Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Procédure pour mesurer les db d'un pot ?


Invité §pin444QJ

Messages recommandés

  • Réponses 41
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Invité §seb208hf

Et bien ils te mettent un sonomètre au Q du pot (à qlqs centimètres) et ensuite ils te font accélerer à environ 4.500tr et prennent la mesure, et puis comparaison avec ta CG. avec plus ou moins 2. 3 décibels.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien ils te mettent un sonomètre au Q du pot (à qlqs centimètres) et ensuite ils te font accélerer à environ 4.500tr et prennent la mesure, et puis comparaison avec ta CG. avec plus ou moins 2. 3 décibels.

:eek: ça me parrait beaucoup 2-3 DB

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §pin444QJ

Il me semble moi qu'il faut placer le sonometre à 1m de la sortie du pot et incliné de 45° , au régime moteur indiqué sur la carte grise . Il doit bien exister une procédure sur leur bouquin non ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §mat510nn

Il me semble moi qu'il faut placer le sonometre à 1m de la sortie du pot et incliné de 45° , au régime moteur indiqué sur la carte grise .

Il me semblait bien avoir entendu une procédure de ce genre aussi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Tew215lK

Il me semble moi qu'il faut placer le sonometre à 1m de la sortie du pot et incliné de 45° , au régime moteur indiqué sur la carte grise . Il doit bien exister une procédure sur leur bouquin non ?

c bien la bonne methode pour les controles anti bruit !!!

 

:bien:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis pas sur que pour controler ils aient besoin d'un sonometre :L

 

exact !!

s'ils n'ont pas de sonometre, il suffit de regarder s'il y a l'estampillage d'homologuation sur le pot.

s'il y est pas t'es marron :L

 

il y a memes certains pots ou c'est gravé que l'utilisation est interdite sur route ouverte :(

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §pin444QJ

L'estampillage sera obligatoire à cause de leur p.... de loi . Mais il y aura des pots avec chicane amovible ( que l'on va enlever biensur ), toujours estampillé donc homologué mais il leur faudra alors un sonometre pour te foutre un manche .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §swi455xu

Je redonne une petit coup de "jeune" a ce sujet car il n'y a toujours pas de réponse fiable!

 

Parce que vrément c'est un peut aléatoire sinon les controles!!

swiposs_1117308549_36_2_21.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §gil088lR

Vous êtes prêts pour la lecture?

 

 

Arrêté 18 Juillet 1985

Arrêté relatif au contrôle au point fixe du niveau sonore des véhicules à moteur

 

Article ANNEXE En vigueur

Créé par Arrêté du 18 juillet 1985 (JORF 17 septembre 1985)

 

En vigueur, version du 17 Septembre 1985

 

Cahier des charges.

 

Méthode de contrôle au point fixe du niveau sonore d'un véhicule à moteur

 

1. Appareils de mesure

 

1.1. Appareillage de mesure acoustique

 

Le microphone doit être du type omnidirectionnel.

 

En ce qui concerne la réception d'un type de véhicule, et l'homologation d'un dispositif silencieux d'échappement de remplacement en tant qu'entité technique indépendante, l'appareil de mesure doit être du type "sonomètre de précision", de qualité au moins égale à celle de la classe 1, selon la publication CEI n° 651.

 

En ce qui concerne les mesures de contrôle du niveau sonore des véhicules en circulation, l'appareil de mesure doit être un sonomètre de qualité au moins égale à celle de la classe 2 au sens de la publication CEE n° 651.

 

Les mesures sont faites avec le réseau de pondération "A" et avec la caractéristique dynamique "rapide".

 

Un écran à vent convenable peut être utilisé pour réduire l'influence du vent sur les lectures.

 

 

1.2. Appareillage de mesure du régime de rotation du moteur

 

La mesure du régime-moteur est effectuée au moyen d'un compte-tours extérieur au véhicule, permettant les mesures avec une erreur inférieure à 3 p. 100.

 

 

2. Conditions de mesure

 

2.1. Nature du terrain - Conditions d'environnement

 

Les mesures ont lieu sur le véhicule à l'arrêt dans une zone ne présentant pas de perturbation importante.

 

On considère comme zone de mesure tout site en plein air, constitué d'une aire plane recouverte de béton, d'asphalte ou de matériau dur et à haut pouvoir de réflexion, à l'exclusion de toute surface en terre battue.

 

Les dimensions de l'aire de mesure sont au moins égales à celles d'un rectangle, dont les côtés sont à trois mètres du contour du véhicule. Il ne doit pas y avoir d'obstacles importants à l'intérieur de ce rectangle. En particulier, on évite d'arrêter le véhicule à moins de 1 mètre d'une bordure de trottoir lorsqu'on mesure le bruit d'échappement et aucune personne ne doit se trouver dans la zone de mesures, à l'exception de l'observateur et du conducteur, dont la présence ne doit pas perturber le résultat de la mesure.

 

 

2.2. Bruits parasites et influence du vent

 

Les niveaux de bruit ambiant en chaque point de mesure doivent être au moins de 10 dB (A) en dessous des niveaux mesurés aux mêmes points au cours de l'essai. 3. Méthode de mesure

 

3.1. Nombre de mesures

 

Trois mesures au moins sont effectuées en chaque point de mesure. Les mesures ne sont considérées comme valables que si l'écart entre les résultats de trois mesures faites immédiatement l'une après l'autre n'est pas supérieur à 2 dB (A). On retient la valeur la plus élevée donnée par ces trois mesures.

 

 

3.2. Mise en place et préparation du véhicule

 

Le véhicule est placé au centre de la zone d'essai, boîte de vitesses au point mort et embrayée.

 

Avant chaque série de mesures, le moteur doit être porté à sa température normale de fonctionnement et l'on vérifie que le ventilateur de refroidissement ainsi que les autres accessoires nécessaires à la marche du moteur sont en fonctionnement pendant la durée de la mesure.

 

 

3.3. Mesure du niveau sonore au point fixe (Figure 1)

 

3.3.1. Position du microphone :

 

Le microphone doit être placé à hauteur de l'orifice de sortie des gaz d'échappement, en aucun cas à moins de 0,2 mètre au-dessus de la surface de la piste. La membrane du microphone doit être orientée vers l'orifice d'échappement des gaz et placée à une distance de 0,5 mètre de cet orifice. L'axe de sensibilité maximale du microphone doit être parallèle à la surface de la piste et former un angle de 45° plus ou moins 10° par rapport au plan vertical contenant la direction de sortie des gaz d'échappement.

 

Par rapport à ce plan vertical, le microphone doit être placé du côté qui ménage la plus grande distance possible entre le microphone et le contour du véhicule.

 

Si le système d'échappement comporte plusieurs sorties dont les centres ne sont pas distants de plus de 0,3 mètre et qui sont raccordés à un même silencieux, le microphone doit être orienté vers l'orifice le plus proche du contour du véhicule ou vers l'orifice situé le plus haut par rapport à la surface de la piste. Dans les autres cas, des mesures distinctes sont pratiquées à chaque sortie d'échappement et seule la valeur la plus forte est retenue.

 

Pour les véhicules munis d'une sortie d'échappement verticale (par exemple véhicules commerciaux), le microphone doit être placé à la hauteur de l'orifice de l'échappement, et être orienté vers le haut, son axe étant vertical. Il doit être situé à une distance de 0,5 mètre de la paroi latérale du véhicule la plus proche de la sortie d'échappement.

 

Lorsque la configuration du véhicule empêche de placer le microphone conformément à la figure 2 par suite de la présence d'obstacles faisant partie du véhicule (par exemple roue de secours, réservoir à carburant, coffre de batterie), il doit être établi, au moment du mesurage, un dessin indiquant clairement la position choisie pour le microphone. Dans la mesure du possible, ce dernier doit être éloigné de plus de 0,5 mètre de l'obstacle le plus proche et son axe de sensibilité maximale être orienté vers l'orifice de sortie des gaz à l'emplacement le moins masqué par les obstacles susmentionnés.

 

 

3.3.2. Conditions de fonctionnement du moteur :

 

- Pour les véhicules relevant du titre II et du titre III, livre Ier, du code de la route, le régime du moteur est stabilisé aux trois quarts de la vitesse de rotation (S) à laquelle le moteur développe sa puissance maximale.

 

Lorsque le régime stabilisé est atteint, la commande d'accélération est rapidement ramenée à la position de ralenti. Le niveau sonore est mesuré pendant une période de fonctionnement comprenant un bref maintien du régime stabilisé ainsi que toute la durée de la décélaration, le résultat de mesure valable étant celui qui correspond à l'indication maximale du sonomètre.

 

- Pour les véhicules relevant du titre IV et du titre V du code de la route, le régime du moteur est stabilisé à l'une des valeurs suivantes :

 

- S/2 si S est supérieur à 5.000 tours/minute ;

- 3S/4 si S est inférieur ou égal à 5.000 tours/minute,

 

S étant la vitesse de rotation du moteur à laquelle il développe sa puissance maximale.

 

Dès que le régime stabilisé est atteint, la commande d'accélération est rapidement ramenée à la position de ralenti. Le niveau sonore est mesuré pendant une période de fonctionnement comprenant un bref maintien du régime stabilisé ainsi que toute la durée de la décélération, le résultat de mesure valable étant celui qui correspond à l'indication maximale du sonomètre.

 

4. Présentation des résultats

 

Le rapport d'essais doit donner tous les détails utiles concernant les mesures, et notamment :

 

- le type de véhicule contrôlé, en indiquant les anomalies ;

- le site d'essai, la nature du sol, les conditions atmosphériques ;

- l'équipement de mesure ;

- les emplacements et les orientations du microphone ;

- les régimes du moteur au cours des essais ;

- les niveaux de bruits relevés ;

- les niveaux de bruit de fond en chaque point de mesure.

 

Le résultat des mesures obtenues lors de l'essai de référence d'un type de véhicule et les régimes du moteur au cours de l'essai doivent être portés sur la notice descriptive du véhicule.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §gil088lR

De rien, mais évite de le faire appliquer à la lettre, en apprennant son travail au policier si tu n'es pas parfaitement en règle (clignos, rétros, plaque...).

 

Car si t'es au dessus de la norme pour le bruit, l'agent ne va pas se gêner pour immobiliser la bécane d'un petit malin qui veut lui apprendre son travail.

Même si t'as raison, mieux vaut une petite injustice qu'une grosse amende avec pleins d'ennuis.

 

V.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Intéressant comme procédure...

 

Surtout que si l'on prend Paris Déjà souvent t'es mesuré à moins d'un mètre du trottoir (article 2-1)

 

Le MIB est rarement seul et rien a moins de 3 mètres (généralement tu as la camionnette des mib) toujours article 2-1

 

Le 3-2 est excellent car j'ai pas de ventilo de refroidissement...

 

Bref tu prends ta prune et tu vas la contester ensuite...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §ble124Li

Quand je me suis fais controlé le policier m'avais dit qu'il toléré 5db au dessus (mais j'avais un pot homologué) et resultat il m'a laissé partir à 91 db au lieu de 87db le mec etait cool aussi.

 

hier j'ai un pote qui c'est fait controlé à 100.4db au lieu de 93 (avec pot adaptable homologué sur un xj 900 de 85) ben il pleure il doit tout remettre en ordre avant vendredi

 

deja si il veulent moins de bruit qu'il verbalise ceux qui klaxonne pour rien ca fera du bien

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §wal503rZ

Quand je me suis fais controlé le policier m'avais dit qu'il toléré 5db au dessus (mais j'avais un pot homologué) et resultat il m'a laissé partir à 91 db au lieu de 87db le mec etait cool aussi.

 

hier j'ai un pote qui c'est fait controlé à 100.4db au lieu de 93 (avec pot adaptable homologué sur un xj 900 de 85) ben il pleure il doit tout remettre en ordre avant vendredi

 

deja si il veulent moins de bruit qu'il verbalise ceux qui klaxonne pour rien ca fera du bien

Les 50cc font du bruit, nos motos jouent une mélodie :oui::ddr:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Dar675rc

Je me suis fait pruner pour le pot du canari :bah: Dans la mesure où il y a écrit dessus "Not for road use" je peux vraiment rien dire, c'est la règle du jeu :bah:

 

Par contre, la où ça m'énerve un peu plus, c'est que la BCT interceptais systématiquement tous les motards qui passaient la (et même pas une conne en train de téléphoner en même temps et qui est passée juste devant leur nez :hum:) et que la mesure se faisait au niveau d'un feu, donc avec tous le bruit des voitures arrêtées et des obstacles immédiatement présents :bah:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §pin444QJ

Je me suis fait pruner pour le pot du canari :bah: Dans la mesure où il y a écrit dessus "Not for road use" je peux vraiment rien dire, c'est la règle du jeu :bah:

 

Par contre, la où ça m'énerve un peu plus, c'est que la BCT interceptais systématiquement tous les motards qui passaient la (et même pas une conne en train de téléphoner en même temps et qui est passée juste devant leur nez :hum:) et que la mesure se faisait au niveau d'un feu, donc avec tous le bruit des voitures arrêtées et des obstacles immédiatement présents :bah:

 

Fallait le noter sur le papier , même si c'est pinailler :bah: .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai une petite question comment ils font si la moto ne possède pas de compte tour?

1.2. Appareillage de mesure du régime de rotation du moteur  

 

La mesure du régime-moteur est effectuée au moyen d'un compte-tours extérieur au véhicule, permettant les mesures avec une erreur inférieure à 3 p. 100.  

 

Logiquement, un simple cable avec un boucle qui se pose sur la bougie devrait pouvoir détecter les temps moteurs donc en déduire le nombre de tours/minutes :bah:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §bra241HR

Le rapport d'essais doit donner tous les détails utiles concernant les mesures, et notamment :

 

- le type de véhicule contrôlé, en indiquant les anomalies ;

- le site d'essai, la nature du sol, les conditions atmosphériques ;

- l'équipement de mesure ;

- les emplacements et les orientations du microphone ;

- les régimes du moteur au cours des essais ;

- les niveaux de bruits relevés ;

- les niveaux de bruit de fond en chaque point de mesure.

 

[/quotemsg]

 

:voyons:

Sur le PV aussi ca doit apparaitre ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §aco738Ky

Désolé de resortir un vieux dossier comme celui-là. :ange:

Mais voila je pense qu'il y plusieurs problèmes à la mesure qui sont :

- de noter la procédure en entier. (obligation de la norme sinon je peux faire dire n'importe quoi au résultat)

- le faite que se soit une mesure d'un niveaux sonore et qu'elle soit pas dépouillé en final par bande de fréquence.

- vous ne les verrez jamais calibrer leur sonomètre avant et après leur mesure et dans ce cas je pense qu'il devrait le faire au moins régulièrement si mesure à la chaine.

- je doute réellement que la manière dont le sonomètre doit être positionné soit vraiment respecté.

 

Pour le résultat le faites que se soit à plus ou moins 2 db c'est correct, car c'est pas une échelle linéaire mais une échelle logarithmique cela change bcq de chose (le fameux log) . Donc quand je vois qu'il a laissé un motard repartir avec 5 db de décalage bah c'est énorme un ou deux joue peu mais 5... Soit le flic connait rien sur l'échelle de mesure, soit son sonomètre est mal calibré donc mesure erronée.

 

voila voila, en faite a la base je recherchais juste la loi sur la procédure par pur curiosité en tant que acousticien. :D

Pour la qualité de l'information fourni qui reste quand même à prendre avec des précautions, je suis juste étudiant en Licence d'acoustique et vibration, en cour d'obtention.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §JAU720ij

bonjours a tous, j'aurai des questions: pour les decibelles d'une moto c'est que sur la carte grise?

ci oui moi j'ai un 900 ninja gpz de 85 mais sur la carte grise il n'y as pas de décibelle alors on le sait comment? (j'ai le livre de caracteristique de la moto et c'est marquer nul part)

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §al 015tI

Salut oui c'est indiqué sur la carte grise

 

 

ARRETE

Arrêté du 18 juillet 1985 relatif au contrôle au point fixe du niveau sonore des véhicules à moteur

 

Version consolidée au 5 août 2008

 

 

 

Le ministre de l’urbanisme, du logement et des transports, le ministre de l’environnement et le secrétaire d’Etat auprès du ministre des affaires sociales et de la solidarité nationale, porte-parole du Gouvernement, chargé de la santé,

 

Vu le code de la route, et notamment ses articles R. 70 et R. 71 ;

 

Vu l’arrêté du 13 avril 1972 modifié relatif au bruit des véhicules automobiles ;

 

Vu l’arrêté du 8 juin 1979 relatif à la réception C.E.E. des motocycles en ce qui concerne le niveau sonore admissible et le dispositif d’échappement ;

 

Vu l’arrêté du 7 janvier 1985 relatif à la réception C.E.E. des véhicules en ce qui concerne le niveau sonore admissible et le dispositif d’échappement des véhicules à moteur ;

Vu l’arrêté du 9 septembre 1982 modifié relatif au contrôle au point fixe du niveau sonore des véhicules à moteur ;

Sur la proposition du directeur de la sécurité et de la circulation routières, du délégué à la qualité de la vie et du directeur général de la santé,

 

 

Article 1

Les prescriptions de l’arrêté du 13 avril 1972 relatif au bruit des véhicules automobiles seront considérées comme satisfaites par un véhicule faisant l’objet d’un contrôle routier, lorsque les résultats des mesures du niveau sonore au point fixe, effectuées dans les conditions définies à l’article 4 du présent arrêté, ne dépassent pas de plus de 5 dB (A) la valeur correspondante mesurée sur un véhicule de même type, lors d’un essai de référence visé à l’article ci-après.

 

Article 2

Pour tout véhicule présenté à la réception par type, il devra être fourni le résultat de l’essai de référence effectué par le laboratoire agréé pour la mesure du niveau sonore du véhicule en application de l’arrêté du 13 avril 1972 :

 

- soit, pour les motocyles et les cyclomoteurs, selon la méthode de mesure introduite par l’arrêté du 8 juin 1979 relatif à la réception C.E.E. des motocycles en ce qui concerne le niveau sonore administratif et le dispositif d’échappement ;

 

- soit, pour les véhicules automobiles relevant du titre II du code de la route et les véhicules relevant du titre III, livre Ier du code de la route, selon la méthode de mesure introduite par l’arrêté du 7 janvier 1975 relatif à la réception C.E.E. des véhicules en ce qui concerne le niveau sonore admissible et le dispositif d’échappement des véhicules à moteur.

 

Article 3

Les prescriptions de l’article 2 ne sont pas applicables aux véhicules automobiles ayant fait l’objet d’une réception C.E.E. conforme, suivant le cas, aux dispositions des arrêtés du 8 juin 1979 ou du 7 janvier 1985 susvisés [*hors champ d’application*]. Dans ce cas, le résultat de l’essai de référence retenu pour la réception par type du véhicule sera celui indiqué sur la fiche de réception C.E.E..

 

 

 

Article 4

La mesure de contrôle du niveau sonore au point fixe des véhicules à moteur est effectuée dans les conditions définies au cahier des charges annexé au présent arrêté.

 

Article 5

L’arrêté du 9 septembre 1982 modifié relatif au contrôle au point fixe du niveau sonore des véhicules à moteur est abrogé.

 

 

 

Article 6

Le directeur de la sécurité et de la circulation routières, le délégué à la qualité de la vie et le directeur général de la santé sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

 

 

 

Annexes

 

Cahier des charges

 

Méthode de contrôle au point fixe du niveau sonore d’un véhicule à moteur

 

 

Article ANNEXE

 

1. Appareils de mesure

 

1.1. Appareillage de mesure acoustique

 

Le microphone doit être du type omnidirectionnel.

 

En ce qui concerne la réception d’un type de véhicule, et l’homologation d’un dispositif silencieux d’échappement de remplacement en tant qu’entité technique indépendante, l’appareil de mesure doit être du type “sonomètre de précision”, de qualité au moins égale à celle de la classe 1, selon la publication CEI n° 651.

 

En ce qui concerne les mesures de contrôle du niveau sonore des véhicules en circulation, l’appareil de mesure doit être un sonomètre de qualité au moins égale à celle de la classe 2 au sens de la publication CEE n° 651.

 

Les mesures sont faites avec le réseau de pondération “A” et avec la caractéristique dynamique “rapide”.

 

Un écran à vent convenable peut être utilisé pour réduire l’influence du vent sur les lectures.

 

1.2. Appareillage de mesure du régime de rotation du moteur

 

La mesure du régime-moteur est effectuée au moyen d’un compte-tours extérieur au véhicule, permettant les mesures avec une erreur inférieure à 3 p. 100.

 

2. Conditions de mesure

 

2.1. Nature du terrain - Conditions d’environnement

 

Les mesures ont lieu sur le véhicule à l’arrêt dans une zone ne présentant pas de perturbation importante.

 

On considère comme zone de mesure tout site en plein air, constitué d’une aire plane recouverte de béton, d’asphalte ou de matériau dur et à haut pouvoir de réflexion, à l’exclusion de toute surface en terre battue.

 

Les dimensions de l’aire de mesure sont au moins égales à celles d’un rectangle, dont les côtés sont à trois mètres du contour du véhicule. Il ne doit pas y avoir d’obstacles importants à l’intérieur de ce rectangle. En particulier, on évite d’arrêter le véhicule à moins de 1 mètre d’une bordure de trottoir lorsqu’on mesure le bruit d’échappement et aucune personne ne doit se trouver dans la zone de mesures, à l’exception de l’observateur et du conducteur, dont la présence ne doit pas perturber le résultat de la mesure.

 

2.2. Bruits parasites et influence du vent

 

Les niveaux de bruit ambiant en chaque point de mesure doivent être au moins de 10 dB (A) en dessous des niveaux mesurés aux mêmes points au cours de l’essai. 3. Méthode de mesure

 

3.1. Nombre de mesures

 

Trois mesures au moins sont effectuées en chaque point de mesure. Les mesures ne sont considérées comme valables que si l’écart entre les résultats de trois mesures faites immédiatement l’une après l’autre n’est pas supérieur à 2 dB (A). On retient la valeur la plus élevée donnée par ces trois mesures.

 

3.2. Mise en place et préparation du véhicule

 

Le véhicule est placé au centre de la zone d’essai, boîte de vitesses au point mort et embrayée.

 

Avant chaque série de mesures, le moteur doit être porté à sa température normale de fonctionnement et l’on vérifie que le ventilateur de refroidissement ainsi que les autres accessoires nécessaires à la marche du moteur sont en fonctionnement pendant la durée de la mesure.

 

3.3. Mesure du niveau sonore au point fixe (Figure 1)

 

3.3.1. Position du microphone :

 

Le microphone doit être placé à hauteur de l’orifice de sortie des gaz d’échappement, en aucun cas à moins de 0,2 mètre au-dessus de la surface de la piste. La membrane du microphone doit être orientée vers l’orifice d’échappement des gaz et placée à une distance de 0,5 mètre de cet orifice. L’axe de sensibilité maximale du microphone doit être parallèle à la surface de la piste et former un angle de 45° plus ou moins 10° par rapport au plan vertical contenant la direction de sortie des gaz d’échappement.

 

Par rapport à ce plan vertical, le microphone doit être placé du côté qui ménage la plus grande distance possible entre le microphone et le contour du véhicule.

 

Si le système d’échappement comporte plusieurs sorties dont les centres ne sont pas distants de plus de 0,3 mètre et qui sont raccordés à un même silencieux, le microphone doit être orienté vers l’orifice le plus proche du contour du véhicule ou vers l’orifice situé le plus haut par rapport à la surface de la piste. Dans les autres cas, des mesures distinctes sont pratiquées à chaque sortie d’échappement et seule la valeur la plus forte est retenue.

 

Pour les véhicules munis d’une sortie d’échappement verticale (par exemple véhicules commerciaux), le microphone doit être placé à la hauteur de l’orifice de l’échappement, et être orienté vers le haut, son axe étant vertical. Il doit être situé à une distance de 0,5 mètre de la paroi latérale du véhicule la plus proche de la sortie d’échappement.

 

Lorsque la configuration du véhicule empêche de placer le microphone conformément à la figure 2 par suite de la présence d’obstacles faisant partie du véhicule (par exemple roue de secours, réservoir à carburant, coffre de batterie), il doit être établi, au moment du mesurage, un dessin indiquant clairement la position choisie pour le microphone. Dans la mesure du possible, ce dernier doit être éloigné de plus de 0,5 mètre de l’obstacle le plus proche et son axe de sensibilité maximale être orienté vers l’orifice de sortie des gaz à l’emplacement le moins masqué par les obstacles susmentionnés.

 

3.3.2. Conditions de fonctionnement du moteur :

 

- Pour les véhicules relevant du titre II et du titre III, livre Ier, du code de la route, le régime du moteur est stabilisé aux trois quarts de la vitesse de rotation (S) à laquelle le moteur développe sa puissance maximale.

 

Lorsque le régime stabilisé est atteint, la commande d’accélération est rapidement ramenée à la position de ralenti. Le niveau sonore est mesuré pendant une période de fonctionnement comprenant un bref maintien du régime stabilisé ainsi que toute la durée de la décélération, le résultat de mesure valable étant celui qui correspond à l’indication maximale du sonomètre.

 

- Pour les véhicules relevant du titre IV et du titre V du code de la route, le régime du moteur est stabilisé à l’une des valeurs suivantes :

 

- S/2 si S est supérieur à 5.000 tours/minute ;

 

- 3S/4 si S est inférieur ou égal à 5.000 tours/minute,

 

S étant la vitesse de rotation du moteur à laquelle il développe sa puissance maximale.

 

Dès que le régime stabilisé est atteint, la commande d’accélération est rapidement ramenée à la position de ralenti. Le niveau sonore est mesuré pendant une période de fonctionnement comprenant un bref maintien du régime stabilisé ainsi que toute la durée de la décélération, le résultat de mesure valable étant celui qui correspond à l’indication maximale du sonomètre.

 

4. Présentation des résultats

 

Le rapport d’essais doit donner tous les détails utiles concernant les mesures, et notamment :

 

- le type de véhicule contrôlé, en indiquant les anomalies ;

- le site d’essai, la nature du sol, les conditions atmosphériques ;

- l’équipement de mesure ;

- les emplacements et les orientations du microphone ;

- les régimes du moteur au cours des essais ;

- les niveaux de bruits relevés ;

 

- les niveaux de bruit de fond en chaque point de mesure.

Le résultat des mesures obtenues lors de l’essai de référence d’un type de véhicule et les régimes du moteur au cours de l’essai doivent être portés sur la notice descriptive du véhicule.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur ma moto j'ai pas non plus le nombre de décibels admissible...

D'un coté, elle fait un barouf de fou.... (elle date de 1947).

Pas de chicane à l'époque dans le pot. C'était des trous percés sur le tube métallique qui servait à casser le bruit.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §JAU720ij

Salut merci a toi al dente mai ca me dit pas où trouver le nombre de décibelle car comme je l'ai dit moi ce n'est marquer nul part,

alors où puis je le trouver? en cas de controle comment je fait car je ne connait pas le nombre de décibelle?

merci d'avance pour la reponse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...