Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Éradication du diesel que penser


Messages recommandés

Bonjour :jap:

Je me demandais bien d'où venait cet acharnement du Gouvernement, relayé par les journalistes, pour supprimer les voitures alimentées au diesel alors que les analyses prouvent qu'elles ne polluent pas plus, sinon moins, que les voitures à essence....

Je me doutais qu'il y avait "anguille sous roche" mais je me demandais bien où était l'intérêt de cette fureur, de cette obstination et de cette ténacité à éliminer de toute urgence tous les véhicules au diésel !

Et bien voilà la réponse, toute simple, toujours une affaire de gros sous....

Hé oui, les journaleux nous prennent tous pour des billes et tout le monde suit sans réfléchir !

C'est un ingénieur chimiste de Total qui vous le dit....

 

Lu dans les 4 vérités, discours officiel : "il faut éliminer le diésel, dangereux pour la santé parce qu’’il émet des particules fines".

Archi-faux ! C’était peut-être vrai, voici quelques années mais les diésels actuels sont équipés de filtres qui piègent ces particules fines à hauteur de 99,9 %, c’est-à-dire qu’’ils n’en rejettent quasiment plus du tout.

 

Alors, pourquoi ce mensonge éhonté destiné à nous culpabiliser pour nous inciter à rouler tous à l’essence ?

C’est très simple.

Prenons deux automobilistes parcourant 15000 km par an.

- L’un possède un véhicule essence, consommation 8,5 litres aux 100 km.

- L’autre possède le même modèle du même constructeur équipé d’un moteur diésel, équivalent en puissance, consommation 5,8 litres aux 100 km.

1er cas : consommation annuelle : 1 275 litres, taxés à 0,86 EUR = 1096,50 EUR.

2e cas : consommation annuelle : 870 litres, taxés à 0,66 EUR = 574,20 EUR.

Soit 522,30 EUR de différence.

Avec un parc automobile de 38 millions de véhicules, il est facile de calculer que la disparition programmée du diésel représentant environ 60% des motorisations actuelles, permettrait à terme, un "racket fiscal" supplémentaire de plus de 11 milliards d’euros par an.

Il ne faut pas chercher ailleurs la véritable raison de la volonté gouvernementale de tuer le moteur à gazole.

Alors, si vous en avez marre qu'on vous prenne pour des imbéciles et de vous faire plumer au seul bénéfice financier de nos gouvernants, réagissez!

Et si cette information vous parait pertinente, alors transmettez !

 

De plus, les différentes interdictions ne vont pas vers les bus, les cars, les camions et surtout pas vers les bateaux et les avions...Bizarre !

 

CQFD !!! Une histoire de fric ! Point barre !!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 247
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Citation:

" De plus, les différentes interdictions ne vont pas vers les bus, les cars, les camions et surtout pas vers les bateaux et les avions...Bizarre ! "

 

Causerait trop de remous que de s'en prendre à eux.

 

Il parait que les plus gros pollueurs sont les cargos, leur pollution est supérieure à toutes les voitures du monde.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors, si vous en avez marre qu'on vous prenne pour des imbéciles et de vous faire plumer au seul bénéfice financier de nos gouvernants, réagissez!

 

 

 

En même temps prendre des imbéciles pour des imbéciles, c'est juste remettre les choses à leur bonne place non ?

A terme ce ne sont pas que les moteurs diésel qui sont appelé à disparaître, les moteurs essence aussi :o

Et c'est parfait, ça fera du boulot pour le développement des nouvelles technologies tout en se protégeant des gaz d'échappement :jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

A terme ce ne sont pas que les moteurs diésel qui sont appelé à disparaître, les moteurs essence aussi :o

 

Cette bonne blague :ddr:

 

T'est au courant que PSA et beaucoup d'autres constructeurs développent en ce moment les nouveaux moteurs essence du futur :lol:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

C'est un ingénieur chimiste de Total qui vous le dit....

 

Lu dans les 4 vérités, discours officiel : "il faut éliminer le diésel, dangereux pour la santé parce qu’’il émet des particules fines".

Archi-faux ! C’était peut-être vrai, voici quelques années mais les diésels actuels sont équipés de filtres qui piègent ces particules fines à hauteur de 99,9 %, c’est-à-dire qu’’ils n’en rejettent quasiment plus du tout.

 

Alors, pourquoi ce mensonge éhonté destiné à nous culpabiliser pour nous inciter à rouler tous à l’essence ?

C’est très simple.

Prenons deux automobilistes parcourant 15000 km par an.

- L’un possède un véhicule essence, consommation 8,5 litres aux 100 km.

- L’autre possède le même modèle du même constructeur équipé d’un moteur diésel, équivalent en puissance, consommation 5,8 litres aux 100 km.

1er cas : consommation annuelle : 1 275 litres, taxés à 0,86 EUR = 1096,50 EUR.

2e cas : consommation annuelle : 870 litres, taxés à 0,66 EUR = 574,20 EUR.

Soit 522,30 EUR de différence.

Avec un parc automobile de 38 millions de véhicules, il est facile de calculer que la disparition programmée du diésel représentant environ 60% des motorisations actuelles, permettrait à terme, un "racket fiscal" supplémentaire de plus de 11 milliards d’euros par an.

Il ne faut pas chercher ailleurs la véritable raison de la volonté gouvernementale de tuer le moteur à gazole.

Alors, si vous en avez marre qu'on vous prenne pour des imbéciles et de vous faire plumer au seul bénéfice financier de nos gouvernants, réagissez!

Et si cette information vous parait pertinente, alors transmettez !

 

De plus, les différentes interdictions ne vont pas vers les bus, les cars, les camions et surtout pas vers les bateaux et les avions...Bizarre !

 

CQFD !!! Une histoire de fric ! Point barre !!!

 

phy62.gif.0c620aa5c05b24d46d74e8a41966b793.gif

 

Euh Monsieur l'ingénieur, si tu compares 2 voitures compactes récentes de puissance moyenne (110 / 120cv), les écarts entre les consos d'un moteur essence VS diesel sont de l'ordre d'1L à 1L5 tout au plus.

Ton postulat d'un écart de quasiment 3L/100 entre les deux est pour le moins discutable.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

phy62.gif.0c620aa5c05b24d46d74e8a41966b793.gif

 

Euh Monsieur l'ingénieur, si tu compares 2 voitures compactes récentes de puissance moyenne (110 / 120cv), les écarts entre les consos d'un moteur essence VS diesel sont de l'ordre d'1L à 1L5 tout au plus.

Ton postulat d'un écart de quasiment 3L/100 entre les deux est pour le moins discutable.

 

 

 

Et pourtant bien réelles :jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pas que des centrales,

de toutes façons,elles ne sont pas au point!

pourquoi ne sont elles pas vendues avec les batteries?

 

ben parce qu'ils veulent instaurer un système d'abonnement, comme pour la téléphonie... alors que s'ils vendent les batteries tu peux les recharger chez toi/sur les bornes ! :jap:

encore une histoire de baise ! :o

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour :jap:

Je me demandais bien d'où venait cet acharnement du Gouvernement, relayé par les journalistes, pour supprimer les voitures alimentées au diesel alors que les analyses prouvent qu'elles ne polluent pas plus, sinon moins, que les voitures à essence....

Je me doutais qu'il y avait "anguille sous roche" mais je me demandais bien où était l'intérêt de cette fureur, de cette obstination et de cette ténacité à éliminer de toute urgence tous les véhicules au diésel !

Et bien voilà la réponse, toute simple, toujours une affaire de gros sous....

Hé oui, les journaleux nous prennent tous pour des billes et tout le monde suit sans réfléchir !

C'est un ingénieur chimiste de Total qui vous le dit....

 

Lu dans les 4 vérités, discours officiel : "il faut éliminer le diésel, dangereux pour la santé parce qu’’il émet des particules fines".

Archi-faux ! C’était peut-être vrai, voici quelques années mais les diésels actuels sont équipés de filtres qui piègent ces particules fines à hauteur de 99,9 %, c’est-à-dire qu’’ils n’en rejettent quasiment plus du tout.

 

Alors, pourquoi ce mensonge éhonté destiné à nous culpabiliser pour nous inciter à rouler tous à l’essence ?

C’est très simple.

Prenons deux automobilistes parcourant 15000 km par an.

- L’un possède un véhicule essence, consommation 8,5 litres aux 100 km.

- L’autre possède le même modèle du même constructeur équipé d’un moteur diésel, équivalent en puissance, consommation 5,8 litres aux 100 km.

1er cas : consommation annuelle : 1 275 litres, taxés à 0,86 EUR = 1096,50 EUR.

2e cas : consommation annuelle : 870 litres, taxés à 0,66 EUR = 574,20 EUR.

Soit 522,30 EUR de différence.

Avec un parc automobile de 38 millions de véhicules, il est facile de calculer que la disparition programmée du diésel représentant environ 60% des motorisations actuelles, permettrait à terme, un "racket fiscal" supplémentaire de plus de 11 milliards d’euros par an.

Il ne faut pas chercher ailleurs la véritable raison de la volonté gouvernementale de tuer le moteur à gazole.

Alors, si vous en avez marre qu'on vous prenne pour des imbéciles et de vous faire plumer au seul bénéfice financier de nos gouvernants, réagissez!

Et si cette information vous parait pertinente, alors transmettez !

 

De plus, les différentes interdictions ne vont pas vers les bus, les cars, les camions et surtout pas vers les bateaux et les avions...Bizarre !

 

CQFD !!! Une histoire de fric ! Point barre !!!

 

Des avions qui carburent au kipukipik, de mieux en mieux ici :siffle:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et laisser les navires voguer au fuel lourd!

 

Pollution. Un paquebot à quai pollue comme un million de voitures

https://www.ouest-france.fr/en [...] es-3581705

-

La pollution du transport maritime plus dangereuse que celle du transport automobile

 

Des études révèlent que le carburant des navires, qui émet beaucoup d’oxydes de soufre, est à l’origine de 60 000 morts prématurées en Europe.

 

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/ [...] emQL8Ym.99

-

http://www.lemonde.fr/planete/ [...] _3244.html

-

« La priorité doit être de changer le carburant des bateaux commerciaux. Même si le transport maritime passait au diesel utilisé pour les voitures, on réduirait déjà sensiblement leur pollution », relève Adrien Brunetti, de France nature environnement

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/ [...] emQL8Ym.99

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ben parce qu'ils veulent instaurer un système d'abonnement, comme pour la téléphonie... alors que s'ils vendent les batteries tu peux les recharger chez toi/sur les bornes ! :jap:

encore une histoire de baise ! :o

Voilà, t'as tout compris

Tu découvres que tu vis dans le monde pour lequel tu votes années après années

Champion du monde :bien:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me doutais qu'il y avait "anguille sous roche" mais je me demandais bien où était l'intérêt de cette fureur, de cette obstination et de cette ténacité à éliminer de toute urgence tous les véhicules au diésel !

 

Cette obstination médiatique pour faire du diesel le mal absolu n'est qu'un outil parmi d'autres pour faire passer la pilule de la mise en place d'une économie et d'un mode de vie basé sur le carbone. On manipule les sentiments et les peurs écologiques pour pouvoir instaurer en douce et plus facilement un modèle économique différent.

L'ingénieur de ton article raisonne sur des arguments techniques mais ceux qui font cela raisonnent évolution de la société et s'en foutent de la technique ...

L'outil de base est bien sur la taxe basée sur le carbone qui sera appliquée sur le diesel et aussi sur bien d'autres choses (les taxes sur l'essence ou les autres énergies augmentent aussi ... on parle aussi de péages a tarifs variable suivant le carbone émis, de taxation des logements non écologiques, ect ... ).

 

A la base un impôt c'est un outil pour que l'état puisse subvenir a des dépenses d'intérêt général

On est en train de transformer cela en un gigantesque outil dont la vocation première est d'orienter le comportement des gens.

Ce qui est forcément voué a l'échec comme pour toute économie planifiée.

 

De plus, les différentes interdictions ne vont pas vers les bus, les cars, les camions et surtout pas vers les bateaux et les avions...Bizarre !

 

C'est le deux poids deux mesures.

Les contraintes écolo c'est pour la gueule du gus moyen par contre on ne va pas mettre des bâtons dans les roues du business ...

 

.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette obstination médiatique pour faire du diesel le mal absolu n'est qu'un outil parmi d'autres pour faire passer la pilule de la mise en place d'une économie et d'un mode de vie basé sur le carbone. On manipule les sentiments et les peurs écologiques pour pouvoir instaurer en douce et plus facilement un modèle économique différent.

L'ingénieur de ton article raisonne sur des arguments techniques mais ceux qui font cela raisonnent évolution de la société et s'en foutent de la technique ...

L'outil de base est bien sur la taxe basée sur le carbone qui sera appliquée sur le diesel et aussi sur bien d'autres choses (les taxes sur l'essence ou les autres énergies augmentent aussi ... on parle aussi de péages a tarifs variable suivant le carbone émis, de taxation des logements non écologiques, ect ... ).

 

A la base un impôt c'est un outil pour que l'état puisse subvenir a des dépenses d'intérêt général

On est en train de transformer cela en un gigantesque outil dont la vocation première est d'orienter le comportement des gens.

Ce qui est forcément voué a l'échec comme pour toute économie planifiée.

 

 

 

C'est le deux poids deux mesures.

Les contraintes écolo c'est pour la gueule du gus moyen par contre on ne va pas mettre des bâtons dans les roues du business ...

 

.

 

 

 

 

 

:jap: :jap: :jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

""Cette obstination médiatique pour faire du diesel le mal absolu n'est qu'un outil parmi d'autres pour faire passer la pilule de la mise en place d'une économie et d'un mode de vie basé sur le carbone.""

c'est un leurre!nous signons un accord pour faire venir des tonnes de viandes d'Amérique du sud(bonjour carbone)

viande nourrie avec des produits interdits ici

(ce n'est pas génant,les firmes sont présentes en temps que lobbys ici!)

et comme toujours,c'est adressé au plus grand nombre,

vous pensez bien que les signataires ont les moyens de se nourrir du meilleur.................

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En meme temps, l’avenir c’est pas les énergies fossiles....

 

Donc bon, faut bien commencer d’un côté ou de l’auTre.

 

 

Crois-tu ? Nos élites s'en accommodent pourtant très bien du carbone.

 

Quand on voit tous les efforts de fond pour instaurer des "prix du carbone", des "bourses du carbone" et même des "banques centrales du carbone" cela ressemble plutôt a des actions visant a en faire un business a part entière comme les autres ( et même un peu plus comme cela chapeauterait les autres ).

 

L'économie carbone c'est juste une terre vierge et immatérielle qui est préparée et déjà investie par les financiers. Ils t'attendent juste pour que tu y viennes consommer leurs services. C'est le Far West de 1800 pour les années 2000 avec les banques carbone et les centres des impôts carbone déjà pré-installés dans la prairie ...

 

.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:hum:

 

 

Rien que du concret

 

http://www.lefigaro.fr/conjonc [...] olluer.php

 

Tout y est :

 

droit de polluer : ie si tu payes tu pourra.

Le prix du carbone est souhaité être un "actif" comme un autre dont le prix monterait ( il ne monte pas assez actuellement )

Bourse du carbone et donc du droit de polluer "nouvelle version" pour 2021

 

En avant pour la monétarisation du carbone. Manque plus ensuite que la banque centrale du carbone ( mais on en parle déjà )

 

.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...