Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Alpine a 441 "Essais"


512s

Messages recommandés

  • Réponses 3,7K
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Bonsoir Camarade modéliste... oui la 1ère. grosse photo.

 

un typhon exactement, y rigolent pas les Japonais !

 

Contrairement à une mauvaise info et même aux souvenirs de Jabouille qui a l'excuse de la durée de sa belle carrière, en bref, il a pris le départ, en pole !... la course a été interrompue au bout de 2 tours, interview des premiers pilotes,  puis reprise de la course... mais les autos ont commencé à s'égayer dans les rails ou l'herbe, et la Direction de Course a décidé d'interrompre le carnage et la casse.

Jabouille était en tête... largement.

Report de la course au w.e. suivant... sauf que Jean-Pierre est reparti courir en Europe (F2) et les négociations rapides avec Hoshino n'ont pas pu aboutir entre autres à cause de ses sponsors. (Et il aurait fallu repeindre l'auto en jaune... une maquette lui a même été destinée).

 

Donc une semaine plus tard, l'équipe Japonaise HRC, très respectueuse du protocole, met l'auto à sa place sur la grille (elle a même vu sa déco "améliorée" dans la semaine) mais sans pilote.

Pour le tour de chauffe, l'auto est retirée et garée, et la course se fera sans elle.

 

Jabouille croit que c'est MCB la jolie pilote qui l'a remplacé : pas du tout !

 

Elle, a fait une autre course un mois après, une semaine avant la course elle était là pour le marketing et des essais de roulage et de reconnaissance du circuit, des essais Presse,  puis enfin les essais et la course (qualifiée 16è. et elle finit 10è. avec le respect tout Nippon de ses pairs - pour mémoire, l'auto a aussi reçu une évolution de déco dans la semaine) - il y eut en fin de course une "pace-car" à cause... d'un gros orage !

Mais rien à voir avec le typhon de Jabouille...

 

MCB venait de quitter sa A441C de la saison mondiale, j'aurais bien aimé savoir ce qu'elle a ressenti au volant de la A441 (B châssis #2, celle de Jabouille vainqueur à Jarama) qu'elle n'avait jamais conduite.

 

Cette auto de Jabouille puis MCB donc, restée là-bas, est revenue en piste en 76 conduite deux fois par Bob Evans, et entre ses deux prestations, Yoshifumi Kikura, un pilote du cru.

 

En 77 elle ne fait que deux courses "d'endurance", la Série Fuji LD, avec des pilotes locaux.

 

En 78, c'est la gloire, dans la même Série, 3 courses, 1 victoire et 2 2èmes. places !

Hasemi avec Hoshino et Nicole, un pilote Allemand installé au Japon.

Et le championnat Fuji GC (comme d'habitude et 75 et 76), avec Hasemi, le pilote fétiche de Harada (HRC). 

 

C'est l'auto réalisée par Spark en édition limitée...

 

A bientôt, ML.   ps : la A441 est toujours au Japon, en bon état.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

ça y est le voile est levé, ou plutôt les "faiseurs d'histoire fausses" sont découverts : la première A442 de 1975, inscrite au Mugello d'ailleurs (n°15) mais qui n'était pas "prête", apparue donc à Dijon puis Monza, deux fois battue, portait la plaque... A442 #0 !

 

Confirmée par le journaliste Italien qui a pris la photo de l'auto ici à Monza, cette info prouve que la A441 Turbo (ex 2 Litres 74 plaquée A441 #1) n'a jamais été une A442 et a fortiori n'a jamais reçu une plaque A442 #0, lors de ses saisons de course, soit exclusivement 1975.

 

Rappel ; elle fait Mugello (victoire unique du Turbo en championnat) puis le "mulet" sur le reste de la saison ; elle ne sert pas "aux pièces" puisqu'elle est différente de la A442.

 

C'est donc bien volontairement qu'on lui refile la dite plaque incongrue, fin 76 quand on décide de revendre soit-disant une A442 au proprio du Musée Briare contre tout un lot de vieilles gloires Renault pour le Musée de la Régie qui a décidé de valoriser son patrimoine auto sur l'île de l'usine à Paris...

 

Cette info je l'avais par déduction chronologique, puisqu les dates de présence aux courses ne correspondaient pas avec les événement statiques où l'A441T était présente : salon, expo, etc. jusqu'en... début 1977 !

 

Mais certains observateurs m'avaient déjà déclaré que la vainqueur de Mugello n'avait effectivement jamais couru au Mans, et non plus n'avait pas été transformée en A442 en 75 et 76.

 

Donc en 75 on a A442 #0 et #1 (pour les deux dernières courses), en 76 on aura en plus #2 et #3 suite au "massacre" du Nürburgring.

 

Quant à A442 #0, la plus "cassée" en Allemagne, elle devient bien le mulet successif de la quête du Mans

n°19T LM 76, n°16 Bendix LM 77, n°3 psychédelique mulet LM 78 (caméra car).

 

C'est l'auto qui a largement effectué le plus de km pour les essais : successivement n°4 équipée capot n°19 du Mans 76 sur autoroute, n° "blanc" mulet 76 (Imola + teste journalistes), n°2 essais  hiver 76-77, n°5 essais hiver 77-78, n°5 "carré"  essais 78, n°3 psychédélique présentation déco LM 78 + essais 78...

 

Voici la photo de A442 #0 à Monza lors de son arrivée sur le circuit.

 

Quant à l'auto de Marçais, c'est donc bien A441T qui a reçu la carrosserie de A4442 #1 du Mans 1976, équipée d'ailleurs du seul moteur Turbo 1,5 Litres (en vue des essais F1) qu'ait fait RS à cette époque, et à qui on a fixé la plaque... A442 #0 récupérée après le 'Ring 76. Une auto plus glorieuse que les A442 l'air de rien !

 

Celui qui conteste, qu'il le prouve !...

[mail0183, arrête d'écrire A442 #1 quand tu parles de la 1ère. A442, c'est ridicule et mensonger !].

 

Bonne pioche ! Vous aurez bientôt le temps de chercher avec le re-confinement.

ML.

 

 

75 MONZA A4420 b.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Journée "des Droits de La Femme" !

 

(la création divine sensée s'occuper des hommes...)

 

  •  
  • Membre
  • 2
  • 23 067 messages

Bonjour,

 

... paraît-il "Journée de La Femme" aujourd'hui...

 

Fin 1975 au Japon, la pilote Française Marie-Claude "Beaumont" (née Charmasson) apparaît comme une déesse de la conduite aux yeux des Nippons confondus... par un tel charisme.

 

Après une séance de découverte du circuit une semaine avant, et la reprise en main d'une barquette A441 "normale" donc typée Euro 2 Litres (l'ex auto de Jabouille en 74), le w.e. de la course arrive ; mauvais temps, pluie et vent, MCB se qualifie 16ème. et finit 10ème. alors que les deux derniers tours sont effectués sous régime de "pace-car" [déjà !] pour éviter trop de casse.

 

Cette belle course donnera des envies à des Nippones... plusieurs années plus tard, certaines d'entre elles oseront se lancer en compétition dédiée "aux hommes". Une première Japonaise viendra même au Mans, brisant un tabou quasi ancestral.

 

Quant à MC, après sa belle saison 75 en Europe sur la 441C de Renault-Elf, elle mettra un terme à sa carrière sportive en devenant l'Attachée de Presse de Renault-Sports... et en faisant profiter l'équipe de son talent de photographe, entre autres.

 

ML.

 

AR76 115saved_resource(1).jpg

1798972_586412968104387_1672861557_o.jpg

AR75 10110 (6).jpg

AR76 115saved_resource(50).jpg

AR75 1215saved_resource(57).JPG

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...
Aller en haut de page