Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

grève de la faim


Messages recommandés

le 04/11/2018

 

Faiens, Faiennes

 

Vous avez dû être surpris du titre du topic et pourquoi l'annoncer sur ce forum?

 

( j'ai choisi le salon de discussion pour éviter les mots blessant)

 

je sévis ici depuis des années, je me suis fait des amis comme des contradicteurs en pagaille

et j'en viens à vous demander votre aide. A tous.

 

Depuis des mois, l'on ne me voit plus, seul Jessie était au courant de mes malheurs, de mon combat permanent contre la connerie humaine.

 

Depuis des mois, j'ai appelé au secours un nombre considérable d'élus. Mais le dénie des réalités les rend sourd. Les organismes d'aides aux TPE sont rares et inefficaces dans l'urgence absolue.

 

des lettres et des lettres à notre Président.... à ma députée....

 

Tout est révélé sur se blog: http://etat-elus-tpe.over-blog.com/

 

La seule solution qu'ils eurent pour m'aider fut de me fournir des paniers repas, je pense que vous auriez tous refusé aussi.

 

Vous allez certainement pas tout lire, pour comprendre mon enfer depuis 2012, lire d'abord la lettre à Madame Macron, puis l'article sur la Préfecture. C'est un raccourci...

 

Voyez vous, j'ai fait une erreur, en juin, j'ai pensé qu'enfin on allait m'aider quand l'Elysée fit demander une enquête via la Préfecture.

 

Nous étions heureux, j'ai eu affaire à de vrais gens mais aussi, complètement démunies.

 

la bêtises est d'avoir arrêté l'envoi de mes lettres!!!!

 

Ma demande envers vous est simple, envoyez le copier/coller de la dernière lettre à M Macron au Palais de l'Elysée.

 

L'adresse: Palais de L'Elysée 55 rue du Faubourg st Honoré 75008 Paris

 

un petit mot de vous et d'autres personnes? pourquoi pas.

 

vous n'avez pas besoin de mettre de timbre

 

La seconde demande est d'envoyé par mails le copier/coller à trois adresses:

 

1) ma député: Severine.Gipson@assemblee-nationale.fr

2) mon président de région: herve.morin@normandie.fr

3) votre propre député

 

je n'ai pas de réseaux sociaux à ma portée mais si vous pouviez aussi fournir le lien du blog, cela serai un atout de plus.

 

pourquoi cela?

 

aujourd'hui, il faut les médias ou la population pour faire bouger les choses, j’entame une grève de la faim car j'ai plus de choix, je comprend totalement l'attitude des agriculteurs, des agricultrices qui sont laissés pour compte, je vis aussi le même calvaire.

 

j'ai découvert qu'une entreprise familiale est systématiquement, lâchée!

 

J'ai découvert au fil des mois que je suis pas le seul dans cette position.

 

mes cliens aussi vont recevoir le lien, j'en ai des centaines dans mon carnet de téléphone, beaucoup ont été témoins aussi des malversations.

 

73 entreprises recevront aussi car ils vivent la même chose que moi en ce moment, je suis pas le seul à subir!

 

je vous donne pas d'ordre, mettez en avant vos propres sentiments svp, dans les lettres à M Macron, j'ai souvent écris: " on aide le voisin et non la famille"

 

Pour nous ruraux, c'est une réalité, jen viens à faire cela pour sauver la vie de mon fils et de ses biens, pour mes petits enfants...

 

sachez que je me sens totalement détruit, je vais certainement faire le grand saut mais sans aucune peur, c'est pas de la lâcheté, c'est pas du courage, c'est une libération.

 

veuillez me pardonner si je répond pas sur le topic n'y en MP, si il y avait des messages, donnez votre accord de les postés sur le blog car je vais donner le lien à tout les députés possible.

 

n'hésitez pas à alerter les médias mais vous verrez qu'il se passera rien sinon, on se serait occupé des agriculteurs depuis longtemps...

 

je ne voulais qu'une chose, servir mes derniers clients avant la retraite.

quand j'ai commencé mes alertes en décembre 2017, je ne souhaite que de l'aide pour cela

 

mais rien, seulement encore une fois, un employé présent pour nous sacrifié, nous tuer en toute immunité, nos élus savent mais se taisent, c'est cela la vérité!

 

s'il vous plait, aidez moi

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 97
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

pour répondre à beaucoup

 

j'ai pas d'ennuie judiciaire mais cela va venir inévitablement mais de cela, j'ai pas peur

 

le sujet de ce blog est que dans ce pays, un ou des ouvriers peuvent détruire impunément sa propre entreprise sans qu'il risque quelque chose dans 90% des cas

 

j'ai un gars qui en a fait sa profession, j'étais le quatrième, depuis des mois, j'alerte les pouvoir publics mais c'est la sourde oreille sur ce sujet

 

le dernier m'a complètement détruit alors qu'il savait que j'étais sous enquête de la préfecture, ils savent qu'ils risques rien

 

le blog est la révélation de tout cela, la première page est un appel au secours

 

s'il vous plait aussi, soyez correct sur ce topic

 

j'essaierai de répondre le plus possible si vous avez des questions lais je suis terriblement fatigué

 

zygo

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comment aider?

Je suis d’avis qu’il est contreproductif de continuer l’envoi de courriers.

Il en a, toujours d’après moi, été trop fait et certains même maladroitement. Ceci je puis le comprendre.

Quant à prendre position! C’est, en restant objectif et lucide, pratiquement impossible.

Tout un chacun qui lisait les intervention de Zigo sur le forum éprouve, ressent, une empathie, si ce n’est de la sympathie à son encontre.

Comment sortir de cette impasse?

Oui, il ne s’agit pas de problèmes juridiques bien que ceux-ci ne vont pas tarder, mais d’un problème financier...

Comment y remédier? Je ne sais.

Vue la somme nécessaire une “cagnotte” n’y remédierait certainement pas.

D’autres avis?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci Hansi pour tout ses mots

 

sache que mes courriers ont déjà fait impacts mais c'est surtout les mails de beaucoup d'entre vous et clients qui font réagir

 

déjà quelques réponses de députés et je vous donne cet exemple car il m'a déjà aidé

mais dans le vide à l'époque. ( en mai)

 

si je m'en sors, je vous fais un livre, c'est promis, il y a tellement de chose à changer dans ce pays

 

******************************

 

Monsieur,

 

Monsieur Lassalle, très concerné par votre situation, votre combat et votre avenir, il vous témoigne son soutien le plus profond.

Nous ne baissons pas les bras, nous continuons d’alerter le Gouvernement sur la gravité de votre situation, ainsi de vos confrères. Le Gouvernement doit réagir !!

Ce jour, nous interpellons de nouveau monsieur le ministre de l’économie et des finances sur les conséquences de cette situation et de cette injustice, par une question écrite et un courrier.

Nous ne manquerons pas de revenir vous dès sa réponse.

 

Par ailleurs, Monsieur Lassalle portera votre combat lors des prochaines discussions dans l’Hémicycle.

 

Soyez assuré de son engagement, de notre engagement !!!

 

Nous restons à votre entière disposition,

 

Très cordialement,

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cher Monsieur,

 

 

Madame Obono a finalement pu prendre connaissance de votre situation via votre blog. Elle n'est toutefois pas en charge des question économiques à l'Assemblée, je me permets donc de transférer votre courrier aux cabinets des députés Bénédicte Taurine et François Ruffin qui pourront vous apporter des réponses pertinentes.

 

 

Respectueusement,

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut polo

 

c'est vrai que c'est un amoncellement de lettres, je n'avais pas prévu en arriver là

 

c'est aussi pour mettre en lumière que les élus de tout bord savent et font rien mais feront tout pour l'emploi ensuite

 

c'est le soucis pour moi que de voir des employés, les une après les autres de tout faire pour planter leurs emplois et celui des autres, dans mon entreprise

 

c'est le soucis de comprendre pourquoi ils font cela car j'ai toujours pas de réponses, pourquoi quand on peut gagner 2 000€ par mois, on fait tout pour en perdre 500 et pleurer ensuite

 

six ans d'enfer, une seule fois j'ai pu réussir à en bloquer un suite à un contrôle mais surtout, pourquoi des employés font ils cela après des années de travail sans soucis avec nous!

 

je connais des dizaines et des dizaines d'entreprises dans mon cas mais je tiens le pompon, 5 salauds en 6 ans

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut polo

 

c'est vrai que c'est un amoncellement de lettres, je n'avais pas prévu en arriver là

 

c'est aussi pour mettre en lumière que les élus de tout bord savent et font rien mais feront tout pour l'emploi ensuite

 

c'est le soucis pour moi que de voir des employés, les une après les autres de tout faire pour planter leurs emplois et celui des autres, dans mon entreprise

 

c'est le soucis de comprendre pourquoi ils font cela car j'ai toujours pas de réponses, pourquoi quand on peut gagner 2 000€ par mois, on fait tout pour en perdre 500 et pleurer ensuite

 

six ans d'enfer, une seule fois j'ai pu réussir à en bloquer un suite à un contrôle mais surtout, pourquoi des employés font ils cela après des années de travail sans soucis avec nous!

 

je connais des dizaines et des dizaines d'entreprises dans mon cas mais je tiens le pompon, 5 salauds en 6 ans

 

 

Et dans les faits, c'est quoi ? Juste des gars en arrêt maladie ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lettre qui part demain matin

 

......................................

 

 

Le C......... le 11/11/2018 15:23

 

A Monsieur le Président de la République, Monsieur Macron

 

Toujours ce petit entrepreneur qui vous écris depuis presque un an dans des demandes de secours incessantes, dans l'espoir de vous faire découvrir ( bien que vous le savez depuis longtemps) des assassins au sein de TPE.

 

D'abord Monsieur le Président, merci pour ce pèlerinage envers nos anciens d'il y a cent ans qui se sont battus pour que les mots liberté, égalité, fraternité restent bien ancrés dans nos esprits et les frontons de mairies, dommage que nos élus oublient la plupart du temps cette signification.

 

Sur le front de cette semaine mouvementée pour vous, vous avez dû sentir une exaspération d'une certaine population perdue. De ce que j'ai pu entendre, c'est l'incompréhension de votre politique, du mépris des ruraux mais surtout de la peur des lendemains, ce qui témoigne d'un manque totale de confiance pour ceux qui dirigent ce pays.... depuis 30 ans.

 

Le mépris, l'abandon, c'est le lot des premiers de cordée que vous abandonnez si un peu de corde lâche, c'est de la douleur, de l'humiliation, du dégoût et cela amène à quoi? souvent le suicide, choix très connu de nos agriculteurs, artisans, commerçants mais aussi de fonctionnaires d'après les médias, je connais, je suis passé par là en mai 2017 en me tranchant les veines.

 

On le fait sans douleur, sans courage, sans lâcheté, ça vient comme cela, il est temps, c'est le moment, c'est la liberté par manque de fraternité voir d'égalité.

 

Comme j'ai pu vous l'écrire dans la dernière lettre et la préfecture peut le confirmer, encore un de ses jeunes assassins est intervenu dans l'entreprise, fusillant sciament celle-ci.

 

Vous comprendrez que la phrase "trop c'est trop" prend toute sa valeur chez moi et donc, la tentation du suicide qui resurgit, pourquoi pas ne pas faire savoir la raison d'en finir?

 

J'avais prévenu la Préfecture que je me lancerai dans une grève de la faim en interpellant les médias et réseaux sociaux, à l'heure que je vous écris, j’entame ma septième journée.

 

La fatigue aux jambes commence à se faire sentir, faut mettre la ceinture au pantalon mais ouf, le pace-macker s"est calmé au bout de la quatrième journée, ce fut là le plus éprouvant.

 

Je ne cherche pas à vous mettre la pression, mon Président, aux journalistes venus me demandant ce que je voulais? trois questions:

 

-Pourquoi des employés font ils cela ( j'ai proposé une liste de 73 entreprises ayant les même problèmes, aux journalistes) .

 

- Pourquoi nos élus font la sourde oreille, je sais par les congés payés que cela fait dix ans que cela perdure, qu'ils avertissent.

 

- Pourquoi ne pas créer un SAMU pour TPE pour sauver ce qui peut l'être sous l'égide de la préfecture, cela sauverait des vies et des emplois en pagaille et c'est très facile à financer.

 

Cela fait des mois que je vous invite dans mon village rural pour donner des idées sur ce que nous savons le mieux faire chez nous, tenir une entreprise contre vent et marée alors que cela serait tellement plus facile si on nous écoutaient.

 

Voyez vous, on vous fait injure dans les médias, du mépris que vous tenez pour les hors des grandes villes, je suis un plébéien qui ressent bien cela mais je vais vous rassurer.

 

Dans l'épreuve et le combat que je subis, j'ai écris des centaines de lettres et courriels, tous confondus depuis des mois et pour avoir quoi? un député hors liste à l'assemblée mais qui m'a déjà bien soutenu, une députée France Insoumise et une députée apparenté RN, mais pas un LREM, pas un UDI, pas un LR.

 

Ca sert à quoi les votes de nos jours et ils vont pleurer ensuite à la montée des populistes? J'ai expliqué à mon maire que après 5 lettres à ma député, si elle était venu se montrer dans mon entreprise, 7 mn de chez elle, je pense pas que le dernier employé aurait fait cette dernière crasse, nous tuant!

 

Lui savait qu'il risquait rien.

 

Je sais que cette lettre finira dans les oubliettes habituelles mais le blog, lui, servira plus tard. Oyez oyez braves gens, on va faire tout pour l'emploi... Je rigolerai à coté de St Pierre.

 

Mon Dieu, je crains le pire pour mon pays, le dénie des réalités est devenu la base d'une bonne gestion de nos valeurs. Rappelez vous l'histoire de Naomi.

 

Monsieur le Président, je mets ma vie en jeu pour mes clients, mon fils, mes négoces mais surtout contre ses employés voyous, le silence des élus, l'avenir de mes petits enfants.

 

Veuillez recevoir Monsieur le Président mes sentiments et le respect que je vous dois pour votre fonction.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais un patron d'une TPE qui me disait que quand on a une pomme pourrie dans un panier il faut l'enlever rapidement avant qu'elle pourrisse tout le panier.

Pourquoi ne pas simplement licencier ceux qui pêchent?

Et aussi à l'embauche ne pas faire trop vite confiance mais soit mettre des longues périodes d'essais ou des contrats précaires.

 

Meme dans les gros groupe c'est comme cela qu'ils procèdent et pourtant ce n'est pas juste un salarié qui va couler le groupe.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais un patron d'une TPE qui me disait que quand on a une pomme pourrie dans un panier il faut l'enlever rapidement avant qu'elle pourrisse tout le panier.

Pourquoi ne pas simplement licencier ceux qui pêchent?

Et aussi à l'embauche ne pas faire trop vite confiance mais soit mettre des longues périodes d'essais ou des contrats précaires.

 

Meme dans les gros groupe c'est comme cela qu'ils procèdent et pourtant ce n'est pas juste un salarié qui va couler le groupe.

 

 

oui pour les dires du patron mais encore faut il découvrir à temps

 

pour Christophe, il a agît au bout de quatre mois, c'est à la gendarmerie que j'ai appris que j'étais le quatrième, son truc était de passer d'une entreprise de transport, puis de cuisine, puis de métallurgie puis de BTP... comme il y a pas de lien entre les fédérations, on ne sait pas et comme il est interdit de ficher, je sais qu'il a continué chez deux autres entreprises depuis

 

pour licencier, faut trouver la faute avérée, faut savoir que faire un dégât chez un client suffit pas, plusieurs oui mais si le patron était sur place, c'est ce dernier qui est responsable... Je connais des dizaines d'employeurs qui se sont fait avoir comme ça et cela coût des milliers d'€ de pénalités voir le dépôt de bilan pour certains. ( un cas est très connu à Evreux, 47 personnes ont perdu leurs emplois)

 

la confiance... là, le jérôme et le douglas étaient chez mois depuis minimum 5 ans pour cela qu'on se posent tellement de questions!

 

pour les groupes, je peux pas te répondre

 

merci pour tes questions

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au bout de 5 ans de confiance je comprend ta déception.

C'est vraiment grave de tomber sur des tordus comme cela, heureusement que ce n'est pas une généralité.

Pour ce qui est de licencier on peut aussi pousser à partir, dans les tp on fait bouger un pont de cailloux à la main pendant plusieurs jours et on propose une rupture conventionnelle, 99% de réussite!

 

C'est à cause de problemes comme cela que beaucoup d'artisans préfèrent rester seul.

 

Maintenant il faut faire la part des choses entre la vie professionnelle et la vie personnelle, ne pénalise pas ta famille à cause de conneries au boulot. Je sais c'est plus facile à dire qu'à faire (surtout que je suis plutot du genre à faire des insomnies à cause du taf!)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le C....... le 13/11/2018 20:01

 

A Monsieur le Président de la République, Monsieur Macron

 

Toujours ce petit entrepreneur qui vous écris depuis presque un an pour des demandes de secours incessantes, dans l'espoir de vous voir tendre l'oreille auprès de ses petits gens que vous nommez "premier de cordée" mais tellement abandonner.

 

Santé, je suis à mon neuvième jours de grève de la faim, un verre d'orange, de l'eau et une grosse soupe le soir, tout cela pour accompagner les médicaments pour le coeur chaque jour.

 

Je pensais que cela allait être plus dur mais vu que mon corps est habitué depuis des mois à un seul repas par jour, je tiens, mais seulement, je commence à avoir les jambes lourdes.

 

Je continue cette épreuve pour le bien de ma corporation aussi, l'artisanat rural, le grand oublié depuis des.... lustres.

 

Monsieur le Président, j'aimerai rendre hommage à cette policière qui est morte pour ses convictions quarce-qu'il existe des gens qui dirigent cette société mais n'écoutent plus, n'entendent plus, ne comprennent plus la base, la plèbe, à tout les niveaux.

 

Elle était une lançeuse d'alerte pour et vers un métier qu'elle adorait, elle n'a reçu que mépris et abandon, vous méprenez pas, l'abandon est ce qui mène au suicide, tout le reste est secondaire.

 

Je me retrouve en elle, moi aussi j'ai passé des mois à alerter dans un vide dément, pour elle, tout le monde savait et on les voit aujourd'hui pérorer avec un micro parce qu'elle était seule.

 

J'ai compris le sort qui m'attend de ne pas être aussi entendu et aidé, d'un coté, ceux qui on le pouvoir mais si on aide, ça peut coûter cher car il est pas tout seul..... Pis il y a ceux sans pouvoir et ils se disentmais pourquoi aider? ( ils sont très très rares ceux qui osent répondre), mieux vaut pas, un drame est plus avantageux pour eux, médiatiquement.

 

Voilà ce que j'ai ressenti aussi pour Maggy Biskupski.

 

De mon coté, c'est pas faute d'avoir alerter aussi de ce qui se passent dans nombre de TPE, mon combat est sur un blog que j'ai même posté à ma députée sur son faceboock mais mince, j'ai subis la censure..... mon sénateur a été prévenu par mon maire mais lui aussi, je suis incapable de le nommer car rien, M Hervé Morin, Président de la région Normandie qui reçoit aussi vos lettres, je sais qu'il a le pouvoir de mettre un terme mon épreuve et de me remettre au taff mais lui aussi rien.

 

Que dire de ses dizaines et dizaines de députés que j'ai alerté et je pense même le faire pour ceux qui sont à Bruxelles quand je resterai au lit par faute de plus pouvoir marcher

 

Mon Président, tout nos élus perdent pied, faites qu'ils se réveillent, pire, même les syndicats démontrent des malversations financières, ses donneurs de leçons, qu'ils lisent tous Alexis de Tocqueville de ce qui les attend ( son étude sur la révolution de 1789), nous français des campagnes, on voient l'effondrement de notre modèle de démocratie sociale.

 

+ de 10 000 suicides par an, bien plus que sur la route mais voilà, pour l'empêcher, cela rapporte!

 

Voici le blog: état-élus-tpe.over-blog.com

Monsieur le Président, comme une faveur, amenez mes 5 ex employés en justice si je bascule vers St Pierre.

 

J'aurai tellement aimé connaitre la réponse à leurs actes, pourquoi?

 

Et je vous laisserai même une procédure pour créer un SAMU d'entreprise pour un coût dérisoire mais avec des avantages certains et utiles.

 

 

Veuillez recevoir Monsieur le Président mes sentiments et le respect que je vous dois pour votre fonction.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le C............ le 15 11 2018

 

A Monsieur Macron, Président de la République

 

 

« Nos concitoyens aujourd’hui veulent trois choses : qu’on les considère, qu’on les protège, qu’on leur apporte des solutions. Pas des déclarations. Des solutions.

La considération, on ne l’a sans doute pas assez apportée »

c'est de vous mais c'est une vérité et c'est ce que je réclame depuis des mois dans l'ignorance totale de vos conseillés comme des élus, le pire est que mes premières lettres vous avertissaient de ce qui arrive aujourd'hui.

 

 

Santé, je continue cette grève de la faim depuis presque onze jours, les jambes lourdes sont maintenant là, les premiers vertiges aussi le matin, le plus dur est de boire sans avoir envie, aussi, je prend une soupe le midi et le soir maintenant. j'ai fait aussi un écart hier soir, on m'a apporté des crevettes grises, mes excuses mais j'ai pas pu résisté.

 

 

je mens peut être? Demandez au Député Jean Lassalle, il est passé par là lui aussi pour sauver des emplois.... même combat!

est ce normal d'en arrivé à cette solution extrême?

 

 

vous dites; « aller au plus près du terrain, peut-être décider d’une manière différente.

Pas tout à Paris. En s’exposant davantage.

En demandant à nos directions d’administrations centrales, aux ministres, à ceux qui les conseillent, d’aller se confronter au terrain beaucoup plus ».

« Considérer c’est entendre quand les gens se plaignent, pour les amener dans cette transformation. Mais les respecter »

une petite leçon de moral a dédié à ma députée si je vous suis bien? Depuis des mois, je vous invite dans mon village pour vous faire voir cette réalité: aujourd'hui, il est dangereux de créer une entreprise dans ce pays et je souhaitais vous expliquer pourquoi avec de nombreux exemples et preuves. Ne croyez vous pas que l'embauche ne monte aussi rapidement que vous l'aviez prévu?

 

 

« Il est aujourd'hui trop tôt pour le dire. J'ai lancé les études, dans 18 mois, c'est l'année 2020 qui sera charnière, nous pourrons répondre à cette question », lancé depuis le porte-avions Charles de Gaulle.

 

 

tenez, ce matin j'entendu une réfexion qui manque pas de bon sens dans le bar de pays, à la réponse de combien coûte un nouveau porte avions, autour de 5 milliards que vous répondiez, un client au comptoir répondra: 2 milliards pour les migrants ont été voté et lui, en me montrant du doigt, réclame 40 000 € et rien, crève! Il les a ses porte-avions!

 

 

n'est ce pas vrai? Et pourtant, je suis de ceux qui pensent que les migrants sont nécessaires vu que nos jeunes ne veulent plus bosser, qui payera les retraites furures? mais vous les aidez et nous? nan!

 

et le refrain de reprendre: "il aide le voisin et pas la famille"

 

 

« Je n'ai pas réussi à réconcilier le peuple français avec ses dirigeants »

Alors là, ne vous inquiétez pas pour si peu, j'ai écris des centaines de mails à des députés pour éclairer de la situation de nombreuses TPE, toutes couleurs politiques confondues et rien à part deux trois qui sont à l'écoute au plus près et qui ont répondu

 

et j'ai pas fait qu'une fois j'ai posté:

 

« C'est un vaste programme mais il requiert la mobilisation de toute la Nation et j'aurai besoin de vous tous ».

mais on a besoin de vous avant, à quoi sert de créer quelque chose si d'autres détruisent ensuite en cours de route? je dis à mes petits enfants de quitter le pays, il est pas fait pour vous, vous êtes entreprenant, aller ailleurs.

 

des dizaines de mes clients ont vu les méfaits de mes employés, certains vous ont envoyé des lettres de soutien, je vous ai aussi celle que j'ai reçu, cela me motive de continuer cette grève de la faim d'ailleurs bien qu'ils ont peur pour mon cœur

 

ce qui me répugne le plus est cette immunité qu'on les employés à détruire le bien des autres, on me dit d'aller en justice mais avec quoi quand on peine à ce nourrir?

quand dans les premières lettres, l'entrepreneur à peur d'embaucher, ceux à qui arrive la même mésaventure, ne le crie pas sur les toits comme moi, mais entre nous, on se parle.

 

voilà encore une lettre dans le vide que je poste sur le blog maintenant, j'ai jamais voulu de cet outil mais faut bien que la plèbe sache? Non?

 

 

Veuillez recevoir Monsieur le Président mes sentiments et le respect que je vous dois pour votre fonction.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

Veuillez recevoir Monsieur le Président mes sentiments et le respect que je vous dois pour votre fonction.

:o juste une question de forme .... cette formule ne veut rien dire

 

Soit tu mets "je vous prie d'agréer l'expression de ma considération" (sans le "respectueuse", ça veut dire ce que cela veut dire, sans le dire....).

 

Soit tu ne mets rien.... ;)

 

 

Une personne formatée aux courriers administratifs et autres ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:o juste une question de forme .... cette formule ne veut rien dire

 

Soit tu mets "je vous prie d'agréer l'expression de ma considération" (sans le "respectueuse", ça veut dire ce que cela veut dire, sans le dire....).

 

Soit tu ne mets rien.... ;)

 

 

Une personne formatée aux courriers administratifs et autres ;)

 

 

tu mettrais quoi, je suis assez mal à l'aise avec les formules justement :jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

tu mettrais quoi, je suis assez mal à l'aise avec les formules justement :jap:

:) je te l'ai indiqué...

 

Perso, je mettrais "veuillez accepter l'expression de ma considération"....

 

C'est ce que je fais pour manifester un désaccord/mécontentement, et c'est du bon français, quoique ancien et plus usité ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le C..... le 18 11 2018 14:34

 

 

A Monsieur le Président de la République, M Macron

 

 

Lettre régulière d'un petit entrepreneur assassiné par ses employés....

 

 

Voici venir mon quatorzième jour de grève de la faim, plus de protéine, plus de féculent, plus de pain, juste un verre d'orange, un verre de lait, une soupe ou deux par jour, que du liquide car je dois bosser encore un peu, quelques vertiges par-ci par là, mes pilules aident bien le pace-macker tout de même.

 

 

Aux gendarmes venus s'enquérir de ma santé à la demande de clients, je les ai rassuré que je conduisais que rarement car pour tenir, il faut économiser ses forces.

 

 

Monsieur le Président, je ne fais pas cela pour vous forcer la main mais juste pour qu'on m'écoute et surtout qu'on me répondent de savoir pourquoi j'en suis là et cela, au nom d'innombrables entrepreneurs comme moi.

 

 

Mais le silence est le lot de nos élus et de ceux qui nous gouvernent.

 

 

j'ai pu voir dans le web que je suis pas le seul en ce moment à être en grève de la faim et parmi eux, encore une fois des agriculteurs. Point commun pour tous, le silence de nos élus!

 

 

Sachez, les grévistes de la faim retournent la violence qui leur est faite, contre leur propre corps et se mettent en danger dans le seul but de faire triompher l’intérêt général!

 

 

C’est un acte civil libre, porté à son degré le plus noble. C’est un acte civique offert à une société qu’ils souhaiteraient… résiliente, à l'écoute ! La lutte pour faire reconnaître la justesse de leur cause, mérite la reconnaissance, ce que l’Etat leur refuse. C'est demandé la justice à l'injustice!

 

 

L’indifférence est le degré le plus bas et le plus vil de la liberté de ceux qui savent qu’ils ont tort de se taire, qui n’ont d’autre ressource, que de s’y réfugier. Cela s’appelle un déni. Le pire à mes yeux, c'est qu'ils sont représentant du peuple.

 

 

Mon Président, vous êtes venu au pouvoir en élevant une montagne avec de la poussière, mais la montagne va s'écrouler faute d'une poignée de poussière.

 

C'est ce que je vois et surtout, entend. Vous luttez contre le populisme mais vous lui fournissez le carburant.

 

 

Je vois de plus en plus de monde s'écarter du politique et de cette volonté de plus vouloir voter, pour d'autres, " vous les mener" vers la voie du "populisme" car votre majorité ne répond plus à la plèbe.

 

 

il faut dire la vérité, les taxes, charges, impôts et rackettes continueront je vous fais lire cette analyse d'un ami sur le web:

 

Quand la France s'endette actuellement c'est essentiellement pour payer des dépenses courantes qu'elle est incapable de payer à l'instant et que les français rembourseront donc plus tard via des impôts.

Depuis 2000 la dette est passée de 60% du PIB ( le critère maximum du traité Européen ) à 100% du PIB. Soit en 18 ans un rythme de progression de plus de 9% par an. Entre temps la progression de notre richesse nationale reste très loin de cela ( on ne fait pas 9% de croissance par an )

Il ne faut pas avoir fait polytechnique pour comprendre que quand tu augmentes ton endettement de 9% chaque année et que tes revenus augmentent tout au plus de 1 ou 2% par an, forcément sur le long terme il va y avoir a un moment un problème.

 

 

relisez mes premières lettres ici, je suis pas devin mais j'avais prévenu: ce concentrer à soutenir les TPE dès le premier jour de votre élection aurait dû être le message au lieu, chacun de nous voit la continuité des gouvernements Holland malgré que de bonnes choses soient venues de ce gouvernement.

 

 

Manque de pédagogie, ça aussi j'ai pas arrêté de l'écrire.

 

etat-elus-tpe.over-blog.com

 

Alors, quand un petit entrepreneur, des entrepreneurs, des agriculteurs voir les gilets jaunes se battent pour seulement vivre de leurs moyens, pourquoi ne pas les entendre?

 

 

Quand des organismes sociaux, des clients, voir comme chez moi, des employés détruisent les entreprises, on nous écoutent pas et en plus, on nous enfoncent, pourquoi?

 

 

C'est pour cela que ce SAMU pour TPE doit voir le jour!!

 

 

Vous ne voulez pas répondre chers élus car vous ne voulez pas entendre.

 

A tout problème, il y a des solutions mais voyez vous M le Président, elles viendront de la base et non des énarques ,faut juste que l'un écoute l'autre avant que la rue prenne le pouvoir.

 

 

Au prochain choc en Janvier?

 

 

j'aimerai arrêter cette grève mais d'abord une réponse, pourquoi mes employés ont ils ça? Chez moi comme chez bien d'autres. pourquoi des années au sein de la même entreprise parfois, pourquoi cette haine? Pourquoi le silence de nos élus?

 

 

"veuillez accepter l'expression de ma considération"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:spamafote: que dire, que faire...

 

 

Cette semaine est les médias

 

mes petits enfants et.... des clients, vont lancés faceboock

 

pas mal d'entrepreneurs me soutiennent et j'entend des histoires effarantes, moi qui me trouvait isolé dans ce désastre et bien non, c'est vraiment des dizaines de petits patrons qui sont dans le même cas

 

je comprend de plus en plus que beaucoup veulent plus embaucher

 

deux clients et des agriculteurs aussi sont venus me voir aujourd'hui, la cliente m'a dit que j'avais un peu maigri

 

mais c'est le soutien par sms qui me fait le plus chaud au coeur, 5 000 clients dans ma vie professionnelle et détruit à quelques mois de la retraite....

 

dans mes lettres, je mettrai en avant le silence des élus comme m'a beaucoup dit les agriculteurs

 

 

que faire est vraiment le mot :jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le préfet est au ordre de l'état et c'est pour cela que j'envoie à chaque fois le dernier courrier écrit

 

très bonne relation avec eux mais en clair, il met sur papier et envoie à qui de droit

 

je remarque que ceux qui font la grève de la faim à Strasbourg ont la même analyse: le dédain complet de la classe politique pour le peuple

 

je pose même cette question, des députés qui m'ont répondu, seul sont des "populistes", est ce normal?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut zygomard !

 

pas cool ce qui t'arrive :pfff:

perd pas espoir le moral est essentiel pour tenir :jap:

 

si ca n'a pas eté fait, contacte Ruffin de LFI , un des seuls a mes yeux qui se soucie de la france d'en bas il ouvre sa bouche assez regulierement a l'assemblée vince_69.gif.77c117e4c36137c8a146d887da80ebd9.gif

 

courage

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci pour votre soutien, celui de mes clients fait jour aussi, avec mes petits enfants, ils vont montés une page faceboock que je communiquerai

 

j'ai un client qui va intervenir auprès de TV numériques

 

pour arrêter, je veux juste qu'on me répondent au pourquoi les élus font rien alors qu'ils savent et surtout, une réponse de pourquoi des employés font ça et qu'ils gardent une immunité ensuite

 

ma voisine m'a dit tout à l'heure que cela commence à se voir, c'est bon signe si on peut dire

 

pas mal de petits patrons me soutiennent aussi car eux savent le soucis de l'emploi et la peur de l'embauche

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Désolé que la situation ce soit envenimé à se point.

Je suis également petit patron,

 

 

Par contre depuis un an je suis affilié au sdi qui a été d’une grande aide dans plein de dossier.

 

Je t’epargne ce par quoi je suis passé et passe encore tu connais

 

 

Je suis vraiment de tout cœur avec toi si tu veut on peut parler en mp

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci le monde :jap:

 

Benlu, je veux bien savoir ce que c'est le SDI, j'ai été de mon coté voir ce qui est possible pour un artisan et j'ai découvert qu'il y a rienn même

avec l'aide de la préfecture,

 

je sens dans ton écriture que tu as souffert aussi :non:

 

d'où cette idée de faire un SAMU pour TPE....

 

ce matin, je suis allé chez un organisme sociale de cotisations, je connais les responsables depuis des lustres et ce matin, elles sont tombées

de haut, comme elles m'ont font remarqués que j'avais pas mal maigrit, j'ai avoué ma grève de la faim

 

pour elles, c'est une première pour un artisan et la raison, elles m'ont donné des idées pour alerter certaines personnes et elles en viennent à me raconter cette histoire:

 

une entreprise a dû licencier un employé pour je ne sais quelle raison, l"employé envoie le patron au prud'homme d'Evreux, l'employé perd une fois, puis une deuxièmement fois aussi, il délocalise à Louviers et là il gagne le pactole.... résultat, le patron dégoutté et incapable de payer vu le secteur sans rendement, ferme l'entreprise et met ses autres employés aux chômage!

 

ça, j'ai des témoignages pareilles par dizaines :non:

 

les filles aussi étaient dégoutté car cela fait dix ans que ça dure cette façon de faire

 

et nos élus savent mais se taisent :pfff:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le sdi est le syndicat des indépendants tu a une page Facebook

Il ont des juristes qui travaille pour les adhérents.

 

J’ai souffert de mes emmerdes,

J’y ai perdu une de mes deux société en faisant confiance à un ex copain pour gérer

Mais je suis un battant donc je me bat

Si tu a besoin d’un peu de pêche je t’en prête j’ai du rab

Là le sdi m’aide au prud’homme pour une employé complètement folle

 

Allez courage

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
  • Créer...