Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Salon de discussion

Le Topic des engins blindés (Index en page 1)


jensen
 Partager

Messages recommandés

On dirait bien... :o

 

Mais bon, comme l'Ukraine en possède plus de 600 on va dire qu'il y a peu de chances qu'il s'agisse d'engins de l'armée Russe. :cyp:

 

Sans doute des manoeuvres ordonnées par un officier général Ukrainien pour calmer les esprits... :siffle:

à en croire ce que j'ai lu, il y aurait pareto entre le nombre de 2S1 Russes et ceux alignés par les Ukrainiens........ ç aurait été bien qu'il y ait un poil plus d'infos avec l'image ; avec le lieu on pourrait peut etre se faire une idée du "camp" d'origine des engins .....

 

La "baston" en Finlande en '39 a un peu commencé de la même façon .....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je viens de découvrir cela, si vous pouvez m'en dire plus car je suis surpris de l'ingéniosité des allemands de l'époque:

 

 

 

 

iulilyu76ui76u6_1.jpg

 

 

gfghfyhj (2).jpg

 

Le Tauchpanzer a été élaboré à la mi-1940 pour l'invasion proposée de l'Angleterre (Sea Lion). Le Pz III Kpfw ont été modifiés et fourni avec un kit de submersion. Prises d'air ont été équipés de couvercles de verrouillage, et l'échappement a été munis de clapets anti-retour. La coupole, pistolet masque et la coque MG ont été scellés avec des couvercles étanches de tissu. Un tube en caoutchouc gonflable entouré l'anneau de tourelle. Bien que submergé, le réservoir l'air à travers un tuyau d'un flotteur portant un dispositif de prise d'air et l'antenne de la radio qui est resté sur la surface. Un compas gyroscopique a été utilisé pour la navigation sous-marine. Le Tauchpanzer pourrait fonctionner à des profondeurs allant jusqu'à 15 mètres. Un navire avec une rampe articulée a été utilisé pour débarquer le Tauchpanzer à une convenable ...

PS: traduction google

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

 

 

on dirait du 2S1 sur le screenshot de CNN, non???

 

 

Curieux, mais ces types de blindés me rappelle furieusement le blindé se trouvant

à droite de la porte principale du musée de Saumur, blindé que Jensen et moi avons eu

du mal à identifier, l'air de famille me parait flagrant.

Je me souviens que sur celui de Saumur le train de roulement était renforcé à

l'arrière

manifestement pour absorber le recul

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On en a déjà parlé ici.

 

En fait la seule fois que le concept fut utilisé (au départ prévu pour le débarquement en Grande-Bretagne) ce fut pour franchir la rivière Bug lors de Barbarossa.

 

 

Absolument, le ou plutot les gros problêmes étant de faire traverser les fonds

marins à des unités blindés sans connaître leur nature exacte ( vase, rochers etc) et cela sur une distance d'au moins 30 kms, alors que les blindés de l'époque n'ont jamais été prévus pour évoluer à environ - 30 mêtres de profondeur, pas plus qu'aujourd'hui d'ailleurs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour a tous,

 

sans pourtant intervenir, je suis ce forum depuis le début.

 

J'ai été a la bonn page pour le Somua S35, mais n'ai pas trouve la réponse:

 

qu'est ce que sont ces "conteneurs" ou "boites" uniquement sur le cote droit du blinde, a gauche, il y a diverses trappes

 

d'acces et/ou d'évacuation.

 

S35-01.jpg

 

 

S35-02.jpg

 

 

Somua_S35_german.jpg

 

 

Somua_S35_tank_50307.jpg

 

photos tirées du site www.worldwarphotos.info….

 

serait-ce typiquement "germain"….?

 

cette photo doit être un restaure...

 

 

szsomua-2.jpg

 

j'ai laisse les légendes d'origine.

 

merci d'avance pour vos réponses…

 

Gavroche

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité guest527

De la manière dont elles sont arrimées, ça ne me semble pas pouvoir servir à autre chose qu'à y ranger du matériel ... Mais Jensen pourra confirmer ou infirmer ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour a tous,

 

sans pourtant intervenir, je suis ce forum depuis le début.

 

J'ai été a la bonne page pour le Somua S35, mais n'ai pas trouve la réponse:

 

qu'est ce que sont ces "conteneurs" ou "boites" uniquement sur le cote droit du blinde, a gauche, il y a diverses trappes

 

d'acces et/ou d'évacuation.

 

 

Gavroche

 

 

 

Tu as bien vu, sur la gauche du S35 se trouve l'accès à bord, sur la droite 2 barres métalliques horizontales sur lesquelles se crochètent 3 gros coffres latéraux (donc amovibles) et un quatrième plus petit.

 

Leur utilité étant probablement à chercher du côté des affaires personnelles des membres d'équipage (au nombre aussi de 3).

 

Le dernier devait contenir quelques outils ou fanions, à mon avis pas de munitions compte-tenu de son exposition... :ddr:

 

Le S35 de Saumur en possède encore un, il s'agit donc d'un montage "Français d'origine" repris par les Allemands (de toute façon l'intérieur est des plus étroit et la tourelle trop petite pour recevoir un panier extérieur pour les impédimentas de l'équipage).

 

 

 

s35.jpg

 

 

 

 

De la sorte si l'équipage devait changer de char il suffisait de décrocher "le coffre à barda" et de le fixer sur l'autre engin ! :p

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

 

Tu as bien vu, sur la gauche du S35 se trouve l'accès à bord, sur la droite 2 barres métalliques horizontales sur lesquelles se crochètent 3 gros coffres latéraux (donc amovibles) et un quatrième plus petit.

 

Leur utilité étant probablement à chercher du côté des affaires personnelles des membres d'équipage (au nombre aussi de 3).

 

Le dernier devait contenir quelques outils ou fanions, à mon avis pas de munitions compte-tenu de son exposition... :ddr:

 

Le S35 de Saumur en possède encore un, il s'agit donc d'un montage "Français d'origine" repris par les Allemands (de toute façon l'intérieur est des plus étroit et la tourelle trop petite pour recevoir un panier extérieur pour les impédimentas de l'équipage).

 

 

 

s35.jpg

 

 

 

 

De la sorte si l'équipage devait changer de char il suffisait de décrocher "le coffre à barda" et de le fixer sur l'autre engin ! :p

 

 

 

un tout grand merci,

 

j'avais bien vu des "choses" courant sur le flanc droit, mais ne leur trouvais pas une utilité certaine.

 

et le site en question regorge de photos de Somua, interessant

 

Gavroche

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité guest527

De la manière dont elles sont arrimées, ça ne me semble pas pouvoir servir à autre chose qu'à y ranger du matériel ... Mais Jensen pourra confirmer ou infirmer ;)

 

Leur utilité étant probablement à chercher du côté des affaires personnelles des membres d'équipage (au nombre aussi de 3).

De la sorte si l'équipage devait changer de char il suffisait de décrocher "le coffre à barda" et de le fixer sur l'autre engin ! :p

 

a3quattros-line.gif.7bd5d51e72b4009d7e4c4cf6393bcfb6.gifa3quattros-line.gif.7bd5d51e72b4009d7e4c4cf6393bcfb6.gifa3quattros-line.gif.7bd5d51e72b4009d7e4c4cf6393bcfb6.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Spähpanzer Luchs : Symétriquement votre. :jap:

A0marder.png.2f0b5b5f089d02c51b52dbaacdc042c1.png

 

 

 

 

 

 

 

l05.jpg

 

 

 

 

 

 

 

C'est en 1968 que l'Armée Fédérale demande à l'industrie nationale de songer à un engin de reconnaissance blindé pour remplacer les chenillettes Hotchkiss alors en service à plus de 1600 exemplaires au sein de la Bundeswehr depuis 1959.

 

 

 

On le sait peu mais ce petit engin chenillé Français sera vendu à presque 2000 unités à l'Allemagne de l'Ouest dans de nombreuses versions (reconnaissance, ambulance, mortier...)

Majoritairement fabriqué sous licence par Magirus il sera le SEUL blindé Français utilisé par cette nation ! (hors véhicules de prise bien entendu ! :o )

l16.jpg

 

 

 

C'est Daimler-Benz qui répond à l'appel d'offre et qui décide de s'associer avec le bureau d'étude de Porsche, l'autre constructeur de Stuttgart. :jap:

 

La mise au point du futur Luchs (Lynx) va durer jusqu'en 1973, année où cet engin est présenté officiellement.

 

 

 

l07.jpg

 

 

 

Il s'agit d'un véhicule radicalement différent par rapport à celui qu'il remplace.

Adieu la furtivité par la (petite) taille au profit d'un engin 8X8 de 7,74m de long, 2,98m de large, 2,84m de haut et de presque 20 tonnes en ordre de marche.

 

La moteur est un V10 Turbo-Diesel Mercedes OM403-A assisté d'une boite de vitesse automatique, il développe 390cv à 2500Trs si on l'alimente au Gas-Oil (étant polycarburant il peut également "avaler" de l'essence mais il tombe alors à 300cv), une bonne réserve de puissance qui lui autorise une vitesse de pointe sur route de 90/100km/h.

 

Son réservoir de 490 litres lui autorise une autonomie moyenne de 750km.

 

Conçu pour être d'une extrême compacité, l'ensemble moteur-boite placé pratiquement au centre du véhicule peut être changé en moins d'une heure sur le terrain.

 

 

L'ensemble moteur-transmission sort en un bloc.

l09.jpg

 

 

 

Le silence de marche du Luchs a été une priorité et la signature acoustique est d'une rare discrétion pour un engin blindé.

 

De nombreuses pièces sont communes avec le transport de troupes Fuchs contemporain et étudié/fabriqué par les mêmes acteurs.

 

La suspension combine ressorts hélicoïdaux et amortisseurs hydrauliques à grand débattement et rend le Luchs très agile en tout-terrain.

 

 

 

l03.jpg

 

 

 

 

 

Ses pneumatiques sont bien entendu renforcés et un dispositif interne à la jante permet de continuer à rouler plusieurs kilomètres même en cas de crevaison.

 

Un inverseur de marche lui permet d'aller aussi vite en avant qu'en arrière, un gros atout pour un véhicule de reconnaissance ! :oui:

 

C'est la raison pour laquelle l'équipage est distribué de la même façon que sur l'EBR Français : Pilote au poste avant, tireur et chef d'engin en tourelle et "radio-second pilote" dans un deuxième poste de conduite prêt à prendre le relais de son "opposé" au cas où...

 

Cela explique aussi la quasi-symétrie du véhicule. :jap:

 

 

 

La distribution des rôles à bord : Simple !

l04.jpg

 

 

 

 

Les 8 roues sont directrices jusqu'à la vitesse de 30km/h, passé cette dernière un système bloque les 2 essieux arrières (suivant le sens de circulation... :siffle: ) et ne laisse un pouvoir directionnel qu'aux 2 essieux "avant", et ceci pour éviter que le véhicule ne se renverse en cas de coup de volant trop brutal à grande vitesse.

 

Dans les meilleures conditions, le diamètre de braquage de 12,05m est assez bluffant pour un engin de cette taille.

 

 

Tout est normal, rien n'est cassé ! :lol:

l06.jpg

 

 

 

Son blindage reste léger mais permet d'arrêter les projectiles de 7,92mm tirés à 100 mètres, l'arc avant étant renforcé pour encaisser des impacts d'obus de 20mm.

L'équipage est protégé des risques NBC par une filtration/surpression de l'habitacle.

 

 

 

 

l15.jpg

 

 

 

 

Amphibie par flottaison, ses deux hélices placées uniquement du "côté arrière" lui permettent de se déplacer en milieu liquide à 10km/h une fois le pare-lame déployé.

 

 

 

chrisa84.gif.0cf76aaa6c7560db43a78a09ed86eb55.gif

l14.jpg

 

 

 

 

Il peut grimper des pentes de 60%, franchir un dévers de 30%, un obstacle vertical de 0,80m et une tranchée ouverte de 1,90m.

 

Sa tourelle à rotation électrique est dotée d'un canon Rheinmetall Mk20 de 20mm approvisionné à 500 obus et d'une cadence de tir de 1000 coups/mn.

Une mitrailleuse MG3 de 7,62mm approvisionnée à 1000 coups se trouve en superstructure, de même que 8 lance-grenades fumigènes.

 

Les essais étant concluants la production commence chez Thyssen-Henschel dès mai 1975, elle se poursuivra jusqu'en 1978 avec la livraison à la Bundeswehr du dernier des 408 exemplaires commandés.

 

 

 

 

l12.jpg

 

 

 

L'Allemagne de l'Ouest sera la seule utilisatrice de cet engin atypique.

 

A l'usage le Luchs s'avérera être un digne successeur du fameux Sdkfz.234 Puma du dernier conflit mondial, alliant sa discrétion phonique à une excellente souplesse d'utilisation et à une fiabilité de tout premier ordre.

 

Bien entendu la faiblesse tant de son blindage que de son armement ne le destine qu'à sa vocation première : Voir sans être vu et retourner rendre-compte à l'Etat-Major, le Luchs n'ayant jamais eu vocation à être un engin de mélée ! :o

 

 

 

scarabe2412.gif.aa009e94f1896ba8c124633d701584bf.gif

l13.jpg

 

 

 

A partir de 1980 les engins entrent en atelier pour subir une première remise à niveau dite "A1", elle concerne surtout le canon de 20mm qui dispose d'un chargeur à double bande permettant au tireur de sélectionner ses obus en fonction de la cible qu'il entend traiter, le Luchs disposant alors de 75 obus perforants et 300 explosifs à fragmentation prêts au tir et encore 125 projectiles de réserve en tourelle (généralement explosifs).

 

 

 

 

l02.jpg

 

 

 

En 1985 la mise au niveau dit "A2" font gagner aux engins concernés un système d'imagerie thermique très amélioré permettant d'étendre les compétences opérationnelles du Luchs à la reconnaissance même par très mauvaises conditions de visibilité.

En contrepartie l'augmentation du poids générée par le système enlève au véhicule ses capacités amphibies... :bah:

 

 

Continue, ça passe... :o

l10.jpg

 

 

 

 

 

l11.jpg

 

 

 

De nombreux SpPz.2 Luchs seront envoyés durant les années 90 et 2000 dans les Balkans et serviront surtout d'engins de "maintien de la paix" et d'escorte de convois au titre des diverses IFOR, SFOR et KFOR...

 

Il en ressortira que ces véhicules étaient bardés de qualités mais possédaient un défaut notable : Une absence de protection des organes de transmission et de suspension immobilisant n'importe quel Luchs à la moindre explosion sur son passage.

 

Rapatriés en Allemagne ils seront très vite remplacés par le 4X4 Fennek, nettement mieux protégé et encore plus discret.

 

Le dernier Luchs a quitté le service opérationnel en janvier 2009.

 

 

 

l01.jpg

 

 

 

 

Ca tourne et ça retourne ! :D

 

 

 

 

:coucou:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour a tous,

sans pourtant intervenir, je suis ce forum depuis le début.

J'ai été a la bonn page pour le Somua S35, mais n'ai pas trouve la réponse:

qu'est ce que sont ces "conteneurs" ou "boites" uniquement sur le cote droit du blinde, a gauche, il y a diverses trappes

d'acces et/ou d'évacuation.

 

S35-01.jpg

 

....

 

A propos de ce fameux char S35 présenté par tonton en page 30 (il est vrai, sans les top-case) j’ai par hasard trouvé ça sur le Net.

 

En 1936, Violette Morris est invitée aux Jeux Olympiques de Berlin, comme V.I.P. C’est sans doute là qu’elle fut recrutée par l’Abwehr (contre-espionnage nazi.) Certains parlèrent d’une amourette avec un(e) officier de la Gestapo ou un simple désir de revanche sur une France qui l’a exclue. D’autres évoquèrent une réelle fascination pour le nazisme.

 

Devenue agent, elle livre aux Allemands les plans du char Somua. Les nazis peuvent ainsi découvrir –ou avoir confirmation-que le S-35, sans doute le meilleur tank de la fin des années 30 est lent, n’a pas de radio et que sa tourelle est dirigé par le commandant (qui ne peut donc plus surveiller la zone de combat lorsqu’il choisi sa cible, vise et tire.)

 

Source : http://www.leblogauto.com/2009/04/violette-morris-du-rose-au-brun.html

Plan du Somua S35.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quelques engins datant de l'URSS trouvés sur le net. Si Jensen peut nous éclairer sur ces engins ! ;)

 

 

 

 

Bin tiens ! :lol:

 

jackbauer2.gif.547f653015bae7525f826dd22c0ba89a.gif

 

 

Il va falloir bosser les gars ! :ddr:

 

Voyons... :voyons:

 

Le "truc-machin" à la cabine de GMC et au train chenillé qui porte une sorte de "roue dentée", c'est quoi et à quoi ça peut servir ? :o

 

Bon, moi je sais et je ne vous ferais pas l'injure de vous apprendre que nous nous trouvons là au milieu d'un parc à ferrailles issu d'un Régiment du Génie. :oui:

 

Un petit effort de connexions inter-neurones et je suis certain que vous allez trouver... :siffle:

 

[:axelay:19]

 

Creuse mec, creuse ! :o

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Spähpanzer Luchs : Symétriquement votre. :jap:

https://aws-cf.caradisiac.com/prod/shared/forum/m [...] marder.png

.......

La distribution des rôles à bord : Simple !

l04.jpg

......

 

Il en ressortira que ces véhicules étaient bardés de qualités mais possédaient un défaut notable : Une absence de protection des organes de transmission et de suspension immobilisant n'importe quel Luchs à la moindre explosion sur son passage.

 

 

Absence de protection des organes de transmission et de suspension: Illustration

Lynx-Luchs-Fahrwerk.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

 

Bin tiens ! :lol:

 

jackbauer2.gif.547f653015bae7525f826dd22c0ba89a.gif

 

 

Il va falloir bosser les gars ! :ddr:

 

Voyons... :voyons:

 

Le "truc-machin" à la cabine de GMC et au train chenillé qui porte une sorte de "roue dentée", c'est quoi et à quoi ça peut servir ? :o

 

Bon, moi je sais et je ne vous ferais pas l'injure de vous apprendre que nous nous trouvons là au milieu d'un parc à ferrailles issu d'un Régiment du Génie. :oui:

 

Un petit effort de connexions inter-neurones et je suis certain que vous allez trouver... :siffle:

 

[:axelay:19]

 

Creuse mec, creuse ! :o

 

 

 

planete-smiley_emoticone.145.gifLe méchant ! :lol:

 

Bon, vu la forme de certains, il doit y avoir des engins poseurs de ponts et les barges ressemblant à des DUKE doivent servir à faire des ponts de bateaux.

Les engins à 6 roues, tu a dû faire un article dessus donc je vais chercher. Il y a les engins à cabine de camions sur une base de char que je ne reconnais pas, on dirais que l'un d'eux est une dépanneuse.

 

Je cherche pour les autres surtout pour les première photos ! :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On parle pas la même langue :o

 

Pour moi, Luchs = Pz.Kpfw II Luchs pollux973.gif.3dc67da7975f006e6cd709f6c2b09763.gif

 

 

 

Ah oui, mais ce n'est ni le même engin ni la même époque hein ! :o

 

J'en parle ici : Pz.II

 

Si on va par la il y a aussi 2 "Puma" dans mon index (et je n'ai toujours pas de cages à fauves, ça va me jouer un tour un de ces 4... :sic: )

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager

×
  • Créer...