Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Karting

moteur tm kv 95 et 92


steve come back
 Partager

Messages recommandés

Bonjour a tous, j'aurai besoin d'information et avis, concernant les moteur tm kv 95 et 92.

Je vais peut-être acheter ces deux moteurs, mais niveau heures, entretien je n'ai aucune information.

Niveau mécanique, ça ne me dérange pas, mais ce que je voudrais savoir, c'est si ces moteurs tourne aussi bien que les tm de nos jours, ou leurs technologies est dépassé.

merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 152
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Il n'y a jamais eu de valve (à l"échappement), sauf le gilera fin des années 90 pour une formule monotype.

Les disques rotatif de distribution ont été abandonnés lorsque la catégorie des expés à été supprimée par la fédération, et qui a créé l'ICC qui regroupait plusieurs catégories, et imposait une adm à clapets avec des bridages de réglementation. ICC qui est devenu le KZ actuel.

 

J'avais aussi un peu envie de me faire une collection de moteurs BV, mais j'ai déjà tellement de bordel...

On trouve du KV complet dans son jus avec châssis autour de 500 euros. Un moteur seul en état c'est 300 en moyenne.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut Barbazan,

 

Notre ami employait surement le terme "valve" pour designer le disque rotatif.

Il est vrai qu'on employait souvent le terme de "moteur á valve" pour designer les moteur á admission par disque rotatif.

 

Je n'ai pas connu le KV 92, mais le KV 95 oui (8 ans de pratique). Et le niveau de performance de ce moteur est tres comparable á nos moteurs actuels (on va dire en terme de puissance max).

Si ce n'est que sa gestion est moins agréable car tres "ON/OFF".

Au niveau entretien c'est tres comparable aussi: les intervales de refection du haut et bas moteur sont equivalents.

Le disque rotatif est tres endurant (du moins le disque en tole, celui en carbone je sais pas trop).

 

Maintenant, je ne reviendrais pas en arriere car les moteurs á clapets sont bien plus agréables á conduire (plus souples et moins brutaux).

Mais ça c'est surement dú aux gros carbus (de 38mm á 40 mm) qui étaient utilisés. J'en ai déja vu avec des carbus de 30mm et ils me semblaient plus "dociles".

 

Une derniere Remarque: j'ai un peu regrété l'abandon de ce genre de moteur car ils imposaient quand meme un certain savoir faire pour les faire fonctionner. Aujourd'hui n'importe quel debutant qui descend d'un kart de loc'et qui monte dans un kart avec moteur á clapet, sera capable de faire des tours de piste, trés lentement certe. mais il bouclera ses tours.

Avec un moteur á "valve rotative", ca se finissait sur le bas coté de la piste, au bout d'un demi tour seulement... moteur noyé (et il fallait encore qu'il ait pu démarrer le bouzin ;) ).

Le terme de "sport" prenait tout son sens dans la mesure ou l'apprentissage etait plus ardu et que la difference entre les pratiquants et le commun des mortels etait nettememt plus marquee.

 

C'est comme si aujourd'hui la Fédé d'athletisme sortait une perche nouvelle qui permette á n'importe quel quidam de passer la barre des 3 metres ;)

Et finalement n'importe qui pourrait dire aujourd'hui, "je vais au stade faire quelque sauts pour me detendre avec la perche que je viens de commander sur Amazon" ;)

Un mec qui dit qu'il fait du saut á la perche, le commun des mortels le regardera avec respect car on sait que c'est pas un sport facile.

Un mec qui dit qu'il fait du kart... bah tu dis, "á oui moi aussi j'en fait... il doit meme me rester quelques tickets" ;)

 

Mais bon, je le redis, les moteur á clapets sont bien plus faciles et agréables á conduire... on ne peut pas aller contre la tendance du moment: "facilitation" de la vie de l'utilisateur (demarrage en cote, park assist, ABS, detecteur de pluie, etc, etc... ;) ).

Le progres presente certains agréments de confort indeniables :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Juj848tT

Pourtant à lire ton récit ça donne envie d'avoir un Kv95!

 

Je ne fais pas de BV mais si c'était le cas c'est exactement le genre de moteur qui me brancherait. L'admi par Valve c'était quand même de belles mécaniques.

 

@barbazan toi qui aimes les moteurs pourquoi ne pas te monter un KV en config ultra brutale un truc pour prendre son pied le Week end ?

 

Quand on regarde les paddocks, si il n'y avait que des KV et des 100cc je pense que beaucoup abandonneraient. Ça a sûrement beaucoup changé avec les Karts clé en mains mais ces vieilles mécaniques sont bandantes et toujours performantes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourtant à lire ton récit ça donne envie d'avoir un Kv95!

 

Je ne fais pas de BV mais si c'était le cas c'est exactement le genre de moteur qui me brancherait. L'admi par Valve c'était quand même de belles mécaniques.

 

@barbazan toi qui aimes les moteurs pourquoi ne pas te monter un KV en config ultra brutale un truc pour prendre son pied le Week end ?

 

Quand on regarde les paddocks, si il n'y avait que des KV et des 100cc je pense que beaucoup abandonneraient. Ça a sûrement beaucoup changé avec les Karts clé en mains mais ces vieilles mécaniques sont bandantes et toujours performantes.

 

 

Bah peut etre que dans certaines conditions tres particulieres je reprendrais bien ce genre de mécaniques:

- piste tres rapide (voir carrement du long circuit),

- moteur "spéciale"... je parle des moteurs qui étaient á la pointe de la techno de l'époque et qui en puissance pure étaient bien supérieur á ce qui se fait aujourd'hui. Mais ces moteurs, si il existent encore, sont trés difficile á dénicher (j'en connais qu'un, mais son proprio par nostalgie ne veux pas le lacher, et prefere le laisser sur la cheminée en souvenir de sa jeunesse "turbulente" ;) ).

 

Mais sinon, je me suis trop bien habitué au coté "cool" du clapet... du coup je laisse "la valve" aux jeunes intrépides :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si tu veux te faire un moteur performant et full brutal, il est plus simple de prendre un moteur actuel! Les cylindres sont bien plus performant qu'à l'époque, et la fonderie de l'époque ne permettait pas beaucoup d'amélioration, car l'une des seules restrictions était l'apport de matière.

Tu prends un 10c, tu le comprimes, mets un gros carbu de 40, un allumage variable, un pot pour Ht régimes, des diagrammes élevés, et......de la 124 octanes.

Ce sera plus performant.

 

Les KV 95 stock n'étaient pas spécialement brutaux par rapport au K5, mais ils étaient tous bricolés, car c'était la catégorie élite sans restrictions ou presque de l'époque. Et ce qu'il reste actuellement sur le marché n'est pas les meilleurs ni les mieux entretenu ou remis en état et bien réglé.

À l'époque un KV 95 neuf était docile et coupleux.

Et si tu te dégottes un full moteur de l'époque, sans essence à ht indice d'octane, tu te casses le piston en 3 tours.

Les carburants employés étaient parfois irrespirable derrières, tant dans les paddocks qu' en piste, d'ailleurs beaucoup de plaintes de pilote sur la chose.

Et seule l'huile de riccin acceptait de se mélanger correctement à ces carburants.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En deuxième kart à sortir de temps en temps c'est quand même sympa surtout pour le prix de la machine.

 

Oui et non, tu ne seras pas dans une config identique, pas les pneus de l'époque, pas l'essence, pas le bruit, pas l'odeur, plein de choses différentes.

 

C'est comme revivre les années 70, c'est mort et enterré comme dit Keith Richard, on peut lui faire confiance!

 

Cela dit, j'avoue que j'y pense de temps en temps, histoire d'avoir l'objet.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si tu veux te faire un moteur performant et full brutal, il est plus simple de prendre un moteur actuel! Les cylindres sont bien plus performant qu'à l'époque, et la fonderie de l'époque ne permettait pas beaucoup d'amélioration, car l'une des seules restrictions était l'apport de matière.

Tu prends un 10c, tu le comprimes, mets un gros carbu de 40, un allumage variable, un pot pour Ht régimes, des diagrammes élevés, et......de la 124 octanes.

Ce sera plus performant.

 

Les KV 95 stock n'étaient pas spécialement brutaux par rapport au K5, mais ils étaient tous bricolés, car c'était la catégorie élite sans restrictions ou presque de l'époque. Et ce qu'il reste actuellement sur le marché n'est pas les meilleurs ni les mieux entretenu ou remis en état et bien réglé.

À l'époque un KV 95 neuf était docile et coupleux.

Et si tu dégoûte un full moteur de l'époque, sans essence à ht indice d'octobre (octane... saloperie de correcteur automatique ;) ) tu te casses le piston en 3cassés.

Les carburants employés parfois étaient irrespirable derrières, tant dans les paddock qu' en piste, d'ailleurs beaucoup de plaintes de pilote sur la chose.

Et seule l'huile de riccin acceptait de se mélanger correctement au carburant.

A oui, c'est vrai qu'y avait ce probleme de l'essence... c'que j'ai pu balancer comme pognon la dedans...

Du coup, non, non... je laisse tomber cette idée saugrenue de revenir en arriere :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Juj848tT

C'est quoi le prix ? Car à 300€ franchement tu ne perds rien. C'est comme mon Rotax DSD, il ne roule pas encore mais je le voulais quand même pour l'objet de culte qu'il représente.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faut savoir ce que tu veux et en attends.

Ex. Je suis fan des 3 cylindres 2T Kawa, plus pour l'objet et le bruit que le reste.

Si à l'époque c'était des motos jouissives et performantes, il est vraiment désagréable de rouler avec maintenant, et ce n'est pas puissant, loin de là!

Je pense qu'il faut s' enlever de la tête l'histoire des moteurs hyper performants avec le KV 95..

Ils étaient performant oui, comme un moteur actuel, mais avec beaucoup de contraintes et principalement des carburants bien plus énergétiques et......coûteux.

Pour l'objet et l'histoire oui, pour le reste non!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les moteurs sont a la maison.

Alors concernant le 95 le sélecteur de vitesse ne reviens pas au neutre, surement le ressort, et le piston a serré je pense, mais le cylindre n'a rien, et dessus c'était un carbu a boisseau plat de 39.

Le 92 lui avait un carbu de 30 et lui il semble bon sauf un défaut dans le cylindre, mais je pense qu'il a tourné comme ça depuis longtemps.

Le châssis est un crg daytona heroh, les disques et plaquettes sont neufs. Siège tillett en très bon état.

 

DSCN1074.jpgDSCN1077.jpg

 

DSCN1083.jpgDSCN1084.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je viens de prendre les jeux piston cylindre du kv 92, alors piston 53.94 et cylindre 54.05 soit un jeu de 11/100ème.

Le piston aurait perdu 2/100ème, il est gravé 53.96. Cela lui faisait un jeu de 9/100ème piston neuf. Pas bon 7/100ème aurait été bien. Mauvais montage du piston.

Ma question, quelle est le jeu maxi que l'on peut avoir avant de changer le piston?

Merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

11/100, et on a déja bien perdu en perf... après, la limite c'est ce qu'accepte la jupe avant de fendre, c'est variable.

Tu es sûr de tes côtes? parce que pour le cylindre c'est pas courant, et mesurer un piston c'est franchement difficile, surtout pour avoir du 100em.

En plus, les côtes piston sur piston neuf se prennent sur jupe sous le niveau de l'axe, mais le piston n'étant pas cylindrique, il est franchement difficile de déterminer du centième, il suffit de se décaler de quelques mm et tu trouves une autre valeur.

 

En plus, si tu mesures en tenant le piston dans les mains, rien que ta chaleur corporelle influe sur les cotes!

Pour être franc, moi je n'y arrive pas fiablement!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sûr de mes côtes, on va dire oui, c'est pas facile a prendre sur le piston comme il est conique. J'ai pris au micromètre digital et alésomètre digital également.

Sur le piston j'ai pris la côte la plus haute, et sur le cylindre la plus basse.

C'est vrai que pour le cylindre, sur les fiches d'homologation l'alésage est donné pour 54.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Jamais de digital pour les mesures de précision, sauf à avoir du matériel couteux quasi pro, et je ne pense pas que ce soit le cas....

54 à 54.02 est la norme courante.

Après tu ne connais pas le vécu du cylindre (nikasil ou autre...)

Au dela de 11/100 tu perds en compression, mais surtout le jeu peut casser les jupes par battement du piston.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Jamais de digital pour les mesures de précision, sauf à avoir du matériel couteux quasi pro, et je ne pense pas que ce soit le cas....

54 à 54.02 est la norme courante.

Après tu ne connais pas le vécu du cylindre (nikasil ou autre...)

Au dela de 11/100 tu perds en compression, mais surtout le jeu peut casser les jupes par battement du piston.

C'est du matériel de pro je suis tourneur/fraiseur/ajusteur, la métrologie je connais.

Effectivement le cylindre a peux être reçu un traitement au nikasil une fois ou deux.

Et trop de jeu tu ovalise les cylindres également.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui c'est surtout pour le risque de casse du piston mais pour les perf sa dépend pas juste de l'état du segment non ?

 

Le segment a aussi besoin d'un excellent état de surface de la gorge du piston pour l'étanchéité, c'est un assemblage, et la gorge se gave de dechets et le battement du segment en augmente la côte. C'est un ensemble qui s'use.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager

×
  • Créer...