Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

[S2017-E09] Grand Prix d Autriche (07-09 juillet )


Messages recommandés

1498308401146.jpg

 

Le Grand Prix automobile d'Autriche est une compétition de sport automobile qui a compté pour le championnat du monde de Formule 1 en 1964, de 1970 à 1987, puis de 1997 à 2003, et de nouveau en 2014.

 

C'est en 1964 que le Grand Prix d'Autriche a fait son apparition au championnat du monde de Formule 1. Aménagé sur un vieil aérodrome désaffecté de Zeltweg, la piste était loin de faire l'unanimité, cassante pour les machines, et sans intérêt au niveau du pilotage. Logiquement, l'expérience ne fut pas reconduite.

Il fallut attendre 1970 pour voir le Grand Prix d'Autriche revenir au calendrier du championnat. L'épreuve se déroulait non loin de Zeltweg, sur la commune de Spielberg et cette fois sur un tracé dessiné à flanc de montagne et baptisé Österreichring. Fait de longues courbes rapides et de dénivelés, l'Österreichring devint vite l'un des circuits préférés des pilotes. Mais au milieu des années 1980, le tracé fut jugé vieillissant et dangereux, car inadapté aux performances des F1 modernes. L'effroyable série de tonneaux d'Andrea de Cesaris lors de l'édition 1985 (la Ligier du pilote Italien s'était littéralement plantée dans un talus avant de décoller), le chevreuil percuté à haute vitesse par Stefan Johansson lors des essais de l'édition 1987, et le double carambolage au départ du Grand Prix de cette même année condamnèrent le circuit.

Après d'importants travaux de modernisation qui supprimèrent en grande partie son charme, le tracé de l'Österreichring (rebaptisé A1-Ring) fit son retour au calendrier entre 1997 et 2003. Si le circuit n'était pas aussi sélectif que dans son ancienne version, il était propice aux dépassements et donnait généralement lieu à des courses spectaculaires.

Le Grand Prix d'Autriche fait son retour au calendrier du championnat du monde à partir de la saison 2014, sur le même tracé (après démolition partielle et reconstruction à l'identique) rebaptisé au nom de son actuel propriétaire, Red Bull.

 

Red_Bull_Ring_2_c_SamoVidic_150702.jpg

 

 

Circuit_A1_Ring.png

 

Faits marquants :

 

- 1964 : Lorenzo Bandini remporte sa seule victoire en Formule 1, lors de la course disputée sur l'aérodrome de Zeltweg.

- 1975 : sous une pluie battante, Vittorio Brambilla remporte son unique victoire en Formule 1. Peu après son passage victorieux, il perd le contrôle de sa March-Ford qui tape le rail ; il revient aux stands avec une monoplace endommagée.

- 1976: première victoire de sa carrière pour John Watson et unique victoire de l'écurie américaine Penske en Formule 1.

- 1977 : première victoire en carrière pour Alan Jones et unique victoire de l'écurie Shadow en Formule 1.

- 1984: Niki Lauda s'impose devant son public pour la seule fois de sa carrière.

- 1997 : lors du retour du Grand Prix, après dix ans d'absence, sur l'A1-Ring, Jacques Villeneuve, parti en pole position, manque son départ, dépassé par Mika Häkkinen et Jarno Trulli. Häkkinen abandonne au bout d'un tour sur casse moteur, permettant à Trulli, qui dispute son dernier Grand Prix de la saison, de mener aux commandes de sa Prost Grand Prix. Lorsque l'Italien abandonne à son tour, Villeneuve remporte la course et se rapproche de Michael Schumacher au classement du championnat du monde.

- 1999 : première course disputée après l'accident de Michael Schumacher à Silverstone. Mika Häkkinen s'élance en pole position mais part en tête-à-queue au deuxième virage, percuté par David Coulthard, et repart dernier. Le Finlandais remonte jusqu'à la troisième place tandis que la course est remportée par Eddie Irvine.

- 2002 : Rubens Barrichello mène toute la course et s'apprête à la remporter lorsque, dans la dernière ligne droite, il ralentit sur ordre de la Scuderia Ferrari pour laisser gagner son coéquipier Michael Schumacher. Sous les sifflets du public, Schumacher, gêné, laisse monter Barrichello à sa place sur la première marche du podium. À la suite de cette course, les consignes d'équipe sont, pour un temps, interdites en Formule 1.

- 2016: à l'entame du dernier tour, Nico Rosberg qui mène la course, est talonné par son coéquipier Lewis Hamilton. Au deuxième virage, quand Hamilton tente de le dépasser, les deux monoplaces s'accrochent. Le Britannique prend la tête au virage suivant et s'impose tandis que Rosberg, qui termine la course avec un aileron avant endommagé, finit quatrième.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 81
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Le circuit du Red Bull Ring a gagné un virage supplémentaire, le tout sans avoir modifié son tracé depuis la précédente édition du Grand Prix d’Autriche !

La FIA a décidé de revoir la numérotation des virages du circuit afin de s’aligner sur la MotoGP, qui se rendra à Spielberg le mois prochain.

Depuis son retour au calendrier de la Formule 1, le Red Bull Ring comptait neuf virages. Il en possède désormais dix.

La courbure de la ligne droite située après le premier virage est à présent considérée comme un virage à part entière.

Cela signifie que la courbe qui portait le numéro 2 l’an passé porte le numéro 3 cette année et ainsi de suite pour les sept autres virages du circuit.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vendredi 7 juillet

09h50 : Essais libres 1 en direct sur CANAL+SPORT

13h50 : Essais libres 2 en direct sur CANAL+SPORT

 

Samedi 8 juillet

10h50 : Essais libres 3 en direct sur CANAL+DECALE

13h45 : Qualifications en direct sur CANAL+

15h30 : Formule 2, Course 1 en Autriche sur CANAL+SPORT

 

 

Dimanche 9 juillet

09h00 : GP3, Course 2 en direct sur CANAL+SPORT

 

10h25 : Formule 2, Course 2 en Autriche en direct sur CANAL+SPORT

 

13h00 : LA GRILLE en direct sur CANAL+

Margot Laffite accompagnée de Franck Montagny fait vivre la remontée de la grille jusque la pole position.

Au sommaire :

-Hamilton-Vettel : reportage sur les suites de l’incident du Grand Prix d’Azerbaïdjan

-Voyage dans la galaxie Red Bull en Autriche avec Max Verstappen et Daniel Ricciardo

-Toutes les news du paddock en ce début de saison estivale

 

14h00 : Le Grand Prix d’Autriche en direct sur CANAL+

Commenté par Julien Fébreau et Jacques Villeneuve.

 

20h00 : FORMULA ONE, le magazine de la F1 en direct sur CANAL+

Présenté par Thomas Sénécal avec Paul Belmondo et Jules Deremble, journaliste de la rédaction F1.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faudrait qu'il refasse un GP sur le vrai Charade (il y aurait du boulot) qualifié par beaucoup de plus beau circuit du monde :-)

 

 

Trés beau circuit oui ,mais il ne doit pas être a leurs normes (grade 1),et ça serait bien dommage que Tilke le touche...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention a Bottas quand meme,il devrait partir de la premiere ligne et a Hamilton aussi qui je penses ne restera pas longtemps derriere avec une boite neuve et un moteur neuf aussi... :jap: Le circuit semble plus favorable aux Mercedes

 

Vettel a toujours son moteur avec pas mal de kilometrage :o et encore faut-il qu il parte a l avant du peloton

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention a Bottas quand meme,il devrait partir de la premiere ligne et a Hamilton aussi qui je penses ne restera pas longtemps derriere avec une boite neuve et un moteur neuf aussi... :jap:

 

Vettel a toujours son moteur avec pas mal de kilometrage :o et encore faut-il qu il parte a l avant du peloton

 

 

 

yop...

 

les 'dégagements' verts derrière les vibreurs sont bien larges... cela permet pas mal de "choses"...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour couper court a toute polémique qui pourrait ressortir dû au fait qu Hamilton a refusé de serrer la main de Vettel en fin d interview...Hamilton a bel et bien était serré la main de Vettel juste avant cette interview... :jap:

 

https://gyazo.com/0dff6fd47306d4ec5986915e9fbcfab3

 

 

yop...

 

bien! et c'est lui qui va de son propre chef serrer la main de Vettel, c'est bien mieux ainsi.

 

:jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une poignée de mains dans le contexte sportif actuel, ne m'en voulez pas mais je trouve ça aberrant. Il devrait entretenir la polémique, quitte à perdre à la fin. Une poignée de mains, ça montre à quel point les pilotes sont prêts à se mettre à genoux pour sucer la FIA.

Ca, dans le temps, ça n'arrivait pas, je me trompe ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...