Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Salon de discussion

Le Topic des engins blindés (Index en page 1)


jensen
 Partager

Messages recommandés

En fait me suis trompé de char et surement d'endroit aussi! :pfff:

 

http://i21.servimg.com/u/f21/11/01/18/16/dscn2210.jpg

 

:ange:

 

 

non!! juluch.gif.cc9f83593e9459ae18e511b8f4b8d78a.gif c'est toi qui a raison!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!astrid14000.gif.08960dba576e2ca1871eb4eb1488d725.gif

 

Il est effectivement à Carpiagne devant le PC!!!!!!!antone2b.gif.bdf5decb227da7eb1bf60dd33de3c262.gif

 

Putain!! j'avais pas fait gaffe!!!antodaix.gif.058800b3696859ea61977e128c4f5b48.gif

 

a l'occase je prendrai une toff!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

 

 

 

 

SCHNEIDER CA1

 

 

 

125pxFlagofFrancesvg.png.797c48126a20f5c0181fd0e94683e823.png

 

 

 

 

360772047_schneider2001.jpg.44b26cb90b81cd33e010f058214f84a4.jpg

 

 

1915...

 

Bientôt une année que cette guerre s'enlise dans des conditions abominables pour les soldats…

 

Il y a déjà longtemps que le Colonel Estienne, qui commande le 22ème Régiment d'Artillerie depuis août 1914, réfléchit à la mise au point d'un engin capable de rompre le front.

Certes, on a bien essayé des automitrailleuses, mais ces dernières ne peuvent pour ainsi dire jamais s'écarter d'une route sans s'embourber lamentablement... bah.gif.df6b3afba530a54ee0973f482d206682.gif

 

Il songe à la chenille ! ;)

Il l'a vue à l'œuvre sur des tracteurs agricoles Holt lorsqu'il était cantonné en Tunisie, il est sur de détenir LA solution ! fier.gif.326b4ebf398ec61daff5e6225fda5b6d.gif

 

Il lui faudra des semaines pour convaincre ceux qu'il nomme lui-même les Technicons, ces ingénieurs de l'arrière pour qui un "bon projet" ne peut bien entendu provenir que de leurs bureaux d'études !

 

Pourtant et contre vents et marées son projet fini par être validé.

 

Les essais de franchissement effectués en janvier 1916 au polygone de Vincennes ont démontrés de manière indiscutable les bienfaits de la chenille ! bien.gif.004c67264fa18d1cd5303ee255325d38.gif

 

Une collaboration avec les établissements Saint-Chamond, un instant pressentie, tombera à l'eau pour cause de trop nombreuses divergences, chacun finalisant "son" char dans son coin.

 

Une commande pour 400 "cuirassés terrestres" type CA1 est passée aux établissements Schneider, charge à cette dernière d'en assurer la fabrication via sa filiale la SOMUA.

Le bon de commande spécifie que 100 engins doivent être livrés en août et le solde au plus tard fin novembre.

 

La réalité sera moins glorieuse... En décembre 1916 seuls 8 chars en acier doux (donc non blindés) sont disponibles pour l'instruction.

 

Mais à quoi ressemble t-il donc ce "cuirassé terrestre" ? buzz.gif.4eb0ed42ffc46a1ce0ed1fe7f6af0af5.gif

 

Tout d'abord il est moins imposant que les fameux MkIV anglais : 6,32 m de long, 2 m de large et 2,40 m de haut.

Son blindage est de 1,15 mm, son moteur (un Schneider spécifiquement conçu pour lui) développe 60 ch à 1 200trs et autorise une "vitesse" de… 6 km/h ! :D

L'avant forme une étrave qui l'empêche de se "planter" dans un sol meuble, un rail vertical y est soudé pour permettre de couper des barbelés omniprésents sur le champ de bataille.

Son armement se compose d'un canon court de 75mm placé en latéral droit, pourvu de 90 obus et d'une portée de 600 m (précis à 200 m par contre… ) et de 2 mitrailleuses Hotchkiss de 8 mm de chaque côtés approvisionnées à 3 840 coups.

 

Son équipage se compose de 6 hommes : 1 officier/pilote, 1 sous-officier au canon, 1 canonnier, 2 mitrailleurs et 1 mécanicien.

 

 

L'exemplaire exposé à Saumur

690634392_schneider2002.jpg.4cca723c268676a89a58b27628aff8af.jpg

 

 

32 seront livrés fin janvier 1917 et 218 sont à l'inventaire du 1er avril.

 

Le 16, 128 Schneider CA1 sont engagés à Berry au Bac, mais l'infanterie peine à suivre et pas mal d'engins tombent en panne !

 

C'est un demi-succès pour l'Etat-Major, où l'on déplore le manque de coordination de l'attaque et la faiblesse mécanique des engins, sans compter que la fameuse munition S Allemande parvient à percer un blindage un peu faiblard…

 

 

Coup direct au but, pas de survivants :(

2132230000_schneider2006.jpg.b00897444f3b29c33bff9217301a0d35.jpg

 

 

Les réservoirs sont également un problème car installés à l'intérieur de l'engin !

On s'empresse de les installer à l'arrière du char et on les dotent de double-parois. On en profite aussi pour rajouter une sortie de secours à l'avant de l'engin et deux plaques de blindages supplémentaires devant l'étrave.

 

 

Extraordinaire photo de l'équipage d'un Schneider ! On remarque la façon non réglementaire dont on porte le béret dans les chars : En cloche ! :W

En fait les badernes de l'infanterie envoyaient dans cette nouvelle arme toutes les "grandes gueules", les "allergiques aux règlements" et autres "fanfarons" qui pouvaient mettre en danger la cohésion de leurs "chers régiments"... roll.gif.ba9c3863d7dddb0d910feeba5b080030.gif

Il en résultera dans les chars une ambiance et un esprit de corps qu'on ne pourra comparer qu'à l'aviation, qui elle aussi récupérait tous les "déchets" des armes dites "nobles" !

Mieux vaut en rire ddr.gif.2509c82fbc13fbc68ab509433e003c7e.gif

1759200400_schneider2004.jpg.e9d4684e0cf56af0cc47601b671b09b4.jpg

 

 

On pose fièrement au retour d'une mission avec plus de 150 impacts de balles sur le blindage !

Vous noterez le surnom du char : "Mets-zy-en"... Pour d'autres c'était "Loup-Garou", "Fée Kaputt" ou "la Sulfateuse" ! :D

Les 'Ricains n'ont rien inventés 25 ans plus tard avec leurs "Nose art" sur leurs avions ! ;)

1309424094_schneider2005.jpg.da9d8857b11c49729d2c9cbcf3c0a717.jpg

 

 

Engin vite dépassé et ne possédant pas de tourelle, les 400 exemplaires fabriqués ne connaîtront pas de descendance, l'armée Française optant pour le Renault FT17.

 

 

Septembre 1918 en Champagne, un des rares survivants de la série se fraye un passage.

1694755602_schneider2003.jpg.793413057ffc39d45b8195405d60e8d3.jpg

 

 

Complétement à bout de souffle à l'armistice, les chars survivants seront transformés en engins de dépannage, sauf 6 qui seront vendus à l'Espagne.

 

Les exemplaires capturés par les Allemands ne seront ni reconditionnés ni réutilisés, ils avaient pourtant l'habitude de le faire avec les chars anglais, très probablement parce qu'ils considéraient le Schneider comme trop petit et surtout trop vulnérable aux projectiles adverses.

 

Le Schneider en mouvement ? :o

 

C'est ici !  ;)

 

 

 

 

:coucou:

 

 

Modifié par jensen
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

http://the.shadock.free.fr/Tanks_in_France/camp_carpiagne/index.html

 

La cavalerie est encore aujourd'hui composée de fortes têtes! :ange::o

 

 

merci pour les toff de mon camp!!! (confirmation par l'image du EVEN...... :) )

 

Mais, la cavalerie n'a plus de forte tête...... :lol:

 

Le bâtiment derrière le 30 est l'ECL, j'ai fais deux missions avec eux!!

 

salut à vous les gars :jap:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

FCM 2C : TROP GROS, TROP CHER, TROP "INUTILE"...

 

 

 

 

125pxFlagofFrancesvg.png.74e7863834915f65be81969ad42236e2.png

 

 

 

824249129_fcm2003.jpg.05e303df27a61e2238d1145cf1fe7cad.jpg

 

 

Nous sommes début 1918, l'Etat-Major Français veut un "vrai gros char", un engin de rupture, capable à lui seul d'enfoncer le front et de progresser en avant de l'Infanterie, charge à cette dernière de "nettoyer ce qui reste" derrière le char… :o

 

Les Forges et Chantiers de la Méditerranée (FCM) présentent alors le 2C, un monstre de 68 tonnes !

 

Il est équipé d'une tourelle capable de tourner sur 320° et garnie d'un canon de 75 mm modèle 1897.

Cette dernière est aussi assez vaste pour accueillir trois hommes, c'est une première mondiale (cela deviendra durant la deuxième guerre mondiale et ensuite la règle).

 

On innove aussi avec une mitrailleuse de 8 mm sur rotule dans le glacis avant, une disposition qui fera son chemin sur tous les chars des années 40...

Ce qui n'empêche pas de disposer de 3 autres mitrailleuses tout autour du monstre : Une de chaque côté et la dernière en chasse à l'arrière.

 

On présente un prototype et une commande pour 700 exemplaires part illico, le FCM 2C étant censé enfoncer le front lors de la grande offensive de 1919, mais le conflit s'arrête le 11 novembre 1918.

 

La commande descend alors à 300 engins, puis… 10 ! :bah: 

 

On ne se presse pas pour les livrer puisque on échelonne de 1918 à 1921 !

 

Le char est équipé de deux moteurs Mercedes d'environ 230 ch, des moulins livrés au titre des dommages de guerre (de toute façon les Français n'arrivaient pas à fiabiliser un moteur national aussi puissant alors… )

 

C'est la première fois qu'un char Français est aussi blindé : 45 mm en frontal, 22 mm en latéral et 35 mm pour la tourelle, ce qui pour l'époque est excellent !

 

Il faut 12 hommes pour le manœuvrer : Un chef de char, un pilote, deux mécaniciens, un radio, un électricien, deux servants pour le canon et 4 mitrailleurs !

 

Par contre les perf'...

 

Déjà le 2C est équipé de chenilles prenantes (entourant la caisse), comme les MkIV et V anglais, et se retrouve donc dépourvu de la moindre suspension.

 

Dans ces conditions les 12 km/h en vitesse "de pointe" sont déjà "limites/limites". 

 

 

 

1272988105_fcm2002.jpg.2d7386c784666e22da192b11d2b410d7.jpg

 

 

Le pire est dans sa fiabilité : Nulle ! :o

Non seulement les moulins avalent 13 litres au kilomètre mais en plus ils sont d'une robustesse sujette à caution. Et ce sans parler des mécaniciens pour qui réparer un "moteur Boche" est à la limite de l'affront personnel.

 

Mais il y a encore mieux !

 

Comme le FCM 2C est alors le mobile terrestre le plus gros jamais construit (locomotives exceptées) il n'est pas question de le charger sur un camion pour le transporter vers son champ de manœuvre.

 

On décide donc logiquement de le faire voyager par train MAIS il engage le gabarit ferroviaire…

C'est d'ailleurs une des raisons de l'étroitesse de la caisse du char qui ne dépasse pas 2,95 m afin de permettre le croisement des convois, mais si le 2C est hissé sur un banal wagon-plateau, sa hauteur de 4,01 m fera qu'il sera impossible de faire passer ponts et tunnels au train !

 

On ruse…

 

A chaque extrémité du 2C on place un chariot à trois essieux.

On lève le char placé sur la voie à l'aide de madriers jusqu'à ce que la hauteur soit compatible avec le système d'arrimage, il ne reste alors plus qu'à "accrocher" l'engin et enlever les madriers, ce dernier faisant office de wagon surbaissé en circulation ! :)

C'est génial mais il faut en moyenne quatre heures pour accrocher UN char, et autant pour le débarquer…

 

 

En cours de chargement, notez l'empilement de madriers 

223858824_fcm2004.jpg.658cc0ae3e44339898e59c5abe2e42ca.jpg

 

 

Jusqu'en 1939 les 2C sont considérés comme des bêtes de foire, qu'on montre aux actualités lors des grandes manœuvres, d'ailleurs seuls trois chars restent en conditions, les autres étant "plus ou moins" stockés au 51ème Régiment de Chars Lourds de Mourmelon.

 

Dès les prémices de la 2ème guerre les engins sont déplacés sur Verdun au 511ème Régiment de chars où l'on tente de tous les reconditionner, en particulier en remplaçant les trop capricieux moteurs Mercedes par des Maybach de 250 ch ex-dirigeables trouvés "neufs en caisse" dans un entrepôt de la région Parisienne (livrés au titre des indemnités de guerre)…

 

Sept sont en état de combattre en septembre, un huitième rejoint les rangs en octobre.

Ils sont déployés à une quinzaine de kilomètres de Verdun.

 

Le 10 mai 1940, jour de l'offensive allemande, on parvient à les déplacer de 20 kilomètres…

 

Le 10 juin le sort des armes devient franchement défavorable aux Français (et le mot est faible), l'Etat-major décide d'embarquer les 2C sur trains en direction du sud.

On en laisse deux sabotés sur place (en panne)

Il faut 24 heures pour charger les six "survivants" sur deux trains !

Le 15 juin les convois sont encore à 15km de Neufchâteau (Vosges), c'est un bordel indescriptible ! :pfff: 

 

Le 16 ils n'ont parcourus qu'une quarantaine de kilomètres lorsque la voie est définitivement obstruée devant eux : Un train de carburant a été pris pour cible par la Luftwaffe et flambe, plus question d'avancer !

 

Le problème est que les chars sont stationnés dans une courbe, or il est impossible de les décharger dans ces conditions !

 

la mort dans l'âme les équipages reçoivent l'ordre de faire sauter tous les engins avant évacuation de la zone…

 

 

Un désastre :pfff:

1957525256_fcm2005.jpg.9a91c9a393d1937e598cb1d8c46c8820.jpg

 

 

Un char, le 99, verra ses charges faire long feu, il sera capturé intact par les Allemands qui s'empresseront de le convoyer à Berlin comme trophée de guerre.

 

 

Traduction : "Capturé par le 10ème régiment blindé"

1510821765_fcm2001.jpg.47eb754215c7a8ca69d8792743acd259.jpg

 

 

Il reste exposé à la vue de la population jusqu'aux combats d'avril/mai 45 où l'on perd sa trace… (Un bruit court depuis 80 ans : Les Soviétiques l'aurait récupéré…)

 

Ainsi donc fini la carrière sans gloire ni combat d'un monstre qui aurait du être la terreur de l'ennemi ! :(

 

Un engin dépassé depuis les années 20 en fait. :o

 

 

 

Le FCM2C en images :

 

 

 

 

 

:coucou:

 

Modifié par jensen
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

merci tonton!! :jap:

 

T’inquiètes on est toujours là!!! :)

 

Ce chars faisait partit de ces cuirassiers terrestres inutilisables en opération!!

 

Les Russes aussi ont eu les leurs comme le T35......

 

petite vidéo de youtube:

http://www.youtube.com/watch?v=fISUNucwAbE?version=3

 

concernant le survivant qui aurait été capturé par les russes et ramené chez eux....... axelay.gif.ebb310ae44703b82c80f1127017c2806.gif

 

J'ai vu sur le net qu'il aurait été au musée des blindés de Kubinka....mais personne ne l'aurais vu apparemment.

d'autres disent le contraire.... juluch.gif.a799b3b9e374c029ab55f45421c4dcb8.gif

 

 

Quoiqu'il en soit les chars "étrangers" seraient au pavillon N°7.....a suivre!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

CHIEFTAIN : PROTECTION ET PUISSANCE DE FEU.

A00.png.112dafd3d3d10f7206b603a9e0f0a6be.png

 

 

 

 

 

1662859071_chieftain2007.jpg.a1f3dfddbd9a2e4b5df2a019424820de.jpg

 

Nous sommes en 1956...

 

Le char Centurion dont je vous ai déjà narré l'historique commence à dater un peu, sa conception remontant à la seconde guerre...

Il est temps de faire face aux plus lourdes machines du Pacte de Varsovie. oui.gif.1e634689fb22d94c41a83ef9c9f1b9dd.gif

 

C'est donc à un char de seconde génération que s'attellent les services techniques de sa Trés Gracieuse Majesté mais, "comme d'habitude" diront les mauvaises langues, nos amis anglais vont faire "différent" ! :D

 

A un moment où français et allemands planchent sur des chars de taille réduite et de grande vélocité (AMX30 et Leopard 1), afin de réduire les "chances" d'être touchés par un projectile à charge creuse qui de toute façon finira par percer leur blindage, les britanniques vont plutôt faire dans le "gros et lourd"... buzz.gif.894d267bd57fe28d074a577eca85eb5c.gif

 

Dès 1962 la version définitive du Chieftain est présentée : c'est un engin concurrent du IS3 Soviètique : Un canon L11 rayé de 120mm, un blindage en acier très épais et le tout emmené par un Leyland 12 cylindres polycarburant de 650cv.

 

Il faudra attendre 1967 pour le voir débarquer en unité, on en sait alors un peu plus sur lui et malheureusement pas vraiment en bien... :o

 

 

 

01.jpg

 

 

Le canon est la pièce maitresse de l'engin : Déjà son calibre est pour le moins "étonnant" à la fin des années 60 où le 105mm prédomine, sans compter que les projectiles sont à charge séparée : Les obus sont à côté du pilote et les gargousses de poudre en tourelle avec pour avantage de pouvoir plus facilement bouger dans cette dernière avec la munition proprement dite, étant "coupée en deux", dans un environnement aussi réduit qu'une tourelle de char la chose pouvait avoir un certain intérêt (et aussi le gros désavantage de faire 2 fois la même manutention... sic.gif.6d7ca1da0d7e76f49fa62ccbc09d67a3.gif )

Sa conduite de tir est ultramoderne pour son époque, avec calculateur balistique qui détermine les paramètres même si la cible est en mouvement ! bien.gif.9e9d440422e40849c9b7fa4c7b5c8e9a.gif

Le tireur dispose aussi d'un viseur avec télémètre-Laser et caméra thermique intégrée, pour l'époque c'est le nec plus ultra ! http://forum-auto.caradisiac.com/static/icones/smilies/jap.gif

 

 

Le poste de pilotage, comme si vous y étiez ! ;)

890864103_chieftain2001.jpg.d80cf336c92ddf0be3f01734588c4973.jpg

 

 

Son armement secondaire est des plus classique : 2 mitrailleuses de 7.62mm, une en coaxiale du canon et l'autre en anti-aérienne.

 

 

1911402308_chieftain2006.jpg.ff53bddf997c4b58c9e63033fc2a1c12.jpg

 

 

Son autonomie est de 500km grâce aux 950 litres de ses réservoirs.

 

Le shéma intérieur est lui aussi normal, avec 1 pilote à l'avant (mais placé au centre, ce qui évite le clivage "roule à droite ou à gauche" ! :W ) et 3 hommes en tourelle (chef de char, tireur et chargeur).

 

Le blindage est conséquent : 125mm en frontal, 80 en latéral et 130 pour la tourelle...

 

Le problème du Chieftain vient d'ailleurs de là ! :o

 

Avec une telle cuirasse on arrive à un poids en ordre de combat qui dépasse de loin les 50 tonnes !!! beuh.gif.1273ae6b6d6f1f304fdb7f803e1e8482.gif

Et là ça coince... sic.gif.6d7ca1da0d7e76f49fa62ccbc09d67a3.gif

 

Les 650cv du Mk2 mis en service sont à la peine (le Mk1 en faisait même 585 mais on conserva les 40 engins construits pour l'entrainement...), et si on compare le rapport poids/puissance de ce tank avec ses cousins français et allemand on frise la correctionnelle :

 

AMX30 : 680cv pour 36 tonnes

Leopard 1 : 830cv pour 42 tonnes

Chieftain : 650cv pour... 55 tonnes ! buzz.gif.894d267bd57fe28d074a577eca85eb5c.gif

 

(Par Charité Chrétienne on évitera la comparaison avec un char de 3ème génération comme le Leclerc : 1500cv pour 56 tonnes ! ddr.gif.1c0095eb851a62b0bd163419311aa7cf.gif )

 

Il est clair que notre anglais est un gros veau... :o

Sa vitesse de pointe sur route est de 48km/h, une allure digne des engins de la seconde guerre...

 

On lance une version dite Mk5 qui sera de loin la plus produite (en tout on ira jusqu'à Mk12, mais beaucoup furent des versions export) en poussant le Leyland L60 à 750cv mais la bestiole n'était pas vraiment fan du 400m départ arrêté ! http://forum-auto.caradisiac.com/static/icones/smilies/lol.gif

 

 

437627074_Chieftain2002.jpg.116fc36f98ecc62c920fa5e03d78eea2.jpg

 

 

Le pire étant que malgré l'épaisseur de son blindage ce dernier n'assurait pas une protection "garantie" contre les obus HEAT. bah.gif.1ed4452d6c425eb60aeff11d20d0d240.gif

 

L'armée britannique en aura tout de même 900, et on peut dire que sa carrière à l'export sera assez honorable :

 

Le Koweit en commande 143

L'Irak 100

La Jordanie 90

Oman 27

 

921902819_chieftain2009.jpg.3f4beeaa8ef717842a95c5e39ea8a81f.jpg

 

Mais le plus gros coup (hélas avorté) sera pour l'Iran :

En 1971 le Shah en veut 700 ! oui.gif.1e634689fb22d94c41a83ef9c9f1b9dd.gif

Il va même faire mieux : Il exige des anglais la mise au point du Shir 1, une version spécifique avec protection améliorée et nouvelle transmission en commande pour 187 exemplaires.

En 1974 on la rallonge encore de 125 et les Iraniens en redemandent même ! http://forum-auto.caradisiac.com/static/icones/smilies/lol.gif

Maintenant ils veulent un Shir 2, une version encore trés améliorée pour un marché de 1225 chars !

 

En 1979 la révolution islamique éclate et les contrats sont purement et simplement déchirés, seuls 150 Chieftain environ étant alors livrés...

 

 

1789199634_Chieftain2004.jpg.bfe402e29b2973e979f435b728d86235.jpg

 

 

Les Shir 1 en cours de production (274 unités) furent acquis par la Jordanie (sous le nom de Khalid), quand au Shir 2 alors en développement il sera la base du futur Challenger.

 

Le char connu aussi quelques versions plus spécifiques, en particulier une version de dépannage avec outillage adéquat et 2 treuils pour les interventions mécaniques.

185 furent acquis par l'Angleterre, 41 par l'Iran et 31 par la Jordanie.

 

La version porte-pont fut fabriquée à 48 exemplaires pour la Grande-Bretagne et 14 pour l'Iran.

 

 

Avec sa travée, très encombrante au demeurant...

151845314_chieftain2008.jpg.936ea7c1555c8d45e8486aa7c096b76d.jpg

 

 

Sans... :)

795237367_chieftain2005.jpg.6b0b0b74ad37d546e4d57c1bbdf2a9a7.jpg

 

 

Durant les années 80, époque où le Challenger arrivait en première ligne, 60 Chieftain furent transformés en engin du Génie avec grue, treuil et même lame bouteuse à l'avant.

 

La version char de combat fut définitivement retirée du service par les anglais en 2000 (ils conservent encore les versions Génie) et, à l'heure actuelle, seule la Jordanie utilise encore ses Khalid en première ligne grace à une remotorisation via le Perkins V12 "Condor" de 1200cv qui équipe aussi le Challenger.

 

 

Khalid Jordanien.

khalid_fjkdjhk1.jpg.777650a2bb878cf9a34fe4bb4c0bc310.jpg

 

 

Le Chieftain fut le parfait exemple d'une doctrine à contre-pied de celle alors en vigueur dans les Etats-Major occidentaux, celle qui faisait primer la défensive face aux vagues de T55/62 Soviétiques, en pariant donc sur un conflit "classique" sans utilisation de l'arme de dissuasion nucléaire.

 

On se quitte avec une vidéo de très bonne qualité :

 

coucou.gif.609b9b68b33f557d8a44f5305072934b.gifcoucou.gif.609b9b68b33f557d8a44f5305072934b.gif

 

422400382_chieftain2003.jpg.c406dd944e5e0fe829be9d7a119c140d.jpg

sic.gif.04bda336a6c5590cfd7ee928d70a0aa0.gif

buzz.gif.2fd85c2aa1a2084de0a177ecb78f41c2.gif

oui.gif.3c2c9ddb7ee8e73f83475b49bac08414.gif

coucou.gif.9eeda51528aceffd0418e3ad7dcfe2df.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Exact. :o

 

Et on peut même rajouter qu'ils ont été remis à niveau par Mobarez il y a 5 ans environ...

 

Ce qui a été refondu est par contre assez nébuleux, sans doute l'électronique de bord... voyons.gif.fe255767cbeeadf349be0e7a71a004cc.gif

 

La seule photo que j'ai vu d'un Chieftain Iranien rétrofité ne montre pas la présence de tuiles réactives par exemple. bah.gif.5854b5f5d4302565e47fc8028de7f474.gif

 

Par contre cet état a acheté il y a quelques années pas mal de T72 et T72s, certains d'occasion et d'autres neufs. oui.gif.8ec87ccf15d79c186f5f4131dd9c2389.gif

 

Au mieux l'Iran n'aligne pas plus de 80 Chieftain, la première ligne étant assurée par les T72 et les T55 eux aussi "revus et corrigés" localement. http://forum-auto.caradisiac.com/static/icones/smilies/jap.gif

 

On ne peut aussi passer sous silence le Zulfiqar, une production locale composée du chassis de la série Patton/M60 américaine et d'un canon de T72 russe...

Le tout garni d'un blindage composite étudié peut-être avec l'aide du Brésil... :p

Le moteur est un V12 de 780cv, mais honnêtement je ne sais pas sur quelle étagère ils sont allés le prendre ! http://forum-auto.caradisiac.com/static/icones/smilies/lol.gif

 

740px-ZulfiqarFront-2.jpg.e06a499cbc1e388c9b94ffe7d094c41e.jpg

 

 

800px-Zulfiqar_Tank_-_Side_View.jpg.9dc4352b03d9fbbbc4604bff096058ba.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

trouvais sur le net, une photo avec différents chars dont des Chieftain pris semble t'il aux Iraniens....

A moins que se soit des reconvertis armée Irakienne.....donc guerre du golfe! axelay.gif.ebb310ae44703b82c80f1127017c2806.gif

 

http://images4.hiboox.com/images/4710/08ea69e8c6c1f4ad317d25c5259d6e7c.jpg

 

Celle ci on voit des blindés de toutes les religions :D avec me semble t'il au fond un Chieftain!!

Mais au premier plan .....un p'tit que l'on connais bien!!

http://images4.hiboox.com/images/4710/17e25fef8dd23bb0898e249c9afc63e7.jpg

 

une vue rapprochée :)

 

http://images4.hiboox.com/images/4710/0b15185009e0c4ebe086fdd86e1dbe54.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Les 2 nations en guerre ayant eu des Chieftain il sera difficile de dire à qui appartiennent ceux de la première photo ! :p

 

Par contre le second cliché nous représente un parc à ferraille surtout composé de chars de la série M47/48/60, Iraniens donc...

 

Idem sans doute pour le M4 au premier plan. :jap:

 

Par contre j'ai du mal à identifier les 4 VTT , on dirait des AMX10P ! :hum:

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les 2 nations en guerre ayant eu des Chieftain il sera difficile de dire à qui appartiennent ceux de la première photo ! :p

 

Par contre le second cliché nous représente un parc à ferraille surtout composé de chars de la série M47/48/60, Iraniens donc...

 

Idem sans doute pour le M4 au premier plan. :jap:

 

Par contre j'ai du mal à identifier les 4 VTT , on dirait des AMX10P ! :hum:

 

 

 

On dirait comme le dit juluch des BMP :jap:

 

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Finalement je crois aussi que se sont des 10P....les BMP n'ont pas le même "nez"

 

L'Irak en a eu des neuf........curieux...... alex883.gif.e72897aa99a17b7337aac753e7a5bdd1.gif

 

Quelle sont tes sources¨? Car les miennes m'informent que l'Arabie Saoudite, les Emirats,le Quatar en furent équipées...

 

Mais pas l'Irak..... :??:

 

Pour l'AUF1 oui, même qu'ils l'utilisaient en Anti chars en tir direct!! Putain elle a du morfler la tourelle...... :non:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager

×
  • Créer...