Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Le topic de l'actu politique.


Messages recommandés

  • Réponses 19,6K
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

  • Jessie11000

    4119

  • copresident

    2941

  • zygomard

    1913

Participants fréquents à ce sujet

Moi ? Et à quel moment ?

Parce que tu ne sais que répondre lorsque j'affirme que l'EI rêve d'une guerre civile en France ?

Quel est le courant de pensée le mieux placé pour que ça arrive ? Un parti qui vomi sur les 40 dernières années par exemple

C'est très utile pour eux

 

 

tu devrais le livre de De Viillers, tu verrais que les ricains aimeraient aussi :o

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[h1]Face à la montée du FN, la dérive des « néocons » de gauche[/h1]

 

 

 

Les élections départementales ont renforcé le processus d’extrême droitisation politique : nouvelle avancée du Front national étendant son implantation locale ; hystérisation des discours publics sur l’islam (universités et cantines scolaires) par le sarkozysme, suivi par la secrétaire d’Etat PS chargée des droits des femmes ; et cela sur fond d’une forte abstention chronique, et de l’infusion d’un néoconservatisme à la française, xénophobe, sexiste, homophobe et nationaliste, avec ses pôles antisémite (Soral) et islamophobe (Zemmour).

 

Des aspirations diversifiées à la justice sociale, et à la reconnaissance, montent pourtant de la société, mais elles ne trouvent plus de canaux politiques d’expression. Une part importante des citoyens se retire du jeu oligarchique de la représentation politique professionnelle. D’autres continuent à voter en manifestant un ras-le-bol, certains tendant de plus en plus l’oreille aux sirènes identitaires faute de boussole alternative.

 

Les gauches n’incarnent plus un projet de société à l’écoute des frustrations collectives et des imaginaires individuels : ni dans la macronisation patronale de l’économie ni dans l’éclatement de radicalités politiciennes essoufflées.

 

Le mouvement spontané « Je suis Charlie » a pourtant esquissé d’autres potentialités, en défendant la liberté d’expression sur la base de valeurs multiculturelles et antiracistes. Des personnalités de la gauche radicale l’ont regardé de haut, avec mépris. Le pouvoir s’est complu dans une récupération politicienne et nationaliste. L’aimantation du débat politique par l’extrême droite, un temps freiné, a repris depuis son cours.

 

 

Sous l’effet de cette tendance, le social-libéralisme est affecté par un virus mutant associant logique néolibérale et néoconservatisme soft. Manuel Valls en constitue un des principaux bricoleurs politiciens, davantage marionnette de l’air du temps et d’appétits de carrière qu’idéologue. Dans un polar américain, le coroner diagnostiquerait devant un flic désabusé un début de rigidité cadavérique porteur d’un risque d’épidémie néocons.

 

 

Un néolibéralisme sécuritaire, soucieux d’« autorité » et accompagné de xénophobie d’Etat, se met en place. Des concessions aux visions portées par le FN remplacent peu à peu les mesurettes « sociétales » des années 80 pour faire passer la pilule « sociale ». Des intellectuels participent à ce syncrétisme. Dans son dernier livre, l’Insécurité culturelle (Fayard, voir Libération, 12 février 2015), le professeur de science politique Laurent Bouvet en formule une version d’extrême centre adaptée à la galaxie PS.

 

 

La notion d’« insécurité culturelle », empruntée à l’essayiste Christophe Guilluy, est caractérisée de manière vague par Bouvet : « L’insécurité culturelle est donc l’expression d’une inquiétude culturelle, d’une crainte, voire d’une peur, vis-à-vis de ce que l’on vit, voit et perçoit et ressent, ici et maintenant, "chez soi", des bouleversements de l’ordre du monde, des changements dans la société, de ce qui peut nous être à la fois proche ou lointain, familier ou étranger. » On a affaire à une notion attrape-tout indûment élevée au rang de « variable explicative ».

 

Elle est susceptible d’amalgamer des facteurs, contextes, tensions, angoisses et stéréotypes hétéroclites, en donnant l’impression qu’il s’agit du « même » problème. Elle se situe à rebours de la démarche des sciences sociales invitant à dégonfler les baudruches des généralisations hâtives sans perdre de vue des repères globalisants.

Le couple « immigration islam » constituerait un des poumons de « l’insécurité culturelle » actuelle, à peine contrebalancé par des références ténues aux « discriminations » et aux « banlieues ». La notion d’« insécurité culturelle » supposerait dans ce cas qu’une prétendue entité culturelle homogène (« la culture française ») serait subjectivement et objectivement menacée par une autre toute aussi compacte (« l’islam »).

 

Ce qui passe à côté du caractère composite, hybride et mouvant tant des cultures collectives que des identités personnelles. Cela ressemble à un accompagnement para-savant de la lecture identitaire des rapports sociaux promue par le néoconservatisme. Et quand on débouche, en conclusion de l’ouvrage, sur la stigmatisation du « multiculturalisme » et de « la promotion de la diversité » au nom de « la République » (« une et indivisible » ?), cela dessine un culturalisme franchouillard adossé à un étatisme uniformisateur et postcolonial.

 

Devant de tels tropismes néocons à gauche, des pistes pourraient être dégagées :

 

- mettre en avant une question sociale élargie (des inégalités de classe et de sexe aux discriminations racistes et homophobes) contre l’ethnicisation xénophobe et nationaliste ;

 

- promouvoir le respect laïc de la libre expression publique des croyances et des incroyances au sein d’une société de facto multiculturelle, dans le sillage du mouvement « Je suis Charlie » ;

 

- refaire confluer les antiracismes (notamment les combats contre l’antisémitisme et l’islamophobie) plutôt que d’attiser leur concurrence.

 

Malheureusement, les polarisations engagées par les néocons de gauche, d’une part, et certains secteurs de « la gauche de la gauche », d’autre part, s’éloignent de ces chemins pragmatiquement radicaux. Le débat public à gauche pourrait ainsi être prochainement pollué par l’opposition entre, d’un côté, la figure du « vrai peuple blanc de la France périphérique, culturellement menacé par l’islam et luttant en priorité contre l’antisémitisme », dans des intersections avec la droite sarkozyste et le FN, et, de l’autre, celle du « vrai peuple musulman des banlieues postcolonisé et discriminé, combattant d’abord l’islamophobie », dans des intersections avec les fondamentalismes islamistes. L’horizon de la convergence des opprimés, propre aux idéaux historiques de la gauche, en serait brouillé pour longtemps.

Derniers ouvrages parus : « Les années 30 reviennent et la gauche est dans le brouillard » et « Mes années Charlie et après ? » avec des dessins de Charb, Textuel.

http://www.liberation.fr/franc [...] he_1231682

 

 

Voila alex883.gif.531e2d4250446f8f44de4726822e9af8.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi ? Et à quel moment ?

Parce que tu ne sais que répondre lorsque j'affirme que l'EI rêve d'une guerre civile en France ?

Quel est le courant de pensée le mieux placé pour que ça arrive ? Un parti qui vomi sur les 40 dernières années par exemple

C'est très utile pour eux

Et le rapport avec le FN ??

 

Le FN dis tout haut ce que les citoyens pensent tout bas ......

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mince un pavé que je ne vais pas lire, à défaut d'un argument personnel que j'aurais pris plaisir à démonter

 

 

celui là est plus sérieux :jap:

 

 

LETTRE DE FRANCOIS HOLLANDE AUX DJIHADISTES

 

Messieurs les djihadistes,

 

Permettez moi de vous le dire. Vous y êtes allés un peu fort.

 

Non, je ne méritais pas cela, la France ne méritait pas cela.

 

Après les attentats que vous avez organisés à Paris ce 13 novembre au soir, vous avez clamé victoire sur les "croisés" que nous serions.

 

Vous nous faites injure. La France est une république laïque qui ne veut avoir rien en commun avec ces gens là. Nous avons renié nos racines chrétiennes: vous comprendrez que nous ne pouvons pas nous voir appelés croisés sans déplaisir.

 

D'ailleurs les croisés , les vrais, combattaient les musulmans et protégeaient les chrétiens.

 

Or, nous, depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, non seulement nous ne protégeons pas les chrétiens, mais nous aidons ceux qui les massacrent. Ne prenez pas trop au sérieux tel ou tel ministre que nos avons dépêché dans les camps chrétiens d'Irak: c'est d'abord à usage interne.

 

Vous le savez, les gouvenrment français vous ont aidés depuis quatre ans autant qu'ils l'ont pu . Ayant réduit année après année, notre budget militaire , comprenez que je ne pouvais pas faire beaucoup plus. Nous vous avons néanmoins envoyé beaucoup d' armes, y compris létales, et d'autant plus volontiers que c'étaient nos amis communs de la péninsule arabique, le roi d'Arabie, l'émir du Qatar et les autres émirs qui payaient. Et rubis sur l'ongle.

 

On a beau être le successeur de Jaurès, il y a de petits bénéfices sur lesquels nous ne crachons pas, même si ça fait un peu durer la guerre.

 

Comme certaines de ces armes que nos livrions étaient assez sophistiquées, nous vous avons envoyé des instructeurs, dont plusieurs anciens légionnaires. Quelques dizaines ont même été faits prisonniers à vos côtés quand les troupes de Bachar el Assad ( honni soit-il !) ont assiégé puis repris la ville de Homs. C'était il est vrai du temps de mon prédécesseur. Mais aussitôt arrivé au pouvoir, j'ai tâché, vous les avez, de faire encore mieux que lui.

 

Nous avons formé dans des camps d'entraînement en Turquie et en Jordanie, aux côtés de nos amis américains, dotés il est vrai de plus gros moyens, les jeunes recrues qui vous arrivent d'un peu partout, y compris de France. Il fallait certes sauvegarder les apparences. Nous les avons qualifiés d'"armée syrienne libre", mais , vous le savez, ces recrues ne vous ont pas manqué: aussitôt formées, la plupart ont rejoint vos troupes.

 

Il est vrai qu'entre les deux principaux groupes que vous constituez, nous aidons davantage Al Nosra que Daesh. Mais vous comprenez que , Al Nosra se trouvant aux portes de Damas et notre objectif prioritaire restant, comme mon ministre Fabius ne cesse de la proclamer, la chute du régime de Bachar el Assad, c'est eux qu'il fallait aider d'abord. Et puis , je vous le dis, vous les gens de Daesh avez parfois de mauvaises manières : vous produisez des vidéos sur You Tube chaque fois que vous procédez à des décapitations , comprenez que ça fait mauvais genre : comment voulez-vous nous vous aidions ? Les gens d' Al Nosra , eux, ne font pas ça.

 

Ils ont certes la main aussi lourde que vous , surtout quand ils prennent un village chrétien ou alaouite, mais ils sont plus discrets. Ils ont même pris la précaution de changer de nom : ils ne s'appellent plus Al Qaida, ce qui rappelait de mauvais souvenirs aux Américains. Notre ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, est même allé jusqu'à dire qu'ils faisaient du bon boulot"! D'une certaine manière, cela s'adresse à vous tous. Mais il est entendu que nous parlions seulement de votre action contre Assad, pas ce que vous veniez de faire à Paris, bien sûr,

 

Puisque le régime d'Assad est votre pire ennemi, je vous le dis sans ambages, il est aussi notre pire ennemi. Raison de plus pour vous dire que vous avez exagéré. Au fond, si vous n'aviez pas entrepris ce genre d'action sur notre territoire national, nous avions tout pour nous entendre.

 

Quand nous avons annoncé au mois de septembre, un peu bruyamment il est vrai, notre participation à une grande coalition contre Daesh, il ne fallait pas nous prendre au mot. Cela aussi était à usage interne. Le premier bombardement que nous avons entrepris, avant la session des Nations-Unis, n'a visé qu'un bâtiment vide en plein désert. Depuis, le régime de Damas nous a interdits d' approcher le porte-avion Charles de Galle de ses côtes, arguant que nous avons bombardé surtout des puits de pétrole lui appartenant. Sans doute exagère-t--il un peu mais tout de même , s'il le dit, ne pensez-vous pas qu'au fond, nous ne sommes pas très dangereux pour vous ?

 

Nous avons un autre ami commun , le présidant turc Erdogan . Son parti vient de remporter les élections . Il vous aide de multiples manières, en bombardant vos ennemis kurdes, en permettant aux volontaires venus du monde entier de rejoindre vos rangs - et ils sont de plus en plus nombreux, vous le savez, à le faire - , en vous livrant des armes, et même en organisant une filière de départ vers l'Europe des jeunes syriens qui risquent d'avoir à vous combattre dans les rangs de l'armée syrienne. Cet ami commun, loin de nous plaindre de lui, nous avons vu sans déplaisir et en tous les cas sans la désavouer, Angela Merkel aller le soutenir ostensiblement avant les élections - de fait, au nom de l'Europe et donc en notre nom. Les pays les plus riches de la planète qui forment le G 20 se réunissent dans quelques jours chez lui, à Antalya. Ce sera une consécration pour lui. Un proverbe arabe dit que "les amis de nos amis sont nos amis ". Vous voyez que nous ne sommes pas ennemis !

 

Et d'ailleurs si nous atteignons notre but qui reste la chute du régime odieux d'Assad, vous pourrez entrer à Damas. Vous avez dit que vous y établiriez la charia : libre à vous. Nous n'interférerons plus alors dans les affaires intérieures de la Syrie. Vous pourrez planter le drapeau du khalifat à 220 Km de Jérusalem et à 85 km de Beyrouth. Allah est grand !

 

Les attentats que vous avez revendiqués étaient donc inutiles . Cette fois , je m'adresse à Daesh qui , seul l'a fait , mais nous savons votre proximité puisque vos troupes combattent indifféremment sous l'une et l'autre bannière.

 

Et , moi, président Hollande, compte tenu de ma bonne volonté à votre égard, je ne méritais franchement pas cela. Je vous en supplie, ne recommencez pas, vous me feriez vraiment de la peine.

 

 

 

Read more at http://www.atlantico.fr/decryp [...] Qljj1Zz.99

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est surtout mieux qu'un "avis personnel" au moins l'auteur sait de quoi il parle, par contre toi, je n'ai aucun doute sur ta vacuité dans ce genre de sujet anthony921.gif.1eb680e9ad53cef1b1a9e1562052bbdd.gif

 

Sans aucun doute mieux construit que ton avis personnel qui diverge suivant la popularité des partis

UMP lorsqu'ils étaient populaires puis FN puisque la rumeur suppute que la majorité s'y est déplacé apalta.gif.df6d34180c296835044c7949d391da86.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sans aucun doute mieux construit que ton avis personnel qui diverge suivant la popularité des partis

UMP lorsqu'ils étaient populaires puis FN puisque la rumeur suppute que la majorité s'y est déplacé apalta.gif.df6d34180c296835044c7949d391da86.gif

Ben justement, pas la peine de se fatiguer à faire un post, l'avis de l'auteur de ce "pavé" est bien plus crédible que les tiens qui tournent en rond apalta.gif.df6d34180c296835044c7949d391da86.gif

 

L'autre forum sois disant "mieux que celui là" t'a viré ou personne ne te répond ??? anthony921.gif.1eb680e9ad53cef1b1a9e1562052bbdd.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[h1]Terrorisme : Manuel Valls « prêt à examiner toutes les solutions », même celles de la droite 1506430399_ae92.gif.cb8e7e35918f36d6f621f4ce0ba3b4c1.gif [/h1]

 

 

Le premier ministre s'est notamment déclaré prêt à envisager la mise en détention des individus fichés pour terrorisme ou l'expulsion des imams radicaux et la déchéance de nationalité.

 

« Ensemble, nous anéantirons le terrorisme ». Le premier ministre s'est rendu sur le plateau du journal de TF1, après avoir rencontré des blessés à l'hôpital Saint-Antoine, pour adresser à la nation un propos aux accents martiaux, 24h après la terrible vague d'attentats qui a ensanglanté Paris. Le chef du gouvernement s'est dit ouvert à toutes les propositions pour répondre à l'attaque, y compris des mesures telles que la déchéance de nationalité de « ceux qui bafouent » la République, ou encore l'expulsion des imams radicaux.

 

« Oui nous sommes en guerre », a martelé Manuel Valls qui précise que « cette guerre se mène sur le sol national et à l'extérieur, en Syrie ». « Nous faisons face à un acte de guerre organisé par une armée terroriste djihadiste. Nous avons toujours dit qu'il n'y avait pas de risque zéro », rappelle le premier ministre, laissant entendre que d'autres attaques étaient à redouter. Mais le chef du gouvernement assure également que la riposte sera implacable, et que cette contre-attaque sera en partie à l'ordre du jour de la réunion du congrès à Versailles lundi. « Nous frapperons cet ennemi pour le détruire en France et en Europe. Et pour poursuivre ceux qui ont commis cette attaque. Nous répondrons au même niveau que cette attaque, avec la volonté de détruire. Et nous gagnerons cette guerre », promet Manuel Valls.

C'est dire s'ils sont aux abois anthony921.gif.1eb680e9ad53cef1b1a9e1562052bbdd.gif
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà ce qui se passe lorsqu'on vote pour des incompétents :pfff:

 

http://arretsurinfo.ch/attenta [...] -francais/

 

Attentats de Paris : la responsabilité écrasante de l’exécutif français

Par Guillaume Borel le 14 novembre 2015 Crises Etats-Unis France Israël Syrie Turquie

327

La vague d’attentats sans précédent qui a touché Paris hier soir et qui aurait fait, selon un premier bilan, au moins 127 morts, est la conséquence directe de la politique étrangère menée par la France en Syrie et qui vise moins la lutte contre le terrorisme salafiste que la destruction de ce pays et le renversement du président Bachar-al-Assad.

Si plusieurs auteurs du carnage perpétré dans la salle de concert du Bataclan auraient déclaré, selon des témoins : « C’est la faute de Hollande, c’est la faute de votre président, il n’a pas à intervenir en Syrie », il faut ici rappeler quelle a été la réalité de la politique française dans ce pays depuis le début du conflit en 2011.

La république française, comme le révèle le président François Hollande dans un entretien avec le journaliste Xavier Panon, a en effet fourni des armes aux « rebelles » syriens dés 2012. Par l’intermédiaire de la DGSE, ce sont des canons de 20 mm, mitrailleuses, lance-roquettes, missiles anti-chars qui auraient été livrés aux rebelles dits « modérés », en violation de l’embargo mis en place l’été 2011 par l’Union Européenne.

Un conseiller de l’Elysée admet également auprès de Xavier Panon :

« Oui, nous fournissons ce dont ils ont besoin, mais dans la limite de nos moyens et en fonction de notre évaluation de la situation. Dans la clandestinité, vous ne pouvez agir qu’à petite échelle. À moyens limités, objectifs limités. »

La France aurait également envoyé des forces spéciales sur le terrain destinées à la formation et au soutien opérationnel des combattants.

En mars 2012, treize officiers français ont ainsi été capturés par l’armée syrienne lors de la reprise du califat islamique instauré dans le quartier de Baba Amr à Homs par la brigade Al-Farsouq et Al-Waleed. Cette dernière a ensuite rejoint les rangs de l’Etat Islamique.

Le président Hollande, cité par le journal Le Monde a encore confié en août 2014 :

« Nous ne devons pas relâcher le soutien que nous avions accordé à ces rebelles qui sont les seuls à participer à l’esprit démocratique. »

Alors que le président Syrien Bachar-al-Assad a déclaré à plusieurs reprises qu’il n’y avait pas de rebelles « modérés » sur le terrain, on peut s’interroger sur la véritable nature des groupes rebelles soutenus et armés par l’état français depuis 2012. Le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius a déclaré à ce propos en 2012 que le Front Al-nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda, « faisait du bon boulot »… Une plainte de victimes syriennes des groupes rebelles a d’ailleurs été déposé à l’encontre du ministre français à ce sujet auprès du tribunal administratif de Paris pour « les fautes personnelles commises par le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, dans ses fonctions. »

Dans un rapport de 2012 l’agence de renseignement militaire américaine (DIA) avançait déjà que le soutien aux rebelles dits « modérés » profitait en réalité essentiellement à l’Etat Islamique. Selon le directeur de l’agence, le général Flynn le soutien indirect des USA et de la coalition occidentale à l’Etat Islamique « était une décision intentionnelle ». Dans un précédent article sur le rôle trouble de la coalition occidentale en Irak et en Syrie, j’avais également pointé différents éléments factuels qui montraient le soutien et la collaboration opérationnelle de la Turquie, des états-unis et d’Israël avec différents groupes djihadistes.

Ces différents éléments montrent assez clairement que la coalition occidentale, dont fait partie la France, a mené une politique de soutien à divers groupes djihadistes en Syrie dans l’objectif de renverser le président Bachar-al-Assad, sous couvert de la fiction de l’aide apportée à des groupes fictifs de rebelles « modérés ».

La véritable nature de ces prétendus groupes rebelles a été récemment mise en lumière par l’intervention russe qui a entraîné un déchaînement de protestations de la part des chancelleries occidentales au motif que les frappes aériennes auraient visé les rebelles soutenus par l’Occident. Or, les groupes frappés par l’aviation russe appartenaient à l‘Armée de la Conquête, qui regroupe notamment le Front Al-Nosra, branche syrienne d’Al-Qaïda et des groupes islamistes comme Ahrar al-Cham.

Il est malheureusement fort peu probable que le soutien de l’exécutif français aux groupes djihadistes en Syrie soit dénoncé à la lumière de cette vague d’attentats sans précédents, qui constitue pourtant son aboutissement logique et prévisible. Le chaos auquel a été réduite la Syrie et la prolifération des groupes djihadistes sont en effet le résultat direct de la politique étrangère française au Proche et Moyen-Orient.

Alors que lors des précédents attentats de janvier dernier, l’exécutif avait érigé le réseau Internet, qui aurait favorisé« l’auto-radicalisation » des terroristes, présentés à l’époque de manière mensongère comme des « loups solitaires », en boucs émissaires censés masquer les lacunes et les incompétences des services de renseignement et de sécurité français, et instauré des dispositifs de surveillance de masse des citoyens, cette politique visant essentiellement les libertés individuelles, a montré aujourd’hui son inanité. Il est pour autant fort peu probable que les responsables des services de sécurité, dont le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve – qui ont une fois de plus failli à leur mission – aient à rendre des comptes. Le gouvernement et la classe politique, à quelques exceptions près, se retranchent une fois de plus derrière l’émotion et l’injonction à « l’unité nationale ». Pourtant, les mêmes qui aujourd’hui ont décrété l’état d’urgence et le rétablissement des contrôles aux frontières s’engageaient il y a quelques semaines à peine à participer à l’accueil des migrants syriens, au nom de principes humanitaires, et ce malgré les réserves de l’agence de coopération européenne Eurojust qui affirmait que le trafic clandestin entretenait des liens étroits avec les organisations terroristes en Syrie :

« C’est une situation alarmante parce que nous voyons clairement que le trafic est destiné à financer le terrorisme et que les passeurs sont utilisés parfois pour mener des infiltrations par les membres de l’Etat Islamique. »

Si comme le dit le président François Hollande, la France est « en guerre » aujourd’hui, elle le doit donc pour l’essentiel aux incompétences de l’exécutif et aux incohérences criminelles de la politique étrangère française qui a soutenu et armé les groupes djihadistes ayant plongé la Syrie dans le chaos …

Guillaume Borel | 14 novembre 2015

Source: http://arretsurinfo.ch/attenta [...] -francais/

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand je pense qu'on a refusé de livrer des frégates à la Russie, et qu'on se gargarise de vendre des Rafales à l'Arabie Saoudite qui finance l'EI :roll:

 

Voila la vérité, j'ai lu le pavé de dessus, ça résume bien l’incompétence de nos gouvernants alex883.gif.531e2d4250446f8f44de4726822e9af8.gif

 

 

 

Gouverner, c'est prévoir.... 539778153_sebdu89.gif.e30a8cbf829dee00e03ec9e1d95009d7.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voila la vérité, j'ai lu le pavé de dessus, ça résume bien l’incompétence de nos gouvernants alex883.gif.531e2d4250446f8f44de4726822e9af8.gif

 

 

 

Gouverner, c'est prévoir.... 539778153_sebdu89.gif.e30a8cbf829dee00e03ec9e1d95009d7.gif

Surtout que ce n'est pas un exploit de vendre des Rafales au moyen orient depuis que les US se sont retirés des appels d'offre...

On est à contre courant, les USA ont toujours été proches de l'Arabie Saoudite et depuis quelques années, ils s'en éloignent, c'est qu'il y a peut-être un truc, non... Mais Flamby et son équipe ne voient rien :roll:

 

Par contre, pour préparer 2017 et essayer de doubler le quinquenat, là, il anticipe.... :pfff:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Surtout que ce n'est pas un exploit de vendre des Rafales au moyen orient depuis que les US se sont retirés des appels d'offre...

On est à contre courant, les USA ont toujours été proches de l'Arabie Saoudite et depuis quelques années, ils s'en éloignent, c'est qu'il y a peut-être un truc, non... Mais Flamby et son équipe ne voient rien :roll:

 

Par contre, pour préparer 2017 et essayer de doubler le quinquenat, là, il anticipe.... :pfff:

 

Heureusement que vous êtes là avec vos avis éclairé :bien:

Vous n'avez accès comme tous citoyens qu'au petit bout de la lorgnette, mais vos dissertations emplie de creux s'évacuent toujours par le gros bout

Toujours aussi divertissant ce forum :ptdr:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Heureusement que vous êtes là avec vos avis éclairé :bien:

Vous n'avez accès comme tous citoyens qu'au petit bout de la lorgnette, mais vos dissertations emplie de creux s'évacuent toujours par le gros bout

Toujours aussi divertissant ce forum :ptdr:

Je comprends que n'ayant aucun avis que tu soit jaloux anthony921.gif.1eb680e9ad53cef1b1a9e1562052bbdd.gif

 

On attend pas sur toi, je te rassure de suite anthony921.gif.1eb680e9ad53cef1b1a9e1562052bbdd.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:bah:

 

Je fais une halte au pays des clowns amuseurs public de temps à autre, c'est interdit ?

Pas du tout, t'as le droit de t'instruire à défaut d’être crédible, on accepte aussi les amateurs qui parlent politiques et qui n'y pipent rien, nous ne somme pas sectaires, juste réaliste anthony921.gif.1eb680e9ad53cef1b1a9e1562052bbdd.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Heureusement que vous êtes là avec vos avis éclairé :bien:

Vous n'avez accès comme tous citoyens qu'au petit bout de la lorgnette, mais vos dissertations emplie de creux s'évacuent toujours par le gros bout

Toujours aussi divertissant ce forum :ptdr:

C'est vrai que toi, tu as une vision juste et objective de la situation.... :roll:

Relis mes posts, y a quelques semaines, j'écrivais qu'il fallait s'allier aux russes pour aider la Syrie à se débarrasser de Daesh... On s'occupera de Bashar El Assad plus tard.... On m'a répondu qu'on ne choisit pas entre la peste et le cholera.... En attendant, l'urgence, c'est Daesh, ce n'est pas El Assad :bah:

 

Et sans soutenir MLP, loin de là, je pense que ce n'est pas la solution, faut reconnaître qu'elle avait annoncé ce qui allait se passer... Maintenant on sait que des terroristes étaient parmi les réfugiés qu'on a accueilli... Elle avait dit, on lui a répondu amalgame.... Ben voilà le résultat...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que toi, tu as une vision juste et objective de la situation.... :roll:

Relis mes posts, y a quelques semaines, j'écrivais qu'il fallait s'allier aux russes pour aider la Syrie à se débarrasser de Daesh... On s'occupera de Bashar El Assad plus tard.... On m'a répondu qu'on ne choisit pas entre la peste et le cholera.... En attendant, l'urgence, c'est Daesh, ce n'est pas El Assad :bah:

 

Et sans soutenir MLP, loin de là, je pense que ce n'est pas la solution, faut reconnaître qu'elle avait annoncé ce qui allait se passer... Maintenant on sait que des terroristes étaient parmi les réfugiés qu'on a accueilli... Elle avait dit, on lui a répondu amalgame.... Ben voilà le résultat...

C'est exactement ce que j'avais écrit concernant Marine :W

 

 

Qand à la vision objective.....comment dire....je ne préfère pas anthony921.gif.1eb680e9ad53cef1b1a9e1562052bbdd.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Et sans soutenir MLP, loin de là, je pense que ce n'est pas la solution, faut reconnaître qu'elle avait annoncé ce qui allait se passer... Maintenant on sait que des terroristes étaient parmi les réfugiés qu'on a accueilli... Elle avait dit, on lui a répondu amalgame.... Ben voilà le résultat...

 

En même temps, n'importe quel couillon pouvait le prédire. :o

Pas de papier, zones d'origine estimées des zigotos, tout y est pour un combo explosif. :bah:

Crédibilité des temps passés avec passeport et visa contrôlés individuellement réduite à néant.

Mais comme ça venait d'elle, forcément c'était des crasses. zig-zag.gif.216983b63d8a443370101e4df9614db6.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que toi, tu as une vision juste et objective de la situation.... :roll:

Relis mes posts, y a quelques semaines, j'écrivais qu'il fallait s'allier aux russes pour aider la Syrie à se débarrasser de Daesh... On s'occupera de Bashar El Assad plus tard.... On m'a répondu qu'on ne choisit pas entre la peste et le cholera.... En attendant, l'urgence, c'est Daesh, ce n'est pas El Assad :bah:

 

Et sans soutenir MLP, loin de là, je pense que ce n'est pas la solution, faut reconnaître qu'elle avait annoncé ce qui allait se passer... Maintenant on sait que des terroristes étaient parmi les réfugiés qu'on a accueilli... Elle avait dit, on lui a répondu amalgame.... Ben voilà le résultat...

 

Oui amalgame une fois de plus. Il y en a un qui a passé dans le flot (non certifié, il s'agirait parait-il de papier volés) et voilà MLP l'avait prédit. :ptdr:

Il y a des Belges, il y a des Français bien de chez nous. Sa boule de cristal achetée chez Aliexpress lui interdit de parler de ceux là ?

Daesh est une merde tentaculaire et les effets d'annonce brinquebalante de MLP n'y changera rien

Là ou elle me dérange hautement ainsi que ceux qui votent pour elles continuent de ne pas faire le distinguo entre des fêlés assassins et les musulmans tranquilles.

On ne sera jamais d'accord sur ce point.

Pour le reste, je serais peut-être même plus radicale. Je n’expédierais pas les intégristes présent sur notre sol ailleurs (puisque beaucoup d'entre eux sont Français), je leur offrirais un voyage en mer gratuit pour rejoindre Ben Laden dans les hauts fonds. Ces mecs n'ont rien à faire sur la planète, dans quelque pays que ce soit, ce seront toujours des déchets

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que toi, tu as une vision juste et objective de la situation.... :roll:

Relis mes posts, y a quelques semaines, j'écrivais qu'il fallait s'allier aux russes pour aider la Syrie à se débarrasser de Daesh... On s'occupera de Bashar El Assad plus tard.... On m'a répondu qu'on ne choisit pas entre la peste et le cholera.... En attendant, l'urgence, c'est Daesh, ce n'est pas El Assad :bah:

 

Et sans soutenir MLP, loin de là, je pense que ce n'est pas la solution, faut reconnaître qu'elle avait annoncé ce qui allait se passer... Maintenant on sait que des terroristes étaient parmi les réfugiés qu'on a accueilli... Elle avait dit, on lui a répondu amalgame.... Ben voilà le résultat...

 

 

Pourtant les politiques , journalistes et des citoyens bisounours nous avaient affirmé que dans les réfugiés il n'y avait que des ingénieurs , médecins que des gens bien et aucun méchants la seule personne méchante était MLP , on nous aurait encore menti ? gglaspi.gif.fd003cf0baaaeafb338db307fd05122d.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui amalgame une fois de plus. Il y en a un qui a passé dans le flot et voilà MLP l'avait prédit. :ptdr:

Il y a des Belges, il y a des Français bien de chez nous. Sa boule de cristal achetée chez Aliexpress lui interdit de parler de ceux là ?

Daesh est une merde tentaculaire et les effets d'annonce brinquebalante de MLP n'y changera rien

Là ou elle me dérange hautement ainsi que ceux qui votent pour elles continuent de ne pas faire le distinguo entre des fêlés assassins et les musulmans tranquilles.

On ne sera jamais d'accord sur ce point.

Pour le reste, je serais peut-être même plus radicale. Je n’expédierais pas les intégristes présent sur notre sol ailleurs (puisque beaucoup d'entre eux sont Français), je leur offrirais un voyage en mer gratuit pour rejoindre Ben Laden dans les hauts fonds. Ces mecs n'ont rien à faire sur la planète, dans quelque pays que ce soit, ce seront toujours des déchets

T'a pas fini d’être dérangé alors alfisteman.gif.4c2e91f3d1b0bdf7b1c9229431bd0bd1.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Pourtant les politiques , journalistes et des citoyens bisounours nous avaient affirmé que dans les réfugiés il n'y avait que des ingénieurs , médecins que des gens bien et aucun méchants la seule personne méchante était MLP , on nous aurait encore menti ? gglaspi.gif.fd003cf0baaaeafb338db307fd05122d.gif

Voir le post au-dessus... Consternant de manque d'objectivité....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Pourtant les politiques , journalistes et des citoyens bisounours nous avaient affirmé que dans les réfugiés il n'y avait que des ingénieurs , médecins que des gens bien et aucun méchants la seule personne méchante était MLP , on nous aurait encore menti ? gglaspi.gif.fd003cf0baaaeafb338db307fd05122d.gif

Elle avait prédit ....mais maintenant c'est trop tard alex883.gif.531e2d4250446f8f44de4726822e9af8.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui amalgame une fois de plus. Il y en a un qui a passé dans le flot (non certifié, il s'agirait parait-il de papier volés) et voilà MLP l'avait prédit. :ptdr:

Il y a des Belges, il y a des Français bien de chez nous. Sa boule de cristal achetée chez Aliexpress lui interdit de parler de ceux là ?

Daesh est une merde tentaculaire et les effets d'annonce brinquebalante de MLP n'y changera rien

Là ou elle me dérange hautement ainsi que ceux qui votent pour elles continuent de ne pas faire le distinguo entre des fêlés assassins et les musulmans tranquilles.

On ne sera jamais d'accord sur ce point.

Pour le reste, je serais peut-être même plus radicale. Je n’expédierais pas les intégristes présent sur notre sol ailleurs (puisque beaucoup d'entre eux sont Français), je leur offrirais un voyage en mer gratuit pour rejoindre Ben Laden dans les hauts fonds. Ces mecs n'ont rien à faire sur la planète, dans quelque pays que ce soit, ce seront toujours des déchets

 

 

Et tu crois vraiment qu'il n'y en a qu'un qui est passé avec le flot de réfugiés :o

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
  • Créer...
Aller en haut de page