Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Crime dans un avion: juridiction compétente.


Invité §ber363zd

Messages recommandés

Invité §ber363zd

Imaginez un meurtre dans un avion pile au moment où il est au dessus du territoire international.

 

Quel sera le pays en charge du jugement ?

 

Voila, j'ai cherché et j'ai rien trouvé. :ouin:

 

:)

 

En gros la question est: est-on au dessus des loi dans le territoire international ou sur la lune ou dans l'espace etc. :)

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Y.5241pq

Dernierement, un indonesien s'est fait assassiner par un autre indonesien dans un avion (empoisonne par la bouffe) qui partait de Jakarta vers Amsterdam. Vu que c'etait lors du repars, il devait etre au dessus de la mer depuis un bon moment.

 

Bref, cet indonesien a ete juge et condamne en indonesie :bah:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dernierement, un indonesien s'est fait assassiner par un autre indonesien dans un avion (empoisonne par la bouffe) qui partait de Jakarta vers Amsterdam. Vu que c'etait lors du repars, il devait etre au dessus de la mer depuis un bon moment.

 

Bref, cet indonesien a ete juge et condamne en indonesie :bah:

 

Quelle compagnie Aérienne ? (pour savoir où se situe le siège ;) )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §sta126zi

Avoir l'avis d'un pro du droit international serait peut etre mieux que de speculer dans le vide

Une chose est certaine c'est que ca releve d'une juridiction et qu'il n'y a pas de risque d'acquitement

Cependant en toute logique il devrait etre arreté a son point de destination, puis soit jugé dans ce pays ou extradé a la demande d'un pays tiers , fonction de la nature des faits ou de la nationalité de la victime

Autrement dit ca ne fait guere avancer le debat , car entre notre logique d'hommes et celle du droit penal il y a souvent incomprehension reciproque...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avoir l'avis d'un pro du droit international serait peut etre mieux que de speculer dans le vide

Une chose est certaine c'est que ca releve d'une juridiction et qu'il n'y a pas de risque d'acquitement

Cependant en toute logique il devrait etre arreté a son point de destination, puis soit jugé dans ce pays ou extradé a la demande d'un pays tiers , fonction de la nature des faits ou de la nationalité de la victime

Autrement dit ca ne fait guere avancer le debat , car entre notre logique d'hommes et celle du droit penal il y a souvent incomprehension reciproque...

 

La compétence de la loi penale dans l'espace :rs:

 

En fait il faudrait que tout les elements de l'infraction soit commis dans l'avion qui survole l'espace internationnale pour que ca soit drole :W

 

Sinon si un des seuls faits constitutifs de l'infraction a été commis sur le sol d'un pays X c'est la juridiction pénal de celui ci qui est compétente (autant dire dans quasiment tout les cas d'espece )

 

Il faudrait aussi savoir comment on considere un avion : Un avion a une nationnalité donc dépend de la juridiction de ce meme pays ... donc par extension je pencherai pour la competence de la juridiction du pays dans lequel est stationné l'avion ...

 

Edit: j'ai la réponse en ce qui concernes tout les avions immatriculés en France :

 

Article 113-4

 

 

La loi pénale française est applicable aux infractions commises à bord des aéronefs immatriculés en France, ou à l'encontre de tels aéronefs, en quelque lieu qu'ils se trouvent. Elle est seule applicable aux infractions commises à bord des aéronefs militaires français, ou à l'encontre de tels aéronefs, en quelque lieu qu'ils se trouvent

 

Voilà :sol:

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §-Bo370Va

blabla

 

Edit: j'ai la réponse en ce qui concernes tout les avions immatriculés en France :

 

Article 113-4

 

 

La loi pénale française est applicable aux infractions commises à bord des aéronefs immatriculés en France, ou à l'encontre de tels aéronefs, en quelque lieu qu'ils se trouvent. Elle est seule applicable aux infractions commises à bord des aéronefs militaires français, ou à l'encontre de tels aéronefs, en quelque lieu qu'ils se trouvent

 

 

Voilà :sol:

 

:voyons:

 

Es-tu sûr ?

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:voyons:

 

Es-tu sûr ?

 

C'est on ne peut plus clair :bah:

 

"est applicable aux infractions commises à bord des aéronefs immatriculés en France ".

 

"Elle est seule" (et pas seulement ;) ) applicable aux infractions commises à bord des aéronefs militaires :bah:

 

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §aze426rd

Je pense que c'est comme pour l'accouchement, c'est le pays de la compagnie aérienne qui est en charge de l'affaire lors du survol d'un territoire international.

 

 

T'as prévu de tuer qui dans l'avion ? :cyp:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §TyM040BE

Et je rajoute que lorsque l'avion n'est pas immatriculé en France mais qu'il existe un élément de rattachement, par exemple l'auteur ou la victime de l'infraction pénale est français, une juridiction française peut se reconnaitre compétente pour juger.

Cela dit c'est souvent à titre subsidiaire, par exemple quand la juridiction étrangère compétente ne juge pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et je rajoute que lorsque l'avion n'est pas immatriculé en France mais qu'il existe un élément de rattachement, par exemple l'auteur ou la victime de l'infraction pénale est français, une juridiction française peut se reconnaitre compétente pour juger.

Cela dit c'est souvent à titre subsidiaire, par exemple quand la juridiction étrangère compétente ne juge pas.

 

Un peu de rigueur jeune homme ;)

 

Et pour que tout le monde soit content :sol:

 

Article 113-11

 

 

 

(inséré par Loi n° 92-1336 du 16 décembre 1992 art. 340 Journal Officiel du 23 décembre 1992 en vigueur le 1er mars 1994)

 

 

 

Sous réserve des dispositions de l'article 113-9, la loi pénale française est applicable aux crimes et délits commis à bord ou à l'encontre des aéronefs non immatriculés en France :

1° Lorsque l'auteur ou la victime est de nationalité française ;

2° Lorsque l'appareil atterrit en France après le crime ou le délit ;

3° Lorsque l'aéronef a été donné en location sans équipage à une personne qui a le siège principal de son exploitation ou, à défaut, sa résidence permanente sur le territoire de la République.

Dans le cas prévu au 1° , la nationalité de l'auteur ou de la victime de l'infraction est appréciée conformément aux articles 113-6, dernier alinéa, et 113-7.

[/quotemsg]

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...
Aller en haut de page