Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Sujet réservé aux questions théoriques sur l'automobile


Invité §exp832Oz

Messages recommandés

Merci pour ta réponse rapide.

 

Comme j'ai jamais déposé une culasse, je vois pas trop bien. J'ai des questions subsidiaires :??:

 

  • Par où l'huile est-elle injectée, puisque les cylindres doivent être étanches ? Comment dose t-on sa quantité ?
     
  • Pourquoi l'huile neuve de mon moteur (~40.000km) se salit très vite après une vidange + rinçage à l'huile + filtre neuf ?
 

 

 

l’huile est injectée dans des conduits percés dans le vilebrequin par la pompe à huile, cette huile arrive au niveau des paliers et des coussinets de bielles pour les lubrifier, puis elle s'échappe par le jeu existant entre les différentes pièces mobiles entre elles (flèches rouges du dessin) et est projetée sur le cylindre, la bielle et le piston par la vitesse de rotation(schéma ci-dessous).

 

Le dosage n'est assuré que par le dimensionnement de la pompe à huile, il n'y a pas de dosage à proprement parler, la pompe à huile est calculée pour assurer une certaine pression dans le circuit même avec l'existence de ces fuites, tant que le moteur est en bon état les fuites restent à un niveau qui permet le maintien de cette pression, avec l'usure des embiellages le jeu augmente et par conséquent les fuites aussi, et la pression d'huile baisse.

 

 

 

http://www.meca-utc.com/pages/cours/cours5/lubrification1.gif

 

Le noircissement de l'huile n'est dû qu'au fait que cette huile lubrifie et nettoie en permanence les parois des cylindres, lesquelles parois sont constamment au contact des résidus de combustion, donc noirs, car c'est essentiellement du carbone oxydé, l'huile enlève ces résidus puis retombe par gravité dans le carter juste en dessous et est à nouveau aspirée par la pompe à huile et le cycle recommence.

En réalité cette couleur est normale, c'est le role de l'huile de récupérer ces résidus et de les garder en suspensions, l'huile agit comme la lessive elle nettoie et retient la crasse, il est donc inutile d'essayer de nettoyer l'intérieur du moteur, c'est l'huile qui le fait et elle le fait très très bien, les résidus de combustion sont ensuite éliminés lors de la vidange.

Il existait un dicton il y a longtemps dans les garages, on disait huile propre moteur sale, huile sale moteur propre, il reste vrai, sauf que des moteurs sales ça n'existe plus, à part sur FA, dans la réalité les huiles font extrèmement bien leur travail, les moteurs sont propres même si la couleur noire peut laisser penser le contraire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 2,9K
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Messages populaires

Après perso , en dessous de 6 cylindres et 7L c'est du domaine du modélisme pour moi......😁              

meca32, :jap:

 

Jusqu'à ton explication, je n'avais pas capté que l'huile était injectée à travers le vilebrequin et graissait les cylindres par dessous. L'explosion se fait donc dans une enveloppe bien étanche, CQFD.

 

Une autre question ... encore ;)

Au démarrage à froid de mon K9K, le pressostat d'huile s'éteint ~4/100 de minute après la première explosion.

 

Est-ce à dire que les premiers tours sont mal voir pas lubrifiés :??:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

meca32, :jap:

 

Jusqu'à ton explication, je n'avais pas capté que l'huile était injectée à travers le vilebrequin et graissait les cylindres par dessous. L'explosion se fait donc dans une enveloppe bien étanche, CQFD.

 

Une autre question ... encore ;)

Au démarrage à froid de mon K9K, le pressostat d'huile s'éteint ~4/100 de minute après la première explosion.

 

Est-ce à dire que les premiers tours sont mal voir pas lubrifiés :??:

Effectivement les premiers tours du moteur la pression d'huile n'est pas établie, mais les surfaces en frottement ne sont pas pour autant sèches, l'huile est un fluide qui adhère bien aux surfaces métalliques, je ne dis pas pour autant qu'il ne faut pas attendre l'extinction du voyant avant d'accélérer le moteur, mais le problème du graissage à froid même s'il est réel n'est pas aussi dramatique que ce que l'on peut lire sur FA.

 

Complément pour la lubrification du moteur avec un shéma emprunté à l'excellent Philippe Boursin.

 

Tu peux voir en bas une vue en coupe du vilebrequin avec les canaux de graissage et les perçages qui permettent de faire communiquer l'arrivée d'huile sur les paliers du vilebrequin avec les manetons des bielles, tu peux aussi voir les différents circuits graissés sous pression, ici l'embiellage et l'arbre à cames, il peut aussi y avoir une dérivation pour un turbo si celui-ci est présent, tout ce qui n'est pas graissé sous pression est lubrifié par les retours ou les projections d'huile provenant des fuites normales de ces circuits.

 

http://philippe.boursin.perso.sfr.fr/gifpdg4/lubr003.gif

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je me suis toujours posé une question, comment on fait pour arrêter un moteur diesel? Pour les essences on coupe l'allumage, mais les diesel...

Merci d'avance.

 

 

Ben tout simplement on coupe l'arrivée de carburant, sur les anciens diesel cette commande était d'ailleurs manuelle, par la suite elle a été électrifiée par un petit moteur qui tirait le cable d'arrêt et le relachait avant le démarrage, puis il a été intégré une électrovanne sur le corps même de la pompe à injection laquelle électrovanne fermait le canal d'alimentation de la tête hydraulique, (l'endroit ou le gasoil est mis en pression pour être injecté dans le moteur), avec l'arrivée des common rail les injecteurs étant pilotés électriquement il suffit de couper leur alimentation électrique pour arrêter le moteur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je me suis toujours posé une question, comment on fait pour arrêter un moteur diesel? Pour les essences on coupe l'allumage, mais les diesel...

Merci d'avance.

 

 

 

Sur certain moteur essence moderne (pas tous les moteurs) c'est l'ingection qui est coupé comme le cas des common rail dont Meca32 a sité si dessus.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §nas382sb

j'ai un question trés nécessaire s'il vous plait si vous connaissez la réponce envoyer le moi au mon é mail love-rose-nassima@hotmail.fr

comment peu mésurer les paramétre transmission automatique et quelles les huiles doit utiliser dans le transmission automatique

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §tro288sx

Petite question, quel est l'avantage d'un carter sec :??::??:

 

D'abaisser aussi le centre de gravité (sur les sportives) de placer la bache à huile ou on veut, d'eviter la perte de perfos avec le barbotage etc....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petite question, quel est l'avantage d'un carter sec :??::??:

 

 

Salut

 

Il sert aussi à garder Une bonne lubrification du moteur même si le véhicule est soumis à une force centrifuge très élevé et pendant un long moment, dans les virage par ex ou pendant les accélérations fulgurantes ou bien pendant les fases de frénage qui risque d'être très long dans un véhicule prévu pour roulé à plus de 300Km à l'heure, ce qui n'est pas possible avec un carter normal car l'huile va bougé sur les coté du carter et il ne sera pas assiprer ce qui va causé une dégradation du moteur.

 

 

A+

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'abaisser aussi le centre de gravité (sur les sportives) de placer la bache à huile ou on veut, d'eviter la perte de perfos avec le barbotage etc....

 

 

 

Salut

 

Il sert aussi à garder Une bonne lubrification du moteur même si le véhicule est soumis à une force centrifuge très élevé et pendant un long moment, dans les virage par ex ou pendant les accélérations fulgurantes ou bien pendant les fases de frénage qui risque d'être très long dans un véhicule prévu pour roulé à plus de 300Km à l'heure, ce qui n'est pas possible avec un carter normal car l'huile va bougé sur les coté du carter et il ne sera pas assiprer ce qui va causé une dégradation du moteur.

 

 

A+

 

 

Merci pour vos réponses :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Salut

 

Il sert aussi à garder Une bonne lubrification du moteur même si le véhicule est soumis à une force centrifuge très élevé et pendant un long moment, dans les virage par ex ou pendant les accélérations fulgurantes ou bien pendant les fases de frénage qui risque d'être très long dans un véhicule prévu pour roulé à plus de 300Km à l'heure, ce qui n'est pas possible avec un carter normal car l'huile va bougé sur les coté du carter et il ne sera pas assiprer ce qui va causé une dégradation du moteur.

 

 

A+

 

 

Voilà, il empêche les déjaugeages quoi !!!! :ange:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une question ... encore.

 

On refroidit l'air compressé par un simple radiateur, pourquoi ne pas le refroidir encore plus par un évaporateur de clim :??:

 

 

D'une part parce que cela ne servirait à rien et d'autre part le rendement global du système serait négatif.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A propos d'utiliser la clim en plus de l'intercooler...

D'une part parce que cela ne servirait à rien et d'autre part le rendement global du système serait négatif.

:jap:

Je me disais qu'en été lorsqu'il fait 30°, voire plus, un moteur aurait apprécié un air bien frais à 10°.

 

Mais bon, si au final on consomme plus, tant pis pour le moteur, gardons le confort pour nous ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
  • Créer...
Aller en haut de page