap:

 

On n'avait que ça en magasin à l'époque... :buzz:

 

 

Ah maiouimaioui, mon bon Jensen ;) je suis entièrement d'accord à cette époque il n'y avait que l'X13 en TT, le reste c'était les GBC, les Simca-Chrysler,

voire même les GMC encore trés nombreux entre 70 et 74.

En fait ce qui me surprend le plus c'est que des pays du bloc de l'est aient

développé des vl à roues pour un champ de bataille européen, alors que par

exemple le X13 ( aussi imparfait ait-il été ) restait un engin adapté sur ce

genre de terrain comme le M103 américain par exemple.

C'est pour cette raison que j'ai donné cet exemple de la petite course que j'avais

livré cette fois là et je répète si ça avait été un engin à roues il se serait

planté et j'aurais été prié de le sortir.

 

Pour les bonnets de no-elle, je les ai toujours sur la page de réponse, mais plus

sur la page normale.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aprés un échange en MP avec Hansi, nous avons pensé faire une visite du

musée de Coblence au mois de mai 2014 (évidemment) la date précise restant à définir, cela en alternative à la visite du musée de Saumur pour ceux qui connaissent déjà.

Les suggestions pour les dates sont les bienvenues, rien n'est arrété pour

l'instant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager

×
  • Créer...