Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Mercedes AMG [Topic Officiel]


Huaka

Messages recommandés

328px-Mercedes-Benz_Logo_svg.png.0ad06983b07f9a57f57912e2da75e968.png

 

Mercedes Grand Prix est une écurie qui appartient à Mercedes-Benz. Elle est basée à Brackley, en Angleterre, dans les anciens locaux de BAR, Honda, Brawn, et fabrique ses moteurs avec l'ancien département F1 d'Illmor.

 

Un peu d'Histoire

 

Mercedes s'engage dès 1906 en grand prix, mais c'est dans les années 1930 que la marque allemande connait un premier triomphe. La période est marquée par la volonté du chancelier allemand Adolf Hitler de démontrer la supériorité des Germains sur le monde, ce qui amène le régime nazi à soutenir fermement Auto-Union et Mercedes.

C'est en 1934, que Manfred von Brauchitsch remporte la première grande épreuve de Mercedes, au Nürburgring. Comme sa voiture, en livrée nationale blanche, pesait un kilo de plus que poids maximal autorisé, il demande de poncer la peinture recouvrant sa Mercedes pour revenir sous le poids. C'est avec une voiture d'une belle couleur argentée-aluminium qu'il remporte la victoire et lance la légende des flèches d'argent. Après cela, et ce juqu'au début de la guerre, seul Alfa Romeo sera en mesure de battre Mercedes.

 

La guerre terminée, il faut attendre l'année 1954 pour que Mercedes s'engage à nouveau en compétition. La firme recrute le champion du monde 1951, Juan Manuel Fangio qui ne tarde pas à se mettre en évidence.

 

Au Grand Prix de France, troisième manche de la saison 1954 (abstraction faite des 500 miles d'Indianapolis disputés sous la Formule Internationale), Mercedes lance la Mercedes W196, qui se distinguera par une aérodynamique très soignée (à l'inverse des autres F1, une des versions de la W196 aura même des roues carénées), tandis que sa couleur argentée rappelle aux observateurs les grandes heures de la marque aux "flêches d'argent" d'avant-guerre.

 

Les adversaires de Fangio qui espéraient que Mercedes souffre d'un temps d'adaptation, en sont pour leurs frais puisque l'Argentin obtient la pole position et gagne devant son coéquipier Karl Kling.

 

800px-Mercedes-Benz_300_SLR_1986-08-16.jpg.e140facb03549e8286528bb9a310e408.jpg

 

A Silverstone, dans des conditions qui conviennent mal aux caractéristiques de sa voiture, Fangio termine seulement quatrième, mais au Nürburgring, sur la W196 non carénée, il reprend sa marche triomphale. Son succès est toutefois assombri par la mort lors des essais de son jeune compatriote et protégé Onofre Marimon. Deux nouvelles victoires en Suisse puis en Italie assurent à Fangio un facile deuxième titre mondial.

 

Malgré une concurrence qui aiguise ses armes, notamment Alberto Ascari au volant de la Lancia D50, première monoplace à moteur porteur V8, Fangio entame la saison 1955 en position de favori. Il débute d'ailleurs l'année par l'une de ses plus fameuses victoires, en Argentine où, sous un soleil de plomb, fort d'une condition physique irréprochable et de son expérience des redoutables carreteras argentines, il parvient à rallier victorieusement l'arrivée en solitaire alors que ses concurrents sont accablés par la chaleur.

 

KlingK-MB-W196-1976.jpg.6c266ede48d84ff88dec45756b948a3a.jpg

 

Après un abandon sur casse moteur à Monaco, Fangio participe, avec son équipier en Formule 1 Stirling Moss, aux 24 heures du Mans, au volant de la Mercedes 300 SLR. Fangio est à la lutte avec la Jaguar de Mike Hawthorn lorsque, quelques heures après le départ seulement, une manœuvre brutale d' Hawthorn pour rentrer aux stands provoque un écart de la voiture de Lance Macklin que ne peut éviter Pierre Levegh dont la Mercedes se désintègre et provoque le décès de 82 personnes. Quelques heures plus tard, alors que l'équipage Fangio-Moss est en tête de la course, la direction de Mercedes décide de retirer ses voitures de la course.

 

Amputée de plusieurs manches suite au drame des 24 heures, la saison de Formule 1 se poursuit néanmoins, toujours dominée par Mercedes, sans réelle opposition après le retrait de la Scuderia Lancia, en proie à des difficultés financières et meurtrie par l'accident mortel d'Alberto Ascari) et compte tenu de la petite forme des Ferrari et Maserati. Fangio s'impose à Zandvoort, termine second à Aintree derrière Moss puis l'emporte à Monza, s'adjugeant du même coup son troisième titre mondial.

 

En seulement 12 courses, les monoplaces Mercedes ont signé 9 victoires, 8 pole positions, 9 meilleurs tours, 17 podiums et 5 doublés. Elles ne feront leur réapparition qu'en 2010.

 

Mercedes_W196_Wien.jpg.7e38ed4c5d081e88ac5b5168b07fd28a.jpg

 

Mais avant cela, Mercedes fait son retour en tant que motoriste. En 1993, la marque allemande rachète 10% d'Ilmor, une entreprise fondée en 1984 par deux anciens ingénieurs de chez Cosworth, Mario Illien et Paul Morgan. À l'origine spécialisée dans la conception de moteurs destinés au championnat CART, Ilmor s'est lancé en Formule 1 à partir 1991 avec l'écurie March Leyton-House puis Tyrrell en 1992.

 

En 1993, Ilmor développe un bloc V10 10 à 72° de 3,5 litres (Ilmor Type 2175 A) pour équiper l'écurie Sauber, partenaire de longue date de Mercedes en Endurance. Si le moteur est dénommé Ilmor, les monoplaces arborent déjà un logo Concept by Mercedes sur leur coque.

 

Dès la saison suivante, le nouveau moteur (moteur Ilmor Type 2175 B) est rebadgé Mercedes et le logo de carrosserie est désormais Powered by Mercedes. Parallèlement, le bloc moteur de l'année précédente équipe la modeste écurie Pacific Racing, mais sous le seul nom d'Ilmor.

 

En 1995, Mercedes-Benz quitte Sauber pour McLaren mais continue logiquement sa collaboration avec Ilmor pour la conception des moteurs. La première victoire est acquise au Grand Prix automobile d'Australie, puis Mika Häkkinen remporte les titres de champion du monde des pilotes en 1998 et 1999 tandis que l'équipe Team McLaren Mercedes est sacrée championne du monde des constructeurs en 1998.

 

Mercedes-Benz_FO110J_engine.jpg.65f21de48ef48fa198f923dc07ab61ee.jpg

 

En 2002, un an après le décès accidentel de Paul Morgan, Mercedes-Benz prend le contrôle d'Ilmor à hauteur de 55% et renomme la société Mercedes-Ilmor. En 2005, Mercedes-Benz rachète totalement le département Formule 1 d'Ilmor, qui devient Mercedes-Benz High Performance Engines Ltd.

 

En 2008, Lewis Hamilton devient champion du monde des pilotes au volant d'une McLaren-Mercedes. En 2009, Mercedes fournit trois écuries engagées en Formule 1, Mclaren, Force India et la nouvelle écurie Brawn GP fondée par Ross Brawn sur les cendres de Honda Racing F1 Team. L'écurie novice réussit alors la performance de décrocher les titres de champions du monde des pilotes avec Jenson Button et des constructeurs, de remporter 8 victoires, de décrocher 15 podiums, de signer 5 pole positions et 4 meilleurs tours en course. À l'issue de la saison de Formule 1, Mercedes annonce le rachat de Brawn GP afin de participer au championnat 2010 en tant que constructeur et non plus seulement en tant que partenaire-motoriste. Mercedes poursuit néanmoins dans ce simple rôle auprès des écuries Team McLaren et Force India

 

Enfin, le 16 novembre 2009, Mercedes rachète 75% de Brawn GP et renomme l'écurie Mercedes GP. Ross Brawn et Nick Fry restent à la tête de l'écurie, Norbert Haug étant à la tête du département moteur. Dans le même temps, McLaren rachètera les 40% de Mercedes dans son écurie d'ici 2 ans, et bénéficiera d'une fourniture de moteur jusqu'en 2015.

 

Ce rachat de Brawn GP par Mercedes provoque toutefois des critiques parmi les dirigeants de l'entreprise. Erich Klemm, un des membres du conseil de surveillance de Daimler AG (la maison mère de Mercedes) déclare ainsi : « Dans nos usines, chaque cent investi doit en rapporter trois. Nos employés sont directement touchés par la crise, ils ont moins d'heures de travail et donc des revenus plus faibles. Dans ces temps difficiles pour l'économie, notre société devrait mieux investir dans le marketing de ses voitures de série [...] Nous n'arrivons pas à comprendre pour quelle raison le conseil d'administration s'est lancé dans un nouveau projet en F1 »

 

Dieter Zetsche, le patron de Daimler AG estime quant à lui que cet investissement est une bonne chose : « A partir de 2011, nous aurons un budget pour la Formule 1 sous les 60 millions d'euros par an. Cette somme représente environ un quart de ce que nous dépensions ces dernières années. A l'avenir, nous allons attirer l'attention sur notre marque à un coût moindre ».

 

Le 21 décembre 2009, l'équipe annonce un partenariat avec la firme pétrolière et gazière malaisienne Petronas, qui avait pourtant annoncé de plus sponsoriser d'écurie en 2010 après 15 ans de partenariat avec Sauber et 4 avec BMW-Sauber, au grand dam de Lotus F1. Le nom de l'équipe devient donc Mercedes Grand prix Petronas Formula One Team.

 

559375-6946305-317-238.jpg1..jpg.e459d060183713b5279d096ac5cfe34c.jpg

 

mercedes.jpg1..jpg.cf75115e7bda6dd50f8bad621dce5e68.jpg

 

L'écurie sera dirigée par Ross Brawn et Nick Fry, sous la houlette de Norbert Haug. Elle courra avec les pneus Bridgestone, comme toutes les autres écuries.

 

Nico Rosberg sera la premier pilote de l'écurie, comme annoncé Lundi 23 novembre.

 

893673096_Nico20Rosberg.jpg.bf078098a11775ae9b9c3dfd3280f4ce.jpg

 

Prise de court par le départ du champion du monde Jenson Button pour McLaren, l'écurie a hésité sur le choix de son second pilote. Des rumeurs évoquaient pèle-mêle Nick Heidfeld, Kimi Raikkonen, qui a finalement choisit le WRC et même Michael Schumacher.

 

C'est finalement Michael Schumacher qui hérite du second baquet Mercedes, comme annoncé le 23 décembre. Ce retour, à 41 ans, est marqué par un contrat de trois ans qui se termine au 44ème anniversaire de l'ancien pilote Ferrari, il marque aussi un retour aux sources du pilote allemand, épaulé par Mercedes à ses débuts, au point participer au 24 heures du Mans sur une Sauber-Mercedes.

 

1187.jpg2..jpg.daa0a0dc7311dfcf02dcbdc2ad40d0e9.jpg

 

2010

La saison est difficile pour l'équipe championne du monde malgré quelques podiums. Nico Rosberg domine clairement son coéquipier mais la voiture ne se montre pas suffisamment compétitive par rapport aux objectifs annoncés. La voiture est modifiée en cours d'année, apparemment à cause des problèmes de performance de Schumacher. L'écurie termine à la 4ème place du championnat, suivie de près par Renault.

 

2011

Cette saison ne vaut pas beaucoup mieux. Absent des podiums, Roserg se voit concurrencé de plus en plus par Schumacher, qui manque de peu le podium au Canada. Distancée par les Lotus Renault en début de saison, quatrième force du plateau en milieu de saison, ramarrée par les Force India en fin de saison, Mercedes termine de nouveau à la 4ème place. Nico Rosberg signe un contrat à long terme.

 

2012

Mercedes Grand Prix est rebaptisée Mercedes AMG pour cette saison, et garde son duo de pilotes.

 

 

 

Résultats en championnat du monde

 

Saison 1954

Ecurie Daimler-Benz Châssis W196 Moteur Mercedes 8 en ligne Pneumatiques Continental

Pilotes

J.Manuel Fangio

Karl Kling

Hans Herrmann

Hermann Lang

GP disputés 6 Pole positions 4 Meilleurs tours 4 Victoires 4 Points inscrits - Classement -

 

Saison 1955

Ecurie Daimler-Benz Châssis W196 Moteur Mercedes 8 en ligne Pneumatiques Continental

Pilotes

J.Manuel Fangio

Karl Kling

Hans Herrmann

Stirling Moss

Piero Taruffi

André Simon

GP disputés 6 Pole positions4 Meilleurs tours 5 Victoires 5 Points inscrits - Classement -

 

Saison 2010

Ecurie Mercedes GP Châssis MGP001 Moteur Mercedes V8 Pneumatiques Bridgestone

Pilotes

Nico Rosberg

Michael Schumacher

GP disputés 19 Pole positions 0 Meilleurs tours 0 Victoires 0 Points inscrits 214 Classement 4

 

 

Saison 2011

Ecurie Mercedes GP Châssis W02 Moteur Mercedes V8 Pneumatiques Pirelli

Pilotes

Nico Rosberg

Michael Schumacher

GP disputés 19 Pole positions 0 Meilleurs tours 0 Victoires 0 Points inscrits 165 Classement 4,,

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 2,3K
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

- Pilote Mercedes GP en 2010 ? réponse à 12h

 

 

Alors que durant le week end, la spéculation sur le retour de Michael Schumacher allait bon train, Mercedes, annonce qu’une annonce OFFICIELLE des premiers pilotes de son équipe Mercedes GP sera faite à 12h.

 

Nous entendons que Nico Rosberg sera annoncé, tandis que l’autre pilote Mercedes GP est encore inconnu. Norbert Haug a annoncé hier : « Vous allez aimer notre line-up de pilote », sous entendu que Kimi Raikkonen pourrait faire partie du lot, mais le cas de Nick Heidfeld serait plus sérieux qu’on ne pourrait le croire.

 

Réponse à 12h…

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mercedes : Rosberg officialisé

 

 

Nico Rosberg est désormais un pilote Mercedes © DPPI

 

 

Nico Rosberg est officiellement le premier pilote de Mercedes GP pour la saison 2010. L’écurie de Ross Brawn et Norbert Haug a confirmé le pilote allemand, qui avait annoncé son départ de Williams au terme du Grand Prix d’Abu Dhabi.

 

Nico Rosberg, après Williams, roulera donc avec Mercedes GP. Le pilote allemand, fils de Keke Rosberg, champion du monde de Formule 1 en 1982, rejoint à 24 ans le team de Brackley, rachetée à Ross Brawn par Mercedes GP. La dream team germanique que souhaite bâtir Norbert Haug est donc en train de prendre forme, alors que le patron de Mercedes Motorsport a annoncé qu’il pense « surprendre » le public avec son duo de pilotes.

 

Nico Rosberg au sein de l’équipe de Ross Brawn, l’annonce était attendue et ce n’est donc pas la surprise qui prédomine, puisque le pilote allemand était pressenti depuis plusieurs mois comme premier choix de l’écurie, par une volonté commune. Le fils de Keke Rosberg, après quatre ans chez Williams, souhaitait évoluer et rejoindre une équipe plus ambitieuse. Quant au team de Brackley, alors que le rapprochement avec Mercedes s’opérait, souhaitait un pilote talentueux et, de préférence, allemand.

 

Si Nico Rosberg devait venir faire équipe avec le champion du monde 2009, Jenson Button, Mercedes GP a été pris de court par la décision du Britannique de rejoindre McLaren. Rosberg est donc officiellement annoncé, mais le nom de son coéquipier reste pour le moment inconnu. Plusieurs pilotes ont été cités, et Nick Heidfeld semblait tenir la corde. Mais Adrian Sutil et surtout Michael Schumacher et Kimi Räikkönen ont également été annoncés comme possibles pilotes de la future monoplace de Mercedes GP.

 

Mercedes GP a donc officialisé l’arrivée de Nico Rosberg, un transfert qui semblait évident depuis plusieurs semaines, mais doit encore annoncer le nom du deuxième pilote, sans doute celui le plus attendu. Dimanche, Norbert Haug, patron de Mercedes Motorsport, a déclaré au journal Bild que le choix de l’écurie devrait satisfaire les lecteurs -allemands- du quotidien…

Jean-Côme Decroos

 

http://www.autohebdo.fr/f1/f1/article-25-25-2485/231109-mercedes-rosberg-officialise

 

 

 

M'enfin en gros, ils n'ont rien annoncé....

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Sch148JE

JL Moncet:

 

La guerre pour le 2e volant chez Mercedes à côté de Rosberg bat son plein. Kimi Raikkonen d’un côté et Nick Heidfeld de l’autre. Et j’apprends que demain en début d’après-midi, Nick Heidfeld sera reçu par le Pdg de Mercedes-Benz, Dieter Zetsche, par Norbert Haug et par Ross Brawn, à Stuttgart.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Raikkonen chez Mercedes une surprise. :lol: C'est un kinder oui ! Allez hop, demain Heidfeld signera chez Mercedes, et sera officialisé dans la semaine.

 

 

Haug a parlé de surprise : il vaut mieux qu'elle soit bonne que mauvaise non ?

 

Personnellement, je trouve que Heidfeld serait une mauvaise surprise.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Haug a parlé de surprise : il vaut mieux qu'elle soit bonne que mauvaise non ?

 

Personnellement, je trouve que Heidfeld serait une mauvaise surprise.

 

 

Oui et Non, si Heidefld n'est peut-être pas un winner dans l'absolu, c'est un pilote régulier capable de faire de bonne qualif' et ramener des points systèmatiquement... :oui:

 

On va dire qu'avec Heidfeld tu favorises le classement constructeurs, avec Raikonnen, le classement pilote, voire le doublé...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le directoire Mercedes met peut-etre la pression pour qu'un Allemand décroche le 2ème volant :bah:

 

Dans ce cas là c'est du tout cuit pour Heidfeld :o

 

 

Ils en ont déjà un.

 

Autant courrir avec le drapeau allemand comme sponsor et le portrait d'Angela cousu sur de la combinaison au niveau du coeur. :cyp:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon avis il vont prendre Nick( Raiko lui a deja soufflé le bacquet MCL alors qu'il était sous contrat depuis longtemps), Kimi est a mon avis trop cher ;)

 

Les dirigents de Merco ésperent peut-être faire baissé le salaire de Kimi en 2011 comme ça :bah:

 

On verra bien :jap:

 

 

Pour le cas de Kimi,il n y a pas que le salaire je pense qui rentre en jeu.

Mais aussi l autorisation de faire du rallye chose que McLaren lui aurait refusé question de securité,et on peut les comprendre.Ainsi ce qui touche aux obligations extra-sportive auxquel le pilote ne veut pas trop s y plier

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §McL322wb

2 Anglais chez McLaren, 2 Allemands chez Mercedes, pas un Français chez Renault (en ce moment tant mieux :cyp: )

 

 

Pas de ritalien chez fiat, pas d'amerloque chez usf1, pas d'espinguoin chez Campos, pas de Britiche chez Lotus.... :/

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
  • Créer...