Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Mécanique

Moteurs PEUGEOT (type X - TU - XU)


Invité §Det484tz

Messages recommandés

Invité §Det484tz

:coucou:

 

à ma demande générale :W, je vous propose un petit topic pour distinguer les TU, des XU et des moteurs type X...

 

On va donc essayer de reprendre ça chronologiquement.

 

Tout d'abord, le moteur X apparut sur les 104 en 77.

 

Ce moteur à 4 cylindres et arbre à cames en tête est monté transversalement avec une inclinaison de 72° vers l’arrière et entraîne les roues avant. Les 3 cylindrées sont obtenues par accroissement de l’alésage et de la course.

La boîte de vitesses est également montée transversalement, dans l’axe du moteur et sous celui-ci, l’entraînement des roues étant assurée par un différentiel intégré à la boîte. Une pignonnerie de transfert logée dans le carter d’embrayage assure la transmission entre le moteur et la boîte.

Le carter, la culasse, le carter d’engrenages et le carter d’embrayage sont en alliage d’aluminium. Les chemises sont amovibles et les pistons en aluminium comportent deux segments de feu et un segment racleur d’huile. Les soupapes sont commandées par un arbre à cames en tête et des culbuteurs.

L’arbre à cames entraîne également l’allumeur du côté du volant moteur. Le pignon de distribution à l’autre extrémité de l’arbre à cames comporte un bossage excentrique séparé assurant la commande de la pompe à essence. La chaîne de distribution est entraînée par le pignon du vilebrequin. La pompe à huile est entraînée par le pignon à côté du pignon de distribution. Cette pompe, montée contre la face inférieure du carter, se trouve sous le couvercle de distribution.

Le vilebrequin est porté par cinq paliers et le jeu axial est repris par deux demi rondelles de butées. Le demi carter inférieur assure la connexion entre le moteur et la boîte de vitesses. Le moteur et la boîte utilisent les mêmes silentblocs. Le moteur est graissé sous pression, la pompe à huile à soupape de sûreté intégrale étant montée sous le couvercle du carter de distribution. La pompe est commandée par engrenages, par le vilebrequin.

L’huile de la pompe traverse une galerie vers le filtre à huile d’où elle passe dans les coussinets de palier du vilebrequin, les coussinets des bielles et les organes de transmission. Une autre galerie sortant du filtre envoie l’huile vers l’arbre à cames en tête et les culbuteurs. L’huile de la culasse retourne dans le carter de pignonnerie de transfert puis dans le carter d’huile de la boîte.

En plus de la cartouche remplaçable du filtre à huile montée à l’extérieur du carter, on trouve également un filtre à mailles dans le tuyau d’aspiration de la pompe à huile, dans le carter de boîte.

 

http://a.semonsut.free.fr/Moteurs/X.jpg

 

Donc, le nom du moteur est composé du X, d'une 2e lettre et d'un chiffre. Ce sont des moteurs dont la cylindrée n’excède pas 1360 cm³.

 

Par exemple, sur les PEUGEOT 205 (modèle XE/GE, XL/GL, XR/GR, SR, XT/GT et même XS - 1983-1987) :

 

XV8 954 cm³ 45 ch 1 carburateur simple corps

XW7 1124 cm³ 50 ch 1 carburateur simple corps

XY7 1360 cm³ 60 ch 1 carburateur simple corps

XY8 1360 cm³ 80 ch 2 carburateurs simple corps

 

Ce moteur a été remplacé par les TU pour le millésime 88 (nous y viendrons plus bas si on veut garder un semblant de chronologie).

 

 

Passons au moteur type XU. Il serait apparu en 1981 (pour restylage de la 305). La cylindrée des XU va de 1580 cm³ à 1998 cm³ (en essence car les tracteurs sont ici indésirables :W:bien:).

 

Les roues avant son entraînées par un moteur à quatre cylindres à arbre à cames en tête monté transversalement avec une inclinaison de 30° vers l’arrière.

La boîte de vitesses est également montée transversalement dans l’axe du moteur, à gauche de celui-ci. Le différentiel fait parti de la boîte et entraîne les roues avant par l’intermédiaire d’arbres.

Le moteur comporte quatre chemises humides, un vilebrequin à cinq palier et arbre à cames en tête.

L’arbre à cames et la pompe à eau sont entraînée par une courroie crantée dont la tension est ajustée par un galet à ressort. L’arbre à cames commande directement des poussoirs à godet, le jeu étant contrôlé par des cales montées entre le poussoir et la queue de soupape. L’allumeur est commandé directement par l’extrémité arrière de l’arbre à cames.

La pompe à huile logée dans le carter d’huile est commandée par chaîne, par le vilebrequin. Le graissage se fait sous pression. L’huile de la pompe est envoyée dans le filtre puis dans la galerie de graissage, le vilebrequin et l’arbre à cames. Les tiges de soupapes sont lubrifiées par l’huile retombant de l’arbre à cames dans le carter d’huile. La chaîne et les pignons de la pompe à huile sont lubrifiées par l’huile du carter.

 

http://a.semonsut.free.fr/Moteurs/XU5J.jpg

 

Le nom du moteur donne différentes information à savoir, la cylindrée, l’alimentation voire la suralimentation et la distribution.

Les premières lettres sont XU, suivies d’un chiffre (voire 2) pour la cylindrée et d’une suite de lettres ou chiffres pour l’alimentation.

 

Par exemple, pour les 205 :

 

XU51C : moteur XU, 1580 cm³, 1 carburateur simple Corps (moteur de la 205 Automatic 1.6 L 80 ch)

XU5J : moteur XU, 1580 cm³, injection (moteur de la 205 GTi 105 ch)

XU5JA : moteur XU 1580 cm³ 115 ch

XU9JA : moteur XU 1905 cm³ 130 ch

XU9JA/Z : moteur XU 1905 cm³ 122 ch Z comme catalysée ;) (205 GTi 1.9 cata)

XU9J1/Z : moteur XU 1905 cm³ 105 ch catalysée (205 Gentry)

XU5M : moteur XU 1580 cm³ 89 ch injection Magnetti Marelli (205 Automatic cata)

 

 

Pour la 309 :

 

XU51C : 1580 cm³ un carburateur simple corps 80 ch

XU92C : 1905 cm³ un carburateur double corps 105 ch

XU9JA : 1905 cm³ injection 130 ch

XU52C : 1580 cm³ un carburateur double corps 92 ch

XU92C : 1905 cm³ un carburateur double corps 110 ch

XU9J4 : 1905 cm³ injection et 4 soupapes par cylindres 160 ch

http://a.semonsut.free.fr/Moteurs/XU9J4.jpg

XUD7T : 1769 cm³ DIESEL Turbo 78 ch

 

Pour la 405 :

XU52C : 1580 cm³ un carburateur double corps 92 ch

XU92C : 1905 cm³ un carburateur double corps 110 ch

XU9J2 : 1905 cm³ injection à [2] soupapes par cylindre 125 ch

XU9J4 : 1905 cm³ injection 16 soupapes 160 ch

==

XU5M : 1580 cm³ injection 89 ch

XU7M : 1761 cm³ injection 103 ch

XU10J2C : 1998 cm³ injection 123 ch

XU10J4 : 1998 cm³ injection 16 soupapes entre 150 et 155 ch

XU10J4TE : 1998 cm³ injection 16 soupapes Turbo Echangeur entre 200 et 220 ch

 

Passons, maintenant pour finir, aux TU. Ils ont remplacé les moteurs X (moteurs de 104) à partir du millésime 88.

 

Le moteur TU constitue une évolution du moteur XU décrit plus haut. A part le fait que le TU soit incliné 6° vers l’AV (le collecteur d’échappement étant par ailleurs monté à l’avant de la culasse et le collecteur d’admission à l’arrière), la différence la plus significative réside dans le carter chapeaux des paliers du vilebrequin qui sont désormais constitués d’un seule pièce coulée fixée sur le bas du bloc-cylindres / carter moteur. A noter que ces deux pièces coulées étant usinées ensemble, elle forment une paire appareillée et ne doivent pas être utilisées séparément.

 

http://a.semonsut.free.fr/Moteurs/TU.jpg

 

Comme sur le XU, le nom du moteur donne des informations sur la cylindrée et l’alimentation.

Les 1eres lettres, sont TU, suivies d’un chiffre (voire 2) pour la cylindrée et d’une suite de lettres ou chiffres pour l’alimentation.

 

Par exemple, sur la 205 :

 

TU9 : 954 cm³ 45 ch carburateur simple corps

TU9M/Z : 954 cm³ 50 ch à partir de 1993, injection et catalyseur

TU1 : 1124 cm³ 55 ch carburateur simple corps

TU1M : 1124 cm³ 60 ch injection et catalyseur à partir de 93

TU3 : 1360 cm³ 65 ch carburateur simple corps en 1988

TU3A : 1360 cm³ 70 ch carburateur simple corps de 1989 à 1991

TU3F2 : 1360 cm³ 75 ch carburateur double corps en 1992

TU3M : 1360 cm³ 75 ch injection et catalyseur à partir de 93

TU3S : 1360 cm³ 85 ch carburateur double corps Sport :D

TU24 : 1294 cm³ 103 ch 2 carburateurs double corps

 

http://a.semonsut.free.fr/Moteurs/TU24.jpg

 

Vala, d’autres questions ? :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 115
  • Créé
  • Dernière réponse
Invité §Kar114Cf

emh je me permet de te corriger au niveau chronologie javascript: Integration('smiley',':b:');

la 104 sort en 1972

le xu en 09/1982 sur les 305 GT et BX 16 RS/TRS

le tu en 09/1986 sur les Ax

 

voili javascript: Integration('smiley',':juge:');

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

la différence la plus significative réside dans le carter chapeaux des paliers du vilebrequin qui sont désormais constitués d’un seule pièce coulée fixée sur le bas du bloc-cylindres / carter moteur. A noter que ces deux pièces coulées étant usinées ensemble,[/quotemsg]

:D :D

 

elle forment une paire appareillée et ne doivent pas être utilisées séparément.

[/quotemsg]

Sur le XU aussi et en plus il ne faut pas les retourner :D

En plus sur les XU, il faut signaler que le bloc d'origine était en alu, mais au cours des évolutions, il est passé en fonte

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Det484tz

emh je me permet de te corriger au niveau chronologie la 104 sort en 1972

enfin millésime 73, oui, j'ai pas rechercher dans ma docs :D

le xu en 09/1982 sur les 305 GT et BX 16 RS/TRS

[/quotemsg]

en effet

le tu en 09/1986 sur les Ax

 

voili

[/quotemsg]

Vi, mais pas chez PEUGEOT :D (on se rattrappe comme on peu :D)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Det484tz

:D :D

Marqué dans la RTA :p

Sur le XU aussi et en plus il ne faut pas les retourner :D

[/quotemsg]

Pas compris le retournement ?? :voyons:

En plus sur les XU, il faut signaler que le bloc d'origine était en alu, mais au cours des évolutions, il est passé en fonte

[/quotemsg]

en effet

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Vol717TD

De toute façon, ils ne font que du mazout qui sent pas bon chez pijot... :lol:

Kler en plus j'ai jamais vu autant de chaudières qui fumaient bien noir que les leurs :W

Et ce malgrès ce fameux FAP :p

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Vol717TD

si y'en a autant, c'est que ça se vend bien

 

Sinon, dans le genre poubelle qui crache noire, on a les Fiat Tempra/Tipo mazout et les Delta/Dedra aussi

Bof, les 405/BX et consoeurs équipées du 1760 et 1905cm3, faisaient encore pire à cette époque...

(tu remarqueras que je n'emploie pas le mot poubelle comme toi et pourtant c'est pas l'envie qui manque :p)

 

Mais je t'assure que ça me choque que de voir des 406 HDi "FAP" toute récente, crachent autant de fumée qu'un bon vieux Indenor des familles :D;)

Et là tu ne peut pas me rétroqué que les JTD font pire :p

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bof, les 405/BX et consoeurs équipées du 1760 et 1905cm3, faisaient encore pire à cette époque...

(tu remarqueras que je n'emploie pas le mot poubelle comme toi et pourtant c'est pas l'envie qui manque :p)

 

Mais je t'assure que ça me choque que de voir des 406 HDi "FAP" toute récente, crachent autant de fumée qu'un bon vieux Indenor des familles :D;)

Et là tu ne peut pas me rétroqué que les JTD font pire :p

:lol:

 

 

http://www.smilies.org/basesmilies/zahn.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Qu'est ce que c'est que cette proposition salace :??::voyons:

 

:cry: Tonton Volu, y'a Z qui veut faire des trucs bizarres avec Détu

 

 

:lol::p

 

http://www.smilies.org/basesmilies/fumeur7.gif

 

Pas bien ça... tu vas encore attraper des couleurs bizarres le mollusque... :D

 

http://www.smilies.org/basesmilies/bungalor_fucker.gif

 

Non ?

 

Alors tu devrais... :lol:

 

http://www.smilies.org/basesmilies/500b5dc23d3762f63f7af.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
  • Créer...